[???] Le lieu de rendez-vous

Aller en bas 
Krage
Contrebandier
avatar

Nombre de messages : 64
Age : 32

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain Batard Gondorien/Umbar
- -: Cinquantaine
- -:

Lun 19 Déc 2011 - 13:01
Depuis combien de temps n’avais-je plus arpenter seul les étroites ruelles non éclairées de la cité sombre d’Umbar ? Même à l’époque où j’y vivais je n’aurais pas été à l’aise à l’idée d’une telle promenade nocturne. J’avais beau me souvenir de chaque petit recoins, les coupe-jarrets et autres bandits n’étaient plus les mêmes, mon exile m’avait fait perdre mes relations avec les basses classes et toute négociation pour ma vie ou ma bourse résulterait très certainement en la mort d’un des deux protagonistes…

‘Crooaaahh’ fit une créature de la nuit, cachée quelque part au dessus de moi. Je fis halte, incertain si cette réaction était dut à mon apparition ou si cela servait d’avertissement. En tendant l’oreille, je crus percevoir un pas léger. C’était donc une bonne décision. Me plaquant au mur, je relevais la tête un instant cherchant du regard mon ange gardien, le temps que le bruit de pas s’atténue au loin.

Telle une invitation au départ, le volatile au sombre pelage quitta son perchoir comme pour m’indiquer le chemin qu’il me restait à faire.

" Je ne suis donc pas perdu, oiseau de malheur ! " Fis-je d’une voix à peine audible, bien que j’étais forcé malgré moi de continuer ma route avec lui puisque j'allais dans la même direction...

Arrivé dans un cul de sac, une porte dissimulée dans un des murs se dévoila avant même que j’y arrive à portée. Tout était prêt pour mon accueil et j’y étais arrivé sans aucune difficulté… Depuis le début de cette expédition d’ailleurs. Cette facilité me mettait mal à l’aise et je serrais malgré moi le pommeau de ma dague dans une futile tentative d'assurer ma sécurité incertaine.

Une fois à l’intérieure de la bâtisse, mon guide fit de même en passant au dessus de mon épaule, me faisait frissonner tant j’étais tendu et dans l’attente d’une mauvaise surprise.

Je n’eu pas à attendre longtemps pour découvrir la présence de ceux qui m’avaient invités car la porte qui se referma derrière moi fut aidée par le bras bien bâtit de ma première rencontre avec l’un d’eux.

" Salutations, je suis là car…"

D’un geste, le gros bras me fit comprendre qu’il n’était pas là pour la causette et que je devais continuer mon chemin, de préférence dans la direction qu’il m’indiquait. Ravalant ma fierté, je naviguai tant bien que mal dans le labyrinthe de couloirs de la bâtisse, aidé à nouveau par mon ‘guide’ don ses croassements incessants semblaient se moquer de ma lenteur. Après cinq bonnes minutes de marche, j’arrivais dans une pièce vide de toute décoration où seulement deux sièges occupait l’espace centrale. Le siège qui était vide fut désigné par le personnage assit dans l’autre. Malgré l’oppression de cette petite pièce froide, je me détendis, reconnaissant le personnage qui me faisait face.

"Tu t’es donné beaucoup de mal pour me revoir vieil ami… Et quelle est cette étrange organisation don tu fais désormais partis ? Ne me dis pas que c’est toi l’patron de ce trou à rat quand même…? "

Je me mettais à l’aise dans le siège dans une posture décontractée, bien que malgré cette façade je ne me remettais qu’a peine des inquiétudes qui m’accompagnèrent durant mon périple jusqu’ici. Mon interlocuteur, un vieux confrère de travail dans la contrebande à l’époque où je travaillais localement, semblait un peu moins intimidé par ma présence qu’à mon souvenir mais je sentais néanmoins que j’avais réussi à ébranler son assurance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeuderoles.forumactif.com/t1445-krage-n-est-pas-votre-ami
Silence
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 1209
Age : 32

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 42 ans
- -:

Lun 19 Déc 2011 - 14:13
- Vous avez été invoqué ici pour un travail que vous avez accepté en suivant les indications que vous avez normalement brûlé avant d’entreprendre votre voyage. Il vous sera demandé de traiter avec moins d’insolence à l’avenir, la relation que nous avons pu avoir par le passé n’est qu’un prétexte pour ma présence ici, je ne suis qu’un intermédiaire et non un ambassadeur…

Après avoir remis le contrebandier notoire à sa place, le frêle personnage fit une pause, le temps de décrocher une petite bourse et de la tendre à Krage.

- Voici un pré payement. Quelques pièces locales pour vous aider à reprendre racine. Vos associés vous promettent également quelques clients et les services d’intermédiaires tels que… moi-même… En plus de cela, quelques nouveaux clients vous seront disponibles au Harondor. C’est d’ailleurs à cet endroit qu’il vous sera demandé de voyager dans votre prochaine étape. Accompagniez vous d’autant de personnel que vous voudrez, les coordonnées du lieu de rendez vous avez vos nouveaux clients vous serrons transmis par courrier avant le passage de la frontière. En l’échange de notre générosité, il vous sera simplement demandé de recruter, le temps de votre voyage, quelques compagnons. Voici une liste…

Un parchemin scellé fut échangé entre les deux protagonistes avant que l’homme ne reprenne la parole.

- Le Crébain qui vous a accompagné jusqu’ici le ferra tout le long du voyage. Faîtes en sortes qu’il ne lui arrive rien. Je ne saurais vous en dire d’avantage sur l’organisation qui nous a recrutés, j’ai moi-même été approché par un intermédiaire

Se penchant légèrement en avant, l’homme sonda d’un rapide coup d’œil les recoins sombres de la pièce avec une crainte apparente. Il souffla à voix basse ses derniers mots envers le contrebandier :

- Bonne chance Krage… Ses gens là ne viennent pas d’ici, méfies toi…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krage
Contrebandier
avatar

Nombre de messages : 64
Age : 32

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain Batard Gondorien/Umbar
- -: Cinquantaine
- -:

Lun 19 Déc 2011 - 15:06
Après m’être fait corrigé pour mon audace, j’avais bien compris au ton de mon veil ami que la situation était sérieuse… Pas que j’en doutais, vu tout le mal qu’avaient dut se donner mes mystérieux employeurs pour me faire venir ici incognito. Ne rien apprendre d’avantage sur cette organisation ne faisait qu’attiser ma curiosité, j’aurais tôt fais d’enquêter à leur sujet via les soit disant clients qu’ils me promettaient.
J’étais quelque part rassuré par la présence de mon ami et voyait cette aventure avec moins d’inquiétudes. Je me permis de consulter le parchemin sur place, afin de prendre note de mes futurs compagnons, imaginant déjà d’y reconnaître des noms d’assassins émérites ou autres ruffians pouvant profiter de la couverture qu’offrirait ma caravane.
A ma grande surprise, il s’agissait de personnes inconnues, au profil peu suspicieux… Il y avait là un esclave à acheter localement, un fauconnier haradrim que je devais inclure dans une caravane spécifique pour divertir mes futurs clients, selon les recommandations de mes employeurs, ainsi que deux mercenaires gondoriens qui complèteraient mon escorte jusqu’au Harondor sous prétexte qu’ils avaient également prévus de faire le voyage jusque là…
J’étais quelque peu déçu par les excuses peu travaillés de ce document après tout le mal qu’ils s’étaient donnés jusqu’ici… Ce manque de sophistication trahissait un plan qui m’était jusque là encore inconnu et je me rassurais que je n’aurais pas longtemps à attendre avant d’en découvrir la conclusion.

Je pris congé de mon vieil ami, après l’avoir remercié. Le crébain avec lequel j’étais désormais forcé de veiller prit à nouveau l’initiative de me guider jusqu’à la sortie des lieux. Je n’arrivais toujours pas à distinguer si ses croassements étaient destinés à m’encourager ou à insulter mon sens de l’orientation… Malgré l’impression d’être quelque peu forcé à entreprendre cette aventure, l’excitation envers le futur inconnue qui m’attendait et les promesses de bénéfice me rendait impatient d’arriver à destination. Je commençais déjà à prendre mentalement note de toutes les choses que j’avais à organiser pour mon départ. Les coursiers allaient avoir du boulot avec moi dans les prochains jours…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeuderoles.forumactif.com/t1445-krage-n-est-pas-votre-ami
Silence
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 1209
Age : 32

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 42 ans
- -:

Mer 8 Fév 2012 - 10:54
~~~~ (Nouvelle scène) ~~~~

C’était une nuit rarement paisible pour les Haves d’Umbar, où les oiseaux côtiers semblaient plus bruyants que les lamentations d’ivrognes ou les jurons des pirates. Mais dans un quartier isolé, la paisibilité du lieu était sur le point d’être bafouée.

- Ehhh-YAA !

Défoncée par un puissant coup de pied, la porte retomba avec grand fracas. L’entrée ainsi dégagée fut rapidement comblée par un flot d’hommes armés au regard vif, près à en découdre. Animés d’une même intention, ils s’insinuèrent dans toutes les pièces de la bâtisse, saccageant tout sur leur passage.

Il devint rapidement évident que l’endroit était abandonné et vide de vie. Grimaçant, impatients de se battre, les gros bras fouillèrent avec désespérance les pièces d’où sortaient leurs camarades dans l’espoir qu’ils aient ratés quelque chose.

Les plus malins allèrent néanmoins prendre audience avec l’instigateur de cette violente effraction. C’était un jeune homme, vêtue à la manière des nomades qui patientait dans la ruelle, bien trop prétentieux pour participer à la besogne assignée aux brutes.

- Il n’y a personne ! L’endroit semble avoir été abandonné depuis des semaines !

- Qu’importe. Fouillez bien, je veux que vous me récupériez toute la paperasse possible, tout indice qui pourrait nous aider à savoir qui étaient les anciens locataires, leurs habitudes et où ils pourraient être partis.

- Mais… Il n’y a rien ! Aucun butin, aucune bagarre ! Ce n’était pas ce qui avait été convenu !

- Cessez donc de vous plaindre, vous avez eut votre paye. Je n’ai jamais promis quoi que ce soit, je ne savais pas plus que vous à quoi m’attendre, c’était de simples précautions. Si j’avais sut que l’endroit serait vide, je n’aurais même pas fait appel à vous. C’est moi le plus grand perdant de cette histoire.


Grimaçant de mépris, les pirates tournèrent les talons, conscient qu’ils n’avaient pas la rhétorique nécessaire pour négocier avec leur employeur. L’excitation avait disparue et leur sobriété revenue, état qui était sûrement encore plus intolérable que l’absence de récompense que l’étranger leur avait promis à la taverne. Ah, la taverne… Ils allaient bien vite y retourner et y trouveraient très certainement un prétexte pour crée une rixe là bas.


Terry fut ainsi abandonné devant l’étrange bâtisse dans laquelle il aurait espéré avoir des réponses… Ou au mieux, un indice, aussi insignifiant fut il… Mais non, son intervention avait été un échec, il n’était toujours pas plus avancé dans son enquête. Il soupira pour extérioriser une partie de sa déception, réalisant enfin les difficultés qu’avait eut Venin à investiguer Umbar en quête de Silence, quand celui-ci avait déserté. On lui avait imposé la reprise de cette enquête sous prétexte que d’anciennes pistes et informateurs s’étaient étrangement réactivés. Un défi de taille que le mercenaire espérait bel et bien résoudre, n’étant pas du genre à baisser les bras.

~~~~~~> SUJET SUIVANT ~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Privé + Glen Pandora]Un rendez-vous inattendu ...
» Un rendez-vous sanglant. [Faith]
» [Terminé] Premier rendez vous avec Samus
» rendez-vous a 2 setaka et elbastino
» Rendez-vous commercial

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Les Terres du Milieu - :: Terres du Sud :: Les Havres d'Umbar-
Sauter vers: