Laisser derrière Soi son Passé

Aller en bas 
Radamanthe
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
avatar

Nombre de messages : 3567
Localisation : Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 53 ans
- -:

Ven 14 Mai 2010 - 23:54
Deux semaines avant le départ pour Assabia, après l'entrevue avec le Roi.

La troupe qui s'apprêtait à passer la grande porte n'était pas très grande. Mis à part le Prince d'Ithilien et bientôt Emir de Harondor, Radamanthe, il y avait là quelques serviteurs employés par ce dernier ainsi que certain de ses plus proches collaborateurs à l'Intendance qu'il avait réussi à débaucher sans trop de difficulté, son scribe personnel et d'autres gens du même type. Radamanthe était, pour le moment encore, vêtu à la mode Gondorienne, mais nul doute qu'il allait se changer avant d'arriver à destination. En fait, il était probable qu'il allait opter pour un style plus exotiques à partir d'Emyn Arnen, car il allait de soi qu'il allait passé par sa cité, où sa petitre troupe se retrouverait fortement augmentée. En effet, c'était dans la place forte d'Ithilien qu'étaient entreposés ses vêtements à la mode du Sud, la plupart ramenés des deux voyages qu'il avait fait dans ce pays, mais certains étaient bien plus anciens, datant que la grande Guerre de Harad, à l'époque où il n'était pas encore Intendant. En parlant de ces événements, c'est parmi ses protagonistes qu'on trouvait la suite des compagnons de route de Radamanthe. Il y avait là quelques petits seigneurs, officiers à la retraite ou simple vétérans du Harad, qui avaient vu en son accession au trône l'occasion rêvée pour prende leurs quartiers au sud. Nombreux parmi les soldats qui avaient combattu en Harad avaient éprouvé le désir d'y retourner. Certains étaient morts en répondant à l'appel au secours de Meakil, d'autres avaient suivis Nimrod, et ceux-là avaient attendu plus longtemps un ùmoment plus favorable. Ils consistaient d'ailleurs la seule escorte en armes du Prince, mis à part cinq soldats de sa propre garnison d'Ithilien. Cela lui facilitait bien des choses d'avoir conservé ce titre. Au moins il lui restait ses hommes qui étaient à ses ordres pour l'accompagner.

C'est ainsi que pris la route Radamanthe, anciennement Bourreau, anciennement Intendant, Prince d'Ithilien et prochainement Emir de Harondor. Sa vie avait été faite au Gondor. C'était peut-être en Harondor que son destin avait été scellé, que sa valeur avait été reconnue, mais c'était toujours à Minas Tirith qu'il avait opéré ses actions. Mais cela n'était plus, l'Avenir lui souriait à présent. Alors, lorsqu'il était déjà loin sur les Champs du Pellennor, pour laisser derrière lui son Passé, il tourna la tête pour jeter une dernière fois son regard sur la Cité Blanche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silence
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 1209
Age : 31

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 42 ans
- -:

Sam 15 Mai 2010 - 1:20
L’instinct de Radamanthe attira son attention sur une figure humaine se détachant du haut des remparts blanchâtres de Minas Tirith.
Malgré la distance, le regard fixe de cette silhouette immobile, don le vent n’arrivait qu’à animer sa crinière hirsute devenue grise, émanait une puissante intention. Un message silencieux, une révélation attendue : Cet homme n’avait jamais été un religieux et son dieu n’avait été qu’Utopie. Le butin de sa quête : la vieillesse. Radamanthe n’eut aucun mal à reconnaître cette sombre figure malgré ses changements : Silence.


Pourquoi n’avait il pas mit toute sa foi dans le Gondor ? Peut être car il avait brûlé tout les ponts avec la civilisation… Et cela, bien avant leur rencontre. Un païen à la recherche de son âme.
Cet ancien Stratège du Gondor, mercenaire déserteur, n’avait jamais fait signe qu’il était de retour. Et même si certains l’avaient croisé, seuls ses frères d’armes avaient réussi à le reconnaître. C’était un homme nouveau, tout comme l’ancien Intendant… Deux vieux hommes qui recommençaient leur vie. Nul salut, nul mot n’était requis… Leurs adieux, ils ce l’étaient déjà fait il y avait bien longtemps.

C’est un Crébain qui, volant au dessus de l’escorte du nouvel Emir, lui transmit dans sa propre langue un Adieu aux nombreuses significations. Son vol fut ensuite quelque peu aléatoire avant de se rediriger vers la fière Capitale du Gondor.
L’histoire était souvent dictée par le destin. Surement allaient-ils devoir attendre à nouveaux de longues années avant de se revoir enfin…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ne laisse pas la tristesse du passé ou la crainte de l’avenir te voler le bonheur du présent. [PV Rose des Vents.]
» Lilo ? Ohana signifie la famille et la famille signifie que personne ne doit être abandonnée ou laisser derrière.
» (+) Cher passé... Arrête de me taper sur l'épaule, je ne regarderai plus derrière moi ! ;)
» C'est un charnier sentimental que je laisse derrière moi [Livre 1 - Terminé]
» [ Passé ]La bataille du Mont Gundabad

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Minas Tirith et Gondor - :: Les Ruelles du Premier Cercle-
Sauter vers: