La traîtrise

Aller en bas 
Gallen Mortensen
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
avatar

Nombre de messages : 1569
Age : 41
Localisation : Minas Thirith
Rôle : Vice Roi du Rohan

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 31 ans
- -:

Mer 9 Fév 2011 - 20:41
9000 ,9300, 9500 et 500 qui font 10 000.

Erco avait le mal de tête du siècle. Il avait un goût de sang dans la bouche desséchée. Il était assis sur une chaise de bois simple. Il avait mal aux poignets il découvrit qu'une lourde chaine les reliait. Le comte put voir un corps recroquevillé , Matthew encore evanoui, lui aussi enchainé.

Skaline se força à tourner la tête, l'effort était presque insurmontable . Le rohirrim découvrit Oros recevoir de l'argent d'un gros bonhomme à l'allure négligé mais revétu d'une armure du Gondor. Il découvrit aussi une petite dizaine de soldat de Minas Thirith.

Oros sembla le découvrir, il sourit à Erco, montrant ses horribles chicots

"Ah le comte se réveille. Ne soyez pas surpris, je suis un voleur et un meurtrier"

L'autre qui n'était autre que le sergent Boros partit dans un rire tonitruand soulevanty sa bedaine imposante.

Boros s'approcha d'erco qui put sentir son haleine fétide

"Alors te voilà le célèbre fugitif !!"


Boros n'était pas honnéte, ni un émérite bretteur, mais il savait mener sa barque comme il l'avait prouvé au Rohan il ya peu. Dès son arrivée il avait inondé d pièce d'or tout ce qu'esgaroth comptait de malfrats. Forcément le Phénix en a eu vent et ce qui devait arriver est arrivé.

Boros avec son humour si particulier ajouta

"J"'espère que tu aimes les noeuds coulants , Comte "


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erco Skaline
Ambassadeur du Rohan à Dale
Ambassadeur du Rohan à Dale
avatar

Nombre de messages : 1111
Age : 23
Rôle : Seigneur d'Esgaroth

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim, descendant d'Eaden
- -: 31 ans
- -:

Mer 9 Fév 2011 - 23:08
Lorsque le Comte revint à lui, il avait un mal de tête fulgurant, pire qu'une gueule de bois. Sa bouche était sèche, mais imbibée du goût du sang. Sa dernière pensée fut "Caleb". Il s'était échappé. Il aurait du lui enfoncer son épée dans le coeur pour en être sûr. A présent c'était fini, il avait d'autre problème...
Il comprit dés qu'il aperçut l'armure gondorienne. Il s'était douté qu'on ne la lâcherait pas aussi facilement, mais il ne s'était pas imaginé courir autant de risque ici à Esgaroth, Il n'avait pas voulu l'imaginer. Erco secoua la tête, ce qui fit empirer la douleur.
Le regard qu'il lança à Oros fut meurtrier. Si les deux hommes se recroisaient, il n'y aura qu'un seul langage possible, celui de la violence.

-Cache toi, et fait le bien...

Sa voix était lente, comme si chaque mot était pénible à prononcé. Ce visage, de l'homme qu'il avait condamné, il ne l'oublierais jamais. Idem pour celui du Phénix. Elle avait joué un double jeu. Elle l'avait roulé comme un débutant. Elle l'avait blessé sa fierté, elle avait détruit la confiance qu'il avait eut en elle. Il avait toujours évité les femmes pour ce genre de raison. Pourtant pour une fois, il leur avait laissé une chance, mettant son instinct de côté. Grave faute....

Boros. Ce nom il l'avait déjà entendu mainte fois. Sergent ou lieutenant douteux du Gondor. Il s'acquittait des tâches ingrates ou qui nécessitaient l'emploi de moyens peu moraux. Sa réputation était aussi hideuse que l'armure qu'il revêtait avec négligence. C'était une honte pour l'armée de la Cité Blanche.
Le Comte laissa son géolier déverser son humour de mauvais goût. C'était peinant de devoir écouter un tel individu.
Il sourit à l'allusion du nœud. Sa voix claqua quelques secondes plus tard:

-Tu crois sérieusement que je vais laisser un bâtard me passe la corde au cou?

Il ponctua sa phrase par un cracha qui s'écrasa contre la face mal rasée de Boros. En moins d'une minute Erco avait fait les pires injures à Boros. Il l'avait ridiculisé devant ses dix hommes. Il allait devoir réagir s'il voulait garder leur respect....
Le Seigneur Skaline regretta presque aussitôt son geste, il avait agit par colère et frustration de s'être fait doubler. C'était stupide, mais au fond il fallait bien qu'il test son géolier. D'après ce qu'il savait, Boros était assez impulsif, et du genre violent. Ça pouvait le sauver, comme le tuer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gallen Mortensen
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
avatar

Nombre de messages : 1569
Age : 41
Localisation : Minas Thirith
Rôle : Vice Roi du Rohan

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 31 ans
- -:

Lun 14 Fév 2011 - 17:30
Le visage du gros sergent devint rouge pivoine, il essuya son visage lentement. Erco entendit le bruit caractéristique des armes blanches sortant du fourreau. Si le but du comte était de mettre en colère les gondoriens, il avait réussi:

Pour l'instant , Boros restait silencieux , immobile. Son visage était de marbre, de multiples répliques acerbes et châtiments corporels affluaient dans son cerveau malsain. mais non ,pas maintenant , voir ce noble au bout d'une corde suffirait au sergent. Boros eut juste un sourire narquois et ajouta d'un ton apparemment anodin

"nous verrons bien qui rira le dernier
"

Mais pendant ce temps, un jeune soldat gondorien s'était approché d'Erco, il levait haut son épée.Le soldat tremblait, il avait les yeux haineux

"Mon frère est mort à cause de ce traitre au Rohan"
.

Boros n'avait pas l'intention d'intervenir ; sa mission consistait à ramener Erco ; peu importe son état.

le meurtre passa dans les yeux du jeune gondorien, Skaline le savait, il avait déjà vu cette ombre. Lui même l'avait eu maintes fois. Le comte d'Esgaroth était devant son destin.

Puis Rrco aperçut un mouvement sur sa droite, Oros de sa grande carcasse avait bousculé lessoldat du Gondor et de toute sa taille toisait Erco.

Dans un rugissement "Tu vas la fermer Oui !!"

Le boucher renversa la chaise du comte. La tête d'Erco heurta lourdement le sol froid.Le colosse se rua sur le comte et lui asséna un flot continu de coup de poing digne d'un buffle.

Mais Skaline ne ressentit rien, les coups du Boucher n'étaient pas portés. Une mascarade. Tout en jouant la comédie, Oros murmura juste pour le seigneur d'esgaroth

"Rassurez vous Erco, Gnow est vivant, nous l'avons ramené en sécurité en sa demeure. et en sortant d'ici baissez la ête, je répète baissez la tête"

Skaline sentit d'Oros lui glisser quelques choses dans ses fontes.Puis deux soldats redressèrent de force le géant.Boros bien que surpris par la fureur du malfrat restait stoïque.

Erco fut redressé sans ménagement. Le sergent ajouta cynique

"Vous n'avez vraiment pas d'amis Skaline"


Puis il envoya un coup de pied dans les cotes du ménestrel Matthew, celui-ci gémit en réponse de cet acte de violence.

Boros de sa voix nasillarde interrogea Oros

"On en a qu'un de ces mariolles ??"

"L'autre est mort Sergent"

Boros répondit simplement sans compassion aucune

"Dommage"

Puis d'un ton de commandement il intima

"Bon toi tu prends le sac avec l'équipement de Skaline. son armure est mienne maintenant. Vous deux vous prenez cette larve rampante de ménestrel. Vous deux vous vous occupez de notre gibier principal le comte; on leur met un sac sur la tête, j'ai pas envie d'avoir la populace à mes trousses sous prétexte que Monsieur est un libérateur. Allez on part sans une demi heure. Exécution."



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erco Skaline
Ambassadeur du Rohan à Dale
Ambassadeur du Rohan à Dale
avatar

Nombre de messages : 1111
Age : 23
Rôle : Seigneur d'Esgaroth

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim, descendant d'Eaden
- -: 31 ans
- -:

Mer 16 Fév 2011 - 10:25
Encore le Rohan, encore cette fameuse fois ou il avait fait chavirer son destin. Oui chavirer était bel et bien le bon mot, peut-être couler même. Il regarda le jeune soldat lever son épée. Il voyait la tristesse, la haine de la colère dans ces yeux. Une folie. Il l'avait déjà eut en lui, mais toujours dans un combat. Il voyait sa vie, ce qu'il avait fait. Il était content en fin de compte. Il était obligé de faire face passivement à cette épée...
Mais le coup ne vint jamais. Il vit le soldat être propulsé par Oros. Le pauvre gondorien vola comme un fétus de paille et s'écrasa sur les dalles. Le géant renversa la chaise d'Erco. Le Seigneur Skaline partit quelques secondes dans les vapes lorsque sa tête heurta le sol. Quand il revint à lui, Oros le surplombait et le martelait de coup. Enfin c'était ce qui paraissait, car Erco se rendit vite compte que ces coups de poing étaient simulés.
Il ne comprenait plus rien, c'était illogique. Le vendre pour le protéger après...Soudain il comprit entre deux coups. Ils l'avaient vendu pour récupérer, puis ils allaient le libérer. C'était possible, mais cela ne changeait rien plus jamais il n'aurait confiance en eux. Comment avoir confiance en des gens qui vous donnent pour 1o'ooo écus, même s'ils vous libèrent après.

Boros parla de prendre l'armure d'Erco. Il n'aurait sans doute jamais du le dire devant son vrais propriétaire. Le rohirrim se débattit quelque instant de rage. C'était SON armure. Personne ne la lui prendrait. Il cria alors espérant que Boros comprendrait:

-Sergent!!!!! Je vous tuerais si vous touchez à cette armure.

Il voulait ce Boros. Plus il l'avait devant lui, plus il voulait lui trancher la gorge. C'était un homme pervertit. Il faisait plus que honte au Gondor.
Avant qu'on lui mette un sac sur la tête, il lui jeta un regard assassin.

C'était partis. Le sac était de toile épaisse, de sorte il devinait ce qui l'entourait. Lorsqu'il fut forcé d'avancer, il commença à respirer lentement. Il se mettait en situation de combat. Devant lui se trouvait la porte, il la devinait. Un soldat l'ouvrit, et sortit. Puis deux, Boros suivit. Ce fut enfin son tour. Il ferma les yeux en posant les pieds sur le palier, et baissa la tête dés qu'il fut à l'air libre....
Il se demandait ce qui allait se passer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gallen Mortensen
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
avatar

Nombre de messages : 1569
Age : 41
Localisation : Minas Thirith
Rôle : Vice Roi du Rohan

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 31 ans
- -:

Ven 18 Fév 2011 - 20:45


Le phénix était à environ 100 mètres de la place principale d'Esgaroth. A ses cotés deux malfrats armés jusqu'aux dents qui couvraient ses arrières.

Le contact froid de l'arbalète à longue portée contre la joue gauche de la jeune femme était rassurant. La belle respirait calmement, elle ne faisait plus qu'un avec son arme. A bonne mire bon tir.

Le phénix vit enfin dans son ange de vision, les différentes cibles. Elle découvrit Oros et une silhouette familière avec un sac de jute sur la tête: Erco.

Le bruit caractéristique de la corde se détendant retentit.

Erco baissa la tête et entendit immédiatement un cri de douleur sur sa gauche. Puis quelques secondes plus tard un cri sur la droite, un autre soldat du Gondor raide mort. Le phénix rechargeait avec vivacité. Son arbalète venant du Rhun le permettait.

Le comte entendit un autre bruit celui de la place principale d'Esgaroth. En effet la planque de Boros était une cave près de l'agitation du centre ville de la Ville du Lac.

Mais d'autres événements se déroulaient sur cette place bondée de monde


-----------------------------------------------------------------





Le célèbre ménestrel s'avançait vers le centre de la place pavée. Il s'immoblisa pile au milieu de celle-ci, attendant que chacun remarque sa présence. D'un geste élégant faisant jouer ses franfreluches il déroula son parchemin. Ses comparses jouèrent de leurs cors d'airain.

Le ménestrels savait qu'il avait l'attention de tous. Sa voix de stentor s'éleva dans le ciel brumeux de la ville du Lac

"Oyé, Oyé gentes demoiselles et damoiseaux. Par décision de sa majesté Méphisto du Gondor. Les griefs retenus contre le Comte d'Esgaroth , Erco Skaline sont en cet instant abolis. Le comte est libre de ses actions et déplacements séance tenante et lavé de toutes les accusations retenues préalablement contre lui. Par contre une prime de 5000 pièce d'or sera remise à toute personne amenant en la cité de Minas thirirth, l'ancien sergent Boros coupable de haute trahison contre l'Arbre Blanc

En ce jour, Sa majesté Méphisto souverain du Gondor"


Marco Volo d'un geste d'une élégance rare, replia sa missive , la remit dans ses fontes , effectua un demi tour parfait et repartit acompagné de ses compagnons vers une autre ville porter les nouvelles de sa voix surnaturelle

-----------------------------------------------------------------------

Les tirs s'arrêtèrent soudainement. Erco entendit l'annonce du ménestrel. Le comte sentit des mouvements rapides et désordonnés. Oros avair réagi, il avait tenté de s'emparer du bedonnant sergent du Gondor, mais celui-ci et étonnament prompt s'engouffra dans la foule, comprenant la situation.

Erco eut un mal aux yeux brusque. Oros lui avait retiré avec rapidité , le sac recouvrant sa tête.

Le comte découvrit un jeune solat du Gondor apeuré, begayant de peur. Il tentait avec empressement de détacher Erco.

"Déso ....lé . Comte...je ...je ....suivais les ordres du sergent"

Skaline retrouva enfin sa liberté de mouvement. Son regard croisa celui d'Oros qui leva les mains vers lui en signe de conciliation.

"Hé comte, ne m'en voulais pas, nous avons joué notre partie et nous ne vous aurions pas laissé quitter Esgaroth. Sans rancune"

Les doigts d'Erco tombèrent sur le papier chiffonné glissé par Oros dans sa poche. Un texte d'une élegante écriture était inscrit

"Erco, Je suis désolée de cette petite trahison . Mais comme je vous l'ai déjà dit je suis l'ombre et vous la lumière. je sais que vous respecterez vos engagements. Nous nous reverrons peut être. L'attente sera longue mais notre baiser restera en ma mémoire à jamais.

Le phénix
"

Puis des cris de joie parvinrent aux oreilles d'Erco. Il avait ét reconnu. Et quelques instants plus tard, Skaline était porté aux nues. il était de nouveau le comte d'Esgaroth.

------------------------------------------------------------------------

Boros tentait de reprendre son souffle. L'ancien sergent était en sueur, il avait laché ses poursuivants. Il était dorénavant un pariah, un renégat.Tout s'était effondré pour lui.

Mais Boros n'était pas sans défense, il connaissait maints endroits et maintes personnes. Le gondor s'était un nouvel ennemi.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erco Skaline
Ambassadeur du Rohan à Dale
Ambassadeur du Rohan à Dale
avatar

Nombre de messages : 1111
Age : 23
Rôle : Seigneur d'Esgaroth

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim, descendant d'Eaden
- -: 31 ans
- -:

Ven 18 Fév 2011 - 23:25
Erco se laissa aller à son destin. Attaché et privé de ses yeux, il devait faire totallement confiance en Oros. Au point ou il en était il n'avait rien a perdre.
Tout se passa très vite. Un sifflement, puis un autre et un troisième. Des cris, mêlé au brouhaha de la ville du Lac. Il était au centre même d'Esgaroth. Il sourit, il s'aggrandit dés qu'il revit la lumière éclatante du jour. Oros lui faisait face, lui aussi tentait de sourire.
Un soldat s'excusa maladroitement... Le Seigneur Skaline ne comprenait pas. Il aurait été prêt à lui fracasser le crâne. Il l'aurait fait sans hésitation. Il l'aurait sans doute fait si ses mains n'étaient pas encore libérée. Ce fut lorsqu'il vit Alarthor sortir de la foule suivit de Efelrhüt qui lui criait, épée bien en main:

-tu es libres, le Gondor abandonne les charges!!!! Tu es libres.

Il comprit alors. Il était gracié par Mephisto. Son sourire décupla. Ses yeux lâchèrent de petites larmes semblable à des perles de joies qui roulèrent sur ses jours. Il s'entendit pas entièrement Oros lui dire au revoir. Erco planait dans une joie infinie, durant plusieurs mois il avait dû cacher son nom, son honneur était bafoué par toute les mauvaise langue. C'était enfin fini. Alors qu'il cherchait le géant du regard, il trouva la "lettre" dans ses poches. Il l'avait presque oubliée.
La Lumière et l'Ombre.
Il regarda vaguement la foule espérant la voir. Il ne vit que des gens se précipiter vers lui criant son nom. Peut-être qu'à gauche c'était elle qui tournait les talons, ou peut-être pas. Jamais il ne saurait. En tout cas il espérait la revoir.... Ses pensées étaient libres et heureuses pour la première fois depuis des années. Il était serein.
Lorsque Alarthor lui donna une accolade bourrue, il prononça d'un air absent:

-On rentre.

L'autre ne comprit pas. IL avait toujours connu son maître actif, prêt à tout, toujours d'état à poursuivre l'ennemi. Boros s'enfuyait, et Erco voulait rentrer. Etonné, il lâcha:

-Erco, Boros fuit...On doit le....

-Laisse donc ce bâtard un moment. On le retrouva, toute les terres des alentours sont miennes, s'il passe quelque part, on le trouvera. Mort ou vif....

La dernière partie était cynique, mais si le rohirrim avait comprit un truc avec cet Ordre c'est qu'il laissait le moins possible de témoin derrière lui. Et toute montrait que Boros en faisait partie. Si ce gondorien s'en sortait de son échec, il serait attrapé par le Gondor ou par Erco. S'il se faisait attraper par l'Ordre, Erco ne donnait pas chère de sa peau....Mais au final dans les deux cas ce Boros serait torturé, puis tué. Dans un cas par plaisir ou exemple, dans l'autre pour des informations....

Le jeune chevalier s'arrêta net. Il ne comprenait vraiment rien, aujourd'hui les gens étaient donc tous aussi passif. Efelhrüt le ramena à l'ordre d'une tape à l'arrière de la tête. Tout était dit en ce simple geste: "laisse le Comte tranquille".
Il n'y avait rien d'autre à dire.
Erco était libre!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Forlong
Tribun Militaire d'Arnor
Tribun Militaire d'Arnor
avatar

Nombre de messages : 2977
Age : 25
Localisation : Rhûdaur
Rôle : Vieux loup au service du Royaume du Nord

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan d'Arnor
- -: Quarante Ans
- -:

Mar 22 Fév 2011 - 1:23
Le peuple d'Esgaroth se dissipait doucement, agité et bruyant comme une ruche d'abeilles. La petite cité n'était certainement pas un oasis de paix; Phénix en était bien la preuve. Cependant ce n'était pas tous les jours que leur Comte se faisait arrêter puis pardonner par l'autorité du grand Roy Méphisto. La main du Souverain de l'Ouest n'arrivait que très rarement dans cette région éloignée.

Ainsi, les hommes, femmes et enfants d'Esgaroth se dispersaient à présent, se dirigeant vers les tavernes, maisons et lieux de travail, où ils pourraient discuter de ces évènements pendant des longs mois encore.

Comme par hasard, une jeune fille blonde vêtue d'une tunique de cuir bouscula Erco, et rougit, lançant un:

-Pigeon..euh...pardon, monsieur!

et s'éloigna rapidement dans la direction du marché. Rien d'étrange, bien sûr. Une jeune fille timide, confuse, un simple lapsus. Et...un bout de papier chiffonné dans la main d'Erco Skaline?

Un bout de papier sur lequel, plus tard lorsqu'il serait seul dans un endroit calme et sauf, le Comte pourrait lire le message bref suivant:

Spoiler:
 

***

Le sergent Boros courait, transpirant sous le poids de son armure et de sa masse imposante. Il n'hésitait pas, il connaissait bien cette ville, comme d'ailleurs la plupart des villes de la Terre du Milieu. Son flair ne l'avait pas trompé, il avait pressenti qu'on l'envoyait au sacrifice. C'est pour ca qu'il s'était préparé quelques jours à l'avance.

Vérifiant qu'il n'était pas poursuivi, il tourna dans une ruelle sombre et sale, et ouvrit une petite porte recouverte de plaques de bois noirci. Il murmura quelques mots à un imposant personnage chauve armé d'un couteau de boucher qui lui avait barré la route, et se dirigea vers la partie centrale de la pièce, éclairée par une trentaine de bougies. Un homme barbu était assis dans une chaise, occupé par le contenu de son verre. Un foulard recouvrait ses yeux, indiquant le fait qu'il ne disposait pas du sens de la vision.

-Vous voilà. Vous aviez donc raison, sergent.

-J'ai toujours raison, vieux rat.
C'est pour ca que je suis encore en vie. Et ne m'appelez plus sergent. Le Gondor m'a trahi, me jetant aux lions. Du moins c'est ce qu'ils comptaient faire. Mais j'ai ramassé une petite fortune pendant mes missions pour le roi Méphisto, une fortune suffisante pour éviter l'échafaud . J'ai besoin d'un lit, de vêtements, d'un repas, du vin, et pourquoi pas des femmes. Et surtout d'un moyen discret de quitter la cité.

-Et pourquoi je te fournirais ca, Boros?

-Parce que je te paye une somme suffisante, vieux rat. Et parce que l'idée de me trahir ne te parcourt même pas la tête, vu que tu sais très bien que si quelque chose m'arrive les autorités de la ville recevront une belle lettre énonçant les noms et les prix de tous les prisonniers que je t'ai revendu pour qu'ils travaillent comme esclaves dans tes mines.

L'homme aveugle rit sèchement et ordonna à une femme de montrer à Boros le chemin vers sa chambre et s'occuper de lui.

Le jour s'achevait mais il faisait toujours nuit pour ce barbu mystérieux qui passait des semaines dans cette bâtisse peu imposante, dont ni les autorités d'Esgaroth, ni même Phénix ne soupçonnaient l'existence...



Membre des Orange Brothers aka The Good Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Traîtrise chez les Naugrims
» Traîtrise chez les Naugrim
» Chantage et traîtrise : Épopée d'un Manipulateur.
» [Septembre à Novembre 1754] Les ombres de la traîtrise [Pv Kappa]
» [Justice] Le statut de félon, de traitre et d'ennemi de la Couronne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Les Terres du Milieu - :: Le Rhovanion :: Royaume de Dale :: Esgaroth-
Sauter vers: