RPG SEIGNEUR DES ANNEAUX - LE JEU DE RÔLE SEIGNEUR DES ANNEAUX N°1 !
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Course-poursuite sur les toits

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Taorin
Capitaine des Chiens du Désert
Capitaine des Chiens du Désert


Nombre de messages : 466
Age : 23
Localisation : Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain (Haradrim)
- -: 36 ans
- -:

MessageSujet: Course-poursuite sur les toits   Lun 25 Juil 2011 - 13:19

Spoiler:
 

Lena courut à perdre haleine à travers les rues étroites de la capitale du Rohan, bousculant les quelques badauds levés de si bon matin. Elle se savait suivie : des cris provenaient de derrière, de plus en plus proches. La jeune femme tourna précipitamment à droite, crachant un caillot de sang, et avança dans la rue déserte qui s’ouvrait à elle. Elle commençait à peine à accélérer lorsque surgit un rohirrim face à elle, l’épée dégainée. Enfer ! Lena fit volte-face, voulant rebrousser chemin, mais deux gardes déboulaient à l’instant de l’autre côté. Elle était bloquée ! A moins que…

Lena sortit sa dague, menaçant les trois rohirrim, qui avançaient prudemment. Puis, soudainement, elle se jeta sur une porte fermée, priant pour qu’aucune barre ne la bloque. La porte céda lorsque les trois rohirrims s’élancèrent à sa poursuite, s’engouffrant à sa suite dans la maison. La tueuse ne jeta pas un regard aux enfants qui s’étaient levés, réveillés par le vacarme, et bouscula le père qui bloquait le couloir. Ensanglantée par son récent combat, Lena se précipita vers les escaliers : si elle atteignait les toits, elle aurait de plus grandes chances de s’en sortir.

Lena atteignit rapidement le premier et dernier étage : les escaliers donnaient sur un petit couloir avec plusieurs portes. La jeune femme défonça la première tout en jetant un regard derrière elle, pour voir une guerrière rohirrim à sa poursuite. Enfer ! Elle était si près ! Lena referma violemment la porte sous le nez de la rohirrim, et, sans perdre de temps, se précipita vers la fenêtre. Par chance, les volets étaient ouverts : les habitants avaient sans doute cherché à regarder la source de ce raffut en contrebas.

La tueuse sortait ses jambes lorsque la porte s’ouvrit, cédant le passage à Dùnlinde, qui se précipita, l’épée au clair, pour empêcher Lena de s’enfuir.Mais avant d’avoir pu atteindre la tueuse de sa lame, cette dernière lançait son dernier couteau : Dùnlinde dû se baisser pour l’esquiver, laissant ainsi suffisamment de temps à Lena pour commencer à escalader les colombages.

Une fois le toit atteint, Lena ne perdit pas de temps, et s’élança, cherchant à fuir ces gardes…

_________________
500£+850£ pour le maître d'armes
Capitaine des Chiens du Désert et Seigneur (Pirate) d'Umbar.
"Memento mori"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dùnlinde
Cavalière du Rohan


Nombre de messages : 22
Age : 22
Localisation : Edoras
Rôle : Cavalière d'Edoras

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 18 ans
- -:

MessageSujet: Re: Course-poursuite sur les toits   Lun 25 Juil 2011 - 18:37

Voilà quelque chose auxquels les Rohirrims n'avaient pas pensé. La rue leur semblait bouclée, impraticable et pourtant la meurtrière avait réussi à glisser entre les mailles du filet en s'introduisant dans une maison. Les gardes avaient oublié que ce genre de personnes avaient peu de principes lorsqu'il s'agissait de sauver leur peau. Furieuse contre elle-même, Dùnlinde emboîta le pas de la fuyarde, talonnée par le maître d'armes et Eolil. Son lourd arc qu'elle portait sur son dos entravait ses mouvements et la ralentissait.

Elle pouvait entendre autour d'elle les cris de la famille apeurée qui voyaient la plupart de leurs meubles bousculés par la fuyarde mais la jeune cavalière ne ralentit pas sa course : elle ne laisserait pas s'échapper celle qui avait tué tant de ses camarades. Voyant la vagabonde défoncer une porte et entrer dans une pièce, Dùnlinde la crut piégée mais c'était sans compter l'agilité de la jeune femme qui tentait de sortir par les fenêtres afin d'atteindre le toit. Un poignard siffla désespérément dans l'air, Dùnlinde l'évita avec souplesse. La cavalière entendait derrière elle les pas de maître Graham et d'Eolil. Elle était la plus menue et agile des trois, Dùnlinde sentit que c'était à elle d'agir.

Sans hésiter, la jeune femme escalada à son tour la fenêtre et grimpa jusqu'au toit. La fuyarde prenait déjà son élan afin de se poser sur un toit voisin. Il était trop tard pour tenter le corps-à-corps : Dùnlinde sortit son arc mais sa main tremblait et lorsqu'elle agrippa une flèche, la meurtrière se trouvait déjà sur le toit voisin. La jeune cavalière tira une première flèche qui alla ricocher sur les tuiles de la maison. La fuyarde prenait à nouveau son élan mais elle ne semblait plus viser les tuiles voisines : Dùnlinde comprit qu'elle allait se jeter à terre. De justesse, elle lança une deuxième flèche en direction de la femme qui, déjà, s'était projetée dans les airs. La cavalière crut entendre l'impact caractéristique qui lui laissa croire que sa flèche avait trouvé sa victime et, consciente que celle qu'elle poursuivait n'était plus à sa portée, elle regagna la maison par la fenêtre.

Sa flèche avait-elle trouvé sa cible ? Avec la cohue qui régnait déjà au-dehors, Dùnlinde savait que les Rohirrims n'auraient plus aucune chance de trouver la fuyarde, d'autant plus que dans ce quartier d'Edoras, les rues étaient étroites et sinueuses. Eolil et Graham n'étaient plus dans la pièce et Dùnlinde décida de descendre : sans doute rassuraient-ils la famille apeurée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taorin
Capitaine des Chiens du Désert
Capitaine des Chiens du Désert


Nombre de messages : 466
Age : 23
Localisation : Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain (Haradrim)
- -: 36 ans
- -:

MessageSujet: Re: Course-poursuite sur les toits   Mer 27 Juil 2011 - 1:20

La flèche traversa les airs avec un sifflement annonciateur. Les plumes vibraient, la pointe tremblait dans l’air encore frais de la nuit. Elle se rapprochait inexorablement, rapidement, de la tueuse qui courait et sautait de toit en toit. Le vent s’était levé, et soufflait entre les maisons aux toits de chaume : le projectile dévia. Mais la flèche s’enfonça avec un bruit sourd dans la chair, transperçant de part en part le bras de Lena. La tueuse s’effondra sur le chaume qui constituait le toit,les dents serrées, tentant de ne pas crier. La douleur était atroce, mais elle survivrait. Se dissimulant de son mieux à la vue de la rohirrim, Lena sortit sa dague et entreprit de scier la hampe de la flèche, afin de pouvoir l’extraire de son membre.

La jeune femme cria plusieurs fois durant l’opération, mais, au bout de quelques minutes, elle parvint à retirer le projectile rohirrim. Elle déchira ensuite sa manche et se confectionna un garrot pour limiter l’hémorragie. Par chance, la flèche n’avait pas traversée d’artère dans son bras gauche, ce qui lui avait permis de survivre jusque là. L’archère semblait avoir abandonné la poursuite : tant mieux ! Dans le cas contraire, elle aurait sans aucun doute périe…

Se relevant avec peine, Lena s’éloigna petit à petit de la zone d’embuscade, laissant derrière elle une ligne de sang rouge imprégner le chaume…

*** *** *** *** ***

A l’intérieur de la bâtisse, les pleurs des enfants empêchaient aux adultes de se concentrer : le père s’était légèrement blessé en tombant à la renverse, et restait assis par terre, sonné. La mère, en pleurs elle aussi, tenait ses trois gamins dans ses bras : deux filles de cinq et sept ans, et un petit garçon de trois ans seulement. Ils ne comprenaient pas ce qui se passait : tout d’abord, du raffut dehors, puis une forcenée enfonçant leur porte, suivie par deux hommes et une femme en armes. Le tout alors que l’aube ne s’était pas encore levée. De quoi perdre la tête !

La mère jeta un regard suppliant à Dùnlinde lorsque la cavalière redescendit du toit, implorant des explications et du réconfort du regard…

_________________
500£+850£ pour le maître d'armes
Capitaine des Chiens du Désert et Seigneur (Pirate) d'Umbar.
"Memento mori"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dùnlinde
Cavalière du Rohan


Nombre de messages : 22
Age : 22
Localisation : Edoras
Rôle : Cavalière d'Edoras

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 18 ans
- -:

MessageSujet: Re: Course-poursuite sur les toits   Jeu 28 Juil 2011 - 12:19

Dùnlinde constata en descendant qu' Eolil et Graham semblaient avoir quitté la maison. Avaient-ils poursuivi les recherches au-dehors ? Il était vrai que, si la femme était blessée, les gardes avaient une chance de la retrouver. Notre jeune cavalière préféra pourtant abandonner la poursuite pour rassurer la famille perquisitionnée.

Des enfants âgés de cinq à dix ans pleuraient à chaudes larmes tandis que le père vociférait des jurons en se relevant, puisqu'il avait été bousculé par l'entrée des soldats. La maîtresse de maison jetait des regards suppliants vers Dùnlinde tout en allant chercher de quoi soigner son mari. La jeune cavalière décida de d'abord calmer les gosses : de un, par ce que leurs vagissements lui tapait sur les nerfs et de deux, parce que calmer les enfants rassurerait déjà à demi la mère.

Dùnlinde parla doucement aux enfants et ce faisant, elle pensait que l'Armée avait bien de la chance de compter une femme parmi ses rangs car un homme n'aurait jamais pu se montrer aussi doux avec les petits. Les enfants finirent par avaler leur derniers sanglots et Dùnlinde pensa qu'il était temps de s'expliquer.

-Je voudrais m'excuser au nom de l'Armée du Rohan pour cette intrusion dans votre demeure. Nous étions aux trousses d'une dangereuse meurtrière et, en tant que soldats, il nous faut penser à notre devoir avant tout. Vous recevrez bien entendu une aide pour les dégâts causés...

Du moins l'espérait-elle ! Il n'était pas vraiment de son ressort de promettre une telle chose. Calmée, la maîtresse de maison proposa à Dùnlinde un "petit remontant" que la jeune cavalière ne se sentit pas le coeur de refuser. Après le mécontentement passé, le chef de famille se trouva honoré de recevoir à sa table une cavalière du Rohan et il se lança dans de grands soliloques auxquels Dùnlinde n'avait qu'à acquiescer. Ne sachant où ses compagnons étaient partis, la jeune fille espérait qu'ils finiraient par revenir dans la maison. Sinon, Dùnlinde retournerait à contre-coeur sur le" champ de bataille".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Course-poursuite sur les toits   

Revenir en haut Aller en bas
 
Course-poursuite sur les toits
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Course-poursuite sur les toits
» Course poursuite sur les toits d'Oshibana [pv Layle]
» Poursuite d'un voleur
» Envie d'aller sur les toits?
» Les toits...ne sont pas de bons endroits pour dormir...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Les Terres du Milieu - :: *~ Le Rohan ~* :: *~ Edoras ~*-
Sauter vers: