Grundin, Nain Ingénieur de la Moria

Aller en bas 
Grundin
Ingénieur
avatar

Nombre de messages : 8
Localisation : Mine de la Moria
Rôle : Ingénieur Nain

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain
- -: 99 ans
- -:

Mer 13 Juil 2011 - 22:58



Bonjour à tous,

I-Présentation :

J'offre mes services en tant qu'Ingénieur pour l'armée des Nains !! Je m'appelle Grundin, j'ai 99ans et je viens de finir ma formation en "Technologies modernes de la Terre du Milieu" (environ une dizaine d'années d'études) pour donc devenir Ingénieur et en ce moment je cherche une guilde de mineur ou de forgeron me permettant de développer mon art. A l'âge de 53 ans, mes parents et moi avons déménagés de l'Erebor vers Khazad Dûm en ayant entendu parler de sa renaissance. Mon père Thorek Main de Fer, était Chef Mineur à Erebor et après l'effondrement d’une mine, il perdu l'usage de sa main, toute écrasée. Et c'est ainsi, que j'eu l'idée de lui inventer une main en fer (d'où son surnom)toute mécanique répondant avec les geste que son cerveau lui dit de faire.
Il est vrai que mon métier n’est pas courant les rues. Enfaite mon grade d’Ingénieur me permet de créer un outil où une armes plus original afin d’améliorer sa ou ses performance(s). Par exemple, mon projet de mon prototype de la foreuse portable à manivelle qui sera destiné aux mineurs nain. Grâce à un système de rouage complexe qui active un puissant foret pouvant creuser les pierres les plus durs et extraire de gros blocs de la montagne. Je pense que pour enrichir mes connaissances je devrai voyager partout dans les Terre du Milieu, de Minas Tirith à Fornost en passant par la Comté et si possible entré dans les terres interdites du Mordor.
Ma barbe est de couleur brune très foncée qui m’arrive au milieu du ventre et qui est tressée, mon père me disait que tous mes ancêtres avaient la même. C’est la partit de mon corps que je prends le plus soin car c’est un joyau plus cher que l’or ou l’argent, brillant au soleil, soufflé par le vent la rend encore plus flamboyante.

Je suis toujours munis d'une grosse clé à molette rouge (qui me sert aussi d'arme en cas de guerre) que j’ai surnommé Hadrek, d'un casque en doré de la "Guilde des Ingénieurs" que j’ai reçu après avoir reçu mon diplôme, une cote de maille en fer, un petit glaive de 25pouces, accroché à ma ceinture, ranger dans son fourreau, légèrement sur le côté arrière gauche me permettant de me défendre à n’importe quelle moment, on ne sait jamais, il reste peut être des gobelins dans la Moria. Le manche est en bois, c’est même en hêtre exactement de couleur très clair, la garde elle était en fer avec des décoration fine et très naine, quand à la lame, elle était épaisse mais bien aiguisé à la pointe, une paire de gant en cuir clair, une sacoche en avec quelques pièces d'or et d'argent afin de répondre au achat précipité et indispensable, et enfin une machine qui j'espère révolutionnera le "Minage" une foreuse portable encore trop lourde et encombrante (quelques schémas que j’ai fait prochainement). Étant petit, mon père m’offra un livre que je garde toujours sur moi, ce livre s’intitule « le Minage Optimisé » qui se transmet de générations en générations datant du 3e Age.


II-Particularité et défauts :

J’ai une passion pour les armes, les outils de toutes la Terre du Milieu d’où mon métier d’Ingénieur. Et malgré mon jeune âge, je fais preuve de beaucoup de réflexion avant tous actes, l’intelligence est mon principale atout. Pourtant j’essaye au minimum de cacher cet atout.
Comme tous les nains j'aime la bière mais pas n'importe laquelle, celle de l'Erebor est bien plus meilleure que celle de la Moria (elle a un goût...comment dire??...de poussière).

Je suis un nain très grincheux et très timide, ce qui me pose beaucoup de problèmes lors des réunions avec des autres nains… J’aime plutôt travailler seul dans mon coin et je déteste laisser un travail inachevé. Sachez que ma détermination et ma motivation dans un boulot sont au maximum.
Je suis, enfin je crois l'un des nains les plus cupides et avides car je ne prête rien, je ne donne rien, à la maison c'est moi qui m'occupe des économies et quand il manque la moindre pièce d'or, on m'entend dans toute la mine. Mais la cupidité rend aveugle et méchant.

III-Petit Récit :

Ma vie est trop courte pour être contée, je suis née en Erebor, en l’an de grâce 200 du 4ème Age, fils de Thorek Main de Fer et de Friga, deux nains reconnus dans chacun de leurs métiers, mon père était Chef Mineur et ma mère travaillait dans les champs d’orge près de Dale. Dès que j’eus l’âge de le faire J’eus le courage d’aider ma mère pour récolter l’orge des champs puis de trier les graines et enfin le livrer au brasseur de toutes la région. Puis plus âgé j’eus la grande occasion d’aller à l’école malgré les faibles revenus de mes parents : elle se situait dans la Rue du Martelier, celle-ci avait une porte en arc de cercle joliment sculpté d’une pierre très claire venant surement des Mont du Fer. Ainsi après avoir franchit cette porte on arrive dans une énorme salle décorée de fresque naine représentant des motifs enfantins, c’est la cour de l’école. Sur les côtés droit et gauche, on pouvait apercevoir 5 portes, à droite les niveaux primaire et à l’opposée les secondaires. Cet endroit reste gravé dans ma mémoire. Je me souviens aussi que tous les soirs, en rentrant de « L’institut primaire DainII » je passais devant chez le forgeron dans la même rue que l’école car j’adorais le voir donner la forme d’une hache, entendre les coups de marteau sur l’enclume… Je restais sagement près du four ne disant pas un mot. C’est alors que quelques semaines après, ce grand et robuste forgeron du nom de Goddi ( je me souviens que ces bras étaient tellement épais qu’ils faisaient la longueur de mes deux mains) et moi commencions à être de grand ami, lui me donnait des conseils et même m’apprenait un peu à forger une arme de base tandis que moi je lui rendais service en m’occupant des clients ou bien aller chercher de l’eau et même faire des livraisons à domicile dans le quartier. Jusqu’à ce qu’un jour je passe en école supérieur et je n’eus plus le temps d’aller lui rendre visite. La dernière fois que je l’ai vu c’est quand je lui ai dit au revoir, la veille de ma rentrée en école supérieur. Cette école était à l’opposé de ma maison (environ une heure de marche matins et soirs) c’est pour cela que ma mère eu l’idée de m’acheter un jeune poney des prairies de Dale, le jour de mon anniversaire. Je le surnommai Thor.
Le voyage pour la Citadelle des Citadelles.
En 253, un groupe de soldats nains arrive en courant, très heureux, livrant un message au Seigneur d’Erebor : «La Citadelle de Khazad Dûm est enfin restaurer et débarrasser de tous gobelins et tout arrivant nain sera la bienvenue ». La rumeur grandissait dans Erebor et presque un quart de la population pris le premier convoi disponible pour partir. Mes parents et moi ni croyait pas. A la fin du mois de mars, les Montagne Grises semblaient vides, mon père manquait de main d’œuvre car plusieurs mineurs sont partit pour la Moria, ma mère voyait beaucoup de brasseur déménagé vers l’Est. Après réflexion nous décidâmes de faire nos bagages vers la Citadelle Sacrée. Le voyage fut long car…nous nous sommes perdus dans la Forêt Noire et nous avons quelques problèmes avec des elfes qui disaient de nous dépêcher car ils détestaient notre présence en ces lieux : nous avions presque finit de traverser la Forêt Noire, je ressentais un léger malaise entre ces grands arbres sombres. Je n’aimais pas cet endroit. C’est alors que nous franchissions le dernier poste de garde elfe, qu’un oreille pointu nous interpella :

« Halte ! Que font 3 nains en territoire elfique ?
-Nous venons de l’Erebor pour aller à la Moria, disais-je gentiment et timidement.
-Ah ! La Moria vous dites ? Cela fait plusieurs mois que des vagabond nain passe dans la Forêt Noire, me disant la même excuse « Nous allons en Morrrria (imitant l’accent nain en exagéré).
Garde !! Fouillez ces étrangers !! »


Dix elfes lourdement armé de lance bien aiguisée et d’un bouclier sortirent du poste de garde et commencèrent à virer toutes nos affaires de notre charrette.

« Eh ! Mais que faites-vous ?!! Bande de …Rrrrr. » Mon père n’eut le temps de finir sa phrase que 3 arc était pointé sur lui.

« Oui ? Bande de ?? Il n’y a que votre race pour être aussi malpoli. Restez sage s’il vous plait, sinon nous serons obligés de vous tuer. Oh ! De l’or, intéressant… Bon laissez-les partir. Mais si je vous revois dans les parages je vous prends tous vos trésors.
-Nous partons mais sachez que ceci restera graver dans ma mémoire. »



Le temps de ranger nos affaires, les gardes nous regardaient en rigolant et surement en nous insultant dans leur langue. Enfin bref, nous partîmes sans rien oublier. Une centaine de mètre plus loin, mon père ne cessais pas de marmonner dans sa barbe : « Grrr ! Saleté d’elfe de la forêt ! » Ou encore « Y’a des coups de pioche qui se perdre » Et même « On devrait leurs faire la guerre à ces oreilles pointues ».
Mais heureusement nous sommes arrivées sans problème. Sauf à la fin de ce périple, une horde de gobelin, voulu nous piller mais pendant de ma mère faisait avancer Thor, mon père et moi les occupait en les tuant un par un. Le nombre trop important, la fatigue qui se ressent et leurs cris donnant mal à la tête, nous reculions. Je voyais mon père se défendre comme un vrai guerrier, ces coups de pioche était destructeur : deux gobelins volaient à chaque coups. Tandis que moi je dégommais, une par une, les têtes grâce à ma clé à molette. Après quelques minutes de combats des renforts gobelins arrivèrent nous faisant encore plus reculer et nous arrivions sur les parois rocheuse de la montagne, nous étions coincés. C’est alors que tout espoir avait disparu que le cor nain de Khazad Dûm résonna puis un bataillon entier de garde rapprochés du Seigneur avec Hadhod Croix-de-Fer en personne sortirent de la montagne. Ainsi la bataille fut courte et propre, enfin dans un sens du terme. Nous fîmes escorter jusqu’à l’entrée de la mine par le Seigneur. Aussitôt, nous avons choisi une maison : elle était plutôt et spacieuse et était encastrée dans la montagne qui se situe près de la Mine pour père. Puis à en voir les murs, les sols, elle venait d’être faite. Ma mère trouva un boulot chez un tavernier qui consiste à servir les clients, Lungni, son patron, est un petit nain qui doit faire dans les 1m20 malgré son grand âge, 418ans. Sa taverne s’appelait « La chope de mithril » située à quatre de notre maison. Et moi, je continuai mes études, passa le DIN (le Diplôme Indispensable Nain), intégrai La Grande Ecole de Balin où je terminai ma formation en « Technologie modernes de la Terre du Milieu ». C’est ainsi que cela fait 2 ans que je cherche un boulot stable jusqu’à la fin de ma vie et montée les échelons le plus possible pour que l’on garde en mémoire mon nom. Le destin ne m’a ni nommée guerrier ou héros mais juste un simple Nain qui cherche la richesse et renom.

IV-A propos du Forum :

Comment trouves-tu le forum ? : J'adore le forum, les couleurs, la vidéos pour l'accueil et concept de celui-ci.
Comment as-tu connu le forum ? : Par mon ami, Google, en cherchant des renseignements supplémentaire sur les nains.


En espérant que cette présentation vous aura plu.


Grundin.





Dernière édition par Grundin le Ven 15 Juil 2011 - 16:53, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Forlong
Tribun Militaire d'Arnor
Tribun Militaire d'Arnor
avatar

Nombre de messages : 2983
Age : 25
Localisation : Rhûdaur
Rôle : Vieux loup au service du Royaume du Nord

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan d'Arnor
- -: Quarante Ans
- -:

Jeu 14 Juil 2011 - 0:52
Bienvenue ami nain Wink

Alors alors, la fiche n'est pas mauvaise, mais je ne la validerai pas tout de suite. Quelques points à améliorer:

-Il y a quelques fautes d'orthographe quand même. Notamment Khazad Dûm s'écrit avec un "h", il manque des "s" à des mots comme "soldat" etc. Rien de très grave, et je n'ai pas l'impression que l'orthographe te pose un souci, simplement n'oublies pas de relire tes messages. Smile

-Fais attention de ne pas jouer un personnage surdoué non plus, tu peux être un ingénieur très doué, mais il y a des limites quand même. Au niveau de ton équipement, la foreuse c'en est une manuelle j'espère? Parce que n'oublions pas qu'il n'y a pas d'électricité chez Tolkien hein ^^ Je ne suis pas vraiment convaincu par ton casque d'or...un casque doré oui, pourquoi pas, recouvert d'une légère couche d'or. Mais un casque en or massif semble un peu excessif, sans parler du poids que cela représente.

-Hadhod est Seigneur de la Moria mais pas Roi Wink

-Ta fiche est un peu courte...j'aimerais bien que tu la développes un peu, peut être nous dire plus sur ton caractère, sur les secrets de ton métier, ou ton histoire en général?



Membre des Orange Brothers aka The Good Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grundin
Ingénieur
avatar

Nombre de messages : 8
Localisation : Mine de la Moria
Rôle : Ingénieur Nain

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain
- -: 99 ans
- -:

Jeu 14 Juil 2011 - 18:05
Bonjour,

Je fais ça dans la soirée.

Merci beaucoup,

Grundin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Forlong
Tribun Militaire d'Arnor
Tribun Militaire d'Arnor
avatar

Nombre de messages : 2983
Age : 25
Localisation : Rhûdaur
Rôle : Vieux loup au service du Royaume du Nord

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan d'Arnor
- -: Quarante Ans
- -:

Ven 15 Juil 2011 - 17:57
Alors, voilà qui est déjà beaucoup mieux Smile

Je ne vois à présent plus aucun souci pour valider ta fiche, ami nain. Juste une petite remarque, dans tes RPs futurs fais attention à ne pas sous estimer les gobelins en tant qu'adversaires, ils sont assez redoutables tout de même Wink

Je t'invite à commencer le RP.

Bon amusement parmi nous,

Fofo'



Membre des Orange Brothers aka The Good Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grundin
Ingénieur
avatar

Nombre de messages : 8
Localisation : Mine de la Moria
Rôle : Ingénieur Nain

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain
- -: 99 ans
- -:

Ven 21 Aoû 2015 - 21:23
Une longue absence...


Cela fait 2 ans… 2ans que je suis à Khazad Dûm et on peut dire que cela ne m’a pas réussi. Je me représente, Grundin Ingén… bla bla bla, pas du tout !! Cette ville m’a tout pris. Il y a quelques années de cela, j’ai participé à la « Grande migration » qui consistait à envoyer des Nains des Montagnes Grises vers la grande cité de la Moria, fraichement reconquis. C’était parfait pour quelqu’un qui cherchait à faire fortune, enfin c’est que ce l’on pensait.

Mes parents et moi avions acheté une superbe maison, bon il y avait un peu de travaux, c’est surtout qu’elle a coûté quelques dizaine de pièces d’or, vous me connaissez. Mon père, qui travaillait aux mines, gagnait pas mal d’argent, cela mon a permis de refaire tous le mobilier.
Six mois après notre arrivé, le groupe de miniers de mon père était parti trop profond, ils ont rencontré un escadron de gobelins, aucun d’eux n’a survécu. Les gardes du palais nous avait pourtant dit que la zone était sécurisée, baliverne ! La mort de mon père m’a complètement détruit, je me suis isolé et suite à cela,  j’ai renoncé à devenir ingénieur dans l’armée naine, de toute façon la concurrence était trop rude. Ma mère, elle, n’a pas tenu le choc et a décidé de rentrer voir sa famille à Erebor mais j’ai décidé de ne pas la suivre. Avec l’augmentation des taxes, je n’ai pas eu le choix et j’ai dû vendre la maison et pour rien du tout, je suis sûre de m’être fait rouler sur ce coup-là !! Je suis devenu un vagabond, j’ai sombré, l’alcool, les bagarres, les vols… La prison…

C’est alors que les gardes commençaient à bien me connaitre, qu’à ma sortie un maître forgeron  m’a interpelé. Il était très imposant, sa carrure me faisait penser à celle de la garde royale, sa barbe blanche noirci par la saleté et son manque de cheveux me faisait penser qu’il était âgé.
« Et toi !! Me dit-il, cela te dirait de trouver du boulot ? Mon apprenti m’a lâché et l’armée me demande de plus en plus de travail. » Sans grande conviction, je le suivi.


Son atelier se situait à deux intersections de la prison, on sentait la chaleur la chaleur des fours du bout de la rue, c’était une toute petite enseigne surnommé « Les Marteaux de Feu ». Après une semaine de travail acharné, j’ai de suite été attiré par son travail, il faisait chanter l’acier et il en faisait ce qu’il veut. Oui je dis « il » car je connaissais toujours pas son prénom, il est très discret et silencieux. Il m’a lâché un
« Bien joué petit, tu as assuré cette semaine, au fait moi c’est Ulfim, il me serra la main, revient demain j’aurais surement autre chose à te faire faire. »

Cela fait un an que je suis à ces côtés, il m’a appris le métier de forgeron, moi, je lui proposais des idées d’amélioration de ses armes, il m’a redonné goût à la vie, sans lui je ne serais pas là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Grundin, Nain Ingénieur de la Moria
» Ingénieur nain et armes de tir
» Histoire d'un ingénieur nain
» Gotrek Marteau de Feu [Ingénieur]
» Un Ingénieur de Talent a votre service !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Communauté - :: Registres :: Créer Vos Personnages-
Sauter vers: