Retour vers son coeur.

Aller en bas 
Eberk
Garde de Khazad
Garde de Khazad
avatar

Nombre de messages : 72
Age : 28
Localisation : L'Erebor
Rôle : Garde Khazad

~ GRIMOIRE ~
- -: Nains
- -: 150 ans
- -:

Ven 30 Avr 2010 - 16:55
La pluie battait son plein, inondant les plaines et les cols de montagnes se dressant devant les yeux du naugrims. Une légère chaleur venant du Sud se levait, laissant apparaître d'épais nuage de vapeur au sommet des montagnes de l'Erebor.
La grâce de son dieu Aulë, lui avait permis d'avoir un corps robuste, un coeur fier et de faire partie d'un peuple grand et capable de bonne chose, commes des pires. Personne ne reprochaient au nain, d'être si sérieux dans le travail où téméraire lors d'affrontements titanesque entre leurs pires ennemie, les gobelins. Mais Eberk connaissait certaines personnes malhonnête capable des pires atrocités. Pour cela il leur coupait la tête et détruisait la fierté de l'homme. Malgré tout Eberk se voulait un nain respectable et aimable auprès des siens et des seigneurs sous la montagne.

Eberk voyageait depuis deux semaines, sans rencontrer beaucoup de danger parmi les sentiers sinueux. Il se dirigeait vers la grande forteresse de l'Erebor, grande citée naine. . Il reprit la route et retourna vers son amour pour l'Erebor. Ce royaume se trouve être l'un des plus beaux, rivalisant de grandeur et de beauté avec la Moria. Mais le jeune naugrim, garde Khazad, aimait voyager. Depuis peu une vive envie de rejoindre l'Erebor grandissait en lui.
Son voyage le mena , dans les plaines du Rohan, fuyant l'Isengard en essayant de prendre la route de Fangorn. Dans cette forêt, Eberk fit d'étranges rencontres. En reprenant son trajet initial, il se trouvait maintenant sur la route menant à la fin de son voyage. L'immense montagne se dressait devant lui, comme un monolithe. Un rempart au monde, forteresse imprenable, pour les ennemis des nains. Sauf pour un dragon (la grande histoire de Smaug). Tous les nains connaissaient cette histoire, on la racontait maintenant au petit, avant le coucher.

Enfin, murmura Eberk. Mon voyage se termine. Deux semaines de route, pour en prendre plein les yeux. Mon coeur se réchauffe en ce temps de pluie, en voyant la splendeur de cette montagne.

Il balança son baluchon sur ses épaules et entreprit la montée vers la cité naine; De nombreux voyageurs, circulaient sur cette route. Parmi eux des humains, venant de Dale. Les nains de l'Erebor ayant garder un très bon contacte avec les humains.
Les gouttes de pluie, perlaient sur le visage du voyageur. Il regardait à droite et à gauche, tous les commerçants et explorateur, parcourant le chemin. Il fut maintenant devant la grande porte de la forteresse. Un vrai chef d'oeuvre de gravure. Elle représentait l'histoire du peuple et du royaume. Eberk en fut tout éblouie par la beauté de cette porte. Il entra dans la citée, se dirigeant vers la place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retour vers son coeur.
» Le retour vers le bercail.
» Lapangel. Le lapin pas crétin [ Fini, à valider)
» Le bosquet du crépuscule... - Terminé
» [retour vers le 17 mars] Don't worry about a thing...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Les Terres du Milieu - :: Chez les Nains :: Erebor-
Sauter vers: