Rencontre avec Veddle

Aller en bas 
Sirion Ibn-Lahad
Pair du Royaume d'Arnor - Surnommé le Fantôme
Pair du Royaume d'Arnor - Surnommé le Fantôme
avatar

Nombre de messages : 1575
Age : 26
Localisation : Arnor

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme du Sud (Khand)
- -: 34 ans
- -:

Lun 4 Jan 2010 - 20:18
Le voyage n'avait pas traîné. Aussitôt après avoir dit adieu à son ami hobbit, Sirion Ibn-Lahad était parti au galop désirant atteindre Tharbad au plus vite. Tempête ne semblait pas fatigué outre mesure mais le Fantôme prit tout de même la précaution de faire plusieurs haltes courtes par jour. Durant sa chevauché, Sirion sombrait dans ses pensées comme bien souvent. Et comme à chaque fois, les mêmes visages apparaissaient devant lui. Son frère pour qui il s'inquiétait sans cesse, Erco Skaline son ami qui était à présent prisonnier, Aldarion son roi... Le Fantôme sentait qu'il ne lui faisait pas totalement confiance, il lui cachait des choses. Mais quoi ?

Enfin, l'homme qui venait hanter tous les rêves d'Ibn-Lahad, celui qui lui avait toujours échappé jusqu'à présent, celui dont lequel Aldarion avait longtemps été proche : Saemon Havarian. Ses traits raffinés, sa moustache bien taillée, son sourire malicieux et ses yeux aguerris. Sirion saurait le dicerner entre mille, pourtant cet homme semblait avoir toujours une longueur d'avance sur le Khandéen. Son prédécesseur mettait à mal la réputation du Fantôme, ses paroles pleines de vérité dure à entendre résonnaient dans l'esprit de l'ancien mercenaire.

Puis c'est alors qu'il aperçut la ville de Tharbad. L'Agent progressa dès lors au trot préférant ne pas se remarquer davantage. Une fois à l'intérieur de la cité, Sirion parcoura plusieurs rues à la recherche d'un quelconque indice qui pourrait le mener vers ce Veddle.
Veddle... ce nom ne lui disait rien et Aldarion semblait quant à lui bien le connaître.
L'ancien maître de Saemon... ce seul argument avait fait pencher la balance. Ibn-Lahad n'aurait pas rater l'occasion d'en apprendre plus sur Havarian et si cet homme fut son mentor, il n'était certainement pas à prendre à la légère.

Le Fantôme remarqua une taverne somme toute assez tranquille. Il décida de s'y arrêter. Après avoir attaché sa monture, il rentra dans la salle commune. Quelques personnes buvaient et mangaient. Sirion se dirigea vers le comptoir et s'adressa au tavernier.

"Pourrait-on m'indiquer où je peux trouver celui que l'on nomme Veddle ?"

Légèrement excité par le fait de rencontrer ce mystérieux Veddle, Sirion restait malgré tout attentif à son environnement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laplumedunvoyageur.fr
Aldarion
Roi d'Arnor
Roi d'Arnor
avatar

Nombre de messages : 1743
Age : 28

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan
- -: L'age ou l'on est fougeux mais déjà sage
- -:

Lun 4 Jan 2010 - 20:44
Un hobbit attablé au comptoir se leva brusquement.
" Nobz ! Ta pas payé ta bière !"
La voix était grasse et révélait un manque d'éducation assez significatif.D'un geste habile propre aux gens de sa race, Nobz balança la pièce qui atterrit juste devant l'ancien mercenaire. L'aubergiste fixa alors Sirion avec un regard fort peu avenant. Tharbad avait été une grande ville autrefois, un point de passage important... Mais maintenant les étrangers se faisaient de plus en plus rares. Et Solomon, c'était son nom, n'avait absolument pas besoin d'eux pour s'assure un confortable chiffre d'affaire. De plus il n'aimait pas ceux qu'il appelait les "basanés". Il fit semblant de réfléchir quelques secondes pour se donner bonne conscience.

"Veddle ? Connais pas ce nom là... J'ai jamais entendu, ou alors il y a très très longtemps..."

Il lança un dernier regard amusé à Sirion avant de sortir en fermant la porte derrière lui.

Il posa une bière sur le comptoir juste devant Sirion. Il espérait ainsi que pour le remercier de ce geste généreux l'étranger cesserait de l'importuner. En réalité, la propreté du verre ne semblait pas inciter à consommer. La porte s'ouvrit alors discrètement. Réglé comme une horloge l'aubergiste tourna vivement la tête vers l'entrée.

" Niels ! Je t'ai déjà dit cent fois de pas mettre les pieds ici tant que t'aurais pas du poil au menton !"

L'adolescent fit un sourire malicieux.

" Bien maître Kane... Je vous verrais donc à une autre occasion Maître Ibn-Lahad..."


Invité, n'oublie pas que le regard des Rois d'Arnor porte au delà des frontières de leurs royaumes.[/center]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirion Ibn-Lahad
Pair du Royaume d'Arnor - Surnommé le Fantôme
Pair du Royaume d'Arnor - Surnommé le Fantôme
avatar

Nombre de messages : 1575
Age : 26
Localisation : Arnor

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme du Sud (Khand)
- -: 34 ans
- -:

Mer 6 Jan 2010 - 20:46
Sirion sentit vite que l'aubergiste ne serait pas très coopératif avec lui, la façon qu'il avait à le regarder en témoigner. Le Khandéen porta à peine un regard sur la choppe de bière, il n'avait pas du tout envie de boire maintenant. Ce type semblait se moquer de lui, le Fantôme n'appréciait pas mais sa venue ici avait un tout autre objectif que de corriger cet homme peu avenant envers lui.

Soudain la porte d'entrée s'ouvrit doucement. Sirion réfléchissait alors à autre chose et ne prit pas la peine de se retourner. Peut-être aurait-il dû.
Quoiqu'il en soit, l'aubergiste sembla contrarié et hurla à l'encontre de celui qui venait d'entrer. Ibn-Lahad se décida à tourner la tête pour voir le pauvre gamin se faire virer de la taverne. C'est alors que le garçon aux cheveux blonds prononça des mots auxquels Sirion ne s'attendait pas.

" Bien maître Kane... Je vous verrais donc à une autre occasion Maître Ibn-Lahad..."

Maitre Ibn-Lahad... cet adolescent connaissait son nom alors que lui ne l'avait jamais vu. Chose rare. Niels... ce nom ne lui disait rien, que lui voulait-il ?
Bientôt ce Niels disparut au-dehors de la taverne, Sirion s'empressa de le suivre afin d'avoir des réponses à ses questions. Ce gamin était-il envoyé par Veddle ? Possible. Après tout Sirion ne savait rien de ce Veddle.

Arrivé à l'extérieur, Niels n'était pas bien loin; le Fantôme s'approcha alors de lui.

"Tu sais qui je suis ? Que veux-tu me dire ... Niels ?"

Il voulait en savoir davantage sur tout ça. A vrai dire, il ne savait pas grand chose dans cette histoire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laplumedunvoyageur.fr
Maître Veddle
Erudit
avatar

Nombre de messages : 9

Mer 6 Jan 2010 - 21:41

L'appât avait parfaitement marché. Il aurait pu simplement se contenter de demander à Sirion de le suivre, mais voir la tête déconfite du khandéen le faisait beaucoup rire intérieurement.

" Vous avez prononcez le nom de Veddle non ? Disons que je suis son messager... "

Le réseau de Veddle à Tharbad était étrangement organisé. Personne ne savait qui il était, mais dès qu'on prononçait une série de mot, on attirait immanquablement l'attention d'un agent dormant qui contactait au plus vite Niels. Nobz était de ceux là...

" Veddle habite dans un des innombrables petits châteaux qui peuplent la région. Je peux vous y conduire... Si vous vous sentez prêt. "

Il y avait dans l'attitude de Niels une forme d'arrogance et d'assurance qui n'était pas sans rappeler quelqu'un. Le jeune homme siffla et un petit hongre sorti de l'allée à côté de l'auberge.

" Veddle est persuadé que je ne suis pas capable de monter un cheval entier... Alors j'ai droit à un castrat.. Mais c'est une bonne bête. "

Il grimpa dessus avec agilité et fixa à nouveau Sirion dans les yeux.

" Alors Sirion... Tu viens ou je te laisse ici à boire des chopes avec le gros Solomon ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirion Ibn-Lahad
Pair du Royaume d'Arnor - Surnommé le Fantôme
Pair du Royaume d'Arnor - Surnommé le Fantôme
avatar

Nombre de messages : 1575
Age : 26
Localisation : Arnor

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme du Sud (Khand)
- -: 34 ans
- -:

Jeu 7 Jan 2010 - 13:42
Ainsi Veddle possédait un solide réseau d'espions à Tharbad, il fallait s'en douter. S'il avait été un proche de la cour d'Arnor par le passé, il avait bien sûr appris à se méfier. Niels lui avait été envoyé par Veddle pour le mener à lui, ce garçon rappelait quelqu'un à Sirion mais il n'en dit mot.
*Non ça ne peut pas être un proche à ...*

Ibn-Lahad esquissa un demi-sourire lorsque Niels l'invita à le suivre. Il se dirigea alors vers Tempête, le détacha et fut en selle peu de temps après. Sirion avait hâte de le rencontrer.

"Bien je te suis, Niels."

Les deux cavaliers se mirent alors en route pour la demeure de l'ancien maître de Saemon. Côte à côte, le Fantôme observait souvent le jeune Niels qui ne cessait de lui rappeler une connaissance des plus improbables. Après quelques minutes de silence, Sirion se décida à entamer une discussion avec lui.

"Tu as toujours vécu avec Veddle ? N'as-tu pas de famille ?"

Il se tut attendant une réponse qui tardait à venir. L'Agent posa une nouvelle question alors qu'ils arrivaient bientôt au fameux château.

"Qui était ton père, Niels ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laplumedunvoyageur.fr
Maître Veddle
Erudit
avatar

Nombre de messages : 9

Jeu 7 Jan 2010 - 13:58

Le visage de Niels semblât s'assombrir soudainement. Il fixa ses yeux sur l'encolure de son cheval et ne se résolut à répondre qu'à la seconde interpellation de l'agent d'Arnor.

" Mon père est l'ancien aubergiste de la "Bonne Potée" à Tharbad... Un jour mon père a recueilli un homme blessé qui errait sur la route. Il l'a soigné... Et lui a offert tout ce qu'il voulait. L'homme me voulait moi... Je ne sais pas s'il me voyait un grand avenir ou s'il voulait m'éviter de rester avec ce gros pourceau... Mais il n'eut pas difficile de le convaincre avec une bourse bien remplie. Depuis lors il a disparut sans laisser de trace.... parti gaspiller notre argent. La "Bonne potée" est restée fermée depuis... Et Kane a ouvert son auberge à l'autre bout de la ville. J'ai été emmené à la cour d'Arnor, puis il y a un an chez Veddle... Mais j'en ai trop dit... "

Il releva la tête et pointa du doigt un petit manoir aux tours pointue qu'on devinait à l'horizon.


" C'est là ! "

Il donna un petit coup de pied dans le flanc de son hongre et la bête se lança au galop vers le manoir...
Devant la porte, une silhouette haute et sombre. Un homme revêtu d'un long manteau noir et surtout... Le visage recouvert d'un masque de fer... Maître Veddle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirion Ibn-Lahad
Pair du Royaume d'Arnor - Surnommé le Fantôme
Pair du Royaume d'Arnor - Surnommé le Fantôme
avatar

Nombre de messages : 1575
Age : 26
Localisation : Arnor

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme du Sud (Khand)
- -: 34 ans
- -:

Jeu 7 Jan 2010 - 20:04
Mais qui était cet homme qui l'avait emmené à la cour ? Etait-ce encore un tour de sa part ? De cet homme qui n'en finissait jamais d'hanter l'esprit du Khandéen ? Ou était-ce une simple coïncidence ? Après tout, Sirion le voyait partout depuis quelques temps. Il finirait par l'avoir...
C'est alors que l'Agent et son guide arrivèrent enfin en vue du Manoir. Niels partit soudain au galop, laissant son visiteur seul en arrière. Ibn-Lahad, lui, observait encore la silhouette mystérieuse qui était apparue dans l'embouchure de la porte principale. Sans doute l'homme pour qui il s'était déplacé. L'ancien mercenaire éperonna sa monture, Tempête hennit soudainement et partit alors au galop progressant vers l'entrée du Chateau.

Niels était déjà descendu de selle à son arrivée et s'était placé aux côtés de l'homme mystérieux. Sirion arriva peu de temps après et sauta avant même que son jeune poulain ne se soit arrêté complètement. Il remit sa cape convenablement puis son regard se dirigea vers l'homme au masque de fer. Derrière cette plaque de métal se cachait une paire d'yeux qui l'observait.

"Maître Veddle, je présume ? Je suis Sirion Ibn-Lahad mais d'après ce que j'ai compris, vous connaissez déjà mon nom."

L'homme ne broncha pas telle une statue de marbre. Sirion continua alors.

"Aldarion m'a envoyé ici... pour que je suive votre enseignement."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laplumedunvoyageur.fr
Maître Veddle
Erudit
avatar

Nombre de messages : 9

Jeu 7 Jan 2010 - 22:30
Veddle fit un vaste geste d'ouverture avec ses bras. Il recula d'un pas, puis de deux la tête légèrement inclinée sur le côté. D'un geste lent et toujours dans le plus grand silence il posa sa main gantée de cuir sur la tête de Niels qui marchait à côté de lui en direction de la porte. D'un geste habile du poignet il le fit pivoter dans l'autre sens.

" Laisse parler les grands Nilsinouchéri..."

Niels sourit et dans ses yeux on pouvait lire tout l'amour qu'il portait pour le vieux maitre à la voix amusée. Il courut près des cheveaux qu'il emmena à l'écurie. Pendant ce temps, Veddle avait continué sa marche arrière vers l'intérieur du petit château. Sitôt passé le pas de la porte, Veddle pivota et se dirigea vers un grand siège calé contre le mur. Sirion avait suivit l'invitation.
La pièce était grande et relativement haute. Partout sur les murs et au plafond semblaient pendre des cordes et des chaines qui entraient et sortaient des murs en un mécanisme infernal. Sur les accoudoir du siège de Veddle se trouvait une série de levier et de manettes. D'un geste vif et excessif, le vieux maitre tira l'un deux.
Aussitôt un bruit sourd et puissant s'éleva derrière Sirion. La porte, entrainée par un mécanisme complexe se referma bruyamment. Veddle de l'autre côté avait commencé un discours totalement couvert par le bruit. Il inclina la tête vers l'avant conscient de l'échec de sa tentative, et une fois le silence revenu la releva vivement en écartant les bras... Bien qu'il fut impossible de voir son visage, l'expression corporelle de Veddle exprimait un sourire.

" Et voici venu vers vous seigneur Veddle le vivifiant et vivant Sirion Ibn-Lahad... Bienvenue !"

Il éclata d'un rire jovial.

" Voyons voir ce que nous avons... Un homme... qui semble aussi intégré dans son environnement qu'un mumak en Comté... un étranger que même un aveugle ne prendrait pas pour un arnorien... Mené ici par le fils adoptif de son ennemi intime, ennemi qu'il aime, vénère et hait en même temps. Jalousie ?? Mais il ne se rend pas compte... Il travaille à l'intuition. Il se disait bien que le gamin semblait arrogant comme Saemon Havarian... Connais ton ennemi... Connais ton ennemi... Qui disait ça ? Mon vieil ami Gilgamesh ? Bref passons... Tu ignores donc tout de la petite ribambelle de Saemon : Rines et Niels.. L'un désespère d'être un jour mon apprenti et d'obtenir enfin la confiance de son père. Il a tout sacrifié pourtant. Mais cela ne suffit pas. L'autre, jeune... trop jeune que pour reprendre le flambeau. Il ignore tout des plus sombres combines de son père. Une arme redoutable... Il t'as sans doute compté la terrible histoire de son vrai père ? Ah non c'est vrai... Il l'ignore. Saemon Havarian.. Mon traitre d'apprenti à tué un jour à Tharbad même le vieux Ronald Kiffes. Tout ça parce que la potée n'était pas chaude et parce qu'il avait dans son délire prononcé le mot guilde. Je crois en y réfléchissant que ça devait être un pretexte.. Il voulait Niels et il l'a eu. Je suis sur qu'il t'aiderait à retrouver Saemon s'il savait la véritable histoire... Mais tu n'as besoin de rien, ni de personne d'ailleurs.. Hein Sirion Ibn-Lahad.. Le fantôme... Un joli surnom. Le seul qui a mes yeux le mérite c'est Rines. Ce n'est pas un bon agent pour autant... Je divague je divague... Tu connais Rines ? Surement pas... Au dernière nouvelles il faisait marche à côté du convoi de ton ami Erco Skaline pour te tuer... Mal renseigné le gaillard. Tu le savais ? T'as pas l'air mieux renseigné fantomas... "

Le ton au début amusé et amical était devenu au fil du temps moqueur puis de plus en plus cinglant. Veddle se leva. Il semblait encore athlétique.

" Tu es la honte du service Sirion Ibn-Lab... Je suppose qu'Aldarion le pense aussi qu'il t'envoi ici... Alors à moins que tu n'aie une solution de repli... Tu vas bien devoir suivre mon enseignement à la lettre... Tu penses peut être pouvoir me tuer et ouvrir cette porte... Car tu crois que je suis vieux et impotent. Saemon est né en 255... J'avais trente ans quand je l'ai pris à mon service, il en avait dix. Fais le calcul... J'ai soixante quatre ans, un age raisonnable pour un arnorien.. Une quinzaine d'année de moins que Mephisto. De plus j'ai entrainé mon corps toute ma vie... Alors Sirion Ibn-Lab... Quelle est ta solution de repli ? "

D'un geste vif il abaissa un autre levier... Un plateau descendit en chute libre avant de s'arrêter retenu par une corde un mètre devant Sirion. Il y avait une théière fumante accrochée solidement et deux petites tasses. A côté une petite soucoupe avec des morceaux de sucre.

" Un sucre pour moi s'il te plait bien..."

Le ton était redevenu jovial et tout à fait agréable, cela ajoutée à la posture étrange de Veddle sur son siège ( jambre croisée et négligemment accoudé à son dossier) contrastait terriblement avec le sinistre visage qu'il venait de montrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirion Ibn-Lahad
Pair du Royaume d'Arnor - Surnommé le Fantôme
Pair du Royaume d'Arnor - Surnommé le Fantôme
avatar

Nombre de messages : 1575
Age : 26
Localisation : Arnor

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme du Sud (Khand)
- -: 34 ans
- -:

Ven 8 Jan 2010 - 23:14
Sirion pénétra à la suite de l'homme au masque de fer dans le château, découvrant l'étendue de la salle dans laquelle ils avaient pénétré, Ibn-Lahad écouta ensuite les paroles de son hôte.
Veddle était vraiment étrange à voir et à écouter. Sirion avait du mal à assimiler toutes les paroles du Maître, il parlait tant, il semblait en savoir beaucoup sur lui et sur ce qui l'entourait. Comment pouvait-il savoir ce que Sirion n'avait jamais dit à quiconque ? Etait-il devin ? Ou bien le Fantôme cachait-il si mal ses pensées ? Peut-être bien.

Au fur et à mesure que Veddle parlait, sa voix changeait allant d'une voix amusée à une langue fourchue telle celle d'un serpent. Sirion répliqua au mentor de Saemon.

"De la jalousie. Non mais disons que le personnage m'intrigue. Vous dîtes que Rines souhaite me tuer ? Et bien qu'il essaie, je saurai me défendre... mais à en croire vos dires, il n'arrive pas à la cheville de Saemon."

Soudain, Veddle poussa une seconde manette et un plateau descendit du plafond pour s'arrêter juste devant Sirion. L'Agent comprit bientôt que l'Arnorien voulait qu'il lui serve un verre de thé ou autre infusion du même type. Le Fantôme serveur... on aura tout vu, mais pouvait-il refuser.
Sans cacher sa frustration, Ibn-Lahad s'avança et se saisit de la théière. Il remplit une tasse en y jetant un sucre. Mais au lieu d'aller l'apporter à Veddle sur son siège, Sirion s'adressa à lui.

"La honte du Service... peut-être. Mais si tel est le cas pourquoi accepter de m'entraîner ? Après tout, vous semblez refuser de prendre Rines comme apprenti alors pourquoi moi ? Moi la honte du Service, moi l'homme de terres lointaines, moi le mal renseigné ?"

Le silence se fit alors. Aucun des deux hommes n'ouvrit la bouche durant un moment puis regardant l'infusion que contenait la tasse, Sirion brisa à nouveau le silence.

"Le thé commence à refroidir..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laplumedunvoyageur.fr
Maître Veddle
Erudit
avatar

Nombre de messages : 9

Mar 2 Fév 2010 - 22:24
Veddle bougea soudainement la tête. Il tendit le bras et saisit la tasse de thé qui se trouvait juste devant lui. Il l'approcha de sa bouche puis s'arrêta.

" Il faudra que j'attende votre départ pour me rafraichir..."

Il reposa la tasse.

" Quand on a que du poisson, on en mange..."

La conversation était totalement déstructurée et il était difficile de se rendre compte que Veddle parlait de Sirion et de sa formation.

" Quant à Rines... disons qu'il n'y a rien à manger sur sa carcasse. Avoir une armure en mithril qui ne protège que le petit doigt n'a aucune utilité... Il vaut mieux prendre une vieille cuirasse en cuir. Y a au moins une base."

Le tout avait été dit sur un ton totalement désinvolte presque anodin. Il se leva tout en appuyant sur un bouton pour ouvrir une porte sur le côté.

" Suis les escaliers... Tu trouveras une petite chambre, ca sera la tienne. Elle n'est pas richement meublée, une paillasse et une bassine. Tu trouveras une tenue de lin noire. Tu auras froid habillé ainsi... Mais tu dois apprendre à réfléchir dans les pires conditions. Une fois vêtu, tu redescendra... Et tu auras ta première leçon."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirion Ibn-Lahad
Pair du Royaume d'Arnor - Surnommé le Fantôme
Pair du Royaume d'Arnor - Surnommé le Fantôme
avatar

Nombre de messages : 1575
Age : 26
Localisation : Arnor

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme du Sud (Khand)
- -: 34 ans
- -:

Jeu 4 Fév 2010 - 18:59
L'attitude de Veddle était étrange, cet homme n'était comme aucun autre, Sirion n'en avait jamais vu de pareils. Comme il était en train de se lever, il commença à expliquer au Fantôme ce qu'il attendait de lui. Le Khandéen débuterait immédiatement à s'entraîner, tant mieux il ne fallait pas perdre de temps, aussi écouta-t-il avec attention les quelques mots du mentor de Saemon.

Une fois que Veddle en eut fini, Sirion acquieça. Il se dirigea alors vers la porte qui s'était ouverte sur un côté. L'ancien mercenaire marcha d'un pas leste, se retournant une fois pour regarder à nouveau le vieil arnoréen puis s'engouffra dans le couloir.
Après avoir gravi les marches de l'escalier, il finit par atteindre une petite chambre. Rustre et poussièreuse, elle était telle que l'avait dit plus tôt Veddle, très peu meublée en effet. Il ne fallait pas s'attendre à avoir une chambre luxueuse, il n'était pas là pour ça...

Sirion retira sa cape, sa tunique et sa cotte de mailles et enfila la fine tunique qui avait été posé sur la paillasse. Faite de lin, elle ne le protégerait guère du froid. Il garda son épée au côté ainsi que les quelques couteaux dissimulés dans ses bottes. Son arbalète était quant à elle accrochée sur sa gauche par un petit anneau d'acier. Un entraînement rude, c'est sans doute ce qui l'attendait.

Une fois prêt, Ibn-Lahad redescendit l'escalier et fut de nouveau dans la salle principale. Sirion s'annonça :

"Me voilà prêt. Par quoi commence-t-on ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laplumedunvoyageur.fr
Maître Veddle
Erudit
avatar

Nombre de messages : 9

Dim 21 Fév 2010 - 23:16
Veddle était appuyé contre le chambranle de la porte, il surprit Sirion par son apparition.

" Par vous débarrasser de votre fatras.. Je suis encore jeune et bien conservé, néanmoins je doutes d'avoir grand chose à vous apprendre de ce côté là. "

Le vieil homme indiqua un coffre contre le mur, l'endroit rêvé pour y déposer des armes. Il s'approcha du centre de la pièce et s'approcha d'un mécanisme accroché au mur opposé. Il l'actionna et un tableau à craie descendit vers le sol. Il était immaculé.

" Programme des hostilités : la faim, le froid, la fatigue, la soif... Vous allez devoir apprendre à réfléchir dans les pires conditions qu'il soit. Dans dix jours vous serez totalement lessivé.. Votre musculature aura littéralement fondue et vous pourrez enfin vous remuscler de manière adaptée à votre fonction. Une musculature sèche, discrète mais puissante... Voilà ce qu'il vous faut."

Tout en parlant il avait saisit une craie blanche, il s'approcha du tableau et écrit en grandes lettres : V=>(I-I).

" Quand vous aurez compris ça, et que vous serez capable de l'utiliser... vous serez prêt."

Il ne prit même pas la peine d'attendre que son élève tente de répondre. Il s'approcha d'un levier contre le mur qu'il changea de position. Dans un bruit assourdissant, le fauteuil du Maître se mit en mouvement semblant suivre un rail jusque là invisible. Il s'arrèta de manière à ce que Veddle soit assis de profil par rapport à Sirion face au tableau. Il s'assit, il n'y avait pas de siège pour Sirion.

" Bien bien bien... Commençons... Selon vous... Qu'est ce qui rend Saemon Havarian aussi.. dangereux ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirion Ibn-Lahad
Pair du Royaume d'Arnor - Surnommé le Fantôme
Pair du Royaume d'Arnor - Surnommé le Fantôme
avatar

Nombre de messages : 1575
Age : 26
Localisation : Arnor

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme du Sud (Khand)
- -: 34 ans
- -:

Sam 27 Fév 2010 - 18:13
Alors que Veddle s'approchait déjà du tableau, Sirion déposait ses armesà contre coeur dans le coffre. Le Fantôme était désormais sans armes, juste vêtu d'une fine tunique de lin, d'un pantalon noir et de vieilles de bottes usées pleines de boue et de poussière. L'Agent écouta ensuite l'Arnoréen tout en s'avançant et en croisant les bras sur sa poitrine. Le programme d'entraînement de Veddle n'était pas conventionnel, ça lui plaisait. Les prochains jours seraient rudes mais si Ibn-Lahad voulait devenir plus fort, ces exercices et ce séjour à Tharbad étaient nécessaires.

L'énigme que Veddle avait écrite sur le tableau était vraiment étrange, qu'est-ce que cela pouvait bien signifier ? Peut-être que le V faisait référence à Veddle, mais le reste ? Ce charabia plongea l'esprit de Sirion dans le brouillard, il voulait l'élucider. Mais le mentor de Saemon ne lui en laissa pas le temps, sans doute volontairement. Décidément ce type était original... Sa seconde question n'en était pas moins farfelue.

Sirion s'était attendu à tout pour cet entraînement, combats intensifs, exercices de musculature à outrance mais ce que Veddle lui présentait était bien différent, pour l'instant du moins.

"Ce qui rend Saemon aussi dangereux... le fait qu'il ait reçu votre enseignement sûrement. Son intelligence aussi sans doute, à chacune de nos rencontres, j'ai compris qu'il avait toujours anticipé mes mouvements, il avait toujours une échappatoire à sa portée. Il a toujours un atout dans sa manche, ses nombreux archers cachés dans les bois lors de l'enlèvement de Chaytann en sont la preuve : il avait prévu que nous nous mettions à sa poursuite."

Tout en parlant, Sirion se remémorait l'escarmouche au Chemin aux Dames, un véritable carnage. Ils savaient que certains mettaient cette effusion de sang sur le dos de son ami Skaline, mais si tout s'était bien passé, Saemon aurait-il pu malgré tout donner l'ordre de faire feu à ses hommes ? Rien n'était moins sûr.

"Ses mots sont également redoutables. Il utilise autant la rhétorique que certains utilisent l'épée. D'ailleurs, je ne sais pas ce qu'il vaut en combat, il m'a toujours glissé entre les doigts avant..."

Alors qu'il parlait à Veddle, le Fantôme pensait toujours aux lettres écrites sur le tableau...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laplumedunvoyageur.fr
Maître Veddle
Erudit
avatar

Nombre de messages : 9

Dim 28 Fév 2010 - 14:56
" Votre flagornerie ne vous apportera rien Sirion..."

Le ton semblait être celui d'un homme outré, c'était trop facile, et c'était nier la capacité de Saemon à appliquer avec brio la théorie de son vieux maitre.

" Comme vous le dites, Saemon a toujours un coup d'avance... Est il magicien ? Je ne le crois pas... Pourtant il semble prévoir chacun des faits et gestes de ses alliés et ennemis. Comment diable fait il ? "

Veddle laissa la question en l'air quelques secondes pour qu'elle imprègne bien l'endroit.

" Dites moi Sirion.. Pourquoi êtes vous venu ici ? Dépassez les clivages, les clichés et le sens commun... Vous êtes ici pour vous améliorer et parce que votre Roi vous l'a demandé. Quels sont les mécanismes profonds qui se cachent derrière ces deux évidences ? "

Veddle se tut alors, il était évident qu'il attendait une réponse, une réponse construite et bien pensée. Il laisserait le temps de réfléchir à Sirion, mais il se montrerait très exigent sur la qualité de la réponse finalement formuléee.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirion Ibn-Lahad
Pair du Royaume d'Arnor - Surnommé le Fantôme
Pair du Royaume d'Arnor - Surnommé le Fantôme
avatar

Nombre de messages : 1575
Age : 26
Localisation : Arnor

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme du Sud (Khand)
- -: 34 ans
- -:

Jeu 4 Mar 2010 - 20:13
"C'est vrai qu'Aldarion m'a demandé de venir m'entraîner avec vous. Je dois avouer qu'avant qu'il ne m'en parle, je ne connaissai votre nom que vaguement."

Sirion avança de quelques pas vers Veddle tout en parlant. Le masque du Maître l'empechait de deviner ses réactions, son visage était impossible à voir et à analyser.

"Je pense qu'il m'a envoyé ici car il me croît trop faible ou trop impuissant pour pouvoir me mettre en travers de la route de Saemon, peut-être a-t-il raison. Mais je crois aussi qu'Aldarion en sait davantage sur son ancien ami et ceux pour qui il travaille qu'il ne veut bien l'admettre."

Le Khandéen laissa planer le silence un moment. Son regard revenait de temps à autre sur le tableau et les lettres que Veddle y avait écrit juste avant.

"Je suis aussi venu ici par propre interêt. Après tout si je suis là, c'est pour devenir plus fort, combler mes lacunes. J'ai bien l'intention de garder mon poste et de résoudre tous les problèmes que je rencontrerai."

Alors que ses yeux s'étaient de nouveau portés sur le tableau, Sirion se retourna vers Veddle, impassible vu de l'extérieur mais qu'en était-il derrière le masque de fer ?

"Voilà ma réponse."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laplumedunvoyageur.fr
Maître Veddle
Erudit
avatar

Nombre de messages : 9

Dim 7 Mar 2010 - 12:26
Lorsque Sirion prononça le mot "intérêt", Veddle sursauta. Pour sur, il n'entendit quasiment pas la fin de l'explication de son nouvel élève.

" Intérêt ! Intérêt ! Voilà LE mot ! "

Il se leva d'un bond et fit tourner d'un geste ample le tableau pour afficher le dos vierge de celui ci. il prit une craie et écrivit INTERET en haut. D'un geste ample il le souligna.

" Quand Aldarion vous envoi chez moi, c'est parce qu'il est dans son intérêt d'avoir un espion formé. Quand j'accepte de vous former, c'est parce qu'il est dans mon intérêt de recevoir la dime d'Aldarion... Quand vous venez ici c'est parce qu'il est dans votre intérêt de vous conformer à l'avis de votre prince et de vous améliorer ! "

Il parlait très vite, mais sa pensée semblait simple et répétitive.

" Maintenant écoutes bien ! "

Le vouvoiement avait laissé place au tutoiement, les leçons commençaient vraiment.

" Dans le monde... Il y a ceux qui ont une place et ceux qui cherchent à atteindre une place. Ceux qui ont une place cherchent à s'y maintenir. Pour cela, il faut agir de manière RATIONNELLE !
L'intérêt commence par une analyse scientifique de la situation. Quels sont les acteurs en place ? Que cherchent ils ? Qu'ont ils ? Il ne faut pas regarder les choses telles qu'elles devraient être, mais telles quelles sont.
Une fois que c'est fait, il faut calculer les moyens les plus adaptés pour modifier la situation... Il y en a trois.
Tout d'abord la RUSE, elle semble vile à nombre de nos contemporains.. Pourtant il faut pouvoir être renard pour se fondre parmi les renards. Comment peut on faire un serment alors qu'on ignore tout de ce que les choses seront quand il s'appliquera ?
Ensuite vient la FORCE, de moindre importance... Elle sert quand la ruse ne suffit plus. C'est pour forcer les gens à accepter quand la ruse ne leur cache plus ce qu'ils acceptent.
Enfin vient l'IMMORALITE... Les hommes sont méchants. Il faut éviter d'être haï.. Mais la crainte et la cruauté sont des armes bien plus efficaces que l'amour. L'homme trahira ce qu'il aime s'il a peur... Mais il ne trahira pas une grande peur pour une petite peur.
Une fois les moyens choisis, il faut s'en servir pour atteindre ses objectifs... Mais attention, les objectifs se doivent d'être adapté à la situation. On peut se proclamer roi du rohan sans aucune légitimité par la force et la ruse... Mais jamais le pouvoir ne tiendra. L'équilibre des intérêt est brisé.. Il n'y a pas de place pour un nouvel équilibre, ceux qui ont été chassés voudront revenir et reviendront. Par contre, on peut s'imposer comme une oreille attentive et une bouche avisée pour le roi légitime. Le pouvoir est le même et l'équilibre garantit une grande stabilité... On peut maintenir la position.
Je peux prendre un fort d'un pays affaibli sans souci. Mais si je prends la capitale, j'aurais face à moi les voisins inquiets, le peuple mécontent et l'ensemble des troupes de ce royaume. Le fort n'as pas une grande importance dans le coeur de mon ennemi, sa capitale si...
"

Veddle cessa puis reprit peu après.

" Des questions ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirion Ibn-Lahad
Pair du Royaume d'Arnor - Surnommé le Fantôme
Pair du Royaume d'Arnor - Surnommé le Fantôme
avatar

Nombre de messages : 1575
Age : 26
Localisation : Arnor

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme du Sud (Khand)
- -: 34 ans
- -:

Dim 14 Mar 2010 - 23:08
Apparemment, Sirion avait prononcé le mot que Veddle attendait. L'Intérêt. Suite à cela, tout s'était accéléré, le vieux Maître s'était alors mis à parler à vive allure, Sirion écouta avec des oreilles bien ouvertes tout ce que l'Arnoréen lui expliquait, ses paroles étaient justes bien que l'on n'y pense pas souvent. Veddle finit par faire allusion à un roi illégitime, l'allusion à Hogorwen était presque certaine. Le roi du Rohan avait en effet la main mise sur le trône et Meduseld mais nombreux au sein du peuple rohirrim refusaient son autorité despotique, notamment un certain Mortensen.

Veddle demanda enfin au Fantôme s'il avait des questions. L'élève s'empressa de répondre au maître.

"Je crois que je commence à comprendre."

De nombreuses choses parcouraient l'esprit d'Ibn-Lahad, des images, des visages, des évènements passés.

"Que savez-vous à propos de Saemon et de ceux avec qui il travaille ? Un Ordre, si j'ai bien compris. Je ne peux pas croire que vous n'avez pas fait votre petite enquête à ce sujet, non ? Qu'ont-ils l'intention de faire avec Chaytann ? Cet Ordre mystérieux semble vouloir s'attaquer à tous les Peuples Libres, pas seulement au Gondor. Ils paraissent si influents et forts par leurs actes osés... et plein de succès."

Un léger frisson parcoura l'échine du Fantôme d'habitude si tranquille. L'idée qu'il venait d'évoquer n'annonçait rien de bon si cela s'avérait exact.

"Il va donc falloir être rusé et fort pour les vaincre. Et si, pour s'en débarasser, l'immoralité doit être de mise, alors je deviendrai aussi immoral qu'eux."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laplumedunvoyageur.fr
Maître Veddle
Erudit
avatar

Nombre de messages : 9

Lun 12 Avr 2010 - 18:30
" Il faut réagir toujours en terme d'intérêt... Trouver les intérêts des uns et des autres pour pouvoir jouer avec. Manipuler au lieu d'être manipulé. Trouvez pour quoi les gens se battent et vous saurez comment les mettre à votre merci.."

Veddle fit un petit tour dans la pièce silencieusement. Il semblait évident pour Sirion qu'il n'était pas bon dans la situation actuelle de parler.

" Mais il n'y a pas que les intérêts.. Parfois, d'autres choses encadrent ceux ci... Ca sera l'objet d'une autre leçon... qui viendra bien plus tard ."

Veddle ramassa un petit paquet bien ficelé dans un coin de la pièce. Il le jeta à Sirion.

" Voici des vêtements.. Des vêtements du coin. Tu passeras pour un petit seigneur d'Arnor. C'est parfait, il ne t'en faut pas plus. Arranges moi ces cheveux et cette barbe. Qu'on pense que tu es légèrement bronzé ne pose pas de véritable problème. Mais n'en rajoutes pas. Tu partiras avec Niels... La Loge des Passeurs d'Etoiles te convoques. Ta mission est simple... Aller à la Loge et me retrouver en applicant tout du long mon enseignement. "

Le vieux maitre s'approcha du fond de la pièce, et d'un geste précis fit s'ouvrir un passage dans le mur. Avant de s'y engager, il se retourna pour lancer une dernière phrase.

" Ah oui... Ibn Lahad.. C'est pas très arnorien..."

La porte se referma laissant Sirion seul. Quelques secondes plus tard, Niels fit son apparition.

" Les chevaux sont prêts.. J'aimerais vous demander... Est ce qu'on pourrait passer par le cimetière ? J'ai quelque chose à y faire.."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirion Ibn-Lahad
Pair du Royaume d'Arnor - Surnommé le Fantôme
Pair du Royaume d'Arnor - Surnommé le Fantôme
avatar

Nombre de messages : 1575
Age : 26
Localisation : Arnor

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme du Sud (Khand)
- -: 34 ans
- -:

Lun 12 Avr 2010 - 21:21
Sirion se rendit vite compte que poser des questions à Veddle était comme lutter contre le vent. Le vieux maître ignora certaines de ses paroles, lui signifiant implicitement que parler était inutile pour l'instant. Certes ce n'était pas agréable d'être ignorer par quelqu'un mais il lui fallait bien s'y faire. Sirion écouta alors l'Arnorien dans ses derniers mots. La Loge des Passeurs d'Etoiles voulait le voir, étrange, cette loge lui était presque inconnue et les seules choses qu'il avait entendu provenait des anciens récits d'Âges lointain. Qui est-ce que cette Loge pouvait-elle regrouper ? Et dans quel but ? Le Fantôme le découvrirait en s'y rendant.

Il ramassa le paquet lancé par Veddle, et alors que le maître lui donnait les derniers conseils, Sirion l'ouvrit précautionneusement. Il enfila ensuite les vêtements qu'il renfermait et entendit bientôt la voix du jeune Niels derrière lui. Tandis que le jeune garçon lui parlait, Sirion tentait tant bien que mal de soigner sa présentation. Avec l'un de ses couteaux de lancer dans le coffre, il rasa sa barbe ne laissant qu'une fine moustache et une barbiche de même épaisseur. Il plaqua ensuite ses cheveux du mieux possible afin de ne pas paraître trop impropre à son titre de seigneur. Une fois cela fait, il se retourna vers son jeune compagnon.

- Le cimetière ? Très bien mais que veux-tu y faire ?

Alors qu'ils s'apprêtaient à partir, Sirion Ibn-Lahad rajouta à l'oreille de Niels.

- Au fait, à partir de maintenant appelle-moi Sir Baradur veux-tu ?

Le Fantôme devait jouer le jeu s'il voulait passer inaperçu. Ce subterfuge était sensé duper quelqu'un, cette Loge semblait très secrète, et Sirion s'y rendrait en portant le nom d'un ancien compagnon de bataille, mort au champ d'honneur. Les choses s'accéléraient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laplumedunvoyageur.fr
Maître Veddle
Erudit
avatar

Nombre de messages : 9

Mar 13 Avr 2010 - 19:40
" Jusque quand ? Vous vous cachez pour quelqu'un ou vous vous arnorisé ? "

Niels avait sourit en lâchant son dernier mot. Veddle l'avait souvent entretenu sur le fait que Sirion attirait plus la méfiance qu'autre chose par son allure orientale. Il était amusant qu'enfin il se fonde dans la masse.

Sans vraiment attendre de réponse, le jeune garçon se mit en selle suivit par Sirion. Ils repassèrent par les petits chemins qui descendaient vers Tharbad. A l'embranchement de deux sentiers, Niels stoppa sa monture.

" Par là, c'est Tharbad... Par ici, c'est le cimetière puis la loge."

Les explications ayant étés données, le duo reprit la route. Rapidement, un petit muret apparut le long du chemin, au bout de quelques mètres, des tombes apparurent ainsi que des petits tertres. Ils finirent par rejoindre un petite grille d'entrée. Niels mit pied à terre et attacha sa monture à la grille. Il entra directement dans le cimetière et se dirigea vers un endroit très précis.Une tombe, toute simple, une simple pierre. Avec écrit dessus : " Ronald Kiffes". Aucune date.

" Quelle charogne ! Il m'a abandonné... Il m'a vendu pour une croute de pain... "

Des larmes se formaient au coin de l'oeil du jeune homme... Sirion allait il lui révéler la vérité... Il fit un pas en avant, mai s son regard fut attiré par une tombe.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirion Ibn-Lahad
Pair du Royaume d'Arnor - Surnommé le Fantôme
Pair du Royaume d'Arnor - Surnommé le Fantôme
avatar

Nombre de messages : 1575
Age : 26
Localisation : Arnor

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme du Sud (Khand)
- -: 34 ans
- -:

Ven 16 Avr 2010 - 23:53
Niels avait rapidement disparu dans l'enceinte du cimetière. Sirion descendit en vitesse de Tempête, l'attacha également à la grille et pénétra à son tour dans ce lieu sinistre, dernière demeure de bien des gens. Niels s'était arrêté devant une tombe avec simplement un nom de gravé. Ibn-Lahad resta en retrait et laissa le jeune garçon se recueillir un moment. Malgré les mots durs qu'il avait envers son père, Niels semblait très ému, ne jamais avoir connu son père ou trop peu... un sentiment que Sirion ne connaissait que trop bien. Saemon en avait fait un orphelin tout comme des assassins avaient fait de Sirion, un enfant abandonné avec son frère.

Au bout de quelques instants, le Fantôme ne put se résoudre à laisser ce garçon dans le mensonge et l'ignorance, il allait lui révéler la vérité sur son vrai père. Le Khandéen s'avança alors et posa sa main sur l'épaule de Niels qui essauyait une larme coulant sur sa joue.

" Ecoute Niels à propos de ...."

Il s'arrêta en pleine phrase car ses yeux venaient de se poser sur deux mots qu'il ne put croire au début.
Spoiler:
 

Niels tourna alors la tête dans la meme direction et put ainsi voir le nom gravé sur la stelle. Horace Veddle... Sirion cligna des yeux et se rapprocha comme s'il s'était trompé mais le même nom restait affiché devant lui.

" Qu'est-ce que..."

Sirion resta ainsi interloqué. Veddle était-il vraiment mort ? Ou était-ce un subterfuge ? Si Veddle était vraiment mort, qui lui avait enseigné tout ce qu'il venait d'apprendre ? Un imposteur ? Et Niels était-il au courant ? Cet homme au masque de fer était-il vraiment Veddle ? Encore des questions, encore et toujours. Devait-il réfléchir en termes d'intérêts comme lui avait appris ce soi-disant Horace Veddle ? Quoiqu'il en soit, il devait faire quelque chose.

" Niels, es-tu sûr que le Veddle au masque d'acier est bien le vrai ? "

Sans attendre de réponse immédiate, Sirion saisit le garçon par le bras et se dirigea vers la sortie.

" Vite, guide-moi à la Loge. Plus tôt nous y serons, plus tôt nous aurons des réponses..."

Le Fantôme et Niels se remirent alors en route. Sirion réfléchissait à toute allure, son esprit devait éclarcir tous ces mystères qui s'accumulaient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laplumedunvoyageur.fr
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gros Mek avec CFK et Krameur
» Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens
» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela
» perdu avec sa veste [PUBLIC]
» Orthographe tu me tues et tu meurs avec moi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Les Terres du Milieu - :: L'Arnor :: Tharbad-
Sauter vers: