Vers les Havres

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Rômrhun
Ambassadeur
Ambassadeur
Rômrhun

Nombre de messages : 277
Age : 29
Localisation : Somewhere, Over The Rainbow

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain
- -: 52 ans
- -:

Vers les Havres Empty
Vers les Havres EmptyMer 30 Sep 2009 - 21:35
Quel temps de chien! Cela faisait des heures que nous marchions sous la pluie, Klang, Bestof et moi. Après deux jours d'un temps idéal pour un tel voyage, le ciel s'était assombri, et l'orage avait éclaté la nuit précédente. Le voyage allait être très long, d'autant plus que nous n'avancions pas très vite du fait de la boue qui nous arrivait au dessus des chevilles. Quelle galère! Pfff!!!!

Nous avions cependant bien avancé auparavant. Nous étions certes parti très en retard, puisque Klang, une fois qu'il nous eu fait boire son pot-de-départ-qui-porte-chance-avant-un-voyage-et-il-ne-faut-pas-partir-sans, avait exigé un dernier passage à la taverne, prétextant que nous serions cruels de lui refuser une si petite demande. Bestof, comme à son habitude, ne répondit absolument rien, et, face à l'insistance et la menace de la hache de Klang, je ne pus que hausser les épaules et suivre le mouvement. Ce dernier passage dans la sainte auberge de Tronjheim avait bien entendu duré, si bien que nous avions décidé de manger le déjeuner sur place (à une heure de l'après midi, il eut été difficile de faire autrement). Enfin, après moult digestifs, nous sommes finalement partis quelques heures avant la tombée de la nuit. Autant dire que le premier jour avait été court.

Mais ce retard fut vite rattrapé. En effet, dès le lendemain matin, Klang nous reprocha d'avoir trop trainé jusqu'à présent et ordonna d'accélérer le mouvement. Et je peux vous dire que le rythme fut effarant. D'autant qu'il n'y avait pas encore la pluie pour nous ralentir.

Je trébuchais en posant mon pied dans une flaque. C'en était trop. Je me retournais vers Klang, qui avait l'air de très mauvaise humeur. Manu était comme toujours impassible. Évaluant la luminosité, je me dis qu'il ferait bientôt nuit.

"Euh... Klang? Je peux t'appeler comme ça hein? Entre nous pas de chichi pas vrai?" C'est ce qu'il m'avait dit lorsqu'il voulait me convaincre pour faire un dernier passage dans ce qu'il appelait "le temple de la bière". Je lui sortis donc cette petite boutade pour détendre l'atmosphère."J'en peux plus, la pluie me tape sur le système! Est ce que cela te dirait qu'on s'arrête pour cette nuit? Je connais bien la région, il y a des grottes un peu plus loin, nous pourrons nous abriter."

Il n'avait pas de raison de refuser. Même quelqu'un qui veut avancer vite ne tiens pas longtemps avec un temps pareil...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurelin
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
Laurelin

Nombre de messages : 1299
Localisation : dans la lune, comme d'hab ...
Rôle : Seigneur d'Elostirion, gardien des trois tours Blanches d'Emyn Beraid.

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: Fin 1er age
- -:

Vers les Havres Empty
Vers les Havres EmptySam 3 Oct 2009 - 10:07
Vers les Havres Klang113


- Rhââââââ !!! Mais y pleut comme Mûmak qui pisse par ici !!!

Le général Klang n’était pas faché de la proposition de l’ambassadeur. Il en avait assez … Il était fourbu, trempé jusqu’aux os, sa barbe était toute crottée et cela faisait plusieurs heures qu’à l’instar de ses compagnons de route, ses petites jambes pataugeaient dans une boue molle et collante.

- Totalement d’accord avec toi Rômrôm !! Quelques heures au sec nous fera pas de mal … Qui voudrait rester dehors avec un temps pareil si e n’est les poissons !!! Bon sang, mes pieds font cent kilos chacun avec cette bouillasse !!!

Les trois nains bifurquèrent alors pour se diriger vers les grottes indiquées par l’ambassadeur. Elles n’étaient finalement pas si rapprochées que cela et les trois nains durent encore ce battre avec les éléments contraires avant d’arriver enfin au seuil de la première d’entre elle …

Klang dut reconnaitre que Manubestofplus, avec son QI de -15, n’en restait pas moins un bon compagnon car sans son aide précieuse, gravir la petite colline précédent leur objectif aurait été beaucoup plus laborieux et surement beaucoup plus long. Il s’était servis de sa taille et de sa force largement au dessus de la moyenne pour littéralement monter à bout de bras Klang et Rhômrun jusqu’au sommet …

Cela avait tout de même encore duré une heure trente, une heure d’escalade sous une pluie battante, une heure de glissade, de chute suivit d’une demie heure pour atteindre la première grotte …

Il leur fallut déployer des efforts presque surnainesque pour enfin arriver à leur fin et se retrouver au seuil de la première d’entres elles …

C’est à ce moment précis que la pluie s’arrêta soudain de tomber. Klang regarda ses deux compagnons et déclara :

- Y pleut plus, plus une seule goutte, s'foutrait pas un peu de nous Aulë là ????? Bon ben du coup, inutile de perdre plus de temps, on reprend la route …

Klang se retourna et fit quelques pas avant de se retourner un sourire malicieux aux lèvres :

- Mais noooon !!! C’était une blague !!!

Devant la mine déconfite de l’ambassadeur et du géant nain, il s’écria :

- Rhââââââ mais z’avez aucun sens de l’humour vous deux !

Et il pénétra dans la grotte …


Vers les Havres Sign_l10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rômrhun
Ambassadeur
Ambassadeur
Rômrhun

Nombre de messages : 277
Age : 29
Localisation : Somewhere, Over The Rainbow

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain
- -: 52 ans
- -:

Vers les Havres Empty
Vers les Havres EmptyDim 4 Oct 2009 - 19:26
L'arrêt de la pluie ne réussit qu'à me tirer un soupir de découragement. Mais heureusement, Klang était là pour détendre l'atmosphère. Toujours le mot pour rire, le voyage n'en serait que plus distrayant.

Nous nous installâmes donc dans cet abri de fortune, qui se révélerait suffisant pour une nuit. Klang envoya Manubestofplus chercher du bois, histoire de n'avoir pas à faire la tâche la plus ennuyante. Je ne savais pas si cela était une bonne idée, car trouver du bois suffisamment sec pour faire du feu après une pluie si abondante n'était pas facile, alors que dire lorsqu'on considère que celui qui doit le faire à le QI d'un poil de c.. .

Et je ne m'étais pas trompé. Bestof revint très rapidement, et avec une quantité impressionnante de bois. C'était à se demander où il avait trouvé tout ça. Et effectivement nous n'avions pas tardé à nous le demander. Car il se révéla totalement impossible d'allumer un feu avec ce qu'il nous avait apporté. Le bois était trop mouillé, et surtout trop vert, tout ce que nous obtenions était une épaisse fumée noire. Laissant le soin à Klang de s'essayer à l'allumage, je regardais dehors... et éclatais de rire! Manu nous avait tout simplement ramené l'arbre le plus proche. Il l'avait déraciné, et on voyait le trou qui restait à la place.

Vraiment, le voyage n'allait pas être ennuyeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calista Touque
Citoyen
Calista Touque

Nombre de messages : 11

~ GRIMOIRE ~
- -: Hobbit "Pâle"
- -: Vingt neuf ans.
- -:

Vers les Havres Empty
Vers les Havres EmptyLun 5 Oct 2009 - 20:23
Version Moche:

Spoiler:
 

Jolie version:

Qu'elle idée... grotesque ! Ou bon... Encore une fois, le chefs des Shiriff l'avais reboutée dans sa demande de les rejoindre, malgré ses aptitude a la hampe a deux fourches; Selon elle, ainsi qu'un peu à l'épée... En fait, elle n'avais que des capacité digne d'une écolière, mais était sur de ses forces alors... facile d'imaginer sa réaction colérique; Une goutte d'eau faisant déborder un vase remplit de refus pour cette même demande. Alors, elle étais rentrer chez elle, attrapant un énorme sac à dos vert qu'elle remplie de viande salée; d'herbe à pipe et d'autres denrée typiquement Hobbit. Dans une petite poche sur le coter, elle prit sa pipe. Et y plaqua un couteau a viande, un a gâteau et un... Au ca sou un autre serai trop sale. Elle attrapa en suite une gourde qui appartenais à l'un de ses ancêtres. Un des rares explorateur Touque; Qu'elle remplie d'eau froide et serra une ceinture à sa taille; Ou étais attacher un fourreau d'orc et ou y étai ranger une vieille épée d'orc, rouillée. Elle passa un petit haillon ver a capuchon sur elle; Pour couvrir ses épaules; passa son sac sur son dos et attrapa sa hampe de Bergère; Qu'elle utiliserai comme bâton de voyage et s'en fut... Ce qui étais tache facile à cette heure. Le soleil tombé, les majeur était dans les tavernes, les mineurs chez eux et les vieux; Aussi. Bref, elle caressa Yoshi, son chien préférer, qui étais aussi chiens de sa sœur. Et s'en fut définitivement; Et elle marcha... Longtemps; Très longtemps... Tellement, qu'elle vis le soleil ce coucher encore trois fois; Jusque ce jour, gris et sombe. Ses pieds commençait à être tous crisper; Elle commençais à être fatiguée et à enfin prendre conscience de ce qu'elle venais de faire.

Ce fut à cet instant ou la pluie tomber depuis déjà plusieurs heures à battant ouverts, alors qu'elle c'était aperçue qu'elle avais omise de prendre une carte, ainsi que de ce repérer... A ce moment ou elle avais gravit cette hauteur rocheuse; Qu'elle observa alentours... Et ne vis rien; Pas une cité, pas un gué... Rien ! Juste trois formes au loin qui avancée; La peur l'envahis alors, son cœur ce mit a battre la chamade... Des Orcs, forcément ! Quoi d'autres ? Heureusement leur direction allait sans passer trop proche d'elle. Elle ce retourna alors pour fuir dans cette grotte qu'il y avais juste là... Et partit s'assoir dans un coin de la grotte reculer ou elle ce recroquevilla et commença à ce repasser sa dispute avec le Shiriff... Ces yeux ce rabougrirent quelque peu, et s'emplirent rapidement de larmes... Elle avait froid, car n'avais pas pensée qu'il pourrai faire froid et étais vêtu assez légèrement en fait. Aussi, elle avais faim... Si faim...


Et ses yeux s'ouvrirent rond comme des patates cuites lorsqu'un nain brailla une insulte envers un dieu; aussitôt les flots de larmes qui avait envahis ceux-ci c'étaient stoppé; Quoi que ses joues et ses yeux restez mouiller. Elle tourna son regard vers le groupe qu'elle pouvais voir au loin, prenant garde de ne pas faire de bruit... Une blague ? Oh ! Mais c'est qu'il avais l'air amusant celui là ! Alors, comme une gamine influençable, elle oublia ses pleurs, ses craintes et tous le reste; Ce redressant quelque peu et essuyant ses yeux d'une main fermée; Sortant à peine du couvert de l'obscurité:


« -Excusez moi... mais... »

Elle restât comme figée a ces simples propres mots, que devais elle dire ? Qu'elle était perdue ? Qu'elle avais a manger ? Ou biens de quoi réchauffer le plus tremper des nains (l'Herbe) et puis;.. Est ce que sa décision avais était judicieuse, ce révéler ainsi a un groupe de nain nomade ! Peut être était ils pervers, comme ca mère l'avais si souvent mise en garde envers les Nain de passage en comté... Elle hésita entre peur, et joue de rencontrer enfin âme qui vive, et restât prostrée, le regard fermement tourné vers le Nain blagueur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rômrhun
Ambassadeur
Ambassadeur
Rômrhun

Nombre de messages : 277
Age : 29
Localisation : Somewhere, Over The Rainbow

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain
- -: 52 ans
- -:

Vers les Havres Empty
Vers les Havres EmptyLun 5 Oct 2009 - 22:17
Je venais de m'arrêter de rire quand survint cette toute petite voix. Klang et Manu m'avait rejoint à l'extérieur suite à mon éclat de rire, mais il me paraissait impensable que ce fut l'un des deux qui avait parlé. Un Nain qui parle comme une jeune fille, c'est vraiment impensable, surtout lorsqu'on parle de Klang et Bestof, les deux plus gros bourrins des Montagnes Bleues.

Regardant autour de moi, je n'aperçut d'abord personne. Puis je la vis. Une...créature inconnue de moi, que je n'avais jamais eu l'occasion de rencontrer malgré mes nombreuses escapades dans les environs. L'examinant un peu plus, je pus saisir certains détails qui me firent comprendre de qui il s'agissait : les pieds velus, une abondante tignasse sur la tête(et fait étrange, une tignasse blanche comme ses poils de pieds...), et pas très grande. Nous avions affaire à une jeune Hobbite!

Incroyable! Une Hobbite. C'était la première fois que je rencontrais un représentant d'une autre race que les Nains. Quelle joie! J'étais parti de chez moi pour découvrir de nouvelles choses, et le destin me l'offrait très rapidement. Quelle chance vraiment!

La jeune femme paraissait très timide. Elle avait les yeux rivés sur Klang et n'avait pas finit sa phrase, et semblait hésiter à continuer. Et elle avait prononcé ses quelques mots si bas que je n'étais pas même sur que mes compagnons l'aient entendue. Je décidais donc de prendre les devants.



"Bonjour Mademoiselle! Vous cherchez un abri? Vous avez l'air aussi trempée que nous. Venez donc nous rejoindre, vous pourrez vous réchauffez à nos côtés dès que nous parviendrons à allumer un feu. Vous me paraissez être une Hobbite, je me trompes? C'est la première que je rencontre l'un d'entre vous, et sachez que je suis très fier de faire votre connaissance."

Je m'inclinais bien bas, comme il était d'usage dans mon peuple, et continuais.

"Laissez-moi nous présenter. Comme vous l'avez constaté, nous sommes des Nains, au service du Seigneur Toner Ghomenar, Roi de Tronjheim. Voici Manubestofplus -appelez le comme vous voulez- le Nain le plus grand de l'Ouest de la Terre du Milieu. A ses côtés se trouve le noble Klang, Général des Montagnes Bleues et cousin du Seigneur Ghomenar. Vous ne rencontrerez pas souvent quelqu'un d'aussi important, rendez-vous compte! Et je suis Rômrhun, ambassadeur de Tronjheim, mais considérez moi comme un simple voyageur, c'est un peu par hasard que je suis arrivé à ce poste."

Je m'inclinais une seconde fois, ainsi qu'il convenait lorsqu'on venait de se présenter.

"Entrez donc, venez vous sécher. Peut-être nous ferez vous le plaisir de nous dire votre nom, mais nous ne vous y obligeront certes pas, si vous souhaitez rester discrète. Cela ne nous empêchera pas de partager notre repas et notre refuge avec une si charmante compagnie."

J'avais remarqué les yeux rougis de la jeune Hobbite, c'est pourquoi je m'étais montré le plus agréable possible. Elle semblait triste, et il était fort curieux qu'une jeune femme se retrouve ainsi seule au beau milieu des Montagnes Bleues, si loin de chez elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calista Touque
Citoyen
Calista Touque

Nombre de messages : 11

~ GRIMOIRE ~
- -: Hobbit "Pâle"
- -: Vingt neuf ans.
- -:

Vers les Havres Empty
Vers les Havres EmptyMar 6 Oct 2009 - 0:24
Alors que son regard apeurer était fixer sur l'un des nain, un autre ce mit à parler. Très enthousiaste apparemment; Elle n'écouta pas vraiment ce qu'il disait mais reporta presque aussitôt son regard sur lui, car il était aussi aux allures bien sympathique. Aussi, il était bien moins effrayant que les deux autres, car il était plus petit qu'elle ! Ceci n'aurai pas du être, une Touque de taille normale aurai certainement mesurer la même taille que le nain. Cette pensée, qu'elle fut plus grande qu'un nain; l'amusa. Car dans le livre d'un certain Hobbit voyageant avec des Nains et tuant un certain Dragon; Il était mit en avant la plus haute taille des nains. Et d'ailleurs, malgré cette supériorité de taille, le petit rester bien plus épais que la Hobbite. Puis il en vint à demander si elle était bien une Hobbite ? Et avoua en rencontrer pour la première fois. Elle étais jeune, surtout dans sa tête, et ses paroles amicales suffirent à la convaincre, un léger sourire ce dessina sur son visage alors qu'elle avança d'un pas vers le groupe; La bouche entre ouverte pour parler... mais le nain reprit aussitôt !

Tener Go... Ghoné... Gjoré... Gho.. Enfin bref... Tronj... Tronjèm ? Rah mais c'était quoi ses noms tant bizarre que difficiles ! Tous ce qu'elle comprit, au delà d'un seul des noms des trois nain; Ce fut le poste d'ambassadeur du petit. Il y avais donc celui que l'ont pouvais appeler comme l'ont souhaiter: Elle lui sourit aimablement. Puis Klang, un haut nain assez charment; A qui elle sourit plus subtilement, car il était le drôle de tout à l'heure... Puis... Rhum Rhum ou quelque chose dans ce genre... Aussi nommé pour Calista: Le Petit. Mais plus spécialement, l'ambassadeur; Elle ne connaissait bien évidement pas les us et coutumes; Diplomatiques ou autres... Elle n'était qu'une postière, mineur qui plus est ! Lorsqu'il ce présenta lui même, elle imita ce que le nain avait fait précédemment et je m'inclina aussi avec toujours le même sourire que celui pour le Drôle Klang; Alors que le nain répéter aussi l'opération.

Redressée le nain reprit une nouvelle fois... C'est qu'il avais du baratin le petit ! Était il vexer qu'elle n'ai pas répondue ? Ou tenter il de rassurer Calista ? Ca, elle ne sue le comprendre, mais dès lors qu'il eu terminer de parler, Calista ouvris plus grand la bouche et prit parole, histoire d'être certaine qu'il arrêterai de parler un peu ! Alors qu'elle avançais d'un nouveau pas plus certain sans en faire d'autre par la suite, ce redressant au mieux -Faisant claquer entre elles les quelques casseroles, poêles et autres accrochée à son sac à dos-:


« -Calista ! Calista Touque ! Postière de la comté ! » Elle regarda successivement les trois nains sourire aux lèvres « -Vous êtes bien aimable, R... Rhum', j'ai moi même quelques provision dans mon sac ! » Sac qu'elle venais de jeter devant elle avant de poser un genoux au sol et de s'accroupir au dessus de celui-ci: Ouvert:

« -Du cake aux amandes, à l'orange, à la poire ou bien au fromage ? Du porc salé, des œufs, des pommes de terre avec une gourde d'huile de blé; Du maïs et du pain; Un peu rassis... Des feuilles de thé, de longoulet, de vieux tobie; Quelques pommes et … Oh,... » Elle fouilla un peu dans son sac alors qu'à chaque chose énumérée elle avais sortit les contenus nommé à la vue des nains avant des les y remettre; histoire de ne pas les poser à même le sol malgré qu'ils fussent protéger d'un emballage transparent « -… J'ai oubliée la viande confite. » Elle redressa son regard sur les nains, sans vraiment faire attention a leurs réactions et hocha la tête de coter tout en souriant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rômrhun
Ambassadeur
Ambassadeur
Rômrhun

Nombre de messages : 277
Age : 29
Localisation : Somewhere, Over The Rainbow

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain
- -: 52 ans
- -:

Vers les Havres Empty
Vers les Havres EmptyMar 6 Oct 2009 - 13:40
Vraiment attendrissante. C'est la pensée qui me venait lorsque je la contemplais. Elle trouvait que je parlais trop, j'en étais sur. D'une part de par la précipitation avec lequel elle s'était présentée, comme si elle ne voulait pas qu'on la coupe, et d'autre part, parce que je savais que je parlais trop... Cela m'était déjà apparu pas plus tard qu'au camp militaire, ce qui m'avait valu cette folle aventure. Je me résolus donc à faire désormais plus court et concis. Il ne s'agissait pas d'effrayer notre invitée.

"Et bien très chère Calista, je suis enchanté! Vous êtes une Touque dites vous? Un quelconque lien de parenté avec le renommé Peregrïn?"

Je pouvais difficilement faire plus court, et cela m'avait couté!

"Rassurez-vous, nous vous offriront de la viande avec plaisir. Puis-je vous demander ce qui vous amène si loin de la Comté? J'imagine que ce n'est pas un courrier?"

Oups, cette dernière phrase pouvait être prise d'une mauvaise façon. Je ne voulais absolument pas dénigrer le métier de postier, mais elle risquait de le prendre ainsi.

"Je..."

J'allais lui expliquer qu'il n'y avait rien de méchant dans mes propos, mais je me ravisais. Parler trop ne ferait qu'envenimer les choses. J'espérais qu'elle n'était pas du genre à voir le mal partout, car je ne voulais pas la brusquer.

Tais-toi, bon sang! Et réfléchis avant de parler la prochaine fois! Tu es ambassadeur maintenant, et les belles paroles ne serviront à rien si tu jettes un pavé dans la mare à tout bout de champ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurelin
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
Laurelin

Nombre de messages : 1299
Localisation : dans la lune, comme d'hab ...
Rôle : Seigneur d'Elostirion, gardien des trois tours Blanches d'Emyn Beraid.

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: Fin 1er age
- -:

Vers les Havres Empty
Vers les Havres EmptyMar 6 Oct 2009 - 20:50
Vers les Havres Klang13


Et gnagnani …. Et gnagnana …. Et patati …. Et patata …. Mais quel bavard celui là ! Et qu'il te fait une courbette par ci …. Et un sourire benêt par là …. Et encore des salamalecs …

Klang fulminait. Il n'avait toujours pas réussi à en placer une … Chaque fois qu'il tentait d'ouvrir la bouche pour saluer la nouvelle venue, l'autre en rajoutait une couche. Tant et si bien que le général abandonna l'idée et jeta son bouclier et sa courte épée à ses pied en ne prononçant fortement qu'un seul mot :

- Mmmmmmffffh !!!

Et pour couronner le tout, v'la pas qu'il essaie de faire de l'humour …

Citation :
''Puis-je vous demander ce qui vous amène si loin de la Comté? J'imagine que ce n'est pas un courrier?"
- Non mais quel goujat !!

… Là, Klang ne pu s'empêcher d'intervenir devant ce manque de respect manifeste, cette faute de goût impardonnable ! Il aimait bien les hobbits. Des gens bien élevés les hobbits et courageux avec ça et des buveurs de bière comme on en trouve nulle part ailleurs sur la terre du milieu … pas au niveau des nains … Non ça pour sur mais tout de même !! Ils faisait honneurs à cette boisson bénie des dieux !!
La voix de Klang résonna sur les parois de la grotte :

- Mais bien sûr, ''cher'' ambassadeur, c'est surement l'ours du coin qui attend avec impatience la lettre de rappel de son dernier tiers provisionnel d'impôts … Franchement, comment n'y ai-je pas pensé ??

Puis tout bas pour que seul Rhômrun ne puisse l'entendre :

- Dis le nain, nain … T'as l'cerveau proportionnel à ta petite taille ou quoi ? … Atrophié ????

Puis se tournant vers la jeune hobbite, il s'inclina très bas en déclarant :

- Klang, général des armées de Tronjheim, cousin du grand Toner Ghomenar, seigneur des montagnes bleues … Pour vous servir ... Et voici Manubestofplus heu …. Manubestofplus le … Heu … Le nain … Mais géant heu … Vu qu'il est bigrement grand de par sa taille !

Ne prenant même plus la peine de se tourner vers l'ambassadeur, qui, de toute façon avait passé les vingt cinq dernières minutes à se présenté, il passa directement à un autre sujet :

- Bien, Mademoiselle heu … Calistouque ? Calisteacks ? Calisbouque ?? Rhôôôô soit ! ... Merveilleuse petite hobbite, ce serait un honneur pour nous de partager nos victuailles en votre compagnie … Ce … C'est vous qui l'avez fait ce cake aux amandes ?? Il a une bien jolie couleurs …

Klang s'était reculé jusqu'à la paroi et appuya sa main sur un pierre saillante … Aussitôt, la pierre s'enfonça et un mécanisme s'enclencha.
Dans un vacarme infernal, un énorme éboulis de gravats ferma l'entrée de la grotte empêchant toute lumière d'y pénétrer. Un nuage de poussière entoura les quatre voyageurs …

Après moult cris, quinte de toux et cracha, le calme se fit soudain et un silence de cathédrale régna dans la grotte jusqu'à ce que la voix de Klang s'élève frêle dans le noir profond :

- Est ce que par hasard, quelqu'un aurait eu la bonne idée d'emporter une torche ?


Vers les Havres Sign_l10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rômrhun
Ambassadeur
Ambassadeur
Rômrhun

Nombre de messages : 277
Age : 29
Localisation : Somewhere, Over The Rainbow

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain
- -: 52 ans
- -:

Vers les Havres Empty
Vers les Havres EmptyMar 6 Oct 2009 - 23:19
"ET C'EST QUI QU'A LE CERVEAU PROPORTIONNEL MAINTENANT???!!!???"

Je m'étais subitement énervé, déjà car Klang s'était montré très désagréable (moi qui commençait à beaucoup l'apprécier), et parce qu'il venait de faire je ne sais quoi qui nous avais enseveli dans la grotte! Non mais quel boulet!

Et en plus, il n'avait pas de torche. Il ne pensait donc à rien? Je me dirigeai à tâtons en direction de l'endroit où nous avions déposé nos bagages afin de trouver de quoi nous faire de la lumière. Parce que j'y ai pensé moi!

Je tombais finalement sur mon sac. En fait, je tombais littéralement dessus, car je m'étais pris les pieds dans la lanière de la sacoche de Manubestofplus, ce qui m'avait fait trébucher. Je farfouillais dedans, à la recherche d'une torche, tout en marmonnant dans ma barbe (littéralement, une fois de plus...).

"Non mais pour qui il se prend? C'est lui le cerveau proportionnel! Il nous a mis dans un sacré pétrin... Et si on peut plus sortir? On va crever ici comme des idiots juste parce que Môssieur Klang regarde pas où il met les mains. Pffff.... En plus, je parle trop, je parle trop, mais c'est quand même mon boulot quoi! Et puis il a rien dit de plus que moi... Il a fait que répéter, et ce n'était même pas aussi bien formulé! Alors il a rien à dire! Na! Et il a même pas été fichu de retenir son nom... C'est pourtant pas compliqué! Calista Touque! M'enfin..."

Je trouvais finalement ce que je cherchais. J'allumais une torche, et éclairait ainsi la grotte. Il n'y avait pas beaucoup de place... Mais personne n'avait l'air blessé. Encore fallait-il s'en assurer.

"Tout le monde va bien?"

En attendant les réponses à venir, j'examinais les lieux. La sortie était complètement bouchée, et avec les tonnes de gravats qui s'étaient abattus, inutile de penser à s'échapper de ce côté. Quand au reste de la grotte, et bien, à première vue, il n'y avait pas d'autre issue. Quoique derrière le petit renfoncement là bas, il pourrais y avoir une petite chance... Avec la seule lumière de la torche, les reliefs n'étaient pas facile à percevoir. Mais la grotte en elle même n'était pas très grande, peut-être cinq mètres sur sept...

Avant d'aller vérifier s'il y avait un quelconque espoir de s'extirper de cet endroit, je me tournais vers mes compagnons, attendant leur réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calista Touque
Citoyen
Calista Touque

Nombre de messages : 11

~ GRIMOIRE ~
- -: Hobbit "Pâle"
- -: Vingt neuf ans.
- -:

Vers les Havres Empty
Vers les Havres EmptyMer 7 Oct 2009 - 2:23
Zbah, rien de bien vexant... Une petite note d'humour nain, certainement... Quoi que la question ne ravissait pas Calista, cela du ce voir sur son visage trop expressif. Ses yeux durent briller comme s'ils allaient pleure,r nullement à cause du nain mais à cause du souvenir qui l'avais pousser à partir. Rien de bien grave aux yeux d'un adulte, tant d'age que de cerveau... Mais pour Calista; C'était un souvenir très triste ou elle ce trouver lésée; Lésée d'être recalée dans les rangs de Shirifs pour son age... Pfuh ! Elle était à quatre ans de la majorité ! Enfin; Alors qu'elle allais penser à répondre, l'autre nain; ce Klang, Prit la parole. Un ours ? Des impôts ? BAH ! La Hobbite esquissa aussitôt un léger sourire, s'empêchant de rire, elle aurai presque due emmener une main sur ses lèvres crispée si le nain n'avais parus plus sérieux juste après... Manu.. Bestof prusse ? Non, décidément, elle n'arriverai pas a retenir avec certitude ce prénom; Manu, manu devrai suffire. Elle haussa légèrement les épaule alors que le Nain s'essaya à son nom... Bien mal habilement d'ailleurs, ce qui Eu pour effet que de redonner ce sourire crisper, cette forte envie de rire à la jeune fille...

« -Calista ! Et oui, Peregrin étai le cousin issu du germain du dixième Sosa du côté de mon père Ainsi que le petit fils de la grand mère du quinzième Sosa du côté de ma mère... »

Elle venais à peine de terminer cette note généalogique; Qu'un grondement tonitruant ce fit entendre, et raisonna de mille écho dans la caverne; Cassant, déchirant les oreilles de la Hobbite, et lui arrachant un cris si strident et aigus, qu'un Nazgul aurais fuis face à elle; De certains ont aurai même pus croire que Morgoth le sombre serai partit en courant face à un tel cris; qui surpassa de loin le reste des bruits d'éboulis. Enfin... C'est ce que Calista due croire, mais apparemment, lorsqu'elle rouvris les yeux, a genoux devant son sac; Les mains devant sa bouche pour stopper son cris; Tremblante comme une feuille que le vent tenterai d'arracher de son arbre; Elle constata que le « petit » avait allumer une torche... Mais elle restât un instant sans rien dire; Même après que le nain eu demandé si tous le monde allais bien... C'était son premier éboulis, sa première escapade en dehors de comté, sa première rencontre avec des nains, et sa première pour beaucoup d'autres choses alors, déjà qu'elle était fébrile; Cet éboulis soudain semblait avoir terminer de la 'fragiliser'.

Bien entendus, elle aurais pue avoir un sursit d'honneur et tenter de rattraper le coup... D'ailleurs c'est ce qu'elle voulue faire, ce redressant lentement; Ses jambes tremblèrent tellement est a position était tant incertaine que ses genoux ne cessait de ce claquer l'un contre l'autre; Si vite et si fort qu'ils devinrent bientôt rouge sur leurs côtés martelé. Elle répondit alors d'une petite vois tremblante mais tout à fait audible:


« -J... Je... »

Ses yeux se trempèrent alors qu'elle amena une main sur sa nuque et tenta de se redressée un maximum; riant bêtement une seconde; Sa vois ne vus pas vraiment plus convaincante lorsqu'elle dit enfin:

« -Même pas peur ! Hahaha ! »

Et aussitôt, ses genoux re claquèrent et même une larme s'extirpa du coin de l'un de ses yeux; Allai elle mourir en compagnie de ses nains ? Une pensée la rassura alors, enfin deux. Déjà, elle avais enfin rencontrer des gens autre que Hobbit avec qui elle avais pus discuter, enfin... Très brièvement. Et puis, si elle mourrait ici, ce serai avec des feuille de Longoulet !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurelin
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
Laurelin

Nombre de messages : 1299
Localisation : dans la lune, comme d'hab ...
Rôle : Seigneur d'Elostirion, gardien des trois tours Blanches d'Emyn Beraid.

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: Fin 1er age
- -:

Vers les Havres Empty
Vers les Havres EmptySam 10 Oct 2009 - 19:18
Vers les Havres Klang14

La lumière revint après quelques minutes, le temps que l'ambassadeur Rhômrun trouve une torche dans son sac de voyage et ne parvienne à l'enflammer. La situation n'était effectivement pas très encourageante … L'entrée était totalement bouchée, emplie de tonnes de gravats dont seul l'armée entière de Tronjheim arriverait à venir à bout, et encore … Le nuage de poussière se dissipa lentement dévoilant quatre voyageurs méconnaissables, recouverts d'une épaisse pellicule blanche …

Klang tapota fortement ses vêtements, ce qui ne manqua pas de créer un nouveau nuage de poussière et de le faire éternuer, incommodant également aux passages ses compagnons d'infortune :

- Atchâââ !!!! Atchâââââ !!!! Rhâââââ, j'ai plus faim … Tu peux remballer tes jolis cakes Calista, j'ai avalé au moins une tonne de cette saleté de poussière !!!

Klang cracha plusieurs fois prenant soin de ne pas se montrer inconvenant devant le demoiselle hobbite, se moucha bruyamment, puis se rapprocha de l'endroit où il s'était appuyé sur le mur … Il fit glisser ses doigts sur la pierre qui s'était enfoncée …

- Ben ça alors, par la barbe d'Aulë !! Qu'est ce que c'est donc pour un drôle de truc, ce machin ? Y'en a qui savent plus quoi faire pour passer leurs journées ou quoi ???

Il se retourna criant vers la partie complètement noire de la grotte comme si celui qui avait bricolé ce mécanisme pouvait se trouver par là :

- C'est complètement débile vot'machin !! et franchement dangereux en plus ! Z'avez pas ot'chose à faire non ???? On a un nain, nain avec nous quand même, il aurait pu se retrouver complètement enseveli !!! Enterré vivant le pauvre !!! Sans parler de la damoiselle, qui m'a l'air tellement sensible !! Hummmmmmppppffffff …

De très mauvaises humeur, il chercha son bouclier dans les gravats. Il le trouva assez rapidement et d'un geste le plaça derrière son dos puis ramassa le reste de ses affaires qui trainaient à côté et arracha des mains la torche de Rhômrun …

- Arrête de faire le fier avec ta torche toi !! j'en aurait pris une aussi si j'avais encore un peu d'place … Mais c'était trois bières en moins pour not' résèrve tu comprends. Faut faire des choix dans la vie …

Il se mit soudain en route vers ce qui semblait être un chemin qui s'enfonçait dans les ténèbres et les profondeurs de la grotte. Après quelques pas, il se retourna et regarda les autres qui semblaient hésité …

- Quoi ??? comptez rester ici vous aut' ? Z'attendez l'facteur ?? Elle est d'jà passé j'vous signale ! On a pas l'choix faut avancer maintenant …

Se retournant sans plus un regard pour ses amis voyageurs, il reprit sa marche, chantant une vieille chanson du folklore nain s'éloignant rapidement :


- Chevalieeeeeers de la Table rooooonde, Goûtons voir si la bière est boooonne. Si l'est bonne, si l'est agréaaaaable, J'en boirai jusqu'à mon plaisir.

J'en boirai, oui, oui, oui,
J'en boirai, non, non, non
J'en boirai jusqu'à mon plaisir.

 

Si je meurs, je veux qu'on m'enterre dans la cave où il y a d'la bonne bière !
Les deux pieds contre la muraille et la tête sous le robinet… Et les quatre plus grands ivrognes porteront les quatr' coins du drap… Pour donner le discours d'usage on prendra la taverne du coin…


Et si le tonneau se débouche, j'en boirai jusqu'à mon plaisir… Et s'il en reste quelques gouttes, ce sera pour nous rafraîchir…

Sur ma tombe, je veux qu'on inscrive : Ici gît le roi des buveurs ........oui oui oui ........ non non non ..................................................................................


Vers les Havres Sign_l10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rômrhun
Ambassadeur
Ambassadeur
Rômrhun

Nombre de messages : 277
Age : 29
Localisation : Somewhere, Over The Rainbow

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain
- -: 52 ans
- -:

Vers les Havres Empty
Vers les Havres EmptyMar 13 Oct 2009 - 12:41
Quelle chanson épouvantable vraiment! Mais bon, au moins, Klang n'avait pas perdu sa bonne humeur, et c'était plutôt rassurant quand à la suite des opérations. Ce qui m'inquiétait un peu plus, c'était ce qu'avait découvert le Général.

Je ramassais rapidement mes affaires et aidais Calista à ranger son sac avant de suivre Klang. M'engageant à sa suite dans ce qui était finalement bien un passage, je lui fis part de mes questions.

"Euh, Klang? Dis-moi, qu'est ce que tu as trouvé sur le mur? D'après ce que j'ai compris, c'est pas qu'un accident? Tu as une idée de ceux qui on voulu nous ensevelir? Enfin bref quoi qu'il arrive, je suis bien content que Toner t'ai envoyé avec nous!"

Le passage était assez large pour permettre à deux Nains de marcher de front, et il y avait même un peu de rab quand l'un des deux était un Nain nain, en l'occurence moi. Regardant en arrière, je vis que la jeune hobbite nous talonnait, suivie de Manu qui fermait la marche. Calista me sourit gentiment, mais on voyait dans ses yeux qu'elle n'était pas tout à fait rassurée.

"Ne t'inquiète pas,"lui dis-je." Tout va bien se passer, on va sortir de là pratiquement aussi vite qu'on y est entrés. Et Klang et Manu savent se battre, alors il n'y a pas de craintes à avoir!"

Je lui souris à mon tour, et me concentrait sur le chemin qui nous attendait. On n'apercevait pas le bout du tunnel. Il était donc impossible de savoir combien de temps serait nécessaire pour trouver une issue. Au moins, nous étions, pour les 3/4 d'entre nous, des Nains, si bien qu'être au cœur même d'une montagne ne nous inquiétait guère. Au contraire, c'était même notre élément favori (à part Klang, qui aurait certainement préféré être enseveli dans de la bière... Mais il restait un cas à part!). Je pris donc le parti de rire de cette mésaventure, et me mis à chanter avec le Général.

Chevalieeeeeers de la Table rooooonde


--------------------------------------------------------------------------------------

Deux heures plus tard, nous marchions encore dans cet étroit tunnel. Klang avait repris tout le répertoire des chansons de marche, puis celui des chansons militaires, et il avait attaqué les chansons paillardes depuis dix minutes. Le tunnel faisait un nouvel angle. Ce n'était pas la première fois, et la lassitude nous avait atteint, si bien qu'aucun d'entre nous n'avait remarqué que la luminosité était légèrement plus importante au niveau de ce tournant. C'est seulement en débouchant à la sortie du virage que nous nous rendîmes compte que le tunnel touchait à sa fin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baltog
Roi Gobelin
Baltog

Nombre de messages : 64
Localisation : Mont Gundabad
Rôle : Roi du Mont Gundabad

~ GRIMOIRE ~
- -: Gobelin du Mont Gundabad
- -: 50 ans
- -:

Vers les Havres Empty
Vers les Havres EmptyVen 16 Oct 2009 - 23:24
Des gobelins survivants de la guerre qui eut lieu entre les cités en ruines de Nogrod et Belegost contre la cité naine de Tronjheim s'étaient établis aux alentours des routes marchandes dans le but de piller les caravanes qui y passaient, leur nombre avait considérablement augmenté et ils étaient plus que des centaines à vivre dans des cavernes ou des tunnels obscurs.

Malheureusement pour la compagnie, une troupe de pillards gobelins s'était établi dans le tunnel qu'elle arpentait, la chanson des nains effraya tout d'abord les gobelins qui pensaient que c'était une armée entière de nains qui chantait. Le chef de cette troupe de pillards se nommait Burtôk et était une créature brutale mais à l'intelligence limitée néanmoins il possédait un "snaga" à l'intelligence bien plus développée qui prenait les décisions importantes et qui ordonna par conséquent que des traqueurs gobelins soient envoyés pour voir de combien de membres était constituée la compagnie.

Leurs yeux jaunes percèrent la pénombre du tunnel, scrutant tous les sons, mouvements et odeurs qui se dégageaient du tunnel.

-"Snurf, snurf, ça sent le nain mais pas n'importe quel nain car je reconnaitrais son odeur fétide à des kilomètres à la ronde : c'est ce sombre idiot de Klang, il a anéantit tout un bataillon des miens durant la guerre.

-Cesse de parler vermine de snaga ! Aucun nain ne peut venir à bout d'un bataillon entier de gobelins mais revenons à notre tâche. Bah ! Ils n'ont pas l'air d'être beaucoup, j'entends à peine le martèlement de leurs ignobles pieds sur le sol, allons faire notre rapport.

Les gobelins revinrent furtivement faire leur rapport au "stratège" qui envoya dix archers attendre au virage, leurs arcs étaient bandés et lorsqu'ils aperçurent la compagnie arriver ils tirèrent mais la totalité des flèches se planta sur la paroi du tunnel, les gobelins avaient tiré trop tôt, à cause de l'excitation provoqué par une nouvelle prise...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurelin
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
Laurelin

Nombre de messages : 1299
Localisation : dans la lune, comme d'hab ...
Rôle : Seigneur d'Elostirion, gardien des trois tours Blanches d'Emyn Beraid.

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: Fin 1er age
- -:

Vers les Havres Empty
Vers les Havres EmptySam 17 Oct 2009 - 9:36
Vers les Havres Klang114

La marche était on ne peut plus pénible dans ce tunnel étroit. Klang, qui tenait la torche marchait en tête, suivit de la jeune hobbite, elle-même suivit de près par l’ambassadeur et de Manu qui fermait la marche. Ils ne s’attendaient pas à s’enfoncer aussi loin, le couloir semblait ne jamais devoir se terminer …

Les deux nains chantaient à tue tête pour passer le temps, Manubestofplus, n’ayant jamais été capable de retenir les paroles, se contentait de faire les chœurs, offrant un véritable récital à Calista qui hum … ‘’Profitait’’ depuis plus de deux heure du folklore tronjheimien.

La voix profonde et grave de Klang couplée au timbre hyper aigu de celle de Rhômrun ainsi que la tonalité disons, indéfinissable de Manu, donnait un mélange assez détonnant amplifié par l’écho le long des parois de pierre du tunnel …

Il faut avouer que, doucement mais surement, le thème des chansons avait changé. Le folklore de Tronjheim recelait quelques chansons paillardes et les trois nains, oubliant leur invitée, s’en donnaient à cœur joie.

- Les nains sont tous barbus, la digue, la diiiiiiiiigue !!

- De Nogrod à Belegost la digue du c..’


Swisssssssssssssssssssssssssssssssssssss

Les deux nains ne purent prononcer le dernier mot de leur chanson (ce qui n’est, pour dire, pas plus mal pour les chastes oreilles de la jeune hobbite). Une flèche venait de frôler le général suivie de plusieurs autres qui allèrent s’écraser sur les pierres du tunnel …………………

Une attaque !!!

Swissssssssssssssss’ swisssssssssssssss’……….swisssssssssssssssssss …


Klang jeta un coup d’œil rapide à ses compagnons d’infortune. Aucun d’eux ne semblait blessé mais la salve de traits suivante risquait d’être meurtrière. Il fit rapidement signe à ses amis, leur indiquant un passage sur leur gauche. Il s’arrêta ensuite pour laisser passer Calista et Rhômrun qui s’engouffrèrent dans le nouveau passage et lorsque Manubestofplus fut à sa hauteur, il jeta sa torche au loin en criant :

- Courrez !!!!!! Courrez !!!! Ne vous retournez pas …. Droit devant …


Le noir le plus ténébreux se fit après quelques secondes de course …. Derrière, des voix disgracieuses se répercutaient, menaçantes, jusqu’aux quatre voyageurs qui, à tâtons, tentaient tant bien que mal à s'échapper du traquenard ...


Vers les Havres Sign_l10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calista Touque
Citoyen
Calista Touque

Nombre de messages : 11

~ GRIMOIRE ~
- -: Hobbit "Pâle"
- -: Vingt neuf ans.
- -:

Vers les Havres Empty
Vers les Havres EmptyVen 23 Oct 2009 - 23:26
Bien des actions et bien des paroles ce passèrent alors que Calista épousseté les quelques denrée salie par les éboulis, marmonnant contre le sort; Qui tenter de cacher de si belles denrées Hobbit... Non, vraiment ! C'était injuste maintenant qu'elle avais sous ses yeux tant apeuré qu'énerver toute cette terre qui recouvrais démoniaquement sa nourriture, son herbe ! Tout ! Lorsqu'elle eut enfin plus ou moins terminée, elle entama le rangement de tous ce qu'elle avait sortit sur un torchon; Un rangement qui fut aider par le plus petit du quatuor; Ignorant par là même la réélection sur le 'métier' que Calista occuper en comté... Une remarque non méchamment dite mais qui aurait pus quelque peu la... Vexée. Alors, une horrible onde sonore monda jusqu'à ses oreilles, traversa ses tympans et son crane: Le nain chantait ! Elle relevas son regard vers lui, qui s'enfoncer déjà dans le noir des corridors souterrains... laissant loisir au petit nain de terminer de ranger un dernier gâteau ainsi qu'un torchon.

Elle rabaissa son regard vers le nain lorsqu'elle parvint à ignorer les paroles chantées du nain; Ou plus, paroles criée... Enfin, elle ne lui reprocha pas de ne pas chanter très bien... Elle même n'avais pas le plus beaux chant de la comté. Quoi qu'à s'y approcher, elle comme le nain avait une fois supportable; mais elle ne ce mit pas a chanter pour autant. Elle sourit simplement au nain qui venait de l'aider pour le remercier, mais celui-ci partit trop vite pour le lui dire avec un mot. Elle haussa les épaule, reprit son sac sur son dos; Rattrapant ce qui -aux yeux des guerriers nains devait plus ressembler a un bâton de voyage qu'à une arme ?- et rattrapa les nains déjà en avant, regardant trois quatre fois dans son dos; Elle ce glissa sur le flanc du plus grand du groupe, et le dépassa promptement. Ainsi, elle ne fermer plus la marche... C'était un énorme soulagement pour elle; Qui avec la seule torche et explorant pour la première fois de sa vie des tunnels; n'était pas du tout rassurée.

Écoutant sans vraiment s'y intéresser aux paroles des chansons du Nain qui chantait encore seule; Elle était vraiment trop inquiète pour reprendre les refrains... Ce qu'elle aurait sans doute fait avec plaisir si elle avais était dans un lieu plus rassurant. De nouveau, le plus petit du groupe ce retourna vers elle. Forcément, question d'honneur et poussée par le désir de ne pas être un trop gros boulet pour le groupe; Elle fit mine de sourire... Bien sur, ses yeux ne cachèrent pas ça détresse et le nain tenta par quelques mots de la rassurer; La plupart étouffé par les chants du Nain de tête. Elle sourit un peu plus largement cependant; Oui... Sans doute que les nains devaient savoir ce battre, bien mieux que les shirifs de comté ! Oh oui ! Bien mieux ! A ses mots elle rattrapa plus encore les deux nains 'intelligents'; Entre les deux(mais derrière leurs épaules); Elle aurais voulue poser une question mais; L'autre ce mit aussi a chanter alors que le troisième commença a faire les chœur...

Zbah ! Alors simplement elle ce mit à écouter les paroles; Des paroles qui virèrent lentement mais surement à quelque chose de plus en plus malsain; Elle grimaça de plus en plus, au rythme des paroles en fait... Deux heures était passée mais elle ne les avait pas vraiment vus passée; Lorsqu'un sifflement in crédible ce fit entendre dans la grotte. Sifflement qui ne revêtait aucune image connue dans l'esprit de Calista. Elle avait déjà entendue le sifflement de flèches utilisé par des shirifs mais, Jamais dans une caverne, dans un lieux complètement fermer et il était beaucoup plus audible ici malgré les chant qui était de loin les seules son présent; Nul bruissement d'arbre, crissement de la pousse de l'herbe, ni même le bruit du vent; de charrettes; ou autres...

Ainsi elle ne comprit pas et ce cogna dans le dos de Klang lorsque celui-ci ce stoppa et elle en tomba même sur les fesses. Klang jeta sa toucher et hurla aux autres de courir; l'une des flèches venait d'éventrer le sac de Calista qui c'était retourner pour amasser ce qui était tomber et lorsque la lumière eut disparue dans le lointain elle ce redressa; L'une des flèches du fleureter avec le fer de son arme; C'est ce qu'elle en conclue par le bruit.

Ce retournant alors; elle ce mit à courir dans un sens totalement incertain, enfin, pas totalement; Non plus puisqu'elle crus entendre le bruit de course des nains par là... Quelques flèches ce déposèrent alors dans le sol en avant d'elle, certaines passèrent loin mais la plupart éraflèrent ses chevilles, certaines ce plantant dans la hampe de bois de son arme; Alors que sa détresse monta d'un cran par ses blessures; La pointe de son pied heurta une roche du sol rocailleux et lâchant son arme elle s'écrasa face la première au sol dans un hurlement de terreur. Fermant les yeux lorsqu'elle les rouvris elle étais toujours dans le noir et des bruits de pas; Trop nombreux pour être ceux des Nains, l'entouraient...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rômrhun
Ambassadeur
Ambassadeur
Rômrhun

Nombre de messages : 277
Age : 29
Localisation : Somewhere, Over The Rainbow

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain
- -: 52 ans
- -:

Vers les Havres Empty
Vers les Havres EmptySam 24 Oct 2009 - 9:41
En arrivant au tournant, je m'étais arrêté subitement, sans vraiment savoir pourquoi. Mais bien m'en pris, car les flèches qui arrivèrent à cet instant se plantèrent dans le mur quelques centimètres seulement devant moi. Des flèches... Une attaque! Regardant rapidement de l'autre côté du virage, j'aperçus une petite troupe de Gobelins qui hurlaient de frustration de nous avoir ratés. Klang indiqua alors alors un passage sur la gauche, que nous nous empressâmes d'emprunter.

Je courais de toute la vitesse de mes petites jambes, ma lance à la main. Tiens, quand est-ce que je l'ai sortie celle là? Mais cette étrangeté n'importait pas vraiment pour le moment. Ce qui comptait, s'était de fuir le plus vite possible car trois Nains et une hobbite, même s'il s'agissait du Général Klang et du plus grand Nain de l'Ouest de la Terre du Milieu, ne faisaient pas vraiment le poids face à une horde de Gobelins. Trois Nains et une hobbite... Mais où était Calista?

"Klang tu as vu Calista?"

La jeune hobbite n'était plus là. Je ne l'avais en fait pas aperçu depuis que nous avions emprunté cette voie de secours. Elle avait peut-être paniqué et s'était trompé de direction. Ou alors elle avait trébuché. Mais cela impliquait de toute façon une seule solution.

"ILS ONT CALISTA!"

Je stoppais net! On ne pouvais pas la laisser là! Manu, qui arrivait juste derrière, me rentra dedans, suivi de Klang, qui me regarda en fronçant les sourcils.

"Il faut qu'on aille la chercher!"

Et, sans attendre qu'ils répondent (ce n'était d'ailleurs pas une question) je m'élançais dans l'autre sens.

Je courais encore plus vite que pour échapper aux créatures. La jeune hobbite entre les mains des gobelins... Il fallait absolument la sortir de là. Elle était en danger de mort, c'était clair. La vermine l'avait vue se "promener" avec des Nains, et quand on connaissait l'aversion réciproque que s'offraient le peuple de Durin et les Gobelins depuis des millénaires, on ne doutait pas que le simple fait d'être en compagnie de Nains constituait pour les Gobelins un crime passible de la peine capitale. Nous devions donc la retrouver, et rapidement, car si nos agresseurs emportaient Calista dans leur repères cachés au cœur même de la Montagne, nous ne la retrouverions jamais, et s'en serait finit d'elle.

Et ce serait de notre faute. Si elle ne nous avait pas rencontrés, jamais elle ne se serait mis dans un pétrin pareil. Nous ne pouvions pas laisser passer cela. Ou du moins, JE ne pouvais pas. Question de principes!

C'est alors que je me demandai ce que je comptais faire. Pour l'instant, les deux autres n'étaient pas visibles derrière moi. Le tunnel était en courbe, si bien qu'ils étaient peut-être simplement à une dizaine de mètres, mais pour le moment, j'étais seul. Seul et expérimenté. Car je n'avais jamais combattu de ma vie. Mon arc de chasse était la seule arme que j'avais jamais utilisé, et c'était la première fois que je tombais sur des Gobelins. Autant dire que je courrais vers un destin pour le moins inconnu... Je réfléchissais à la possibilité de m'arrêter, quand le passage fit un brusque virage à droite. Et derrière ce virage, je me retrouvais nez à nez avec trois Gobelins envoyés en éclaireurs pour nous repérer.

Un instant après, les Gobelins n'étaient plus visibles. Je m'arrêtais. Où étaient-ils donc passés? Regardant de tous côtés, je m'aperçus que leurs corps inertes gisaient derrière moi. Mais.... Que....? Un doute me vint. Je cherchais qui avait pu me débarrasser ainsi de ces créatures. Il n'y avait pourtant personne dans les parages. C'est alors que je me rendis compte que ma lance était tachée de sang. La lame de MA lance, tachée par le sang des Gobelins. Je ne comprenais pas.

Que se passait-il?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurelin
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
Laurelin

Nombre de messages : 1299
Localisation : dans la lune, comme d'hab ...
Rôle : Seigneur d'Elostirion, gardien des trois tours Blanches d'Emyn Beraid.

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: Fin 1er age
- -:

Vers les Havres Empty
Vers les Havres EmptyDim 25 Oct 2009 - 12:33
Vers les Havres Klang15


La situation dans le tunnel tournait mal. Les quatre compagnons d'infortune, sous la panique engendrée par l'attaque subite dont ils étaient les victimes, s'étaient mis a courir le plus vite qu'ils le pouvaient, suivant la faible lueur de la torche de Klang. Malheureusement, Calista n'avait pas réussie à suivre le mouvement et Rhômrun, le premier à se rendre compte de l'absence de la jeune hobbite avait subitement fait demi tour pour tenter de la retrouver.
Le général sentait que le choses tournaient au vinaigre … La pluie de traits qui les avait arrosée, lui et ses compagnon, quelques instant auparavant avait certainement atteint son but … Ils étaient tous séparés !!

- Huuuummmmmpppffffff !! Mais attend Rômrom !!! Où tu vas là ??? Dans le noir en plus !!! Faut pas se jeter dans la gueule du loup comme ça !!!!!

Mais c'était trop tard, Rhômrun avait déjà disparu de la vue de Klang …

- Rhââââââââ !! Ces ambassadeurs, il n'y entendent rien à la tactique militaire !!!

Il se tourna vers Manubestofplus pour lui intimer l'ordre de ne pas bouger :

- Toi !! Pas bouger d'ici !! Toi attendre !!!! Toi rester caché ici !!! Toi compris !!!

Le visage du géant nain semblait ne rien comprendre :

- Rhââââ, faut quelqu'un qui reste à couvert le temps que j'aille chercher la petite et le nain nain tu comprends ? Si on se fait tous prendre, c'est foutu !!! Ok ??? Toi statue de pierre !! Pas bouger !!

Klang ne tergiversa pas une seconde de plus et s'élança à la suite de Rhômrun l'imprudent ambassadeur …
Aidé de sa torche, il éclairait le tunnel espérant apercevoir le gros popotin de l'ambassadeur devant lui mais malgré sa course effrénée, il n'arrivait pas à faire la jonction :

- Rhââ, par la barbe à papa !! Y va vite l'aut' sur ces p'tites jambes … Où c'qu'il est donc !!!

C'est à ce moment que Klang dépassa plusieurs formes inertes couchées sur le sol. Des gobelins … Morts !

- Ben ça alors ! Qui que c'est qui à fait un tel carnage ?

La réponse ne se fit pas attendre. Quelques mètres plus loin, le général Klang effectuait la jonction avec son camarade de voyage et un coup d'oeil à son bâtons suffisait à lui donner la réponse à sa question … Il était couvert du sang noirâtre des créatures de Morgoth …
Bien que véritablement impressionné, Klang ne laissa rien paraître et déclara :

- Ha ben merci !!! Elle est belle la solidarité !! T'aurais quand même pu m'en laisser un ou deux !! Egoiste !!!! Je fais quoi moi maintenant ? Je te signale que je suis sensé être le bras armé de notre expédition !! Je te préviens, encore un coup comme celui là et je t'assure que je te laisserais pas parler quand on sera au Havres !! Je jouerais le rôle d'ambassadeur à ta place … Et toc !!

Puis, il finit pas sourire et donna une grande tape dans le dos à son ami :

- Rhââââ, c'est pour rire hein !!! Bien joué Rômrom !!!!!

-Bon allez, c'est pas tout ça mais on a une hobitte à retrouver nous … Heu, alors … Voyons voir heu … T'as une pièce ? Non ? Bon attend …

Klang sortit une bourse de sa chaussette, en retira une pièce de monnaie qu'il jeta en l'air déclarant :

- Pile à gauche, face à droite !

Lorsque la pièce s'écrasa sur le sol il s'écria :

- Droite !!!! On arrive Caliiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii' !!!!


Vers les Havres Sign_l10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baltog
Roi Gobelin
Baltog

Nombre de messages : 64
Localisation : Mont Gundabad
Rôle : Roi du Mont Gundabad

~ GRIMOIRE ~
- -: Gobelin du Mont Gundabad
- -: 50 ans
- -:

Vers les Havres Empty
Vers les Havres EmptyMar 27 Oct 2009 - 21:40
Les archers étaient contents de leur prise, ce n'était pas donné à tout le monde d'attraper une hobbite fondante et savoureuse dans les tunnels sombres. Les cris des nains effrayèrent les archers qui crurent qu'une armée était à leur trousse.

"-Vous trois, restez là, retardez les ! ordonna l'infâme sergent

Les gobelins s'exécutèrent mais ils étaient conscients qu'ils mourraient en exécutant l'ordre et par conséquent la peur était présente dans leurs coeurs. Le reste du groupe s'éloigna et les gobelins restés en arrière ne se défendirent même pas face au téméraire Romrhûm car la peur les clouaient net.

La hobbite ralentissait la marche, le sergent prit alors sa gourde et fit boire de force le même liquide qu'avait ingéré Merry au cours de la Guerre de l'anneau. Ils arrivèrent à la fin du tunnel où le chef et le stratège ainsi que le gros des guerriers du clan les attendaient.

-Que me ramènes-tu Klakash, intéressant..... une hobbite il ricana horriblement, c'est l'occasion rêvée de... dîner !

-Chef ! il y à une armée naine venue d'Ered luin à nos trousses, elle est encore dans le tunnel mais elle risque d'arriver à tout moment, nous ferions mieux de décamper et de la manger plus tard.

-Et qu'en dit le stratège ?

-Il faut fuir mais pas n'importe comment monseigneur, je proposes qu'on amasse notre bois sec devant la grotte et d'allumer un feu pour leur interdire le passage mais faisons vite, ils risquent d'arriver à tout moment

-Vous avez entendu le stratège, néanmoins j'ajouterais un point à la stratégie, il faut enfermer cette armée naine définitivement, débrouillez vous, diviser vous en deux, un plus gros groupe devra boucher cette entrée avec des pierres et l'autre devra en faire de même de l'autre côté.
Au boulot tas de vermisseaux !


Le chef et les guerriers s'éloignèrent de la sortie pour se diriger vers une caverne située plus en hauteur d'où ils pourraient observer la scène.

hrp : Je vous laisse décider si le plan des gobelins aboutit ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calista Touque
Citoyen
Calista Touque

Nombre de messages : 11

~ GRIMOIRE ~
- -: Hobbit "Pâle"
- -: Vingt neuf ans.
- -:

Vers les Havres Empty
Vers les Havres EmptyMer 28 Oct 2009 - 12:01
Ce fut bien comme une abrutie qu'elle ce fit attraper; Voilà que des sa première expédition elle venais de perdre; Et ceci impliquait de perdre de la vie; Certainement. Elle étais dans le noir complet mais les mains brutes et poisseuse; L'odeur nauséabond que dégageais les créatures ennemies ainsi que leur langage fourchu indiqua clairement à la Hobbit qu'ils étaient des Orks; Ou de très proches cousins... Des créatures décrites dans les histoires des Hobbits Bilbo et Frodo. Écorchée en nombre d'endroit elle avait cependant eue la chance de ne pas être grièvement bléssée, à moins que l'une de ses plaie ne s'infecte. Elle avait la tête tombante; Ses jambes glissant sur le sol ce qui n'arrangeas pas leur état alors que les Orks la trainée jusque leur maitre. Les larmes coulant doucement sur ses joue comme deux petite rivière souterraine cherchant une source ou ce jeter... Elle le savait, elle les avait déjà entendus parler; l'un d'eux avait proposer de la manger de suite ! Un autre, plus fidèle et certainement mieux grader avait objecté que cette chose était pour leur maitre. En bref; Elle avait bien comprit que maintenant ou plus tard... Elle serai dévorée ! Et il ne fallait pas compter sur les nains... Non qu'elle les pensa trop avide d'or et de survie pour venir l'aider ! Mais elle venait juste de les rencontrer; Qui risquerai sa vie pour une pauvre Hobbite pleurnicharde ibcapable ne fut-ce que d efuir dans un corridor souterrain et complètement dépourvu de luminositée ? Personne ! C'était certains. Elle renifla une ou deux fois avant de pleurniché un peu plus fort; Joiuant de l'aigu de sa vois bien malgré elle...

Le chef ricanna; Et parela encore de dîner; Calista n'en pleura pas plus; Elle n''esssayer même pas de ce débatre: A quoi bon, face à des créatures ténébvreuse... Elle 'navais aucune chance ! Puis ils ce détournèrent d'elle; mais elle ne le vis pas; toujours portée par les deux gardes qui tenait en hauteur chacun l'un de ses bras... Ils parlèrent stratégie; Calista releva vivement la tête lorsqu'ils parlèrent de metre le feu... De boucher les sorties aux nain; les yeux ronds et grand ouvert ne changèrent cependant rien à ce qu'elle voyait -Le néant !-. En fait ceci la choqua autant que d'autres paroles; Une armée ? Dans ses pleurs, elle; Elle n'avait pas entendue le snain hurler... Cependant les Orks semblaient penser ainsi. Peut-être avait elle encore une chance ? Cependnat elle ne pouvais rien faire; Ses jamnes la torturer de douleur; Le sang s'y écoulant légèrement de part -Comme dit plus haut- Les multiples plaies; Et part endroit; La peaux complètement arrachée; Ses bras ausis était coupé de quelques flèches qui 'lavaient froller. Maintenant elle comprenai pourquoi: Plutot que de la tuer, Autant la manger encore vivante ! En plus, elle ce conserverai mieux... Bref.. Elle ne pouvais que parler, et avait tellement peur; Qu'elle ne dit aucun mot; Strictement, aucun mot... Tous ce qu'elle trouva à faire ce fit de ce remetre à pleurer: Les gouttes tombant uen à une sur le sol; Mouillant la terre; D'ailleurs si les nains avaient uen quelconque compétence en Pistage; suivre ses larmes dpeuis le lieu de sa capture eut certainement était une bonne idée pour ne pas ce tromper de chemin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rômrhun
Ambassadeur
Ambassadeur
Rômrhun

Nombre de messages : 277
Age : 29
Localisation : Somewhere, Over The Rainbow

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain
- -: 52 ans
- -:

Vers les Havres Empty
Vers les Havres EmptyMer 28 Oct 2009 - 19:26
Je n'écoutai pas les faux reproches de Klang. J'étais bien trop occupé à m'interroger. Il était évident que c'était bien moi qui avait éliminé les trois gobelins. La question que je me posais était la suivante : Comment avais-je pu faire cela sans m'en rendre compte ni réfléchir, et alors qu'il s'agissait de la première fois que je maniais une arme. Mais je ne pus réfléchir indéfiniment. Calista n'était pas avec ces gobelins-ci. Il fallait donc continuer à avancer pour la retrouver. Tandis que Klang faisait je ne sais quoi avec une pièce, j'observais les issues qui s'offraient à nous. Droite, ou gauche.

Me demandant par où aller, je fixais tour à tour les deux tunnels. C'est alors que Klang cria :
Citation :

Droite !!!!

Sans hésiter, je m'élançai. Le tunnel était encore plus sombre que les précédents. Derrière, j'entendais Klang qui me hurlait de l'attendre, mais qui hurlait aussi de joie à l'idée de tomber sur d'autres gobelins.

Après quelques minutes de course effrénée, et alors que Klang m'avait rattrapé, talonné par Manubestofplus, nous rencontrâmes un autre groupe de monstres. Je m'arrêtais net. Ils venaient d'allumer un feu avec du bois qu'ils avaient entassé en travers du tunnel, et certains creusaient les parois à coup de pioches, sans doute dans l'espoir de les faire s'écrouler et de nous boucher le passage. Nous n'avions pas de temps à perdre.

Avisant un endroit où le feu n'était pas encore virulent, et derrière lequel les gobelins ne s'entassaient pas, je couru, et me projetai au dessus du brasier. Malheureusement pour moi, un Gobelin avait aperçu ma manœuvre. Il s'était glissé juste à l'endroit où j'allais atterrir, et m'attendait, cimeterre à la main.

Ce qui arriva ensuite se déroula à une vitesse folle. Avisant la créature qui jubilait déjà de mon futur empalement sur sa lame, je saisis ma lance à deux mains, et la projetant dans un subtile mouvement de torsion, je lui transperçai le casque et lui traversai le crâne, tout cela avant d'avoir touché le sol.

Je retombai sur sa carcasse, en même temps que des morceaux de cervelle quelques pas plus loin.

Encore une fois, je venais de réaliser l'impensable. Comment avais-je pu accomplir un tel geste, digne des soldats les plus expérimentés et des meilleurs bretteurs? Cela resterait pour l'instant un mystère, car les autres Gobelins n'attendraient pas que je trouve une réponse à ma question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurelin
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
Laurelin

Nombre de messages : 1299
Localisation : dans la lune, comme d'hab ...
Rôle : Seigneur d'Elostirion, gardien des trois tours Blanches d'Emyn Beraid.

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: Fin 1er age
- -:

Vers les Havres Empty
Vers les Havres EmptyLun 2 Nov 2009 - 12:12
Vers les Havres Klang16


Les horribles voix rocailleuses des gobelins résonnaient sur les parois du tunnel tandis que les trois nains se lançaient, désespérés, à la recherche de leur amie la Jeune hobbite. Ce n'est pas les voix qui préoccupait le plus le général Klang mais bien les volutes de fumée âcres qui commençaient à lui piquer les yeux et l'empêcher de respirer correctement ….

- Atch-châââââââ !!!! Qu'est ce qu'ils foutent les jambes tordues ??? Y veulent nous rôtir ou bien nous étouffer ou je n'y connais rien !!! …

Effectivement, au détour de la fin du tunnel, les trois Khazâd débarquèrent nez à nez avec une troupe d'ennemis occupés à allumer un énorme feu afin de leur barrer la route …

C'est l'ambassadeur qui avait pris le plus d'avance et Klang l'aperçut se jeter au dessus des flammes à l'endroit ou le bois sec entassé par les gobelins n'était pas encore totalement embrasé …

C'était leur seule et unique chance de ne pas se laisser distancer et Klang s'engouffra à la suite de son compagnon de voyage, traversant le mur de flammes encore peu épais d'un bond et priant pour que Manubestofplus fasse de même …

De l'autre côté du feu, les gobelins s'étaient rassemblés en ordre de bataille et Kalng se mit en garde, sa hache de combat levé en signe de défi quand soudain il regarda de tout côté indiquant :

- Beurk !!! Y'a une drôle d'odeur là 'trouvez pas ?? Je …. Ca sent le roussit non ???

Ses yeux finirent par se porter sur sa propre personne et il poussa un cri :

- Haaaaaarghhhhh !!!! Je crame ! Au feu ! Au feu ! Que quelqu'un appelle les pompiers !!!!!

Effectivement, la longue barbe du nain fumait de tout côté et commençait à brûler …

Klang agitait ses bras en tout sens, hurlant :

- Rôm ! Au secours !!!! Fais quelque chose !!!!!!!


Vers les Havres Sign_l10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baltog
Roi Gobelin
Baltog

Nombre de messages : 64
Localisation : Mont Gundabad
Rôle : Roi du Mont Gundabad

~ GRIMOIRE ~
- -: Gobelin du Mont Gundabad
- -: 50 ans
- -:

Vers les Havres Empty
Vers les Havres EmptyDim 8 Nov 2009 - 0:25
L'escorte du chef orque grimpait sur les contreforts escarpés et ils arrivèrent enfin à la grotte tant recherchée, la hobbite commençait à donner faim au chef orque et il rêvait d'un bon ragoût de hobbit aux herbes aromatisés avec de la sauce composée de sang nain et avec des champignons en garniture.
Le snaga lui voulait plutôt l'utiliser pour attirer la sympathie des puissances qui s'élevaient à l'est et les rejoindre, la vie était dure pour les gobelins dans ces Monts depuis la défaite de Tronjheim alors qu'à l'est la vie devait être palpitante et riche en aventures.

-"Faites la cuire bande de chiens, je veux manger une jambe de hobbit grillée ainsi qu'un de ses pieds, coupez les orteils. Toi, va me ramener des champignons et des herbes ainsi que la sauce que j'ai concocté il y a deux mois.

-Sauf votre respect seigneur, il serait préférable de la garder en vie et de l'offrir au seigneur des Monts Brumeux afin d'attirer sa sympathie et de pouvoir combattre à ses côtés, nous ferons d'autres prises, nous guérirons votre faim, plus tard.

-Pour qui te prends-tu ? Pourceau ! Tu me dois le respect, je ne veux pas de tes conseils de faible, tu ne complais pas de ta vie petit snaga ? Bah, peu importe. Je vais te montrer ce que je fais de tes conseils aha.

Le chef gobelin prit la hobbite et souleva son bas puis mordit à pleine dents sa cuisse et en sortit un énorme bout de chair qu'il mastiqua puis avala puis il se lécha ses lèvres immondes rougies par le sang frais qu'il venait de faire couler. Fou de rage de s'être fait réprimander de la sorte le snaga sortit un poignard puis frappa dans le dos du chef qui s'écroula face contre terre, il était mort.

L'escorte menaça l'orque de ses armes, mais ce dernier était fermement résolu à la mort et cela ferait couler du sang inutilement et c'est pour cela que l'escorte baissa les armes, le snaga devenait le chef du clan gobelin.

-Bâillonnez là et mettez lui des liens mais laissez lui sa main droite de libre. Il lança un torchon crasseux dans la tête de la hobbite. Met ça sur ta plaie petite idiote. Allons au fond de la caverne et reposons nous, emportez son corps et mangez-le

________________________________________________________________________________________________


Rômrhun semait une belle pagaille dans les rangs des gobelins qui étaient en vérité sous le choc du saut qu'il avait accompli mais l'effet de surprise pris fin et ils se réorganisèrent. Ils manœuvrèrent de façon à isoler chaque combattants et le plus gros de leur force se mit sur Rômrhûn car il jugeait qu'il était le plus grand guerrier. Klang était une cible beaucoup plus facile car il était paniqué à cause de sa barbe en feu mais un gobelin le débarrassa de cette gêne en lui coupant le bout de sa barbe qui était enflammé. Manusbestofplus était lui prit en chasse par des frondeurs et des combattants léger mais il semblait plutôt habile à éviter les pierres.

hrp Qui fait Manu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rômrhun
Ambassadeur
Ambassadeur
Rômrhun

Nombre de messages : 277
Age : 29
Localisation : Somewhere, Over The Rainbow

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain
- -: 52 ans
- -:

Vers les Havres Empty
Vers les Havres EmptyDim 15 Nov 2009 - 13:25
Le problème "Barbe-en-feu-de-Klang" venait d'être réglé par un amical Gobelin, qui se fit aussitôt couper en deux par le Général, qui ne supportait pas de voir sa barbe ainsi raccourcit. Je pouvais donc me concentrer sur ma propre situation qui, il faut le dire, n'était pas bien engagée. En fait, j'étais totalement encerclé par une bande de créatures aux yeux lubriques et à la langue pendue qui hurlaient de joie à l'idée de me faire la peau. Derrière moi, il n'y avait qu'un mur. Cette caverne était bien trop étroite pour se battre. La fumée emplissait de plus en plus le peu d'espace disponible, si bien qu'on apercevait déjà plus la tête de Manubestofplus qui se perdait dans les nuages... Où comment rendre propre une expression au figuré...

Je n'avais qu'une seule solution: me frayer un passage à travers les rangs des Gobelins qui m'entouraient et rejoindre mes deux compagnons. Mais nous étions bien mal partis pour retrouver notre nouvelle amie.

C'est à ce moment que retentis un cri horrible... Un cri de petite hobbite que l'on est en train de faire souffrir. Tout le monde se tourna dans la direction d'où provenait le hurlement. Les Gobelins se regardèrent ensuite en ricanant. Avisant un espace entre deux créatures, je me ruais en avant. L'un des deux abattit sa lame, que je déviais de la hampe de mon arme vers le crane de son camarade. Le Gobelin ne se soucia pas une seconde d'avoir assassiné un des siens et me décocha un magnifique coup de poing qui me renvoyait valser contre le mur.

Un mur qui se déroba quand je le percutai. Et ce fut le noir total. Les Gobelins, Klang, Manu, le feu... Tout avait disparu. Enfin... Pas tout à fait. La fumée était toujours là. En fait elle était même plus présente que dans la pièce que je venais de quitter sans savoir comment... Sans doute un autre mécanisme caché dans la paroi de la grotte, qui m'avait fait me retrouver le cul par terre dans cet endroit sombre. Il me fallait maintenant trouver où je me trouvais, et comment sortir. Je me relevai, m'époussetais les épaules et tendis les bras. J'étais dans un tunnel très très étroit, dont je pouvais toucher les deux côtés. Et je ne pouvais aller que dans une seule direction, car une autre paroi se trouvait derrière moi. Je toussai. La fumée me piquait les yeux... Suivant la paroi de l'étroit conduit, j'avançai en tâtonnant, essayant de me situer par rapport à mon point de départ. Le tunnel était circulaire, et montait petit à petit. Il suivait le tour de la grotte principale mais tout en s'élevant. Après une vingtaine de mètre, j'arrivais à un palier plus lumineux. La lumière venait d'un trou du plancher... J'allais jeter un coup d'oeil. La fumée aussi venait de ce trou... En dessous, j'apercevais des Gobelins, et mes deux compagnons! J'étais au dessus de la grotte!

Juste sous moi, Manu se servait d'un Gobelin pour taper sur un autre, mais il n'avait pas vu que deux autres créatures s'approchaient furtivement de lui par derrière. Saisissant mon courage ainsi que ma lance à deux mains, je m'élançais dans le trou!

"BAAAAANNNNZZZZZZAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAIIII!!!!!!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurelin
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
Laurelin

Nombre de messages : 1299
Localisation : dans la lune, comme d'hab ...
Rôle : Seigneur d'Elostirion, gardien des trois tours Blanches d'Emyn Beraid.

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: Fin 1er age
- -:

Vers les Havres Empty
Vers les Havres EmptyMar 29 Déc 2009 - 10:57
Vers les Havres Klang110
La bataille prenait une tournure inattendue tandis que la fumée se propageait de plus et plus et se faisait plus épaisse. Finalement, les gobelins se trouvaient pris à leur propre piège car, un comble ! Ils étaient eux même énormément gêné par le piège qu’ils avaient eux même imaginés, sans compté qu’au milieu du nuage âcre, la visibilité devenait quasi nulle.

Klang, furieux que sa précieuse barbe eut été raccourcie de moitié, hurlait dans la mêlée en pourfendant de sa hache affutée comme un rasoir, tout se qui passait à proximité, tant et si bien que pour finir, un espace libre se forma autour de lui. Il avait beaucoup de mal à reprendre son souffle, la fumée s’insinuant dans ses narines le faisait tousser et cracher, ses yeux lui brulait …

Il fallait sortir de là, il fallait trouver une solution sinon ce serait la fin. Il avait le choix entre mourir d’asphyxie ou bien, être trucidé par une lance gobeline. Il fit vite son choix, ce ne serait ni l’un, ni l’autre, il allait tenter le tout pour le tout pour s’échapper. Il n’y avait plus, ô grand désespoir, aucune chance de sauver la jeune hobitte, de l’extirpé des griffes des gros affreux.

Il fallait battre en retraite, courir le plus vite que ses petites jambes le lui permettraient. Il hurla à l’adresse de ses compagnons, espérant qu’ils soient toujours en vie et qu’ils entendraient son appel à battre en retraite :

- ON S’ARRACHE !!!!

C’est justement au moment ou il s’élançait qu’il cru bien que le ciel lui-même lui tombait sur la tête. Quelque chose, une forme en provenance du plafond venait pile d’atterrir sur lui, coupant net son élan et l’écrasant sous son poids.

Klang s’affala et s'étala de tout son long dans la poussière en poussant un juron …

La "chose" qui venait de l'écraser alla rouler à quelque mettre de là hors du nuage de poussière. Klang levant les yeux reconnu :

- RÔM ??!?!!


Vers les Havres Sign_l10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baltog
Roi Gobelin
Baltog

Nombre de messages : 64
Localisation : Mont Gundabad
Rôle : Roi du Mont Gundabad

~ GRIMOIRE ~
- -: Gobelin du Mont Gundabad
- -: 50 ans
- -:

Vers les Havres Empty
Vers les Havres EmptyMer 30 Déc 2009 - 16:01
Les gobelins commençaient sérieusement à s'énerver devant tant de résistances de la part de trois nains et ils commençaient à attaquer très sournoisement leurs adversaires. Certains commençaient même à s'enfuir et attendre qu'un nain sortent de la fumée pour lui lancer un projectile qui lui serait fatal. Heureusement pour les nains, tous ses peureux s'étaient postés au même endroit et ils pouvaient par conséquent fuir dans une autre direction.

***

Rômrhun n'était pas tombé n'importe ou, il se trouvait sur le pied du fils de l'ancien chef gobelin et il était tout comme son père un gobelin brutal et sans pitié. Malgré la fumée il asséna des coups de pied violent à l'ambassadeur nain puis le releva et lui donna deux coups de poings suivis in extremis d'un coup de boule dans le nez puis il le laissa chuter lourdement et se pencha pour trouver son cimeterre afin d'achever sa proie.

***

Un gobelin vicieux sauta sur le dos de Klang pour l'empêcher d'intervenir et laisser Rômrhun recevoir une correction monumentale.

***

Les gobelins arrivèrent au fond de la caverne où ils étaient en sécurité et festoieraient en dégustant le cadavre de l'ancien chef. La pauvre hobbit fut allongée dans un coin sombre de la grotte et son geôlier lui donna une bouilli jaunâtre où quelques bouts de viandes sûrement avariés ainsi qu'une gourde d'eau croupie. Il lui retira son bâillon et lui administra une sale claque suivit d'un cri aigu poussé par la hobbite, le gobelin savait désormais qu'elle était toujours vivante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Vers les Havres Empty
Vers les Havres Empty
Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Expédition vers le Harad.
» Et je m'envole vers d'autres cieux !
» Vers son destin
» Haïti: dégringolade vers un pouvoir dictatorial et personnel
» Lac Azuei laisse son lit et complique la circulation routière vers la frontière

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Les Terres du Milieu - :: Chez les Nains :: Les Montagnes Bleues-
Sauter vers: