Les Khazad partent en guerre!

Aller en bas 
Hadhod
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
Hadhod

Nombre de messages : 3182
Age : 28

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Les Khazad partent en guerre! Empty
Les Khazad partent en guerre! EmptyMer 14 Mar 2012 - 10:42
Spoiler:
 
HADHOD s'avançait en personne à travers les galeries de la Moria, marchant d'un pas rapide, son armure d'écailles émettant un léger cliquetis au rythme de ses mouvements. Tandis que les couloirs et les salles défilaient, il tentait de se résumer intérieurement la situation, les dernières heures ayant été riche en nouvelles.

À sa grande surprise et pour son immense soulagement, Murin et Drár étaient rentrés. Ils avaient été kidnappés par le traître Ibun. Ainsi, même la prestigieuse Maison de Hadhod avait été infiltrée par ces ennemis invisibles... Les deux nains avaient été emmenés dans les ruines de l'ancienne forteresse de Sauron, que les Elfes nomment Dol Guldur, et une terrible bataille avait eu lieu à cet endroit.

Mais ce n'était pas tout.

Les anciens otages étaient entrés dans la Salle de la Confrérie accompagnés de deux hommes à l'aspect rude, qui se disaient porte-parole d'un certain Sirion. Sirion Ibn-Lahad, celui qui était jadis venu en Moria et avait obtenu l'appui de Frehin et Fréor.

Aujourd'hui, ce n'était plus une action commando révolutionnaire qu'il fallait mener, et ce seraient bien plus qu'un duo de naugrim qui partiraient. Non, il s'agissait d'une guerre. Ce Sirion devait avoir des amis bien placés, car l'information était capitale: le Rohan était en proie au conflit, les Gens Libres y affrontaient l'Ordre de la Couronne de Fer, tout se jouerait probablement dans la grande ville de l'est du pays, Aldburg, encore libre.

Le Rohan, quoique pas tout proche, ne se trouvait pas non plus à l'autre bout de la Terre du Milieu. Hadhod avait pris sa décision: suivant sa nouvelle politique d'ouverture et d'entraide, il apporterait un soutien militaire aux Maîtres des Chevaux. Même modeste, toute aide comptait.

Ayant grandement remercié les deux dúnedain du Nord pour leurs nouvelles et leur aide, Hadhod les avait invité à se fournir copieusement en nourriture de voyage, et leur avait accordé l'autorisation, s'ils le désiraient, de traverser les mines. Puis il avait dû prendre congé. Il devait rassembler la Croix-de-Fer pour un conseil urgent: Bahin, Thörn, il les avait vite trouvés, Frehin et Fréor n'avaient pas tardé à rappliquer, Murin et Drár étaient déjà à Gundulfatu. Seul Oïn manquait. D'où la course précipitée du Seigneur du Khazad-dûm.

Il tomba enfin sur le petit groupe de quatre qui se dirigeait vers l'ouest.

« Oïn!
héla-t-il. Venez, j'ai besoin de vous! Le Rohan est à feu et à sang, nous allons entrer en guerre. Gardes de Khazad, rejoignez la caserne et attendez les ordres! »

« Ce forgeron ne peut partir sans escorte, Hadhod, les chemins sont peu sûrs et... »

« Alors ce forgeron restera ici. Ou alors il prendra part à la campagne; l'adresse des artisans elfes dépasse, dit-on, celle des nains, il aura tout le loisir de nous le prouver. Mais j'ai besoin de réunir l'ensemble de mes Khazad avant de lancer l'expédition. Allons suivez-moi tous! »


Les Khazad partent en guerre! 224464Thesignature

The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Thenen
Garde de Khazad
Garde de Khazad
Thenen

Nombre de messages : 23
Localisation : Derrière toi, prêt à frapper...
Rôle : Garde de Khazad.

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain
- -: 66
- -:

Les Khazad partent en guerre! Empty
Les Khazad partent en guerre! EmptyDim 18 Mar 2012 - 11:14
''Qui quoi oú ?'' pensa Thenen au premier instant quand il vit Hadhod Croix-de-Fer apparaître lui-même. Le quator était a peine sorti de la Moria qu'ils devaient se rendre au plus vite dans les casernes, même l'Elfe. Thenen se demandait vraiment ce que l'elfe allait pouvoir faire. Sans aucun doute il ne saurait pas manier une hache, ni mettre une armure Naine. Cela allait tout trop vite pour Thenen. Il vit les Gonnhirrim courir partout. Apparement, les Naugrim se préparaient à la guerre. Enfin ! pensa Thenen, il allait combattre au côtés de Azaghâl et lui montrer ce qu'il savait faire, plus vite que il ne l'aurait jamais pensé. Thenen suivit Oïn et Azaghâl vers les casernes, oubliant complètement son voyage vers Rivendell, et même l'Elfe forgeron. En s'approchant des casernes, Thenen y pensa quand-même.

Un voyage à Fondcombe n'était pas rien, et il venait juste de tout laisser tomber. Mais de l'autre côté, Thenen n'avait vécu aucune vraie grande guerre. Certes il savait se battre pour la gloire de son peuple, et certes il s'était préparé à tout. Au moins, Thenen et Azaghâl seraient déja prêt à combattre, car ils portaient déja une bonne tenue. Mais ca se trouve l'Elfe avait lui aussi emmené avec lui une armure de guerre et de quoi combattre, biensûr, c'était vachement (pas) logique. Thenen commencait a se poser des questions sur Hadhod et pourquoi il voudrait que l'Elfe partirait en guerre avec les Nains. On sait tous que la relations entre les Elfes et les Nains ne sont plus très bonnes depuis que jadis, les Noldor leur avaient pris leurs caves, et cela n'a jamais changé.

Ce qui était quand-même assez remarquant, c'était que Thenen ne parlait pas. Il réfléchissait, toujours moitié ivre. Il se moquait même pas de son victime habituel, un Garde de Khazad, maladroit sur qui on savait que Garder la Moria n'était pas son Destin, et biensûr Thenen en profita pour rire de bon coups. Malgré que celui-ci venait de trébucher dans les couloirs des Caves, et qu'il venait de perdre son heaume, et que sa barbe restait coincé entre la maille de son armure, Thenen ne rigolait pas, et continua de suivre Oïn et Azaghâl vers les casernes, ne prononcant ni mot, ni moquerie. On se demandait si Thenen allait bien. Mais il est vrai que son attitude change gravement en temps de guerre.
Revenir en haut Aller en bas
Azaghâl Dur-Ecu
Garde de Khazad
Garde de Khazad
Azaghâl Dur-Ecu

Nombre de messages : 70
Localisation : Khazad-Dûm
Rôle : Garde de Khazad

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain
- -: 99 années
- -:

Les Khazad partent en guerre! Empty
Les Khazad partent en guerre! EmptyDim 25 Mar 2012 - 23:52
C'était vraiment arrivé d'un seul coup sans qu'il s'y attende, la guerre. Comme quoi, on a beau être un guerrier, attendre des années aux côtés de son Roi le moment de prouver sa valeur, quand la chose vous arrive dessus d'un seul coup, ça fait toujours drôle. Dans quelques jours à peine, il devra se battre, manier sa hache du mieux qu'il pourra, tuer ses ennemis, et surtout, comme c'est son rôle, protéger son Roi du mieux qu'il le pourra, car oui, il était un Garde de Khazad, et cela voulait dire qu'il allait devoir enfiler sa tenue spéciale pour la guerre de cette faction à la caserne. Thenen ferait la même chose d'ailleurs. Mais bon, avant tout, il fallait remplir son estomac, car partir à la guerre le ventre vide c'est vraiment un truc d'Elfe ça.


Arrivant à la caserne des Gardes Khazad, Azaghâl se précipita, de la façon la moins rapide qu'il le pouvait, vers la table centrale où trainer quelques saucisses, des morceaux de lards, et quelques patates encore tièdes. Vous avez déjà vu un Nain mangé non? C'est pas très propre à la base il faut l'avouer, ça se coince dans la barbe, ça coule le long des poils, bref, si vous cherchez quelque chose de beau et sexy, assister à un repas de Nains à la troisième pire chose que vous pouvez trouver. Et croyez moi, je préfère pas nommer les deux premières car elles sont bien trop horribles. Bien, maintenant que vous avez cette image en tête, imaginez un Nain mangeant alors qu'il est affamé? Croyez moi, ce n'est vraiment pas un spectacle digne de ce fier peuple.
Enfin bref, passons ce moment peu noble et attaquons nous à la suite, la mise en place de l'armure, ce qui, d'ailleurs, énerva un peu le Naugrim sur le coup. Pas parce qu'elle est difficile à mettre, mais parce qu'il venait de se changer et mettre une armure de voyage, et maintenant il devait renfiler une autre armure. Alala lui qui se plaignait du manque d'activités récentes, il était servi à présent, mais cela ne l’empêcher pas de se plaindre, après tout, pour le moment, il était encore vivant, peut être que dans quelques jours il en sera autrement.

Se dirigeant vers la salle d'armes, il alla directement vers le râtelier où était entreposé les armures de guerre et en prit une à sa taille, il lui semblait d'ailleurs qu'il l'avait déjà utilisé avant, elle avait une légère éraflure sur l'épaule gauche dut à un coup d'épée qu'il avait évité de justesse.

*Saleté de Gobelins*
Et oui, mais bon, avec ce genre d'armure, les pauvres Orques des mines ont bien du mal à trouver la moindre faille.
Azaghâl retira d'abord tout ce qu'il avait sur lui, enfin du moins, ce qu'il avait mit de l'armure précédente, et il le rangea dans l'endroit approprié avant de commencer à mettre la belle protection des Garde du Roi sous la Montagne. D'abord il fallait enfiler une lourde cotte de maille, mais très résistante, puis par-dessus, on place une armure fait de plaque de métal que l'on a recouvert d'une sorte de peinture à l'or pour donner à aspect à la fois riche, puissant, et terrifiant à l'adversaire. Ensuite, on place les bottes renforcées là aussi par des plaques de métal. Puis pour finir, il suffit de mettre de la cas, lui aussi très résistant, mais surtout fait de façon à terrifier les ennemis.

Bon après, c'est sur, comme ça, ça vous semble simple, mais pour faire tout cela, il a bien fallut une bonne demi-heure à Azaghâl, comme quoi, c'est vraiment plus facile à dire qu'à faire.

Après cela, le Naugrim alla s'asseoir à la table de la caserne, il retira son casque qu'il venait pourtant de mettre, et attrapa une choppe de bière qu'il vida rapidement, il fallait attendre les ordres, pour le rassemblement ainsi que les directives. Car pour le moment, il y avait une guerre, mais il ne savait pas contre qui, ni même ou? Il fallait peut être voyager, avec l'armure sur le dos, dnc autant prendre des forces, et ça tombait bien, notre Nain venait de tomber sur un morceau de saucisson et du pain.



[HRP] Désolé pour l'attente, rp un peu cours, mais bon, c'est surtout pour meubler en attendant de voir ce qu'il se passe =) [/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Rowyn
Forgeron Elfe
Rowyn

Nombre de messages : 30
Age : 25
Localisation : Ici et ailleurs
Rôle : Forgeron itinérant.

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: 360 ans
- -:

Les Khazad partent en guerre! Empty
Les Khazad partent en guerre! EmptyLun 26 Mar 2012 - 13:32
Rowyn fut surpris par cette nouvelle.. Une guerre naine a laquelle il pouvait prendre part.
Son aideen tant que forgeron serait appréciée par les Nains. .Mais Rowyn souhaitait également être en premiere ligne. Depuis combien de temps attendait-il de reprendre les armes. Il avait officiellement disparu, Rowyn la Lame de Vent.. Il était a présent une légende pour les jeunes de ce monde. Rares étaient ceux qui avaient vécu a cette époque et qui fesaient toujours partit de ce monde..
Prouver à lui même qu'il était toujours le combattant d'autre fois. Prouver son expertise au combat au peuple de la Moria.

-Maitres nains je serais honoré de combattre a vos côtés. Mes deux lames sont à votre service. Mon expertise au combat sera vous convaincre. Depuis trop lomptemps mes lames n'ont pas servies. Je pourrais également vous servir derrière les lignes, mes compétences de forgerons vous seront utiles.
Je dois cependant mettre en sureté ma cargaison et mon cheval.

Rowyn sentit cette adrénaline qu'il ressentait il y a bien lomptemps lors de ses nombreux combats.
Enfin il allait reprendre du service, et ce auprès du peuple des Nains, ce peuple qui l'a acceuilli il y a fort lomptemps..

[HRP]: je vous invite a lire mon histoire pour ceux qui ne la connaisse pas parce que ce poste y fait beaucoup référence, escusez moi aussi pour les fautes mais je poste via mon portable donc c'est pas facile, je les corrigerais Wink.
Revenir en haut Aller en bas
Hadhod
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
Hadhod

Nombre de messages : 3182
Age : 28

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Les Khazad partent en guerre! Empty
Les Khazad partent en guerre! EmptyJeu 29 Mar 2012 - 14:18
Azaghâl et Thenen étaient allés se préparer dans la caserne, qui peu à peu était devenue bondée à cause de l'ordre de rassemblement dicté par Hadhod: toutes les sections de gardes du Khazad avaient rejoint les lieux depuis les divers endroits où ils étaient en faction, ce qui représentait normalement cent cinquante têtes, moins les quelques Khazad qui étaient tombés lors de la bataille quelques semaines plus tôt.

De toute façon, ils n'allaient pas se compter. Tous savaient que l'ensemble de ces troupes d'élite n'allait pas partir sur les champs de bataille extérieurs; le rassemblement était juste une question de procédure. Hadhod avait également ordonné à l'infanterie légère — les soldats de base, non Khazad — présente dans les casernes d'y rester, sans pour autant la rameuter toute. Puis il était parti en compagnie d'Oïn vers la Salle de la Confrérie, laissant le pauvre Rowyn, qui ne pouvait ni assister au conseil de guerre ni pénétrer dans les casernes, seul au milieu des couloirs.
« Puisque vous allez sans doute participer à cette campagne, lui glissa Oïn au moment de s'éclipser, et si tel est votre désir, vous pourrez laisser ici votre cheval et vos biens, ils seront sous bonne garde, croyez-moi! »

~~~
Au bout d'une heure, les huit membres de la Croix-de-Fer ressortirent du lieu de délibération, et tous se dirigèrent vers le quartier des casernes. Au milieu d'une place située au croisement des salles des différents corps d'armée, le Seigneur Hadhod monta sur un piédestal de pierre qui, par hasard ou à dessein, était vide. Ses compagnons de la Croix-de-Fer se placèrent non loin, l'armée fut enfin appelée et se massa tout autour, en ordre et sous le commandement des divers officiers. Alors Hadhod, juché sur son socle tel une statue de pierre d'un grand Roi des temps anciens, commença son allocution:
« Mes frères, l'heure est grave. Nous sortons à peine d'une crise sans précédent; nous sortons à peine d'une bataille effroyable au seuil de notre royaume, et seul votre courage infaillible a évité le désastre tant redouté. Mais contre l'Ordre Maléfique qui s'est levé en Terre du Milieu, le courage seul ne nous sauvera pas. Nous pouvons tenir longtemps, mais pas éternellement, et vague après vague la marée reviendra de façon sempiternelle, nous affaiblissant un peu plus à chaque fois et provoquant, en fin de compte, notre ruine totale. Tard, car nous sommes un peuple fort et tenace, mais de façon inévitable. »

Malgré la grabité de ces paroles, il n'y eut aucun murmure dans l'assemblée, qui resta stoïque, les yeux rivés sur le fils de Trehod qui, sa grande hache Barazanthatûl dans la main droite, continua son discours...
« Notre seule chance est de contribuer à abattre cette organisation démoniaque. Il faut harceler sur son propre terrain, dans le monde extérieur, aux endroits où elle est le plus présente. Comme vous le savez sans doute, plusieurs nains de la Moria sont passés du mauvais côté et ont collaboré avec l'ennemi, jusque dans les plus hautes sphères de la hiérarchie. Honte à eux ! Mais nous ne pouvons laisser cette image aux autres Peuples Libres ! Nous devons les aider pour compenser la traîtrise de nos congénères renégats.

Et justement, l'occasion nous en est donnée. Des informateurs m'ont apporté des nouvelles du pays de Rohan, qui connaît la guerre civile: une partie des Dresseurs de Chevaux est à la botte de cet Ordre de la Couronne de Fer par trois fois maudits ! Nous devons aller secourir nous alliés. Oui messieurs, car les ennemis de nos ennemis sont à présent nos alliés, si nous voulons conserver une chance de salut. Trop longtemps nous nous sommes cachés derrière nos lourdes portes, il est temps que cela change !

La onzième compagnie de soldats et la cinquième section de Gardes du Khazad sont appelés pour partir en guerre. Les autres restent ici pour la défense des mines en cas de nécessité: nous devons privilégier une certaine rapidité à un déplacement en masse. Quelques unités piochées ça et là viendront compléter cette force pour un total d'environ quatre-vingt personnes. Bahin est dès à présent nommé Intendant de la Moria, et ce jusqu'à mon retour; car je prendrai la tête de cette expédition.

Bien. Maintenant, tous à vos postes. Sauf ceux qui sont concernés par le voyage: ceux-là ont encore une demi-heure pour régler les derniers détails, avant que nous ne partions. »


« Un garde de Khazad pour porter la Hache de notre Seigneur ! » cria Oïn.

Et oui, les hautes fonctions accordaient certains privilèges, comme celui de se décharger un peu lors des longs voyages...
Spoiler:
 


Les Khazad partent en guerre! 224464Thesignature

The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Crogmar Brise-roche
Garde de Khazad
Garde de Khazad
Crogmar Brise-roche

Nombre de messages : 16

~ GRIMOIRE ~
- -:
- -: 87 Ans
- -:

Les Khazad partent en guerre! Empty
Les Khazad partent en guerre! EmptyJeu 29 Mar 2012 - 17:48
Le jeune Garde de Khazad fraîchement arrivé ne savait plus où donner de la tête, il avait juste eu le temps de se présenter et de savoir a quelle compagnie il allait être incorporé qu'on lui parlait déjà de rassemblement dans les cartiers de la caserne. Il avait entendu beaucoup de chose, de rumeurs sur cet endroit réputé pour acceuillir le fleuron de l'armée naine, des rassemblements comme celui-ci était il régulier dans ce genre d'endroit ? Peur importe, il reçu l'orde de déposer ses affaires et d'aller chercher sa tenue a la caserne avant de rejoindre le lieu de rassemblement. Sur le chemin, il vit bon nombre de garde se diriger dans lamême direction, le pas pressé, ce n'était pas le signe d'une simple réunion, les visages semblaient fermé et sombre, le premier jour de Crogmar n'allait pas être de tout repos.

Heureusement que tout le monde allait dans le même sens, car il n'aurait jamais su dans quelle direction aller tout seul, imaginez-vous être une fourmi cherchant son chemin dans un labyrinthe taille homme, et bien, vous pouvez maintenant ressentire ce qui pouvait se passer dans la tête du jeune nain. arrivé a la caserne, bon nombre des nains dejà présent fixèrent Crogmar et le dévisagèrent, une nouveau venu se fait toujours remarqué, comme si une flèche se trouvait au dessu de sa tête et disant "[b]regarder moi, je suis nouveau" bref, rien de très rassurant, il continua quelques mètres plus loins et choisis son armure avec tout l'atiraille qui allait avec.

Il se retrouva vite seule dans la caserne, tout les autres avait déja fini de s'équiper, ce qui attire l'oeuil de Crogmar, c'est que ce n'était pas l'équipement basique, mais l'équipement lourd que tous avaient enfiler.

"Mmmh, surement un bataillon de peaux vertes qui sème la zizanie non loins d'ici ! He he he, ils auraient du rester discret, pauvres bougres "

Ricana-t-il dans sa barbe. Toujours dans ses pensées, il ne remarqua pas tout de suite le drôle de nain qui venait de faire son entrée, tout en se dirigeant d'un pas décidé vers un râtelier, il mâchait bruyamment quelque chose, des morceaux de lards s'évadaient de temps a autres entre deux bouchées, Crogmar eut un petit rictus a la vue de ce personnage. Cela dit, il enfilait son armure avec une vitesse et une agilité hors du commun, soit Crogmar n'avait pas fais attention aux autres nains a ce moment, soit ce nain était habitué et donc il devait être souvent appelé pour des sorties.

Il fallut un certain temps pour qu'il se reconcentre sur sa propre armure, car en effet, d'un bout a l'autre de la terre du Milieu, tout les nains n'avaientt pas les mêmes armures et elles ne s'enfilaient pas de la même manière. Comme quoi, le premier jour, peut importe ce qu'on fait, il y a toujours quelque chose qui ne va pas comme cela devrait.

Quand il eu enfin terminé, il fit un détour par l'armurerie et se pris une hache a double tranchant, ainsi qu'une hache de jet qu'il installa a sa ceinture, ensuite il sortis de la caserne et suivit de près le drôle de nain qui était toujours aussi pressé et qui continuait de mâcher. Crogmar failli s'étouffer dans sa barbe quand il apperçu sur le chemin qu'un elfe attendait là, seul, bien sagement sans que personne ne lui dise de retourner manger sa salade chez lui, qu'est-ce qu'un elfe faisait ici ? Une fois de plus, Crogmar eu un petit rictus et marmona quelque chose dans sa barbe, quelque chose comme :

Mais qu'est ce que c'est que cet endroit ? Des elfes à Khazad-dûm mais ils sont tomber sur la tête "

Toujours avec sa mauvais humeur, il se retrouva enfin au lieu de rassemblement, juste a temps apparemment, un nain a l'allure fier digne des anciens rois monta sur l'estrade et pris la parole d'une voix forte, d'une voix dur, une voix qui inspire le respect, l'assemblée autrefois brouillante se retrouva silencieuse et a l'écoute...

A l'écoute, Crogmar l'avait été tout le long du discour, il n'en revenait pas, ils étaient en guerre ! De plus, ils allaient devoir aidé les seigneurs des cheveaux !? Le jeune Garde de Khazad n'y croyait pas, il tombait de haut, (si on peut dire ça d'un nain) qui était ce nain qui venait de prendre la parole? Qu'est-ce qu'il avait en tête? Pourquoi sortir aider des hommes alors qu'ils pouvaient tous rester là a attendre que cela se calme comme ils l'avaient toujours fait ? Tout en se disant qu'il ne ferait pas partie de ceux qui partiraient aider les hommes; il se demandait vraiment où il était tomber!
Revenir en haut Aller en bas
Azaghâl Dur-Ecu
Garde de Khazad
Garde de Khazad
Azaghâl Dur-Ecu

Nombre de messages : 70
Localisation : Khazad-Dûm
Rôle : Garde de Khazad

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain
- -: 99 années
- -:

Les Khazad partent en guerre! Empty
Les Khazad partent en guerre! EmptyVen 13 Avr 2012 - 14:30
Décidément, la Terre du Milieu ne restait jamais longtemps en temps de paix, c'était maintenant la guerre, plus une bataille non, une guerre, une vraie, avec des grandes armées, de puissantes créatures, et tout ce qui va avec. Quoique cette fois.. il y avait quelque chose de différent, d'habitude l'ennemi était connu, un Roi Gobelin présomptueux, et chef barbare rustre, un Capitaine de Rhun aventurier et plein d'autres encore, mais cette fois-ci, il avait à faire contre.. contre quoi? L'Ordre de la Courtepaille en fer? Avec le brouhaha qu'il y avait autour de lui, Azaghâl n'avait pas bien saisit le nom de cette bande de lâches qui se battent cacher dans l'ombre comme des couards, encore pire que des Gobelins. Et il fallait aider le Rohan contre ça? Décidément, les Seigneurs des chevaux ont perdu de leur superbe.

Enfin bref, une bonne bataille, même contre des lâches, ça permet toujours de se dérouiller. Seulement apparemment, pour le moment du moins, Hadhod voulait intervenir plus en temps que contingent alliée qu'avec une véritable armée, effectivement, une compagnie de Soldats et une section de Garde de Khazad, cela représentait quoi... deux cent âmes? Tout au plus. Bon ok, ça fait quand même vingt dizaines de Nains enragés, furieux et entrainés prêt à en découdre avec tout ce qui passera à leur portée, c'est sur, ça fait une différence.

Une fois le discours du Roi sous la Montagne fini, Oïn demanda à ce qu'un Garde de Khazad vienne porter la hache du Seigneur, privilège assez rare pour que notre Naugrim n'hésite pas une seule seconde et se dirige vers le conseiller de Hadhod, lui faisant un petit signe de tête au passage, et, attrapant la légendaire Barazanthatûl ayant appartenu à Daïn Pied-de-Fer lui même, salua son Seigneur. Azaghâl en profita pour admirer la finesse de cette oeuvre qu'il avait pour la première fois entre les mains.
Malgré sa taille impressionnante, elle était légère, très légère, avec un coupant très affuté, le tout recouvert de runes Naines signifiant tellement de choses, tellement de grands moments, de grands Nains du passé. Azaghâl était loin d'être un sentimental, après tout, c'était un Nain, il était rustre, grossier, il avait le tact d'un Troll affamé, mais comme tout ceux de son peuple, quand on gratte sous la surface dure comme la pierre, on y trouve un coeur plus gros que celui d'un Mumak. Ainsi un petite larme naquit dans l'oeil droit du Garde de Khazad qui remercia son masque de guerre de la camoufler.

S'approchant alors du Roi sous la Montagne avec Barazanthatûl dans les mains, il s'inclina devant lui et déclara, d'une voix forte, comme le veux la tradition:


"Seigneur Hadhod Croix-de-Fer, Roi sous la Montagne, je jure de vous protéger quoiqu'il arrive, et ce même si je dois y laisser ma vie."

Oui, je vous le confirme, ça peut paraitre un peu.. dépassé comme serment, mais avant chaque bataille, chaque escarmouche, le Garde de Khazad qui vient porter la Hache de son Seigneur doit remémorer cette promesse comme pour rappeler à chacun le rôle des Gardes du Roi.
Après un léger silence, Azaghâl ajouta la célèbre devise du Mardin Coeur-de-Mithril:


"Jusqu'à la mort!!"

Sa voix se perdit dans les hauts plafonds de la Moria résonna comme un appel à travers les siècles. Puis le Nain se redressa et attendit les directives de son Roi.



HRP: Post un peu cours, mais c'est pour relancé tout ça, j'ai prévenu Thenen que je postais à sa place, mais comme me l'a fait remarqué Crogmar, faire un ordre de 'postage' peut parfois bloquer un rp, donc autant répondre quand on voit que l'autre membre a du mal non? x) /HRP
Revenir en haut Aller en bas
Hadhod
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
Hadhod

Nombre de messages : 3182
Age : 28

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Les Khazad partent en guerre! Empty
Les Khazad partent en guerre! EmptyDim 15 Avr 2012 - 14:07
[HRP: Tu as bien fait Azâ, de toute façon il n'y a pas d'ordre prédéfini, surtout avec 5 joueurs. Wink]


L'un des gardes du Khazad — un de ceux qu'il était tout à l'heure venu chercher à l'autre bout de la Cité — se proposa sans tarder pour porter sa hache, réitérant le vieux serment inhérent à ce poste honorifique. Cependant, malgré l'allure légèrement conventionnelle de cette phrase, Hadhod sentit dans la voix forte et ferme qui émergeait du masque une sincérité non feinte: le soldat ne faisait pas que réciter sa formule, il croyait réellement en ce qu'il disait.

Le seigneur de Khazad-dûm n'eut pas besoin de mots pour exprimer ce qu'il ressentait. Il se contenta d'un léger hochement de tête vertical et d'un regard qui se voulait aussi ferme et déterminé que l'élocution du garde: un regard qui en disait long. Malgré les longues années d'épreuves qui pesaient sur les nains, le courage et la force de caractère dont ce peuple faisait preuve n'avait pas été dilué. Pas même dans la bière.

Les quelques retardataires qui n'avaient pas encore enfilé leur armure ou prévu la totalité de leur équipement retournèrent rapidement aux casernes. Cela ne représentait qu'une poignée d'hommes sur les quatre-vingt futurs voyageurs, mais la hâte leur était nécessaire: quand Hadhod disait que le groupe partirait dans une demi-heure, nul n'avait envie d'être responsable d'un quelconque retard. Le délai très serré était d'ailleurs assez étonnant pour un périple de cette envergure, preuve de l'urgence de la situation de par le monde.

Bahin siégerait donc à Cavenain en tant qu'Intendant, et avec lui resterait Oïn, trop vieux pour cette course effrénée, ainsi que Murin qui, encore assez secoué physiquement, avait été contraint par son roi de rester ici, malgré ses protestations. Les autres membres de la Croix-de-Fer — Thörn, Frehin, Fréor et Drár — partiraient avec Hadhod vers le Sud et la guerre.

Avec la 11ème d'infanterie et la 5ème des Khazad partirait donc l'elfe Rowyn qui, à défaut de pouvoir les suivre avec un four de forgeron, parviendrait sans doute à rafistoler un peu les armes et protections détériorés, voire à combattre si la situation l'exigeait. Certains parmi l'armée murmuraient que l'oreilles-pointues était de la partie pour éviter qu'il ne reste trop longtemps à Khazad-dûm, surtout en l'absence du Seigneur, mais nul n'osa en demander la confirmation à Hadhod. D'ailleurs, les rumeurs étaient légion au sein des forces armées de toute sorte. Viendraient aussi quelques éclaireurs supplémentaires prélevés à d'autres compagnies pour l'occasion, et deux ou trois poneys pour transporter un supplément de vivres et de matériel.

Alors que la demi-heure n'allait pas tarder à arriver à son terme, Hadhod remarqua un garde du Khazad qui, jeune et un peu perdu, semblait faire le va-et-vient être la caserne et le site de rassemblement sans trouver sa place. Le fils de Trehod lui ordonna de se joindre à eux, remplaçant à la volée un des gars de la 5ème section qui était signalé absent. Ce jeune Nain un peu perdu dit s'appeler Crogmar et, s'il avait signé chez les Khazad par goût du risque et de la bataille, il allait être servi !

Tout semblait prêt; la petite centaine de Nains était en formation de marche. Les grandes portes de l'Est furent ouvertes, et un blizzard glacé s'engouffra aussitôt dans les mines, comme pour dire « Bienvenue dans le monde extérieur ! »

Nullement démonté, Hadhod Croix-de-Fer se saisit d'un petit cor de couleur noire et le porta à ses lèvres. Le rugissement qui en sortit s'éleva dans l'air et se répercuta en échos, faisant trembler les murs, comme s'il voulait refouler les rafales cinglantes hors de la Moria...

C'était le signal du départ.


Les Khazad partent en guerre! 224464Thesignature

The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Crogmar Brise-roche
Garde de Khazad
Garde de Khazad
Crogmar Brise-roche

Nombre de messages : 16

~ GRIMOIRE ~
- -:
- -: 87 Ans
- -:

Les Khazad partent en guerre! Empty
Les Khazad partent en guerre! EmptyMar 17 Avr 2012 - 19:10
Le discours prit fin, pour que commence les chuchotements dans l'assemblée, le jeune nain tendit l'oreille. Certains se posaient beaucoup de questions sur ce qui venait d'être dit, au grand étonnement de Crogmar nombreux étaient ceux qui allaient dans le même sens que l'orateur, d'autres en minorité contaistaient plus discrètement les paroles du nain. L'attroupement commença a se désagrégé pour retourner vers leurs activités précédent la réunion, d'autres nettement plus pressé courraient ici et là, très certainement les heureux élu pour aller sauver les hommes. Crogmar lui, attendait appuyé contre le mur les bras croisé, regardant vers le socle d'où descendait l'orateur ainsi que le nain qui s'était porté volontaire pour porté la hâche de ce dernier qui ne devait être que le Seigneur de la Moria. On racontait beaucoup de choses a son sujet, le mot qui revenait plus souvent le désignant etait "unificateur", il venait d'en avoir la preuve formelle. Le jeune guerrier se doutait que ce serait certainement la première et dernière fois qu'il verrait le roi en chaire et en os avant un certains temps, car une guerre ne se gagne pas en un jour, le nain qui l'accompagnait n'était autre que ce spécimen qu'il avait croisé dans l'armurerie quelques dizaines de minutes plus tôt, l'oeuil de Crogmar ne s'était pas tromper, ça devait être un nain reconnu, ou du moins, fanatique pour se jeter comme ça dans une guerre et en plus le faire instinctivement.

Le jeune nain se redressa et commença a marcher vers on ne sait où, mais il avançait l'air pensif et trifouillant bêtement sa barbe lui donant presque l'air de se creuser les méninges lorsque le crous de ses pensées furent interronpue pas de cris s'adressant a lui, il regarda son interlocuteur et s'apperçu que c'était un commandant, il s'approcha de lui et dit:


"Toi le nouveau ! Crogmar c'est ça ? Il nous manque quelqu'un dans la 5ème section, tu vas le remplacer, va préparé tes affaires en vitesse et rejoins-nous devant la porte dans moins de sept minutes, dépèches-toi et soit là a temps ! "

Il fallut quelques minutes au jeune garde pour comprendre ce qui venait de lui être dit, il avait été choisi pour accompagné le roi et l'armée. Un mélange d'excitation, de peur de stress et de joie était en train de prendre possession du corps de Crogmar, il n'avait jamais resentie une telle sensation, tel un zombie avec le regard vide, il se dirigea vers la porte sans vraiment réussir a repprendre le dessus sur ses émotions, et donc, par la même occasion, oublier ses provisions. heureusement qu'il s'était préparé avant tout ça, car ça n'aurait pas été joli a voir, le seul garde de Khazad sans armes et sans armures de toute l'armée, là, on aurait vraiment su qu'il était le nouveau venu chez les gardes.

Lorsque les portes de la Moria s'ouvrirent un froid glacial pénétra dans la mine piquant les yeux de chacuns, quand enfin tous s'abituèrent au froid pour pouvoir enfin ouvrir les yeux, il découvrirent un paysage Chaotique, un paysage blan, rongé par le froid. Mais aucuns gardes présent ne fit la grimace, aucuns d'entre eux ne se posa de questions et c'est alors que le cor du roi retenti dans toute la Moria et réveilla complètement Crogmar, il faisait froid, mais lui, une sorte de chaleur intense le consumait, le souvenir des siens et des promesses faites, le souvenir du chemin qu'il a parcouru pour venir jusqu'ici et le pourquoi. Voila ce qui bosta le moral de jeune garde de Khazad, quand l'éco du cor fini de rententir dans la mine, Crogmar partis avec le reste de l'arméavec un sourire forgé sur son visage.

C'est donc sans un mot que l'armée se mit en marche, le visage ferme et décidé, le pas lourd et puissant, les mains serré sur les boucliers et les haches reflétait la volonté des nains d'affronter ce nouvel ennemi invisible et rude, vaincre cet ennemi avant de vaincre le suivant.
Revenir en haut Aller en bas
Rowyn
Forgeron Elfe
Rowyn

Nombre de messages : 30
Age : 25
Localisation : Ici et ailleurs
Rôle : Forgeron itinérant.

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: 360 ans
- -:

Les Khazad partent en guerre! Empty
Les Khazad partent en guerre! EmptyMer 18 Avr 2012 - 18:16
Rowyn se sentait rajeunir. Cela faisait bien lomptemps qu'il n'avait pas pris part à une véritable guerre.
Alors qu'il marchait aux cotés des nains, l'elfe sentait leur regard braqués sur lui. Il devait s'y attendre. Pour un elfe, prendre part a une guerre naine est chos rare.. Mais bon Rowyn avait un passé bien peu ordinaire pour un elfe.. Un tel voyage au milieu d'une armée naine ne pouvait se faire sans quelques altercations avec quelques uns d'entre eux..

Mais Rowyn fesait abstraction de tout cela. Il sentait ses deux lames vibrer dans son dos, voila lomptemps quelles n'étaient pas sorties de le leur fourreau.. Son ame de guerrier se reveillait, comme du temps oú il errait a travers la Terre du Milieu.
Rowyn Winkala, Venwë Waiwa la Lame de vent était de retour ! Rowyn l'avait toujours su, Il s'était fait passer pour mort il y a de cela plusieurs centaines d'année, mais un jour ou l'autre il s'avait qu'ildevrait refaire surface: ce jour était enfin arrivé.

Mais plus ils avancaient, plus Rowyn semblait se perdre dans total inconnu... Il ne savait pas oú ils allaient ni contre qui il se battraient.

-Seigneur Hadhod, dit Rowyn. Dans mon empressement de vous suivre vous et vos hommes pour combattre a vos côtés et vous aider dans la réparation de vos armes, j'ai omis de vous demander oú nous nous rendons, et surtout contre qui entrez-vous en guerre ?

Il marqua une pause, se demandant s'il devait ou non évoquer son passé, lui révéler toute son histoire , de ce qu'il était : Venwë Waiwa, à son séjour à la Moria chez son défunt ami Gorghat. Son hésitation se fit sentir et Rowyn y mis fin adressant un sourir à Hadhod, comme si de rien n'était.

[HRP] : désolé a tous pour le retard mais je suis en plein dans les révisions du BAC. Désolé aussi pour les fautes, je poste via mon Android donc c'est pas super facil ^^ je corrigerais les fautes dès que je peux.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Les Khazad partent en guerre! Empty
Les Khazad partent en guerre! Empty
Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Cheval de Guerre [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Underworld : Nouvelle ère [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Sahara [DVDRiP]Guerre
» [UPTOBOX] Dunkerque [DVDRiP]Guerre
» Croix de fer [DVDRiP]Guerre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Les Terres du Milieu - :: Autres Contrées :: Les Terres Sauvages-
Sauter vers: