Haro sur un village

Aller en bas 
Baltog
Roi Gobelin
avatar

Nombre de messages : 64
Localisation : Mont Gundabad
Rôle : Roi du Mont Gundabad

~ GRIMOIRE ~
- -: Gobelin du Mont Gundabad
- -: 50 ans
- -:

Mer 28 Oct 2009 - 16:50
Cela faisait deux ans que la bataille du Mont Gundabad avait eu lieu et que Baltog était devenu roi des gobelins du Mont Gundabad mais la vérité était qu'il était roi de tous les gobelins des Monts Brumeux car il avait nommer des pantins en guise de seigneurs des autres cités gobelines.

Une fois la guerre finie, les raids sur les beornides ne suffirent plus à assurer la subsistance des gobelins, la nécessité de trouver une cible plus " juteuse " était grande et Baltog en était conscient.

Les nains étaient trop éloignés, pour l'instant, attaquer les elfes de Mirkwood était envisageable mais il craignait une coalition elfes/nains/hommes comme à l'époque de la reconquête du Mont Solitaire. Le seul royaume que les gobelins pouvaient attaqués était par conséquent celui de l'Arnor et la perspective que les Dunedains de ce pays s'installent au Forodwaith était une insulte envers la suprématie du roi des gobelins.

Les royaumes alliés à celui de l'Arnor étaient éloignés, bouter les hommes hors du Forodwaith ne serait qu'une question de temps en sachant qu'ils avaient été affaiblis par la Grande Bataille. La première cible des gobelins était un village montagnard entouré d'une forêt de pins enneigés qui se nommait Aughaire.

Les gobelins envoyèrent tout d'abord de sinistres loups dans la forêt, tuant les imprudents bergers ainsi que leurs troupeaux, les villageois ne tentèrent aucunes battues, les loups était bien trop nombreux. Le village souffrait de la faim et trois semaines après l'apparition des loups les gobelins décidèrent d'attaquer et en trois jours, tous les cols et routes étaient gardés par une troupe conduite par un sergent gobelin, les villageois étaient pris au piège, l'attaque ne tarda pas.

L'attaque vint du Mont Gram et la force gobeline arriva le soir alors qu'il neigeait. Le maître-fouet chargé de l'assaut avait pour ordre de parlementer en premier lieu avec le chef et d'exiger que la population déserte la ville et de laisser ces ressources aux mains des gobelins, en échange, les gobelins juraient de laisser partir les villageois en toute tranquillité.

hrp : Les gobelins, pas les ouargues éhéhé

Il s'avança alors, accompagné de gobelins et du seul troll dont ils disposaient pour s'assurer que les hommes ne tentent rien.

-" Je désire parlementer avec le chef de votre cité, soyez magnanimes ou vous mourrez dans d'atroces souffrances ou deviendrez nos esclaves !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Forlong
Tribun Militaire d'Arnor
Tribun Militaire d'Arnor
avatar

Nombre de messages : 2983
Age : 25
Localisation : Rhûdaur
Rôle : Vieux loup au service du Royaume du Nord

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan d'Arnor
- -: Quarante Ans
- -:

Jeu 29 Oct 2009 - 12:41
Le peuple d'Aughaire etait aussi dur et froid que les montagnes dans lesquelles il vivait. Les villageois s'habillaient de fourrures pour se proteger du froid, et maniaient les epees et les haches aussi bien que les ciseaux a laine.
Ils etaient a moitie sauvages et fiers, mais fideles au roi Aldarion et au royaume de l'Arnor.
Une palisade de cinq metres de hauteur entourait le village pour le proteger des bandits et des animaux sauvages.
Lorsque les nouvelles de l'arrivee des gobelins arriverent, les hommes allerent revetir leurs cottes de maille rouillees, et s'armerent de tout ce qui leur tomba sous la main; les epees, les haches, les javelots, les fleaux...

Le chef du village, un grand homme barbu d'une soixantaine d'annees, regarda la delegation gobeline s'approcher du haut de la pallisade. Il fronca ses sourcils en voyant le troll; il n'avait jamais vu une bete pareille, et savait qu'elle serait un atout important pour les gobelins.
La plupart des hommes du village se trouvait des a present sur la palisade; une cinquentaine d'hommes prets au combat. Les femmes, les enfants, et les vieillards etaient restes a l'interieur des maisons.

Lorsque le maitre-fouet parla, le chef du village serra ses dents, et repondit, sa voix grave resonnant parmis les arbres:

-Je suis Bodrick, chef de ce village! Vous n'avez rien a faire ici, bande de vermines vertes! Ce sont nos terres depuis des siecles, les terres du peuple de la montagne, et les terres du roi Aldarion de l'Arnor! Vous ne recevrez que de l'acier ici!

Sur ces mots Bodrick atrappa le javelot d'un de ses hommes, et le lanca avec grande force. Le projectile vint se planter dans le torse d'un des gobelins accompagnant le maitre fouet, la force de l'impact le projettant en arriere, mort.

-Il n'y aura pas de negotiations avec les peaux vertes! Partez d'ici, ou vos gueules affreuses decoreront la palisade d'Aughaire!

Les montagnards se mirent a crier et frapper avec leurs armes sur leurs boucliers en honneur de leur chef.
Aughaire ne serait pas une cible facile pour les gobelins...



Membre des Orange Brothers aka The Good Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Baltog
Roi Gobelin
avatar

Nombre de messages : 64
Localisation : Mont Gundabad
Rôle : Roi du Mont Gundabad

~ GRIMOIRE ~
- -: Gobelin du Mont Gundabad
- -: 50 ans
- -:

Sam 31 Oct 2009 - 19:29
Le maître fouet aurait dû s'attendre à un refus de la part des montagnards mais le sort était jeté et la fureur que les gobelins ressentirent à la vue de la mort des camarades les motiva encore plus. Le troll fut lâché sur la porte et le sergent Tharblik fit tirer une volée de flèches et ils continuaient à tirer ainsi durant cinq minutes, la porte était déjà bien endommagée sous les coups du troll.

Le maître fouet envoya les orques équipés lourdement s'élancèrent au devant suivis des autres guerriers équipés légèrement, les archers suivirent l'offensive, ils n'avaient plus de flèches.

Les tambours roulaient boum, bam, boum et les gobelins criaient en langue tribale. Le gros de l'attaque serait dirigé vers la porte où le troll avait presque terminé le travail, la porte passée, les hommes tenteraient sûrement de contenir les gobelins mais ce qu'ils ignoraient c'est que des dizaines d'autres gobelins grimperaient sur la barricade et attaqueraient par derrière ou pire, entreraient dans les maisons et turaient femmes et enfants et si les hommes gagnaient la bataille ils ne trouveraient rien, leurs foyers, leurs familles, leurs vies seraient détruites.

Les gobelins ne portaient pas de torches car leurs yeux jaunes voyaient à travers le noir et il était par conséquent ardu de viser pour les défenseurs.
Les gobelins se mirent alors à crier :

Pour le Mont Gram, pour les royaumes gobelins et pour Baltog !!! A mort les hommes, à mort l'amour, que la lame tue et que le désespoir s'abatte sur le village !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Forlong
Tribun Militaire d'Arnor
Tribun Militaire d'Arnor
avatar

Nombre de messages : 2983
Age : 25
Localisation : Rhûdaur
Rôle : Vieux loup au service du Royaume du Nord

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan d'Arnor
- -: Quarante Ans
- -:

Mar 3 Nov 2009 - 21:43
Les defenseurs du village n'eurent pas d'autre choix que de se refugier derriere la palisade et derriere leurs boucliers afin de se proteger de la pluie de fleches gobelines. Deux ou trois hommes perirent sous l'averse de projectiles, mais le but principal des archers gobelins n'etaient pas de tuer les defenseurs, mais de les empecher de s'attaquer au troll qui detruisait la porte.

Celle ci etait sur le point de craquer lorsque les archers tomberent enfin a court de fleches. Les villageois ne tarderent pas a reapparaitre au dessus de la porte, et une pluie de javelots et de pierres s'abbatut aussitot sur les tetes des gobelins, en tuant plusieurs. Mais le troll ignorait les projectiles, comme s'il s'agissait de moustiques.

CRAAAAAAAAAC

La bois finit par ceder aux attaques brutales du monstre, permettant au gobelins de penetrer dans le village. Mais avant qu'ils ne sachent le faire, un cri retentit:

-POUR AUGHAIRE! POUR L'ARNOR!

Bodrick, le chef du village, sauta du haut de la palisade, tombant a terre doucement comme un chat, malgre sa taille imposante. Maniant une hache dans sa main droite et un glaive dans la gauche, il s'attaqua au gobelins surpris. Envahi d'une sorte de rage berserque, Bodrick coupait, transpercait et empalait les gobelins avec une rapidite et une force deconcertantes, faisant voler dans tous les sens les membres et les boyaux de ses adversaires. Les envahisseurs n'osaient pas approcher de lui; rien d'etonnant d'ailleurs, ses armes etaient recouvertes de sang noir, ses yeux brillaient dans le noir, et son rire terrible deconcentrait ses adversaires.

Pendant que leur chef sacrifiait sa vie pour retenir les gobelins, une vingtaine d'hommes d'Aughaire s'etaient regroupes derriere la porte, en formant un mur avec leurs boucliers, attendant la vague d'ennemis.

***

Leuvin, le sage du village d'Aughaire, finit d'ecrire sa lettre d'une main tremblante, et enroula la morceau de papier autour de la patte d'un corbeau.
Il ouvrit alors la fenetre, et dit:

-Voles..voles, et que tes plumes noires te protegent des yeux gobelins. Apportes ce message a la garrison de Fornost, et prions qu'ils arrivent vite...meme si je pense qu'il n'y ait plus d'espoir pour nous...je suis un vieil homme, mais ces femmes, ces enfants...

Il lacha l'oiseau, qui s'envola, et disparut aussitot dans la nuit. Le vieux Leuvin s'approcha lentement de sa cheminee, et regarda la vieille epee qui etait pendue au dessus. L'epee de son jeunesse, qu'il avait utilise au service du pere du roi d'Aldarion...
Le sage prit la lame en main; l'acier etait encore coupant. Sans un mot, il sortit de sa demeure, et se dirigea vers le centre du village, s'appretant a proteger pour la derniere fois les femmes et les enfants du village d'Aughaire...

***

Devant la palisade, Bodrick frappait encore et encore, retenant les gobelins...mais il n'allait pas survivre longtemps...

Quelque part dans la nuit, un corbeau volait vers Fornost, en reusissant a passer inapercus au dessus des patrouilles des peaux vertes...



Membre des Orange Brothers aka The Good Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Baltog
Roi Gobelin
avatar

Nombre de messages : 64
Localisation : Mont Gundabad
Rôle : Roi du Mont Gundabad

~ GRIMOIRE ~
- -: Gobelin du Mont Gundabad
- -: 50 ans
- -:

Dim 8 Nov 2009 - 0:37
Le troll avait bien accompli son travail et il s'élançait déjà en avant sur le mur de boucliers des hommes, il attrapa un homme trop téméraire et le lança à travers les rangs dans le but de désorganiser les défenseurs puis il balaya d'un grand coup de poing la première ligne des défenseurs. Les gobelins s'élançaient derrière le troll mais le chef du village ralentissait la progression, le maître-fouet armé d'une épée et d'un fouet se rua sur son ennemi et le provoqua en duel, il fit claquer son fouet et tournoyer son épée dans le but d'intimider Bodrick, la duel serait inégale, Bodrick aurait du mal avec seulement une hache. Les gobelins escaladaient la palissade et le combat y eut lieu, les gobelins attaquaient le plus souvent en traître mais certains jetèrent leurs torches sur les toits des habitations des habitants d'Aughaire.


Des groupuscules de gobelins réussirent à éviter les grands affrontements de la porte et de la palissade et pillaient les ruelles en tuant ceux qui avaient le malheur de s'y trouver ou ouvraient les maisons et s'attaquaient aux occupants qui se défendaient du mieux qu'ils pouvaient, la lutte avait lieu partout mais les hommes se battaient toujours avec acharnement.
Si la porte tombait le troll et les gobelins qui le suivaient détruiraient la ville en un rien de temps et il en était de même pour la palissade, les hommes devaient se battre. Un facteur jouait dans la bataille néanmoins, les hommes étaient fatigués mais beaucoup moins que les gobelins qui avaient beaucoup marché du Mont Gram jusqu'ici mais la supériorité numérique des assaillants comblaient ce facteur.


hrp : par groupuscule j'entend 3 à 5 gobelins...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Forlong
Tribun Militaire d'Arnor
Tribun Militaire d'Arnor
avatar

Nombre de messages : 2983
Age : 25
Localisation : Rhûdaur
Rôle : Vieux loup au service du Royaume du Nord

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan d'Arnor
- -: Quarante Ans
- -:

Mer 11 Nov 2009 - 23:03
Le combat faisait rage sur tous les fronts...

Malgre la neige, les toits de paille prenaient vite feu, et bientot une lueur orange apparut au dessus d'Aughaire, dissipant la noirceur de la nuit, et faisant danser sur les murs des ombres deformees et gargantuesques des combattants...

Les cris de douleur et de rage, le bruit metallique de l'acier frappant contre l'acier, les sanglots des femmes, les rires demoniaques des peaux vertes...tels etaient les bruits de la bataille.

Les hommes d'Aughaire n'etaient pas tous experimentes au combat, mais il s'agissait d'un peuple grand, fort, et hardi par les hivers longs et froids.
Et ils combattaient comme des demons...car il n'y avait pas de retour. Devant eux, les lames gobelines. Derriere eux, leurs maisons et leurs familles...ils n'avaient pas de choix.

***

Bodrick se battait comme un demon, le sang noir des gobelins le recouvrait de la tete aux pieds, se melangeant a son propre sang qui coulait de ses blessures...mais malgre son courage, on pouvait voir que ses coups devenaient de plus en plus lents, sa respiration etait lourde...ses yeux injectes de sang se leverent, et il regarda son adversaire avec haine, mais sans crainte...

Le maitre fouet etait un adversaire dangereux, et n'etait pas fatigue, n'ayant pas encore participe au combat. Qui etait le plus digne des deux combattants?
Le chef du village cracha du sang et de la bile, atteignant le visage du gobelin avec une precision surprenante, puis s'elanca sur lui, faisant virevolter sa hache. La peau verte maignait sa lame et son fouet avec une habilete et agilite dangeureuses...il etait un adversaire de taille, mais devait reculer devant la furie berserque de Bodrick.
Cependant ses coups etaient nombreux et rapides, et bientot le chef du village se mit a saigner de plusieurs blessures, des goutelettes rouges salissant la neige blanche...
Avec un dernier effort, Bodrick sauta sur le gobelin, ce dernier n'ayant pas le temps de reculer, et assena un coup puissant de sa hache, qui coupa le bras gauche du maitre fouet. Un cri de triomphe se degagea de la gorge du chef...

***

Les gobelins sur la palisade avaient difficile a percer les rangs des hommes, mais ceux qui avaient suivi le troll a la porte massacraient les defenseurs... personne n'etait capable d'arreter la bete enorme.
Aussitot, les ruelles du village se remplirent de peaux vertes, courant parmis les maisons brulantes...Les defenseurs combattaient tels des animaux pieges, essayant de s'accrocher a l'espoir qui disparaissait rapidement...

***

Leuvin serra l'epee dans sa main frele, et se cacha derriere un coin. Il entendait les pas lourds des gobelins, et les cris d'une femme qu'ils poursuivaient...
Lorsque celle ci passa en courant a cote de lui, il sortit de sa cachette, et plongea son epee dans le torse d'un des poursuivants, qui s'ecroula a terre avec un gargouillement surpris. Le deuxieme gobelin s'appreta a sortir sa lame, mais sa tete tomba dans la neige avant qu'il ne puisse assener un coup au vieux sage...ce dernier regarda sa lame; les vieux reflexes revenaient, il fut un bretteur doue dans sa jeunesse...

Il s'adressa a la femme:

-Caches toi dans la cave de ma maison, et n'en sors pas...les secours arriveront...vas!

La femme obeit, etouffant ses sanglots, et partit en courant. Leuvin se retourna et s'appreta a rencontrer la mort, l'epee dans la main...



Membre des Orange Brothers aka The Good Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Baltog
Roi Gobelin
avatar

Nombre de messages : 64
Localisation : Mont Gundabad
Rôle : Roi du Mont Gundabad

~ GRIMOIRE ~
- -: Gobelin du Mont Gundabad
- -: 50 ans
- -:

Sam 21 Nov 2009 - 22:07
Les hommes se défendaient bien, pour un homme tué au moins deux gobelins tombaient mais à ce train là les hommes ne gagneraient pas et les gobelins vaincraient. Une large percée s'était établie et le troll et les gobelins s'élançaient dans les ruelles, vers ce qui servait d'hôtel de ville et une fois là bas ils se livreraient au pillage et tueraient la majeure partie de la population qui y avait trouvé refuge. Ils s'avançaient, balayant les défenseurs qui furent dispersés comme les feuilles au vent, la rue principale était prise et la grande place était à portée de vue.

Les groupuscules de gobelins qui s'étaient aventurés dans les ruelles accomplissaient leurs sombres tâches de meurtres mais souvent les habitants se défendaient et les gobelins périssaient dans les maisons néanmoins les gobelins n'étaient pas idiots et avaient reçus un plan d'attaque finement préparé, leur objectif était de monté sur les toits et de tirer sur les défenseurs qui se repliaient toujours de plus en plus loin.

Sur la palissade le combat s'éternisait et les gobelins perdaient beaucoup des leurs mais les hommes finiraient sans doute par lâcher prise et à se replier pour sauver leurs familles, et ce moment, les gobelins l'attendaient avec impatience.

Le gobelin n'avait jamais eu affaire à un adversaire aussi brutal, d'habitude c'était lui qui utilisait cette technique et il en fut troublé. Il utilisa son fouet pour l'intimider et le faire saigner mais l'homme était coriace et le fait que son bras fut coupé déclencha chez lui non un instinct de survie mais plutôt une sorte de nécessité que l'on ne voit pas ainsi, une pudeur. Si il mourrait, l'assaut se briserait, il devait mourir mais pas devant ses troupes. Il attira l'homme à l'orée de la forêt en esquivant les coups de hache puis il montra sa maîtrise du fouet, d'un coup rapide il enserra la gorge du chef et tira dessus pour étrangler le chef.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Forlong
Tribun Militaire d'Arnor
Tribun Militaire d'Arnor
avatar

Nombre de messages : 2983
Age : 25
Localisation : Rhûdaur
Rôle : Vieux loup au service du Royaume du Nord

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan d'Arnor
- -: Quarante Ans
- -:

Sam 28 Nov 2009 - 1:13
Le sang et les flammes...la mort gallopait a travers les rues sur son etalon noir, fauchant sans pitie les hommes, les femmes, les gobelins et les enfants... personne n'y echappait.

La situation devenait de plus en plus desesperee pour les habitants d'Aughaire, leur defaite semblait inevitable. Entendant au loin les cris des femmes et des enfants, plusieurs combattants qui defendaient la palissade partirent en courant dans la direction du centre du village, pour defendre leurs proches.

***

Le vieux Leuvin venait de tuer encore un gobelin d'un coup de sa vieille epee, mais fut soudainement pris par une attaque violente de toux. Il s'adossa a un mur. Sa vision etati floue, et les pensees traversaient son esprit a la vitesse de l'eclair. Il se sentait vivant, l'epee a la main, combattant contre ces vermines vertes...mais il comprenait; il comprenait mieux que quiconque qu'Aughaire etait perdu, et que les defenseurs allaient perir. Que les renforts n'arriveraient pas a temps.

Soudainement, une ombre attira son attention; une silhouette sur le fond rouge d'une maison brulante...un petit personnage penche, bandant un arc...
Un sifflement sinistre...une fleche noire vint se planter dans la poitrine du vieux sage qui s'ecroula par terre. Il vit encore a travers une brume epaisse l'archer gobelin s'approcher de lui, puis sourit legerement, en sentant la mort s'approcher. Il etait temps pour lui de quitter ce monde. Il etait pret.
Le neant l'envahit...

***

Bodrick se laissa attirer dans la foret, et continua a donner des coups violents de sa hache. Il etait surpris de voir que son adversaire etait encore debout malgre qu'il venait de perdre un bras; le maitre fouet etait une creature feroce...Le chef du village n'avait plus de forces de combattre, seule sa rage et sa determination le poussaient encore et encore a l'effort surhumain de lever son arme et frapper...

Soudainement, il sentit le fouet s'enrouler autour de son cou. Il lacha sa hache, et essaya de se liberer, mais il n'arrivait pas a defaire la corde...il commencait a s'etouffer, et sa vision devint trouble. Avec un dernier effort inhumain, il sortit une dague, et se lanca sur le maitre fouet l'ecrasant avec tout son poids impressionnant, le desequilibrant. Il plongea sa courte lame dans la poitrine du gobelin, tout en sentant les dernieres forces vitales le quitter, puis s'ecroula par terre, mort, a cote de son adversaire.
Les commandants des deux camps adverses venaient de s'entretuer, loin de la vue de tous, dans une foret sombre et froide du Nord de l'Arnor...

***

Dans le village, le combat s'approchait de sa triste fin. Malgre le courage des hommes, les gobelins etaient trop nombreux et trop bien armes...

HRP Si la mort du maitre fouet te derange, mpes moi, je changerai ca Wink HRP



Membre des Orange Brothers aka The Good Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Baltog
Roi Gobelin
avatar

Nombre de messages : 64
Localisation : Mont Gundabad
Rôle : Roi du Mont Gundabad

~ GRIMOIRE ~
- -: Gobelin du Mont Gundabad
- -: 50 ans
- -:

Ven 4 Déc 2009 - 21:08
Le combat avait tourné largement en faveur des gobelins et les humains tentèrent une dernière vraie résistance sur la place centrale où ils lançaient des javelots ou d'autres projectiles à l'abri derrière des barricades grossières. Les gobelins ne ralentirent pas et protégés par leurs boucliers ils s'avancèrent et d'un geste puissant le troll abattit les barricades laissant les défenseurs à découvert. Certains tentèrent de se battre mais il furent immédiatement écrasés par le troll ou frappés par les vils armes gobelines. D'autres, et ils furent plus que les autres défenseurs, fuirent vers le grand hall et s'enfermèrent. Le troll arracha littéralement la statue du roi Aldarion dans le but se l'utiliser comme arme mais il ne pouvait pénétrer dans le hall car son plafond n'était pas assez élevé et les gobelins optèrent pour une stratégie bien plus sournoise et cruelle. Ce qui restait de la population d'Aughaire s'était enfermé dans le hall, en le brûlant les gobelins élimineraient définitivement le gros de la résistance. Les gobelins jetèrent leurs torches sur le toit du bâtiment puis se postèrent de façon à ce que si les hommes sortent, ils se fassent massacrés.

***

Le gobelin se réjouit d'avoir touché sa cible et de le voir agonisant, il se délectait de voir le vieil homme mourant. Il se rapprocha doucement tout en regardant Leuvin puis bondit de côté et se dirigea vers le gros du combat, le tuer aurait été inutile et si il restait en vie il deviendrait esclave.

***

Le combat sur la palissade commençait à tourner en faveur des gobelins qui attaquaient souvent à deux contre un défenseur malchanceu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Forlong
Tribun Militaire d'Arnor
Tribun Militaire d'Arnor
avatar

Nombre de messages : 2983
Age : 25
Localisation : Rhûdaur
Rôle : Vieux loup au service du Royaume du Nord

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan d'Arnor
- -: Quarante Ans
- -:

Sam 12 Déc 2009 - 20:02
L'enfer...tel etait le seul mot capable de decrire ce qui se deroulait dans le grand hall...la temperature devenait de plus en plus haute, et la piece etait plongee dans l'aura rouge provenant des feux qui ragaient a l'exterieur.
Les sanglots des femmes et des enfants et les jurons des hommes se melangaient aux rires des gobelins et aux battements reguliers de l'arme particuliere du troll...
Ils allaient tous mourir ici, devores par le feu...

***

Sur la palissade, les derniers hommes agonisaient, recouverts par la vague des guerriers gobelins. L'espoir etait perdu, mais ils avaient combattu comme des heros, et leurs faits etaient dignes d'un poeme...mais qui survivrait pour raconter cette histoire...

***

Les paupieres de Leuvin s'ouvrirent a moitie...il voyait le monde a travers une brume rouge. Etait ce le sang qui coulait sur son front, ou la lumiere
projettee par les flammes l'entourant...? Etait il mort ou vivant? Il ne savait pas le dire...ses pensees traversaient sa tete une par une, lentement...tres lentement. Une chose etait sure; cet endroit ne ressemblait pas aux rivages blancs du Valinor...

***

-Depechez vous! Entrez!

Un des hommes du grand hall du village avait ouvert une entree secrete dissimulee dans le sol de la piece; il s'agissait d'une petite cave ou les villageois stockaient la nourriture et des gros blocs de glace pour l'ete.
Il y avait assez de place pour quelques personnes...l'entree etait bien cachee, et la temperature basse les protegerait du feu...
Les adieux furent brefs, mais remplis de larmes...les femmes et les enfants se refugierent dans la cave, les hommes s'appreterent a mourir. Un ou deux jeunes maris furent designes pour rester avec leurs femmes pour les proteger.

L'entre de la cave fut fermee, et recouverte par une peau d'ours. Les gobelns ne la verront pas...

***

Les hommes pour qui il n'y avait pas de place dans la cave sortirent leurs armes, et chargerent...ils ouvrirent les portes du grand hall, et s'elancerent sur les gobelins...preferant la mort au combat que de perir sous les flammes.



Membre des Orange Brothers aka The Good Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Baltog
Roi Gobelin
avatar

Nombre de messages : 64
Localisation : Mont Gundabad
Rôle : Roi du Mont Gundabad

~ GRIMOIRE ~
- -: Gobelin du Mont Gundabad
- -: 50 ans
- -:

Sam 12 Déc 2009 - 23:34
La totalité du village était maintenant sous contrôle gobelin car bien les derniers défenseurs étaient enfermés dans l'hôtel de ville qui était désormais en flammes. Les rues étaient jonchés de corps d'hommes, d'enfants et de femmes ainsi que de gobelins mais toute la population n'allait pas mourir, beaucoup furent capturés et emmenés en dehors de la ville dans un camp gobelin d'où ils partiraient pour Carn Dûm pour creuser un tunnel reliant la sombre forteresse aux cités gobeline.

***

Les hommes qui sortirent furent pris au dépourvus lorsque les lances jetées par les gobelins les atteignirent et certains hommes tombèrent sur les marches. Le troll s'élança la statue à la main et balaya les guerriers survivants, la bataille d'Aughaire s'achevait. Les gobelins se rassemblèrent au porte de la ville. Le groupe qui attaquait la palissade était très affaiblie alors que celui qui avait porté l'attaque principale l'était beaucoup moins et c'est là que les gobelins s'aperçurent que le maître fouet avait disparu et l'hypothèse la plus plausible était qu'il était mort. L'armée déploya un camp avec des sentinelles en attendant que l'incendie prenne fin, les gobelins allaient faire d'Aughaire un camp fortifié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Forlong
Tribun Militaire d'Arnor
Tribun Militaire d'Arnor
avatar

Nombre de messages : 2983
Age : 25
Localisation : Rhûdaur
Rôle : Vieux loup au service du Royaume du Nord

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan d'Arnor
- -: Quarante Ans
- -:

Jeu 4 Mar 2010 - 23:39
La matinée était blanche et silencieuse. Les arbres et pierres étaient recouverts d'une fine couche de givre, brillant de mille éclats dans les rayons du soleil hivernal. Les cavaliers étaient vêtus de leurs armures ou cottes de maille, ainsi que de longues capes et fourrures pour se protéger du froid. Par cette température basse, l'acier des épées et armures brûlait presque.
Chaque respiration des guerriers ou de leurs montures envoyait un petit nuage de vapeur dans l'air glacial.

***

Bannor regarda autour de lui. Cent trente sept cavaliers avaient répondu à l'appel désespéré du village montagnard d'Aughaire. Trois jours passèrent depuis la nuit tragique lorsque les gobelins attaquèrent le village, et le corbeau fut envoyé a Fornost. La réaction fut immédiate; tous ceux qui pouvaient, préparèrent leurs chevaux et partirent dans les montagnes. Une cinquentaine de chevaliers de l'Arnor, rejoints par une vingtaine de nobles qui s'étaient portés volontaires à les accompagner dans cette mission, avec leurs écuyers et hommes d'armes. Il y a deux jours, l'expédition rencontra une patrouille de cavaliers du roi Aldarion, qui se joignirent au groupe.

Bannor était un des chevaliers du royaume du Nord qui stationnaient a Fornost lorsque l'appel à l'aide arriva. Il avait plus de vingt ans, et ses traits étaient beaux et virils. Il était originaire de Belfalas...et servit d'écuyer au célèbre capitaine Forlong Neldoreth pendant quelques années, notamment pendant la Grande Bataille dans le Nord. Cependant cette période s'acheva lorsque la reine de l'Arnor et son escorte furent découverts morts par le capitaine; ce dernier avait décidé de s'exilier, abandonnant son écuyer a Annuminas. Bannor fut nommé chevalier de l'Arnor peu de temps après, et participa au cours des cinq derniers années à des nombreux combats sur les frontières du Royaume du Nord.

***

L'étendard de l'Arnor fut dévoilé, et flottait à présent dans l'air avec fierté.
Le soleil brillait froidement, éclairant le paysage féerique qui entourait les cavaliers. A quelques centaines de mètres se dressaient les restes de la palissade du village d'Aughaire.

Cent trente sept épées furent sorties de leurs fourreaux, brillant de mille éclats. Un cri unanime sortit de cent trente sept gorges.

-POUR L'ARNOOOOOR!

Cent trente sept chevaux se mirent à galoper en même temps, piétinant la neige. Les coeurs des dunedain brulaient avec le désir de vengeance. Des têtes gobelines allaient tomber...



Membre des Orange Brothers aka The Good Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Baltog
Roi Gobelin
avatar

Nombre de messages : 64
Localisation : Mont Gundabad
Rôle : Roi du Mont Gundabad

~ GRIMOIRE ~
- -: Gobelin du Mont Gundabad
- -: 50 ans
- -:

Dim 7 Mar 2010 - 20:16
Les gobelins qui avaient attaqué le village étaient restés sur place et devaient être environ une centaine plus le troll qui avait survécu à l'attaque du village. La garnison gobeline n'avait plus de chef depuis que le maître-fouet avait été tué par le chef du village. Les gobelins étaient bien installés dans ce qui restait d'Aughaire, les ruines des maisons et la palissade étaient des endroits stratégiques d'où les archers pouvaient tirer sur des assaillants. Les gobelins avaient posé quelques pièges dans la zone d'approche du camp comme des pointes de lances rouillées dirigés vers le ciel qui feraient des dégâts aux sabots des chevaux ou même aux pieds de guerriers à pied.

Les sentinelles gobelines ne tardèrent pas à repérer la cavalerie Arnorienne et du fait de la pâleur du jour les gobelins ne furent pas handicaper à cause de la lumière du soleil et s'armèrent tous d'arcs ou de lances afin de causer un maximum de dégâts à la cavalerie avant qu'elle n'atteigne la porte d'Aughaire. Les gobelins se postèrent tous sans exception sur la palissade ou dans les ruines des maisons dont l'incendie avait épargné le haut, le troll, lui, se rendit à la porte, armé de la statue qu'il avait arraché ; les cavaliers allaient avoir du mal à passer l'entrée du village.

Les gobelins étaient tout de même conscient qu'il fallait tuer tous les Dunedains du Nord et que si leur attaque échouait ils repartiraient chez eux, c'est pour cela qu'un messager partit de par une poterne aménagée dans la palissade à l'arrière d'Aughaire en direction de Carn Dûm d'où il solliciterait l'envoi imminent d'une compagnie de chevaucheurs de loups afin d'éliminer sans pitié la cavalerie ennemie.

Tous les soldats bandèrent leurs arcs ou se préparèrent à jeter leurs lances, ils accrochèrent aussi des étendards sur la palissade afin de montrer que le village était désormais la propriété des gobelins. A la vue des étendards les gobelins entonnèrent un chant guerrier :

-"Viens par là, le târk,
Que nos lances te percent
De milles coups, sans pitié.

Que ton armure brillante
Endure les pointes de nos flèches
Pour le Roi des Gobelins.

Que ton corps sans vie
Brûle dans un brasier fumant
Et que ton attirail inutile
Témoigne de notre victoire.

Car sur les terres des Gobelins,
Jamais tu ne seras en paix,
Personne ne viendra te sauver
Au nord des Monts Brumeux."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Forlong
Tribun Militaire d'Arnor
Tribun Militaire d'Arnor
avatar

Nombre de messages : 2983
Age : 25
Localisation : Rhûdaur
Rôle : Vieux loup au service du Royaume du Nord

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan d'Arnor
- -: Quarante Ans
- -:

Mar 9 Mar 2010 - 21:04
Les gobelins, tout comme les hommes de l'Arnor, n'avaient pas de chef précis.
Ceci désavantageait les deux côtés du conflit...les gobelins s'étaient positionnés de façon stratégique certes, mais personne ne pouvait veiller à leur morale, ni coordiner la défense. Quant aux dunedain, ils étaient poussés en avant par le désir de vengeance, et avaient omis d'envoyer des éclaireurs en avant....

***

Quelques chevaux trébuchèrent sur les pièges tendus par les gobelins, mais ce ne fut pas suffisant pour briser la charge.
Ce fut a trois dizaines de mètres du village que les dunedain dévoilèrent leur capacité au combat. Les cinq dernières années, marquant une période de paix relative, furent bien utilisées par le roi Aldarion pour rendre l'armée arnorienne une des meilleures des Terres du Milieu.

Les écuyers se détachèrent soudainement du reste du groupe, et sortirent leurs arcs. Un nuage de flèches vola dans la direction des gobelins, en abattant plusieurs. Ils se mirent à galoper en rond afin d'éviter les flèches gobelines. Les archers gobelins répondirent un moment plus tard, mais le fait que les cavaliers étaient des cibles mobiles leur rendait la tâche difficile.

Pendant ce temps, la plupart des cavaliers continuaient leur charge sur la porte du village. La silhouette du troll se dressait devant eux, bloquant leur chemin...le tuer n'allait pas être facile.

Quelques nobles avaient sortis leurs arbalètes, et des carreaux vinrent se planter dans la peau épaisse du troll. Cela ne suffisait pas pour tuer cette bête puissante, mais certainement pour la déconcentrer et affaiblir.

Ce fut au tour des chevaliers de jouer. Ces nobles guerriers étaient vêtus d'armures brillantes, et s'étaient perfectionnés depuis leur enfance dans le maniement de l'épée et de la lance. C'était cette dernière arme qu'ils allaient utilisés contre le troll.

Un après l'autre, les chevaliers chargaient sur le troll, laissant dans son corps des longs bouts de lances pointus.

***

Les soldats de l'Arnor faisaient preuve d'une abilité surprenante dans un autre endroit de la bataille. S'étant arrêtés en bas de la palissade, ils se mettaient debout sur les selles de leurs chevaux, ce qui leur permit d'atteindre le haut de la barrière, et commencer un combat brutal contre les peaux vertes qui infestaient le village.

Les archers dunedain couvraient la manoeuvre des nobles en tirant des salves de leurs arcs... La bataille avait commencé pour de bon.



Membre des Orange Brothers aka The Good Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Baltog
Roi Gobelin
avatar

Nombre de messages : 64
Localisation : Mont Gundabad
Rôle : Roi du Mont Gundabad

~ GRIMOIRE ~
- -: Gobelin du Mont Gundabad
- -: 50 ans
- -:

Mer 10 Mar 2010 - 13:27
Les gobelins lâchèrent une volée de flèches alors que le groupe de cavaliers n'étaient pas diviser en deux mais peu de chevaliers tombèrent du fait de leurs armures résistantes et de la mauvaise qualité des flèches gobelines. Un des sergents qui avaient survécu à l'attaque sur Aughaire vociféra :

"-Visez les chevaux bande d'idiots, ils sont plus faciles à viser et ne possèdent pas d'armures, une fois ces bêtes mortes les chevaliers feront parfois des chutes graves, profitez en !"

Voyant que le groupe se divisait les gobelins de la palissade tirèrent tous, sans exception sur le groupe d'archers montés en visant soigneusement les bêtes qu'ils chevauchaient. La volée de ces archers fit quelques victimes mais celle des gobelins en fit au moins autant car malgré le manque de précision des archers ils étaient nombreux et à cette allure le groupe d'archers ne feraient pas long feu.

Les gobelins postés dans les ruines tiraient sur le groupe principal des cavaliers en ne faisant que très peu de victimes. Le troll avait subi des blessures mais il n'en restait pas moins dangereux et il les blessures l'avaient rendu très en colère, il donna de grands coups avec la statue provoquant la mort de quelques cavaliers puis s'élança vers la porte ou il continuait à frapper avec la statue et à tuer des cavaliers, sa manœuvre avait brisé la charge et divisé les cavaliers en 2 groupes, ceux qui étaient à l'intérieur du village et ceux à l'extérieur. A l'intérieur, les gobelins dans les ruines canardaient sans pitié les cavaliers qui se mettaient debout sur leurs selles, parfois certains gobelins de la palissade se jetaient à plusieurs sur un cavalier pour le désarçonner et lui administrer le coup de dague fatale.

Le messager qui était à dos de ouargue quant à lui avait parcouru quelques kilomètres en direction de Carn Dûm.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Forlong
Tribun Militaire d'Arnor
Tribun Militaire d'Arnor
avatar

Nombre de messages : 2983
Age : 25
Localisation : Rhûdaur
Rôle : Vieux loup au service du Royaume du Nord

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan d'Arnor
- -: Quarante Ans
- -:

Ven 12 Mar 2010 - 22:27
Bannor vit un des chevaliers s'écrouler par terre, ensanglanté, son crâne brisé par la massue provisoire du troll. Le jeune chevalier serra ses dents; tant que cette bête était en vie, les dunedain étaient à la merci des archers ennemis dissimulés dans les ruines des maisons.

***

-Entourez le!

Plusieurs chevaliers se retournèrent en entendant la voix de Bannor. C'était effectivement le meilleur moyen de combattre cette créature féroce. Quatre Arnoriens s'élancèrent simultanément dans la direction du troll. Le premier fut projeté de sa selle par un puissant coup de statue avant qu'il ne puisse atteindre sa cible. Mais cela permit aux autres de s'approcher suffisamment pour faire bon usage de leurs armes. Un d'eux frappa le troll avec son épée à deux mains; le sang noir coula. Un autre, portant un manteau vert par dessus de son plastron, infligeait des coups de hache à la bête. Bannor quant à lui contournait le monstre, attendant le moment parfait pour finir sa vie avec son épée bâtarde...

***

Mais la bataille ne se limitait pas à ce combat...l'endroit ou les dunedain avaient le plus de pertes était la position des écuyers qui leur servaient d'archers. Dépourvus d'armures solides, ayant comme seule protection des gilets de cuir ou parfois une cotte de maille, ils tombaient comme des mouches sous les flèches gobelines. Mais ils combattaient avec courage, et n'abandonnaient pas.

Le but principal de la manoeuvre des écuyers avait été accompli. Ils avaient réussi à couvrir la montée des soldats arnoriens sur la palissade. Une bonne trentaine de ceux ci combattaient à présent contre les gobelins qui défendaient les fortifications. Les dunedain combattaient avec férocité, voulant venger la mort des braves défenseurs d'Aughaire.

***

Le troll étant diverti par les trois chevaliers courageux, le reste des nobles et des chevaliers s'était concentré sur les gobelins se cachant dans les maisons. Un combat brutal commença dans les ruines d'Aughaire...Une dizaine de nobles profita la situation pour monter sur la palissade par l'intérieur, et attaquer les gobelins par derrière.

La bataille se déchainait...les dunedain combattaient avec une détermination terrible. Les gobelins n'avaient rien à faire sur ces terres. L'heure de la vengeance et de la punition était venue.



Membre des Orange Brothers aka The Good Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Baltog
Roi Gobelin
avatar

Nombre de messages : 64
Localisation : Mont Gundabad
Rôle : Roi du Mont Gundabad

~ GRIMOIRE ~
- -: Gobelin du Mont Gundabad
- -: 50 ans
- -:

Lun 15 Mar 2010 - 13:34
La bataille tournait mal pour les gobelins mais si les Dunedains se battaient avec une détermination eux se battaient avec un sens plus aigu et terrible : l'instinct de survie. En effet, les gobelins n'avaient aucunes échappatoires et devaient donc vaincre ou mourir. Les archers cessèrent de tirer sur les écuyers et dégainèrent leurs cruels cimeterres puis se jetèrent sur les hommes sur la palissades, ils ne feraient aucune pitié. Certains hommes se faisaient tuer sournoisement dans le dos par un gobelin qui s'était faufilé alors que le chevalier se battait avec un autre gobelin. La supériorité numérique relative des gobelins sur la palissade les avantageaient malgré le fait que les chevaliers soient meilleurs au corps à corps généralement.

***

Alors que le combat était furieux, le sergent gobelin qui avait conseillé au archers de tirer sur les chevaux était monté sur les ruines d'une haute maison et cria des mots dans la langue terrible des gobelins :

-"Arkr gromp târks. Snal pitr krulror-gromp. Lumb Baltog, lumb gromp gobelins !"

(Tuez les târks. Sans pitié transpercez-les. Pour Baltog, pour les gobelins! )


Une clameur s'éleva ensuite des positions gobelines qui donnèrent plus de fil à retordre aux Dunedains. Le sergent quant à lui descendit de la maison et remonta sur la palissade ou il enfonça son cimeterre dans le corps d'un soldat Arnorien afin de le retirer de sa lame d'un puissant coup de pied. Son regard se posa alors sur Bannor qui se trouvait tout près de lui, le sergent n'hésita pas, il fit un bond sur Bannor et le désarçonna de son cheval puis ramassa son cimeterre qui était tombé et regarda le jeune homme avec un air provocateur, le défi était lancé et le duel pouvait commencer.

***

Les gobelins dans les maisons faisaient le plus de victimes. Un homme eut à peine passer le seuil de la porte de la maison qu'un cimeterre s'abattit sur lui et sa tête vola à deux mètres, un autre, pensant que les gobelins ignoraient sa présence, montait un escalier en espérant atteindre les archers postés dans la maisons mais alors qu'il était à mi-chemin un gobelin jeta sa lance sur le chevalier qui fut transpercé et s'écroula jusqu'à atteindre les premières marches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Forlong
Tribun Militaire d'Arnor
Tribun Militaire d'Arnor
avatar

Nombre de messages : 2983
Age : 25
Localisation : Rhûdaur
Rôle : Vieux loup au service du Royaume du Nord

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan d'Arnor
- -: Quarante Ans
- -:

Lun 24 Mai 2010 - 23:10
La lance se planta dans la nuque de la créature. Le sang noir gicla, un cri terrible de douleur et de rage dépourvue de toute intelligence résonna dans tout le village. Le troll fit quelques pas en avant en titubant, puis s'écroula par terre, mort.

Les trois chevaliers réussirent enfin à mettre la bête puissante à terre, non sans blessures de leur côté. Epuisés, ils se tournèrent vers le champ de bataille...

***

Le moral des autres Arnoriens monta lorsqu'ils virent l'acte héroique de leurs compatriotes, et la mort du troll de cavernes.
Ils se mirent à combattre avec une flamme nouvelle, ravageant les gobelins, malgré que ceux-ci n'abandonnaient pas non plus, faisant tout pour survivre.

***

Bannor se releva avec l'agilité d'un chat, mettant son épée en garde. Il contrôla sa respiration et sa colère, et se concentra sur son ennemi, comme le lui avait appris le capitaine Forlong il y a tant d'années...L'entrainement sous la tutelle du dunadan aux cheveux blancs, et la participation à des nombreuses batailles et escarmouches avaient fait de Bannor un chevalier digne de ce nom; un épéiste d'une habileté rare, rapide comme un rapace.

Le sergent gobelin devant lui était sans doute un adversaire de taille...mais Bannor voulait mettre fin à cette bataille, détruire ces créatures féroces une fois pour toutes...et il allait faire tout pour y aboutir.

Il s'attaqua au sergent avec une férocité exceptionnelle, le forçant à reculer pas après pas avec des coups puissants de son épée bâtarde, qu'il maniait à deux mains. Il changea soudainement de tactique, enchainant sur une série d'attaques rapides et variées, faisant saigner le sergent de plusieurs petites blessures sur tout son corps.

Le gobelin se remit après un moment, et passa à son tour à l'offensive, obligeant le jeune chevalier à utiliser toute son expérience et habileté pour parer les coups vicieux du cimeterre.

La lame recourbée du gobelin passa à quelques centimètres du cou de Bannor...mais les Valar semblaient veiller sur le jeune guerrier.
D'un coup de pied puissant il déstabilisa son adversaire, l'empêchant de parer son prochain coup...l'épée bâtarde tomba sur le gobelin avec une force terrible au niveau de l'épaule. La créature s'écroula à terre, coupée presque en deux.

***

Les morts du troll et du sergent eurent un effet néfaste sur les guerriers gobelins...et les dunedain continuaient leur attaque féroce. Plusieurs réussirent enfin à pénétrer dans les maisons où se cachaient les archers. Ces derniers n'eurent aucune chance contre les guerriers lourdement armés.

***

A présent, seuls les gobelins sur la palissade combattaient encore contre les dunedain...et leur fin s'approchait aussi. Ayant pris contrôle de l'entrée du village, de plus en plus des guerriers du Nord attaquèrent les peaux vertes par derrière, les forçant à combattre sur deux fronts à la fois...

Les pertes furent lourdes pour les hommes de l'Arnor, mais la bataille s'approchait de sa fin...ils n'avaient aucune pitié pour les gobelins.



Membre des Orange Brothers aka The Good Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haro sur un village
» Village Hentaï[accepté]
» Village Hentaï
» Village d'âme.
» Premier village rush trophée crotall

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Les Terres du Milieu - :: Les Montagnes :: Les Monts Brumeux-
Sauter vers: