Une nuit sanglante!

Aller en bas 
Dalamyr
Assassin
Assassin
Dalamyr

Nombre de messages : 378
Localisation : Dim-Bar
Rôle : Maître assassin au sein des Ombres

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme du harad
- -: 37 ans
- -:

Une nuit sanglante! Empty
Une nuit sanglante! EmptyMer 1 Déc 2010 - 15:23
Ce grand jour était enfin venu. Il avait tardé. Depuis dix jours, Dalamyr s'interrogeait sur la réussite de son opération. Il avait revu son plan des dizaine de fois au bas mot, recrée tout les risques, envisagé la moindre anicroche....Cela pouvait réussir. Ça devait réussir. Il n'avait pas le choix, s'il échouait, plus jamais les portes du Gondor ne lui seront ouverte. Sa réussite ou son échec allait changer sa vie. Il stressait, sentait son coeur battre comme jamais. Pour la première fois depuis des années il avait peur. Le doute l'assaillait. Il avait fois en sa cause, mais craignait d'avoir vu trop grand, d'avoir viser trop haut. Il avait vu trop d'homme s'écraser misérablement après une ascension trop rapide, pas assez prudemment. Il refusait d'en faire partie. S'il vivait encore c'était simplement parce qu'il avait été le meilleur, le plus rapide et le plus vicieux. Mais cette fois ce n'était pas qu'un simple assassinat, c'était bien plus. Devoir fuir avec des otages en compagnie de compagnons dont il ignorait tout, en qui il n'avait aucune confiance restait la chose la moindre prudente qu'il allait entreprendre.
Un sourire nerveux traversa son visage lorsqu'il aperçu "Jarek". Il arborait également l'uniforme rohirrim. Marade était celui à qui ces couleurs allaient le mieux. Sans un mot les trois hommes enfourchèrent leur monture. La tension était là. Les passants ne les regardaient même pas. Pour eux ce sera une soirée comme tant d'autre. Il ignorait que ce soir un commando d'assassin allait infiltrer l'ambassade et kidnapper deux ambassadeurs de la Marche....
Ils se mirent en route....

***

Quelques ruelles plus haut, une charrette attendait remplie de foie. Deux hommes étaient appuyé contre. Deux puissantes montures y étaient attelées. Trois autres destriers étaient attachés à l'arrière de la charrette. Le Borne respirait lentement. Son unique oeil fixait le vague. Il n'avait pas peur. La peur était pour les êtres faible, et lui, il faisait partie de la classe au-dessus. Les dirigeants! Les manipulateurs. L'homme qui somnolait à ses côtés n'avait plus que quelques heures à vivre. Il s'en fichait. On meurt tous, inévitablement, mais on peut mourir en mouton ou en loup....
Il avait choisit il y a très longtemps sa mort. Celle du loup!

***

Les toits étaient un lieu désert dans Minas Tirith. De là on pouvait observer toute les rues sans être vu. Un promontoire de choix. Seul les oiseaux les surpassaient. Tel des aigles cinq hommes étaient positionnés sur le chemin de fuite du "convoi", nom donnée à la charrette qu'ils devaient couvrir. C'était un job à l'apparence facile pour de bon tireur. Il suffisait d'ouvrir le feu sur les poursuivants. De leur perchoir, ils ne risquaient pas grand chose, une fois leur boulot finit, ils repartiraient chacun de leur côté et finiront dans une taverne quelconque en attendant la fin de la nuit...
Garm était confiant. L'armée l'avait formé pour faire de lui un tireur d'élite. Il avait servis le Gondor dans ses plus grand guerres durant presque dix ans. Il était très bon, mais trop colérique...Il avait tué un de ses supérieures qui avait osé leur parlé de travers....Il avait été pourchassé. C'était il y a cinq ans...Il s'était mis à son compte et avait participé à de notre coup dans quelques villes du Royaume de l'Ouest, mais celui-là était le plus spécial. Le payement était énorme et les informations étaient minimes. Il ignorait même pourquoi devait-il couvrir ce "convoi"...Mais en réalité il s'en fichait, ce qui l'importait était la somme reçue une fois le job fini.

***

Salik était le plus détendu de toute l'opération. Son rôle était plus que simple: nettoyer les preuves. En d'autre terme tuer les employés de Dalamyr, sauf un: le Born. Apparemment ce collaborateur était important.
L'ancien corsaire avait envoyé neuf hommes en plus de lui à proximités des tireurs, soit deux tueurs par arbalétrier. Lui s'occuperait d'un dénommé Garm. Apparemment c'était un dur à cuir. Il verrait bien ce qu'il valait d'ici deux ou trois heures. En attendant il gardait un oeil sur sa propre cible.
Neuf autres truands faisaient de même.... Le plan de Dalamyr était fin, très fin. Si tout se passait bien, le Gondor ne retrouverait qu'une quinzaine de cadavres un peu partout dans la cité blanche. Les rares survivants ne pourront rien dire, soit parce qu'ils sont de confiance, soit parce qu'ils ne sauront rien....

***

La machine était lancée...Dans l'ambassade même, trois serviteurs trainaient dans le hall. Ils n'avaient pas grand chose à faire pour l'intendance ce soir là....
En plus d'autre ordre leur avait été donné pour ce soir, et ils comptaient les suivre à la lettre...

Hrp suite dans la semaine Hrp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dalamyr
Assassin
Assassin
Dalamyr

Nombre de messages : 378
Localisation : Dim-Bar
Rôle : Maître assassin au sein des Ombres

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme du harad
- -: 37 ans
- -:

Une nuit sanglante! Empty
Une nuit sanglante! EmptyDim 12 Déc 2010 - 14:04
Dalamyr guidait le groupe. Il montait un beau destrier du Rohan couleur crème. Dans son uniforme de rohirrim il ne se sentait pas du tout à l'aise. Il se sentait lent. Il détestait les armures, autant que les épées longues. Mai son rôle demandait qu'il soit vêtu comme un message de la Marche, et ceci incluait une armure et une épée.
Ses deux autres compagnons ne semblaient pas gène par leur accoutrement. Marade était à son hauteur. Il dit:

-Tu es sûr qu'on peut le faire? C'est risqué?

Le maître assassin répondit froidement:

-Bien sûr que si....Tout se passera comme prévu.

La réponse était sans sentiment. Le sujet était clos. Remettre en doute le plan n'était plus permis. Le vrais rohirrim ne comprenait pas tout et se doutait que certaine information leur avait été caché. Pour la première fois depuis longtemps, il n'avait aucune confiance en son meilleur ami....Mais est-ce bien un ami? Dalamyr était froid et cynique. Marade ne savait pas ce qui se passerait si son maître devait choisir entre sa vie et la sienne....Enfin il ne voulait peut-être pas savoir.....

La troupe de messager arriva enfin devant l'entrée de l'Ambassade. Deux gardes montaient la garde. Ils discutaient, sans doute de leur histoire familiale ou de la pute qu'ils avaient été voir quelques heures auparavant. Dalamyr stoppa sa monture devant eux et dit d'une voix stressé:

-J'ai un message pour les Ambassadeurs de la Marche. C'est urgent!!!!

Le capitaine de la garde répondit d'une voix autoritaire, ignorant le "message" important:

-Vos noms?

-Je me nomme Firme. Voici Hector et Lisé. Nous devons nous entretenir tout de suite avec mos Ambassades, cela concerne la sécurité de la Marche!!!

Il avait parlé en fixant le chef droit dans les yeux. Il semblait hésiter. Alors Marade prit la parole bravant les ordres de Dalamyr:

-Je suis le fils du Seigneur Valorme... Il a séjourné ici il y a quelques temps...Laissez nous entrer c'est plus qu'important.

Le capitaine, un certain Gabriel, se rappelait avoir entendu le nom "Valorme", mais il se rappelait plus ou. En même temps il n'avait reçu aucun ordre de renforcé la sécurité de l'Ambassade. De plus ce que disait ce "Firme" tenait la route. Ces derniers temps beaucoup de messages venant de la Marche arrivaient. Il s'écarta sans un mot. Les trois assassins poussèrent leur cheval à entrer.
La cour n'était pas très grande. Il se l'était imaginé beaucoup plus imposante selon les plans....Un doute lui traversa l'esprit. Et si leurs plans étaient légèrement faux...Se tromper de chambre serait fatal...
Ils accrochèrent leurs montures à une barrière. Marade en bon rohirrim caressa son destrier. Les deux autres se dirigèrent directement vers la porte. Pour eux un cheval n'était qu'un animal...
Ils entrèrent à la suite. Dalamyr, Marade puis Jarek. Dedans trois serviteurs les accueillirent sans la moindre émotion:

-Vous êtes les messagers?

-Oui répondit Dalamyr. On y va. Nous avons un peu faim, dans combien de temps pourrons-nous manger?

-Une dizaine de minutes.

Dix minutes pour maitriser deux ambassadeurs à cinq. Les sortir par une fenêtre, les charger, puis fuir. C'était suffisant d'un point de vue théorique. Mais à la moindre anicroche tout pouvait basculer.
D'un signe de la tête il ordonna la mise en route. En montant les escaliers il chuchota au "serviteur" le plus près:-Reste devant la porte, et préviens nous s'il y a un problème en disant: il est tard. Tu as compris? Il est tard!!!

Un acquiescement convainquit l'assassin que le guet ferait son travail. Ils le feront tous du reste. Tous était impliqué, certain plus que d'autre. Mais une chose était sûr, s'ils se faisaient prendre ce serait la mort assuré.
Le commando traversa plusieurs couloirs et porte. Ils croisèrent de temps en temps deux gardes en vadrouille. Aucun ne les arrêta même si voir trois serviteurs et trois rohirrims se balader dans l'Ambassade à une telle heure n'était pas fréquent. En ces temps de crise tout pouvait être possible...
Dalamyr faisait attention à marcher la tête haute et d'un bon pas. Personne n'arrête une personne qui parait savoir ou elle va. C'était un principe universel.

Bientôt, ils arrivèrent devant la chambre de leur cible. Le moment crucial allait arriver. Dalamyr donna ses dernières instructions d'une voix sévère:

-N'oubliez pas, on assomme juste, et on attend mon signal pour agir. Allez on y va!

Il respira une fois, une grande bouffée, puis toqua et entra en premier, Marade, Jarek et deux des serviteurs le suivirent.... l'enlèvement allait commencer pour de bon....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dalamyr
Assassin
Assassin
Dalamyr

Nombre de messages : 378
Localisation : Dim-Bar
Rôle : Maître assassin au sein des Ombres

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme du harad
- -: 37 ans
- -:

Une nuit sanglante! Empty
Une nuit sanglante! EmptyMer 22 Déc 2010 - 19:27
Déboucher dans une pièce ou l'on connait chaque mesure de mur que ce soit de la longueur, épaisseur et auteur, c'est toujours étrange. L'ameublement reste totallement inconnu. Dans ce cas là, les gros meubles avaient été repéré par les serviteurs. Ainsi l'emplacement du lit ou du buffet ne surprit pas Dalamyr. Il lança un rapide coup d'oeil à la fenêtre. Leur porte de sortie. Il sourit avant de se présenter encore une fois:

-Je ne nomme Firme, message de la Marche mon Seigneur. Ce jeune homme est Hector et l'autre c'est lisé.

Il s'étaient redressé en parlant, dans le même mouvement il esquissa un léger signe... Puis acheva son discours rapidement:

-J'ai de bien mauvaise nouvelle,...Le Rohan est quasiment en Guerre Civil....Notre Roi vous demande s'il aura le soutien du Gondor dans cette guerre....Et c'est à vous d'avoir la réponse...Il faut faire vite....

L'un des Ambassadeurs pâlit, comme s'il redoutait cette nouvelle, il prit appuis sur une petite table. L'autre moins émotif demanda toujours droit:

-On ne vous a rien dit d'autre?

L'assassin dit le sourire au lèvre:

-Bonne chance...

Ces deux mots furent comme le déclenchement d'une mini-bataille. Peut-être les Ambassadeurs purent avoir une demi seconde d'avance, en tout cas un fut plaqué au sol par Marade et "Jarek" et assommé dans violent coup à la tempe.
Dalamyr plus rapide et entrainé tapa trois fois, au troisième coup le rohirrim s'écroula inanimé. La phase deux du plan s'était faite à la perfection, en moins de temps que prévu. Les trois serviteurs étaient resté inactif derrière...Leur rôle était finit....Leur vie aussi...

Mais soudain on toqua à la porte et une voix rauque demanda:

-Puis-je entrer, j'ai quatre messagers du Rohan qui désirent s'entretenir avec vous au plus vite....

Le commando se stoppa d'un seul homme. Tous regardaient Dalamyr...L'Ombre désigna les deux ambassadeurs et montra une antichambre de côté. Il articula silencieusement "vite". Il se passa la main sur le front. Des messagers, quatre qui plus est....Ce n'était pas prévu. Vraiment pas. Les faire attendre n'était pas possible, mais les recevoir maintenant encore moi. Il finit par s'approcher de Marade et lui chuchota:

-Nous prendrons leurs places...Tu es le Seigneur Reili, je serais Legind.

Se retournant, il répondit d'une voix forte et autoritaire:

-J'arrive, mon ami Reili s'est couché, je vais le réveiller et je vous ouvre....

Il alla ouvrir la fenêtre sans faire le moindre bruit avec des gestes lents. En bas le Borne était au rendez-vous, pile à l'heure comme son habitude. Dalamyr recula et sortit une corde de son dos et la lança à l'un de ses acolytes qui y attacha solidement l'ambassadeur pour le trainer....Un bruit de glissement résonna.
L'Ombre dit à haute voix pour bien être entendu:

-Allez, Marc réveille toi, il y a des messagers, allez!!!!!

Le premier rohirrim fut basculer en bas de la fenêtre, les trois serviteurs laissèrent glissé gentiment la corde avec son colis au bout. Dans la charrette deux hommes réceptionnèrent leur cible, et la cachèrent sous une pile de couverture.
Derrière la porte les vrais messagers s'impatientaient. On toqua une nouvelle fois à la porte. Le deuxième homme d'Etat était ceinturé...Un des rohirrimes dit plus énervé...Il était prêt à entrer.

-Alors, il se réveille, le Rohan va mal, qu'il soit bien ou mal habillé je m'en contre fiche....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dalamyr
Assassin
Assassin
Dalamyr

Nombre de messages : 378
Localisation : Dim-Bar
Rôle : Maître assassin au sein des Ombres

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme du harad
- -: 37 ans
- -:

Une nuit sanglante! Empty
Une nuit sanglante! EmptyDim 9 Jan 2011 - 14:47
Et il entra pour finir....La porte grinça...A la fenêtre, on faisait basculer le dernier ambassadeur...Dalamyr n'attendit pas, il fonça en dégaina son épée...Le premier messager ne put rien faire. La lame lui traversa le torse. Un coup fatal.
Derrière la porte, le deuxième messager sortit ses armes et recula. Par mal chance, il s'était fait accompagné par deux gardes...Le Maître assassin suivit de Marade les chargèrent. Un des soldats fit volte face et partit en courant. Il allait chercher de l'aide...L'Ombre força le passage et le poursuivit....

Marade, lui, faisait face à deux adversaires. Coup après coup, il en tua un d'un revers. Puis il tenta une série de frappes de bas en haut...Rien n'y fit. Alors l'autre contre-attaqua. Un coup d'estoc, un coup circulaire, enchainé de petites frappes faillirent ôter la vie plus d'une fois à l'assassin. Il en avait certes vu d'autre, mais cet adversaire restait un coriace. Enfin il parvint à blessé le soldat. Son épée traça une raie rougeâtre sur sa jambe. Après ça le combat se termina vite. Marade attaqua, repoussa la contre-attaque fit un tour sur lui-même et passa la garde. Sa lame s'enfonça dans un bruit de cassure dans le cou...

Dalamyr avait presque rattrapé le fuyard qui approchait de la porte principal...S'il sortait, il serait alors dans la cour, et là tout le Gondor sera au courant qu'un groupe armé est en train de kidnappé deux ambassadeurs...Ce n'était pas envisageable....Il accéléra. Les escaliers étaient devant lui. Déjà le garde les dévalait. L'assassin allait perdre....Alors Dalamyr lâcha son épée, posa un pied sur la première marche et poussa du mieux qu'il put pour s'élancer dans les airs. Il sembla voler quelques instants avant de redescendre....Vite...Très vite!!!
Lorsqu'il heurta le garde, il eut le souffle coupé. Il le sentit cédé sous son poids. Les deux roulèrent au milieu des marches. Un cri perça le silence de la nuit. L'Ombre n'attendit pas de voir net pour frapper, et re-frapper. Un craquement lui indiqua qu'il venait de fendre un nez. Son adversaire gémit lorsque l'assassin le retourna pour mieux l'étrangler. La pression du bras se fit de plus en plus forte. L'air commença à manquer...Plus il se débattait plus sa vie s'amenuisait...Le temps sembla passer lentement pour Dalamyr...Il le lâcha pour finir. Il souffla quelques instants. Son épaule tapait douloureusement, elle avait prit un sacré coup dans cette chute. En la palpant, il se dit qu'elle devait sans doute être déplacée...Il s'en occuperait plus tard il fallait qu'il quitte ces lieux au plus vite.
Il cracha un peu de sang et s'essuya le visage. Remontée vers Marade et les autres ne lui servirait à rien. La charrette devait être loin, son ami aussi, et les autres morts... C'était les consignes.
Il ne restait plus que lui. Analysant la situation il conclut que l'alerte n'avait pas encore été donnée...Ceci étant dit il réalisa que les sentinelles n'allaient pas tarder à repasser dans cette aile de l'Ambassade...
Un cri. Un mot. Une seule signification pour Dalamyr: fuir!!!
Il avait appris par coeur le plan du bâtiment, il se dirigea vers les cuisines. De là on pouvait sortir par une porte de service. Elle ne devait pas être gardée, ou très peu... Par sécurité il sortit son poignard. Il traversa une salle en courant et tourna à droite. Il était dans les cuisines. Il n'y avait personne. Sur la carte elle semblait petite, mais en réalité elle était immense et carrée. Au centre deux foyers servaient de four, sur les côtés des tables vide ou des étagères remplies de chaudrons, casseroles, poêle ou autres ustensiles de cuisine. Il la traversa en ralentissant le rythme.
Il y avait devant lui une porte, elle menait à une autre salle qui servait de dépôt. Il était bientôt sortit....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Une nuit sanglante! Empty
Une nuit sanglante! Empty
Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une nuit sanglante!
» NuiT. [PV/Adriene] [/!\ semi-hentaï, - 18 ans]
» [Pv Ay] Les sang coups de la nuit [Hentaï]
» Je suis Nuage de Nuit.
» Le jour et la nuit ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Minas Tirith et Gondor - :: Minas Tirith - Le Haut de la Cité :: Le Palais-
Sauter vers: