Kortrom, érudit nain

Aller en bas 
Kortrom
Citoyen
Kortrom

Nombre de messages : 5

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain
- -: 238 ans
- -:

Kortrom, érudit nain Empty
Kortrom, érudit nain EmptyVen 17 Juin 2011 - 3:23
Nom/Prénom : Kortrom Cœur-de-Feu
Âge : 238 ans
Sexe : M
Race : Nain
Particularité : À ses doigts, dix bagues, toutes ornées d'une petite gemme différente des autres.

Alignement : Avec les nains
Rôle : Maître des Runes (si possible)


Équipement : Les bagues, un bâton à peu près aussi grand que lui pour l'aider dans sa marche et une vieille épée à sa ceinture.

Description physique : Le visage de Kortrom reflète une grande sagesse, et une non moins grande bonté, sans cependant cacher son âge avancé. Ses traits saillants et le fait qu'il garde toujours la tête droite lui donne une certaine forme de noblesse et de dignité. Ses yeux bruns, profondément enfoncés, semblent toujours scruter et chercher à comprendre, mais ils brillent aussi d'un éclat de gentillesse. Sa barbe, assez courte pour un nain, est complètement blanche, et seules quelques mèches noires dans ses cheveux peuvent indiquer leur couleur originale. Les rides commencent à être très nombreuses chez lui, et parfois ses traits semblent... Fatigués. Quelques cicatrices sont visibles, et un observateur de talent remarquera des traces de brûlures au niveau de sa mâchoire et de son cou. On ne peut pas le décrire comme beau, mais il y a quelque chose chez Kortrom, que se soit son sourire ou son regard, qui font que l'on ne pourrait pas non plus le décrire comme "laid", peu importe le peuple l'observant.

Son physique reflète deux aspects de son histoire. Ses larges épaules, sa musculature encore plutôt forte et l'épée qu'il porte en tout temps démontrent qu'autrefois, ce nain était un combattant. Cependant, la vitesse de sa démarche, son bâton de marche et le fait qu'il commence à perdre son agilité témoignent, encore une fois, que Kortrom commence à vieillir. Il est d'une taille moyenne, et il garde cette taille d'une façon remarquable, car Kortrom n'est pas voûté malgré son âge, ce qui le rend plutôt fier. Il s'habille généralement d'une tunique à capuche, pour une raison inconnue, et il porte cette capuche en tout temps, pour une raison encore moins connue.

Description mentale : Kortrom est, pour le dire simplement, sage. Il possède une mémoire formidable, et un sens logique à toute épreuve. Prudent et patient, il réfléchit à chacun de ses actes avant de passer à l'action, et il ne prend que rarement des risques qu'il n'est pas sûr de considérer comme justifiés. C'est un penseur et un philosophe, un nain qui passe le plus clair de son temps à réfléchir sur des choses d'une importance mineure ou nulle. Il est également bon, que ce soit avec les gens ou dans sa façon de penser, et sera toujours cordial et poli avec les inconnus. Cependant, bien qu'il soit loyal et brave lorsque nécessaire, ses services ne sont pas gratuits, et Kortrom n'oublie pas ses dettes, pas plus que les affronts. Il est en effet particulièrement déterminé et têtu, et lorsqu'il considère qu'il n'est pas fautif, les excuses ne viendront jamais avant celles des autres.


Histoire : Kortrom est né à Erebor, dans une famille de classe moyenne. Ses parents, deux forgerons, partirent avec lui vivre à Khazad-Dûm alors qu'il était encore jeune. Il y a peu de choses à dire sur son enfance, si ce n'est que, dès son jeune âge, on remarqua son intelligence. Lorsqu'il eut 31 ans, il s'engagea dans l'armée, à la grande déception de ses parents, qui espéraient que leur fils devienne à son tour un forgeron. Kortrom leur expliqua qu'il ne faisait que s'engager pour se faire une bonne somme d'argent avant de prendre la carrière qui lui était destinée. Son père, douteux, lui donna pourtant son autorisation.

Le premier jour d'entraînement, il rencontra un autre nain nommé Tarnos. Ils devinrent rapidement de bons amis, et par chance ils se retrouvèrent dans la même compagnie une fois leur entraînement terminé, en plus de neuf autres nains, tous venus du même quand d'entraînement, tous qui comptèrent vite parmi ses plus grand amis... Pendant quatre ans, ils servirent sous les ordres de l'armée naine et combattirent côte à côte. Trois fois de suite, le jeune nain s'engagea un an de plus que ce que ses parents avaient prévu, et trois fois de suite il répondit qu'il voulait mettre plus d'argent de coté. Puis, un beau jour, le père de Kortrom vint confronter son fils dans la maison de celui-ci et lui demanda si il voulait devenir forgeron, ou soldat. Lorsque Kortrom lui annonça qu'il avait choisi sa carrière et qu'il voulait devenir militaire, son père et lui se disputèrent. Après une longue altercation, le père frappa le fils. Kortrom, maintenant adulte, soldat et dans la force de l'âge, riposta et eut le dessus. Il mit son père hors de sa maison, le jetant dans la rue. Celui-ci, battu et humilié, tourna le dos à son fils et parti. Ils ne se reparlèrent plus jamais, et Kortrom ne se fit plus connaître par son nom de famille. Il prit plutôt le nom de "Cœur-de-Feu", pour représenter son amour du combat.

Cette période de sa vie fut assez déprimante, et seul le support de Tarnos lui permit de garder une certaine forme de moral. Pendant les années qui suivirent, les deux frères d'armes multiplièrent les exploits et les hauts faits. Ils combattaient toujours ensemble, et c'était toujours ensemble qu'ils triomphaient. Après les années de service, cependant, les autres camarades des deux amis tombèrent au combat... Certains furent percés par des flèches, d'autres tombèrent dans la mêlée... Au fil du temps, des dix qui étaient entrés tous en même temps dans la compagnie et qui avaient été les compagnons de Kortrom, il n'en resta plus qu'un: Tarnos. Pour chacun de ses camarades tombés, Kortrom se fit fabriquer une bague, ornée d'un joyau. Après une dix-neuf ans de travail exemplaire, ils furent promus ensembles au rang de gardes de khazad. Jusqu'à cet instant, ses relations avec Tarnos avaient toujours été excellentes.

Car en effet, l'intelligence de Kortrom ne passa pas inaperçue, une fois qu'il devint soldat d'élite. En à peine trois ans, il devint lieutenant de la garde. C'est là qu'un malaise s'installa entre lui et son compagnon. Jusque là, ils avaient toujours été égaux et dans la même situation. Au début, cela ne paraissait pas. Puis Kortrom nota, parfois, des regards... Des réactions trop colériques... Des signes. Puis, alors qu'il avait 87 ans, après 56 de bons et loyaux services dans l'armée naine, il devint capitaine des gardes de khazad. Tarnos était toujours au même rang.

C'est là que la situation commença réellement à se dégrader. Kortrom était l'un des officiers les plus importants de l'armée, alors que Tarnos était un soldat d'élite. Les amis se virent moins souvent, ils firent de nouvelles connaissances... Et lentement, le gouffre qui les séparait s'approfondit. Puis, un soir, alors qu'ils discutaient, une remarque mal placée de Kortrom sur les privilèges d'être de haut rang rendit Tarnos très en colère. Il se disputa avec son ancien ami, croyant que celui-ci insinuait qu'il était un plus talentueux soldat. Ivre, il défia l'officier en duel, à mort. Celui-ci refusa d'abord, puis lorsque le soldat questionna son honneur et son courage, il releva le défi.

Les deux nains étaient égaux dans l'art du combat. Leur maîtrise des armes était au même niveau, et la bataille dura longtemps. Cependant, Kortrom était plus intelligent, plus rusé. Après une feinte astucieuse, il déjoua la défense de Tarnos et lui enfonça son épée entre les côtes. Le blessé tomba à terre, et mourut sans un son. Nul ne sut s'il réalisa que son meurtrier pleurait, assis à côté de lui. Kortrom venait de tuer son plus grand ami. Le jour suivant les funérailles de Tarnos, Kortrom demanda la création d'une dixième bague, ornée d'un diamant.

Pendant les années à suivre, il lui sembla que le temps s'était arrêté. Il dirigeait encore ses troupes, il se présentait chaque fois qu'il était nécessité... Mais le cœur n'y était plus. Il ne savait plus à quoi se raccrocher. Lentement, le moral lui revint. Lentement, les blessures se refermèrent. Lentement, il redevint le nain qu'il était. Pendant des décennies, il continua à guider les gardes de khazad. Mais le nain était... Changé. Il était encore jovial et encore social, mais ses proches remarquèrent qu'il était devenu plus... Penseur. Il avait travaillé aux côtés de Tarnos pendant des années, et pourtant il ne s'était pas rendu compte que son ami était malade de jalousie, avant qu'il ne soit trop tard. C'était ça qui l'avait changé. Maintenant, il faisait plus attention. Il connaissait beaucoup mieux ses camarades qu'autrefois. Il n'allait pas laisser une autre tragédie se produire.

Puis, à l'âge de 171 ans, après avoir passé la majorité de sa vie comme soldat, il prit sa retraite. Il avait été gravement blessé durant sa dernière mission (entre autres choses, on mit le feu à sa barbe, qui ne repoussa jamais à la même taille qu'autrefois), et lorsqu'il fut en état de combattre, il renonça à reprendre du service. Après avoir passé 140 ans dans l'armée, dont 94 en tant qu'officier supérieur et avec la plupart de ses dépenses aux frais du royaume, il était formidablement riche. Utilisant cette richesse et la réputation qu'il s'était forgé durant toutes ces années, il fut anobli.

Il n'arrêta pas de travailler là, cependant. Il passa les années suivantes à s'instruire et à apprendre. Durant cette période, le nain qui commençait à vieillir passait plus de temps dans les bibliothèques de Khazad-Dûm que chez lui. Lentement, il fut reconnut comme un érudit parmi les érudits, et il atteint, à l'âge de 219 ans, le poste de Maître des Runes. Il fut conseiller de Krohr, puis il devint son médecin, et il fut parmi ceux à supporter Hadhod lorsque celui-ci devint Seigneur de la Moria.

Et pour les temps à suivre, qui sait ce que Kortrom Cœur-de-Feu pourrait faire?


~~~~~

Comment trouves-tu le forum ? : Très organisé, fonctionnel. C'est un bon forum.
Comment as-tu connu le forum ? : Un partenariat. Mon forum actuel est sur le chemin de la mort, donc je cherchais un autre bon forum sur le thème du Seigneur des Anneaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Méphisto
Administrateur Principal
Administrateur Principal
Méphisto

Nombre de messages : 3189
Localisation : Minas Tirith, la Cité Blanche
Rôle : Souverain de Minas Tirith et de Gondor

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de noble lignée. Descendant d'Elessar.
- -: Age où force et sagesse se côtoient
- -:

Kortrom, érudit nain Empty
Kortrom, érudit nain EmptyVen 17 Juin 2011 - 12:40
Salutations Maître Nain et bienvenue à MT ! Gimli

C'est une fiche de belle qualité que tu nous as pondue là ! C'est toujours agréable de lire dans ces conditions. Je ne vois donc aucune objection à faire, et partant, tu es donc validé !

Concernant ton rôle de Maitre des Runes, je suis d'avis que ta fiche démontre que tu pourras jouer un tel poste sans le moindre souci, néanmoins, si un membre du Staff plus au courant du Fluff actuel désire faire une remarque, qu'il le fasse sans gêne ! Evidémment, on espère que tu seras motivé et assez présent !
Tu peux commencer le Rp à l'endroit qui te semble le mieux ! Wink

Bon Jeu !


"Tout ce qu'il nous reste à penser, c'est décider que faire du temps qui nous est donné .."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kortrom
Citoyen
Kortrom

Nombre de messages : 5

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain
- -: 238 ans
- -:

Kortrom, érudit nain Empty
Kortrom, érudit nain EmptyVen 17 Juin 2011 - 13:10
Merci beaucoup!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Kortrom, érudit nain Empty
Kortrom, érudit nain Empty
Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kortrom, érudit nain
» Thornac, le Nain guerrier
» Renom, Honneur et Wanted d'un Nain?!
» Masque Nain !
» Du nain de la moria au nain de hammermount

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Communauté - :: Registres :: Créer Vos Personnages-
Sauter vers: