Le Retour

Aller en bas 
Dalamyr
Assassin
Assassin
avatar

Nombre de messages : 378
Localisation : Dim-Bar
Rôle : Maître assassin au sein des Ombres

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme du harad
- -: 37 ans
- -:

Ven 21 Aoû 2009 - 18:22
Dalamyr avait chevauché le plus rapidement possible, sans pour autant causer des blessures à sa monture. Il était bien content d'être de retour, car ce voyage avait été le plus dur de toute sa carrière. Jamais il n'avait été dans des lieux aussi sombre, si malsain. En tout cas il s'en rappellerait de ce sauvetage. A ses yeux c'étaient bizarre qu'un assassin se charge d'un sauvetage, mais pour lui ce n'était qu'un boulot comme un autre...

Il éperonna une nouvelle fois sa monture en voyant apparaître le parapet de la grande porte. Mais dés qu'il eut fait une dizaine de mètre, il vit la grande porte close. Que ce passait-il?

Il regarda à droite et à gauche et ne vit personne. N'importe qui d'autre aurait eut peur, ou aurait imaginer les pires chose, mais pas Dalamyr. Il cotninua et une fois arrivé au pied de la grande porte il cria:

-Hola! Pourquoi la porte était-elle close en cette heure matinal? La guerre était-elle a nos porte?


Il se tut et attendit, il regarda son loup tourner en rond, ses yeux d'un jaune éclatant fixait le cavalier...ce dernier sourit avant de reporter son regard vers les hauteurs....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radamanthe
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
avatar

Nombre de messages : 3567
Localisation : Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 53 ans
- -:

Sam 22 Aoû 2009 - 21:33
L'assassin n'eut pas à attendre longtemps avant qu'on lui réponde. Il n'y avait peut-être plus de gardes à l'extérieur, car personne n'était autorisé à sortir, mais il y avait cependant des patrouilles le haut des murailles qui avaient pour tâches expresses de refouler toute personne se présentant aux portes de la Cité. Dalamyr n'allait pas faire exception.

Deux hommes parurent du haut des murs. A en juger par leur accoutrement, ce n'étaient pas des soldats de l'armée régulière. Ils aavaient des têtes de mercenaires. Ce qu'il était advenu des soldats qui avaient pour mission de garder la porte, c'était un mystère.
L'un des deux hommes parla alors :

"La guerre nest pas à nos portes, mais le danger rôde à l'intérieur même de l'enceinte. Le seigneur de Sora craint une traîtrise de Warin, aussi a t-il ordonné que les portes restent closes et que personne ne puisse ni sortir ni rentrer, et ce jusqu'au retour du Roi et de son armée. Passez votre chemin. Nous n'ouvrirons pas, et les fraudeurs qui essaient de s'infiltrer en douce dans la Cité, par quelque moyen de brigand que se soit seront appréhendés et punis. Passez votre chemin. Nous avons des arcs si vous ne comprenez pas..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dalamyr
Assassin
Assassin
avatar

Nombre de messages : 378
Localisation : Dim-Bar
Rôle : Maître assassin au sein des Ombres

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme du harad
- -: 37 ans
- -:

Dim 23 Aoû 2009 - 10:31
Dalamyr en resta bouge bée. Ainsi la cité blanche était mit en quarantaine depuis l'intérieure par un certain Sora. C'était plus au moins une guerre civils qu'il avait là. Ce Warin, il en avait déjà entendu parler et il travaillait avec Nogard, ce qui était à ses yeux la seul preuve que ce Sora se trompait. Jamais Nogard ne ferait quelqu'un chose contre l'intérêt de Minas Tirith, l'assassin était bien placé pour le savoir....
Le Maître des Ombres regarda longuement les deux soldats envisageant un bref instant d'essayer de passer en force, mais il abandonna l'idée aussi rapidement qu'elle était née. Il finit par répondre sèchement:

-Bien, je n'insisterais pas...

Puis le cavalier fit demi tour au trot. Il souriait. Ces gardes ne savaient qui il était et tant mieux son métier était de rester anonyme. Il était sûr de pouvoir entrer sans le moindre problème, mais il fallait déjà prévenir Salik, un ancien contrebandier d'Umbar, à présent au service des Ombres et tenancier d'un auberge.
Dalamyr sortit un pigeon d'une cage qu'il avait emporter au Mordor pour rester en contacte avec Tatlos. Il sortit également un parchemin et u bout de cendre tailler en pointe vers la pointe. l commença à écrire un message à ce Salik lui demandant une aide pour entrer dans la cité blanche. Il lâcha expressément l'oiseau voyageur et s'assit dans l'herbe attendant son retour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radamanthe
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
avatar

Nombre de messages : 3567
Localisation : Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 53 ans
- -:

Lun 24 Aoû 2009 - 20:34
Dalamyr avait trouvé refuge à la lisière de la forêt, bien à l'abri du regard inquisiteur des gardes de la porte. Mais de toute façon la nuit tombait déjà et les gardes ne devaient plus voir grand chose à présent. Néanmoins, le fait que le soir soit déjà bien entamé traduisait l'inquiétude de l'assassin. Cela faisait déjà fort longtemps qu'il attendait et son message n'avait toujours pas trouvé de réponse. Se pouvait-il que l'arrivée des oiseaux messagers soit aussi surveillée, que des rapaces aient été entraînés à couper les communications avec l'extérieur ?

Néanmoins peu après que la nuit ait entièrement recouvert les environs de ses ténèbres, l'oiseau revint. Seulement il n'y avait aucun message attaché à sa patte. L'Ombre comprit tout de suite que quelque chose n'allait pas. Il entendait des craquements du à des pas dans la forêt. Il y avait là plusieurs hommes !

Pourant, il connaissait le personnage qui émergea.



"Dalamyr, vieille canaille." fit Salik. "Ton maudit piaf a failli tout faire foirer quand il est arrivé en pleine transaction à Pelargir. Mais il m'a bien conduit jusqu'à toi. Alors, on n'est pas capable de rentrer avec ses acrobaties d'assassin. Tu entreras comme un contrebandier alors. J'ai réussi à continuer le commerce malgré le blocus, tu penses bien. Voilà une nouvelle cargaison qui me rapportera gros. Des herbes à fumer et d'autres plantes, principalement. La patrouille du mur sud le mardi entre deux heures et quatre heures est corrompue. Mais le passage à son prix évidemment, et ils n'accepteront pas une personne de plus. Ca ferait 800£, je crois, et ton cheval devra rester dehors..."

Les autres transportant des caisses, ne s'étaient pas arrêtés et ils les rejoignirent. Au pied du mur, ils apercevaient déjà les échelles de corde et les filins qui descendaient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour
» retour de la droite dure en Suisse
» Jacques Bernard , un retour avec le plein pouvoir ou presque...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Minas Tirith et Gondor - :: Les Ruelles du Premier Cercle-
Sauter vers: