Adieu à la Cité blanche

Aller en bas 
Fendor
Roi de la Marche
Roi de la Marche
avatar

Nombre de messages : 1043
Age : 26
Localisation : Isengard - Rohan
Rôle : Roi de la Marche

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 12 ans
- -:

Dim 8 Aoû 2010 - 11:36
Le jeune Fendor courrait presque derrière son oncle pour réussir à le suivre. Eoseld semblait pressé, Fendor ne comprenait pas. Que pouvait-il bien se passer pour qu’il soit urgent qu’ils reviennent au Rohan ? D’autant qu’il ne s’agissait pas de leur destination finale, puisqu’ils devaient poursuivre jusqu’au nord, en Arnor. Eoseld n’était pas loquace quant à la teneur de leur voyage, et Fendor devait suivre sans poser de question. Ses dix ans étaient un fardeau pour eux deux. Il aurait été plus simple que le garçon soit plus âgé pour Eoseld, tous les obstacles qu’ils devaient affrontés aujourd’hui n’auraient pas eu lieu d’être. Pour Fendor, être plus vieux lui aurait permis d’avoir voix au chapitre, ou tout au moins d’être tenu au courant des projets de son oncle, projets qui le concernaient tous soit dit en passant.

Ils atteignirent bientôt la grande porte de Minas Tirith. Un garçon d’écurie devait les attendre car quand il les vit, il vint à leur rencontre, tirant derrière lui un cheval à la robe brune. C’était le cheval d’Eoseld, Fendor l’avait déjà vu quelques fois mais n’était jamais monté dessus. Le garçon d’écurie tendit les rênes à Eoseld qui les prit en le remerciant. Il ouvrit sa bourse et donna une pièce au garçon qui s’inclina avant de repartir en trottinant.

-Nous avons trois jours de cheval jusqu’au Rohan, annonça Eoseld. J’ai envoyé un message à un ami. Nous devrons le retrouver avec d’autres. Nous n’avons pas de temps à perdre.

Il souleva le jeune garçon et le déposa sur le cheval. Après quoi il monta derrière lui. Fendor se tenait pour la première fois sur un cheval et bien qu’excité à cette idée, il était un peu effrayé de se tenir si loin du sol. Eoseld fit avancer son cheval en direction de la porte que les gardes ouvrirent pour les laisser passer. Le Rohirrim fit alors aller au galop son cheval qui franchit ainsi les portes.

Fendor regarda en arrière. C’était fait, ils avaient quitté la Cité blanche de Minas Tirith. Il ne regrettait rien, elle n’allait pas lui manquer. Il eut beau y passer les dix premières années de sa vie, il n’en garderait pas un souvenir impérissable. Fendor ne se souvenait pas de grand choses du temps où Ceorl veillait sur lui puis les cinq années avec Eoseld n’eurent pas beaucoup d’intérêts. Il apprit surtout à lire et à écrire en langage commun, puis il apprit la langue des Rohirrim. Eoseld lui raconta beaucoup d’histoires sur le Rohan, il lui apprit la géographie de ses terres, la généalogie de ses rois, ses traditions, ses coutumes, il lui parla de ses gens, de son armée, des chevaux. Quelques fois, Fendor se demandait si les Rohirrim savaient autant de choses sur leur propre royaume que lui qui ne l’avait jamais vu, si ce ne fut à sa naissance. Mais il aimait son oncle et ne lui reprochait, ni ne lui reprocherait jamais ces longues heures passées à étudier. Il connaissait la nécessité de tous ces enseignements, il savait qui il était et ce qu’il devrait être.

Ils continuèrent ainsi leur chemin jusqu’au Rohan, leur terre natale, royaume des Cavaliers et de leurs montures.


Profite de ta jeunesse, tu auras tout le temps d'être vieux plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cité Soleil, Evens serait le plus riche des pauvres
» Fort-St Michel lieu macabre devenu le Cité Soleil du Cap-Haitien
» L'intervention ratée à cité soleil, à qui la faute ?
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil
» La cité de Thelxépia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Minas Tirith et Gondor - :: Les Ruelles du Premier Cercle-
Sauter vers: