L'orage se prépare dans un ciel sans nuage.

Aller en bas 
Nârwel Rusk-Iâr
Agent de l'Arbre Blanc
Agent de l'Arbre Blanc
avatar

Nombre de messages : 606
Age : 28

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 57 ans Grisonnant
- -:

Mar 13 Oct 2009 - 10:10
Nârwel et Daren sortirent sur la coursive Nord d'Edoras, contemplant le ciel étoilé, vierge des derniers moutons du début de soirée. Au loin, les plaines du Rhovanion restaient caché à leur vue par quelques blanc brouillard descendu des Montagnes Blanche. Et plus à l'Ouest se cachait Fornost et l'Isengard. Nârwel n'avait jamais revu la tour d'Orthanc depuis la dernière fois. Mais Daren et Risen en conservait un souvenir plus amer.

Nârwel savoura le paysage du crépuscule enneigé d'une grande bouffée d'air frais, et sans se tourner vers Daren, il parla.

"Nous devons allez voir l'Intendant..."

Il regarda les dernière maisons d'Edoras qui s'étendaient devant lui, quand bien même la forteresse de bois faisait le tour de l'enceinte, Le Rocher sur lequel la cité était construite était dangereux et impraticable sur la face Nord. Perdant son regard entre les étendues embuées et les étoiles scintillantes, Nârwel sortit sa pipe et après l'avoir fourrée, tira quelques rapide bouffées. Enfin il savoura la dernière herbe de la Comté que le mage Ambremage lui avait offert à Fondcombe, lors du dernier conseil des sages. Que devenait le mage? Pourraient t-ils tenir leur promesse d'aller fumer la pipe en compagnie des hobbits?

"Daren, tu ne m'a jamais raconté ce qui s'était vraiment passé en Isengard, après mon départ."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurelin
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
avatar

Nombre de messages : 1299
Localisation : dans la lune, comme d'hab ...
Rôle : Seigneur d'Elostirion, gardien des trois tours Blanches d'Emyn Beraid.

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: Fin 1er age
- -:

Mer 14 Oct 2009 - 10:55


Le lieutenant Daren appréciait de pouvoir quitter pour quelque temps l'atmosphère particulière et pesante qui régnait au sein du château d'or. Au dehors, tout semblait calme et le contraste était assez saisissant. Nârwel fumait tranquillement sa pipe à ses côtés, les yeux perdus dans le vague … Certainement pensait-il à sa femme et son fils qu'il avait laissés en Ithilien. A sa décision de mettre un terme à sa retraite dorée, de reprendre la route, de réintégrer le service.

Quoi qu'il en soit, il lui avait une nouvelle fois demandé ce qu'il s'était passé en Isengard … Daren avait toujours répugner à se replonger dans ce dramatique épisode. Malgré les faits qui dataient de plusieurs années, le souvenir funeste était encore vif à son esprit …

- J'ai vu tant de cadavres ce jour là Nârwel, tant des nôtres pourrissant à même le sol … L'épidémie … La mystérieuse maladie s'était immiscée au sein de la garnison de l'arbre blanc d'Isengard, insidieuse, fourbe, contaminant nos soldats les uns après les autres … Ils ont bien tenté de s'en protéger, éloignant les malades des baraquements pour les réunir quelques lieues plus loin. C'est la grotte dont je t'avais parlé Nârwel … La grotte de la mort !!

Daren baissa la tête. Le souvenir du mouroir était difficile à évoquer …

- Riven à refusé que je m'en approche. ''L'endroit le plus atroce que j'ai jamais vu'' m'a-t-il dit …

Le silence se fit pendant quelques instants puis Daren enchaina :

- Il exigea de moi que je retourne aux baraquements et que je l'y attende … Lorsqu'il revint à la nuit tombée avec ses hommes, il était épuisé. C'est au matin qu'il daigna me parler. Il le fit sans détour me déclarant :

''Il n'y avait plus rien a faire pour eux … Nous avons réunis toutes les dépouilles de nos frères dans la grotte puis nous en avons condamné l'entrée … Qu'ils reposent là jusqu'à la fin des temps !''

Daren soupira …

- Il ne cessait de dire : "C'est pas naturel ! Cette horrible maladie, elle est pas naturelle ! Saloperie ..."

- Par la suite, il refusa catégoriquement d'évoquer le sujet …
Nous apprenions quelques jours plus tard que l'épidémie était aux portes de Minas Tirith …


Le lieutenant se passa les mains sur le visage. Le souvenir de la garnison fantôme était cruel à son esprit. Il était heureux d'en avoir terminé avec son récit. Seul Riven aurait peut être pu apprendre plus de choses à Nârwel ... Il le Nârwel pour lui demander :

- Penses-tu que nous réussirons à voir l'intendant avant l'enterrement ?






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nârwel Rusk-Iâr
Agent de l'Arbre Blanc
Agent de l'Arbre Blanc
avatar

Nombre de messages : 606
Age : 28

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 57 ans Grisonnant
- -:

Mar 20 Oct 2009 - 21:41
Nârwel écouta attentivement son jeune ami. Et son regard se fit compatissant. Daren avait déjà vu trop d'horreur pour un jeune homme. Riven le savait, et même au coeur de ces sombres événements, son vieil ami avait su épargné plus de peine à Daren.

Durant ses années au Service, Nârwel avait mener une enquête pour son propre compte sur les raisons de l'épidémie, pourquoi avait-elle frappé l'Isengard et Gondor? Il n'avait jamais trouver de réponse, et pressé par des problèmes plus actuels, Gilgalmesh l'avait poussé à abandonner cette recherche infructueuse. Et devant le silence de Riven, Nârwel avait bien vite laisser tomber.

Il regrettait tant que Daren doive souffrir autant de la mort de leur ami. Alors même qu'il avait encore tellement à dire. Nârwel et Riven avait toujours été ami. Et alors que Riven avait choisi de s'enfuir avec Olion, laissant à contrecoeur Nârwel et Valdel et quelques autres se lancer à l'assault de l'ennemi, les deux amis n'avait jamais reparler de se jour là. Nârwel ne voulait perdre cet ami précieux à cause d'une dispute, et Riven rongeait sa honte, trop content de se retrouver, les deux amis respecter un certains tabou, mais maintenant que l'un d'eux n'était plus. L'autre sentait l'irrésistible regret de ne jamais avoir osé en parler.

Les pensées des deux hommes de Gondor se perdirent dans l'air frais du Rohan. Le paysage nocturne du pays des Seigneurs des Chevaux s'étendait devant eux.

"Oui il le faut. Je ne sais s'il aura le temps de nous recevoir."

Si cela ne pouvait être une invitation à rentrer, aucun des deux Gondoriens ne bougea avant un bon moment. La vue des Montagnes Blanches si proche et pourtant lointaine était comme le coup de pinceau sur une toile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurelin
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
avatar

Nombre de messages : 1299
Localisation : dans la lune, comme d'hab ...
Rôle : Seigneur d'Elostirion, gardien des trois tours Blanches d'Emyn Beraid.

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: Fin 1er age
- -:

Dim 25 Oct 2009 - 17:32


Après un long moment, comme s'il fut agit de longues plaintes, des trompettes résonnèrent dans le ciel de Rohan. Daren, perdu dans ses pensées se leva d'un bond et regarda en direction du château d'or. Au loin, une ligne de soldats au garde à vous faisait une sorte de haie d'honneur et sur le parvis du château, les joueurs de trompettes repartaient de plus belle avec les interminables notes sinistre.

Visiblement, il s'agissait du signal annonçant le départ prochain des délégations pour l'enterrement du Roi Theneor …

- Nârwel, je crois que nous devrions y aller. Il faudrait nous préparer pour nous rendre à la cérémonie. Espérons que nous pourrons rencontrer l'un où l'autre des dirigeant pour l'entretenir de nos dernières découvertes juste après l'enterrement … Là, tout de suite, ce me semble fortement compromis qu'en penses tu ?

Il réflechi un instant puis enchaina :

- De toute façon, nous irons avec la délégation du Gondor, même si nous ne sommes pas prévu. Tu es suffisamment connu pour que personne ne nous fasse de difficultés …

Le jeune lieutenant s'avança près de sa monture et fit signe à Narwel si il voulait bien le suivre :

- Allons Nârwel, je sais que tu adore cette vue et ce calme ... Mais si tu ne détourne pas le regard, nous risquons d'être en retard … Que nous ne soyons pas prévu passe encore mais que nous débarquions en retard au milieu de la délégation ne me semble pas des plus élégant … Viens tu ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'orage se prépare dans un ciel sans nuage.
» Ce soir, deux nouvelles étoiles brilleront dans le ciel. [Mort de Sanka' & Echos]
» etaine (?) une plume dans le ciel, du sang sur les ailes
» Élune. [Pas de commentaire,une partie est faite pour sa]
» Petit Flambeau - Ciel - mâle [LIBRE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Les Terres du Milieu - :: Le Rohan :: Edoras :: Meduseld-
Sauter vers: