Cours du soir

Aller en bas 
Balak
Seigneur de Guerre
Seigneur de Guerre
avatar

Nombre de messages : 368
Age : 26
Localisation : là où le destin me mène.

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain
- -: 37
- -:

Ven 25 Sep 2009 - 22:44
Plus haut ta garde, Racine ! C'est pas en tenant ton épée comme un balai que tu transpercera de l'orc !

Voila à peine une journée que j'avais repris du service, et j'étais déjà enclin à malmener mes malheureux compagnons sous le regard vigilant du sergent. C'était la lie de l'armée du Rohan, des bras cassés, filous et voleurs, parfois mêmes des tueurs ou d'immonde violeurs. On devait cruellement manquer d'effectif chez les dompteurs de canassons pour recruter des gens comme eux... et comme moi.

Semence, tu te battras plus contre des gamines apeurés! Tiens ton glaive plus fermement, où un solide gaillard aura vite fait de te l'envoyer valser, et toi avec !

Voyant le lamentable niveau d'escrime de mes partenaires, j'avais la ferme intention de leur inculquer des rudiments qui allaient, j'en étais sûr, leur sauver la vie dans un futur pas si éloigné que ça. Si en apparence la cité baignait dans un calme idyllique, la situation politique était extrêmment tendu. Des suspicions, des rumeurs, un roi tenant plus du Tyran que du bon souverain, les troupes d'Edoras avait de quoi s'inquiéter. Ce genre de contexte était propice à la guerre civile, et si les mouvements de foules étaient à craindre, les guérillas rebelles l'étaient d'autant plus. Je devais préparer mes frères d'arme à toute éventualité. Avoir une lame sûr à ses côtés est non seulement rassurant mais très important dans le bon déroulement d'une bataille.

Pas mal, Fiel ! Le coup n'est pas très vif, mais ton geste est bon. Travailles ta rapidité avec de lourds ustentsiles, tu reprendras ton épée après, elle te semblera bien plus légère. Bon allez, on va faire notre ronde dans dix minutes, prenez une pause.

En me retournant, j'aperçu le regard approbateur du sergent. Mes cours lui épargnait la fastidieuse corvée de former ces raclures, et je le sentait reconaissant. Pas au point de me rendre mon or, évidemment, mais ça pouvait sans doute me servir à l'avenir. En ramassant mon paquetage, je fus accosté par deux jeunes soldats. L'air gêné, le premier me demanda :

"euh, paraît qu'vous donnez des cours d'escrime? Y a moyen d'y participer ?"

Je fus saisi d'une irrepressible envie de rire. Moi un maître d'arme ? Et pourquoi pas après tout... la proposition faisait son chemin, et je me demandais ce que m'apporterais cet acte de bonté gratuit. J'allais refuser, prétextant ne pas avoir assez de temps pour les aider, quand une étrange sensation m'en empêcha. Une idée commençait à germer dans mon esprit torturé, et un sourire carnassier illumina subitement mon visage.

Pas de problème petit ! Reviens demain, deux heures avant. Et amène tes petits copains, je prends tout le monde gratuitement ! Mais que ça reste entre nouas autres, les irréguliers! je ne tiens pas à faire de la concurrence au maître d'arme du coin...et puis je n'apprends pas aussi bien que lui, sans doute! dis-je en souriant.

Le garçon s'en retourna accompagné de son acolyte, la mine réjouie. il n'était qu'un échelon mineur, mais pour moi, c'était la première pierre de mon projet, sa base la plus pure. Et c'est également le sourire au lèvre que je rejoignis mes camarades pour ma patrouille nocturne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gallen Mortensen
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
avatar

Nombre de messages : 1569
Age : 41
Localisation : Minas Thirith
Rôle : Vice Roi du Rohan

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 31 ans
- -:

Ven 25 Sep 2009 - 22:51
Quelques heures plus tard les rondes de nuit des escouades mercenaires du roi Horgorwen commencèrent

Riggs était de méchante humeur. Pas étonnant diraient ces connaissances.Une nuit sans lune commençait et comme à chaque fois, dans ces cas là, il pensait à la mer.

Cinq ans qu'il n'avait pas vu la grande bleue et surtout qu'il n'avait senti les effluves de la mer et d'un port . Et les bordels de marins , ah quelle tristresse!!

Riggs dans son uniforme "à la mord moi le noeud", avec un bourrin dessus se trouvait dans une escouade de mercenaire sdans ce foutu royaume de paysans puant le crottin et mangeant des trucs déjà mangés au préalable.

Riggs avait tué deux de ses "compagnons" , histoire de se faire respecter.C'est que c'est dangereux des mercenaires donc autant mettre en place de bonnes relations amicales.

Riggs resta en arrêt un instant: le drapeau de Minas thirith flottait dans la nuit. Cet étendard le narguait.

Immédiatement , Riggs se retrouva cinq ans en arrière. Après la bataille des havres gris durant laquelle il fut un héros implacable, ces satanés nobles lui firent un procés pour rébellion. Tu parles d'une rébellion, frapper une tafiolle qui pisse dans son froc au lieu de se battre.

Bon d'accord, le coup boule sur le capitaine du Simol qui lui a annoncé son passage au tribunal militaire, c'était pas très malin et le doigt d'honneur lors de l'annonce de sa radiation de la marine gondorienne, pas terrible non plus.

La suite fut peu glorieuse , deux mois de cachot pour insulte au tribunal, une recherche désespérée d'intégrer une guilde de mercenaire, celle du stratège Silence mais ils sont fuyants ces gaillards, des tapettes c'est sûr pour se cacher ainsi !!

Riggs proposa son épée au plus riche. Il devint garde du corps, mercenaire, protecteur de caravane commerciale.

Riggs est arrivé il ya trois mois au Rohan. En fait pour la première fois de sa vie il voulait voir un lieu qui la toujours fait rêver: la Tour d'Isengard. Mais le voyage est long et la situation au Rohan intéressante pour un homme de la trempe de Riggs, il s'est donc engagé dans une troupe de soudards au service du roi Horgorwen, un souverain prétentieux, incapable de manoeuvrer un radeau sur un ruisseau sans vagues. mais bon il paye bien le gros rohrrim qui se pavane sur des chevaux beaux comme des ânes.

Pour l'instant, Riggs fixait intensément l'étendard à l'arbre blanc

il murmura

"Ces<pourritures de Minas Thirith, les tafiolles de Méphisto et de Radamanthe sûrement venus pour s'empiffrer"

Un ordre du sergent Ortis , un gros homme des montagne, rompit les pensées noires et de vengeance de l'ancien caporal de la section Phénix

Allez on continue le tour de garde Riggs

Ferme la, sac à vin
fut la réponse cinglante du borgne;

le sergent hésita il avait vu Riggs étriller, c'était le terme deux mercenaire hier juste parce qu'il l'avait traité de marin d'eau douce.

le sergent fut sauvé par l'arrivée d'une nouvelle recrue, un géant dans les geôle depuis un certain temps.

Il reprit une certaine constance en se raclant la gorge et en beuglant

"Allez le nouveau, on fait un tour de garde au pas de course"


Riggs posa son unique oeil sur Balak, car c'était bien lui. Imméditatement Riggs sut qu'il avait affaire à une machine de guerre

L'ex caporal répliqua

"Arrête de lui parler comme cela, la naze, tu fais pas le poids"

"Hé gaillard viens avec moi on va la faire ensemble la garde"

le sergent S'avança vers le nouveau binôme.

Riggs tel un gardien cyclope déclar simplement

"Casse toi, piniouf, t'es pas de taille"


Riggs et Balak partirent sur le chemin de ronde. Une étrange rencontre qui annonçait de sacrés événements sanglants



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balak
Seigneur de Guerre
Seigneur de Guerre
avatar

Nombre de messages : 368
Age : 26
Localisation : là où le destin me mène.

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain
- -: 37
- -:

Sam 26 Sep 2009 - 0:08
Nous étions cinq à marcher dans Edoras, lanterne à la main, guettant toute trace d'éventuels troubles-fêtes: Racine, Fiel, Semence et moi, ainsi que ce nouveau venu, ce Riggs. Ces manières étaient brusques, on sentait chez lui une violence à peine contenue, une volonté de détruire tout ce qui le contrariait. J'aimais cela. Il sentait le musc et la sueur, avec une aura sanglante qui ravissait mes narines. C'était un guerrier, un vrai, à ne pas en douter, et je me demais alors à quel point il pouvait être fort.

Pas un mot. Inutile de parler à un homme pour deviner son niveau de maîtrise dans l'art du combat. Il suffit d'observer le mouvement de ses jambes, ses légers soubresaut au moindre bruit suspect, toute une foule de détails presque invisible au commun des mortels mais facilement décelable par un vétéran aguerri. Tout dans la démarche de Riggs démontrait sa férocité, son oeil unique balayant rapidement tous les lieux autour de lui, analysant d'un regard averti la situation qui l'entourait. Il n'y avait pas en lui cet impression d'à-peu-près, de lacunes qu'ont la plupart des gardes. Ils devaient être un excellent adversaire. Au bout d'une heure de marche, je rompis le silence de notre ronde.

Lui c'est Racine. Le moche devant, c'est Fiel et celui qui a une tête de taré c'est Semence. moi, je m'appelle Balak. Et toi camarade*, quel est ton nom ? demandais-je à notre nouvel acolyte.

*
attention, ceci n'est pas une propagande communiste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gallen Mortensen
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
avatar

Nombre de messages : 1569
Age : 41
Localisation : Minas Thirith
Rôle : Vice Roi du Rohan

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 31 ans
- -:

Lun 28 Sep 2009 - 21:08


Riggs se contenta de répondre à Balak d'un air maussade

"Honnêtement, les baltringues qui t'accompagnent, je m'en tamponne". Riggs ne prit pas ombrage du regard haineux et acéré des "baltringues" en question;

"Toi par contre, tu me plais, on va faire de grandes ensemble crois moi"

Le visage de l'ancien caporal de la marine gondorienne fut fendu d'un sourire qui le fit ressembler à un loup affamé.

Le vent s'engouffra lorsqu'un homme puissamment charpenté entra pour demander de manière peu protocolaire les services de Balak.

Immédiatement l'œil valide de Riggs se posa d'un air inquisiteur sur le nouveau venu: il savait manier les armes intéressant mais trop sûr de lui, pas de Taille contre Balak, mais intéressant.

Riggs laissa le nouveau venu rouler des épaules et lança d'un air insultant

"Balak, défonce ce type, rapidement, histoire que l'on parle entre homme et pas entre petit garçon et un gars qui s'appelle NONOR cela ne fait pas sérieux"

Riggs ne se départissait pas de son sourire, la soirée s'annonçait riche en péripéties.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balak
Seigneur de Guerre
Seigneur de Guerre
avatar

Nombre de messages : 368
Age : 26
Localisation : là où le destin me mène.

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain
- -: 37
- -:

Mar 29 Sep 2009 - 22:12
A la remarque blessante de Riggs s'était ajouté divers rires gras de mercenaires. Il y avait dans la petite pièce une trentaine de guerriers sales, puants, rien que de la racailles prête à tout pour quelques deniers. Et si Riggs semblait être un bon guerrier, ses manières n'étaient pas différentes de celles des autres soudards. Puis un homme croisa mon regard, et se tut. Puis un autre. Et encore un. Lentement, le silence s'imposa dans la salle. J'avais ces yeux des mauvais, le visage figé par la sévérité et les yeux plissés en signe de mécontentement. En me tournant vers mon nouveau partenaire, je m'adressai à lui d'une voix froide et sereine :

"Riggs...Si tu veux faire équipe avec moi, il va falloir qu'on mette deux trois choses au point. Tout d'abord, cet homme qui vient vers nous mérite ton respect. Tout autant que ceux que tu as insulté tout à l'heure."

En faisant quelques pas, me positionnant au centre de la pièce afin d'être entendu et vu de tous, je continuai mon discours :

"Quand à toi, Théo, si tu porte encore une fois la main sur un des hommes qui suivent ce cours... je te tues."

j'avais annoncé cela comme on parle d'un fait tout ce qu'il y a de plus banal.

"Et cela vaut pour chacun d'entre vous ici. Vous voulez suivre mes cours ? Sachez que ce n'est pas gratuit. Oh, bien sûr, je ne vous demanderais pas d'argent, car vous n'en avez pas. Votre misérable paye vous permet à peine de vous saoûler et de payer la catin comme vous le désireriez. Mais cela peut changer. Mon prix est simple : votre vie. La décision est immédiate et irrévocable. Je peux faire du ramassis de truands que vous êtes une armée, une compagnie de mercenaire dont le nom sera craint à travers toutes les Terres du Milieu. Je peux fédérer les mercenaires d'Edoras, du Rohan tout entier et peut-être même d'ailleurs. Vous ne me croyez pas ? C'est votre droit. Vous désirez partir d'ici ? Ca l'est également. Mais sachez qu'en ces murs aujourd'hui se contruit quelque chose de grand. Une entité émerge, un tout formé de dizaines, de centaines et peut-être de milliers de bras rageurs, brandissant des épées, des haches et se battant pour la plus grande des causes : l'immortalité. Car je ne vous promets rien de moins ! l'Histoire retiendra notre nom ! lorsqu'on parlera des légions qui ont transformé ce monde, notre nom viendra même à l'esprit des plus ignares ! Suivez-moi, chiens de guerre, et entrez dans la légende ! Qui est avec moi ?"

Un silence quasi-religieux s'était imposé dans la pièce. Nul n'ouvrit la bouche pendant de longues secondes qui me parurent une éternité, lorsque le corps chétif et noueux de Fiel se détacha du lot.

"Moi, je te suis."

Il fut suivit quelques instant après par Semence, racine, et quels que autres.

"Nous aussi on est avec toi. Mais j'espère que tu nous racontes pas des salades."

Puis d'autres exclamations fusèrent. Des "Moi aussi", parfois empreint d'une véritable ferveur, d'autres plus frileux mais non moins sincères. J'avais réussis la première étape de mon plan. Nous n'étions plus une bande désolidarisés, mais un organismes à part entière, avec une hiérarchie basée sur le respect et la compétence. Je m'adressai à nouveau aux deux membres les plus prometteurs de ma future compagnie avec un sourire carnassier :

"Et vous, vous en êtes ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gallen Mortensen
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
avatar

Nombre de messages : 1569
Age : 41
Localisation : Minas Thirith
Rôle : Vice Roi du Rohan

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 31 ans
- -:

Mer 30 Sep 2009 - 19:52


Riggs écouta les paroles de Balak . Étonnamment, L'ancien caporal nese départit pas de son sourire narquois et surtout il ne semblait pas offensé par Balak.

Il se contenta de s'appuyer contre le mur , les bras croisés et regardait les mercenaires d'un oeil enflammé.

Riggs murmura juste pendant le discours de Balak

Allons bon un idéaliste, on n'est pas sorti de l'auberge !!

Riggs sentit le regard de chacun

D'un ton goguenard, il applaudit quatre fois le discours limite de manière insultante.

"Honnétement, je ne pense pas avoir besoin de tes leçons , Balak. Par contre cela ne me plairait pas de me venger de ces tafiolles de nobles. Toute ma vie on m'a obligé à baisser la nuque, de courber l'échine. Aujourd'hui j'ai vraiment envie de leur rendre la monnaie de leur pièces. Même si à mon avis avec une bande de bras cassés comme ceux là tu auras du mal. Je te suis car tout d'abord je n'ai rien d'autre à faire et ensuite défoncer quelques sales gueules en se faisant un peu de fric, je dis pas non. Par contre je ne ferai pas dans le sentimentalisme dégoulinant comme les mariolles ici présents mais je te reconnais comme chef ,Balak"

Riggs se redressa

"Et n'attend pas que je chante tes louanges en beuglant comme ces moutons mais je n'ai qu'une parole et j'en suis !!"

Riggs fixa d'un air moqueur les mercenaires présents se demandant si l'un d'entre eux oserait répondre histoire de rigoler un peu.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balak
Seigneur de Guerre
Seigneur de Guerre
avatar

Nombre de messages : 368
Age : 26
Localisation : là où le destin me mène.

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain
- -: 37
- -:

Lun 5 Oct 2009 - 15:08
D'un sourire chaleureux et d'une poignée de main franche, je scella l'amitié, ou du moins l'allégeance que m'offrait le nouveau venu.

Alors bienvenue parmi nous, Théo "Poing-de-fer". Ton engouement pour notre cause et ta volonté d'offrir ton savoir à tes compagnons sont admirables.

Cet homme était un atout, il représentait l'exemple que voulait donner à tous ces guerriers sans foi ni loi.

Frères, voici ce que j'attends de vous. Nous devons partager ce que nous savons avec ceux qui composent notre groupe. prenez bien conscince d'une chose : nous sommes seuls. Les princes et les Roy nous méprisent, les soldats et les gardes nous haïssent, il n'y a personne pour venir pleurer sur notre sort ou nous apporter de soutien. Nous étions seuls, mercenaires, jusqu'à aujourd'hui. Nous devons nous serrer les coudes entre frères d'armes, passer notre temps à apprendre comment s'améliorer, comment devenir plus forts. Ainsi, et seulement ainsi, on nous reconnaîtra comme une force sur qui compter. Au travail!

Déjà, certains s'affairaient à préparer leurs épées. Mais avant de débuter leur entraîenement, j'avais quelques affaires à régler afin de garantir à mon projet toutes les chances de réussites.

Une fois le cours terminé, vous irez en émissaires à travers les terres du Rohan. Soldats abandonnés aux dernières batailles, hommes sans le sou choississant la voie des armes, mercenaires au service de ce pays sans attache ni contrat, partez les trouver, et ramenez-les moi. Qu'une forêt de tente s'établisse devant Edoras. Faites circuler l'information par les ménestrels, que leurs chansons mentionnent le Capitaine Balak et sa nouvelle compagnie, émergente mais promise à un destin glorieux.

Puis mon attention se porta sur l'élément le plus récalcitrant de la bande.

Riggs, vient et suis-moi. j'ai à te parler.

Marchant à travers les pièces de la garnison, nous nous isolâmes loin des curieux et des oreilles indiscrètes. Cet homme était un vétéran, à ne pas en douter. Et si il n'était pas simple de faire rêver ces gens-là, leur experience leur apportait un meilleur discernement et un esprit critique efficace.

Riggs, je sais que tu n'adhères pas à tous mes propos. Mais en m'ayant reconnu comme chef, tu as conclus un pacte avec moi. Cependant, ce que je vais t'annoncer là n'est pas un ordre, plutôt une requête. J'ai besoin d'un vétéran à mes côtés, un guerrier qui inspirent crainte et respect. De plus, je te sens animé d'une hargne qui pourrait faire toute la différence sur un champs de bataille. Aussi, je te le demande non pas de chef à subordonné, mais d'égal à égal, en tant que grand guerrier : acceptes-tu de devenir mon bras droit ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gallen Mortensen
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
avatar

Nombre de messages : 1569
Age : 41
Localisation : Minas Thirith
Rôle : Vice Roi du Rohan

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 31 ans
- -:

Lun 5 Oct 2009 - 21:32
Le gondorien suivit le géant mercenaire en croisant les bars derrière le dos.

Aprés le petit discours; les deux hommes se regardèrent

Riggs de sa voix grave et coupante comme une serpe répondit

"Qu-est ce que t'es bavard, Balak !! Tu sais peut être que j'y crois à ton baratin mais ce n'est pas le plus important.Je suis un meneur d'homme, un sergent instructeur j vais la former ta bande de Tocards. avec ta verve et ta bravoure , mon expertise et ma rage ont va faire de grandes choses. on devrait aussi avoir des bateaux j'ai été marin chez ces tafioles de gondoriens.

Riggs sourit et dit d'un air joyeux

Ok pour moi , seigneur Balak
.

Puis Riggs toujours souriant, ressembla curieusement à un loup.

Il regarda tour à tour Balak et le groupe en train de commencer leur entrainement.

Riggs se dirigea d'un pas vers les mercenaires, toujours les mains dans le dos, beuglant:

"Hé le bleu, ton épée plus haute, par les Valars, et toi là bas tu crois couper un Ent avec ta hache, et toi le naze, tu veux t'éborgner avec ton coteau, vous êtes plus nuls et je vous préviens vous allez vous améliorer je vous le dis, les blaireaux"

Riggs se tourna vers Balak et lui fit un sourire complice et reprit s route, hurlant des insanités dignes d'un bordel de port.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balak
Seigneur de Guerre
Seigneur de Guerre
avatar

Nombre de messages : 368
Age : 26
Localisation : là où le destin me mène.

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain
- -: 37
- -:

Jeu 8 Oct 2009 - 12:53
Le choc des épées troublaient à peine ma concentration. Même si je n'avais aucun souvenir de mes années de jeunesse, je savais pertinemment que je n'avais connu que l'art du glaive, et que tous ceux que je cotoyaient devait être des guerriers. mes questions s'orientait plus sur la moralité de ces derniers. Aurais-je été formé par de preux chevaliers, voulant m'inculquer des valeurs nobles et prodigue ? Pourquoi pas, après tout, je pensais sincèrement aider ces pauvres bougres en leur offrant une unité, un avenir. Maisje suis avant tout un être violent, cynique, un mercenaire dans toute sa splendeur. La situation inverse était la plus probable : j'avais été élevé par de véritables ordures, et je me suis assagi avec le temps. Peut-être m'étais-je fais des amis ? Des gens pour qui j'offrairais mon existence sans sourciller ? Je ne sais. J'espère ne manquer à personne, j'espère que nulle souffrances ne vient à l'esprit de ceux qui entendent mon nom.

Riggs faisait du bon travail, il formait nos recrues avec entrain, et je voyais déjà un net progrès depuis le début de la semaine. Théo incarnait quant à lui le respect de l'ordre établis, et il fairait sans nul doute un excellent executeur des basses oeuvres. Je m'étais entouré de personnages intéressant, qui permettrait à ma troupe de s'affirmer comme une armée à part entière. Il n'y avait plus qu'à attendre les mouvements inspirés par mes messagers. Ils ne devraient pas tarder à entrer en action, voyons maintenant si ils auront l'influence que j'espère. Si c'est le cas, je vais devoir prépareer un petit discours...des centaines de guerriers sans moralité, et je vais devoir trouver un moyen de les fédérer... la tâche me paraissait soudain plus ardue que prévu, et une certaine appréhension commença lentement à me broyer les tripes. Alors, comme à chaque fois que la peur m'enveloppait de son étouffant chandail, je m'enfuyait dans les méandres de mon esprit.

... Il est gravé au plus profond de mon être, et j'ignore ce qu'il est réellement. Un pouvoir étrange, apaisant, et monstrueusement puissant. Il semble couler dans chaque veine de mon corps, comme un héritage ayant traversé les éons pour s'ancrer à moi comme un navire de guerre faisant mouillage dans un port modeste et mystérieux. En le laissant me guider, je perd toute notion de réalité et d'émotivité pour me transformer en une machine martiale. C'est une sensation à la fois grisante et effroyable, car l'esprit n'a plus aucune prise le corps ; ce dernier "prend les décisions" seul, et avant que je ne sache comment réagir à une attaque, le mouvement de mon corps a déjà débuté, réponse immédiate à la menace. Mais lors de l'absence d'adversaire, plonger dans cet océan de négation émotive est une chose délicieuse, un repos absolu, une paix intérieure parfaite. Lorsque les mentalistes doivent "faire le vide dans leur esprit", ça ne peut être que cette impression. Mais avant même que la porte fut entrouverte, Il me dévoila l'arrivée d'un homme qui semblait pressé, épuisé et angoissé. Ainsi, Fiel pénétra en trombe dans la salle d'arme.

Capitaine ! Y a... ya eut un problème ! On étais deux partis pour Dunharrow quant on a rencontré une petite bande de guerriers. On leur a parlé de ce qui se passe ici, on a cité votre nom, et ils sont tous devenus comme fous ! Ils ont éventrés Racine, ces bâtards ! J'ai pu leur échapper, mais ils z'ont l'air féroce !

Décris-les moi.

Une quinzaine, l'air patibulaire, bien armés. Sans doute des vétérans. Leur meneur semble être un Haradrims, mais tous les autres ressemblent à des Arnoriens, sauf un qui a la taille d'un ours !

Ma mémoire était une fois encore torturé par la nouvelle. Que leur avais-je fait, à ceux-là ? Et qui étaient-ils pour moi ? Je l'ignorais, bien que le mot "Haradrim" est sonné étrangement à mes oreilles.

Bon, réunis tous les gars, on va faire une sortie. Riggs ! Va y avoir du grabuge, on a osé s'en prendre à un de nos gars ! Prépare bien les bleus, on a sans doute à faire à des bons...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gallen Mortensen
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
avatar

Nombre de messages : 1569
Age : 41
Localisation : Minas Thirith
Rôle : Vice Roi du Rohan

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 31 ans
- -:

Lun 12 Oct 2009 - 19:10


Un sourire carnassier traversa le visage rugueux de Riggs. Tout en accrochant son arbalétre de poing au niveau de son poignet droit et en jouant avec son épée longue acérée comme un rasoir, Le véteran beugla ses ordres:

La bleusaille, on percute, on se léve . on bouge son gras. on va à la guerre à la vrai. Vous allez avoir la trouille au ventre, certains d'entre vous ne reviendront pas.Mais c'est Balak et moi qui vous ont entrainé donc vous êtes prêts à mettre la pâté à ses chiens galeux"

Sa voix monta d'un octave

"Revue des armes, les tafiolles"

Riggs passa parmi les rangs, alternant remarques acerbes et moues dubitatives.

Après dix minutes, Riggs savaiyt que les troupes étaient prêtes.

Riggs hurla

"On est prêts Seigneur Balak"

Le chef des mercenaires reamarqua le regard enflammé de l'ancien caporal du Gondor.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « C'est l'histoire d'un soir qui se transforme en histoire C'est une nuit d'hôtel qui mène à l'autel plus tard » || Cours Edekia
» cours de latin
» Hier soir sur ARTE... un téléfilm anglais super intelligent
» La patagonie sur Thalassa ce vendredi soir 26 nov
» Cours informatique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Les Terres du Milieu - :: Le Rohan :: Edoras-
Sauter vers: