Les ménestrels d'Esgaroth

Aller en bas 
Erco Skaline
Ambassadeur du Rohan à Dale
Ambassadeur du Rohan à Dale
avatar

Nombre de messages : 1111
Age : 23
Rôle : Seigneur d'Esgaroth

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim, descendant d'Eaden
- -: 31 ans
- -:

Ven 23 Oct 2009 - 16:23
Les ménestrels d'Esgaroth


Chaque ville possède une milice et, pour la plupart, une garnison de soldats de métier. C’est par ce nombre de guerrier qu’un grand nombre de ville monta sur les devant de la scène, ou devint importante. Mais Erco Skaline, le Seigneur d’Esgaroth, se redit vite compte que sa ville ne pourra jamais devenir une force militaire majeur. Il décida donc de faire connaître Esgaroth non pas par la guerre, mais bien par la culture, l’art, quelque qu’il soit.

C’est ainsi que les ménestrels d’Esgaroth furent créés en l’an 296 après le quatrième Âge. Ces membres n’ont, pour la plupart, jamais tenu une seul arme de leur vie. Ce sont des artistes rassemblées par le Seigneur Skaline à Esgaroth. Il fit construire une immense bâtisse pour abriter les membres de la Guilde des ménestrels d’Esgaroth. D’abord ces locaux parurent immenses pour la petite dizaine qu’ils étaient, mais avec les années, ce nombre a augmenté et l’on peut compter une centaine de Ménestrel d’Esgaroth basé pour la plupart à Esgaroth même. Certains de leur membre les plus aventureux voyagent seul ou par groupe, cherchant à ramener autre artiste à la guilde, ou simplement pour voir de nouveau paysage à peindre, à décrire….

Avec le temps, ces ménestrels prirent une certaine importance dans le monde de l’art. Et ou qu’ils aient, ils sont bien accueillis, certains noble demande même la venue de quelque uns de ces artistes pour animer une fête en un quelconque honneur. Ce qu’ils font avec joie…
Donc un conseil, n’allez pas embêter un ménestrel d’Esagroth, il aura toujours plus d’amis que vous….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erco Skaline
Ambassadeur du Rohan à Dale
Ambassadeur du Rohan à Dale
avatar

Nombre de messages : 1111
Age : 23
Rôle : Seigneur d'Esgaroth

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim, descendant d'Eaden
- -: 31 ans
- -:

Ven 23 Oct 2009 - 16:43
L’académie des arts d’Esgaroth


Si vous prenez la ruelle principale de la ville du Lac, celle qui passa par la place du marché, allez vers le château. Lorsque vous arriverez à sa porte prenez à droite et longez sa muraille sur environ une trentaine de mètres. Là vous arriverez sur une autre place, renommée récemment, la place des Arts. Il y a une statue représentant la plupart des arts reconnus. Et juste derrière, donc face à vous, il y a une immense bâtisse : l’académie des arts d'Esgaroth.
En vous approchant plus vous verrez une large porte à deux battants ou deux lourds anneaux de fonte font office de sonnette. Au-dessus de la porte deux dragons ont été gravé avec un soin minutieux. Le reste des façades ont aussi été décoré avec soin par les premiers ménestrels d’Esgaroth.

Arrivé à l’intérieure, vous avez le choix entre continué tout droit pour arrivé dans un immense réfectoire, relié aux cuisines par une porte de chêne. La face nord de la salle à manger donné sur une cour carrée avec un chemin de gravier sur les borts et au centre une pelouse ou pousse des arbustes et un chêne. Il y des bans à intervalle régulier et il n’est pas rare qu’un professeur donne son cour à l’aire libre.
La plupart des cours sont donné dans l’aile ouest du bâtiment. On peut dénombrer une dizaine de classes, chacune aménagée spécialement pour une ou deux disciplines. L’aile Est est composée de chambre et de deux dortoirs, un pour garçon et l’autre pour fille. Il reste le dernier étage, celui-ci, est réservé à quelques membres de la guilde, personne ne sait vraiment ce qui s’y passe. Il n’y a que des rumeurs. Certains diraient que se sont les favorites du Comte, mais cela ne va pas car certain ménestrel y ont accès sans être très porche avec le Seigneur Skaline. C’est un mystère de taille pour une tel guilde, mais nul ne vous en parlera, même ceux qui ont accès à cette partie….Il est fortement déconseillé d’essayer d’y entrer….

Hrp image à venir Hrp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erco Skaline
Ambassadeur du Rohan à Dale
Ambassadeur du Rohan à Dale
avatar

Nombre de messages : 1111
Age : 23
Rôle : Seigneur d'Esgaroth

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim, descendant d'Eaden
- -: 31 ans
- -:

Lun 28 Déc 2009 - 20:20

C'était le soir à Esgaroth, voilà bien trois semaines qu'Erco était partit. Les Ménestrels pouvaient se la couler douce sans chef pour leur donner d'ordre. Chacun ou chacune pouvait se laisser aller, composer, écrire, ou chercher l'inspiration dans les alentours de la ville du lac.
Len, lui, fidèle à son rôle "d'écrivain" écrivait dans les étages supérieures de l'académie des Arts d'Esgaroth. Dans une petite pièce éclairée par seulement une chandelier, il classait des documents important pour le service. Une petite fenêtre donnait sur la rue ou s'affairait les derniers marchands.
Un soupire s'échappa entre ses vieilles lèvres toutes craquelées.
Ça fessait depuis midi qu'il épluchait ces notes pour en retirer quelque chose. Ses yeux brûlaient à force de lire un charabias vacillant.
Puis, soudain, un TOC TOC frappa contre la vitre. Il leva ses yeux et vit un pigeon qu'il reconnaîtrait entre mille.
Il se leva presque d'un bond et faillit s'étaler, mais se rattrapa à la table. Lorsqu'il eut ouvert la fenêtre l'oiseau entra, et alla directement se poser sur son bureau.
Un parchemin roulé était accroché à sa patte droite. Le vieil homme le détacha, et le déroula. Il avança et recula le papier rugueux pour ajuster sa vue. Lorsqu'il eut trouvé la bonne distance il déchiffra l'écriture de Khaldrad. Il relut la lettre plusieurs fois pour être sûr de comprendre ce que le chef des Espions voulait qu'il fasse. Envoyer Arthur accompagné par un Espion à Minas Tirith pour enquêter sur ce signe:


Len l'observa longuement, mais du bien avouer qu'il ne le comprenait pas et ne l'avait jamais vu. Néanmoins, il le recopia une nouvelle fois sur une feuille vierge qu'il glissa dans sa poche. Et il commença à rédiger un nouveau dossier ou était marqué sur la première page en haut à droite: Arthur et la date de ce jours.
Les crissements de sa plume percèrent ce début de soirée un bon moment. D'une écriture nerveuse et pressée, Len écrivait un nouvel un nouvel ordre de mission pour un Ménestrel.
la lumière s'éteignit que tard dans la nuit, et des pas pressé, accompagné par un canne réveillèrent plusieurs résidents de l'académie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erco Skaline
Ambassadeur du Rohan à Dale
Ambassadeur du Rohan à Dale
avatar

Nombre de messages : 1111
Age : 23
Rôle : Seigneur d'Esgaroth

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim, descendant d'Eaden
- -: 31 ans
- -:

Mer 30 Déc 2009 - 20:21

Len ne perdit pas un instant pour aller réveiller Arthur. Il avait prit l'habitude de ne jamais remettre à demain se qui pouvait se faire à l'instant. Hors mettre au courant son collègue ménestrel pouvait se faire dés maintenant. Le vieil homme n'eut aucun mal à trouver la chambre d'Arthur pour l'y avoir réveiller une bonne dizaine de fois. A chaque fois, il prenait un malin plaisir à le faire sur-sauter.
Cette fois ne fut pas une exception à la règle. Le jeune homme poussa un cris moitié réveillé et encore moitié endormis. Ses yeux battirent des paupières pour savoir ce qui troublait son sommeil. Il aperçus Len, et lâcha d'unf aux aire grognon:

-Par mille Valars, combien de fois faudra-t-il que je te dise de ne pas me réveiller ainsi.


Len sourit et répondit avec humour:

-Si tu voyais ta tête que tu fais, tu continuerais!!!

La réponse était sortie une nouvelle fois, et une nouvelle fois Arthur ne savait que répondre. Il se leva en jetant la couverture sur le coté. Il demanda en cherchant ses habits dans le fouillis de sa chambre:

-Que me vaut ta visite si tardive? Mais je devine dans tes yeux que je vais voir du pays. Ai-je raison?

Len ignora la question et se contenta d'ordonner, comme si rien n'avait été demandé:

-Tu connais Irsch? C'est un brave type originaire d'un petit village proche d'ici...Tenant une bijouterie à Esgaroth, il doit partir pour une affaire de bijoux à Minas Tirith. Et il serait bien que tu l'accompagnes.


Arthur fut surpris de cette approche. Il était quasiment sûr que Len avait une idée derrière la tête et qu'il aurait un rôle a joué dans ce qui allait suivre. Comme réponse à ces pensées, le vieil homme sortit une enveloppe de sa poche et la tendit à son agent. Il dit simplement:

-Je me suis permis de retranscrire mes intuitions sur cette affaire. Enfin tu la liras bien assez vite à mon avis. Irsch partira en début de matinée. Soit à l'heure, il n'aime pas attendre et...vous allez en passer du temps ensemble dans les semaines à venir.


Arthur rit devant dernière remarque de son ami et le regarda s'éloigner dans le couloir. Il resta inerte jusqu'à ce que les pas disparurent dans cette fin de nuit. Puis le Ménestrel commença à rassembler ses quelques affaires pour le voyage qui s'annonçait demain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erco Skaline
Ambassadeur du Rohan à Dale
Ambassadeur du Rohan à Dale
avatar

Nombre de messages : 1111
Age : 23
Rôle : Seigneur d'Esgaroth

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim, descendant d'Eaden
- -: 31 ans
- -:

Dim 24 Oct 2010 - 21:15
Dés son approche de ses terres Erco rabaissa sa capuche, cacha tout ses signes de richesses. Il prit soin de ranger ses habits avec l'écusson d'Esgaroth. Il ne devait en aucun cas être reconnu par son peuple avant l'heure. On le recherchait encore sûrement et des hommes devaient avoir pris position au alentours de sa demeure.
Il replongea alors dans ses actes. Il avait amené plus d'une dizaine de bon et loyaux soldats à la mort par stupidité. Avec le temps ses cauchemars s'étaient estompés, mais certaines nuit, ils reviennent. Il avait espéré que le jugement lui enlèverait un peu ses remords qui étaient nés en parlant sur la route de Minas Tirith avec ses geôliers... A présent il se rendait vraiment compte du poids que c'était de commander, une seule de ses actions pouvaient changer l'avenir de ses sujets, ses soldats. Un bon capitaine ne devait pourtant pas en prendre compte. Il devait mettre le but et la cause avant la vie de ses hommes. Erco n'y arrivait pas. Néanmoins, il savait que devant ses compagnons il devait être sur de lui, même si au fond il doutait de tout. C'était en quelque sorte mentir à des frères, leur faire croire que tout va bien se passer alors qu'on sait très bien que tout ne se passera pas comme il faut...
Il secoua la tête, et lâcha un soupir. Entrer dans sa ville en temps que fuyard, le faire caché de tous. Il n'y croyait pas encore. C'était trop étrange.

Gnow était silencieux. Il ne parlait que pour dire quelques choses d'importants. Il avait appris à être bref mais éloquent. Ses habits contrastaient totallement avec ceux d'Erco qui avait reprit ses anciens vêtements. Il avait bien pâle allure comparé à sa dernière entrée dans cette ville.
Par chance l'aube n'avait pas encore eut lieu. Esgaroth était donc calme. Il n'y avait pas âme qui vive dans les premières ruelles. Mais par expérience l'ancien chevalier prit soin d'éviter les quartiers un peu fêtards, ceux proche du lac, il y était connu et en plus certain devait être en train de décuver ou de rentrer chez eux. Prenant donc un léger détour ils atteignirent enfin l'académie des arts d'Esgaroth.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erco Skaline
Ambassadeur du Rohan à Dale
Ambassadeur du Rohan à Dale
avatar

Nombre de messages : 1111
Age : 23
Rôle : Seigneur d'Esgaroth

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim, descendant d'Eaden
- -: 31 ans
- -:

Mer 27 Oct 2010 - 15:36
Mais contrairement à ce que Gnow avait imaginé, Erco n'essaya pas d'entrer dans l'académie des arts d'Esgaroth. Le Seigneur de la ville du lac s'avança droit vers une petite maison bâtie de l'autre côté de la rue. Elle ne comprenait que deux étages à première vue et semblait être assez vielle. La porte tenait par miracle. Un simple coup de vent pourrait la faire basculer.
Le rohirrim sortit de ses vêtements une clés autrefois sans doute belle, mais aujourd'hui rouillée un simple à-coup pourrait la brisée en deux. Erco fit marcher la serrure dans u grincement et poussa le battant d'un geste lent pour occasionner le moins de bruit possible. Il chuchota:

-Ne fais pas trop de bruit, Mathiew dort sûrement encore...

Gnow ignorait tout de ce Mathiew. Ce devait être le propriétaire de la maison, et sans doute un homme de confiance au Comte. Mais hormis cela c'était le noir total. L'arnorien s'interrogeait beaucoup sur Erco. Ils ne s'étaient guère parler et le message avait plein de question sur ces Ménestrels par exemple...

L'intérieure de la bâtisse était dur à distinguer à cause de l'obscurité. On pouvait voir la forme des meubles et des objets, le tout sans couleur. Juste plusieurs tinte de noirs. Le couloir d'entrée était étroit, sur le côté une étagère pour y ranger des babioles avec quelques barres pour y accrocher son manteau, sa cape ou toute autre habit.
Ils passèrent devant ce qui devait être la cuisine, puis entrèrent dans le salon. Une pièce chargée de meuble encombrant et lourd. Une table, trois fauteuils, une chaise dans un coin, une bibliothèque bancale remplie de vieux livres, plusieurs lampes et une commode.
Faisant comme chez lui Erco alluma une lampe et s'assit sur un des fauteuil, il montra un siège à Gnow en disant:

-Prenons nos aises, Mathiew va pas tarder à se lever. C'est bon garçon, un peu jeune, mais de toute confiance...Rappelle toi de lui, en cas de problème il t'hébergera, te soignera si besoin est....

Ce mathiew était un ancien aide-infirmier qui partit pour le Nord avec une petite troupe d'homme du lac. Il était partit à quinze ans, maintenant agée de vingt ans, il en faisait dix-sept. Il aimait ça plus que tous aimant les filles plus jeunes que lui. Il adorait écumer les tavernes draguant tout ce qui lui passait sous la main. Et ce avec les regards désapprobateur des pères. Une fois un l'engagea dans un duel, et Mathiew dut se rappella alors pourquoi est-ce qu'il avait choisi la voix de la médecin à celle du guerrier: il était pitoyable armée d'une épée....Il garde une jolie marque sur l'abdomen droite de ce duel.

Le duo restèrent là assis à discuter dans une lumière vacillante. Peu à peu la disction s'orienta tantôt sur le passé de Gnow, tantôt sur celui du Seigneur Skaline. Les deux parties gardèrent une pénombre voulue sur certaine partie...Pour Erco principalement son court séjour au Mordor. Des souvenirs bien peu chaleureux...
Une voix les interrompirent. Elle était un peu fluette, une voix plaisante à entendre. Erco sourit sans se retourner. Gnow sursauta presque et fixa le nouvel arrivant.
Mathiew s'était levé....

Hrp suite vendredi Hrp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erco Skaline
Ambassadeur du Rohan à Dale
Ambassadeur du Rohan à Dale
avatar

Nombre de messages : 1111
Age : 23
Rôle : Seigneur d'Esgaroth

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim, descendant d'Eaden
- -: 31 ans
- -:

Dim 31 Oct 2010 - 19:59

Matthiew entra dans la pièce. Ses cheveux étaient en bataille lui donnant un air de chien battu. Un nez un peu allongé accentuait cette comparaison. Un veste bleu recouvrait un débardeur blanc comme neige. Il faisait effectivement très jeune, mais son regard en disait long. Un regard un peu froid, celui du blasé. Il dit de sa voix si particulière:

-Erco....Ça va? L'on raconte beaucoup de chose,...

Il se tourna vers l'arnorien et se présenta:

-Veuillez m'excuser, l'on me prénomme Matthiew, je suis disons un homme au Comte.

Il avait un grand sourire en disant cela. Il était clair qu'il était plus que fier de son métier. Bien que officiellement il n'était qu'un traine-savate vivant sur l'héritage de ses défunt parents, et d'une rente d'ancien guerrier. Le Seigneur Skaline s'était arrangé pour changer les registres de sorte que Matthiew était classé vétéran.
Le Comte répondit pour Gnow et lui-même:

-Je te présente Gnow, c'est un ami à moi, je t'en dirais plus plus tard. Quelles sont les nouvelles d'Esgaroth? Du changement? Tu le sais sans doute je ne peux plus me montrer au grand jour comme par le passé


Il y avait une pointe de mélancolie dans sa voix. Malgré le détachement qu'Erco essayait de prendre, il ne parvenait pas à cacher l'amertume de s'être fait arrêter et d'être à présent un fugitif. Matthiew acquiesça et dit:

-Venez, allons nous mettre autour d'une table pour parler. Il s'est passé pas mal de chose ici. Venez!

Il emmena ses "invités" jusque dans la salle à manger, qui faisait aussi office de cuisine. Il sortit plusieurs tasses qu'il remplit d'un nectars fruité. Une fois tous assis, il commença à parler, à raconter ce qui c'était passé. Plusieurs fois Erco questionna et s'intéressa particulièrement à qui avait été remis le pouvoir en son absence. Ils parlèrent durant plusieurs heures. Gnow n'ouvrit pas une fois la bouche, il ne devait pas tout comprendre, mais il acquiesçait régulièrement.
Midi approchait....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erco Skaline
Ambassadeur du Rohan à Dale
Ambassadeur du Rohan à Dale
avatar

Nombre de messages : 1111
Age : 23
Rôle : Seigneur d'Esgaroth

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim, descendant d'Eaden
- -: 31 ans
- -:

Sam 30 Nov 2013 - 0:53
Il n'y avait pas mille moyen de trouver Len. Juste un seul enfait. Aller à l'académie des arts d'Esgaroth. C'était une grande battisse appartenant à un ancien noble de la ville qui avait été ruiné. Elle avait été laissé en abandon quelques années avant que le Comte n'arrive pour la rénover et en faire ce qu'elle est aujourd'hui. Un centre d'art. Il y avait de nombreuse classes, des dortoirs, des pièces vides et un étage réservé au Comte et à ses Ménestrels. C'était là que passait la plupart de son temps le dénommé Len. Ecrivain à la retraite et homme de confiance d'Erco. Malgré ses quatre-vingt ans et quelques, il restait une personne dynamique.

Le trio arriva rapidement jusqu'à cette académie et y entrèrent par la grande porte. Ils y étaient toujours les bienvenus, n'importe qui du reste. Les deux grands battants de l'entrée restaient ouvert dés l'aube jusqu'au soir. Après il restait toujours une porte de service que seul les membres de la guilde avaient en leur possession. Ces derniers temps elle n'était pas beaucoup utilisé, peu de gens osaient s'aventurer dehors, encore moins des musiciens itinérants ou des sculpteurs ou peintres. Ils essayaient plutôt de rester cloîtrer dans leur antre pour créer sur les évènements tragique qui se déroulaient à Esgaroth. La semaine dernière un marchand et sa femme avaient été agressé chez eux et tué pour voler quelques bijoux et une somme inconnue. Cela avait beaucoup secoué la ville d'habitude plutôt calme. La milice avait tenté de trouver des coupables mais s'était plutôt montrer inefficace....

Ereion traversa des couloirs de pierre d'un pas rapide et monta trois escaliers avant d'arriver devant une énième porte. Celle-ci était plus massif et sertie de plaque d'acier sur les bords. Il sortit alors de sa poche une clés complexe qu'il enfila et fit tourner. Un petit cliquetis s'ensuivit. Tous purent ainsi entrer dans le dernier étage de l'académie d'Esgaroth. C'était un ancien grenier modifié pour accueillir plusieurs grande table avec les chaises qui vont avec, trois  paillasses, et contre chaque mur des grandes bibliothèques dont la plupart étaient encore inoccupée. Au fond dans un fauteuil pourpre délavé était assis un vieil homme avec un gros livre sur les genoux et une plume en main. Il était totalement dans son monde accaparé par l'écriture de son nouveau livre. Il n'entendit personne arrivé et ce fut Rhor qui claqua dans sa main un coup sec. Ce qui fit sursauté Len qui se leva d'un bond en lâchant un cris rauque. Il leva ses yeux vers les nouveaux arrivant et lâcha:

-Haaa c'est vous!!! Mais prenez un siège. Que puis-je vous offrir? Du thé? Ou quelques choses de plus fort.... Attendez j'ai un vin ouvert pas loin.. Il est excellent.. Mais vous avez faim?

Mais ce fut Erelion qui coupa court à toute ces politesses:

-Len... Rien du tous... On a besoin d'information!!! Qu'est-ce qui se passe ici?

Len se stoppa et se mit à réfléchir comme pour choisir ses mots...

-Oui bien sûr... Ici ce n'est pas la joie... Il y a des bandits partout et la milice... Fin des amateurs, de pauvres jeunots, se font mener la vie dur. Deux se sont fait poignarder une nuit... Ils ont survécu par miracle, mais l'un d'eux boitera toute sa vie... Tous le monde est un peu à cran... Pag ne sait plus ou donner de la tête, c'est bien que vous soyez revenu... Ou sont Erco, Alarthor et Elfrûth? Déjà au lit? hahahahaha

-Len, ils ne viendront pas ici... On est que trois!!! Et bientôt nous serons déclaré hors-là-loi...

-Quoi? Il se passe quoi? Et Erco, Alart....

-Erco et Alarthor sont partit loin, et Elfrûth est en train de mourir à Dale... Et le Roi Gudmund a dissout notre ordre.... On est plus rien... Mais on a besoin de toi pour réparer notre absence. Que sais-tu de ces bandits?

Len était un homme intelligent, il pouvait emmagasiner un nombre incroyable d'information et les trier, faire les liens avec d'autres choses et l'ordonner pour l'expliquer simplement en une fraction de seconde. Il disait que c'était son talent d'écrivain.

-Je vois... J'ai fait travailler le réseau habituel quand j'ai vu que la criminalité augmentait. Tous nos amis s'y sont mis, mais il n'y a eut que très peu d'information qui sont revenu en échange. Le peu que j'ai réussi à recueillir est qu'il y a un groupe de voleur, tueur, assassin qui semblent travailler pour le Bard... Dix personnes, peut-être plus....

-Quoi? Et une milice n'arrive rien à faire contre ça???

-Rhor laisse moi finir, tu es comme un enfant... Le problème étant qu'on a aucun nom, aucune planque. Rien du tous. Même les vols, arnaques ou quelques meurtres qu'il y a eut on ne sait pas à qui les attribuer... Il y a aussi des gars venu ici un peu par hasard et qui profite de la situation... Il y a trop de possibilité, et les seuls qu'on arrête, ce sont des amateurs essayant de grappiller un petit quelques choses... Pas les professionnels...

-Et le Phénix? Tu as essayé de marchander avec elle? Elle doit savoir, elle sait tous ce qui se passe ici... Elle ne doit pas aimer que d'autre vole son travail....

-J'y ai pensé vois-tu... mais que lui proposer? je suis qu'un écrivain, je ne représente rien du tous... Négocier aurait été peine perdue... Si vous voulez essayer, je peux faire passer un message rapidement...

-Fait le... Et en attendant, il faut que personne ne parle de nous... Nous restons ici quelques heures, et après nous bougerons quelques parts....

-Bien, je vais faire le nécessaire... Vous irez ou?

-Ça, on va voir... Dépend du Phénix, mais cette nuit on va agir.... J'espère!!! On a un petit rigolo à débusquer.

Galarîn fit alors sa première remarque:

-Ouais se faire appeler Bard à Esgaroth, c'est assez ironique vu ce qu'il fait....

Len ne commenta rien du coup et posa son livre et son matériel d'écriture sur une petite table et se leva. Il indiqua du doigt une armoire ou se trouvait quelques biscuits et bouteilles de vin. Le garde-manger de l'étage. Rien de bien fameux mais c'était déjà ça. Il dit en partant encore une fois:

-Je vais faire le nécessaire...

Les trois anciens chevalies s'assirent donc attendant des nouvelles. Chacun parla tour à tour de comment allait se dérouler la suite. Erelion était pour recueillir des informations et agir un grand coup pour couper la tête rapidement, puis laissez la milice s'occuper des hommes de main le lendemain. Rhor voulait s'occuper de tous les bandits à la fois. Dés que l'un d'eux se montre, on le tue et c'est finit. Galarîn était pour déjà se promener dans les rues cette nuit et voir de quoi il en retourne et d'agir en conséquence... La discussion continua encore un long moment.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gallen Mortensen
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
avatar

Nombre de messages : 1569
Age : 41
Localisation : Minas Thirith
Rôle : Vice Roi du Rohan

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 31 ans
- -:

Lun 16 Déc 2013 - 15:54
al


La belle Phénix était dans son antre .L'immense sous sol d'esgaroth . De là, elle supervisait tout. Elle était la reine de l'ombre de la cité des lacs.

Depuis la défaite de Dame Miriel, Le phénix avait repris son sinitre commerce. Mais ses comparses ne se trompaient pas, elle semblait absente parfois. la belle pensait fréquemment à son baiser volé au ténébreux comte d'Esgaroth: Erco Skaline.

il faut bien l'avouer le beau chevalier l'avait plus que troublée. Guilota l'elfe avait pris du grade, il ne volait plus les batisses luxueuses de la ville du cygne mais était le bard droit de la belle. L'elfe aux cheveux auburn scrutait souvent le Phénix sans un mot , cela avait le don d'agacer la belle d'ailleurs.

Oros le boucher d'Esgaroth était toujours là mais il vaut dû se faire amputer du bras gauche depuis la bateille rangée contre l'Ordre. Il avait donc changer de poste il était une sorte de trésorier de la bande, il comptait et recomptait les rentes énormes de l'organisation.

Naturellement le Phénix eut vent de l'arrivée de chevaliers d'Erco à Esgaroth. A croire qu'elle le savait avant même eux... Elle avait des nouvelles d'Erco, il vait été aperçu à Aldburg , où iol vait participé victorieusement à la bataille contre le roi Hogorwen. quel combattant décidément..

Ensuite il était parti clandestinement avec un groupe de guerriers aguerris. Le phénix grâce à ses relations savait qu'il avait été aperçu à Osgillath. Depuis plus rien. Le phénix se doutait par expérience que le Comte avait rejoint une caravane pour passer inaperçu mais pour quelle raison?

Sa lutte contre l'Ordre semblait la seule raison valable à cette disparition.

Ainsi donc des chevaliers du comte voulaient la voir. Elle convoqua Guilota et lui intima l'ordre de les amener ici.

De sa voix cristalline L'elfe répondit

"C'est une erreur . Tes pensées pour le comte te trahissent"

Le Phénix fut estomaquée. Jamais Guilota ne lui avait parlé ainsi.

Reprenant Constante elle répliqua

"Je suis la chef, Guilota, obéis moi et sache que c'est pour les affaires ils ont de l'Or..."

Guilota eut un sourire fugace , mais il se retira , il prit quatre hommes avec lui.

Elle entendit ensuite la voix grasse d'Oros s'exclamer

"C'est n'importe quoi !!"

Le colosse continua de maugréer. Le phénix se passa rapidement l'index droit sur ses lèvres repensant u doux baiser du comte.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Guilota était posté sur le toit en face du domicile de Len. sa vision parfaite lui permettait de remarquer tout mouvement. Il attendait la sortie des "preux " chevaliers pour les accoster et les emmener voir le Phénix. Si ils résistaient, il se ferait un malin plaisir de les raisonner. Il détestait les chevaliers et les secouait un peu avant la rencontre ne lui déplaisait pas , bien au contraire.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erco Skaline
Ambassadeur du Rohan à Dale
Ambassadeur du Rohan à Dale
avatar

Nombre de messages : 1111
Age : 23
Rôle : Seigneur d'Esgaroth

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim, descendant d'Eaden
- -: 31 ans
- -:

Ven 27 Déc 2013 - 16:25
Il y a toujours un moment dans une vie ou le chemin mène à un croisement ou il y a multiple décisions à prendre, et pas des plus faciles. C'est dans ces moments là que l'on voit la réelle importance des amis, des frères d'armes, des compagnons de toujours. Ereion regardait ses deux autres compagnons en pensant à tous cela. Que ferait-il sans eux? Sans doute rien pour réparer ses fautes, mais là grâce à eux, ils pouvaient tous ensemble le faire. Un soutien collectif, une amitié forgé par le fer et le sang versé en dix ans. Rien ne pouvait les dissoudre, même pas les paroles de leur Roi au final. Ereion sourit, c'était ça l'amitié.

Le temps passa, et passa encore. Les trois hommes tournaient en rond attendant un message du Phénix. C'était comme un siècle qui passa alors que seulement deux heures passèrent. Au bout de la troisième, ils se retrouvèrent tous autour de la table à savourer l'une des bouteilles de Len avec une miche de pain et du lard. Prendre un repas, aussi succinct soit-il, c'était du bonheur. Ces petits plaisirs donnaient une joie de vivre à Rhor et son frère, Ereion était plus blasé par rapport à ça et ne parlait guère. Les deux autres rigolaient et se lançaient des blagues comme s'ils étaient ici pour s'amuser. Ignorance voulue et joie de la jeunesse semblaient des capacités bien lointaine à Ereion. La quatrième heure allait s'entamer, qu'il ne tenait plus en place. Trop de stress, trop d'attente. Il finit par se lever lâcha à ses compagnons:

-Restez ici, je vais faire un tour dehors, on aurait déjà du être contacter par le Phénix. Ce n'est pas normal... On ne peut attendre plus.

-Oui, mais nous venons avec toi! répliqua Rhor en se levant à son tour. Mais Ereion ne comptait pas que cela se passe ainsi, il se contenta de répliquer avec autorité et de pointer la place encore chaude:

-Non mon ami, vous restez ici... L'annonce va être bientôt clamer que nous sommes hors-là-loi... Nous promener à trois serait trop dangereux. Seul je passerais pour un de ces nouveaux bandits et je serais bien plus mobile que avec vous... En plus si je me fais....

-Arrête, cela n'arrivera pas.... Disons que si dans deux heures tu n'es pas revenu, on viendra te rechercher...

-Soit Rhor, si c'est cela que vous voulez... Bon j'y vais... A dans moins de deux heures alors.

Ereion sortit d'une armoire au fond de la pièce un large manteau gris foncé délavé qu'il enfila par dessus ses autres vêtements, cachant ainsi une armure de cuir et son épée. Capuchon rabattu sur le visage il était encore plus méconnaissable, sauf aux personnes le cherchant vraiment. Il pris un bout d'étoffe qu'il mit comme bandeau.

Ainsi sorti Ereion, ancien chevalier et nouveau hors-là-loi dans les ruelles d'Esgaroth. Il ne svaait pas trop ou aller pour essayer de prendre des nouvelles du Phénix... Les quais sans doute mais c'était encore un territoire vaste et surtout qui semblait avoir beaucoup changé depuis son départ pour Aldburg. Alors qu'il faisait ses premiers pas, il se sentit soudainement épier. Il se stoppa un bref instant et faisant semblant de chercher quelques choses dans une poche, il jeta un coup d'oeil autour de lui. Rien...

Alors qu'il allait reprendre la route, il entendit une voix proche de lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gallen Mortensen
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
avatar

Nombre de messages : 1569
Age : 41
Localisation : Minas Thirith
Rôle : Vice Roi du Rohan

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 31 ans
- -:

Lun 30 Déc 2013 - 15:33
Guilota avait pris un malin plaisir à s'approcher du chevalier. L'humain avait été ridicule , il avait essayé de passer inaperçu. Rien que sa démarche dénotait avec son déguisement. Jamais cet homme ne baisserait les yeux devant un autre . Or la condition inhérente à son accoutrement l'imposait. Quels idiots ces chevaliers... 5OO ans que Guilota vivait sur les terres du Milieu. C'était un elfe etonnant. Tout jeune il fuit attiré par l'Or et possédait ce qu'il n'avait pas. Bien que né à Imladris, il partit rapidement pour être mercenaire et vivre une vie aventureuse. Beaucoup de ses congénères trouveront sa vie innommable, mais lui avait parcouru toutes les contrées des terres du Milieu. Lui pouvait dire qu'il les connaissait. Depuis une trentaine d'années il était à Esgaroth. Il adorait cette "Bourgade", la présence du Lac le rassurait. Il avait assisté à l'ascension de la jeune Phénix en tant que chef des malfrats de la ville. Il avait sa propre bande de voleurs. mais la belle avait rompu le statut quo et lançait sa bande dans une vendetta contre un ordre mystérieux . Enfin une vendetta, pour un homme oui, le beau comte Erco Skaline. Les compagnons de Guilota étaient morts lors de la bataille contre la "dame d'Esgaroth". Et une fois encore le Phénix exigeait d'aider cet aventurier venu du Rohan.

Guilota susurra à l'oreille du chevalier


"Suivez moi Chevalier ou vos amis vont mourir percés de flèches. De plus je suis obligé d'insister , mais sachez que cela ne me dérangerait pas au contraire.... Messire"


On pouvait percevoir une trace de menace dans le mot pourtant poli et simple "Messire".


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erco Skaline
Ambassadeur du Rohan à Dale
Ambassadeur du Rohan à Dale
avatar

Nombre de messages : 1111
Age : 23
Rôle : Seigneur d'Esgaroth

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim, descendant d'Eaden
- -: 31 ans
- -:

Ven 3 Jan 2014 - 17:09
Ereion se croyait vraiment malin dans son déguisement. Persuadé qu'il serait méconnaissable, il se sentit humilié quand un homme vint se placé dans son dos et commença à lui parler à l'oreille. D'abord le chevalier sentit son dos se glacé sous l'effet de la surprise, il dut même se retenir pour ne pas asséner un coup de coude à l'inconnu. Reflex primaire, mais qui aurait sans doute coûter la vie à ses amis. Il y avait donc des tireurs embusqués autour de leur repaire... Lui qui croyait que c'était un lieu sûr... D'un autre côté, c'était un homme du Phénix qui lui parlait et il savait très bien que cette femme connaissait tous à Esgaroth. Il ne put se acquiescer et alors qu'il se mettait en route pour suivre son mystérieux "nouvel ami". Il lâcha tentant d'avoir un ton amusé:

-Je suis donc si repérable? Ou me menez-vous???

L'homme ou plutôt l'elfe, ne répondit rien et se contenta de lui faire signe de continuer à avancer. Ereion tentait de se souvenir de cet homme, car il était certain de l'avoir déjà vu. Oui il en était certain. Mais ou? Sans doute en compagnie du Phénix, car même si la beauté était une hors-là-loi, elle entretenait une certaine relation avec Erco. Ereion restait persuadé que son Seigneur aurait pu facilement faire emprisonner toute la bande sans problème, mais pourtant ne l'avait jamais fait. Erco ne faisait que répéter: "Un bandit que tu connais, n'est pas une priorité. Traque plutôt celui qui t'es inconnu.". Ereion prenait conscience de ce que cela signifiait. Le phénix était connue d'Erco, et au final ne causait pas tant de mal à Esgaroth... En tous cas moins de la nouvelle pègre.

Il se retrouva bientôt dans des quartiers plus pauvre de la petite ville, et soudaine il se retrouva les yeux bandés. Il tourna sur lui-même une vingtaine de tour, tant et si bien qu'il se retrouva totalement perdu. Ils repartirent un petit moment à marcher et à changer de rue assez souvent, jusqu'à devoir descendre un escalier... Il savait ou cela menait, enfin plus ou moins. L'antre du Phénix c'était les sous-sol d'Esgaroth... Il pénétrait dans la gueule du loup, mais un loup encore amical...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gallen Mortensen
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
avatar

Nombre de messages : 1569
Age : 41
Localisation : Minas Thirith
Rôle : Vice Roi du Rohan

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 31 ans
- -:

Mar 7 Jan 2014 - 14:42


Ereion entendit un rire étouffé lorsqu'il demanda si il était repérable. Il entendit juste la voix posée et cristalline de Guilota qui lui susurra

"Enfin vous n'avez rien d'un mendiant ou d'un vagabond. Vous roulez des épaules et en tant que chevalier vous avez une sorte d'arrogance qui transpire de chacun de vos mouvements c'est ainsi c'est votre nature"


Puis plus rien. Il fut désorienté... Après un temps indéterminé pour le chevalier il se retrouva assis dans la même pièce qu'Erco il y a quelques temps mais il l'ignorait. Le sac sur sa tête fut retiré sans ménagement par un colosse au bras unique; le fameux Oros dit "le Boucher".

Le géant grogna et se positionna derrière le siège du chevalier. Puis il attendit en silence ne répondant pas aux questions d'Ereion.

Puis elle arriva. sa démarche chaloupée, ses boucles d'or tomba sur son visage de porcelaine, sa combinaison de cuir mettant en valeur sa silhouette parfaite. mais à son coté une arbalète de poing identique au célèbre fantôme et deux longues dagues effilées.

elle s'assoit devant le chevalier, ménage une pause presque gênante. Puis elle pose ses coudes sur la table de bois , ses mains encadrent son doux visages. Ses yeux bleus fixent les prunelles du chevalier du comte et sa voix tellement féminine lui demande

"Alors chevalier que ne voulez vous??"

Une entrée en matière directe qui annonçait peut être une alliance certes impie mais lucrative ou...pas.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erco Skaline
Ambassadeur du Rohan à Dale
Ambassadeur du Rohan à Dale
avatar

Nombre de messages : 1111
Age : 23
Rôle : Seigneur d'Esgaroth

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim, descendant d'Eaden
- -: 31 ans
- -:

Dim 12 Jan 2014 - 13:01
Lorsque Ereion put revoir une quelconque lumière, il se sentit agresser par une force incontrôlable. A tel point qu'il dut fermer les yeux et les rouvrir plusieurs fois pour s'habituer à la lumière ambiante et dansante des torches qui éclairaient la pièce. Il se savait dans des sous-sol, mais ou, il n'en avait aucune idée. Cela pouvait être n'importe ou tellement Guilota avait bien fait son travail de désorientation. C'était là une expert cet elfe, et bien que Ereion le savait il était toujours étonné du professionnalisme de certaine personne. Il se savait à présent entre les mains de personne hors-là-loi avec qui il allait devoir négocier, sûrement durement une alliance.

Il dut attendre quelques minutes en compagnie du célèbre boucher, Ereion l'avait déjà rencontrer à plusieurs reprises, et il était heureux d'être un invité en ce moment. Il n'avait aucun envie d'affronter ce géant, même si à ce dernier il lui manquait un bras.

Après arriva sans prévenir le Phénix. Démarche féminine a faire tomber les plus sérieux. L'ancien chevalier ne pouvait que la trouver belle, et se sentir soudainement atteint par le charme de la jeune femme. Elle alla directe au but, et il ne pouvait en demander plus. Laissant un court moment de silence, histoire de réfléchir à ce qu'il allait dire. Puis il se lança:

-Phénix, je suis sûr que vous avez une petite idée sur le sujet de ma venu... Nous avons perdu le contrôle d'Esgaroth, et vous le savez... Nous nous sommes absentés trop longtemps, et nous en payons le prix. Je suis revenu avec mes compagnons pour réparer nos fautes, et pour cela je vous demande votre aide... Savez-vous ou se cache le Bard?... Il vous nuit autant qu'à nous, surtout que Erco n'est plus le Comte de cette ville, il n'a plus aucune autorité depuis quelques heures... Le Roi de Dale va envoyer des hommes pour remettre l'ordre en place, et je doute que ces hommes fassent la différence entre vous et ce Bard. Aidez nous et préservez votre organisation. Encore une fois vous avez la possibilité de nous épauler, puis-je compter sur vous?

Il se tut et fixa le Phénix droit dans les yeux attendant la réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gallen Mortensen
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
avatar

Nombre de messages : 1569
Age : 41
Localisation : Minas Thirith
Rôle : Vice Roi du Rohan

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 31 ans
- -:

Lun 27 Jan 2014 - 12:54


Le phénix fixait le chevalier sans cligner des yeux. Son visage était doux mais une légère menace transperçait.

Elle s'éclaircit la voix et s'adressa d'un ton neutre au chevalier

"Moi aussi je serai directe. Qu'est ce que m'apportera le fait d'aider le comte? Apparemment il n'est plus en odeur de sainteté. Notre organisation n'est pas une œuvre de charité. Skaline n'a plus de pouvoir. Nous survivrons malgré votre absence. notre organisation existait avant l'avènement d'erco Skaline et elle lui survivra. Donc soyez plus convainquant Chevalier !!"

Oros acquiesça d'un grognement rauque. Guilota ajouta de sa voix cristalline

"Et si on s'alliait au Bard... la tête d'un allié d'Erco Skaline serait un bon présent et un bon début de négociation, non??"

La tension devint palpable dans la pièce. Le phénix se redressa ne quittant pas des yeux le chevalier.

Elle dit alors d'un ton péremptoire

"Alors chevalier... Qu'est ce qui nous empêche de vous tuer sur le champ"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erco Skaline
Ambassadeur du Rohan à Dale
Ambassadeur du Rohan à Dale
avatar

Nombre de messages : 1111
Age : 23
Rôle : Seigneur d'Esgaroth

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim, descendant d'Eaden
- -: 31 ans
- -:

Mar 25 Fév 2014 - 17:25
Le phénix n'y allait pas de main morte, il devait bien l'avouer. Il ne s'était pas attendu à une telle réponse. Pour tous dire Ereion s'était un peu attendu à recevoir l'aide du Phénix sans trop de difficulté. Il s'avérait qu'il s'était lourdement trompé. N'importe qui lui aurait dit compter sur l'attirance qu'avait Erco et le Phénix n'était pas une bonne idée, mais Ereion avait gardé cela pour lui. Il se sentait d'un coup stupide et prit au dépourvu. Pire encore en danger. Il devait trouver du tac au tac une pirouette dans la négociation pour pas finir décapité…..

-Vous ne me tuerez pas ici, vous n'êtes pas stupide…. Vous n'avez aucune envie d'avoir à faire avec Erco… Comme ami il est bien plus utile. Qu'il soit Comte ou pas… Et autant que je sache ce Bard est brutal et sans finesse… Tous le contraire de vous…. Ne me faites pas croire qu'une alliance est possible entre vous…..

Il se tut un bref instant et ajouta le regard droit plongée dans ceux du Phénix:

-Notez que je suis sûr que vous survivrez à tous ça quoique vous fassiez… Mais à quel prix?

Il se tut, il se demanda si dire cela était bien judicieux d'avoir dit cela sur ton un peu de défie. Mais il savait que le Phénix n'avait aucune envie d'avoir la rage d'Erco pour avoir tuer un de ses chevalier, et il n'aimait pas se sentir sur le file de la lame. On pouvait le menacer jusqu'à un certain point, mais il devait répondre présent et ne montrer aucun faiblesse face à cette race de personne.

Il ajouta après une pause réfléchie, avec un sourire. Piètre tentative pour détendre l'atmosphère:

-Organisation de charité… Vous avez de l'humour…. Bien…. Je peux vous offrir la moitié des possessions de l'organisation de ce Bard… Cela vous intéresse-t-il?

Voilà le prix était lancé. Il se demandait comment il allait pouvoir justifier tous cela à ses compagnons. Il se mettait à payer une criminelle avec l'argent des larcins d'un autre criminel. C'était tellement peu chevaleresque, et pourtant il le faisait sans trop penser. En ce jour, il ferait n'importe quoi pour réparer son absence, et au diable ces préceptes juste pour le temps du nettoyage de tous ce désordre. Après s'en serait finit pour lui. Il voulait raccrocher et trouver enfin une vie tranquille. Cette mise à pied lui avait ouvert en partie les yeux sur sa vie. Chevaucher à tord et à travers allait un moment, mais il n'avait bientôt plus de raison de continuer ainsi…..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les ménestrels d'Esgaroth
» Dans l'antre de la Dame d'Esgaroth
» L'armée d'Esgaroth
» La Dame d'Esgaroth
» Les Trois Bossus ménestrels de Durand de Douai

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Les Terres du Milieu - :: Le Rhovanion :: Royaume de Dale :: Esgaroth-
Sauter vers: