Une promenade dans la cité.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Hadhod Croix-de-Fer
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
avatar

Nombre de messages : 3168
Age : 26

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Ven 2 Oct 2009 - 9:07

Si le logement paraissait modeste, mal entretenu, voire insalubre, son propriétaire en était tout différent: Tahar n'était ni sale, ni pauvre d'apparence. Ses cheveux et sa barbe, quoique un peu en bataille, ne portaient nulle tâche ou saleté, sinon le sang qu'il venait de faire couler un peu plus tôt. Ses habits étaient de bonne façon et, dans ce lieu confiné, on entendait cliqueter une cotte de mailles sous les étoffes. Enfin, la carrure du Nain était digne de la moyenne de ses congénères: il n'était ni famélique ni maladif.

M
ais cela ne changeait rien à la situation... Lost Ore lui avait demandé de faire bouillir de l'eau, et qui dit cela dit feu. Et qui dit feu dit bois; et il n'en avait point, pas de bûches en tout cas, seulement quelques branches amassées dans un coin.

"Mes moyens sont assez limités ici, dit-il sans croiser le regard d'aucun de ses hôtes. Et je ne puis allumer un feu d'un tour de bras, je ne suis pas plus magicien que je ne suis guérisseur. Toutefois, je vais essayer d'en faire un avec les moyens du bord, votre situation semble l'exiger... et je dois dire qu'une flamme vive me réjouirait le cœur."

S
e dirigeant vers la vieille étagère, il passa la main entre la planche du fond et le mur de la masure, puis la retira avec un bruit métallique. Et pour cause, il tenait une plaque de fer, rouillée sur les bords et noircie au milieu, de largeur et de longueur égales, soixante centimètres environ. Il la posa au sol en un endroit dégagé, amassa quelques brindilles dessus, puis un chiffon déchiré pour faire prendre, et enfin les menues branches mortes. Il approcha le bougeoir, et de petites flammes commencèrent à crépiter avec joie, rendant l'endroit un peu moins sinistre.

"Voilà qui est fait, déclara Tahar avec satisfaction et rapidité. Sortez vite vos plantes, Lost Ore, car l'eau ne va pas bouillir longtemps!"

U
n petite casserole bosselée fut prise sur l'étagère, remplie d'eau grâce aux jarres, et installée avec maintes difficultés au-dessus des flammes.

"Il faut seulement espérer que ces branchettes ne se consument pas toutes avant de voir apparaître le moindre frémissement sur l'eau. Plongez toujours vos herbes pendant que ça chauffe un peu, ce sera mieux que rien!"




The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flosi
Forgeron Nain
Forgeron Nain
avatar

Nombre de messages : 291
Localisation : Khazad-Dûm, vieille mine de mithril
Rôle : Forgeron de Khazad-Dûm

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain d'Erebor
- -: 160 ans
- -:

Sam 3 Oct 2009 - 20:28
Flosi s'était aperçu dès son entrée que la maison de Tahar n'était pas un palace, il y avait un manques de meubles et de place. Le forgeron se laissa choir sur un fauteuil miteux, Lost Ore parlait d'athelas mais Flosi n'en avait jamais entendu parler, c'est pourquoi il demanda :

"-J'ignore ce qu'est l'Athelas, une plante elfique peut-être ? Nidmana... j'ignore qui il est, sûrement un guérisseur très célèbre mais peu importe, je ne m'intéresse pas à la guérison. Pourtant, je penses qu'un simple point de suture devrait suffire, avez-vous du fil et une aiguille Tahar ?

En vérité, Flosi doutait que l'athelas soit efficace, il n'avait jamais entendu parler d'une quelconque plante qui ait eu la propriété, d'arrêter un saignement important tout en cicatrisant une blessure et il préférait, par conséquent, ne pas l'utiliser. L'eau avait commencé à bouillir, Flosi se demandait vraiment si il pouvait faire confiance à Loup Blanc en ce qui concernait la guérison de sa jambe :

-Je ne vois vraiment pas l'utilité de cette plante, sauf si elle peut contribuer à baisser considérablement ma douleur."

Il craignait aussi la façon dont les plantes avaient été bouillies, le logis de Tahar était sale et son eau l'était peut-être aussi, peut être que la plante allait provoquer une grave infection, la nain commençait sérieusement à douter.

-Finalement, non, je ne veux pas qu'on m'administre ces feuilles d'athelas, un point de suture ma suffira amplement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hûrl
Lieutenant des Gardes de Khazad
Lieutenant des Gardes de Khazad
avatar

Nombre de messages : 52
Age : 26
Localisation : À la taverne ou entrain de tuer du gobelin
Rôle : Lieutenant des Garde de Khazad-Dûm

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Moria
- -: 132 printemps
- -:

Mer 7 Oct 2009 - 21:56
Je ne m'attendais pas à ce qu'une cachette dans une grande cité comme Minas Tirith soit confortable, mais je dois dire que je suis tout de même très surpris par l'état de... cette bâtisse dirais-je. En plus de son aspect délabré, il n'y a quasiment rien à l'intérieur, hormis des étagères vides. Je suis même étonné qu'il y ait de l'eau dans ses jarres.
Après que Flosi se soit assis sur l'un des rares fauteuil, je regarde autour de moi pour trouver un endroit ou déposer ma hache dont le poids semblait augmenter au fil temps. Je la dépose finalement non loin de la porte d'entrée, me disant que cela peut toujours être utile en cas de besoin, mais je n'espère vraiment pas avoir à m'en servir dans un telle situation. J'entrprends de retirer mon armure sans aggraver mes blessure.
Lorsque Lost Ore nous parla d'athelas, un vieux souvenir d'un ancien garde me revint en mémoire... Il nous avait parlé de cette plante aux vertus médicinale étonnante très utilisée un peu partout, surtout par les elfes et ceux qu'il nommait avec un certain respect les "Rôdeurs". Je ne me rappelle pas grand chose d'autre, si ce n'est qu'il est difficile de la cueillir pour ceux qui ne l'ont jamais vue. La tête pas encore totalement sortie de mon armure je lance:

"Nidnama? Ce nom ne m'est pas étranger mais je ne reppele de rien d'autre... Je prendrais bien des feuilles d'athelas en revanche, mon dos et mon bras droit commencent à se plaindre... Enfin s'il n'y en a pas assez pour tout le monde je peux céder ma part! Qu'il ne soit pas dis qu'un Garde de Khazad Dûm ne sait pas supporter la douleur!"

J'arrive finalement a retirer la partie supérieure de mon armure sans dégat supplémentaire. En observant la partie protégeant le dos, je me rends compte qu'elle est bien moins abîmée que je ne le pensais. C'est à peine si la lame de mon ennemi a pu cabosser le métal. Flosi est décidément un talentueux forgeron! Ce qui me causait cette douleur dans le dos était en fait la partie enfoncée lors du choc. Je vais m'en tirer avec un bon gros hématome à cet endroit... Tout en inspectant à la faible lueur ambiante la blessure à mon bras droit, qui est plus profonde que je ne le pensais, je me tourne vers Flosi.

"Mon ami je tiens à te remercier pour ton aide un peu plus tôt qui te laissera une belle cicatrice. Je me dois également de te féliciter pour ton art qui m'a sauvé la vie plusieurs fois aujourd'hui! Sois assuré de ma fidélité totale! Si nous avons l'occasion de passer à la forge, pourrais-tu effectuer un petit travail de réparation pour moi s'il te plaît? Contre paiement j'entends bien! Cependant, à moins que l'un d'entre nous ne dispose de talent de guérisseur, je ne te recommande pas vraiment un point de suture... Mais si tu refuses l'athelas il n'y a pas d'autre solution en effet."

Sans attendre la réponse du forgeron, je me tourne vers Tahar, dont j'essaye désespérément de croiser le regard.

"Dites moi Tahar, cela fait ben plusieurs années que vous vivez ici non? Je me demande comment vous pouvez posséder, en plus de votre habitation, une cachette. A moins que ce ne soit une vieille ruine que vous comptez réaménager prochainement?"

J'attends patiemment sa réponse, curieux de son contenu. Je glisse un regard vers le petit tas de brindille et la casserole au dessus. On dirait que l'eau commence à frémir. Ou alors c'est un courant d'air qui en ride sa surface... Je cherche du coin de l'œil l'ancien soldat mais je ne le vois pas comme bien souvent. Cela ne m'inquiète pas, je lui fais confiance, je l'ai vu se battre. Cela m'inquièterait plus de perdre Tahar de vue. Il faut vraiment que je tire les choses au clair avec lui, son attitude dans la mêlée tout à l'heure m'a parue suspecte. De plus, son attitude envers Lost Ore ne me plait pas. Je comprends qu'il ne l'apprécie guère comme beaucoup de gens dans cette ville mais là, on est tous dans le même bateau... Il faudrait voir de se serrer les coudes... Ca ne sert a rien de ressasser tout ça dans mon coin. Je dois lui parler. Seul à seul si possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Forlong
Tribun Militaire d'Arnor
Tribun Militaire d'Arnor
avatar

Nombre de messages : 2983
Age : 25
Localisation : Rhûdaur
Rôle : Vieux loup au service du Royaume du Nord

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan d'Arnor
- -: Quarante Ans
- -:

Sam 10 Oct 2009 - 21:26
Forlong s'etait mis dans un coin de la piece, et s'etait appuye contre un mur. Son dos et son bras blesses brulaient, sa machoire etait gonflee et douloureuse, ce qui n'ameliorait pas son humeur, et le rendait encore plus susceptible envers Tahar. Seul le fait que le nain mysterieux lui avait sauve la vie l'empechait de quitter ce lieu lugubre.

Quel etait cet endroit d'ailleurs? Forlong ne pouvait pas croire que Tahar habitait ici...ses vetements etaient trop propres, sa barbe coiffee et longue. Etait ce possible qu'un nain pareil puisse vivre dans une cabane pareille, sans feu, sans eau bouillante? Douteux... et la facon de laquelle ce nain mysterieux avait tue les bandits, a l'aide d'un couteau? Une arme et une facon de combattre peu classiques pour sa race...

C'est pour ca que Forlong restait sur ses gardes et que sa main droite etait posee discretement sur son couteau. Il ne pouvait faire confiance a personne...

Lorsque l'eau fut bouillie, l'homme aux cheveux blancs sortit les feuilles d'Athelas et les jetta dans le liquide. Une odeur douce remplit aussitot la cabane, diminuant la douleur et relaxant les muscles des trois nains et l'homme.

Forlong sortit alors un petit rouleau de tissu blanc de son sac, et le coupa
en morceaux pour en faire des pansements. Il les plongea dans l'eau contenant l'athelas, et dit:

-Faites vous des pansements avec ca, l'athelas va acceler la guerison, diminuer la douleur, et combattre toute infection...

Il se tourna vers Flosi, et lui dit:

-L'athelas etait utilise deja par le roi Elessar pour guerir les blesses de la bataille de Minas Tirith...c'est une des plantes les plus utiles de la medecine elfique et humaine, je vous conseille vivement de l'utiliser maitre nain..

En attendant la reponse, Forlong enleva sa veste et sa chemise, le plus delicatement possible, en serrant ses dents lorsque le tissu et la peau auparavant colles par le sang se detacherent.
Il mit ensuite les pansements sur ses deux blessures, et un troisieme sur sa machoire. L'effet de la plante etait immediat, et il sentit une vague de chaleur et de bien etre s'etendre dans son corps.

Le dunadan demeura cependant attentif a son entourage, et attendit avec curiosite la reponse de Tahar a la question de Hurl...il avait commence a vraiment apprecier le lieutenant des gardes du Khazad, qui s'etait avere etre non seulement un bon guerrier, mais en plus un nain intelligent et amical.
Dans ses pensees, Forlong remercia les valars que aucun des nains ne connaissait Nidnama le guerisseur...



Membre des Orange Brothers aka The Good Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod Croix-de-Fer
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
avatar

Nombre de messages : 3168
Age : 26

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Lun 12 Oct 2009 - 19:06

"De la cordelette fine, oui, ça peut se trouver, répondit Tahar à la question de Flosi. Mais je n'ai certainement pas une aiguille, j'en suis navré. Pourtant votre comportement est bien étrange: vous avez devant vous l'une des meilleurs plantes médicinales, sinon la meilleure, et vous la refusez. Enfin... ça en fera plus pour les deux autres."

Comme le montraient ces paroles, le Nain exilé avait déjà entendu parler de l'asëa aranion, bien qu'il la connut plutôt sous le nom de Feuille des Rois. En fait, il l'avait sûrement vu mentionner dans un livre: la bibliothèque de Cavenain regorgeait de vieux grimoires. Mais il ne l'avait jamais expérimenté, car les gens du Seigneur Hadhod en usaient peu, faute de pouvoir le cultiver dans leurs mines rocheuses; et durant ses cinq ans d'exil, il ne s'était jamais bien battu, ni blessé.

La question de Hûrl sembla quelque peu l'embarrasser: il ne répondit pas tout de suite, s'accordant quelques secondes de réflexion avant de finalement donner une réponse à son interlocuteur:

"Ne me jugez pas trop mal, mes bons compatriotes, mais en vérité je ne suis pas très riche. Peut-être avez-vous de bons revenus à Khazad-dûm, peut-être avez-vous réussi à trouver votre place et à y rester... en tout cas, je ne l'ai pas fait, moi. J'en ai un peu honte, et ne souhaite pas révéler la raison de mon exil, mais quoi qu'il en soit, je me suis retrouvé ici. Comme vous avez pu le voir, je n'aime guère les... - il jeta un regard furtif en direction de Lost Ore - enfin, vous me comprenez, je ne suis pas dans mon élément et je n'ai pas de profession que vous considéreriez comme 'honorable'. Alors je n'ai point de maison à proprement parler, et je loge une nuit dans une auberge, une nuit dans une autre... Pour le reste, je ne possède que cette petite bâtisse, que j'utilise comme un grand placard. Un placard qui me sert de maison quand je ne suis plus en mesure de payer l'hôtel."

Ces dernier mots furent difficiles à sortir, et, un peu blessé dans son orgueil, il s'empressa d'ajouter:

"Mais, monsieur Hûrl si ma 'vieille ruine' est trop déshonorante pour votre personne, aller donc demander hospitalité à la milice, leurs appartements sont proprets et confortables, paraît-il."

En un instant cependant, son expression changea, et un sourire triste apparut pour la première fois sur le visage de Tahar:

"Dans le cas contraire, j'aimerais bien que vous me parliez du lieu d'où vous venez, si ça ne vous dérange pas. Comment vont les choses, ces temps-ci, à Khazad-dûm? La Croix-de-Fer est-elle toujours aux commandes?"




The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flosi
Forgeron Nain
Forgeron Nain
avatar

Nombre de messages : 291
Localisation : Khazad-Dûm, vieille mine de mithril
Rôle : Forgeron de Khazad-Dûm

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain d'Erebor
- -: 160 ans
- -:

Lun 12 Oct 2009 - 22:09
La question d'Hûrl était directe mais franchement peu poli ce qui gêna considérablement le forgeron qui appréciait être aimable avec les gens, quitte à en devenir hypocrite et il apprécia la réponse de Tahar qui avait l'air de ne pas être offensé de la question du lieutenant des gardes du Khazad mais il ressentit de l'ironie dans la fin de réponse.

-" Nous ne vous jugeons nullement Tahar, ce sont vos affaires, pas les nôtres et ceci ne nous regardent pas, bref, passons. Je prendrais bien de l'athelas ou feuille des rois finalement, vos arguments m'ont convaincus.

Flosi hésita tout d'abord à parler de sa vie glorieuse où il était connue pour être un grand forgeron et également pour avoir découvert un important gisement de mithril qui engendra une "ruée vers le vrai-argent" mais il décida d'informer le nain sans trop se vanter.

-Tout va bien pour moi, je continues à forger, les affaires vont biens. En vérité, j'ignores les évènements majeurs qui se sont déroulés car j'étais en apprentissage auprès d'Ivaldi l'Orfèvre pour perfectionner mon art, Hûrl et par conséquent, le plus apte à répondre à vos questions sur ce sujet. Néanmoins, je peux vous dire que les richesses du royaume ont augmenté de manière colossale grâce à la découverte de mithril dans le sol de la Moria et j'en ai entendu les répercussions jusqu'aux Montagnes Bleues car c'est une grande première qu'une cité naine soit fermée aux autres nains issus principalement d'Erebor, vous l'aurez sans doute compris, des froids se sont jetés entres les différentes cités naines.

Flosi essaya de changer de sujet par une question peu pertinente mais qui détendrait l'atmosphère :

-Connaissez-vous un certain Nidmana Tahar ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hûrl
Lieutenant des Gardes de Khazad
Lieutenant des Gardes de Khazad
avatar

Nombre de messages : 52
Age : 26
Localisation : À la taverne ou entrain de tuer du gobelin
Rôle : Lieutenant des Garde de Khazad-Dûm

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Moria
- -: 132 printemps
- -:

Ven 16 Oct 2009 - 9:52
Ainsi il s'agit ici de la seule possession terrestre de notre hôte... J'ai mal jugé la situation en disant que cette bâtisse, son "placard" comme il le disait lui même, que c'est une vieille ruine. De plus, je l'ai visiblement blessé d'après ces derniers mots à mon égard. Je ne peux pas vraiment lui en vouloir de m'avoir répondu de la façon dont il l'a fait mais je n'aime tout de même pas le ton qu'il a employé et les sous entendus qui vont avec. Je ne peux cependant pas continuer à lui parler sur le même ton, il ne faudrait surtout pas qu'il y ait une mauvaise entente entre nous quatre...

Avant que d'avoir pu parler, Flosi me devança. Il semble bien l'apprécier. Tant mieux pour lui, personnellement je lui de moins en moins confiance. Il dit être un exilé... Mais qu'est ce qui peut bien valoir un exil? Un assassinat ou vol dans le trésor royal surement. À ma connaissance il n'existe pas de crime pouvant entrainer un exil systématique. Ainsi, soit il s'agit d'un exil volontaire pour racheter une quelconque faute passée... ou alors d'un crime vraiment grave...

Quoiqu'il en soit, ça ne me sert à rien de réfléchir au pourquoi de son exil, s'il veut nous le dire il le dira. Cependant il n'a pas l'air décidé à nous le révéler. La présence de Lost Ore doit y être pour quelque chose. En écoutant Flosi, je met un pansement autour de mon bras. En effet, il s'agit bien d'une plante exceptionnelle! En un instant la douleur à quasiment disparu et j'ai presque l'impression d'avoir retrouvé toute l'aisance de mon bras. Bien sur c'est illusoire et si tôt que je retirerai ce pansement la douleur devrait revenir... Quel dommage que nous n'ayons pas d'athelas dans nos mines!
Les paroles du forgeron me semblent étrangement humbles... Surement ne veut-i pas trop en révéler sur sa personne. Une sage décision, je devrais en faire autant

"Désolé si ma question vous a blessé Tahar, je ne pensais pas que vous étiez dans un telle situation... Sinon tout se passe bien à Khazad-Dûm depuis quelques années: nous repoussons les gobelins toujours un peu plus loin, ce qui nous permet de détenir une bonne moitié de la mine... Si toutefois les gobelins n'ont pas creusé de tunnels qui nous sont inconnus. Et pour répondre à votre question, le seigneur Hadhod dirige toujours la Moria."

Je n'ai pas précisé mon appartenance aux Gardes de Khazad, pensant que ceci était superflus compte tenu de l'emblème dessiné sur ma cape, étonnement en bon état après notre combat. Je n'ai pas non plus précisé mon grade, prenant exemple sur Flosi

Sa question, en apparence inocente, mis Lost Ore mal à l'aise, tout comme quand il nous a parlé de son passé a l'auberge... S'il voulait avoir une réponse, le forgeron aurait du lui poser la question directement...

Dans l'attente de la réponse, je m'assied sur le sol, le dos appuyé contre un mur, non loin de mon armure et de mes armes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod Croix-de-Fer
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
avatar

Nombre de messages : 3168
Age : 26

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Sam 17 Oct 2009 - 14:00
2000


"Non, ce n'est rien, s'empressa-t-il de dire lorsque Hûrl eut fini son discours. Je dois admettre que ma situation est peu commune pour un Nain. Le destin, sans doute. Ou bien les aléas de l'existence..."

A
présent, la discourtoisie du garde du Khazad ne prenait que peu de place dans l'esprit de Tahar: il venait d'avoir une bonne dose de renseignements sur son ancienne patrie, et son cerveau était tout occupé à récapituler, croiser, et analyser ce qu'il venait d'entendre de deux bouches différentes. La richesse due à la découverte de mithril, les Gobelins moribonds, les dissensions entre les enclaves naines... et tout cela sous le règne de Hadhod.

C
es nouvelles valaient assurément de l'or, même si Tahar n'avait rien a donner en échange que son hospitalité. Mais d'or, ces deux-là n'en avaient sans doute pas besoin. L'un était forgeron, il lui l'avait révélé; l'autre était garde du Khazad, et l'exilé l'avait effectivement remarqué en observant l'écusson sur le cape: hache et bannière disposées en croix derrière un bouclier rond. Deux bonnes situations, sans doute d'honnêtes Naugrim, le genre d'individus qui n'auraient pas besoin de mentir pour réussir dans la vie. Les informations qu'ils livraient devaient par conséquent être véridiques, c'est du moins ce qu'en conclut Tahar.

Il n'en demanda pas davantage, mais revint brusquement en arrière dans la conversation... Leurs discours lui avait presque fait oublier la question de Flosi au sujet du guérisseur, et, puisqu'il aurait été discourtois et injuste de refuser de répondre après tous ce qu'ils lui avaient révélé, il décida de ne rien cacher:

"Désolé Flosi, je devais être un peu dans la lune lorsque vous m'avez questionné... Je connais en effet le dénommé Nidnama!"

La dernière phrase avait été débitée, volontairement, d'une manière brusque et franche. Et, à voir la tension de Lost Ore à ces mots, Tahar eut sa confirmation: Nidnama avait un quelconque rapport avec le passé de cet homme, c'était évident, et ce dernier souhaitait apparemment éviter de déterrer tout cela.

Bien sûr, Tahar n'en avait absolument rien à faire. Qui était réellement le Loup Blanc, il s'en moquait éperdument. Mais s'il pouvait arriver à le troubler et le faire partir d'ici, il n'allait pas s'en priver.

"Oui! continua-t-il sur un ton qui était à présent enjoué. Nidnama, bien sûr que je le connais! Ce guérisseur a traversé la Moria il y a une dizaine d'années, accompagnés d'autres personnes. Et, durant ce séjour, il a tenté de sauver Krohr, Haut Roi de tous les Nains, de son étrange coma. En vain, mais je ne lui en tient pas rigueur. Au contraire, j'ai toujours voulu maintenir le contact entre lui et moi. Bon, depuis cinq ans, ce n'est pas trop cela comme vous pouvez le deviner, mais quand j'étais encore à Cavenain, j'avais fréquemment des nouvelles de lui. Attendez juste deux minutes, que je m'occupe de votre plaie Flosi, et je vous raconterai des histoires incroyables, toutes vraies, de situations qu'il a traversé!"

Et il se précipita vers la petite casserole pour la sortir de dessus les cendres, jetant discrètement de regards furtifs à Lost Ore pour voir comment il avait réagi à ses mots.




The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Forlong
Tribun Militaire d'Arnor
Tribun Militaire d'Arnor
avatar

Nombre de messages : 2983
Age : 25
Localisation : Rhûdaur
Rôle : Vieux loup au service du Royaume du Nord

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan d'Arnor
- -: Quarante Ans
- -:

Sam 17 Oct 2009 - 14:35
Seul son sang froid legendaire empecha Forlong de lancer un juron frustre lorsqu'il entendit les dernieres paroles de Tahar. Cependant aucun muscle de son visage ne bougea, et meme ses yeux resterent calmes. Il se mit a nettoyer son epee, en utilisant un bout de tissu trempe dans l'eau.
Il semblait parfaitement calme, meme si dans son esprit il se maudissait mille fois.

Malgre sa frustration et la douleur de ses blessures, il analysait attentivement tout ce que les nains disaient. Encore une fois, il fut renforce dans son impression que Hurl etait le plus fiable des trois nains...Flosi etait un peu trop curieux a son gout, et semblait avoir trop de confiance en Tahar.
Quant a ce dernier...sa reponse a la question de Hurl n'avait rien eclaire...
Cependant le dunadan avait deduit de ses paroles que Tahar avait un jour ete quelqu'un d'important parmis les nains. Mais cela faisait trop longtemps depuis sa derniere visite dans l'Erebor...combien d'annees? Une bonne dizaine au moins...

Lorsqu'il finit de nettoyer son epee, il la remit dans le fourreau sur son dos, et se releva, se baissant legerement pour ne pas heurter son crane contre le plafond bas de la batisse.
Il renfila sa chemise, puis sa veste, essayant de ne pas irriter ses blessures, et dit:

-J'ai assez profite de votre hospitalite, maitre Tahar...je suis sur que vous avez des nombreuses histoires a raconter a vos compatriotes, et ma presence ne peut etre qu'un fardeau pour vous. Merci pour votre aide...peut etre que nous nous reverrons bientot.

Les paroles de Forlong furent polies, mais quelque peu froides.
Il se tourna ensuite vers Hurl et Flosi, et leur dit:

-Je vous dois a vous aussi ma vie, maitres nains...j'ai une dette envers vous, et sachez que si jamais vous avez besoin de moi, je ferai tout pour vous aider. Je ne sais pas ou je me trouverai dans les jours a venir, il faudra que je me fasse discret. Mais je vous retrouverai si besoin est. J'espere que nous nous reverrons encore.

Sur ces mots, Forlong inclina sa tete, et se dirigea vers la sortie de la batisse. Ouvrant la porte, il sortit dans la rue, jettant un regard attentif autour de lui.



Membre des Orange Brothers aka The Good Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flosi
Forgeron Nain
Forgeron Nain
avatar

Nombre de messages : 291
Localisation : Khazad-Dûm, vieille mine de mithril
Rôle : Forgeron de Khazad-Dûm

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain d'Erebor
- -: 160 ans
- -:

Sam 24 Oct 2009 - 14:28
Flosi observa attentivement Forlong lorsque Tahar dit qu'il connaissait Nidmana mais il n'y avait aucunes réactions compromettantes de la part de Lost Ore, les informations sur Nidmana étaient donc sans importance.

-"Tout compte fait, je crois qu'il est inutile de parler de Nidmana néanmoins j'accepte volontiers que vous pansiez mes blessures. Ceci fait, nous nous rendrons à la forge ou à la salle des archives, notre destination sera définie au niveau de la proximité de l'endroit et vous serez notre guide.

Forlong avait fini de nettoyer son épée et il s'apprêtait à partir.

-C'est plutôt moi qui vous doit ma vie, je n'ai pas été formé pour le combat mais seulement pour aider les combattants avec des armes forgées par mes soins. Au revoir en ce cas Lost Ore, puisses nos chemins de nouveaux se croiser, que Mahal éclaire votre route.

Lost Ore partit, Flosi ne comprenait pas pourquoi mais c'était sans importance car il était sûr qu'ils se reverraient. Flosi avait soif et le combat lui avait creusé l'appétit et maintenant que Loup Blanc était parti ils étaient libres d'aller manger. Un sonore et long gargouillement se fit alors entendre, Flosi n'en pouvait plus :

-Et si nous allions manger un bout ? Je suis mort de faim et de soif et une bonne bière me remonterait le moral, nous nous rendrons ensuite aux endroits que j'ai indiqué. Qui est d'accord ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod Croix-de-Fer
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
avatar

Nombre de messages : 3168
Age : 26

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Lun 26 Oct 2009 - 18:48

"Eh bien... au revoir", déclara simplement Tahar lorsqu'il s'aperçut avec satisfaction que Lost Ore quittait la demeure - grâce à sa ruse ou pas, il n'en savait rien.

Il aurait bien aimé ajouter que oui, le Loup Blanc avait assez profité de son hospitalité, que oui il était un fardeau pour eux, et que, non, il ne souhaitait pas le revoir de sitôt. Mais il s'en abstint.

Fidèle à sa promesse, le Nain exilé pansa les blessures de Flosi du mieux qu'il le put après les avoir lavées avec cette solution d'athélas bouillie, proposa à Hûrl de faire de même pour les siennes et préféra oublier le sujet traitant de Nidnama, dont il ne savait que peu de chose en vérité. Plutôt préféra-t-il rebondir sur la proposition, ou plutôt sur les propositions de Flosi: taverne, forge, bibliothèque.

"Et pourquoi pas, après tout? La milice doit courir les rues, mais si nous ne nous faisons pas trop remarquer, ça devrait passer. D'abord, nous avons fait preuve de légitime défense, ils ne peuvent rien nous reprocher! Et que serait la vie sans risque, de toute façon? Je serais ravi d'aller boire une bière avec vous, et de vous suivre également dans les lieux que vous venez de mentionner, ça me changera un peu... et puis il serait bien malheureux de séparer trois Nains dans cette cité où il y en a si peu!"

Après tout, Lost Ore avait eu le courage de sortir de sa cachette, pourquoi pas eux? De plus, si Tahar commençait à parler à l'encontre des avis de ses compatriotes, il ne voudraient certainement plus de lui, alors autant acquiescer...

"Ne croyez pas que je suis raciste envers les individus qui peuplent cette ville... loin de moi cette idée. Simplement, on finit par s'en lasser. D'ailleurs, rien ne vaut la compagnie de ses congénères, vous ne pensez pas? Allons-y donc, mais évitons les quartiers que nous venons de fouler!"

La perspective d'une bonne pinte assis à une table ne le dégoûtait pas, il faut bien le dire... Car, bien qu'un peu bizarre, Tahar n'en restait pas moins un Nain. Et qui dit Nain dit bière.

"Décidément, nous nous promenons bien ce matin..."
murmura-t-il en ouvrant précautionneusement la porte.




The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hûrl
Lieutenant des Gardes de Khazad
Lieutenant des Gardes de Khazad
avatar

Nombre de messages : 52
Age : 26
Localisation : À la taverne ou entrain de tuer du gobelin
Rôle : Lieutenant des Garde de Khazad-Dûm

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Moria
- -: 132 printemps
- -:

Mar 27 Oct 2009 - 9:22
Ca y est ils y sont arrivé. Ils sont arrivés à faire fuir Lost Ore... Je comprends qu'il n'ait pas voulu rester dans une ambiance où il se sentait plus qu'un intrus. Je sais très bien que toute les convenances de ma race aurait voulu que je le salue et que je reste a discutailler avec mes compatriotes... Mais décidément je n'aimais pas leur attitude envers cet homme. Certes, l'escarmouche que nous avons essuyé est entièrement de sa faute mais il a tout de même fais en sorte de protéger ceux avec qui il combattait. De plus, il nous a proposé ses feuilles d'athelas, qu'il aurait très bien pu garder pour lui tout seul. A peine eut-il franchit la pas de la porte que je le suivais dehors, en replaçant ma dague à la ceinture.

Une très légère brise me souffla sur le visage, et déjà le Loup Blanc s'éloignait. Je lui couru après aussi vite que me le permirent mes blessures en l'appelant.

Héla, ne comptez pas partir si vite! Bien sur nous vous devons notre état actuel, mais que serait une vie sans blessure hein? J'espère bien que vous vous aquiterez de cette dette que vous vous infligez vous même... Si cela vous tient tant à coeur j'ai une petite idée... Je vous ai déjà parlé de la confiance toute relative que je porte à Tahar, et me laisser guider par ce dernier dans une cité où tout m'est étranger ne me fait pas lumière... Pourriez vous s'il vous plait, et si possible, garder un oeil sur nous pendant quelques jours? Mon amis, soyez assuré de mon soutient en cas de problème et si un jour vous désirez venir en Moria, demandez le lieutenant Hûrl!

En attendant sa réponse, j'entendais des bribes de conversations qui fuyaient entre les fenêtres de la cabane de Tahar... Ainsi nous reprendrons le chemin initialement prévu. Un peu de prévu dans tant d'imprévu... Je n'entendit pas complétement la dernière réplique de Tahar et de toutes façons, je me moquais bien de ses opinions envers les autres races... Quand Lost Ore m'eut répondu, je repris le chemin de la cabane de Tahar. Je devais reposer mon pansement et surtout récupérer mon équipement. Au moment où j'allais rentrer, ce dernier ouvrit prudemment la porte.

Eh bien n'ayez crainte! Il n'y a plus que moi dans cette rue! Laissez moi juste le temps de changer de pansement et de remettre mon armure et je vous suis!

Mon ton sonnait horriblement faux à mes oreilles. Je n'ai pas l'habitude de cacher aux autres ce que je pense d'eux. Mon "sourire" devait être tout aussi forcé. Il ne manquera surement pas de le remarquer. Bah, tant pis! S'il n'avait toujours pas compris que je me méfie de lui, voilà une chose de faite.
Je rentre a nouveau dans cette cabane, désormais baignée de l'odeur douce de l'athelas bouillie. Il ne reste qu'une petite bande d'étoffe dans la casserole. Je défais mon précédent pansement, en remet un autre et pose finalement l'ancien par dessus, pour faire une épaisseur supplémentaire. Tandis que je revêt mon armure, je me demande quelles peuvent être les raisons qui pousseraient un nain à l'exil. J'élabore des théories plus rocambolesques les une que les autres, s'effondrant l'instant d'après. Je profiterais d'un instant où Flosi se sera assoupit pour avoir enfin une petite discussion avec notre compatriote.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flosi
Forgeron Nain
Forgeron Nain
avatar

Nombre de messages : 291
Localisation : Khazad-Dûm, vieille mine de mithril
Rôle : Forgeron de Khazad-Dûm

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain d'Erebor
- -: 160 ans
- -:

Jeu 29 Oct 2009 - 12:03
-"Je suis tout à fait d'accord avec vous Tahar et ceci sur tous les points que vous avez mentionné. Effectivement, le départ de Lost Ore va nous ôter un poids conséquent qui va nous permettre de pouvoir nous balader en toute tranquillité dans les rues. Je crois avoir vu sur le chemin une enseigne avec marqué dessus " Taverne de Mazarbul " , ça doit sûrement être un coin pour les nains et il serait plaisant de s'y rendre, qu'en pensez-vous ?

Tahar avait tendance à fayoter un peu, il faisait des louanges sur les nains mais alors, pourquoi les avaient-il quittés ? Curieux, le forgeron se décida à lui demander :

-Dites-moi, Tahar, de quel royaume nain êtes-vous originaire et pourquoi l'avoir quitté, il me semble plus ou moins étrange qu'un nain vienne vivre dans une cité d'homme, sauf si c'est pour y faire de formidable profit, ce qui n'est pas votre cas.

La plaie à la cuisse s'était refermée mais une petite douleur se faisait plus ou moins sentir. Hûrl était encore le dernier à partir, comme d'habitude. La fatigue commençait légèrement à altéré sa conscience de ce qui l'entourait, il ferait sûrement une petite sieste après s'être saoulé à la taverne.

-Je ferais bien une sieste après le déjeuner, je louerais une chambre pour deux heures, vous pourrez aller où bon vous semble durant cette durée ou bien comme moi, dormir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod Croix-de-Fer
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
avatar

Nombre de messages : 3168
Age : 26

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Ven 30 Oct 2009 - 9:02

Alors qu'il ouvrait à demi la porte pour observer l'extérieur, Tahar sursauta à la brusque réapparition de Hûrl. Comment se faisait-il que ce dernier soit parti en trombe pour revenir avec un sourire radieux sur le visage, apparemment si heureux. Enfin, heureux n'était peut-être pas le mot juste; soulagé aurait été mieux employé.

"Ah! Vous m'avez fait peur, Hûrl! Non non, ce n'est rien, ce n'est pas grave. J'ai cru tout d'abord que vous partiez sans nous, ce que j'aurais presque compris quand on sait que la bière coule à flot dans les tavernes. Mais apparemment ce n'est pas le cas... Qu'êtes-vous donc parti faire?"

La question de Tahar était plus destinée à lui-même, pour sa propre réflexion, qu'à Hûrl, bien qu'il regardât le garde du Khazad avec des yeux soupçonneux. Il ne pouvait cependant pas presser son vis-à-vis de question, étant lui-même si secret au sujet de ses origines. D'ailleurs, s'il en révélait un peu plus sur son passé, peut-être que son compatriote lui en dirait mieux sur son brusque sprint aller-retour... L'interrogation de Flosi tomba juste à point pour cela.

"Pour le profit formidable, je suis d'accord avec vous, ce n'est pas vraiment mon cas, répondit Tahar avec un sourire un peu forcé. Mais en vérité, c'est moi qui ait choisi cette voix de mon plein gré, je veux dire par là qu'on ne m'a pas exilé de force de Khazad-dûm. Oui, oui, j'étais de là-bas, ajouta-t-il en voyant leurs regards se braquer sur lui. Je sais, c'est un peu surprenant, mais je vous promets que c'est la vérité... et si me ne me connaissiez point, c'est soit que vous y êtes arrivés il y a moins de cinq ans, soit que je n'étais pas assez célèbre pour que vous entendiez mon nom. En tout cas, maintenant, j'ai bien peur que Hadhod Croix-de-Fer tienne mon nom en piètre estime..."

Il s'arrêta un instant, laissant revenir le silence en fixant le sol comme s'il essayer de se remémorer son passé. Enfin il reprit son triste récit, d'une voix monocorde.

"Car il m'avait donné une mission très importante, une mission secrète pour laquelle seul un Nain peu connu faisait l'affaire, une mission dont je ne vous parlerai pas. Et non seulement je n'ai pas su remplir cette mission, mais en plus, les conséquences ont été lourdes pour le Royaume de Moria. N'ayant pas le courage de rentrer au bercail et de subir la honte, et les remontrances de mon seigneur, j'ai erré pendant longtemps, oubliant presque pourquoi je m'étais retrouvé dans cette situation, et j'ai fini par arriver ici. Je regrette ma décision, désormais, et pense parfois qu'il serait préférable de retourner chez moi, dans ma vraie patrie, mais sans l'envisager sérieusement."

L'atmosphère était devenue lourde, oppressante, tendue. Il est vrai que la vie de Tahar n'était pas une histoire joyeuse...

"Assez parlé, allons donc à la taverne de Mazarbul pour oublier tout ça."




The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hûrl
Lieutenant des Gardes de Khazad
Lieutenant des Gardes de Khazad
avatar

Nombre de messages : 52
Age : 26
Localisation : À la taverne ou entrain de tuer du gobelin
Rôle : Lieutenant des Garde de Khazad-Dûm

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Moria
- -: 132 printemps
- -:

Ven 30 Oct 2009 - 11:00
La question de Tahar me semble bien présomptueuse compte tenu du mystère qu'il fait planer sur sa propre personne. Je lui réponds un mensonge innocent sans espérer un instant qu'il me croie:
J'avais l'impression d'avoir perdu un papier dans la rue... Je viens de me rendre compte que je le gardais en fait dans ma poche!

En gage de bonne foi, je lui sors un vieux papier miteux d'une poche, qui devait être la depuis beaucoup trop longtemps.

Les paroles de Lost Ore m'avait rassuré. Ainsi nous ne sommes pas seul dans cette cité, nous avons un allié. Peut être pas celui que nous méritons, mais celui qu'il nous faut.

Citation :
-Je veillerai sur vous, Hurl. En attendant mefiez vous de Tahar, et restez toujours sobre...c'est une ville dangeureuse, et chacun qui vous sourit n'est pas votre ami. Nous nous reverrons encore...a Minas Tirith ou dans les mines de Khazad Dum, mais nous buverons encore une choppe de biere ensemble

Rester sobre ne m'enchante guère, surtout après notre petite escarmouche. J'aurais bien besoin de me rafraichir le gosier moi... Mais le Loup Blanc a certainement raison. Et à la vue de l'état de Flosi, je ne doute pas que je devrais m'occuper de lui un certain temps selon sa consommation à la taverne...

Toujours est-il que sa question a eu pour effet de lever une partie du mystère entourant le passé de notre hôte. Nous venons donc tous du même endroit, et lui aussi devait faire partie des services militaire de Cavenain. Une branche plus secrète certainement... Si son histoire est vraie, on pourrait penser qu'il n'attends que la mort de notre seigneur pour rentrer. Je le vois mal en tant qu'ennemi. Il nous a dit lui même qu'il avait volontairement choisi son exil, de repartir de rien plutôt que de subir les brimades de ses supérieurs.
Cependant, je me met à douter de sa version des faits... Un échec qui aurait eu de lourdes retombées sur le Royaume de la Moria? Je n'en ai jamais entendu parler ces dernières années, ni chez les Gardes, ni dans l'armée régulière. Raison de plus de penser qu'il travaillait en secret... ou alors il nous ment ouvertement, bien que je ne vois pas où cela le mènerait.
Ces révélations ont tout de même attisées ma curiosité. Il faudra que je me documente à ce sujet à mon retour.

L'atmosphère est encore plus désagréable qu'il y a quelques instants. Un froid s'est abattu sur notre petit groupe. Je ne doute pas que quelques chopes de bières sauront habilement faire sauter cette couche de glace. Ayant finis de remettre mon armure, et après avoir replacé ma hache à sa place, je me tourne vers Flosi.

Besoin d'aide pour marcher? Il n'est pas conseillé de forcer sur une blessure fraiche, mon ami... Appuyez vous sur moi!

Je vais devoir me résoudre à suivre Tahar jusqu'à la taverne... que je suis le seul à ne pas avoir vu à l'aller.

Eh bien en route alors!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flosi
Forgeron Nain
Forgeron Nain
avatar

Nombre de messages : 291
Localisation : Khazad-Dûm, vieille mine de mithril
Rôle : Forgeron de Khazad-Dûm

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain d'Erebor
- -: 160 ans
- -:

Sam 31 Oct 2009 - 19:10
Aux lumières des révélations de Tahar Flosi comprit choses : tout d'abord, Tahar n'était qu'un nom de couverture pour que l'on ne puisse l'identifier, la deuxième était qu'il faisait certainement partie de l'organisation appelée la Croix-de-Fer. Le forgeron préféra ne pas aborder le sujet, Tahar avait clairement fait sentir qu'il ne préférait pas en parler.

"- Merci Hûrl de vouloir m'aider mais je pense que mes jambes sont en mesure de me porter pour l'instant.

Flosi se mit à penser à ce qui se passait en Khazad-Dûm, comment allait la Coopérative ? Les produits se vendaient-ils toujours comme des petits pains ou avaient-ils toujours le monopole du mithril ? Rien n'était sûr, d'ailleurs à son retour il projetait de créer un nouveau marteau pour forger le mithril qu'il avait récupérer et en faire de fabuleuses armes ou armures, il était venu dans ce but là. Il avait lu dans un livre qu'autrefois l'île de Numenor contenait du mithril sur une haute montagne appelée Meneltarma, les forgerons avaient sûrement laissés une trace de leur art dans des livres.

-Ce n'est plus très loin cela me semble, j'ai un bon sens de l'orientation en général et je crois d'ailleurs qu'il faut suivre cette petite ruelle encombrée par des... ivrognes.... oui, c'est là.

Ils tournèrent vers la petite ruelle en enjambant les nombreux ivrognes qui vomissaient par terre pendant que d'autres titubaient et disaient des paroles incompréhensible mais ils avaient tous un point commun, ils puaient tous affreusement l'alcool.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod Croix-de-Fer
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
avatar

Nombre de messages : 3168
Age : 26

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Dim 1 Nov 2009 - 10:02

La réponse de Hûrl était assez basique et douteuse, et, malgré tout ce que Tahar venait de raconter sur lui-même, au risque de provoquer dans l'esprit des autres les conjectures les plus folles, la garde du Khazad s'en tint à cette version. Au grand mécontentement de Tahar, qui tenta de cacher sa déception mais ne put retenir plus longtemps de maugréer:

"Ah oui... Un papier... euh... oui, je comprends."

Parcourir toute une rue à la recherche de cette petite feuille dépenaillée avant même de vérifier dans ses poches. Soit cet individu était vraiment bête, soit il cachait maladroitement quelque chose. Puisque la première hypothèse ne semblait apparemment pas convenir, il faudrait être sur ses gardes. Hûrl avait-il alerté un passant? Allait-il vendre ses deux compagnons pour s'assurer la clémence de la milice et s'en tirer lui-même? Sincèrement, Tahar ne le pensait pas, mais il se promit tout de même de rester prudent et attentif.

Ils sortirent donc et arpentèrent les rues et ruelles de la Cité Blanche, et, puisqu'aucun imprévu n'était survenu, le nain en exil s'en trouva rassuré et recommença à penser à la boisson qui les attendait. Lui connaissait la ville mieux que les deux autres, mais il dut avouer que l'astuce dont avait fait preuve Flosi pour dénicher la taverne de Mazarbul était tout à fait originale.

"Oui, c'est ici, j'aperçois la devanture! Ah... ces humains... ils ne tiennent pas l'alcool... ajouta-t-il avec un hochement de tête mi-amusé mi dédaigneux."

Il pressa le pas, évitant soigneusement les traces de régurgitation ainsi que les deux ou trois ivrognes qui faillirent se cogner à lui dans leurs titubements hasardeux. Lorsque le trio fut entré à l'intérieur, ils ne fut pas déçu du voyage: une lumière dorée, chaleureuse et apaisante, inondait les lieux et reflétait sur les chaises et les tables de bois lustré. Tahar s'assit la premier et annonça la couleur:

"Pour moi, ce sera de la bière, et vous?"

D
isant cela, il fouilla dans ses poches à la recherche d'éventuelles pièces de monnaies.




The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hûrl
Lieutenant des Gardes de Khazad
Lieutenant des Gardes de Khazad
avatar

Nombre de messages : 52
Age : 26
Localisation : À la taverne ou entrain de tuer du gobelin
Rôle : Lieutenant des Garde de Khazad-Dûm

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Moria
- -: 132 printemps
- -:

Mar 3 Nov 2009 - 15:43
Visiblement, mon excuse n'a pas convaincu Tahar. Il doit certainement me prendre pour un simple d'esprit désormais... Ca ne me gène pas du tout, he sais ou j'en suis et son avis sur ma personne ne m'importe guère...
Eh bien on dirais que j'ai vraiment sous estimé les pouvoirs curatifs de l'athelas! Après une telle blessure, je n'aurais jamais cru voir Flosi remarcher seul avant plusieurs jours! Tant mieux, comme ça je n'aurais pas a le porter!

Le forgeron lui même me surpris en nous guidant à travers les rues de la Cité. Je ne soupçonnais pas qu'il avait un sens de l'orientation si aiguisé, surtout en terrain inconnu. Je ne me rappelle plus vraiment être passé par ces ruelles. A mes yeux elles sont toutes semblables, pas comme nos tunnels sous la montagne, où chacun a son caractère, ses défauts, ses points particuliers.

A la vue de tous ces hommes ivres morts affalés sur le sol, nous ne devons plus être bien loin de la taverne. Je me demande si le nombre d'ivrogne est dû au fait que les humains ne supportent pas l'alcool ou alors aux alcools assez forts qu'on leur sert... Ma réflexion scientifique fut coupée court par la remarque de Tahar. Ainsi c'est une tare physique... Les pauvres...

Tahar... Ses révélations m'ont laissé songeur. Étant donné l'importance des missions qui ont du lui être confiée, je doute qu'il utilise son vrai nom. Il doit très probablement s'agir d'un nom d'emprunt, pour plus de sécurité. Mais toutes ces réflexions n'ont plus vraiment lieu d'être maintenant que nous sommes dans ladite taverne! Laquelle est bien agréable au demeurant! Cependant, malgré le nombre effarant d'anciens "clients" étalés dans la rue, l'intérieur est plutôt calme. Pas de tensions, aucune animosité palpable. Un lieu fort sympathique!

Dans le coin opposé à la porte, un petit groupe de musicien essaye tant bien que mal de couvrir le brouhaha causé par tous les buveurs qui s'apostrophent les uns les autres avec des paroles plus ou moins compréhensible selon leur état d'ébriété. Une paire d'hommes mieux bâtis que le reste semble être en charge de l'évacuation de ceux qui ne sont plus en mesure soit de payer leur consommations soit qui ne trouvent plus la sortie.

Je prends une chaise à côté de Tahar et passe ma commande à la volée comme de partout ailleurs.

Eh bien allons y pour deux bières alors! Et ta meilleure tavernier!! Et en quantité mes amis et moi avons soif!

On s'occupera de payer plus tard...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flosi
Forgeron Nain
Forgeron Nain
avatar

Nombre de messages : 291
Localisation : Khazad-Dûm, vieille mine de mithril
Rôle : Forgeron de Khazad-Dûm

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain d'Erebor
- -: 160 ans
- -:

Ven 6 Nov 2009 - 14:16
-"Pour moi aussi ce sera une bière, et puis non, après l'effort, le réconfort, je veux quatre bières, oui, quatre et des bien alcoolisées, pas pour les elfes ahaha, et pour le repas, le plat du jour suffira. Je prendrais aussi une chambre pour deux heures le temps de faire une sieste.

Flosi avait envie de se décompresser, de se saouler et de dormir pour oublier les mésaventures du matin avec le combat dans la ruelle aux côtés de Lost Ore. L'aubergiste devrait faire attention à sa clientèle, beaucoup d'hommes étaient saouls et vomissaient sur leurs tables pendant que d'autres dormaient où tombaient dans ce que qu'il se plaisait à appeler " la sieste de la bière " mais qui en réalité était plus connue sous le nom de coma éthylique chez les humains.

-"Un concours de boisson ? Le premier qui finit ses bières gagnent la mise qui sera de 50£ chacun. Le liquide ne devra ni être renversé, ni régurgité.

Les bières arrivèrent sur un plateau, le forgeron sortit sa bourse en peau de lézard puis en sortit une pièce en or où il figurait au centre la portrait de Durin l'Immortel ainsi que des lettres en Khuzdûl, le nain estimait qu'elle vaudrait largement cinquante pièces normales.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod Croix-de-Fer
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
avatar

Nombre de messages : 3168
Age : 26

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Ven 6 Nov 2009 - 15:51
Tout en cherchant des sous, Tahar écoutait d'une oreille distraite les paroles que Flosi adressait au serveur... "Je prendrais aussi une chambre pour deux...". Là, le Nain en exil plongea plus que jamais sa tête dans sa poche. Pour deux? Flosi et Hûrl? Pensant avec dégoût qu'il n'aimerait guère partager son lit avec un de ses compatriotes, il eut le souffle coupé pendant une fraction de seconde, jusqu'à ce qu'il entende la suite"...heures le temps de faire une sieste." Ouf! Le voilà à présent rassuré, c'était juste un malentendu!

Finalement, les trois Naugrim eurent bientôt passé commande. Flosi voulait quatre bières, Hûrl deux, et lui-même... une. Tahar s'en voulut un peu: de quoi aurait-il l'air avec son unique pinte alors que les autres crouleraient sous le nombre de pots? Au moins, il pourrait boire à petite gorgées pour faire durer le plaisir et ne pas finir trop vite. Mais c'était sans compter sur le forgeron...

Concours de boisson!

Hum... voilà qui met fin aux espoirs de fine et lente dégustation. Tahar acquiesça toutefois avec entrain:

"Et pourquoi pas, après tout? C'est d'accord! Voilà, j'ai juste le compte, ce fut difficile à trouver, mais voici 50£."

Il posa les pièces au milieu de la table, et attrapa sa commande sur le plateau. Visiblement, le patron avait accepté cette grosse pièce d'or comme moyen de paiement du total... Hûrl et Tahar seraient donc dispenser de payer pour cette fois, mais leur tournée viendrait sans doute promptement.

"Alors, on s'y met?"


Il leva sa chope avec un sourire un peu gêné. Hûrl devrait boire deux fois plus vite pour gagner ce petit concours. Flosi, quatre fois plus vite! Autrement dit, l'exilé avait la victoire en poche, mais il se doutait bien que les deux autres allaient un peu râler et hurler à la tricherie. Aussi s'empressa-t-il d'ajouter sur un ton d'excuse:

"Euh... Bien sûr, si je gagne, je dépenserai l'argent ici, avec vous. Je pense que vous ne refuserez pas un surplus de boisson?"




The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hûrl
Lieutenant des Gardes de Khazad
Lieutenant des Gardes de Khazad
avatar

Nombre de messages : 52
Age : 26
Localisation : À la taverne ou entrain de tuer du gobelin
Rôle : Lieutenant des Garde de Khazad-Dûm

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Moria
- -: 132 printemps
- -:

Ven 6 Nov 2009 - 23:33
Aha un concours de boisson! Eh bien je dois avouer que je suis plutôt bon à ce petit jeu! D'autant que nos sorties à la taverne de Cavenain avec d'autres Gardes n'y sont pas étrangères... Enfin cette fois l'affaire sera plus corsé. Il s'agit de boire dans le même temps le double de bière de Tahar. Même moi je ne m'en sens pas capable. Quelle idée aussi de lancer ça alors qu'aucun de nous n'a pris la même quantité de bière... J'aurais des choses à apprendre au forgeron sur le chemin du retour s'il est encore en état, après sa sieste. Brillante idée d'ailleurs que cette sieste! J'aurais enfin une occasion de m'entretenir directement avec Tahar sans avoir à me préoccuper de Flosi. Il ne me reste à espérer que la vie chez les Hommes n'a pas trop affecté Tahar.

Flosi se sent visiblement l'âme généreuse! Nous payer une tournée! Ca ne semblait pas être dans ses intentions premières l'autre soir à l'auberge avec Lost Ore... Mais je ne me plains pas du tout d'un tel revirement! Je me doute bien que tôt ou tard je devrais moi aussi payer une tournée à mes deux compatriotes. En parlant de payer, la pièce qu'a sorti le forgeron ne me semble pas être une pièce ordinaire.Je n'ai pas eu le temps de l'observer en détail, cependant il me semble avoir reconnu la figure frappée sur la face. Qu'importe! L'heure n'est plus à de telles considérations!

Pendant que le tavernier pose ma commande en face de moi, je réuni 50£ et les pose au milieu de la table.

Voilà pour ma part! Flosi, je te préviens! Je compte pas te porter ivre mort dans ta chambre! Tu te débrouilles pour y monter! Et pour en redescendre aussi! Je saisit une pinte dans chaque main, les soupesant. C'est quand vous voulez!

Je me rends compte que je n'ai pas répondu à la question de Tahar... Je suppose que mon silence vaut une approbation. Je me demande quand même pourquoi il tient tant à dépenser cet argent ici. Je dois faire attention à ne pas me souler plus que lui, surtout si je veux avoir une conversation cohérente avec lui.

Je lance un regard vers une pinte. Décidément elles sont bien remplies! Ca va être dur d'en vider deux avant que Tahar n'ait fini la sienne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flosi
Forgeron Nain
Forgeron Nain
avatar

Nombre de messages : 291
Localisation : Khazad-Dûm, vieille mine de mithril
Rôle : Forgeron de Khazad-Dûm

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain d'Erebor
- -: 160 ans
- -:

Sam 7 Nov 2009 - 23:58
Flosi avait mal calculé son coup mais le sort en était jeté, il n'accepterait jamais de se faire battre par Tahar ou Hûrl, il avait une réputation à défendre. Le forgeron savait qu'il n'arriverait pas à gagner, il glissa alors avec une discrétion et une adresse incroyable une de ses pintes à Tahar et but d'un trait l'un des siennes, il ne lui en restait plus que deux mais la bière était plus alcoolisée qu'il le pensait et il avait peur de tout régurgiter sur la table. Il prit Une autre pinte, la souleva et dit :

-"A notre santé et à celle de tous les royaumes nains hips... oh par la barbe d'Aulë il me semble que je commence à devenir saoul hips... oh, regardez, c'est le roi Mephisto et l'intendant Radamanthe.

Il commençait à avoir des hallucinations et son haleine empestait vraiment, malgré son état il essayait de rester stratégique en faisant perdre la concentration de ses adversaires ou en les faisant rire avec ses bêtises.
Il avait fini sa deuxième chope, il ne lui en restait qu'une, il devait faire attention à la réaction de Tahar mais il savait que la lutte aurait été inégale, ce n'était pas juste et il fallait y remédier et comme Hûrl n'avait pas le cran de le faire.

-"Je suis capable de me porter tout seul Hûrl, regarde comment je marche bien, dit-il tout en titubant avec sa dernière bière à la main je vais pouvoir aller dans ma chambre aisément d'ailleurs j'ai envie d'aller au petit coin mais avant faut que je finisse ma dernière bière pour gagner contre vous, je suis le meilleur buveur de bière chez les nains et même de toute la Terre du Milieu, c'est pas comme vous bande de petits joueurs qui êtes saouls dès la première gorgée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod Croix-de-Fer
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
avatar

Nombre de messages : 3168
Age : 26

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Dim 8 Nov 2009 - 9:22

Tahar fut soulagé de voir que ses deux compagnons d'aventure ne réagissaient pas hostilement. Visiblement, cela ne les dérangeaient pas de devoir boire plus que lui - peut-être étaient-ils d'ailleurs plus entraînés que lui à ce genre de chose, sûrement même. L'ancien Nain de Cavenain souleva sa chope et plongea son nez dedans, commençant à boire à gorgées modérées la bière brune et fortement alcoolisée qu'elle contenait.

Au bout d'une vingtaine de secondes, alors qu'il en était à peu près à la moitié de son récipient, il leva les yeux tour à tour vers ses deux adversaires du concours. Hûrl avançait bien mais ne le rattraperait sans doute pas, et Flosi semblait devenir tout à coup très joyeux. Entre bêtises orales et étrange comportement physique, Tahar le soupçonnait d'être déjà sou, ou bien de vouloir déconcentrer les autres.

* Il y a de quoi être saoûl...
pensa Tahar. Il en est à sa quatrième... non, à sa troisième bière. Pourquoi trois d'ailleurs? *

É
tait-ce l'alcool qui lui tournait la tête? L'exilé voyait deux chopes vide en face de Flosi, et une à moitié pleine dans sa main. Où était passée l'autre?

* Sans doute tombée à terre... * conclut-il dans sa tête.

Il termina sa pinte d'un trait et s'apprêta à crier un "J'AI GAGNÉ" tonitruant, lorsqu'il s'aperçut du tour du forgeron: il lui avait refilé une de ses bières. "TRICHEUR" allait-il hurler de tous ces poumons, mais il se ravisa. Comment pouvait-il traiter de tricheur qui que ce soit, lui qui buvait moins que les deux autres?

T
ahar attaqua donc sa seconde bière, à grandes gorgées cette fois, espérant contre toute attente rattraper le retard qu'il avait occasionné en savourant la première.




The Half Cop


Dernière édition par Hadhod Croix-de-Fer le Dim 8 Nov 2009 - 13:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hûrl
Lieutenant des Gardes de Khazad
Lieutenant des Gardes de Khazad
avatar

Nombre de messages : 52
Age : 26
Localisation : À la taverne ou entrain de tuer du gobelin
Rôle : Lieutenant des Garde de Khazad-Dûm

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Moria
- -: 132 printemps
- -:

Dim 8 Nov 2009 - 12:37
A la votre!

Dès que Flosi s'est mis à boire, j'ai pris un chope dans chaque main et j'ai commencé a à en vider une à larges gorgée. Je commence à comprendre pourquoi il y a tant d'humains ivres alentours... C'est pas une bière pour les Hommes ça ! Beaucoup trop alcoolisée pour eux ! Pas pour un nain en tout cas ! C'est vrai qu'elle est bien forte celle là quand même.

Du coin de l'œil je regarde le forgeron faire le pitre pour nous déconcentrer afin d'avoir une chance de remporter son pari. Il ferait mieux de se dépêcher de boire au lieu de faire n'importe quoi ! D'ailleurs on dirait bien qu'il n'est plus tout frais notre bon forgeron... Avoir du mal à marcher après deux pintes tout de même... Il ne doit pas avoir bien l'habitude de l'alcool. A ce propos... Je ne vois pas toutes ses pintes. Sûrement à cause de la mienne qui me masque une partie du champ de vision. Toujours est il que malgré ses bêtises, je e saurais dire si Flosi et moi avons bu la même quantité de bière... De toute façon je n'ai que la moitié de sa consommation à boire et je suis sur le point de finir une pinte.

Ça y est! Et de une! Je la repose bruyamment sur la table et jette un coup d'œil vers Tahar. Il n'a pas encore finis la sienne. Il prend bien le temps de savourer. Normal, j'aurais fait de même à sa place. Mais... Il a une deuxième pinte devant lui !? Et Flosi n'en a que deux plus celle qu'il a la main! J'ai compris! Le forgeron fait tout pour remporter la victoire, et ce même de façon malhonnête! Décidément, il faut se méfier des forgerons ils sont plein de ressources, surtout celui là. Toujours est il que Tahar ne s'est encore aperçu de rien... ce qui me laisse des chances des finir le premier ! Finalement la manœuvre de Flosi m'est bien profitable ! Je me lance donc sans plus attendre dans ma seconde pinte !! Seulement je n'ai pas du tout fait attention a ce qu'il reste au forgeron. Raison supplémentaire pour me dépêcher!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flosi
Forgeron Nain
Forgeron Nain
avatar

Nombre de messages : 291
Localisation : Khazad-Dûm, vieille mine de mithril
Rôle : Forgeron de Khazad-Dûm

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain d'Erebor
- -: 160 ans
- -:

Mer 11 Nov 2009 - 22:49
Flosi pensait la partie gagnée mais malheureusement le forgeron avait bu d'un trait ses bières et il était saoul, Hûrl avait l'avantage sur lui. Le nain titubait et buvait de petites gorgées à intervalles réguliers de sa dernière bière. il se mit à murmurer des paroles incompréhensibles et ç chanter de vieilles chansons naines :

De Belegost, ils partirent,
A la guerre, pour anéantir Morgoth
Mené par Azaghâl, ils accompagnèrent Maedhros
A la bataille des Larmes Innombrables
Ils affrontèrent les hordes de l'Ennemi,
Le feu des dragons et de Glaurung les brûlaient
Mais ils tinrent leurs positions, blessant le ver terrible.
Le seigneur nain périt suite aux blessures infligées par le ver.


Moi je suis le meilleur buveur à l'est des Monts Brumeux et aussi le meilleur danseur, regardez.

Il se mit à danser frénétiquement pour confirmer ses dires et cela le fit trébucher car il " s'emmêla les pieds " et il tomba lourdement sur la table où buvait Tahar et Hûrl, il était assommé et ivre mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Promenade dans l'Oise.
» Une promenade dans la cité.
» Chasse au Jedi dans la cité des nuages (Pv Yaelna)
» Combat dans la cité basse
» Promenade dans les sous-bois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Minas Tirith et Gondor - :: Les Ruelles du Premier Cercle-
Sauter vers: