Le silence de la solitude...

Aller en bas 
Hastur Nyogtha
Chamane Orque
Hastur Nyogtha

Nombre de messages : 13
Age : 29
Localisation : Cirith Ungol
Rôle : Maître des Urùk !

~ GRIMOIRE ~
- -: Orque Noir
- -: Inconnu
- -:

Le silence de la solitude... Empty
Le silence de la solitude... EmptyVen 24 Déc 2010 - 18:56
Tout était sombre, la nuit était tombée rapidement comme à son habitude sur les Terres Noires du Mordor et Hastur, lisait l'un des nombreux anciens livres de l'antique bibliothèque de Cirith-Ungol, cachée pendant des siècles.
Il était assis sur un fauteuil vermoulue, renforcé et rendu confortable par le chamane.
Dans sa tête les orques qu'il avaient perdu il y a déjà deux années de cela n'étaient pas un problème à remplacer.

Son acolyte, Treshnac, était vraiment doué pour un Haï car depuis qu'ils n'avaient personne pour contrôler Ungol et ses alentours, les deux orques restaient cloitrés dans la salle supérieur de la tour et l'Uruk-Haï apprenait beaucoup de choses depuis son accident contre l'elfe chasseuse.
Trouver d'autres orques pour le clan pouvait se faire plutôt facilement, mais la paresse s'était installée dans le cœur rance et sec du maitre de Cirith-Ungol.

Sur la vieille table en bois trainait une bougie qui allait donner sa dernière flamme sous peu, mais elle suffisait à l'Innommable pour lire son livre.
"Strates et Géologie de Numénor", au moins les informations à l'intérieur étaient réelles, mais elles ne s'appliquaient pas vraiment à ce qu'il pouvait trouver en Endor.
Dans la tête de l'orque, des trames et des plans se formaient, encore et encore.
Si on avait fait un livre de ses pensée et de son âme il s'appellerait "Endoctrinements et manipulations d'autrui à des fins égoïstes".

La situation dans la chambre de Hastur aurai empêché de dormir n'importe quel autres orques, mais pas Tresh', lui dormait autant qu'il le pouvait tant que son maitre l'y autorisait.
En fait il ne s'en rendait pas compte, mais il était réelement un chien de garde.
Chasser pour le maître, servir de cobaye pour le maitre, faire les corvées du maitre ; c'est tout ce qu'avez fait l'Uruk-Haï durant les deux dernières années, même si pendant ses chasses il s'amusait à tuer quelques orques ou gobelins réticents sur son passage.

Mais demain serai un autre jour, un nouvel horizon...
Cela faisait déjà huit heures que Celui Qui Ne Devrait Pas Être avait regardé dans la Pierre Noire et elle lui avait montrée un petit groupe d'orque mené par un Uruk-Haï plutôt fort, tous venaient vers lui, tous fonçaient dans la gueule de l'Indicible Chamane ; mais son antre était ouverte à n'importe qui et ils seraient les bienvenues car cela faisait longtemps que Hastur Nyogtha ne s'était pas amusé avec des êtres vivants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sideralhope.frenchboard.com/
Hadhod
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
Hadhod

Nombre de messages : 3181
Age : 27

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Le silence de la solitude... Empty
Le silence de la solitude... EmptyLun 28 Fév 2011 - 11:31
Le silence de la solitude... Puurk10
Puurk avait pesté tout le long du chemin contre Orchobal et Lug, les traitant, à la manière si raffinée et originale des représentants de cette race, de bons à rien, de larves, de chiens et autres termes tout aussi rabaissant mais si habituels. Ces efforts verbaux avaient surtout pour but de justifier son rang de second auprès d'Ugluk et de ne pas se faire chiper la place par un de ces deux idiots. Le lieutenant eut presque envie de rajouter snaga à cette longue liste d'injures, mais il se rappela le nombre de fois où les petits Orcs de son espèces s'étaient vus appelés ainsi, et se ravisa.

Le groupe marcha pendant les quelques heures qui restaient à cette nuit, et, comme l'avait prévu Puurk, ils purent apercevoir, au sud, une pointe noire dressée vers le ciel et dépassant des montagnes à la lumière de la lune. La vision ne dura que quelques minutes avant que l'astre argenté ne soit de nouveau caché définitivement par de gros nuages gris, tous eurent le temps le discerner les murs dentelés qui encadraient l'aiguille verticale.

« La Tour de Cirith Ungol, c'est elle! déclara-il à son chef avec un sourire satisfait qui révéla ses crocs pointus. Elle n'est plus très éloignée, amis pas toute proche non plus. Il faut presser le pas pour y arriver avant l'aube. Courez, limaces! Par ici, grand chef... »

Finalement, ils arrivèrent en vue de la porte rébarbative juste avant que l'affreuse boule jaune n'apparaisse de l'est, passèrent le seuil de l'enceinte sans être bloqués par les Veilleurs Silencieux - mais peut-être que la volonté des vieilles statues était retournée dans le néant en même temps que l'âme de Sauron; ou peut-être les identifiaient-ils comme des alliés, les Orcs étant restés une race maléfique - et pénétrèrent avec soulagement à l'intérieur du château dont la porte, par hasard ou à dessein, n'était point verrouillée...

Mais la joie fut de courte durée et ils trouvèrent l'atmosphère inhabituellement oppressante et hostile lorsqu'ils entamèrent la montée du grand escalier.


Le silence de la solitude... 224464Thesignature

The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hastur Nyogtha
Chamane Orque
Hastur Nyogtha

Nombre de messages : 13
Age : 29
Localisation : Cirith Ungol
Rôle : Maître des Urùk !

~ GRIMOIRE ~
- -: Orque Noir
- -: Inconnu
- -:

Le silence de la solitude... Empty
Le silence de la solitude... EmptyVen 11 Mar 2011 - 10:50
Le silence de la solitude... Tresh111

La tour n'était habituellement pas habitée, du moins pas de manière permanente.
Il faut dire que ces dernières années le Mal fut présent plus souvent et plus terrifiant que jamais, certains admettrai même que le Grand Mal avait été Maître de Torech Ungol pendant quelques mois puis avait disparus.

Mais depuis, le temps passa et d'autres choses inconditionnellement maléfiques passèrent par cet endroit maudit, puis plus rien, puis encore d'autres êtres...

À l'heure actuel on ne savait plus vraiment si l'endroit était toujours hanté ou habité, la seule choses dont on pouvait être sûr c'est que même pour des orques il était dangereux de trainer dans les parages.

Au début de la monté de l'escalier l'atmosphère ce fit d'abord pesante et froide, puis, au fur et à mesure des marches, celle ci devint de plus en plus oppressante et glaciale.

Une voix se fit entendre, faite de roche, d'airain et de haine, résonnant dans la tour, comme faisant partie de la tour, comme si c'était la tour elle même qui parlait :

-Vous êtes en retard ! Ceci n'enchante guère Celui Qui Ne Devrait Pas Être !
Il vous attendait plus tôt que cela ! Ne le faites plus attendre !


La nuit étant tombée les couloirs et les escaliers étaient dans la pénombre, mais étrangement même les orques avaient du mal à y voir malgré leur nyctalopie.
Étaient ils entré dans l'antre du néant, allait ils pouvoir ressortir de cet ombre malsaine ?

La Voix les avertissait qu'ils étaient déjà attendu. Comment pouvait elle le savoir ?

Au fur et à mesure de leur ascension leur vue baissait, puis en haut, des torches éclairaient le passage et ils se retrouvèrent devant un être d'une carrure impressionnante, rappelant celle d'un Urùk-haï.
Des chaises avaient été placé, de ci de là, au fond prêt de la fenêtre avec une table, le Lune éclairant l'endroit avec parcimonie jusqu'à ce qu'un nuage vienne cacher ce dernier.
Le groupe put aussi remarquer une porte fermée sur le côté.

-Bienvenue ! Nous attendions votre venue depuis quelques temps déjà ! Je suis Treshnac !

Pour dire vrai, l'être en face d'eux était un Haï ! La texture de se peau, la masse de ses muscles, plus sa voix rocailleuse, ils savaient maintenant d'où venait la lourde voix qui résonnait lors de leur monté.
Son visage était caché sous un casque-masque de bois, d'os et de tissus.
Avec un geste ample de la main il les invita à s'assoir à la table, lui se tenant toujours devant la vieille et mystérieuse porte vermoulue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sideralhope.frenchboard.com/
Contenu sponsorisé




Le silence de la solitude... Empty
Le silence de la solitude... Empty
Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )
» joséphine ▬ « La solitude effraie une âme de vingt ans »
» Une envie de solitude ...
» Quand la solitude pèse [PV Paws]
» Solitude bénéfique (P.V)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Les Terres du Milieu - :: Le Mordor :: Cirith Ungol-
Sauter vers: