Une promenade dans la cité.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Hadhod Croix-de-Fer
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
avatar

Nombre de messages : 3168
Age : 26

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Ven 13 Nov 2009 - 9:13

Le ventre de Tahar se remplissait de plus en plus de bière; chaque nouvelle gorgée était plus difficile que la précédente, maintenant qu'il essayait d'avaler à toute vitesse. Il n'était pas habitué à ce genre de jeu où la précipitation est reine, et, s'il arriverait sans nul doute à battre ce Flosi ivre-mort, il ne pourrait sûrement pas avoir l'avantage sur Hûrl, encore, semblait-il, en possession de tous - ou de la plupart de - ses moyens.

L'exilé faillit s'étouffer lorsque les vers entonnés par le forgeron lui vinrent aux oreilles... Ces airs-là n'avaient pas dû retentir depuis bien longtemps dans cette cité d'Hommes, quoique ils furent légions dans tous les territoires caverneux des Naugrim. Et Tahar s'étouffa bel et bien lorsqu'il aperçut du coin de l'œil Flosi s'affaler à plat ventre sur leur table, qui vacilla sous le choc. Après avoir toussé une bonne dizaine de fois, il se remit à boire.

Le niveau baissait à la vitesse d'une escargot... Une demi-chope... Trois huitièmes de chope... Un tiers de chope... Un quart... Deux neuvièmes... Ah, enfin, la victoire lui tendait les bras! Plus qu'un petit fond de chope... Les cent-cinquante pièces allaient être pour lui!

Clac!

Tahar fut anéanti: le lieutenant des gardes de Khazad venait de faire claquer le culot de sa dernière pinte sur le bois dur de la table, en criant victoire. Hélas, ça ne s'était joué qu'à un cheveux! Ou plutôt un centilitre! Un goutte que dis-je!

Déçu, Tahar posa son récipient et se leva pour aller vérifier l'état de celui de son adversaire. Hélas, il ne trouva rien au fond de la chope de l'heureux gagnant, pas un centilitre, pas une goutte... Il était forcé de reconnaître son entière victoire, même si serrée. Regagnant sa chaise, il jeta un regard noir à Flosi, mais sourit tout de même en voyant l'état de ce dernier. Finalement, il ne lui en voulait pas plus que ça...

"Eh bien, maître Hûrl, force m'est de constater que vous avez été le plus rapide à ce jeu! Décidément, les tavernes Naines me manquent, je ne suis plus ce que j'étais!"




The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hûrl
Lieutenant des Gardes de Khazad
Lieutenant des Gardes de Khazad
avatar

Nombre de messages : 52
Age : 26
Localisation : À la taverne ou entrain de tuer du gobelin
Rôle : Lieutenant des Garde de Khazad-Dûm

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Moria
- -: 132 printemps
- -:

Lun 23 Nov 2009 - 20:43
Tout boire, jusqu'à la dernière goute, assécher la chope, la rendre propre sans rien à l'intérieur. Je dois dire que je suis assez fier de moi, pour peu que je ne m'étais plus entrainé depuis plusieurs mois déjà... En tout cas ça ne sera pas le forgeron qui me posera des problèmes, il est complétement ivre, la preuve en est ses chansons et son... "pas de danse" sur la table. Décidément, je le trouve bien peu endurant pour un nain. Bah ça n'a aucune importance après tout. J'aurais tout de même bien repris les vers qu'il a entamé si Tahar ne me suivait pas de si près.

Quand Flosi annonça sa danse, j'eus la bonne idée de m'éloigner quelque peu de la table, présentant ce qui allait arriver. Et cela ne manqua pas. A en juger par le bruit qu'il a fait en tombant, notre ami est parti pour une bonne sieste, et pas seulement à cause de la bière...

Mais assez tergiversé, j'ai une chope à finir! Du coin de l'œil, je m'aperçois que Tahar penche de plus en plus sa chope. Il se rapproche de la fin, mais il n'est pas le seul. Je reporte mon regard dans la chope et j'en vois enfin le fond! Allez, allez, presque...

"FINIT!"

Tout en écrasant ma chope sur un bout de table laissé gracieusement libre par le forgeron, je m'essuie la barbe d'un revers de manche. Tahar a l'air très déçu. C'est compréhensible, la victoire aurait du lui appartenir, tout comme ces pièces sur la table qui auraient sans doute bien arrangées ses affaires pour un temps.

Tandis qu'il se vérifie si j'ai bien vider ma chope, je glisse un regard dans le fond de la sienne. Même en étirant le cou le plus possible, je n'arrive pas à voir la hauteur du liquide restant. Il s'en est fallu de peu!

"Plutôt que les tavernes, je dirais que se sont ces nuits de liesse suivant nos victoires sur les Peaux Vertes qui y sont pour quelque chose... Bien que je doive reconnaitre que notre bière est de loin la meilleure."

Je prononce ces derniers mots en baissant la voix, afin de ne pas vexer le tavernier ou qu'un client vienne me défier... Pas sur de tenir jusqu'au bout cette fois. Quoique il n'y a pas tant de risques, je suis certain qu'ils s'imaginent tous que boire avec un nain est synonyme de comas pour eux.

"Je dois cependant avouer que ma victoire est en tout point due à notre ami... "somnolant" sur la table. La victoire vous revient de droit Tahar, ainsi que les pièces.

Ce faisant, je me lève prend les pièces dans une main et les fourre dans l'un de l'exilé sans attendre de réponse. Je reporte mon attention sur Flosi et l'examine rapidement. Moui il va s'en tirer avec une jolie bosse. Je regretterais presque d'avoir posé ma chope à cet endroit...

En tout cas, ce repis inespéré va me permettre de causer avec Tahar. Tant mieux, je commençais à en avoir marre d'attendre. Je vais chercher les clés de la chambre que le forgeron a eu la très bonne idée de réserver un peu plus tôt. A l'étage, la deuxième porte à droite qu'il me dit. Eh bien en avant!

Au moment où j'allais charger Flosi sur mon dos, je me rends compte qu'il fait son poids, le lascar... Et je ne me sens pas de monter un étage avec lui sur le dos après avoir bu aussi rapidement.

"Tahar, pourriez vous m'aider? Il est plus lourd que je ne le pensais... Un de chaque côté d'accord? La chambre est en haut des escaliers à gauche, je vous indiquerait quelle porte."

Ah vieux réflexe que d'inverser les deux côtés dans ces cas là... Ça avait quand même sauvé la vie d'un noble nain ce vieux truc. Je me rappelle de la tête du tueur, ma hache plantée dans la poitrine... Que de souvenirs!

Bien entendu je me place à la droite du forgeron pour faciliter la manœuvre une fois en haut. Cette fois, notre ami l'exilé n'allait pas couper à quelques révélations sur son compte...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod Croix-de-Fer
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
avatar

Nombre de messages : 3168
Age : 26

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Mar 24 Nov 2009 - 13:25

La surprise de Tahar fut grande. Malgré l'alcool qui commençait à lui monter à la tête, il sentit des larmes lui monter aux yeux sans pour autant s'écouler le long de ses joues ni sur sa barbe. Un sentiment de remord le gagna presque: regret de ne pas avoir fait confiance à ses compatriotes, d'avoir été trop rustre et méfiant envers eux, d'avoir favorisé le départ de Lost Ore, leur ami d'un jour. Finalement, il ne pensait pas mériter les cent cinquante pièces que lui offrait généreusement son adversaire; il ne les refusa pas mais se rapprocha de Hûrl lorsque ce dernier tentait de hisser le forgeron.

"Mon ami, je vous remercie du fond du cœur pour ce geste, même l'alcool ne me le fera pas oublier! En de rares occasions comme celles-ci, je me rends compte de la bêtise dont je fait preuve en préférant rester seul à longueur de journée, ici dans cette grande ville. Vous êtes venu, vous deux, et vous avez égayé la monotonie dans laquelle je suis, et je renouvelle mes remerciements - et à Flosi aussi, quand il sera réveillé. Hélas, je regretterai votre compagnie, lorsque vous allez repartir dans votre royaume... Pour une fois, je souhaiterais presque retrouvé le Khazad-dûm que j'ai si longtemps connu..."

Mais cette dernière idée resta en suspens. Le lieutenant du Khazad avait peut-être apprécié ce discours, mais il indiquait à présent clairement à Tahar qu'il apprécierait encore davantage un peu d'aide pour déplacer leur ami jusqu'à sa chambre. L'exilé ne se le fit pas répéter à deux fois, et il s'empressa de se taire et de soutenir le Nain ivre de l'autre côté. De cette manière, il montèrent les raides escaliers sous le regard stressé des tenanciers et amusé des clients.

E
nfin! Ils arrivèrent à la cime. S'il n'était pas dans le même état que Flosi, Tahar commençait tout de même à sentir fortement sa tête tourner. Il demanda encore une fois où se situait la chambre réservée pour eux, mais n'était pas en état d'entendre la réponse. Partant d'un côté ou de l'autre - il ne sut même pas si c'était à gauche ou à droite - il laissa le Naugrim endormi au soins de Hûrl en ajoutant vaguement:

"Gardez-le là p'dant que j'vais 'vrir la porte!"

Chose dite chose faite, à peine fut-il arrivé devant une porte qu'il l'ouvrit sans ménagement et beugla dans le couloir:

"Z'est bon y a plus qu'à l'am'ner!"

Mais à ce moment, une voix lui vint de l'intérieur de la petite pièce:

"Mais que faites-vous ici monsieur? Veuillez fermer cette porte je vous prie."

Il regarda avec plus d'attention, et aperçut que le lit était occupé par un couple de personnes âgées. La vieille dame était trop surprise par l'apparition du Nain barbu pour pouvoir proférer aucune parole, et c'était son mari qui avait poliment invité l'inconnu à sortir.

"Oh! S'cusez-moi!" déclara maladroitement Tahar.

Et il claqua la porte. Il vit alors Hûrl s'approcher, guidant tant bien que mal le dormeur, et, avec un hochement de tête réprobateur en direction de Tahar, ouvrir la porte adjacente - la bonne cette fois. Ils s'y engouffrèrent tous les trois et refermèrent derrière eux.




The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hûrl
Lieutenant des Gardes de Khazad
Lieutenant des Gardes de Khazad
avatar

Nombre de messages : 52
Age : 26
Localisation : À la taverne ou entrain de tuer du gobelin
Rôle : Lieutenant des Garde de Khazad-Dûm

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Moria
- -: 132 printemps
- -:

Mar 24 Nov 2009 - 21:27
Oulalala... Tahar est plus soul que je ne le pensais... Et de loin. Cependant, il a quand même pu m'aider à monter Flosi. J'ai été bien surpris quand je l'ai entendu dire qu'il allait ouvrir la porte. L'espace d'un instant je me suis mis à douter des paroles que j'avais dit un plus tôt. C'est quand je l'ai vu ressortir tout penaud que j'ai compris son erreur... Bah aucune importance, on y est arrive maintenant, et dans la bonne chambre cette fois ci.

Une chambre ma fois sans prétention, dont je comprends désormais mieux le prix modeste : composée seulement du lit à gauche de la porte et d'une chaise à côté dont l'utilité me semble toute relative dans une telle pièce. La lumière filtrant par la fenêtre sur le mur opposé au lit rend, à cette heure de la journée, tout éclairage inutile. Ah, il y a une bougie sur la chaise. D'accord elle sert de table de nuit. Et il y a même un pot de chambre presque propre dessous.

Une fois à l'intérieur, portant toujours le forgeron sous son bras, j'avise le lit, m'en approche et l'y dépose avec toute le délicatesse d'un troll. Il faudra que je songe à lui proposer un petit régime avant une éventuelle autre sortie dans une taverne. Tandis que je le regarde comater paisiblement, une interrogation soudaine m'étreint : on doit mal dormir avec tous ces vêtements sur le dos. Mais quand même je ne vais pas les lui enlever...

Visiblement, mes pensées ont du m'accaparer plus que je ne le pensais, à en juger par le regard curieux de l'exilé. A ce propos, serait il capable de tenir une conversation suivie? Je l'espère car je ne pense pas qu'une autre situation similaire se représente de si tôt. Soit il joue très bien la comédie vu son parlé actuel soit la bière lui monte progressivement à la tête. Faut-il vraiment que je sois le seul nain sobre ?? Après tout ça fait partie de mes attributions que de veiller sur mes compatriotes... même les exilés je présume.

Après avoir déposé ma hache contre la porte de façon à la condamner pour toute personne de l'extérieur, je pousse un peu Flosi sur son lit afin d'avoir assez de place pour m'assoir, laissant la chaise préalablement délestée de sa bougie a Tahar.

"Eh bien allez y asseyez vous, Tahar. À moins que vous ne souhaitiez redescendre"

Je ne pense pas qu'il accepte ma proposition vu son état. Et je ne suis pas sur de pouvoir tenir plusieurs litres de bières encore, les choses ondulant légèrement autour de moi. Sans vraiment attendre qu'il s'exécute, je tourne les yeux vers Tahar, plantant mon regard dans le sien.

"Et maintenant qu'il n'y a plus que nous, j'aimerais que vous m'en disiez plus vous, Tahar, entre autre les raisons de votre exil. Rassurez-vous, je garderez tout cela pour moi et je vous promet sur mon honneur que j'en parlerai à personne."

Je m'attends à n'importe quelle réaction de sa part. L'expérience m' appris a toujours être sur le qui-vive en de pareilles situation. Il ne peut pas s'enfuir par la fenêtre, trop petite, et je suis nettement plus proche de la porte que lui. Et s'il tente de se jeter sur moi, je suis encore en meilleure condition physique que lui. De plus, par ma position, je protège partiellement le forgeron comateux.

C'est ainsi paré à de très nombreuses éventualités que j'attends sa réponse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hasharin
Maître Assassin
avatar

Nombre de messages : 664
Age : 24
Localisation : Antre des Ombres
Rôle : Hîr-Dae au sein de la Guilde des Ombres, et maître assassin

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme d'Harad
- -: 39 étés
- -:

Mar 24 Nov 2009 - 22:56
Danakil avait été chargé par son frère, Hasharin, de surveiller et protéger 3 nains. D'apres ces sources, ses protégés se trouvait dans la taverne de la Guilde. Les 3 nains avaient pris une chambre dans cet auberge par chance pour Danakil. Cela lui permettrait plus facilement de les protéger. Il entra par la porte de derrière, dont seules les Ombres avaient connaissances et demanda à Salik dans quel chambre les nains residaient pour la nuit. Selon les dires de son ami, au moins l'un de n'etait pas très frais... Voir pas du tout. Danakil monta à l'étage et une fois arrivé dans le couloir, toqua à la troisième porte. Alors qu'elle celle-ci s'entrebaillait en laissant voir une tête. L'assassin repondit:
- Excusez de vous derangez à une heure aussi tardive mais je suis envoyé par un certain Lost Ore. Celui-ci m'a dit de m'adresser à Hûrl. Il lui a dit qu'il veillerait sur vous et vos amis durant quelques jours à la suite de votre escarmouche dont il est désolé que vous ayez du prendre part. Il vous remercie encore pour votre aide. Maintenant j'aimerais savoir si vous êtes Hûrl? Et si non, où est-il? De plus j'ai entendu parler d'un certain forgeron nain, serait-il l'une de vos connaissance. J'aurais affaire avec celui-ci. Cela l'avantagera énormément. Permettez moi juste de rentrer, je ne vous derangerais pas. Je serais uniquement la pour m'assurer que les mercenaires qui vous ont agressé ne recommence pas. Je saurais être discret, c'est mon métier apres tout...


Les Ombres,Invité, attendent ta venue dans leurs repaires ici et . Tu trouveras ce dont tu as besoins...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/watch?v=4xjPODksI08
Hadhod Croix-de-Fer
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
avatar

Nombre de messages : 3168
Age : 26

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Mer 25 Nov 2009 - 14:04

Respirant à pleins poumons pour tenter de retrouver un peu ses esprit, Tahar s'aperçut trop tard que le lit était occupé dans sa totalité, à la fois par un Flosi couché que par un Hûrl assis. Il se demanda, l'espace d'un instant, s'il allait pas en effet redescendre payer une chambre plus confortable avec l'argent gagné tout à l'heure, mais ce ravisa bien vite: s'il arrivait à marcher sur les escaliers sans piquer du nez, il se ferait rouler à tous les coups par l'aubergiste. Comment compter les pièces dans un tel état? Finalement, il s'affala sur la chaise rudimentaire avec un soupir.

"C'siège et c'dossier sont aussi moelleux qu'une vieille souche!" parvint-il à articuler.

Voyant apparaître un léger sourire sur les lèvres de Hûrl, Tahar sut qu'il devait paraître pour le moins ridicule. Il continua de respirer tout en s'étirant un peu, histoire de ne pas tomber dans le sommeil. S'il perdait conscience, il serait à la merci du lieutenant, et, même si ce dernier avait l'air bien brave, il ne fallait jamais se fier aux apparence. Pourquoi avait-il accepté ce jeu ridicule? Jouer à boire... C'était bien digne de ces humains idiots... pas d'un nain de sa trempe.

Ce fut Hûrl qui rompit le silence au bout d'un petit moment. Tahar réussit à détecter quelques mots importants dans la phrase de son compatriote... Plus que nous... disiez plus... votre exil... parlerai à personne... ce qui lui permit de comprendre le sens général de sa requête. Après tout, s'il avait promis de ne pas le répéter, il n'y avait aucun risque à expliquer un petit peu plus en détail.

On voit là tous les dangers de l'alcool, même sur une personne aussi méfiante et taciturne que Tahar:

"Alors... v'là! Hab... Had'... Hadhod m'avait envoyé dans les montagnes... vous savez, celles qui sont bleues, à l'Ouest, vous savez ben! Et pis, alors... c'tait une mission... hic! mission à Tr... à Tron... oulàlà c'est difficile à dire ça. A Tron-jheim! Fallait sauver Tron... enfin la cité quoi, et en récupérer une autre... Comment qu'elle s'app'lait d'ja? Ah oui! B'legost! Alors j'ai essayé, j'ai essayé, et ch'ui rusé! Mais pas suffit... non... pas suffit! L'seigneur des gens d'là-bas s'est fâché contre nous. Ça a tout foiré quoi! Alors ch'ui v'nu ici... et ah! Qui c'est?!"

L
a hache avait basculé, et un homme venait d'apparaître derrière la porte entrouverte. Hûrl s'était levé pour aller s'entretenir avec ce dernier, aussi Tahar, s'étant arrêté de parler, ne put s'empêcher de fermer les yeux et de se laisser aller à une légère somnolence.




The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hûrl
Lieutenant des Gardes de Khazad
Lieutenant des Gardes de Khazad
avatar

Nombre de messages : 52
Age : 26
Localisation : À la taverne ou entrain de tuer du gobelin
Rôle : Lieutenant des Garde de Khazad-Dûm

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Moria
- -: 132 printemps
- -:

Ven 27 Nov 2009 - 11:32
Ainsi notre exilé serait un ancien agent du seigneur Hadhod? Un nain en qui il aurait suffisamment confiance pour confier une telle mission... Et chacun sait, surtout par les temps qui courent que le seigneur de la Moria n'accorde pas si facilement sa confiance. Hm, décidément les royaumes sous la montagnes cachent biens de secrets, nous n'avons rien a envié aux humains.

J'avais entendu parler d'une tentative de reconquête de Belegost il y a quelques temps mais je n'ai eu aucune nouvelle à son sujet. Et Tahar qui y aurait pris part... Je ne pense pas que l'alcool le fasse divaguer, plutôt le rendre étonnement loquace.

D'après ce qu'il me dit et mes connaissance, une conclusion s'impose : il fait certainement parti de la maison de la Croix-de-Fer. Cependant deux choses me dérangent dans son histoire. La première, pourquoi un membre de la Croix-de-Fer irait aider a la reconquête de Belegost pourtant très éloignée de la Moria ? Je conçois parfaitement que le seigneur Hadhod ait fait preuve de solidarité envers d'autres nains, mais je ne pense pas non plus qu'il fasse cela par pure charité. Après tout, on ne fait jamais rien pour rien. Ou très rarement alors. D'où ma seconde interrogation : était-ce une mission si importante au point de s'exiler en as d'échec? Dans ce cas je comprends encore moins les motivations de Hadhod... Décidément, j'ai bien fait de ne pas prendre activement part à l'activité politique ces derniers temps...

C'est le bruit de ma hache tombant sur le sol qui me tire de mes pensées. Un visage est apparu dans l'entrebâillement. Comment ai-je pu si mal positionner mon arme pour la porte soit ainsi ouverte ?? Je m'approche de la porte en secouant la tête d'un air réprobateur tout en me demandant qui peut bien être ce nouvel arrivant. Avant même d'avoir pu prononcer un mot, l'étranger se lança dans un court monologue expliquant qu'il est envoyé par Lost Ore pour nous protéger en cas de problème. Il est vrai que refuser de l'aide serait bien peu judicieux après notre escapade dans les rues. Il demande après Flosi. Je n'aime pas trop ça... Qu'est ce qu'un type aussi louche peut lui vouloir? De toute façon il va devoir attendre avant de lui parler. Je ne sais pas vraiment si je dois lui faire confiance, d'autant qu'en cas de problème, en plus de me protéger moi même je devrais veiller à la sécurité de mes deux compagnons.

"Bien je consens à vous laisser enter, ce sera plus aisé pour discuter de ce genre d'affaires. Je vous demanderais juste de me donner vos armes, quelque soit leur type, le temps de juger de votre bonne foi. Question de prudence, voyez-vous..."

Je sais que cette demande est très naïve de ma part et que si son but est de nous éliminer, il n'a qu'a le faire tout de suite. Je rapproche une main du pommeau de ma dague, au cas ou...

Tout en disant cela je tends mon autre main vers lui, lui signifiant que j'attends qu'il me remette ses armes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hasharin
Maître Assassin
avatar

Nombre de messages : 664
Age : 24
Localisation : Antre des Ombres
Rôle : Hîr-Dae au sein de la Guilde des Ombres, et maître assassin

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme d'Harad
- -: 39 étés
- -:

Mer 2 Déc 2009 - 0:00
"Bien je consens à vous laisser enter, ce sera plus aisé pour discuter de ce genre d'affaires. Je vous demanderais juste de me donner vos armes, quelque soit leur type, le temps de juger de votre bonne foi. Question de prudence, voyez-vous..."
" Des nains prudents? On aura tout vus" se dit l'assassin.
Danakil franchit le pas de la porte et se retrouva "face" au nain. L'ombre retira toutes ses armes. Mais ce qu'ignorait totalement lêtre en face de lui c'était qu'il possédait également un bracelet à lame retractable.Tout en les remettant au nain il déclara:
- C'est pas de la manufacture naine, mais ils valent leurs prix. Alors en clair, il y a un poignard, deux dagues et un sabre. Je te les confies. mais je vois mal comment je pourrais vous defendre si je ne plus d'armes . Mais ce point je te le laisse. Je te garantie que je ne veux aucun mal. Oh excusez mon impolitesse, je me prénomme Danakil. Je vous vois suspicieux par rapport à ma demande de voir Flosi' le forgeron. Mais je suis également envoyé pour lui passer commande pour ma confrérie. C'est tout. Reposez vous maintenant maîtres nains, vous n'avez pas l'air en forme vous 2.

Cela faisait des années que l'assassin n'avait pas vu de nains. C'était un curieux peuples...


Les Ombres,Invité, attendent ta venue dans leurs repaires ici et . Tu trouveras ce dont tu as besoins...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/watch?v=4xjPODksI08
Hûrl
Lieutenant des Gardes de Khazad
Lieutenant des Gardes de Khazad
avatar

Nombre de messages : 52
Age : 26
Localisation : À la taverne ou entrain de tuer du gobelin
Rôle : Lieutenant des Garde de Khazad-Dûm

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Moria
- -: 132 printemps
- -:

Jeu 3 Déc 2009 - 21:07
Une fois le nouveau venu entré je referme prestement la porte avec toute la douceur d'un troll. Je replace rapidement ma hache contre celle-ci mais cette fois en y appuyant la partie métallique.

Un bien grand interlocuteur ma foi. Ça fait toujours bizarre de se retrouver en face d'une personne qui fait facilement 30cm de plus que sois. Très déstabilisant les premières fois.

Toutefois, celui là n'a pas l'air de nourrir de mauvaises intentions à notre égard. À son habit, je me doute bien que ce ne dois pas être un guerrier, du moins pas au sens que je l'entends. Il doit plutôt genre être du genre à éviter la confrontation. D'après les dires des vétérans qui ont connu le monde des hommes, certains individus se vouent à l'art de tuer sans bruit et surtout sans être vu. Des assassins. Bien sur il en existe aussi chez les nains mais les notre font moins dans la finesse je suppose. Aussi, quand il me tend ses armes, je me doute qu'il doit conserver sur lui une arme furtive dont les gens de son espèce ont le secret.

Bien que ses armes ne soient pas de factures naines, et sans vraiment être un grand amateur d'armes, je me rends compte qu'en effet elles sont de bonnes qualité. Je serais cependant bien incapable d'en donner une estimation. Et à la vue desdites armes, je ne doute plus qu'il s'agit d'un assassin. Je n'aurais jamais pensé que l'un d'eux ait put être affecté à une mission de protection. Cela va à l'encontre de mes maigres connaissances à leur sujet.

Je prends bien garde à ne pas entrechoquer les lames car je n'ai aucune idées de la façon dont il pourrait réagir. Il a l'air d'y tenir, comme n'importe quel guerrier au final. Peut être ne sont ils pas tant différents que ça en fait. Juste avec des valeurs morales et des techniques éloignées des notre.

"Eh bien Danakil, je gage que vous connaissez déjà mon nom. Flosi est celui qui "dort" sur le lit et l'autre un... compagnon de route.
Je ne demande qu'a vous faire confiance car, je dois bien l'avouer, la fatigue et l'alcool réclament leur dû. Aussi, avant de décider ou non de vous rendre vos armes, je vais vous poser une question. Vous êtres envoyé par Lost Ore? Que pouvez vous me dire de son état physique actuel? Est il malade, blessé, ou en pleine forme?"


Je n'ai pas pu réprimer une moue réprobatrice à l'encontre de Tahar. Décidément, l'alcool a un bien mauvais effet sur lui... Cependant, ce que je viens de dire à l'assassin n'est pas faux. Je sens la fatigue gagner du terrain malgré mes efforts et je ne serais pas fâché de dormir un peu avec un garde du corps.

J'ai pris garde à tenir secrète l'identité de l'exilé car il a lui même mis un certain temps avant de nous en parler à Flosi et moi. Tout comme j'ai pris garde de ne pas dire directement que Lost Ore est blessé suite à notre escarmouche. Du moment qu'il me dira que le Loup Blanc est bléssé, Danakil récupérera ses armes... Et je pourrais peut être reprendre ma conversation avec Tahar. Ou aller dormir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hasharin
Maître Assassin
avatar

Nombre de messages : 664
Age : 24
Localisation : Antre des Ombres
Rôle : Hîr-Dae au sein de la Guilde des Ombres, et maître assassin

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme d'Harad
- -: 39 étés
- -:

Jeu 3 Déc 2009 - 22:01
Danakil se dit que le nain, se doutait du métier qu'excerçait l'assassin. Alors afin de rassurer le nain entre guillemets, il ajouta lorsque celui ci eut finit son discour et sa rapide inspection des armes.
- Merci pour les présentations. Je vais pouvoir repondre à quelques unes de vos questions. En premier lieu, si j'avais voulu vous tuer, vous ne serez pas rentrez dans ce batiment. Il appartient à la personne avec qui Lost Ore était quand je les ais quitté. C'est à dire mon frère et mon supérieur. Alors vu que nous parlons de Lost Ore. Je peux vous dire qu'il est venu dans cette taverne, environs deux heures avant vous. Il a rencontré mon Frère, ils se connaissaient très bien et étant donné l'état de fatigué causé par sa blessure lors de votre escarmouche en ville. J'ai crus apercevoir du sang sur son bras. Je dirais donc qu'il était blessé au bras. A présent je pense pouvoir recupéré mes armes et vous laissez vous couchez. Vous avez un peu bu et avait pas bonne fine ami nain. Désirez vous que je fasse amener une paillasse en plus pour vous? Ou vous vous ferez une place sur le lit au côté de Flosi'?


Les Ombres,Invité, attendent ta venue dans leurs repaires ici et . Tu trouveras ce dont tu as besoins...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/watch?v=4xjPODksI08
Hûrl
Lieutenant des Gardes de Khazad
Lieutenant des Gardes de Khazad
avatar

Nombre de messages : 52
Age : 26
Localisation : À la taverne ou entrain de tuer du gobelin
Rôle : Lieutenant des Garde de Khazad-Dûm

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Moria
- -: 132 printemps
- -:

Jeu 3 Déc 2009 - 22:41
Une réponse claire, concise et sans fioriture. En tout cas il a réussit à me convaincre, bien que je doute qu'il ait pu nous tuer en pleine rue... Quoique...

Toujours est il qu'il a réussi à me convaincre. Sa description sommaire de Lost Ore correspond assez bien à ce à quoi il ressemblait au moment de son départ. Et puis il est vrai qu'il m'avait promis de nous protéger.

"Très bien. Tenez, reprenez vos armes. Ah, dites moi, comment se portait Lost Ore quand vous l'avez vu? Une dernière chose... Entre nous, comment comptez vous assurer notre protection? Prenez ça pour de la curiosité professionnelle..."

En disant cela, je prends l'un des oreillers de Flosi, qui ne semble pas remarquer ce changement. Je n'ai pas l'intention de partager le même lit que lui. D'autant que je doute qu'il puisse nous supporter tous les deux, surtout si je garde mon armure. Je glisse un regard vers Tahar, toujours endormis. Apparemment, il est partis pour passer la nuit sur sa chaise... Et moi sur un coussin. Situation guère enviable, il est vrai mais presque luxueuse compte tenu des conditions de vie durant certaines expéditions avec d'autres Gardes...

Je jette négligemment l'oreiller contre un pan de mur libre et commence à retirer la partie supérieure de mon armure en attendant la réponse de l'assassin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hasharin
Maître Assassin
avatar

Nombre de messages : 664
Age : 24
Localisation : Antre des Ombres
Rôle : Hîr-Dae au sein de la Guilde des Ombres, et maître assassin

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme d'Harad
- -: 39 étés
- -:

Ven 4 Déc 2009 - 23:06
Danakil reprit ses armes et les rangea à leurs différentes places; en vérifiant bien que chacune coulissait bien dans son fourreau. Car l'assassin se doutait qu'un combat allait se profiler dans la journée prochaine... Ecoutant le nain et le voyant se poser dans un coin sur un pauvre oreiller, Danakil lui fit un signe qu'il revenait, et quitta la pièce, non sans difficulté qu'il enleva la hache de Hûrl qui bloquait la porte. Et traversa le couloir et revenu avec une paillasse faite d'un grand sac de tissu un peu rêche et solide rempli de paille. Il Apporta sa au nain et referma la porte et la bloqua comme il le pouvait avec la lourde hache.
- Voila l'ami. Vous dormirez mieux la dessus. Le danger nous guette demain et vous devrez reprendre des forces. Et pour ce qui est de votre protection. Alors deja, toute cette taverne a été passé au peigne fin et personne de suspect n'a été détéctée, de plus dans le tavernier est l'un des meilleurs bretteur de tout le Harad. Ainsi tout le batiment est sous controle. Alors n'ayez cure. Et si demain vous voulez sortir je vous accompagnerais et deplus mon Organisation, les Ombres, possèdent beaucoup de monde et d'influence dans les quartiers bas de la Cité.
Danakil s'assit sur la chaise qu'occupait auparavant Hûrl et attendit une reponse du nain,a moins qu'il est sombré dans le sommeil.


Les Ombres,Invité, attendent ta venue dans leurs repaires ici et . Tu trouveras ce dont tu as besoins...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/watch?v=4xjPODksI08
Hadhod Croix-de-Fer
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
avatar

Nombre de messages : 3168
Age : 26

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Sam 5 Déc 2009 - 19:01
"...vous voulez sortir je vous accompagnerais et de plus mon Organisation, les Ombres, possèdent beaucoup de monde et d'influence dans les quartiers bas de la Cité."

Tahar saisit tout juste la fin de la conversation lors de son réveil. Oui, car il se réveilla bel et bien: sa légère somnolence venait de le quitter, et il s'était redressé brusquement sur sa chaise. Quoique encore un peu dans les vapes, il se sentait beaucoup mieux qu'avant qu'il ne ferme les yeux. D'abord, il avait compris cette dernière phrase dans son ensemble, ce qu'il aurait été incapable de faire lorsqu'il s'étaient trouvés dans le couloir, Hûrl et lui. Étant à jeun, l'alcool lui était rapidement monté à la tête, mais était redescendue de la même manière.

Et ce qu'il entendit ne le réjouit guère: encore un humain qui les approchait et souhaitait leur compagnie... Toutefois, et il ignorait pourquoi, il se sentait un peu moins mal disposé envers cet inconnu qu'envers Lost Ore. Il s'était méfié du Loup Blanc durant toute leur entrevue, pourtant rien d'alarmant de s'était produit; il fallait espérer que cette fois, ce ne serait pas le contraire... Quant aux Ombres, Tahar n'en avait jamais entendu parler franchement. Il croyait avoir ouï ce mot un jour, sans doute volé indiscrètement à une bribe de conversation, mais ne parvenait pas à se rappeler ce qu'il désignait ni à quoi il se rattachait. Comme quoi, le secret de cette organisation pouvait tenir dans l'ignorance même les plus fouineurs...

Tâchant d'ouvrir un peu ses yeux rougis et humides, l'exilé observa Danakil de la tête aux pieds, des pieds à la tête, se disant que si ce dernier lui avait voulu quelque mal, il n'aurait pas eu de mal à le faire quelques secondes plus tôt. Mais il ne l'avait pas fait.

"Bonjour bonjour!" s'exclama-t-il brusquement - car il était encore un peu joyeux, et n'avait rien trouvé d'autre à dire sur l'instant.

Puis son regard s'égara un instant sur le lit, ensuite sur la paillasse, et enfin sur Hûrl. Les deux autres Nains avaient quelque chose de confortable sur quoi dormir; l'un d'eux dormait effectivement, l'autre était sur le point de plonger aussi. En somme, Tahar et Danakil allaient rester en tête à tête, sur leur chaise respective. Il fallait trouver un sujet de discussion, et vite, sans quoi la situation deviendrait vite embarrassante.




The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hûrl
Lieutenant des Gardes de Khazad
Lieutenant des Gardes de Khazad
avatar

Nombre de messages : 52
Age : 26
Localisation : À la taverne ou entrain de tuer du gobelin
Rôle : Lieutenant des Garde de Khazad-Dûm

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Moria
- -: 132 printemps
- -:

Mar 8 Déc 2009 - 21:19
Hm, pour qui me prend-il à me faire monter une paillasse? Comme si j'étais incapable de dormir sur le sol... Je suis un soldat, non mais !! Enfin bon, je ne vais tout de même pas me plaindre de ça, je passerais une nuit plus confortable. J'ai tout de même bien aimé le voir déplacé ma hache. C'était assez amusant. On voit tout de suite qu'il n'est pas habitué a magner des armes lourdes, comme en témoigne aussi son équipement. J'aurais très bien pu aller l'aider mais cela m'a procuré une bonne distraction que de le voir faire. J'ai tout de même été un peu déçu de ne pas le voir la remettre en place. Cela doit être une précaution inutile avec un assassin comme garde du corps.

En ce qui concerne notre protection, je peux dire que je suis très surpris par les "services" qu'offrent cette organisation, contre une bourse bien remplie j'imagine. Au moins, nous sommes en lieu sûr d'après lui. Nous pourrons donc dormir sur nos deux oreilles cette nuit. Cette taverne appartiendrait-elle tout entière à son organisation pour qu'il la qualifie de "sous contrôle" ? Ou alors je m'imagine trop de choses comme à l'accoutumée.
Tout de même, un tavernier bretteur... Si c'est pas du gâchis quand même. S'il est aussi bon que Danakil le prétend, j'aimerais bien en connaître un peu plus sur son art. Il est vrai qu'une épée se dissimule plus facilement qu'une hache et peut être une meilleure alternative qu'une dague...

Je dois dire qu'avoir un quasi étranger affecté à notre protection ne me réjouis guère, d'autant qu'il devrait rester un certains temps à nos côtés s'il prévoit de nous accompagner demain. Certes, c'est une chose rassurante, d'autant que nous serons aparement en territoire connu par l'assassin et sous la domination de son organisation.

Cette organisation... "Les Ombres"... Je ne pensais pas qu'il existait en royaume humain de telle guilde, si tant est qu'on puisse la nommer ainsi. Je ne pense pas qu'une telle chose existe sous la Montagne. Pas à ma connaissance.
Il est vrai qu'en tant normal je n'aurais jamais accepté de pactiser avec un assassin, du fait de son activité illégale et de mon poste mais la situation actuelle n'a rien d'ordinaire. De plus, si c'est bien Lost Ore qui l'envoie, il n'y a pas de soucis à se faire. Je me surprend même à penser qu'une telle... guilde peut avoir du bon dans certains moments.

C'est alors que je finissais de retirer mon armure que Tahar décida de se réveiller de façon surprenante. En voilà un dont j'ai décidément un mal fou à prévoir les réactions. J'aurais bien aimé poursuivre notre conversation cela dit...

"Eh bien mon ami, vous avez fait une bonne sieste? Je vais vous imiter sous peu semble-t-il..." Je ne pu réprimer un bâillement un brin trop sonore à mon gout. "Désolé. Danakil, je vous fais confiance, je pense en effet être en sécurité avec vous. Je pense que, si le cœur vous en dit, vous pourriez en toucher deux mots à notre ami éveillé qui connait meiux cette Cité. Ne vous dérangez pas pour moi, j'ai déjà dormi avec plus de bruit qu'une conversation."

Je m'allonge alors sur la paillasse en prenant soin malgré mes paroles à dissimuler ma dague sous mon oreiller. Je me place de façon à tourner le dos au reste des personnes encore debout, espérant recueillir quelques bribes de conversation avant de m'endormir. Chose ardue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hasharin
Maître Assassin
avatar

Nombre de messages : 664
Age : 24
Localisation : Antre des Ombres
Rôle : Hîr-Dae au sein de la Guilde des Ombres, et maître assassin

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme d'Harad
- -: 39 étés
- -:

Mer 16 Déc 2009 - 23:11
Danakil salua le nain qui venait de se coucher et remarqua que le nain assit sur sa chaise, se reveillait difficilement et lança un bonjour collectif. Le timbre de sa voix laissait trahir qu'il avait bu et que l'alcool etait encore actif en son corps. L'assassin se tourna vers le nain eveillé et légèrement ivre et lui dit:
- Bonsoir, ou plutôt bonne nuit, l'ami. Je me présente, j'ai été envoyé par Lost Ore pour assurer votre protection durant les prochains jours. D'après les dires de votre ami allongé la bas par terre, vous seriez connaisseurs de la Cité. Tant mieux cela pourrait nous eviter des ennuis. Mais j'ai une question à vous poser. Même plusieurs... Par qui avez vous été attaqué? Combien étaient-ils? En avez-vous beaucoup tuer? Avec votre hache je suppose? Et Lost Ore, est il un aussi bon bretteur que l'on le dit? Mon frère ma déjà narré ses faits d'armes impressionnants. Et pour quel raisons se combat à lieu? Où comptez vous aller demain?

L'assassin fut lui même étonné par le debit de question qui sortit de sa bouche. On aurait dit un enfant en émerveillement devant un prince revenu du combat ou quelque chose comme ca. Mais Danakil se demanda, si il n'avait pas poser toutes ces questions pour eviter que le nain n'en pose lui même sur son métier ou sur ce qu'il avait pu entendre... Cet être petit semblait méfiant vis à vis de l'assassin.


Les Ombres,Invité, attendent ta venue dans leurs repaires ici et . Tu trouveras ce dont tu as besoins...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/watch?v=4xjPODksI08
Hadhod Croix-de-Fer
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
avatar

Nombre de messages : 3168
Age : 26

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Jeu 24 Déc 2009 - 13:27

Désormais, Tahar se retrouvait seul avec cet inconnu, croyant ses deux compatriotes endormis. Flosi dormait, cela était sûr; quant à Hûrl, peut-être l'était-il lui aussi, mais peut-être pas. En tout cas, l'exilé était loin de se douter du combat du lieutenant des gardes contre le sommeil. Il se concentra donc sur les dires de Danakil, les comprenant assez bien, car les effets de l'alcool se dissipaient.

L'homme ne révéla pas son nom, ce qui était une bonne chose, car ainsi le Nain n'aurait pas à faire connaître le sien. Entre autres choses, il lui déclara que Lost Ore veillait sur eux pour assurer leur sécurité. C'était du moins ce qu'il prétendait, mais qui sait s'il ne les surveillait pas, qu'il ne les espionnait pas, en réalité? Des soupçons naquirent dans l'esprit de Tahar, et une brusque angoisse le gagna... Ce Loup Blanc avait-il deviné une partie de l'histoire de Tahar? Venait-il de découvrir... son secret.

L'exilé ignorait dans quel camp jouait cet homme solitaire et mystérieux, bien qu'il eut souvent tenté d'en savoir plus sur lui. Lost Ore avait-il fait la même chose le concernant? Il lui semblait pourtant avoir été discret... Hélas, les évènements prenaient mauvaise tournure pour lui. Il lui fallait à présent quitter Minas Tirith, ne plus retarder son départ. Pour prendre le temps d'une petite réflexion, Tahar tâcha de répondre à peu près correctement - mais un peu machinalement - aux interrogations de Danakil:

"Oui, c'est vrai, je connais bien cette cité, même si elle est assez grande. Grande. . . et dangereuse, car nous avons été attaqué par une quinzaine de briguands, ou de mercenaires. J'ignore pourquoi, mais ils en voulaient après Lost Ore, m'est avis, mais c'est un remarquable épéiste. J'en ai tué quelques-uns, en effet. . ."

Il n'en dit pas plus sur lui-même, n'osant se dévoiler. Durant ces quinze secondes, il avait conformé sa décision: partir, partir au plus vite. Aussi répondit-il à la dernière question en élevant la voix, dans l'espoir que Hûrl l'entende:

"Demain, je serai en route pour mon Royaume! J'y vais même de ce pas."

En effet, il était primordial qu'un des deux Nains l'accompagne. Mais ils devaient avoir l'impression de le faire de leur plein gré, le leur demander en face éveillerait trop les soupçons. Il se dirigea donc vers la porte sans un regard en arrière, ne pensant même pas à la tête de son interlocuteur devant un comportement si étrange...




The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hûrl
Lieutenant des Gardes de Khazad
Lieutenant des Gardes de Khazad
avatar

Nombre de messages : 52
Age : 26
Localisation : À la taverne ou entrain de tuer du gobelin
Rôle : Lieutenant des Garde de Khazad-Dûm

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Moria
- -: 132 printemps
- -:

Jeu 31 Déc 2009 - 12:12
Eh bien on dirait que j'ai bien fait de vouloir rester éveillé. Cependant ça paraît bizarre que Tahar décide de partir aussi soudainement, lui qui semble réfléchis et ne jamais agir sur un coup de tête. Ou alors il avait déjà planifié son départ depuis un certain temps. Dans tous les cas il ne me laisse guère le choix. Je me vois mal le laisser partir seul, d'autant qu'il représente une somme d'informations non négligeable. De plus je pourrais faciliter son entrée dans la Moria de par ma position en prétextant qu'il s'agit d'un prisonnier, bien que j'imagine que cette proposition ne lui plaira pas du tout. Cependant, je ne pense pas que laisser Flosi comater seul ici soit une bonne idée malgré son garde du garde du corps qui a l'air bien compétent.
Quoiqu'il en soit, les montagnes commencent à me manquer à moi aussi et il hors de question de laisser Tahar se perdre dans la nature sans m'assurer qu'il arrive à bon port. Il détient peut être des informations qui pourraient être utiles aux Naugrim. Mais en restant avec Flosi je peux peut être espérer une éventuelle remise sur de futurs achats... Bah, tant pis pour ma bourse ! Je me tourne sur mon matelas de façon à voir Tahar

Hé là pas si vite ! Vous ne comptez tout de même pas partir en pleine nuit avec ce qui nous est arrivé pendant la journée ? Et connaissez vous le chemin de retour ? De plus je ne pense pas qu'il soit bien prudent de voyager la nuit, qui sait ce qui peut nous arriver. Si vous attendez les premières lueurs du jour, je vous promet de vous accompagner au moins jusqu'aux portes de la Moria. Après nous aviserons.

Disant cela je me redresse sur ma couche et n'essaye même pas de l'empêcher de sortir de la chambre dont la porte est solidement bloquée par ma hache. Aucune chance qu'il ne puisse l'enlever.

Je glisse un regard vers Danakil qui tente tant bien que mal de cacher son étonnement face à se retournement de situation complétement inattendu. Je dois dire que je suis autant surpris que lui mais la fatigue m'empêche d'adopter la même expression que lui. J'attends la réponse de Tahar tout en me demandant si je peux décemment laisser Flosi dans cette cité même sous bonne garde. J'arrive difficilement a répriment un profond bâillement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hasharin
Maître Assassin
avatar

Nombre de messages : 664
Age : 24
Localisation : Antre des Ombres
Rôle : Hîr-Dae au sein de la Guilde des Ombres, et maître assassin

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme d'Harad
- -: 39 étés
- -:

Mer 6 Jan 2010 - 23:26
" Décidément ces nains étaient plus qu'étrange. C'était l'une des première fois que je parlais avec l'un d'eux, et c'était vraiment un peuple bizarre." pensa Danakil, lorsque le denommé Tahar émit la volonté de partir. Hûrl quand à lui, se "reveilla" et qu'il parla de l'accompagner en Moria. L'assassin prit la parole:
- Si vous quitter la ville, je ne pourrais assurer votre protection. Mais si vous restez, je ne pourrais vous protéger que durant une journée, toute compte, en y repensant, mon frère m'a demandé de retourné au quartier général de mon ordre pour une mission d'une importance capitale. Donc libre à vous de faire ce que vous desirez.

Danakil bougea sa chaise et vint la placer près de la porte pour assurer une meilleur protection. Le forgeron nain, dormait toujours sur le lit, et son ronflement empechait le silence de s'ins génante, avec un assassin, un nain qui dort, une autre desirant cacher des choses et voulant quitter l'assassin. Le dernier nain Hûrl, semblait quand à lui fort sympathique et de bonne compagnie.


Les Ombres,Invité, attendent ta venue dans leurs repaires ici et . Tu trouveras ce dont tu as besoins...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/watch?v=4xjPODksI08
Flosi
Forgeron Nain
Forgeron Nain
avatar

Nombre de messages : 291
Localisation : Khazad-Dûm, vieille mine de mithril
Rôle : Forgeron de Khazad-Dûm

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain d'Erebor
- -: 160 ans
- -:

Sam 23 Jan 2010 - 18:56
[ellipse, on passe la nuit, ça permettra de faire avancer ce sujet qui met déjà beaucoup trop de temps à avancer, j'ai l'accord de Hash, Hûrl tu es libre de faire ce que tu veux ]

La nuit venait de s'achever, le forgeron avait la gueule de bois mais il était complètement reposé et dispo. Il ne se souvenait pas de ce qui s'était passé la veille mais avait toujours à l'esprit ce qu'il devait accomplir ici, dans la capitale du Gondor. Sa pièce de grande valeur n'était plus dans sa poche et pourtant, c'était une pièce très très rare à l'effigie d'un roi nain. Le nain se leva et c'est alors qu'il s'aperçu qu'il n'était pas seul car un homme était assis sur une chaise tout près de son lit.

-"Bien le bonjour monsieur. Pourrais-je savoir qui vous êtes et pourquoi vous êtes ici et surtout comment vous êtes entré dans ma chambre ?

Et si cet homme était un des brigands qui en voulaient à Lost Ore et qui voulait tuer le forgeron par représailles. Non, c'était impossible, autrement le nain serait déjà mort. Le contraire était également possible, si ça se trouve ce n'était qu'un ami de Lost Ore qui venait s'occuper du nain mais Flosi pensait que l'homme aux cheveux blancs était dépourvu d'amis donc il n'aurait pas parié sur cette explication. Ou alors... c'était l'auteur de la lettre ou plutôt de la commande qu'on lui avait envoyé et qui venait s'assurer que le travail avait été fait... oui pensa le nain, c'est ça. Il préféra tout de même attendre la réponse de l'homme qui se tenait sur la chaise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Promenade dans l'Oise.
» Une promenade dans la cité.
» Chasse au Jedi dans la cité des nuages (Pv Yaelna)
» Combat dans la cité basse
» Promenade dans les sous-bois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Minas Tirith et Gondor - :: Les Ruelles du Premier Cercle-
Sauter vers: