Profanation nocturne

Aller en bas 
Elektar "Gwathion" Urhion
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 15
Age : 29
Localisation : Dans une Vieille-Tombe... Si si!
Rôle : Guide sur les terres âpres de Rhûn

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme du Lac
- -: 21
- -:

Dim 15 Nov 2009 - 18:22
On pouvait faire de nombreux reproches à Vieille-Tombe, mais pas celle d’être laissé au chaos. L’entré en ville avait été laborieuse alors que ses motifs étaient légitimes, il n’imaginait même pas ce que c’était que d’entrer dans cette vile sans autorisation préalable. Les rues étaient certes emplie de gens peu recommandable, mais ni coupe-jarrets ni voleurs à la tire n’échappaient à la vigilance des gardes de la ville.
Elektar les avaient vue à l’œuvre sur un mendiant. Ils s’étaient assuré qu’aucun des témoins ne suivrai son chemin par une application directe des lois de la ville. Ce fut une mort douloureuse et une vue désagréable.

Au fond de lui l’homme du Lac n’approuvait pas, mais il avait appris à respecter les lois et coutumes des autres, aussi cruelles pouvaient elles être. Lui, n’avait aucun pouvoir sur ceux qui décidaient. Et à vrai dire, il ne désirait pas ce pouvoir. Ce qui l’inquiétait particulièrement était justement cette sécurité particulièrement renforcé dans l’enceinte de la ville. En trainant ça e là pour glaner discrètement des renseignements, il avait découvert que le cousin n’était pas mort particulièrement fortuné, aussi sa tombe ne serait pas particulièrement gardé. Cependant, accéder au cimetière et profaner sa tombe ne s’avérerait pas aussi facile que cela aurait put paraître.
Le cousin de Severus avait été enterré non loin des cryptes, mais il lui faudrait creuser pour l’atteindre, ce qui demandait de l’équipement et du temps. L’équipement, il était facile à trouver sur place, il avait repéré un débarras non loin lors d’une visite au cimetière, mais le temps était une autre affaire. S’il était découvert, il ne pourrait pas permettre a quiconque de l’identifier. Non seulement cela mettrait sa vie en danger, mais également celle de sa famille, qu’il priverait alors d’un client particulièrement important.

Pressé par le temps, il décida d’agir le soir même.

***


La pénombre du jour avait fait place à la noirceur de la nuit. Au dehors, à l’air frais, quelques hommes et femmes erraient, certains à la recherche d’aventure, d’autre de l’ivresse. Les gardes patrouillaient régulièrement dans les rues, s’assurant à la lueur des flambeau que nul ne trouble la nuit dans Vieille-Tombe.

Encagoulé, Elektar laissa passer la patrouille sans qu’elle ne le voit, caché qu’il était derrière un recoin sombre, juste e face du cimetière. Ce dernier était cerné d’un mur de deux mètres pourvu de piques leur sommet. Les patrouilles étaient plus régulière à l’extérieur du cimetière, mais impossible de savoir le nombre de garde à l’intérieur.
Les mains emmitouflés dans du tissus, Elektar attendis son heure. Une seconde patrouille passa, il n’aurait que peut de temps avant qu’une troisième de débouche d’une autre allée. Silencieux et vif, le jeune homme fondis sur le mur et, d’un saut, saisie de ses mains les pointes de métal prévus pour empêcher l’escalade du mur. Se soulevant à la force des bras, il prit appuis du pied sur le bord et, d’un effort brusque, passa au dessus des piques pour atterrir sur la terre molle du cimetière. Il resta collé un instant au mur, craignant d’entendre l’alerte d’un garde, mais tout était silencieux.
Son entrée ne l'impressionnait pas. Entrer comme il l'avait fait était une chose, en ressortir avec un butin sous le bras en était une autre

Prenant une profonde respiration, il s’enfonça à croupis dans les ténèbres du cimetière, en direction de la tombe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirion Ibn-Lahad
Pair du Royaume d'Arnor - Surnommé le Fantôme
Pair du Royaume d'Arnor - Surnommé le Fantôme
avatar

Nombre de messages : 1574
Age : 25
Localisation : Arnor

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme du Sud (Khand)
- -: 34 ans
- -:

Lun 16 Nov 2009 - 19:38
La lune observait la scène avec attention.

Alors qu'Elektar progressait sans bruit dans le cimetière, l'homme du Lac entendit quelques murmures provenant d'un peu plus loin et au détour d'une allée, il put dicerner grâce à la lumière lunaire deux soldats discuter avec un troisième homme plus petit.

Apparemment, les deux gardes écoutaient attentivement celui qui était en face d'eux comme s'il leur donnait des consignes. Et parmi les quelques phrases qu'ils échangèrent, Elektar ne retint que quelques mots.

"... clair ? ......... dérangé........ garde ..... si.... un problème."

Puis le plus petit disparu dans un modeste caveau. Les deux soldats, eux, se mirent à faire des tours de ronde à travers les allées du cimetière.

En se refermant, la grille du caveau fit un grincement désagréable pour les oreilles. L'un des soldats marchait tranquillement tenant fermement sa hallebarde et observant les alentours. L'autre garde bougeait moins et tenait une torche.

Mais pourquoi cet individu était-il rentrer dans ce caveau ??




« Œil pour œil, dent pour dent. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laplumedunvoyageur.fr
Elektar "Gwathion" Urhion
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 15
Age : 29
Localisation : Dans une Vieille-Tombe... Si si!
Rôle : Guide sur les terres âpres de Rhûn

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme du Lac
- -: 21
- -:

Mar 17 Nov 2009 - 19:07
Cela faisait à peine quelques minutes que le futur profanateur se glissait d’ombre en ombre dans le cimetière. Il avait rencontré quelques gardes, bien qu’eux ne s’en soit pas rendu compte. Il n’était ni un rôdeur du nord, ni un espion sur- expérimenté, mais il avait quelques tours dans son sac, et la partie du cimetière qu’il explorait n’était pas la plus gardé, heureusement.
Il n’y avait d’autres éclairage que la lune et ses étoiles, et l’homme des lac s’était très vite habitué à leurs lueur. Il progressait dans le ‘‘noir’’ avec aisance, à l’inverse des porteur de torche dont le regard s’évanouissait au-delà de quelques mètres.

Tout allait bien se passer. Il allait creuser discrètement dans un coin et, sous peu, il serait dehors avec les yeux de serpent. Oui, tout allait bien se passer.
Et puis, il surprit une étrange conversation.
Deux gardes prenaient des instructions d’un troisième, qui n’avait pas l’air d’un garde lui. Ce dernier entra dans le caveau en faisant grincement sonore avant de disparaître dans les ténèbres, après avoir, à ce qu’il crue entendre, ordonné aux gardes de ne le déranger qu’en cas de problème.
Bref, ça n’avait rien à voire avec sa mission. Cet homme était peut être en mission officiel…
Évidemment, il n’avait pas l’air d’un garde, mais ça aurait put être un officiel. Il ne fallait pas suspecter des actes malveillant partout. Surtout pas au milieu de la nuit. Dans un cimetière.
Et lui aussi avait ses objectifs, il ne pouvait pas, comme ça, risquer de se faire découvrir. Et il avait besoin d’argent aussi. Non, il ne pouvait pas tout gâcher a cause d‘une intuition.
Ça non…







Avec un soupir, il céda à sa curiosité et s’approcha furtivement du lieu pour mieux l’observer. Avec le bruit intolérable que la grille avait fait, il était hors de question d’entrer tant que ces deux gardes seraient dans le coin, encore moins à porté d’ouïe, ce qui la nuit dans un cimetière, portait assez loin. Et dès qu’il entrerait, à moins que le caveau ne soit particulièrement profond, il serait immédiatement repéré.
Réfléchissant quelques minutes et observant les alentours, Elektar finit par faire un plan.

Il alla à la réserve, grand nom pour la petite cabane en bois qu’elle désignait, situé non loin du lieu où se rendait habituellement. Il y avait une serrure, mais il lui fut plus facile et moins bruyant de désolidariser l’un des planche à l’arrière, et d’accéder ainsi au contenu. Comme prévu, il y avait une pelle, mais aussi d’autres outils tel qu’une pioche, un mètre, un manteau pour la pluie, des bougies et quelques outils avec des planches.
Il se vêtit de la cape prit une lanterne en y installant une bougie. De sa dague, il la coupa pour lui donner l’air usée, et amoindrir sa lumière, et l’alluma. Il se racla la gorge, mit sa pelle sur l’épaule, se courba un peu puis, décidé et prêt, il se dirigea vers les garde d’un long pas. Il était parfaitement, selon lui, entré dans le rôle du nouvel assistant du fossoyeur.

Il ne tarda pas à se faire remarquer par ses cibles qui le virent arriver avec une certaine circonspection. Elektar ne les laissa pas engager la conversation.

-Hey, vous deux ! Z’êtes pas au courant ? Votre… vot’ supérieur là ,y m’a choppé alors que je creusait et m’a dit de dire à tout le monde de foncer à la caserne ! Inspection générale qu’il a dit. Holà l’avait pas l’air content. Du trafic d’herbe de fumé qu’il à dit! Z’êtes les premiers, faut qu’j’aille prévenir les autres…

Il essayait de ne jamais montrer la totalité de son visage, usant de sa capuche et de son dos courbé. Il n’y avait plus qu’à espérer que les deux gardes serait trompé.
Sinon, il n’aurait plus qu’a user de sa pelle et plus rapidement et silencieusement possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirion Ibn-Lahad
Pair du Royaume d'Arnor - Surnommé le Fantôme
Pair du Royaume d'Arnor - Surnommé le Fantôme
avatar

Nombre de messages : 1574
Age : 25
Localisation : Arnor

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme du Sud (Khand)
- -: 34 ans
- -:

Mar 17 Nov 2009 - 20:17
En effet, l'arrivée impromptue de cet homme, pelle sur l'épaule étonna grandement les deux gardes. Un fossoyeur faisant des heures supplémentaires au beau milieu de la nuit ? Intrigant. Et alors que l'un des soldats allait le bombarder de questions, le "fossoyeur" prit les devants, leur annonçant que leur supérieur les attendait.

"Et bien qu'il nous attende. On n'est pas en service, mon gars donc on peut rester ici à discuter tranquillement."

Mais le second avait l'air plus tendu à l'annonce du "fossoyeur". Il s'approcha de son compagnon et lui glissa quelques mots.

"Vas-y si ça te chante, moi je reste ici. Je suis les consignes de... je préfère observer le ciel étoilé, lui répondit l'autre se souvenant que le fossoyeur pouvait entendre leur discussion."

Son confrère n'était guère rassuré par ces paroles et il décida d'aller s'en rendre compte par lui-même. Il quitta précipitamment le cimetière pour retourner à la caserne. Pendant ce temps, le garde restant regardait le fossoyeur d'un air suspicieux.

"Il ne pleut pas, pourquoi diable gardes-tu ta capuche ?" dit-il sur un ton quelque peu réprimandeur.

Mais n'attendant aucune réponse, il cracha sur le sol puis se décida à continuer sa ronde à travers le cimetière...




« Œil pour œil, dent pour dent. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laplumedunvoyageur.fr
Elektar "Gwathion" Urhion
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 15
Age : 29
Localisation : Dans une Vieille-Tombe... Si si!
Rôle : Guide sur les terres âpres de Rhûn

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme du Lac
- -: 21
- -:

Mar 17 Nov 2009 - 20:45
La ruse avait marché au moins pour l’un. Le même partit assez précipitamment. Combien de temps avant qu’il ne s’aperçoive de la supercherie ? Le temps d’aller à la caserne sans doute, et même plus si, avec un peu de chance, il rameuterait d’autres à sa suite. Il se ferait sévèrement humilier pour un tel acte. Mais Elektar se pardonna. Les activités qu’ils menaient ici étaient parfaitement secrètes et sans doute illégale, cela valait bien ça.
L’autre resta seul et d’un air méprisant, le dédaigna avant de faire une judicieuse remarque sur sa tenue. Il ne vit pas la soudaine poussé de sueur qui envahie le faux-fossoyeur à l’idée qu’il ait vu au travers de son déguisement. Mais, loué soit tout ceux responsables de l’excès de confiance du garde, ce dernier le laissa sans vérifier son identité.

Faire semblant de s’en aller. Un coup d’œil à droite, un coup d’œil à gauche. Personne. Resserrant sa poigne sur sa pelle, se retourna… et tomba nez à nez avec le garde

-Hey ! Le fossoyeur n’a pas d’assistant !

Le coup de tête partit tout seul et brisa sec le nez du garde. Ce dernier recula, autant de surprise que de douleur, en étouffant un juron alors qu’il portait sa main à son nez soudain ensanglanté. Elektar ne lui laissa pas le temps de crier à l’alarme. D’un coup brutal du genou, il frappa les parties intimes du garde avec violence, au point qu’il oublia son nez. Il s’écroula à genoux, portant ses mains couvertes de sang au lieu de sa douleur.
D’un geste rapide, il ôta le casque du garde qui avait autre chose en tête que de réagir et, faisant un grand arc de cercle de sa pelle, le frappa violemment au chef. Le coup fut sourd et la victime ne poussa pas un cri. Il s’effondra de tout son long sur le coté, le nez et un coté du crâne couvert de sang. Le jeune homme regarda aux alentours pour voir si quelqu'un avait été alerté, mais ne vit personne. Heureusement.
Saisissant l’homme inconscient, il le traina jusqu’à derrière une tombe loin du chemin. Un autre plan germa dans son esprit à chaud. Mais n’ayant pas le temps de le dévêtir complètement, il se contenta e lui détacher les partie les plus visible de son uniforme, et le casque. Un nouveau déguisement. C’était la nuit se dit il en enfilant les vêtements du garde, se débarrassant de la cape. Il saisie la torche et prit une longue respiration pour se calmer.

Cela valait il vraiment le coup ? Après tout, une fois dans le caveau, qu’allait il faire ? Assommer le profanateur présumé sans lui poser de questions ? Le menacer, le laisser partir car il ne pouvait au fond rien ? Mais il n’était pas allez aussi loin pour n'aboutir à rien. Advienne que pourra, il accepterait les conséquences de ses actes, pourvu qu’il le mène loin des geôles de Vieille-Tombe.
Maintenant habillé tel un garde, il prit la lampe et se dirigea vers le mausolée. Au moment d’ouvrir la porte, il n’était toujours pas décidé sur ce qu’il allait faire. Ça n’était pas bon, mais au moins, il s’était calmé.

Sans plus de cérémonie, il ouvrit la porte, provoquant son crissement, et disparu à son tour, torche en main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirion Ibn-Lahad
Pair du Royaume d'Arnor - Surnommé le Fantôme
Pair du Royaume d'Arnor - Surnommé le Fantôme
avatar

Nombre de messages : 1574
Age : 25
Localisation : Arnor

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme du Sud (Khand)
- -: 34 ans
- -:

Jeu 19 Nov 2009 - 19:59
Lorsque Elektar s'approcha du caveau, il put lire quelques gravures dans la pierre à l'aide sa torche.

A mon cher et tendre,
A l'amour de ma vie,
A celui qui me faisait tant rire,
Au plus grand des farceurs,
Repose en paix, Albius.


Ces mots lus, l'homme du Lac pénétra dans le caveau. Et au moment où il refermait la grille dans un crissement aigu, un bruit de pierre se fit entendre dans son dos. L'ouverture puis la fermeture de la grille avait enclenché un mécanisme. Le mur opposé à la grille s'était enfoncé dans le sol et dévoilait à présent un escalier descendant presque verticalement sous la terre. Aucune lumière n'éclairait les marches et seule la torche d'Elektar illuminait l'endroit.

Pendant que le faux fossoyeur déguisé en soldat réfléchissait à la marche à suivre, l'on entendit au-dehors des personnes parler à voix-haute.
Les graviers recouvrant le sol du cimetière étaient semble-t-il piétinés par plusieurs personnes. Etait-ce déjà le second soldat qui était de retour ? Quoiqu'il en soit, Elektar avait deux choix : descendre sous terre et découvrir où menait cet escalier ou bien ressortir et prendre le risque d'être repéré.

Une faible marge d'erreur...




« Œil pour œil, dent pour dent. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laplumedunvoyageur.fr
Elektar "Gwathion" Urhion
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 15
Age : 29
Localisation : Dans une Vieille-Tombe... Si si!
Rôle : Guide sur les terres âpres de Rhûn

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme du Lac
- -: 21
- -:

Jeu 19 Nov 2009 - 20:48
A l’instant même où il lut l’épitaphe, Elektar fut à la fois confus et soulagé. Confus car ce caveau n’était autre que celui d’un farceur invétéré, ce qui correspondait particulièrement à la description du cousin de Severus. Coïncidence troublante ? Il n’y croyait pas. Le jeune homme n’avait jamais vraiment cru à la chance, mais admettre qu’un destin tirait les ficelles de sa vie était au dessus de ses forces.
Ce qui le soulagea, ce fut justement que ce destin l’avait peut être mené loin d’une erreur qui aurait put lui couter cher.

Mais alors qu’il se demandait pourquoi ses informations l’avaient mal dirigé, un lugubre mécanisme s’enclencha et un escalier se creusa presque sous ses pieds. Qu’était-ce encore que cette fourberie ? Quels secrets étaient conservés dans ce caveau très inhabituel qu’un homme avait profané avant lui. Une pensé émergea soudain dans son esprit.
Etait-il le seul à la recherche des yeux du serpent géant ? C’était un ingrédient puissant et n’importe qui au courant aurait put tenter de s’en emparer. Pire, le commanditaire du maître des potions avait peut être engagé un autre homme pour la tâche. Auquel cas celui-ci serait bien préparé.

Des bruits de pas derrière lui. Sans un souffle, Elektar se plaqua au mur et tendis l’oreille. Des gens marchaient dans sa direction. Déjà ? Il n’avait aucun autre moyen de savoir que e sortir pour voire. Et c’était hors de question. Il n’était pas sensé être là, ni en garde, ni en fossoyeur, ni en citoyen. Il souffla sa torche, laissant l’obscurité l’envelopper de nouveau.

Si l’escalier s’était refermé derrière le profanateur, peut être le ferait il de nouveau à son passage ou à l’action d’un quelconque mécanisme en bas. Auquel cas, seuls ceux au courant ouvriraient le mausolée pour enquêter plus avant. Même si le garde assommé se réveillait, l ne saurait que dire, ni même comment e justifier.
C’était sa seul chance.

Prudemment, ses yeux s’habituant lentement à l’obscurité, Elektar descendit les escaliers…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirion Ibn-Lahad
Pair du Royaume d'Arnor - Surnommé le Fantôme
Pair du Royaume d'Arnor - Surnommé le Fantôme
avatar

Nombre de messages : 1574
Age : 25
Localisation : Arnor

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme du Sud (Khand)
- -: 34 ans
- -:

Dim 22 Nov 2009 - 19:18
En effet, le passage se referma dès lors qu'Elektar posa son pied sur la seconde marche de l'escalier.

La température diminua progressivement tout au long de l'avancée d'Elektar et bientôt l'air fut glacial. De la vapeur s'échappait de la bouche de l'homme du Lac à chaque expiration, pourtant il continua sa descente. Que trouverait-il au fond de ce caveau si étrange ? Il le saurait bientôt. Alors qu'il avançait, une lueur orangée apparut dans son champ de vision, elle semblait se situer au bout de l'escalier.

Soudain, Elektar entendit une voix provenant d'en bas. L'individu semblait parler tout seul.

"Mais où sont-ils ?!" grogna-t-on.

S'approchant encore un peu, Elektar put voir un homme de taille moyenne portant un long manteau noir et dont le visage était recouvert par une capuche faire des allers et retours dans la pièce à laquelle menaient les escaliers. Eclairée par quelques bougies, cette pièce ou plutot cette chambre funéraire renfermait un tombeau. Le cercueil avait été entrouvert par l'inconnu et semblait ne plus l'intéresser le moins du monde. Plusieurs coffres étaient disséminés ça-et-là dans la salle, coffres que l'homme fouillait les uns après les autres.

Le temps semblait lui être précieux, qu'étaient donc ses motivations pour pénétrer ici et qu'y cherchait-il ?




« Œil pour œil, dent pour dent. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laplumedunvoyageur.fr
Elektar "Gwathion" Urhion
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 15
Age : 29
Localisation : Dans une Vieille-Tombe... Si si!
Rôle : Guide sur les terres âpres de Rhûn

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme du Lac
- -: 21
- -:

Lun 23 Nov 2009 - 12:46
L’air s’était considérablement refroidi, et ce n’était pas seulement du fait de la descente sous terre. La pierre qui entourait le caveau éloignait la chaleur et rendait cet endroit véritablement glacial. Par endroit sur les murs, de l’eau avait presque gelé, miroitant sur les parois et créant une étrange atmosphère. Le fait de pénétrer dans un espace sombre et étroit n’était pas non plus innocent dans le malaise qui saisissait la gorge d’Elektar.
Il avait fait de nombreux voyage, mais aimait plus les grands espaces que l’étroitesse. Il se sentait moins libre et plus vulnérable, mais il se consola comme il put en se disant que l’autre personne était seule et vraisemblablement aussi désavantagé que lui. Il ne tarda guère d’ailleurs à entendre le bruit de ses activités à quelques pas au devant de lui.

-Mais où sont-ils ?

Elektar posa ses yeux sur la pièce principale du tombeau. C’était une pièce relativement petite, avec en son centre la tombe proprement dite et plusieurs coffres sur ses coté. Le caveau était relativement peu décoré, mais l’ingénieux système d’escalier avait certainement coûté suffisamment cher pour que le farceur ne puisse s’exposer à plus de dépense. Mais la décoration n’était pas ce qui intéressait l’homme du Lac. Sans doute pas plus que l’homme encapé et encapuchonné qui fouillait ardemment la salle.
Il avait déjà entrouvert le tombeau, avec peine apparemment, mais n’y avait pas trouvé ce qu’il cherchait. Alors il cherchait avec précipitation dans les coffres. Il devait se douter que sa couverture ne tiendrai pas longtemps et surtout qu’il avait perdu trop de temps à chercher en vain.
Cherchait-il vraiment les yeux de serpent où les apparences étaient trompeuses ? S’ils cherchaient la même chose, alors cela signifiait qu’ils étaient rivaux et pire, que l’un d’eux ne ressortirait pas de ce caveau. Mais cela signifiait également que les yeux étaient particulièrement bien cachés.

Le profanateur déglutie en silence et posa sa main à son arme. D’aucun aurait profité de son manque d’attention pour le tuer de sang froid. Mais ces pratiques n’étaient pas les siennes. Qui était-il pour juger l’homme devant lui alors que lui-même effectuait la même détestable tâche. Détestable oui.
Un instant, Elektar doutait du bien fondé de son action. Il savait que donner les yeux à Severus serait signer la mort de plusieurs personnes, mais qu’il ait à se salir directement les mains.
Il fallait qu’il assume. Il avait choisi, il s’était engagé. Il ferma les yeux un instant, sa conscience en proie à une tempête.

- Laisse-moi résumer la situation. Annonça Elektar en mettant un pied dans le caveau.

L’homme se figea. Elektar n’en menait pas large, mais la seule solution qu’il ait de s’en sortir sans faire couler le sang était de paraitre maître de la situation. D’une voix qui se voulait ferme, il continua.

-Les gardes fouillent au dehors. Si nous nous battons, nous leur laisserons le temps de venir à nous et de nous arrêter. A ceci prêt que mon costume me laissera largement le temps de m’enfuir.

Il fit une pause.

-Pas toi.

L’homme du lac dégaina son arme.

-Ils ne tarderont pas à trouver le minion que j’ai assommé, si le deuxième n’a pas déjà révéler tout ce qu’il savait, ce qui veux dire que tu a un choix rapide à faire. Dit moi ce que tu fait ici et je couvrirais ta fuite. Sinon… On te tranchera les mains.

C’était faux. Il n’aurait sans doute pas l’occasion de s’enfuir si aisément si jamais les soldats descendaient ici. Il organiser une résistance digne de ce nom avec un endroit si étroit, mais ils sauraient sans doute que ses vêtements de gardes n’étaient pas les siens. Surtout s’ils trouvaient l’autre garde assommé.
Les mains en sueur, mais prêt à éviter toute attaque de l’homme, Elektar attendait la réaction de son, peut être, adversaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirion Ibn-Lahad
Pair du Royaume d'Arnor - Surnommé le Fantôme
Pair du Royaume d'Arnor - Surnommé le Fantôme
avatar

Nombre de messages : 1574
Age : 25
Localisation : Arnor

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme du Sud (Khand)
- -: 34 ans
- -:

Mer 25 Nov 2009 - 21:25
Au même moment où l'homme du Lac prit la parole pour la première fois, l'intrus était préoccupé par quelque chose dans l'un des coffres. Il sursauta en entendant une voix derrière lui, se retournant vers le bas de l'escalier. Il y vit Elektar qui continua de lui parler pendant un moment. Le visage toujours caché, l'intrus ne dit pas un mot, écoutant les paroles du nouvel arrivant puis une fois le silence revenu, l'homme esquissa un sourire qu'Elektar put distinguer.

"Tu as fait preuve de ruse sans doute pour pénétrer ici. Et tu tentes de me rouler ici même dans ce caveau. J'en conclus que tu n'es pas là par simple curiosité mal placée..."

L'homme fit quelques pas de côté se dirigeant vers le centre de la salle.

"...mais bien pour trouver quelque chose."

Disant ces paroles, l'encapuchonné recula alors de plusieurs pas en arrière pour se placer dos au mur du fond. Elektar remarqua alors que l'homme tenait dans l'une de ses mains un petit bout de parchemin...

"Et qui te dit que je compte sortir par cet escalier ? Toi par contre tu seras capturer et jeter au fer dans des gêoles sombres et humides. Adieu jeune imprudent !"

C'est alors qu'un pans entier du mur du fond pivota sur lui-même emportant le mystérieux individu de l'autre côté de la paroi. Le mur se replaça comme auparavant laissant Elektar seul dans la salle.




« Œil pour œil, dent pour dent. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laplumedunvoyageur.fr
Elektar "Gwathion" Urhion
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 15
Age : 29
Localisation : Dans une Vieille-Tombe... Si si!
Rôle : Guide sur les terres âpres de Rhûn

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme du Lac
- -: 21
- -:

Lun 30 Nov 2009 - 10:34
-Malédiction ! fit Elektar, étouffant le juron alors que la porte caché venait tout juste de se refermer sur son interlocuteur.

La soudaine ruse avait permit à l’homme encapuchonné de s’enfuir, probablement avec ce qu’il était venu chercher dans le caveau, laissant le jeune homme seul sous l’étreinte glaciale de la tombe. Une monté de panique lui coupa un instant le souffle. Quel idiot il avait été de laisser une opportunité à cet homme. Il aurait dût le tuer, ou au moins l’immobiliser.
Quel sot !

Mais l’heure n’était pas à l’auto-flagellation, les gardes fouillaient sans doute les alentours au dehors et ils ne tarderaient pas à trouver l’entré du mausolée. Mais s’il se lançait stupidement à la poursuite de l’autre personne, Elektar savait qu’il serait la cible facile d’un piège ou d’une embuscade, sans compter que l’homme ne cherchait peut être pas les yeux de serpent géant.
Un nouveau choix, bien plus cruciale se posait à lui. Laisser l’homme s’enfuir, en risquant de le laisser partir avec les yeux, ou chercher rapidement dans le caveau, au risque de se faire surprendre par les gardes sans l’avoir trouvé.

Chacune de ses options était un risque, mais tel était le prix de sa naïveté. Sachant son adversaire mieux renseigné et plus malin que lui, L’homme du Lac paria sur l’autre option.

Sans attendre, sans prêter attention au passage secret ni laisser la panique prendre le dessus, l’homme du Lac se mit à fouiller le caveau avec en tête de trouver ces yeux de serpents. Un coup d’œil rapide puis une fuite toute aussi vive.

Mais il savait que rien n’allait être aussi simple…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirion Ibn-Lahad
Pair du Royaume d'Arnor - Surnommé le Fantôme
Pair du Royaume d'Arnor - Surnommé le Fantôme
avatar

Nombre de messages : 1574
Age : 25
Localisation : Arnor

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme du Sud (Khand)
- -: 34 ans
- -:

Dim 6 Déc 2009 - 14:43
Elektar recherchait donc une quelconque trace pouvant lui permettre de retrouver ces deux yeux de serpent. Le temps lui était compté et il savait qu'il pouvait être repéré à tout instant, pourtant l'homme du Lac continua ses recherches. Alors qu'il fouillait l'un des coffres, il y découvrit un parchemin identique à celui que l'homme mystérieux tenait dans sa main au moment où il disparut.

Le voyageur d'Esgaroth put s'en saisir et l'ouvrir, il y dicerna des croquis dessinés avec soin mais le support était froissé et abîmé. Elektar put tout de même reconnaitre le croquis d'un sarcophage ressemblant étrangement à celui situé derrière lui. Il y était inscrit une petite note :

Je repose six pieds sous Terre,
Pour me trouver vous devrez avoir du flair.


Un doigt avait également été dessiné comme pour montrer quelque chose dans le sarcophage. Tout cela semblait bien énigmatique mais quoi de plus normal pour le tombeau d'un farceur invétéré ? Fallait-il croire ces histoires et ces dessins farfelus ? Peut-être ou peut-être pas...

Mais Elektar devait choisir, et vite.




« Œil pour œil, dent pour dent. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laplumedunvoyageur.fr
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand la virée nocturne se transforme en cauchemar | Nicolas de Ruzé |
» Escapade nocturne [Galyana]
» Entretien nocturne [Ashenie de Sephren]
» Combat nocturne ou dans des lieux plus que sombres.
» Nuage nocturne premier entrainement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Les Terres du Milieu - :: Les Royaumes Orientaux :: Rhûn :: Vieille-Tombe-
Sauter vers: