Le dernier d'une longue série!

Aller en bas 
Dalamyr
Assassin
Assassin
avatar

Nombre de messages : 378
Localisation : Dim-Bar
Rôle : Maître assassin au sein des Ombres

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme du harad
- -: 37 ans
- -:

Ven 11 Sep 2009 - 22:50
Durant le reste de la journée, Dalamyr se tint tranquille. Il ne devait pas précipité les choses. Il devait encore faire un sans faute, ou faire en sorte que ça soit un sans faute, donc tuer n'importe quel témoin qui le verrait agir...mais pour l'instant il avait eut une certaine chance et avait sut utilisé les éléments l'entourant. Il décida de refrapper, cette fois un grand coup, en s'attaquant à un symbole: la milice. Elle était au yeux du peuple la police, la force armée qui sécurisait les ruelles de la cité blanche, enfin, était sensé sécurisé...

Il avait occupé une partie de son après-midi à pister ses cibles pour établir un plan des plus simple et efficace. Sur ce coup, l'assassin ne pouvait se permettre une légère faute car ses futurs adversaires savent se battre.
Dalamyr porta son choix sur un officier et un de ses hommes. Le gradé se nommait Diril, et le simple milicien: Vartion. En plus d'être collègue, ils étaient voisins et amis. Donc à la fin de leur service, ils rentreraient ensemble. Le plan consistait à voler juste devant eux une personne, ils le prendraient en chasse
sans prendre la peine d'appeler du renfort, pensant à un simple vole. L'Ombre tuerait d'abord le milicien aussi rapidement que possible, avant de se charger de Dirik.
La seul anicroche de ce plan était que le volé risquait d'ameuter du monde, il faudra donc le faire taire, sans pour autant se faire passer pour dangereux. Par chance, comme tout bon assassin, Dalamyr se promenait toujours avec un tétanisant...

Le double assassinat commença à la fin de l'après-midi, lorsque les deux cibles quittèrent leur bureau. L'assassin les suivit durant environ dix minutes, avant qu'ils n'entrent dans une rue moins fréquentée, avec une simple échoppe de fruit. Idéal. Il enduit une de ses dagues de son tétanisent et s'approcha de la boutique ambulante et saisit une fruit. Lorsque le vendeur tendit la main pour récolter l'argent, rapide comme un aigle, l'Ombre dégaina et fit une ouverture de plusieurs centimètre de long dans sa main puis s'élança en courant. Le boutiquier cria alors un: Au voleur strident.
Les deux cibles se retournèrent et virent un homme courir vers eux, puis bifurquer à droite. Comme tout bon défenseur des lois, ils se mirent à la poursuite du mécréant... Tandis que le pauvre vendeur s'écrouler tétanisé par les effets du poison.

Dalamyr courut une une bonne vitesse tout en laissant coire à ses poursuivants qu'ils gagnaient du terrain. Il traversa plusieurs ruelles avant tourner une nouvelle fois et de se placer au milieu du chemin, le bras en avant, son arbalète déployer...
Lorsque le premier des miliciens apparut, il lâcha sans attendre ses trois carreaux, les uns après les autres.
Mais ce fut le dénommé Dirik, donc l'officier, qui allait devant. il fut donc frappé par deux projectiles, après en avoir éviter un. Il s'écroula lourdement sur le sol dans un gémissement...
Varlion fut sur place et se retrouva face à un homme tout de noir vêtu, tenant deux poignards abaissé. L'assassin regardait son adversaire avec un large sourire, sa capuche rabattue lui cachait les yeux, laissant planer une atmosphère tendue.
Le dernier milicien ne réfléchit pas, comme l'avait espérer Dalamyr qui vit fondre sur lui le soldat. Il para la première frappe et contre-attaque. Il fut néanmoins surprit de voir sa frappe échouer, mais ne perdit pas espoir d'achever ce combat dans les plus bref délais. Ils s'échangèrent une série de passe, mais l'Ombre menait le jeu grâce à sa rapidité et surtout grâce à ses deux poignards qui frappaient successivement...
Bientôt Varlion fit une erreur qui lui fut fatal, il laissa une ouverture, et un des poignards y plongea et s'enfonça profondément dans la chair de l'homme qui sous la douleur laissa tomber toute sa défense. Il fut donc facile à Dalamyr d'enchaîner avec une frappe qui décapita à moitié le pauvre fonctionnaire.

Sans prendre le temps de reprendre son souffle, l'assassin alla retirer les carreaux du cadavre de l'officier et de la pointe de son poignard, il lui perça les deux yeux, puis coupa la langue. Il lui ouvra la ventre d'où il sortit les intestin de la victime. Ils étaient encore chaud et dégoulinant de sang. Malgré tout ce qu'il avait déjà vu et fait, Dalamyr manque de vomir son maigre dîner. Il se retint qu'en se rappelant l'importance de sa mission. Dans un élan d'inspiration, il déroula l'organe autour de l'officier, formant un cercle. Il finit cette première mise en scène en positionnant les deux bras de façon perpendiculaire par rapport à sa colonne vertébrale, et les deux jambes furent mit en V.
L'assassin s'éloigna de on avant dernier crime de la journée, du moins l'espérait-il, pour s'arrêter vers Varlion. Lui il le finit de la décapité et déposa la tête sans la moindre douceur à côté de lui. Il déshabilla l'homme aussi rapidement qu'il le put, et balança les vêtements et armure sur le côté. Il prit son épée et la planta dans le sol, pour y empaler la tête dessus par le pommeau.
Il regarda avec une satisfaction de dégoût son office, mais du bien reconnaître que quiconque voyait ça serait à jamais marquer, et c'était son but...
Il repartit en courant, rengainant ses armes. En approchant une grande artère de Mians Tirith, il rabaissa son capuchon et se fondit dans la foule, prenant la direction de Dim-Bar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurelin
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
avatar

Nombre de messages : 1299
Localisation : dans la lune, comme d'hab ...
Rôle : Seigneur d'Elostirion, gardien des trois tours Blanches d'Emyn Beraid.

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: Fin 1er age
- -:

Sam 12 Sep 2009 - 19:40
Les premiers à découvrir les corps furent un homme et une femme visiblement fort amoureux, qui marchait tout en riant et ne cessant de s'embrasser. Il fallut que le couple soit presque au contact des deux cadavres avant que la femme en premier ne les aperçoivent enfin ...

Ses cris ameutèrent la moitié du quartier et l'endroit fuit rapidement emplis de badauds dont les visages se retournaient inévitablement devant la scène horrible que constituaient les deux corps et particulièrement, la tête du milicien qui trônait sur le pommeau de l'épée ...

Au milieu d'eux, pourtant, deux yeux ne se lassaient pas d'admirer le spectacle. Deux yeux froids qui brillait sous un capuchon noir ... Qui serait passé tout près aurait jurée qu'un rire sinistre s'échappait de sous la noire cape ... Puis, il aurait sans doute perçut comme une voix qui parlait, non ! Plutôt qui psalmodiait comme si était décliner une sorte de prière ... Enfin, la forme noire se retourna et s'en fût à l'arrivée des miliciens venus pour dégager les corps et constater les odieux meurtres ...

Après quelques mètres, la silhouette se retourna une dernière fois et sembla dire pour elle même :

- Beau travail ... Vraiment de l'excellent travail !!! Quelle précision dans le geste, quelle beauté ! De l'art !! ... Tremblez à présent, orgueilleux Gondorien ... Tremblez ...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le dernier d'une longue série!
» Des VP Pour Obama, la liste est longue
» Dernier bilan de choléra:14,642 cas et 917 décès
» Le dernier Tavernier ou "la Louisiane"
» La vie est une longue histoire dont nous sommes l'auteur [Lagon]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Minas Tirith et Gondor - :: Minas Tirith - Le Centre de la Cité-
Sauter vers: