Arrestation

Aller en bas 
Hadhod
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
Hadhod

Nombre de messages : 3181
Age : 28

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Arrestation Empty
Arrestation EmptyVen 17 Déc 2010 - 20:06
Assis sur une chaise et penché sur la table de bois sombre et luisante de la Salle de la Confrérie, Hadhod faisait voyager sa plume sur une feuille de parchemin qui était posée devant lui. Son écriture sûre et aisée semblait aller bon train, à en voir la fréquence à laquelle la pointe de l'ustensile replongeait dans l'encrier. Derrière, au fond de la pièce, Oïn III semblait plongé dans l'étude d'un vieux livre, sans doute emprunté à la bibliothèque. Thörn et Bahïn, les deux seuls autres membres de la Croix-de-Fer encore présent en Moria, se s'y trouvaient pas, s'occupant sans doute de quelque affaire de la vie du royaume.

En face de lui, assis également devant la large table, se trouvait Mohrnar, le cousin de Hadhod nouvellement revenu. L'on aurait bien dit, à première vue, une parfaite réplique du dîner en tête-à-tête qui s'était déroulé entre les deux parents quelques paires d'heures plus tôt. Seulement voilà, les plats étaient invisibles, et le cadre n'était pas le même. Le sourire du fils de Trehod s'était également volatilisé.

Hadhod essuya précautionneusement la plume, plia le parchemin en faisant se joindre les quatre angles en son centre, comme de coutume, puis rangea son matériel sur une étagère. Il n'eut pas besoin de chercher la cire et le sceau: ce fut Oïn qui, sorti de son manuscrit, l'avait devancé et lui tendait à présent les objets.

« Merci. »

Une minute et un aller-retour vers le foyer de la cheminée après, la missive était celée et cachetée du Corbeau et de la Croix, les symboles de la Maison Seigneuriale. Hadhod fit signe à Mohrnar de se lever. Lui posant la main gauche sur l'épaule, il lui transmit la lettre de la droite...

« Va remettre cette lettre à Tôrhun, le chef de la coopérative minière Krammkarn. En main propre. Ensuite, il ne restera plus que l'Union des Ferronniers... »

Il venait d'expliquer à son cousin germain, juste avant la rédaction du message, comme se rendre à cette adresse et comment reconnaître l'établissement.

« Merci beaucoup. »


Arrestation 224464Thesignature

The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mohrnar
Marchand Nain
Mohrnar

Nombre de messages : 36
Age : 31
Localisation : Khazad-Dûm

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain
- -: 245 ans
- -:

Arrestation Empty
Arrestation EmptyVen 17 Déc 2010 - 21:59
Mohrnar était assis sur une solide chaise de bois sombre. Il avait la tête levée et observait avec attention la grande Salle de la Confrérie. Un lieu bien gardé où peu de monde avait pu entrer. Mohrnar savait bien qu'il avait là un grand privilège. L'architecture était tout à fait remarquable. Le Salle avait la forme d'une croix. Quel autre endroit pour le siège de la Croix-de-Fer? Un lieu propice aux réflexions, aux recherches et au calme. Car en effet, la Salle était bien calme, on n'entendait que le bruit du vent frais et celui de la plume qu'Hadhod faisait courir sur le parchemin.

Puis même se bruit disparu, signe que le seigneur de la Moria avait terminé d'écrire son pli. Il y eut quelque agitation et Hadhod se leva pour se diriger vers le feu. Il en revint quelques instants après avec une lettre pliée et cachetée en son centre. Un signe d'Hadhod lui fit comprendre que c'était à lui de jouer. Mohrnar se leva. Son cousin s'approcha et lui remit le pli avec pour consigne de le remettre au chef Krammkarn Tôrhun en personne.

Mohrnar glissa la lettre dans une poche intérieure, sous son veston.

-N'ai crainte mon cousin, cette missive ira directement entre les mains de Tôrhun. Il ne saurait en être autrement.

Sur ce, il salua Oïn III et Hadhod d'un signe de tête et sortit de la Salle par l'unique porte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
Hadhod

Nombre de messages : 3181
Age : 28

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Arrestation Empty
Arrestation EmptyDim 6 Fév 2011 - 10:30
Hadhod s'était rassis à la table de bois lisse dès le départ de Mohrnar. Il lui restait un bon moment où, il le savait, il ne serait dérangé ni par les tractations qu'il entretenait avec son cousin, ni par la venue de Rômrhun et les discussions serrées qui en découleraient. Car le premier devait arpenter les couloirs de Khazad-dûm à la recherche du Comptoir Krammkarn, et le deuxième, s'il suivait les instructions de la lettre, ne pointerait son nez que dans plusieurs heures.

Ainsi, le seigneur de Hadhodrond disposait d'au moins quelques douzaines de minutes de calme et de libre pensée, car ce n'était pas le vénérable Oïn, absorbé par son étude du manuscrit, qui le dérangerait en paroles indues. Le fils de Trehod se laissa donc aller sur sa chaise, se calant bien le dos contre le dossier et récapitulant les évènements importants à venir afin d'avoir une vision globale de la situation en son pays et de mieux agir en conséquence.

Quand la porte s'ouvrit à la volée...

Arrestation Bahan_10
« Hadhod, il faut que vous veniez tout de suite! »

C'était un Bahïn tout essoufflé, mais faisant l'effort de se tenir droit et de garder sa prestance, qui venait de parler. Pourtant, le ton de sa phrase et le fait que le général ne l'ait pas appelé par la formule habituellement en usage de Seigneur Hadhod fit prendre conscience à l'intéressé de la relative urgence de la situation.

« Bahïn, je vous croyais parti dans la bordure orientale pour la journée, que diable faites-vous là? »

Un rictus parcourut le visage du général.

« Je suis revenu en hâte en raison d'un fait impensable, et extrêmement troublant. Je vous en conjure, venez voir par vous-même! »

Le dirigeant du pays de Moria se leva donc et suivit son second, passant le seuil de la porte qui n'avait pas même été refermée. Quel pouvait bien être cet évènement si remarquable? Que s'était-il donc produit qui pouvait justifier une telle excitation chez un nain aussi posé que le général? Juste avant de disparaître dans les corridors, Hadhod se retourna et héla Oïn qui restait pantois devant la situation:

« Si quelqu'un cherche à me voir, faites-le entrer et refermez cette porte. Dites-lui que je serai de retour bientôt! Du moins je l'espère... »


Arrestation 224464Thesignature

The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
Hadhod

Nombre de messages : 3181
Age : 28

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Arrestation Empty
Arrestation EmptyJeu 17 Fév 2011 - 14:52
Les jours du Seigneur de la Moria semblaient n'être constitués que de hauts et de bas qui revenaient presque mécaniquement, tel le marteau d'un forgeron frappant régulièrement et sempiternellement sur le fer rouge et l'enclume. Et cette existence en dents de scie devenait usante, quoique elle fut tout de même meilleure qu'un désespoir total...

À l'heure où Hadhod achevait le repas du souper en compagnie de Thörn et du vieil Oïn, troisième du nom, il se trouvait dans une disposition d'esprit plutôt apaisée, ce qui pouvait être surprenant en pareille situation. Du moins le chef de Khazad-dûm avait-il laissé derrière lui l'état de quasi-folie qui s'était emparé de lui à la découverte d'Orcrist: cette affaire se trouvait entre les mains de son cousin, et lui-même pouvait se concentrer à une tâche qu'il redoutait et attendait impatiemment, tout à la fois. La réception de son conseiller, Tôrhun.

La table fut remise à net, deux chaises furent placées de façon impeccablement symétrique de part et d'autre de la table massive. Les deux Compagnons de la Croix-de-Fer se rangèrent solennellement le long des murs Ouest et Est, tandis que le fils de Trehod s'asseyait, face à la porte, bras croisés et buste penché sur la table. L'heure était venue de régler les problèmes qui le tarabiscotaient depuis un moment, de discuter serré face au chef du Clan des Krammkarn.

La porte s'ouvrit lentement sans coup préalable, et entra Tôrhun.

« Je vous attendais, déclara maître Croix-de-Fer en fixant son officieux collaborateur. Asseyez-vous si vous le désirez... »

Sa voix était calme bien qu'une pointe de tension émergeât de façon subtile mais néanmoins discernable par ceux qui savent écouter ce genre de signe - et Tôrhun était de ceux-là, pour sûr.

« La situation est grave, maître Tôrhun. Laissez-moi tout vous résumer. Voilà trois jours, Hurdïn, qui garde normalement la porte Est, est venu dans cette salle même, me faisant part de son désir d'observer un Deuil de Trois Jours en mémoire de son père, soit disant ce vieil ermite qui venait juste de mourir de vieillesse. Là, ma curiosité fut titillée et mon cœur se mit à battre un peu plus vite, car je savais bien que Hurdïn n'a jamais connu son père: il avait été abandonné, étant petit, devant le royaume, et fut acceuilli chez nous. Comment pouvait-il avoir le présomption de me tromper ainsi, bien qu'à lépoque je ne fus pas Seigneur des lieux?

Mais je ne dis rien, faisant mine de comprendre et d'accepter sa demande. Par ailleurs, je m'arrangeai pour que Brôn, l'autre garde, soit en retard pour prendre sa suite, afin de lui laisser toute latitude pour mettre en place ce qu'il mijotait. Le soir même, j'envoyai mon fidèle Bahïn pour surveiller les alentours de l'entrée. Il est inutile de dire comment et où il se planqua pour n'être point vu mais pour ne pas rater une miette des allées et venues: le Général connaît les passages et combines de nos mines bien mieux que moi, car cela fait des années et des années qu'il les parcoure en tous sens.

Et tel fut son rapport. Bien avant la fin du poste de Hurdïn, il vit un individu qu'il ne connaissait ni en blanc ni en noir s'avancer dans les galeries et s'embusquer, tout comme lui, dans une cachette sombre offrant une ligne de mire impeccable. Il aperçut également, plus tard, trois autres nains arpenter les couloirs et se diriger vers la porte. D'après les connaissances de Bahïn et les descriptions qu'il nous fit, à moi, Thörn et Oïn, ici présents, nous avons identifié deux d'entre eux: l'un est un forgeron du nom d'Aîmen, et l'autre le garde de Khazad que vous avez déjà rencontré, Romo Cœur d'Acier. Le troisième est une petite personne fluette que Bahïn connaissait de vue mais dont nous n'avons pas réussi à deviner l'identité.

Et voici la fin de l'histoire: ces trois nains ont passé le seuil du monde extérieur et, avec Hurdïn et l'inconnu finalement sorti de sa planque, se sont volatilisés dans la nature. Dans des buts peu avouables, je présume, puisqu'on veut me les cacher. Un complot contre moi, si vous tenez à connaître mes soupçons. »


Arrestation 224464Thesignature

The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rômrhun
Ambassadeur
Ambassadeur
Rômrhun

Nombre de messages : 277
Age : 29
Localisation : Somewhere, Over The Rainbow

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain
- -: 52 ans
- -:

Arrestation Empty
Arrestation EmptyVen 18 Fév 2011 - 11:07
Arrestation Img-1510

Ainsi donc c'était de la faute de Hurdïn... Gamil avait recruté un incompétent, qui ne réfléchissait pas avant d'agir... Quelle honte. Et Hadhod avait tout vu... Heureusement pour le Clan Krammkarn, et pour la Loge, il en savait trop peu sur les possibles traitres. Il n'en connaissait que 3 sur les 5, ce qui protégeait les deux autres temporairement. Mais il fallait cependant trouver quelque chose pour défendre leurs intérêts et continuer la mission en toute impunité.

"Mon très cher ami, vous me sous estimez."

Tôrhun dit cela avec un sourire, afin de piquer au vif la curiosité du Roi de la Moria.

"Vous avez peut être anticipé la sortie de ces 5 personnages, mais j'étais près bien avant vous. Vous avez cru être trahi par Romo, celui que vous avez chargé de débusquer les traitres et les conspirateurs? Et bien soyez rassuré. Il ne vous trahit pas, il est en mission!"

Le chef Krammkarn sentit qu'Hadhod comprenait certaines choses. Ou du moins il comprenait les choses que Tôrhun voulait lui faire comprendre. Et pour s'en assurer, le père de Rômrhun continua son explication.

"Sur les 5 que votre Nain a vu, deux travaillent pour moi - mais ne dites pas ça à Romo, il serait furieux. Celui qui était tapi dans un coin est un Krammkarn."


Les pièces du puzzle commençait à s'assembler, mais au lieu de donner une vision de l'enfer qu'Hadhod redoutait, elles s'étaient repositionnées pour former un paysage bien plus agréable.

"Je n'ai jamais cessé d'accomplir ma mission. Voila plusieurs semaines que je suis sur la piste de rebelles. J'ai pu faire en sorte d'infiltrer certains des miens, ainsi que Romo, parmi eux. Je suis au courant de tous leurs faits et gestes. Bientôt je serais en mesure de les arrêter, ou tout du moins de les empêcher de nuire. Mais avant cela, j'ai besoin d'encore certaines informations. C'est pourquoi je ne peux vous faire mon rapport pour l'instant. Sauf votre respect, si j'en parlais à qui que ce soit, y compris vous, maintenant, cela pourrait tout compromettre. Vous pouvez cependant être rassuré, j'ai la situation sous contrôle."


Voila qui était fait. Tôrhun venait de gagner un temps précieux. Il avait aussi protégé Romo et Hûndik. Les trois autres par contre, était désignés comme traitres. Cela importunait peu Tôrhun. Il trouverait peut être quelque chose pour les disculper d'ici là, mais s'il fallait les perdre, cela ne le dérangeait pas plus que ça. Dans le lot se trouvait Aîmen, qu'il ne supportait pas, ainsi que les deux recrues de Gamil, dont il se méfiait forcément. Ce Hurdïn avait définitivement été trop stupide.

Cela mis d'ailleurs la puce à l'oreille de Tôrhun. Et si... Et si Hadhod mentait... Et si Hurdïn était le traître? Il savait forcément qu'Hadhod connaissait son histoire. Hadhod avait l'air de le connaitre depuis sa naissance. Et si en fait les deux étaient de mèche, et qu'Hadhod était au courant de toute l'histoire? Ou alors, il ne savait pas tout, mais Hurdïn travaillait quand même pour lui, et allait lui faire son rapport après la mission... Il devait en avoir le cœur net.

"Ce Hurdïn, ce traitre, pouvez-vous m'en dire plus? Qui est-il?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
Hadhod

Nombre de messages : 3181
Age : 28

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Arrestation Empty
Arrestation EmptySam 19 Fév 2011 - 10:04
Ce fut une véritable épreuve pour le Seigneur de Moria de feindre le soulagement et de camoufler la profonde déception et le grand agacement qui montaient en lui...

Lorsque Bahïn lui avait fait le description des cinq fautifs, lorsque tous avaient été identifiés ou vaguement reconnus, sauf un, par les quatre membres de la Croix-de-Fer présents dans les mines, Hadhod avait bien réfléchi. Comment se faisait-il qu'un individu ne leur soit connu ni en blanc ni en noir, pas même de vue? Un étranger? Non, car les entrées sont surveillées et les rares privilégiés à pouvoir immigrer à Cavenain de nos jours sont minutieusement étudiés et sélectionnés. Le membre d'un groupe secret alors? Oui, un Krammkarn, seul un Krammkarn pouvait ainsi passer inaperçu pendant des mois ou des années aux yeux de la Croix-de-Fer.

Telle avait été la réflexion de Hadhod, qui, dans sa paranoïa actuelle, avait cru percer à jour, avec un certain choc il faut le dire, les noirs desseins de leur chef, Tôrhun: ce dernier utilisait ses Krammkarn pour rallier et corrompre des représentants de toutes les corporations - forgerons, gardes, khazads, et dieu sait quoi d'autres... - dans son dos. Le conseiller utile avait retourné sa veste et s'était transformé en ennemi extrêmement dangereux. L'entrevue de ce soir n'avait, en fait, d'autre but que de procéder à son arrestation.

M
ais ce maître des stratagèmes avait bien des cordes à son arc. Eut-il gardé le silence, ou simplement promis une enquête en faveur de l'arrestation des cinq traîtres, que Hadhod aurait prononcé sa mise aux arrêts, et que Bahïn aurait fait irruption de derrière la porte, où il était aux aguets. Quatre contre un; et Tôrhun aurait passé sa première nuit en prison. Mais voilà, le vieil auroch avait pris les devants et révélé la présence d'un Krammkarn dans le lot, la faisant passer pour une ruse volontaire et servant les intérêts du fils de Trehod. Ce dernier n'avait plus aucune raison de l'arrêter. Il devait bien le reconnaître à contrecœur et avec inquiétude, Tôrhun avait du génie!

« Vous êtes un GÉNIE, très cher Tôrhun, déclara-t-il avec un engouement forcé. Oui, grâce à Aulë que vous travailliez pour moi, vous avez toujours une longueur d'avance sur nos ennemis! Et savoir que le Cœur d'Acier n'a pas déserté ma cause apporte du réconfort à mon cœur. Je ne dirai rien à Romo, je comprends; de votre côté, rendez moi la pareille en ne lui faisant pas par des soupçons que j'ai eu envers lui, et que je regrette. »

Après une petite tirade où Tôrhun expliquait, sans doute avec délice et satisfaction, sa ruse et son travail acharné contre les ennemis de Cavenain, le père de Rômrhun posa une étrange question. Non que le sujet soit douteux, mais parce que le personnage n'avait guère l'habitude de l'interroger ainsi, lui qui était censé savoir tout sur tout.

« Hurdïn est, ou plutôt était, l'un des deux gardes attitrés de la salle dans laquelle nous nous trouvons, bien que ces derniers temps et au vu de ma politique contre l'immigration nordique, il a davantage servi à la Porte d'Entrée. C'était un garde sérieux et dévoué depuis de nombreuses années, ou du moins c'est ce que je croyais. Il avait été laissé là, j'ignore pourquoi, par une caravane de marchand itinérants, ou par un couple de voyageurs miséreux: les versions divergent. J'avais à l'époque le seul titre de Capitaine de la Croix-de-Fer, et menait mes gens à travers toute la Moria dans les campagnes militaires du père du Roi Krohr. Nous avions été envoyés dans la partie la plus orientale pour une importante mission de surveillance, c'est pourquoi j'eus vent de la venue de l'enfant, qui fut, quelques années plus tard et au vu de ses capacités, enrôlé dans la garde. Le début de mes relations avec lui data de peu avant mon accession au trône. Je ne voulus pas remuer le passé et aborder avec lui le sujet de sa jeunesse et de ses origines. Telle est ma façon d'agir, et plusieurs membres de la Croix-de-Fer sont dans ce cas... conservés pour leurs capacités plutôt que pour leur ascendance. Hélas, la confiance se retourne parfois contre vous. »

Hadhod marqua une pause, et s'installa alors un silence gênant. Il se lança alors dans la diction d'une interrogation elle aussi plutôt curieuse, bien qu'anodine en apparence:

« Souhaitez-vous, ô Tôrhun, que je prononce une interdiction générale de sortie des mines, afin que nul ne puisse prévenir les traîtres? Car il se peut que nos soupçons soient connus de nos ennemis restés à Khazad-dûm. Si les cinq reviennent, nous les arrêterons. Et s'ils ne reviennent pas, c'est que mon royaume n'est pas l'objet de leur escapade. »


Arrestation 224464Thesignature

The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rômrhun
Ambassadeur
Ambassadeur
Rômrhun

Nombre de messages : 277
Age : 29
Localisation : Somewhere, Over The Rainbow

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain
- -: 52 ans
- -:

Arrestation Empty
Arrestation EmptySam 19 Fév 2011 - 17:47
Tôrhun voyait ses craintes confirmées. Hadhod et Hurdïn étaient plus proches qu'il ne le savait, et même si Hadhod n'avait apporté aucun argument pouvant confirmer que lui et le garde étaient de mèche, il en était sûr à présent. Ce qui signifiait autre chose...

Mais concentré sur son histoire, Tôrhun n'avait strictement rien deviné des intentions de son Seigneur. Pas un instant il ne se doutait qu'il était tout proche de l'arrestation un moment auparavant. En fait il l'était même toujours, il n'avait fait que gagner un court répit, mais n'en savait rien. Il croyait qu'Hadhod était vraiment soulagé de son travail, pas qu'il venait plus ou moins de se disculper.

A présent, il réfléchissait au meilleur moyen de prévenir les autres. Il se disait que les laisser arrêter ne le dérangerait pas. Hadhod lui faisait confiance, du moins le croyait-il, et il ferait donc libérer Romo et Hûndik. Mais en fait, cela nuirait peut être trop à la Loge. Ils avaient peut-être trop peu de membres, et même s'il ne faisait confiance qu'aux siens, et dans une moindre mesure à Coeur d'Acier, les perdre compromettrait leur cause. Aussi proposa-t-il autre chose.

"L'interdiction ne servira à rien, après tout, il faut déjà une autorisation pour sortir. Et cela ne ferais que conforter les doutes des traitres s'ils existent. Ce qu'il faut interdire, c'est l'entrée. Faites plutôt doubler la garde, et renforcer les contrôles. Vous avez une bonne raison pour cela. L'histoire de l'épée."


Il ne guetta pas la réaction d'Hadhod, et le devança pour répondre.

"Oui je suis au courant, comme tout le monde en Moria en fait, ce n'était pas bien compliqué. La rumeur s'est répandue comme de l'huile, avec son lot d'exagérations forcément, mais je sais décerner le vrai du faux. Cependant, je dois avouer ne rien savoir de cette histoire là, et je vous laisserais vous débrouiller avec, j'ai déjà bien trop à faire avec l'affaire dont nous venons de parler."


Cette histoire ne l'intéressait guère. C'était certes étrange, mais il était bien trop paniqué par la situation de la Loge pour s'en préoccuper. Il espérait qu'Hadhod ferait effectivement doubler la garde. Hûndik et Hurdïn s'en rendrait compte avant, et ils n'essaieraient pas de rentrer. Ainsi le Seigneur de la Moria les oublieraient peut être et passerait à autre chose.

"Maintenant, si cela ne vous dérange pas, je vais prendre congé, à présent que vous êtes rassuré. Je viendrais vous faire mon rapport sous peu, dès que j'aurais de plus amples informations."


Il fallait qu'il aille voir Gamil. De toute urgence. Il avait des questions à lui poser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
Hadhod

Nombre de messages : 3181
Age : 28

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Arrestation Empty
Arrestation EmptyJeu 24 Fév 2011 - 17:19
« Très bien, je vais faire doubler la garde. »

Malgré cet acquiescement, le seigneur de la Moria entendait bien transmettre aux sentinelles des directives de vigilance accrue concernant les sorties des mines: tout individu voulait le faire devrait demander une autorisation préalable à l'un des gardes, lequel informerait Hadhod et refuserait la sortie si telle serait la volonté du fils de Trehod.

La réponse de Tôrhun, un peu prévisible pour le coup, avait conforté les doutes de Hadhod.

« Mais je garderai un œil sur tout cela, ajouta-t-il après un temps de silence, car après tout c'est moi qui dirige cette Moria, et un Roi se doit d'être au courant de ce qui se passe dans son royaume, son conseiller fût-il visionnaire ou presque omniscient... Quoi qu'il en soit, je comprends tout à fait votre volonté de ne pas vous mêler d'une affaire de plus. J'ai moi-même mis quelqu'un d'autre sur le coup, car je suis sûr que vous avez déjà beaucoup d'autres choses en tête. »

Par hasard ou à dessein, la dernière partie de sa réplique en laissait entendre plus qu'il n'y paraissait au premier abord. Le Maître de Cavenain s'imaginait-il qu'en mettant la puce à l'oreille de Tôrhun, ce dernier cesserait ses activités illicites? Lequel se révèlerait le plus malin, lequel montrerait le plus de génie dans ce duel non déclaré? L'avenir le dirait. Beaucoup de choses en dépendaient. La seule chose certaine, c'est que Hadhod profiterait du moindre faut pas du Krammkarn pour arrêter son chef emblématique.

« Vous pouvez prendre congé... jusqu'au prochain rapport. »


Arrestation 224464Thesignature

The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Arrestation Empty
Arrestation Empty
Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A quand l'arrestation de Lucifer en personne?
» Arrestation arbitraire et musclée à Lyon
» Deuxième cible : Vous êtes en état d'arrestation
» Yvon Zap-Zap remonte en scene pour defendre le mandat de Preval.
» Deportation prochaine de Toto Constant ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Les Terres du Milieu - :: Chez les Nains :: La Moria :: Khazad-Dûm-
Sauter vers: