Arrivée à Edoras

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Radamanthe
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
avatar

Nombre de messages : 3567
Localisation : Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 53 ans
- -:

Dim 13 Sep 2009 - 22:44
Le voyage de la délégation de Gondor s'était passé sans anicroche, et ils avaient pu faire rapidemment le voyage Minas Tirith- Edoras.
Leur arrivée se fit dans le calme bien évidemment, au vu des circonstances qui les avaient poussés à venir jusque-là.

Les mots que l'assassin Hasharin avait écrit sur le parchemin qui lui était parvenu juste avant son départ avaient occupé l'esprit de Radamanthe pendant une bonne partie du voyage. L'Intendant ne savait quel crédit accorder à ces écrits. on savait Hogorwen scandaleux, mais se révèlerait-il un véritable despote comme l'avait prédit l'assassin ? Ou bien était-ce une manière d'exagérer les choses, avec un bon esprit commercial, histoire de décrocher un "contrat" qui rapporte ?

Ils n'allaient pas tarder à se faire une idée. Bientôt, maintenant qu'ils étaient arrivés à Edoras, ils allaient rencontrer le nouveau Roi. Radamanthe se demandait quel genre d'accueil il allait réserver aux souverains étrangers, tellement on le disait étrange... Il lui tardait de voir lui-même le phénomène. Bien sûr, il y avait également dans sa suite à lui quelques personalités douteuses dont la tâche serait d'allait parmis la foule voir comment le roi était-il perçu par le peuple.

Gondor étaient arrivé tout juste, une jour seulement avant la date prévue de l'enterrement. Cela laissait malheureusement peu de temps pour vraiment voir quelle était la situation chez leurs voisins rohirrims, mais au moins, en étant juste, cela minimisait le temps passé hors de Gondor, avec ni le Roi, ni l'Intendant à la tête de Minas Tirith, ce qui n'avait pas très bien fonctionné la dernière fois... Certes, cela prendrait moins de temps, mais qui savait ce qui pouvait se passer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gallen Mortensen
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
avatar

Nombre de messages : 1569
Age : 41
Localisation : Minas Thirith
Rôle : Vice Roi du Rohan

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 31 ans
- -:

Lun 14 Sep 2009 - 20:22
Gallen au milieu des gardes royaux aperçut au loin sur les plaines du Riddermark la délégation de Minas Thirith arriver.

Un long serpent tourmenté qui avance , accueilli par un soleil éclatant. L'étendard de l'arbre blanc bravant fièrement la montagne sur laquelle perche Edoras.

Gallen regarde en fin connaisseur, la troupe de cavaliers du Rohan qui en un mouvement parfait fit la jonction avec l'avant garde du roi Méphisto.

Quelques minutes plus tard , le roi Du gondor et sa garde personnelle se trouvait au bas de Méduseld. Le Roi était en haut des escaliers.

Les cavaliers du Rohan, comme à la parade, obliquèrent et repartirent dans les plaines du Riddermark accueillir les prochaines délégation.

Les gardes royaux prirent le relai. Sur un geste rapide du plat de la main droite de Gallen, cinq valeureux gardes royaux se placèrent en coin devant le souverain de Minas thirirth, ouvrant la voie vers le souverain du Rohan.

la délégation du Gondor monta l'escalier impressionnant du chateau d'or encadrée de chaque coté par des gardes royaux , jeune rohirrims aux visages durs, concentrés et aux armures polies et brillantes

le dernier Garde Royal était Gallen en personne devant la porte de Méduseld.

le champion du Rohan s'inclina devant le roi méphisto

"Soyez le bienvenu au Rohan, Roi du Gondor. Notre coeur se réjouit de votre venue malgré les heures sombres qui nous accablent en ce triste deuil. Je me nomme Gallen Mortensen, lieutenant des gardes royaux du Rohan et suis votre serviteur pendant votre séjour"

Gallen salua de même avec révérence Radamanthe

-"Je suppose que vous êtes le célèbre Radamanthe, intendant du Gondor, si vous avez des demandes particulières en terme de protection de votre souverain, je suis à votre écoute Monseigneur"

Gallen s'inclina une nouvelle fois et s'écarta , laissant la délégation pénétrer dans la salle du trône rohirrim et s'avancer vers le souverain du Riddermark.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radamanthe
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
avatar

Nombre de messages : 3567
Localisation : Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 53 ans
- -:

Mar 15 Sep 2009 - 16:21
Radamanthe laissa le Roi parler d'abord pour remercier l'officier Rohirrim de son accueil, comme c'était l'usage puis à son tour il parla et s'approcha de Gallen Mortensen pour s'entretenir de détails techniques avec ce dernier. Si les informations qu'on lui avaient données à son départ était exactes, son interlocuteur n'était pas que lieutenant des gardes du Roi, il était aussi champion royale, ce qui en faisait un homme avec qui on devait compter.

"Je vous remercie de votre accueil autant que sa Majesté Méphisto, messire Gallen. Nous vous faisons confiance pour cela. Gondor n'a pas de raison de douter des citoyens du Rohan."

Il se retint d'ajouter quelque chose du genre "On le devrions-nous ?", en référence à ces mauvaises rumeurs qui courraient sur le nouveau souverain qu'on avait tendance à appeller à l'étalon d'argent sur sinople par le passé, mais il avait remarqué mais il avait remarqué un changement de couleur pour le moins interpellant dans les drapeaux qui flottaient sur Edoras. Mais il n'avait pas la moindre idée de l'opinion de ce Gallen sur son nouveau Roi et il n'était pas préférable de parler ainsi à celui qui était peut-être un de ses partisans. C'était le chef de sa garde, tout de même... Il se promit de mettre un agent sur le coup, afin d'en savoir un peu plus sur les opinions politiques de celui qui serait " leur serviteur durant leur séjour".

"Néanmoins, il faut que vous sachiez que le dernier prince royal est du voyage. Il serait bon que le jeune Chaytann et ses nourrices soient logés près du Roi Méphisto."

L'Intendant se demanda si le terme dernier prince royal était vraiment adapté. Le Roi n'avait que deux fils, et on ne pouvait plus vraiment considérer Aleth comme vivant. Cela faisait dans les sept ans qu'il n'avait plus été capable de quitter son lit... On pouvait presque considérer Chaytann, né deux ans plus tôt, comme seul prince de Gondor.

"Pouvons-nous également savoir ce qui a été prévue par Sa Majesté le Roi Hogorwen ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hogorwein
Citoyen


Nombre de messages : 63
Age : 28

~ GRIMOIRE ~
- -:
- -:
- -:

Mar 15 Sep 2009 - 19:47
Une voix accueillante, profonde et charismatique répondit du haut des marches de La Marche :

-Mais absolument chers "Invités Royaux"!
Méphisto et Radamanthe roi et Intendant du Pays de Pierre je présume.
Bienvenue dans la demeure des Rohirrims à Edoras, bienvenue à Meduseld!
Me suivrez vous à l'intérieur du Château D'Or?


Ce n'était bien sur pas une question, mais une formule de politesse, Hogorwen n'était pas un rustre, son visage était sévère mais pas agressif.

La délégation le suivis bien évidemment, à l'extérieur tout les chevaux et les autres invités furent pris en charge par les serviteur du Roi et même par des citoyen voulant gagner un peu d'argent sous demande de main d'œuvre par le souverain.

Un grand et luxueux tapis rouge, noir et or avait été placé, et la Grande Salle était éclairée par des lanternes de même couleurs, tout le monde approuva cette conduite, même les personnes qui n'étaient pas du bord du Nouveau Roi.

Hogorwen fit installer des fauteuils pour ses invités, même pour le Champion, et leur proposa de s'assoir, il ne le fit lui même qu'une fois les autres Seigneurs assis.

-Parlons bien mais parlons peu, chers Seigneurs, car il va me falloir commencer quelques derniers préparatifs pour l'enterrement après cela , veuillez bien m'en excusez sincèrement! Je pense que vous comprendrez.
Bien que je ne fut pas en accord avec feu Theneor, je respecte son décès prématuré et son enterrement parmi nos ancêtres comme le ferai n'importe quel autre prédécesseur.

Le roi expliqua donc à ses invité l'organisation de l'enterrement royal, avec la haie d'honneur d'abord faite par les gens du peuple, puis par les nobles, pour finir par les Seigneurs des autres royaumes, le champion et lui même qui le poseront dans le tertre.
Ensuite il y aurai un requiem joué par un violon Rohirrim, et le tertre serai refermé.
Les délégation partirai dans le même ordre que la haie d'honneur, se terminant donc par la Royauté!
Je ne termine pas par nous par déshonneur, mais bien au contraire, par l'honneur de terminer les choses, d'être les derniers sur le chemin, d'être là après les autres, comme dans les mémoires, où les grands rois reste gravés bien après leur mort. Tout comme quand il y a famine, les Grands sont servis en derniers, car les derniers servis mangent chaud, les autres attendant que les souverains, les seigneurs ou les maîtres des lieu soient servis pour commencer à manger, la nourriture n'étant alors plus chaude.


Dernière édition par Hogorwen le Mar 15 Sep 2009 - 20:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gallen Mortensen
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
avatar

Nombre de messages : 1569
Age : 41
Localisation : Minas Thirith
Rôle : Vice Roi du Rohan

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 31 ans
- -:

Mar 15 Sep 2009 - 20:25
Gallen accueillit avec respect les remerciements du roi Méphisto. Puis ses yeux bleux aciers plongèrent dans le regard ébène de Radamanthe, intendant du Gondor.

la voix de Gallen claqua tel un fouet et un sergent arriva au pas de course et se mit au garde à vous

-"Sergent Eohar; faites en sorte que la chambre mitoyenne du roi du Minas Thirith, soit prête à recevoir l'héritier du royaume de l'Arbre Blanc. Que le foyer soit allumé en prévision de la nuit et que dix gardes royaux soient missionnés à la garde exclusive du jeune héritier"


Gallen n'eut pas le temps de répondre à l'autre question, soon souverain Hogorwen prenait le relai d'une voix ferme mais douce que le champion rohirrim ne lui connaissait pas.

A la surprise de Gallen , il fut convié à l'intérieur. Toujours aux aguets il suivit le mouvement.La délégation gondorienne put observer la diligence des gardes royaux qui ouvrait le passage.

Radamanthe put apercevoir le sergent Eothar s'eclipser avec un groupe de gardes et deux jeunes femmes sûrement des nourrices de la cour d'Edoras.

Gallen déclina poliment sans animosité aucune,la proposition de s'asseoir

Mon Roi, ma place en tant que lieutenant des gardes royaux et champion du Rohan est avec mes hommes à la protection et au service des souverains invités

Sans attendre une réponse royale,Gallen effectua un signe de tête rapide au roi Méphisto, à l'intendant Radamanthe et à son souverain comme pour s'excuser.

Le lieutenant était à peine à deux mètres du groupe, debout attentif à tout, prêt à intervenir, stoique, calme, déterminé,concentré, les traits durs, implacable . Un observateur attentif pouvait remarquer, des gestes rapides de la main auxquels les gardes royaux répondaient instinctivement. Le champion du Rohan savait se faire obéir sans un mot , les gardes royaux étaient une machine parfaitement huilée.

Gallen ressembalit à un Argonaute: un ultime rempart face aux agressions possibles contre les souverains. Son regard acéré scrutait chaque personne , chaque issue.

Mais l'écorce de garde du corps invincible prêt à mourir s'effrita lorsque Horgorwen parla de violon rohirrim. L'intendant du Gondor put apercevoir une larme couler sur la joue droite de Gallen. Une larme qui tomba lentement sur le sol de pierre, résumé d'un géant aux pied d'argile.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurelin
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
avatar

Nombre de messages : 1299
Localisation : dans la lune, comme d'hab ...
Rôle : Seigneur d'Elostirion, gardien des trois tours Blanches d'Emyn Beraid.

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: Fin 1er age
- -:

Ven 18 Sep 2009 - 10:14
La nef blanche qui transportait la délégation des elfes de la mer avait quitté le Mithlond pour longer la côte jusqu’au port des humains de Long Daer. Là, des chevaux avaient pris le relais du bateau pour transporter les elfes jusqu’à la trouée de Rohan et enfin Edoras, dernière étape du voyage.

C’était la première fois que Silivrien et Laurelin quittaient leur territoire depuis la fin de la terrible guerre du grand nord. Quelques années s’étaient écoulées, cinq années qui ont vu les deux elfes concrétiser leur union. Dans la foulée, Laurelin avait accepté la lourde responsabilité de succéder à son mentor, Voronwë à la tête des Havres Gris et Silivrien, renonçant à ses hautes fonctions d’elnaith à Gar Thulion, prendre en charge les Emyn Beraid et ses trois tours.

Mais l’évènement le plus heureux pour eux reste la naissance de leurs enfants, des jumeaux, une fille et un garçon, respectivement nommés : Neïrvilis et Silveril nés le 25 décembre de l’année 296 du quatrième âge …Trop jeunes encore pour effectuer le voyage jusqu’au Rohan, les deux bambins avaient été laissé à la charge de Namirië, intendant des Havres et d’Elostirion en l’absence de leurs Seigneurs.

Les dernières lieues pour atteindre la dernière étape du voyage furent rapidement avalées et la délégation arriva en vue d’Edoras.
Laurelin se tourna vers sa compagne pour dire :

- Nous y voilà Silivrien … Etranges les couleurs des bannières qui flottent au dessus du château d’or n’est-il pas ? Le successeur de Thénéor semble décidé à ne pas perdre de temps pour imprimer sa marque sur le royaume …


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gallen Mortensen
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
avatar

Nombre de messages : 1569
Age : 41
Localisation : Minas Thirith
Rôle : Vice Roi du Rohan

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 31 ans
- -:

Ven 18 Sep 2009 - 11:55
Gallen s'était fait remplacé par le sergent Eovar durant la conversation royale. Gallen sortit de la salle de trône d'un pas décidé.

Une seconde larme coulait sur sa joue. D'un geste vif de la main droite, Gallen , fustigea cette marque d'attendrissement. Penser au roi défunt le perturbait et sa mission imposait une détermination constante et complète.

Gallen en haut des marches du château d'or, leva la tête, vers les cieux. Immédiatement, Les rayons du soleil inondèrent son visage, il se sentait revivre.

Son regard plongea comme toujours vers les plaines du Riddermark. Il aperçut une délégation elfe escorté de nouveau par une escouade de cavaliers du Rohan.

Gallen d'un signe de tête intima l'ordre au xgardes royaux de reconstituer une haie d'Honneur. le champion, du Rohan attendrait au sommet devant Meduseld.

La délégation arriva enfin. Gallen fut impressionné par l'habileté de cavaliers des Elfes. il semblait ne faire qu'un avec leurs montures.

Gallen fut soufflé par la beauté et le calme que montraient la délégation des havres gris.

Dans une atmosphère de quiétude, la délégation monta d'un pas lent calculé; chacun pouvait admirer l'élégance elfe.

Gallen déglutit. S'adresser à de tels personnage était impressionnant.

Un couple d'elfe arriva à la hauteur du lieutenant des gardes. Sur un signe de la main de leur chef, cinq gardes royaux constituèrent la garde personnelle de Silivirien et de Laurelin.

Gallen effectua une révérence respectueuse et d'une voix claire:

"Dame Silivrien et Seigneur Laurelin, je me nomme Gallen Mortensen, lieutenant des gardes royaux du Rohan. Soyez les bienvenus en pays Rohirrim en ces heures sombres. Je suis à votre service. Votre venue est une illustration de l'antique alliance Elfe et homme. Le roi Hogorwen vous attend dans la salle du trone en compagnie du Roi Méphisto de Minas thirith et de l'intendant Radamanthe"

hrp:Sorry Laurelin




Dernière édition par Gallen Mortensen le Ven 18 Sep 2009 - 21:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silivrien
Dame d'Elostirion
Dame d'Elostirion
avatar

Nombre de messages : 548
Age : 56
Localisation : Dans une des Tours ou aux alentours...
Rôle : Gardienne des Tours Blanches

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe de Fondcombe
- -: 319 ans
- -:

Ven 18 Sep 2009 - 17:13
Depuis son arrivé aux Havres, Silivrien avait appris à connaître et à apprécier la mer. Jusque là, elle n'y avait vu que le symbole du départ des Elfes vers Valinor, mais depuis ces dernières années, elle goûtait particulièrement la sensation d'être portée par les flots, cheveux au vent. Et comme elle passait beaucoup de temps en études de toutes sortes dans les tours dont elle avait la garde, l'idée de cette traversée, suivie d'une longue chevauchée à travers les plaines bordant le cours de l'Isen n'était pas pour lui déplaire. En fait, cette expédition lui rappelait sa vie d'autrefois...
Il y avait pourtant bien une ombre au tableau. Et cette ombre au tableau n'était autre que le but de ce voyage. D'une part sur le fond, car il est toujours cruel de perdre un ami honorable et fidèle, mais aussi sur la forme, car s'il est normal de rendre hommage au défunt, le fait qu'il soit un Roi entraîne toujours une débauche de pompes et de cérémonies qui frise rapidement à l'excès. Quoiqu'il en soit, quand le vin est tiré, il faut le boire, et Silivrien s'acquitta donc avec le plus grande courtoisie des obligations qui étaient les siennes. Elle salua leur hôte, avant de s'adresser à lui en langue commune d'une voie claire et harmonieuse, où pointait la douce mélodie d'un léger accent Elfique...


-Grand merci pour votre accueil Messire Gallen. J'aurais aimé revenir au Rohan dans de meilleures circonstances, mais nous ne pouvions pas faire moins que de partager le deuil des fiers cavaliers Rohirrims et pleurer aux côtés de votre peuple le Roi Theneor...

En cinq années de gouvernance, Silivrien avait pas mal progressé en politique et en diplomatie. Se souvenant de la remarque que lui avait fait Laurelin un moment plus tôt, elle entreprit de sonder en finesse leur interlocuteur. Fixant ostensiblement, pendant un instant, les étendards qui claquaient au vent face au palais de Meduseld, elle finit par replonger son regard dans les prunelles du Champion. Un regard où la proximité de la mer avait ajouté, au vert des forêts, quelques nuances de bleu et de gris...

-Certaines choses ont évolué par ici...Nous sommes venus par amitié, et pour honorer cette antique alliance dont vous parliez. Prions pour que les changements que pourrait envisager votre nouveau souverain, soient profitables à votre peuple, et contribuent à renforcer les liens entre les différentes nations de la Terre du Milieu...


Dernière édition par Silivrien le Ven 18 Sep 2009 - 17:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.la-passe.net
Lohika Demenor
Noble du Gondor
Noble du Gondor
avatar

Nombre de messages : 41
Age : 29

~ GRIMOIRE ~
- -: Humaine
- -: 31 années
- -:

Ven 18 Sep 2009 - 17:45
Parmi les membres du Gondor,dans un petit coin du cortège, assez loin au fond, ce trouvait aussi la noble Demenor, même si ça venue ici pouvait en étonné plus d’un Silias son Conseillé, bien qu’il ai aussi d’autre tache beaucoup trop longue a énuméré.

Lui avait proposé d’aller ce présenté à l’enterrement du roi du Rohan, pour une raison simple que Lohika avait très bien compris, ce n’était que donné un grand honneur à celui-ci, que la noblesse du Gondor en plus de la royauté vienne lui rendre le dernier honneur.

Et comme elle n'était pas du genre à vouloir rester chez elle, cela faisait une pierre deux coup, ce roi ayant été un grand homme, il n'était donc pas déshonorant de si rendre.

Son voyage c’était bien passer, tout avait été fait pour que celui ci lui sois agréable, même si elle avait voyager un peu en retrait du cortège royal, pour ne pas ce voir impoli, peu de bagage avait été emmené par la noble, elle n’aurai pu les transportés, pour seul compagnon il n’y avait que Silias, qui servait aussi de protecteur, Lohika scrutait avec attention et silence les personnes présents, son regard c’était surtout posé sur les Elfes présent, elle aimait ce peuple, elle le trouvait si beau, elle le jalousais même, ses penser la firent sourire, mais ce n’était pas de convenance elle l’effaça donc très vite.

Silias pour l’occasion vêtue d’un tabard au couleur du Gondor portant un sabre elfe à la ceinture, s’approcha de ça maîtresse, pour venir lui soufflé à l’oreille, qu’il serai temps qu’elle s’approche pour faire valoir ça présence, elle acquiesça de la tête avant de s’avancer, elle portait une tenue sombre et une capuche couvrait ça tête.

Arriver a hauteur, elle salua les gens présent d’une révérence sans un mot, son domestique en fit de même, s’inclinant profondément devant la royauté elfique, autant laisser les choses ce faire à leurs rythmes, surtout qu’elle avait entendu qui était les deux personnes, autant faire profil bas pour ne pas froissé qui que ce sois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gallen Mortensen
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
avatar

Nombre de messages : 1569
Age : 41
Localisation : Minas Thirith
Rôle : Vice Roi du Rohan

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 31 ans
- -:

Ven 18 Sep 2009 - 21:35
Gallen soutient sans frémir le regard de Dame Silivrien.
Suite à sa remarque , le champion rohirrim fixe un moment les étendards claquant au vent, les yeux dans le vague.
Gallen sentait le vent sur sa figure il respira à pleins poumons. Les yeux bleux acier se posèrent à nouveau sur ce couple elfe si beau et qui semblait si calme, si détendu. Gallen aurait voulu s'ouvrir à ces elfes d'apparence si parfaite. Mais il ne le pouvait pas; les convenances imposaient une certaine retenue, et lui représentait le Rohan par sa charge.

Gallen d'une voix un peu lasse et semblant lointaine répondit calmement avec des propos sybillins.

"Toute nation doit changer , évoluer, s'adapter mais je ne sais pas si tout changement est bon , surtout pour le peuple. Au tout cas un pays ne doit pas oublier ses traditions et pleurer notre défunt roi rappellera , je l'espère,aux rohirrims ce qu'ils sont :les fils du Riddermark"

Gallen se mit de profil, invitant par ce geste le couple à pénétrer dans la salle du trône. Immédiatement la garde personnelle de Silvirien et de Laurelin ouvrit la voie.

Gallen observa la noble gondorienne qui se trouvait devant lui. Le champion du Rohan lui rendit sa révérence et cinq gardes royaux constituèrent sa garde personnelle

"Soyez la bienvenue en pays rohirrim, je me nomme Gallen Mortensen , lieutenant des gardes royaux, je suis votre serviteur pendant votre séjour, je vous remercie au nom du Rohan, de venir rendre hommage à feu le roi Thénéor, les gardes vont vous amener dans votre chambre"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silivrien
Dame d'Elostirion
Dame d'Elostirion
avatar

Nombre de messages : 548
Age : 56
Localisation : Dans une des Tours ou aux alentours...
Rôle : Gardienne des Tours Blanches

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe de Fondcombe
- -: 319 ans
- -:

Sam 19 Sep 2009 - 1:31
Le couple Elfique remercia le Champion et le salua d'un bref signe de tête, avant de suivre d'un pas majestueux à la lenteur calculée, l'escorte qui les précédait dans le palais de Meduseld. Bien qu'ils n'aient que peu de choses en commun avec les standards esthétiques des Eldars, l'architecture et la décoration des Rohirrims n'étaient pas sans intérêt, et il se dégageait de cette construction brute et massive une impression de force et de puissance, qui résumait à elle seule les exploits du glorieux peuple des chevaux...
Au fur et à mesure qu'elle avançait, Silivrien ressentait une émotion grandissante à l'idée d'emprunter le même chemin que le Roi Elessar, Gandalf, Gimli, et Legolas Vertefeuille, ces héros qui avaient jadis arraché feu le Roi Théoden à l'emprise maléfique de Saroumane...Elessar...la pierre Elfique, qu'elle avait connu trois siècles plus tôt à Fondcombe, alors qu'il n'était encore qu'Aragorn, chef des Rôdeurs du Nord... A l'époque elle était à peine une adolescente, mais toute Elfe qu'elle fut, elle n'avait pu s'empêcher de noter le charisme impressionnant qui se dégageait de cet homme. Ce n'était certes pas un Humain ordinaire, c'était un Dunedain, et malgré ses habits rapiécés et son armure râpée, il émanait de lui une telle majesté qu'il avait tout d'un Seigneur des premiers nés. Elrond en personne semblait avoir beaucoup d'affection pour lui, même s'il donnait parfois l'impression de considérer d'un œil perplexe et dubitatif, les sentiments qui, de toute évidence, le liaient à sa fille Arwen...

Un léger raclement de gorge du Seigneur des Havres tira Silivrien de ses souvenirs. Elle réalisa qu'elle avait parcouru le hall, l'antichambre, et une bonne partie de la grande salle, sans s'en rendre compte. Maintenant qu'ils n'étaient plus qu'à quelques pas du nouveau souverain du Rohan et de ses illustres invités, elle décida de se mettre légèrement en retrait, afin de laisser à son époux le privilège du rang, et celui d'entamer la conversation...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.la-passe.net
Laurelin
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
avatar

Nombre de messages : 1299
Localisation : dans la lune, comme d'hab ...
Rôle : Seigneur d'Elostirion, gardien des trois tours Blanches d'Emyn Beraid.

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: Fin 1er age
- -:

Sam 19 Sep 2009 - 10:44
Silivrien et Laurelin, côte à côte, entourés des cinq gardes royaux désigné par celui qui les avait accueillit traversèrent lentement la grande salle, dépassant un à un les lourds piliers recouverts de tapisseries contant l’histoire du peuple du Rohan. L'escorte des Rohirrims stoppa à hauteur des derniers piliers laissant les deux elfes continuer seuls leur progression jusqu’à ce qu'ils se retrouvent au bas des trois marches de l’estrade où siégeait Hogorwen, le nouveau souverain.

Conformément au protocole, Laurelin dépassa Silivrien pour venir se placer sur le premier escalier avant de déclarer :

- C’est avec grande tristesse que nous avons appris la nouvelle de la disparition de Theneor, Roi de Rohan. Les elfes des rivages de l’ouest, Silivrien et moi même présentons nous respectueuses condoléances au nouveau souverain de la Marche et nous associons à la peine de son peuple. En cette période de deuil, soyez assuré de notre entière solidarité.

Ceci fait, il adressa un signe de tête pour saluer également Méphisto et Radamanthe, respectivement Roi et intendant de Gondor puis descendit de l'escalier pour reprendre place aux côtés de sa compagne …


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radamanthe
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
avatar

Nombre de messages : 3567
Localisation : Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 53 ans
- -:

Sam 19 Sep 2009 - 12:51
Radamanthe comprit à l'expression du visage de Gallen Mortesnen que ce dernier était un fidèle de l'ancien régime. Sans doute avait-il un pincement au coeur à cause du détachement d'Hogorwen quand à son air de violon pour cloturer la cérémonie. Cela et les changements d'armoiereries laissaient présager que le nouveau Roi tenait particulièrement à marquer ses différences. Et il savait que si ses dernières en faisaient comme l'assassin l'avait dit un homme tyrannique, ce Gallen Mortensen pourait être utile. Il était cruel de profiter de sa détresse pour s'en faire un allié, mais il fallait avant tout penser utile lorsque les temsp se faisaient sombres.

L'Intendant de Gondor rendit son salut discret au Seigneur Elfe qui venait d'arriver. Il se souvenait bien de lui pour s'être entretenu longuement avec lui peu avant la Bataille Finale, cinq ans auparavant. Et bien sûr, il n'était pas difficile de le reconnaître, un elfe ne change pas en cinq ans.

Radamanthe regarda la salle. Outre les deux maîtres d'Elostirion qui venaient d'arriver, il y avait quelques autres elfes, mais il ne reconnut aucun autre des Seigneurs qui avaient mené l'armée elfique cinq ans plus tôt. Il y avait encore de nombreux absents, mais l'enterrement n'était pas encore pour ajourd'hui. Il vit la plupart des notables de la délégation de Gondor faire bloc dans un coin de la salle, mais pas de nouvelles de leurs frères du Nord.
Pour l'heure l'ambiacne était quelque peu tendue, car tous en arrivant avaient remarqué les changements, voir surpris une conversation ou l'autre et ils quettaient l'attitude d'Hogorwen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silivrien
Dame d'Elostirion
Dame d'Elostirion
avatar

Nombre de messages : 548
Age : 56
Localisation : Dans une des Tours ou aux alentours...
Rôle : Gardienne des Tours Blanches

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe de Fondcombe
- -: 319 ans
- -:

Sam 19 Sep 2009 - 16:36
Pendant l'intervention de son époux, Silivrien avait observé discrètement le nouveau souverain du Rohan. Il se dégageait de lui une indéniable prestance. Il était fort, grand, ses mains de géant donnaient de lui une impression de puissance qui devait en faire un redoutable adversaire au combat. En fait, il présentait toutes les caractéristiques des Rohirrims, à l'exception notable de ses cheveux d'un noir de jais et de ses yeux turquoises qui rendaient l'expression de son regard particulièrement insondable et mystérieuse. Peut-être était-ce précisément ce qui dérangeait la Dame d'Elostirion. Quelque chose chez le nouveau Roi la mettait mal à l'aise, sans qu'elle puisse dire exactement quoi. Il n'était naturellement pas question d'en faire état en cet instant, mais elle se promit d'en discuter en privé dès que possible avec Laurelin. Se tenant au bas de l'escalier, elle exécuta donc une parfaite révérence, avant de formuler une brève déclaration de circonstances...

-Sire, en ces heures douloureuses, soyez assuré du soutien et de la compassion des Elfes d'Elostirion. Mon époux et moi-même, sommes venus vous témoigner de l'amitié du peuple des Havres...

Elle adressa ensuite un bref signe de tête au Roi et à l'Intendant du Gondor, avant de faire quelques pas en arrière pour rejoindre son bien-aimé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.la-passe.net
Hogorwein
Citoyen


Nombre de messages : 63
Age : 28

~ GRIMOIRE ~
- -:
- -:
- -:

Sam 19 Sep 2009 - 18:44
Hogorwen, contre toute attente, eu un large sourire, malgré son caractère et sa manière de penser les choses, il adorait les elfes, et même si Silivrien était une femme, il avait un grand respect.

-Madame, bienvenu à Edoras. Merci de votre soutient.
Theneor, outre le fait que je ne soit point pour les manières de gérer le pays et l'armé, était un grand roi, il est mort trop jeune.


Il se tourna vers Laurelin :

-Monseigneur, je ne peut vous dire grand chose de plus qu'a votre Dame.
Soyez donc les bienvenus, vous avez déjà des appartements réservés dans Méduseld. Mes serviteurs sont les votre pour le temps de votre venue.


Ils expliqua qu'il donnerai les détails de l'enterrement quand les autres seraient là aussi, pour éviter les répétition.

La ville était magnifique, et bien que les couleurs fussent changées, elle restait Edoras, la Cité des Seigneurs des Chevaux.

Hogorwen fut aimable pendant toute la duré de la visite du Château d'Or.
Le temps que les autres arrivent il dinèrent dans une petite salle à manger privée, des fauteuils en ébène et en cuir doux.
La grande table également en ébène et décoré d'or pâle plaqué.
La nourriture était selon les goût, il y avait de tout, des légumes, des fruits, des pains de toutes sortes, de la viande, même de la nourriture exotique, comme des pâtisseries haradrim et khandienne, ou encore des fruits sucrés de Rhùn.
Tout les invité était là, et le Champion fut aussi invité, ainsi que sa femme.

Une demi-heure plus tard, une nouvelle de mauvaise augure parvint jusqu'aux Seigneurs, Dame Cella, mère de Theneor était décédée de sa maladie.
Hogorwen lui même fut étonné, les médecins étaient pourtant qualifiés et actif, il les avaient fait mander à son chevet quelques jours auparavant, il n'aurai pas cru qu'ils n'arrivent pas à la soigner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gallen Mortensen
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
avatar

Nombre de messages : 1569
Age : 41
Localisation : Minas Thirith
Rôle : Vice Roi du Rohan

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 31 ans
- -:

Mar 22 Sep 2009 - 0:25
Gallen fut stupéfait par la demande royale d'assister au repas avec les délégations étrangères. Mais le champion du Rohan ne peut refuser une telle récompense. Gallen fit donc un tour complet des gardes royaux , répéte inlassablement les mêmes recommandations que lors des préparatifs. Le lieutenant des gardes royaux revêtît sa tunique immaculée et va chercher son épouse Farma au chevet de la reine mère Dame Cella.

Gallen mit un point d'honneur à mettre en alerte dix gardes royaux car il se doutait que le Roi Aldarion arriverait sous peu et un tel souverain se doit d'être accueilli avec égards.

Le repas fut somptueux, Gallen sentait la tension de Farma, elle aurait préféré rester au chevet de Dame Cella.

Gallen pour sa part était dubitatif. D'ailleurs il était resté armé de Kaya , son rang de champion le permettait et sa confiance envers le souverain du Rohan était plus que limitée.

Le lieutenant des gardes royaux se contentait de répondre poliment aux questions des uns et des autres. Son principal interlocuteur était l'intendant du Gondor, Radamanthe. Gallen connait la réputation de cet illustre politicien, gardien de la cité blanche mais Gallen se soumettait de bonnes grâces à l'interrogatoire habile et fin de Radamanthe.

puis tout bascule, une terrible nouvelle éclate. Un page annonce à tous la catastrophe: Dame Cella est morte de sa longue maladie.

Gallen a l'impression que tout se déroule au ralenti, Farma tourne son visage innondé de larmes vers le champion du Rohan, elle est prise de spasmes et semble proche de l'évanouissement . Entre deux sanglots , hystérique, elle clame

"Gallen , je savais que je devais rester à son chevet, elle est morte et je suis sûre que ......."

Le jeune rohirrim prend la jeune femme dans ses bras et prononce à voix basse

"Pas ici, pas maintenant mon amour, je te jure de trouver la vérité , pas d'erreur, rejoins Dame Cella et vérifie tout,examines les causes de sa mort, mais surtout pas ici, pas maintenant"

Seule, Dame Silivrien assise à coté de Gallen avait pu entendre la conversation intime du jeune couple. D'ailleurs lorsque Farma quitta les bras de son époux, Gallen regarda un moment le doux regard de l'elfe. le regard du Rohirrim semblait l'interroger.

Puis Farma se reprit et quitta la table après une rapide révérence à l'assitance. Immédiatement cinq gardes royaux la suivirent au pas de charge suite à un rapide signe de la main de leur chef.

Gallen fixa un long moment le couloir qu'avait emprunté Farma. Ses mâchoires étaient crispées et ses poings serrés si fort que la jointure de ses doigts blanchissait dangereusement.

Puis lentement, Gallen toujours debout, se retourna. Son regard bleu acier fixa le regard de jais de Horgorwen. La tension monta d'un cran .

Le champion du Rohan parla d'une voix atone, étonnamment calme mais sous laquelle perçait volonté et sévérité


"Mon roi, le malheur touche notre royaume et notre peuple. Je demande officiellement que Dame Cella soit enterrée avec Thénéor car ils ont guidé le Rohan ensemble avec abnégation , honneur et volonté. dame Cella a été comme toute les mères rohirrims qui élévent les enfants du Rohan et permetten à notre peuple d'être ce qu'il est, un peuple fier, courageux, vaillant et rempli d'honneur.
Je vous le demande Roi du Rohan, pleurons Dame Cella et Théneor ensemble comme nous savons le faire , vous serez alors le roi actuel du Rohan et le gardien de ses traditions"

Durant son discours, sans s'en rendre compte Gallen avait regardé plusieures fois Radamanthe.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lohika Demenor
Noble du Gondor
Noble du Gondor
avatar

Nombre de messages : 41
Age : 29

~ GRIMOIRE ~
- -: Humaine
- -: 31 années
- -:

Mar 22 Sep 2009 - 20:53
La noble dame fut accueillis par le lieutenant des gardes royaux, Gallen Mortensen était le nom de celui-ci, il ce présenta à elle en tant que serviteur pour le séjour, un sourire léger vain éclairé le visage de la noble femme avant qu’elle ne vienne a son tour dans une légère révérence ce présenté à son tour, après tout il était d’usage que l’homme sache à qui il avait a faire et il aurai été fort impoli de ne pas le lui dire.

-Ravi de faire votre connaissance Lieutenant Mortensen! Je suis la Dame Demenor!

Celui-ci la remercia au nom de son pays d’être venue rendre honneur au défunt roi, même si en sois cela était naturel, elle appréciait fortement cet élan de politesse, elle tourna légèrement la tête sur le coté pour regardé vers le lointain, avant de revenir sur le Lieutenant et le visage neutre et calme répondit à son interlocuteur.

-Le Roi Thénéor le mérite! Nul besoin de me remercié pour cela…

Puis elle regarda les gardes à nouveau, qui devait la mené a ça chambre, elle regarda une dernière fois le Lieutenant avant de le remercié poliment de la tête et de prendre congé de lui, prenant la suite du couple royal elfique, malgré le triste jour, Lohika n’arrivait pas à dégagé son regard de la gracieuse dame, envoûté par tant de grâce.
Arrivé devant le Roi du Rohan, elle ce déplaça hors du sillage Elfes, sortant au passage de ça rêverie, pour aller ce mettre parmi les autres personnes du Gondor, ça présence n’était pas vraiment requis en cette instant, mais à présent qu’elle y était, elle n’allait pas faire demi tour et perdre la face devant l’assemblé, elle ferai juste profil bas pour évité d’attiré l’attention.
Le Seigneur Elfe pris la parole, présentant par la même occasion la dame qu’il l’accompagnait, Lohika écoutait chaque mots qui était prononcer, enfin elle essayait du moins, puis la dame de Elostirion pris parole, les gens présent était de loin tous très affluent, des Seigneurs Elfes, le roi et l’intendant du Gondor, les Nobles du Rohan, elle fut étonné que l’Arnor ne soit pas encore arriver.

Le roi du Rohan avait pris les dispositions pour que le séjour fut agréable, le repas copieux, peuplé de haute personnalité, pour ça part Lohika ne c’était pas mêlé au conversation, par politesse plus que par timidité, puis arriva la terrible nouvelle, la mort de Dame Cella.
Cette nouvelle fit réagir la femme et le lieutenant Mortensen, la noble regardait silencieuse la scène s’écoulé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calion Palantir
Elnaith de la Maison du Roi - Premier Nez
Elnaith de la Maison du Roi - Premier Nez
avatar

Nombre de messages : 506
Age : 22
Localisation : Imladris
Rôle : Régent d'Imladris/Elnaith de la Maison du Roi

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe Noldo
- -: 7500 à peu près
- -:

Mer 23 Sep 2009 - 18:33
Calion Palantir avait prit la tête de la délégation de Gar Thulion. Le capitaine Elfe représenté la Maison du Roi et le prince Erumelgos. Il y avait 8 autres Elfes. Chacun d'une Maison de Gar Thulion. La Maison du roi n'avait pas d'Elnaith, peut-être qu'un jour, Calion Palantir pourra occuper cette place. Mais l'heure n'était pas à ça, le roi Thénéor de Rohan s'en est allé. Hogorwenest le maître de ce pays à présent. Dès que la délégation passa les portes de la ville cachée, elle s'engouffra dans un sentier secret, connu les seuls elfes habitants la cité. Après quelques passes à travers des collines et des pentes, la délégation put enfin monté sur ses chevaux. Chaque représentant d'une Maison put donc monter un cheval blanc. Aucun Elfe ne portait de grosse armure. Chacun avait sous une tunique une cotte de maille, faite par les forgerons elfes. Elles étaient d'or et d'argent. Calion était tout de bleu avec bien sur sa cotte de maille. La délégation avait parcouru 12 lieues, les chevaux étaient au trot. Les Elfes leurs donnés du lembas et aussitôt les chevaux continuaient leur trot. 2 jours plus tard, les destriers elfiques arrivèrent en vue d'Edoras. Ils avaient traversé de nombreuses prairies en descendant vers le Sud. Les elfes s'étaient tout de même arrêtés en Halifirien, la grande colline où fut déposé elendil le Grand, "Ami des Elfes". Même si il n'y était plus, un mémorial y siégeait et les Elfes voulaient rendre hommage au grand roi qu'il fut.

Ils arrivèrent donc en vue d'Edoras, c'était une cité de bois et de paille peut-être mais les Elfes appréciaient, enfin du moins Calion, car ça lui rappelait les maisons des Edain durant le Premier Âge. Les chevaux ralentirent, et des cavaliers d'Edoras arrivèrent pour accueillir la délégation. Calion n'eut pas le temps de s'annoncer, les rohirrims savaient pourquoi la délégation était là. Ensemble, ils passèrent les portes, puis les cavaliers Rohirrims emmenèrent la délégation vers Meduseld. Les habitants pensaient que les chevaux elfiques étaient des nuages, ils étaient si légers, des plumes seraient plus lourdes. Et c'est enfin au sommet de la colline, que les Elfes mirent pieds à terre. Calion s'avança vers un garde royal.


"Monsieur, annoncez au nouveau roi ou à votre lieutenant que la délégation de Gar Thulion arrive. Je représente le Prince Rustor Erumelgos."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hogorwein
Citoyen


Nombre de messages : 63
Age : 28

~ GRIMOIRE ~
- -:
- -:
- -:

Mer 23 Sep 2009 - 20:18
Hogorwen regarda le champion avec sévérité, mais dans ses yeux ce lurent une certaine compréhension, après tout Dame Cella fut une femme d'importance au pays.
Il répondit d'une voix sèche ; mais surtout pas agressive :

-Dame Cella ne sera pas enterrée avec Theneor, aucune femme, qu'elle soit de sang royal ou point, n'a jamais été mise dans les Tertres aux Symbelminë.
Elle serra mise dans le caveau des reines, là est sa place maintenant.
...Nous chanterons pour elle. Je connait moi même une complainte pour Dame du Rohan...
Même si je ne respecte pas toute les traditions, je ne compterai point cela comme, ce sera plutôt un hommage.


Dans ses yeux à présent ce lisait une grande tristesse, et beaucoup de rancoeur et d'amertume.

Il se retourna vers les autres invités, et lança d'une voix plus éloquente :

-Allons ne laissons pas les mauvaises nouvelles gâcher notre rencontre, nous pleurerons quand il sera temps de pleurer, et l'enterrement de Dame Cella ce fera en même temps, je change les plans!
Nous continuerons vers le Caveau Familial, et déposerons Dame Cella dans une tombe vide, nos artistes sculpteur lui feront un Gisant par la suite je le promet!


_____________________________________________________________
_____________________________________________________________

Sur les rives d'un petit court d'eau, sur les bords des monts brumeux au nord de Carrock, un groupe de soldats Rohirrims étaient en reconnaissance.
Le Roi voulait avoir un rapport sur l'état de ce qui fut le pays des Eothéod, le pays de leur ancêtres.

-Hogorwen, venez parlà!

-Oui Marechal?

-Que pensez vous de cet orque?

-Et bien... il est laid! Comme tout ceux de sa race n'est ce pas?

Les rires moqueurs des soldats se firent entendre, l'orque était mort depuis quelques temps déjà, les vers commençaient à le réduire en composte.

-Oui bien sur! Lança le maréchal avec un sourire, Je ne parle point de cela, regardez les marques à la tête!

-Des Crocs?

-Oui je pense, mais ne connaissant que trop peu les environs, contrairement à vous, je pensais que vous pourriez savoir à peu prés quelle créature a pus faire subir des marques tel que celle ci à des orques.

D'autres on subit le même sort, ils sont plus loin à l'ouest, une centaine de mètres d'ici, et celui ci à du courir vite pour arriver jusqu'ici sans se faire happer par ... la chose.


Le lieutenant regarda le cadavre avec minutie, il se releva le visage bloqué dans une mimique d'incompréhension :

-L'on dirait des crocs de Loups Géants ou de Ouargues, mais il serait alors d'une taille gigantesque pour sa race...

Le maréchal pinça ses lèvres et caressa son bouc, signe de réflexion, puis il ordonna que l'on reste sur ses gardes.

-Mon amour, tout va bien? Qu'a tu découvert sur le corps de l'orque?

-Les crocs sont trop massif pour un simple ouargue. A vrai dire, je me demande si... Non... c'est une idée totalement futile et fantasmatique.

-De quelle légende parle tu mon chéri?

-Il y a des légendes sur des loups plus grands que les loups géants, mais ils sont censé avoir disparu longtemps avant l'avènement de Eorl le Jeune.

-Si cela ce trouve ce n'est qu'un gros Ouargue, peut être a t'il secoué sa proie, ce qui aurait agrandit les marques.

-Oui, je pense que tu a raison!

Le groupe de cavalier continua sa route vers le Nord.
Le Maréchal avait laisser la femme de Hogorwen venir dans le groupe, car elle avait des talents culinaire et de cavalerie hors du commun.
Le Lieutenant n'était pas d'accord, mais la demande fut transformée en ordre sous les grommèlement de ce dernier.
Il aimait sa femme plus que quiconque d'autre, et elle le lui rendait, c'était l'une des rare femme de l'armé.

Nous somme 20 ans avant la mort de Theneor, le père de Firion était encore Roi.

_____________________________________________________________
_____________________________________________________________
_____________________________________________________________


Dernière édition par Hogorwen le Jeu 24 Sep 2009 - 19:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silivrien
Dame d'Elostirion
Dame d'Elostirion
avatar

Nombre de messages : 548
Age : 56
Localisation : Dans une des Tours ou aux alentours...
Rôle : Gardienne des Tours Blanches

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe de Fondcombe
- -: 319 ans
- -:

Mer 23 Sep 2009 - 22:43
Malgré les efforts manifestes du Roi pour détendre l'atmosphère, l'annonce du décès de Dame Cella avait considérablement plombé l'ambiance. L'ensemble des convives s'observait du coin de l'œil, comme s'ils posaient d'un simple regard les questions qu'ils n'osaient formuler de leur bouche...Toutefois, le repas se poursuivit tant bien que mal, et Silivrien posa sa main délicate sur l'avant-bras de Gallen, afin de l'inciter à s'assoir...

-Messire...reprenez place...Vous dresser face à votre Roi ne fera pas revenir les morts...

Les conversations reprirent, alimentant un bruit de fond continu et quelque peu soporifique, bien pratique en tout cas pour ceux qui souhaitaient avoir une conversation discrète avec leur voisin. La Dame d'Elostirion en profita pour se pencher légèrement vers le Champion, avant de lui glisser quelques mots à voix basse...

-Je suis absolument atterrée devant les malheurs qui frappent votre peuple. Est-ce le fruit d'une malchance noire ?...A moins qu'une sombre malédiction ne soit à l'œuvre ?...Quoiqu'il en soit, une telle succession d'évènements est pour le moins exceptionnelle. Si j'en crois la rumeur, feu le Roi Theneor serait décédé des suites d'une chute de cheval ?...Quand on connait les qualités de cavalier des Rohirrims, et donc à fortiori de leurs dirigeants, la nouvelle a de quoi surprendre, même si un accident est toujours possible. Et concernant Dame Cella, il m'a semblé que votre épouse éprouvait un profond remord à l'idée de n'être point restée au chevet de la malade, comme si sa seule présence aurait pu suffire à empêcher une issue fatale. Faut-il comprendre que la défunte n'était pas à ce point à l'article de la mort ?...

Fixant Gallen de ses prunelles séculaires, elle laissa sa phrase en suspens, indiquant ainsi de manière sibylline qu'elle ne croyait pas franchement à la version officielle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.la-passe.net
Gallen Mortensen
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
avatar

Nombre de messages : 1569
Age : 41
Localisation : Minas Thirith
Rôle : Vice Roi du Rohan

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 31 ans
- -:

Jeu 24 Sep 2009 - 21:43


Farma avançait dans le dédale de couloirs, les yeux embuées. La jeune guérisseuse essuyait fréquemment ses yeux.

Comment Dame Cella pouvait elle être morte ?


Elle était encore certes faible il y a quelques heures mais bien vivantes. Farma avait été formée par des elfes et elle se savait compétente.

Suivant la jeune femme cinq gardes royaux dont le sergent Eothar, Farma entendait le pas militaire résonner sur l'antique dallage de Méduseld.

L'épouse du champion du Rohan passa comme une trombe devant son appartement , Eothain le jeune écuyer, sortait de l'endroit; il accompagna donc Dame Farma. La jeune femme regarda à peine le jeune garçon mais l'ancien voleur d'Aldburg, ouvrit la route de la jeune rohirrim. Furtivement, l'épouse du lieutenant des gardes posant sa main sur l'épaule gauche d'Eothain, à la fois pour se rassurer et se maintenir debout car elle craignait de se voir défaillir.Farma arriva enfin à destination, la porte ouvragée de Dame Cella.

Farma fut très surprise car elle ne connaissait pas les gardes devant la porte. Et ces dix gardes faisait bloc devant la dernière demeure de la reine mère.

Halte là déclare d'une voix ferme un des gardes

Laissez moi entrer, Garde royal je suis Dame Farma, guérisseuse de Dame Cella je veux et dois la voir. répondit d'une voix ferme la jeune femme

On ne rentre , ordre du roi

Farma n'eut pas le temps d'intervenir, le sergent Eothar avançait se plaçant devant Farma

"Laissez rentrer la femme du champion du Rohan
"

Le garde royal répondit d'un signe de tête négatif.La tension était palpable.Farma était estomaquée. Que se passe t-il donc?

[i]Hrp:Hogorwen si tu veux , tu peux faire le garde Smile merci Smile

+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Gallen était stupéfait par la réaction de Horgorwen. Le champion du Rohan bredouilla

"Qu'il en soit ainsi, mon roi"

Comme un automate le chamion s'assoit . Il entend à peine les propos apaisants de Dame Silvrien.Gallen ne mangeait pas. Son coeur s'emballait. Une sueur froide courrait le long de son échine
Puis Gallen plonge de nouveau son regard dans les yeux de Dame Silvrien et cette fois il me découvre pas un regard pur , conciliant mais les années passées,l'expérience, la tristesse et la sagesse elfe.
Au ralenti Gallen écoute l'épouse du maitre des havres gris et tout s'imbrique dans son cerveau embrumé.

L'inimaginable émerge dans l'âme de Gallen

A la fin de l'intervention de Dame Silivrien, le coeur de Gallen est enchâssé dans de la glace.

les yeux bleux aciers de Gallen croisent le regard ébène de son souverain

Les pupilles du lieutenant des gardes royaux sont dilatées par le doute.

les regards plongent l'un dans l'autre. Le champion du Rohan a une pensée pour sa jeune épouse, il craint pour elle, et pour le Rohan.

Gallen murmure

Non, pas ici, pas au Rohan, il n'a pas pu

Il ne finit pas sa phrase que seule Dame Silivrien put entendre.

Curieusement ,Gallen pensa à l'Inconnu, l'homme qu'il avait arrêté cinq ans auparavant.

++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Les cinq gardes royaux au sommet des escaliers de Méduseld accueillirent la délégation elfe.

Calion Palantir put sentir une crispation des gardes royaux. Apparemment ils n'étaient pas habitués à des discours aussi directifs.

Le garde effectua un demi tour martial impeccable et répondit à l'elfe:

"Suivez nous, Calion Palanthir, nous vous menons dans la salle du trone auprès de notre souverain"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Forlong
Tribun Militaire d'Arnor
Tribun Militaire d'Arnor
avatar

Nombre de messages : 2983
Age : 25
Localisation : Rhûdaur
Rôle : Vieux loup au service du Royaume du Nord

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan d'Arnor
- -: Quarante Ans
- -:

Jeu 24 Sep 2009 - 21:55



Pendant ce temps, cinq hommes vetus de longues capes grises de voyage, leurs capuchons couvrant les traits de leurs visages, venaient d'entrer dans l'enceinte de Edoras.

Les gardes les laisserent entrer dans la cite, leur jettant des regards ennuyes...ils seraient surement surpris si ils apprenaient qu'un des cinq voyageurs etait nul autre que Orwen Hogorwenson, retournant en secret de son exil pour assister a l'enterrement de son oncle.

***

Orwen et son escorte s'arreterent dans une des auberges d'Edoras, la pire qu'il y avait dans la ville, afin d'eviter de se faire remarquer.
Le jeune prince serra ses dents en voyant les bannieres noires volant au dessus de la capitale du Rohan, mais ne dit rien.
Son pere allait payer un jour... une larme solitaire coula sur la joue d'Orwen, dissimilee par le capuchon gris.
Il n'etait pas facile de detester son pere, un homme qu'il avait tant aime et respecte il y a des annees...La perspective de devoir un jour affronter son propre pere en duel le terrifiait malgre lui.

Les cinq hommes s'installerent dans une grande chambre de l'auberge. Le feu brulait joyeusement dans la cheminee, et deux des fideles guerriers du prince jouaient aux cartes, en rigolant.
Orwen, quant a lui, se tenait droit dans un coin de la chambre, regardant sa ville natale par la fenetre sale. Son visage etait serieux, et ses sourcils noirs fronces.

Hilma, le vieux conseiller, tuteur, et ami de Orwen, le regarda de loin, inquiet. A quoi pensait le jeune prince? A son exil? A la tyrannie de son pere? Au enterrement de son oncle? Probablement toutes ces choses a la fois...le vieux rohirrim soupira; le jeune prince devait murir rapidement a present...son sort cruel ne lui permettait pas de garder ses reves d'enfance. Hilma esperait seulement que le jeune prince n'allait pas prendre le meme chemin que son pere...il lui ressemblait deja tellement...

Les cinq rohirrims attendaient a present le debut de la ceremonie en honneur du defunt roi Theneor...



Membre des Orange Brothers aka The Good Cop


Dernière édition par Forlong le Ven 25 Sep 2009 - 23:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Hogorwein
Citoyen


Nombre de messages : 63
Age : 28

~ GRIMOIRE ~
- -:
- -:
- -:

Ven 25 Sep 2009 - 18:28
Le garde royal montra alors son épaulette droite, dessus était gravée le sceau du conseillé du roi, celui du roi, et celui des maréchaux de la Marche, tous entremêlés, il lança de sa voix éraillée, les yeux aussi embués que ceux de Farma :

-Vous ne passez pas, seul le médecin du roi est à l'intérieur, et seuls ceux qui on mis un scellé sur cette épaulette le peuvent!

Le sergent Eothar lui lança un regard courroucé, mais ne pouvez rien y faire, de plus le garde était lieutenant-maréchal (juste au dessus de lieutenant, mais en dessous de colonel[terme inventer pour le jeu, logiquement on appelle sa lieutenant-colonel ou major]) même si il n'avait pas eu le Grand Sceau, Eothar n'aurait pas pu le laisser rentrer.

Mais Farma éclata en sanglot, le sergent la releva, et elle lança un regard plein de tristesse au garde, qui regarda le sol tel un homme n'ayant jamais vu de femme nue, d'une voix faible il ajouta :

-Elle...d'accord elle passe!

Farma rentra alors. Le garde lui pris la main et dit :

-C'était ma sœur...

Farma eu alors un haut le cœur, elle comprenait donc mieux pourquoi c'était lui qui était la et pas un autre.

Quand elle arriva près de la défunte Mère, celle ci était blanche, les mains posées sur le buste, le médecin du roi était avachis sur le fauteuil à coté gémissant et ruminant son échec à la sauver :

-Oh bonsoir Farma, je suis désoler, vraiment désoler, même les onguent et les cataplasme que vous m'avez donner pour m'aider n'ont rien fait...
J'ai fait les recherches pour les poisons...au cas où.


Il fit une pause, qui parue durée des minutes entières pour Farma, puis repris d'une voix éteinte :

-Pas de trace...sa maladie était une de celle qui tue en peu de temps, c'était une femme d'un certain âge, elle n'était plus assez résistante.
La chambre est en scellé car j'ai peur que se soit contagieux.
J'ai pensé que le Roi avait put être derrière cela, mais rien ne le laisse penser maintenant...
Tout est en train de partir en fumée ces temps ci ma bonne Farma.


Il replaça le draps de soie blanche, décoré de petits chevaux verts par dessus le corps et se rassit dans la fauteuil.

-Quelque chose à boire? Le Roi fut exemplaire ces derniers jours, allez savoir pourquoi, il a offert à tout le monde des nourritures exotiques.
J'ai du...Thé, je crois que cela s'appelle. C'est bon, c'est une infusion venant du Rhùn il me semble. Je vous en sert un?


Le jeune médecin était un peu perdu et il tentait de se raccrocher à des choses de la vie de tout les jours. Après tout Dame Cella était une de ces amies, outre qu'une patiente, depuis longtemps d'ailleurs puisqu'il était l'élève du dernier médecin du roi, du temps de Firion puis de son fils.

__________________________________________________________
__________________________________________________________

Le soir était en train de tomber, une ombre passa sur la ville, rien de remarquable, après tout les morts annoncées assombrissaient déjà les cœurs de la population.
La journée avait été assez froide, mais personne ne s'attendait à ce qu'il neige, et pourtant il neigea.


___________________________________________________________
___________________________________________________________

La patrouille avait fait une halte dans un petit trou perdu, non loin de la forêt.
La nuit passa tranquillement, les soldats n'étaient plus sur leur gardes, le village était accueillant.
Les seuls encore attentifs furent le Maréchal Firionson et Hogorwen.
Ils ne savaient toujours pas à quoi ils avaient à faire.

Le lendemain le groupe repartit vers le nord, aux abords de la forêt.
Les gens avaient entendu des hurlements de loups quelques kilomètres au dessus, vers l'orée de Vert-bois-le-grand.

Il y arrivèrent rapidement, là il trouvèrent un village totalement ravagé, quelques masures, un hôtel de ville, une fontaine, des fermes...voila ce qui constituait l'habitat de ces pauvres gens, détruit en une nuit.

Le lieutenant rageait, le jeune maréchal bougonnait aussi. Comment une bande de loups pouvait faire autant de dégâts?

Les rohirrims cherchèrent tout indice pendant des heures, ils trouvèrent le même genre de traces que précédemment, rien de nouveau.

-Marechal, nous tournons en rond, jamais nous ne trouverons nos proies si on ne sait pas où les chercher, à chaque fois les pistes sont brouillées comme si elles savaient que quelqu'un les suivaient!

Mais ils furent couper par l'un des cavaliers qui revint au galop, sauta de son destrier presque en hurlant, puis essoufflé il dit :

-Monseigneur, nous avons trouvés des traces de loup géant, mais...vraiment géant, même les sabots de mon cheval étaient petit dans les pas de ce monstre!

-Très bien, emmenez nous!

Les cavaliers repartir, suivant le témoin, jusqu'à un python rocheux, des traces de loup, géantes, faisant deux fois la main d'un homme, continuaient jusqu'à l'autre côté du monolithe.

A sa base se trouvait une grotte, apparemment assez profonde, car le monolithe n'en était pas un mais un morceau de la racines des montagnes abritant la forteresse de Thranduil au cœur de Vert-Bois.

-...que fait fait mon prince?

-Il faut exterminer cette vermine!

_________________________________________________________
_________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurelin
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
avatar

Nombre de messages : 1299
Localisation : dans la lune, comme d'hab ...
Rôle : Seigneur d'Elostirion, gardien des trois tours Blanches d'Emyn Beraid.

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: Fin 1er age
- -:

Ven 25 Sep 2009 - 20:47
//hrp : Ce serait judicieux d'ouvrir d'autres sujets pour certain développement parce que là, c'est l'arrivée des délégations à Edoras et ça devient un peu confus Wink //

Laurelin ne toucha pas aux mets disposés devant lui. La nouvelle de la mort de Dame Cella lui avait coupé l'appétit. Il l'avait rencontré plusieurs fois et gardait le souvenir d'une humaine pleine de sagesse, aimante pour son peuple et amie des elfes.
Le seigneur des Havres se rappelait également une femme d'une grande volonté et d'un grand caractère qui la rendait particulièrement rude en affaire et bigrement efficace lorsqu'il s'agissait de veiller aux intérêts de son Royaume. Il avait pu s'en rendre lors de négociations interminables concernant divers échanges entre les elfes de la mer et le Rohan …

Le belle mécanique mis en place par le nouveau locataire de Méduseld pour maintenir une climat serein au sein du château et afficher l'unité parfaite de ses troupes autour de lui se grippait sérieusement. La tension palpable entre lui et son champion ne faisait qu'ajouter au sentiment de malaise qui s'était insinué chez les convives lors de l'annonce du décès de Dame Cella.

Silivrien, avec tact mais détermination, avait réussi à calmer le Lieutenant Mortensen. Laurelin évita de se mêler de la courte conversation qui suivit entre le champion et son épouse.

Le silence se fit autour de la table, un silence pesant, un silence assourdissant …

Citation :
-Allons ne laissons pas les mauvaises nouvelles gâcher notre rencontre, nous pleurerons quand il sera temps de pleurer ...


Malgré les mots prononcés sur un ton ferme par le roi Hogorwen, les invités gardaient les yeux rivés sur leurs assiettes emplies d'une nourriture dont plus personne ne semblait vouloir …

Visiblement, si il était aisé pour le Roi de mettre ''les mauvaises nouvelles'' de côté, cela ne semblait pas être le cas pour les personnes présentes et, sans doute, qu'il le veuille ou non, sa rencontre avec les dirigeants des autres contrées, présent pour l'instant à sa table, était bel et bien gâchée …


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gallen Mortensen
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
avatar

Nombre de messages : 1569
Age : 41
Localisation : Minas Thirith
Rôle : Vice Roi du Rohan

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 31 ans
- -:

Ven 25 Sep 2009 - 21:56
Gallen ne quittait pas du regard son souverain, semblant chercher une faille. Le champion du Rohan toujours assis à coté du couple elfe dirigeant les havres gris.

Gallen s'était tendu devant la désinvolture royale

Gallen regarda longuement les yeux de Dame Silivrien. Puis il prit une longue inspiration. Une nouvelle fois sa voix puissante et ferme résonna dans la salle du trône semblant ricocher sur les antiques colonnes de Meduseld.

"Mon souverain, en tant que champion du Rohan et par fait protecteur du royaume, je requiers l'aide de nos amis ancestraux elfes. Nous connaissons tous de réputation Nidnama, le fabuleux guérisseur elfe. Je suis certain que ce seigneur elfe arrivera sous peu en notre glorieuse ville d'Edoras. Il doit regarder le corps de notre défunte reine mère afin d'élucider cette tragédie et surtout prévenir toute épidémie"

Gallen regardait avec intensité le roi Horgorwen


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Arrivée à Edoras
» Arrivée de Houille
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)
» Avis aux Edoras
» Henriette d'Angleterre . Madame est arrivée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Les Terres du Milieu - :: Le Rohan :: Edoras-
Sauter vers: