Quand les agneaux chassent les loups[Scénario ouvert]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Forlong
Tribun Militaire d'Arnor
Tribun Militaire d'Arnor
Forlong

Nombre de messages : 3025
Age : 27
Localisation : Rhûdaur
Rôle : Vieux loup au service du Royaume du Nord

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan d'Arnor
- -: Quarante Ans
- -:

Quand les agneaux chassent les loups[Scénario ouvert] Empty
Quand les agneaux chassent les loups[Scénario ouvert] EmptySam 11 Aoû 2012 - 17:09
-La Comté est en danger! Le Brandevin a gelé, permettant aux loups et aux brigands de pénétrer dans notre pays et dévorer nos enfants, voler notre herbe à pipe et piétiner nos champignons! Nos grands ancêtres, Meriadoc Brandebouc et Peregrin Touque ne le permettraient pas, et je ne le permettrai pas non plus! Je pars à la chasse au loup pour protéger notre contrée, accompagné de ceux qui sont assez courageux. Moi, Will Touque, jure de protéger..

-Will! Will! Tu as oublié ton bonnet! Tu as les grandes oreilles de ton grand père, et tu attrapes facilement froid. Que dirai-je à ta mère si tu tombes malade?!

-Hm. Merci, tante Wilma...
Le jeune hobbit semblait avoir perdu un peu de son enthousiasme face à l'intervention inattendue de sa tante. Il enfila son bonnet vert, couvrant ses oreilles, et essuya son nez rougi par le froid dans un mouchoir brodé. Il but ensuite une gorgée d'hydromel, et se tourna à nouveau vers la petite foule assemblée sur la place.

-Nous reviendrons victorieux! Ne craignez rien, habitants de la Comté!

Finissant ainsi de façon improvisée son discours héroïque, le jeune Will Touque prit les rênes de son poney, chargé de nombreuses provisions pour les déjeuners, goûters, collations et soupers qui les attendaient en route, ainsi que de sa hache, et se dirigea dans la direction du pont qui traversait la rivière gelée, suivi par ses compagnons.

Une demi-heure plus tard, lorsque le village hobbit disparut au loin derrière les arbres, le jeune aventurier se retourna vers ses compagnons, fouillant dans ses sacoches.

-Qui veut une part de galette? Personnellement, les matins d'hiver m'ont toujours donnée faim!

Quand les agneaux chassent les loups[Scénario ouvert] Will10


Quand les agneaux chassent les loups[Scénario ouvert] Signtest11_1

Membre des Orange Brothers aka The Good Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kryss Ganaël
Vagabonde-Créatrice de la 'Traque dans la Cité Blanche'
Kryss Ganaël

Nombre de messages : 112
Age : 26
Localisation : sur les traces de ma soeur jumelle

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain
- -:
- -:

Quand les agneaux chassent les loups[Scénario ouvert] Empty
Quand les agneaux chassent les loups[Scénario ouvert] EmptySam 11 Aoû 2012 - 18:10
Quand les agneaux chassent les loups[Scénario ouvert] Captur10
    La comté, et Will Will Will encore et toujours Will.
    Will, cela n’était pas une marque de future dans une des langues étranges parlées par les hommes ? C’était en tout cas ce que croyait dur comme fer notre très chère Beani Boffin qui était folle éperdue, et béate devant son cousin éloigné au quatrième degré du côté de sa mère.
    Elle était son aînée de trois mois, deux jours et cinq heures, et cette différence d’âge lui provoquait des malaises à chaque fois qu’elle y pensait.
    Quel homme serait il capable de s’éprendre d’une femme plus âgée que lui de trois mois deux jours et cinq heures ? Personne ! Personne vous dis je ! C’est du moins ce que croyait dur comme fer notre jeune hobbite. Elle était bientôt en âge de prendre époux, mais elle ne voulait considérer aucun autre prétendant que Will, même si ce dernier n’en était pas un.
    Elle croyait dur comme fer (non notre jeune dame n’est pas forgeronne mais c’est tout comme) qu’un jour, il changerait subitement et se mettrait à l’aimer d’un amour aussi fort que le sien, non, même plus encore, car tout femme voulait être aimée plus fort que ce n’était possible d’aimer.
    De ce fait, tout les jours, elle se mettait en beauté et suivait docilement notre cher Will, et était à ses petits soins, elle pouvait même passée aux yeux de tous pour une grande sœur surprotectrice, mais dans ce petit pays qu’était la Comté, tout le monde connaissait les vrais sentiments de Beani…sauf le concerné.
    Il faudrait vraiment qu’il songe à l’achat d’une paire de lunettes.
    Elle avait dévorée son discours aussi bien avec les oreilles que la vue, et ne fut même pas tirée de ses rêves fantasques par l’intervention de sa tante.
    Elle remit sur son épaule son large sac, contenant nourriture, soins, affaires de toilettes, puis vêtements, encore des vêtements, chaussures, encore des chaussures, et nécessaire de beauté (il fallait bien être la plus belle de toutes pour espérer attirer le regard de son cher Will !), et des casseroles, poêles, et même des graines.
    On ne savait jamais, s’ils tombaient en rade de nourriture, ils seraient bien contents de planter des carottes et des pommes de terres ! Beani savait que Will raffolait des pommes de terre…
    Comme arme ? Pourquoi une arme ? Ils allaient en voyage de noce ! Ah bon ? Non ? Dommage. Pour arme donc, elle avait opté pour une poêle à frire de bonne qualité avec un manche en ébène lisse et doux héritée de son arrière grand mère maternelle du côté paternel, ainsi qu’un bon bâton de marche, qui pourrait servir comme tel au cas où les choses dégénéreraient (n’essayez pas de comprendre sa logique. De sombres expériences dans son enfance lui ont prouvé qu’une poêle était une arme des plus redoutables !).
    Ils prirent la route, traversèrent le petit pont, et continuèrent toujours plus loin. Un pas après un autre, qui sait jusqu’où allaient ils se rendre ? comme le disait le bon vieux Bilbo Baggins.
    Ils s’arrêtèrent sous peu pour prendre un deuxième petit déjeuner sur le bord du chemin de terre. Beani s’assit aussitôt auprès de son cousin et lui prodigua milles attentions, comme lui saler son plat doucement, et vérifier maintes fois que son bonnet était bien mis pour ne pas rafraîchir ses frêles oreilles qu’elle aimait tant, comme tout le reste chez lui d’ailleurs.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erco Skaline
Ambassadeur du Rohan à Dale
Ambassadeur du Rohan à Dale
Erco Skaline

Nombre de messages : 1111
Age : 25
Rôle : Seigneur d'Esgaroth

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim, descendant d'Eaden
- -: 31 ans
- -:

Quand les agneaux chassent les loups[Scénario ouvert] Empty
Quand les agneaux chassent les loups[Scénario ouvert] EmptyLun 13 Aoû 2012 - 0:54
Poli écouta le discours de Will. Il n'était pas du tout convaincu: aller chasser le loup, c'était pas une idée digne d'un hobbit, mais en même temps si personne le faisait ils allaient être envahit par ces monstres à quatre pattes. Et ça Poli ne le voulait surtout pas, et il était donc prêt à sortir malgré le froid, et potentiellement la faim, pour les traquer. Enfin avec quoi? Il regarde sa mandoline et les cinq couteau à viande qu'il avait embarqué pour l'aventure.....Bien maigre équipement, mais en contre-partie, fidèle à son estomac, il avait choisi de prendre cinq pains garni de lard, une bouteille de bière brune et deux bouteilles de jus de pomme. Sa boisson favorite.

Ainsi recouvert d'un équipement plus adapté au pic-nic, Poli partait à la chasse. Et pour tous dire, il n'avait jamais chassé, et savait à peine à quoi cela consistait. La seul traque qu'il avait faite c'était celle des araignées et encore, c'était lui le traqué..... Secouant la tête pour se réchauffé, il finit par resserré sa grosse écharpe de laine.

Il se rappela soudainement qu'il y a une année et quelques jours, peut-être quelques semaines, un homme était arrivé à la Comté. Il voyageait seul et s'était vite intéressé à sa mandoline. Il l'avait questionné sur depuis quand il jouait. Aussi longtemps qu'il pouvait fumer avait du répondre Poli. Et l'étranger, certainement riche, lui avait offert une dizaine de bière. Au fil des chopes descendu, le grand homme lui avait parlé d'un groupe d'artiste dans une contrée lointaine, dont le nom échappe encore une fois à Poli. Il se jura de boire moins pour préserver sa mémoire quelque peu défaillante. Au final l'homme lui avait demandé de rejoindre ce groupe, le Hobbit bien que méfiant avait accepté sous l'effet de l'alcool et de la curiosité. Avant de repartir dans le nuit, l'étranger lui avait demandé de le prévenir si des choses bizarres se produisaient à la Comté. Et là Poli ne pouvait s'empêcher de se demander si le fait que des loups rôdent dans le région était étrange....Il retournait ça depuis quelques minutes lorsque Will proposa un bout de galette. Oubliant alors ses interrogations, il répondit avec entrain:

-Moi, j'en veux bien volontier un morceau. Et j'ai de la bière quelqu'un en veut?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celarith Nydaem
Rôdeur
Rôdeur
Celarith Nydaem

Nombre de messages : 110
Age : 25
Localisation : Dans la fôret
Rôle : Rôdeur

~ GRIMOIRE ~
- -: Dùnadan ,semi elfe
- -: 27 ans
- -:

Quand les agneaux chassent les loups[Scénario ouvert] Empty
Quand les agneaux chassent les loups[Scénario ouvert] EmptyMar 14 Aoû 2012 - 15:45
Celarith venait d'arriver en Compté depuis seulement quelques jours, histoire de se reposé après les durs mois qui venaient de passé.
La Compté étant connu pour être calme, le Rôdeur se questionna sur sujet qui semblait inquièté bon nombres de hobbits.

Une histoire de rivière gelée et de loups, au dire des gens la rivière Brandevin était gelée et la Compté était en danger, pour cause les loups et les brigands menaçaient celle-ci.

Un hobbit courageux voulait en finir avec celà et quelques-un se joignèrent à lui pour l'aidé.

La veille, Celarith s'était proposé aussi, après avoir bien sur prit soin de refaire une réserve de flèches, aguisé ses lames et vérifié pour la 5ième fois son arc.
Le jour du départ, Will, le hobbit qui organisait le voyage, fit un discourt que le Rôdeur écouta distrètement.

La petite troupe commença donc le voyage, après une petite demi-heure de voyage, fit une halte.
Will proposant une galette à chacun, Celarith accepta avec enthousiasme.

-J'accepte volontiers Petit Homme.


Heureusement son loup, OeilDeNuit savait se débrouillé seul et le Rôdeur l'avait envoyé chassé dans les alentours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Borlin de la Moria
Garde de Khazad
Garde de Khazad
Borlin de la Moria

Nombre de messages : 52

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain
- -: 143
- -:

Quand les agneaux chassent les loups[Scénario ouvert] Empty
Quand les agneaux chassent les loups[Scénario ouvert] EmptyMar 14 Aoû 2012 - 19:14
Arabronc écoutait Will très discretement. Et sa première impression fût de quelqu'un qui ne pouvait commander, et attaquer. Mais pouvait-il refuser d'aider un frère de sang? Non, car tant qu'il le peut, Arabronc veut aider toute personne ayant besoin d'aide. Et pourquoi les siens ne pourrait pas bénificier de ses services? Il n'est point le plus puissant des hobbits, mais est certainement très bon, pour remonter le moral aux autres, bien qu'il soit très froid.
Lorsqu'il vint vers Will et les autres, il dût s'arrêter entre 7 et 10 secondes, à cause de sa cape, qui est très lourde. Malhereusement, il ne peut pas l'enlever, sous peine de mourir. Puis, après s'être arrêter, Arabronc finit de rejoindre les autres.

Après avoir salué les autres, et dit froidement "bonjour", il sortit son épée, qui est assez courte, mais très affuté, en ne faisant pas attention, à la part de galette, et la bière proposé. Puis il s'exclama:

"- Ainsi, la chasse au loup est ouverte... Et ben, mon épée est votre. Si les loups ont attaqué les notres, ne les laissons pas faire. Nous avons un avantage immense sur eux; nous pouvons réflechir. Les loups fonceront certes, mais ils ne connaissent pas la stratégie. Fiez vous à cela. Et n'ayez pas de pitié, les morts, c'est nous ou eux... Je vous laisse choisir."
Finissant, ses paroles, dans un ton calme et froid, Arabronc finit par s'asseoir, attendant que tout le groupe finisse de manger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alikin Talimar
Citoyen
Alikin Talimar

Nombre de messages : 13

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: 105
- -:

Quand les agneaux chassent les loups[Scénario ouvert] Empty
Quand les agneaux chassent les loups[Scénario ouvert] EmptyMar 14 Aoû 2012 - 23:42
Quand les agneaux chassent les loups[Scénario ouvert] Hobbit2

Popo Burrows sortait de la taverne lorsqu'il aperçu un groupe non loin de là. Will Touque avait semble-t-il décider de réunir un petit groupe pour organiser une sortie festive. Ne pouvant résister à l'appel des joyeusetés de groupe, Popo s'est évidemment immédiatement joint à la troupe, espérant y trouver là forte ripaille.
Mais Popo bien peu auditeur de Will ne s'était pas le moins rendu compte du sujet de la discussion. Popo n'écoutait pas grand monde d'ailleurs, il se contentait d'enquiller ses chopes sans se soucier du monde extérieur. Quelle surprise se fut donc pour lui lorsqu'il entendit Arabronc parler ainsi après une demi-heure de marche:

"- Ainsi, la chasse au loup est ouverte... Et ben, mon épée est votre. Si les loups ont attaqué les notres, ne les laissons pas faire. Nous avons un avantage immense sur eux; nous pouvons réflechir. Les loups fonceront certes, mais ils ne connaissent pas la stratégie. Fiez vous à cela. Et n'ayez pas de pitié, les morts, c'est nous ou eux... Je vous laisse choisir."

"Pardon? Ai-je bien entendu parler de chasse au loup? Nan parce qu'en fait moi j'ai entendu parler d'une Brasse au houblon, je ne pouvais pas manquer ca, mais s'il s'agit d'une chasse au loup je crois que je vous serai inutile .. ou bien peut-être puis-je .. non je crois que je ferais mieux de rentrer, j'ai de la vaisselle à faire!"

Il prit toutefois le temps de réfléchir avant de partir. S'il était bien peu courageux, Popo n'était pas un crétin, et pour un hobbit, il était même capable d'une grande réflexion lorsqu'il y mettait un peu du sien.

Mais alors ca veut dire qu'il y a des loups partout? Et donc que je pourrais tomber nez à nez avec un de ces prédateurs en marchant seul vers le village .. Finalement je suis votre homme. Après tout, je crois que vous ne pourrez pas vous passer de mes services!

Et disant cela, il sortit son ouvre bouteille, qui était bien là la seule "arme" en sa possession et il se rapprocha de Will Touque dont la Hache lui semblait être une de ses meilleurs amies.

Je pense qu'il est de bon ton de commencer effectivement par cette galette, nous allons avoir besoin de force pour affronter ces bêtes. Moi surtout d'ailleurs, vous n'ignorez pas combien j'ai besoin de manger!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Forlong
Tribun Militaire d'Arnor
Tribun Militaire d'Arnor
Forlong

Nombre de messages : 3025
Age : 27
Localisation : Rhûdaur
Rôle : Vieux loup au service du Royaume du Nord

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan d'Arnor
- -: Quarante Ans
- -:

Quand les agneaux chassent les loups[Scénario ouvert] Empty
Quand les agneaux chassent les loups[Scénario ouvert] EmptyMer 15 Aoû 2012 - 21:50

HRP: Je laisse Kryss jouer mon personnage pendant mon absence potentielle de deux semaines, si besoin est Wink HRP





Quand les agneaux chassent les loups[Scénario ouvert] Will10
Ma foi, diriger un large groupe n'était pas chose facile! Mais dans chaque armée, régiment ou compagnie 'discipline' était le mot clef. Et Will Touque savait exactement ce que ce mot voulait dire. Des repas réguliers à des heures précises, une alimentation équilibrée, et surtout en quantité suffisante. Après tout, un hobbit affamé était un hobbit au moral bas.

Le ton sur lequel le rôdeur, Celarith, lui adressa la parole était amical, mais le jeune hobbit marmonna quand même sous le nez quelque chose qui devait ressembler à "Petit? C'est lui qui est grand, moi j'vous dis, ils mangent bizarrement par chez eux, et après ils ressemblent à des perches...perches en bois, pas aux poissons. Ceci dit une bonne perche à la poêle, avec du beurre fondu et une salade des légumes...mmhmm..."

Il fut interrompu dans ces pensées agréables par un de ses compagnons, nommé Arabronc. Un hobbit qui ne voulait pas manger, il devait y avoir un souci...mais il semblait ne pas manquer de courage. Will répondit:

-Des sombres paroles comme ça pourraient me couper l'appétit, Arabronc! Mais la galette de tante Wilma pourrait donner faim à un mort! Bon, combien de parts? Moi, Béani, évidemment, Popo, Poli et Celarith, non, toujours pas Arabronc? Tant pis pour toi!


Cinq parts...Will regarda sa hache, pensif. Pas un outil très adapté à la tâche. Il s'approcha de l'hobbit assis, et avec un 'permettez' attrapa son épée courte, et l'utilisa pour couper la galette en cinq parts égales. Bon, une d'entre elles était un grain plus petite, mais cela importait peu. Tout le monde savait que les Grands Hommes avaient des estomacs plus petits que les hobbits! Il rendit l'épée affutée, presque pas salie, à Arabronc, et distribua la galette à ses compagnons de route.

Il s'adressa à Poli:

-Une bière ne serait pas de refus! Et vous, Popo, servez vous donc de votre ouvre-bouteille!
-le dirigeant de l'expédition se félicita intérieurement de la façon dont il commandait la troupe. Il devait être fait pour ça. Une brasse au houblon...excellente idée d'ailleurs.

Will sortit ensuite quelques tranches de jambon, du fromage de chèvre, et une cuisse de poulet, le tout salé à la perfection par Beani. Une collation modeste; après tout, il faisait attention à sa ligne. Le jeune hobbit remercia Beani, partageant son fromage avec elle. C'est pratique une cousine! Il ne savait pas si toutes les cousines se comportaient de la sorte, sans doute. Beani était la seule qu'il connaissait vraiment.

Le repas accompagné de bière l'ayant mis d'excellente humeur, Will décida de faire une petite farce à ses compagnons. Un de ses oncles lui avait appris à imiter le chant du loup à la perfection. Ainsi, cachant ses lèvres derrière la cuisse de poulet, le jeune aventurier émit un bruit qui glaça le sang dans les veines de plusieurs de ses compagnons.

Riant face à leur réaction, il dit:

-Ne vous inquiétez pas! Ce n'est que moi..! Si je vous ai fait peur, comment réagirez vous lorsque..
.


A ce moment là, un autre cri de loup déchira l'air glacial. Cette fois, ce n'était pas une imitation. Il s'agissait peut être du loup de Celarith, ou bien d'un des loups sauvages qu'ils chassaient...toujours en était-il que Will se fit tout pale et fit un bond en avant, se cachant derrière le rôdeur, oubliant complètement sa hache pour l'instant, et tenant sa cuisse de poulet comme s'il s'agissait d'une arme.

Au bout de quelques instants, le jeune hobbit toussa, ses joues un peu rouges contrastant avec son bonnet vert, et s'approcha de son poney pour sortir sa hache. Un peu hésitant, il se mit devant sa cousine, d'une manière protectrice. Sa voix n'était plus aussi joyeuse lorsqu'il demanda:

-Maintenant qu'on a mangé...quelqu'un a déjà chassé des loups? Comment ca se...euh..piège?





Quand les agneaux chassent les loups[Scénario ouvert] Signtest11_1

Membre des Orange Brothers aka The Good Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calion Palantir
Elnaith de la Maison du Roi - Premier Nez
Elnaith de la Maison du Roi - Premier Nez
Calion Palantir

Nombre de messages : 506
Age : 24
Localisation : Imladris
Rôle : Régent d'Imladris/Elnaith de la Maison du Roi

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe Noldo
- -: 7500 à peu près
- -:

Quand les agneaux chassent les loups[Scénario ouvert] Empty
Quand les agneaux chassent les loups[Scénario ouvert] EmptyJeu 16 Aoû 2012 - 19:22
Calion était parti de Minas Tirith bien avant que que le rude hiver comme on l'appelait s'abatte. Pour le capitaine elfe, les premières gelées apparurent alors qu'il traversait Tharbad. De la neige tombait déjà et l'horizon était caché par un voile blanc. Tharbad passée, la traversée de la neige se faisait plus ardue et Aranwë, le cheval de Calion, avait de plus en plus de mal à avancer à travers les couches de neiges. La température baissait de plus en plus lors de son voyage, voilà que la température dépassait le négatif. Calion était à présent vêtu d'un manteau de fourrure par dessus ses vêtements de voyage qui ne le réchauffaient plus vraiment. Quant à son aigle, Terendul, il disparaissait et ce, pendant plusieurs jours puis réapparaissait.

Les journées étaient de plus en plus courtes et les nuages cachaient le soleil, Calion n'était plus très loin de Bree alors il concentra les dernières forces de son destrier ainsi que les siennes dans ce rude combat qui se nommait l'hiver. Arrivé sans encombre (mis à part le froid et la neige) à l'auberge du Poney Fringant de Bree, le Noldo se tint aux nouvelles avant d'aller se reposer. Apparemment, le froid aurait gelé le Brandevin et des loups seraient descendus des collines.
*Ils ont surement besoin d'aide. Le temps que je me repose ainsi qu'Aranwë et j'irai voir là-bas. Pour le moment il est temps que je dorme et que je reprenne des forces.*

Deux jours plus tard, Calion était définitivement reposé, il n'avait pas bougé de sa chambre et avait demandé à ce que l'on lui apporte ses repas. Calion avait limité ses déplacement pour mieux se reposer mais se eut le temps de se demander si il emmènerait Aranwë avec lui en Comté, certes le voyage ne serait pas long mais il ne veut pas risquer de le perdre suite à une mort par le froid. Il pensait verser au propriétaire de l'auberge un supplément important pour qu'il garde son cheval et qu'il en prenne le plus grand soin. Après mûre réflexion, Calion prit cette décision et le jour de son départ, il versa ledit supplément et prépara ses affaires en vue d'aider les Hobbits à repousser les loups, enfin Calion espérait que les Hobbits se défendent, qu'il n'aille pas pour rien en Comté.

À l'heure du départ, Calion se sépara d'Aranwë et commença à marcher en direction de la porte principale de Bree car la route qui y menait était la plus utilisée et donc la plus praticable. Alors qu'il se dirigeait vers la porte, Calion pouvait voir des villageois avec de grandes pelles enlever la neige qui ne cessait de tomber en ce jour.
*Ça commence bien* se dit le capitaine de Gar Thulion. Celui-ci poursuivit sa route et sortit de la ville et emprunta la route qui menait au pont de Brandevin. Calion avait du mal à avancer, il devait lever haut ses jambes pourtant le Noldo devait s'économiser pour atteindre la Comté.

Après quelques heures, le pont était en face de lui, malgré le brouillard Calion le discernait.
*Enfin une bonne nouvelle*. Il continua son chemin puis arriva un peu plus tard en vue d'un groupe de Hobbits et d'une personne qui n'en était pas un, surement un rôdeur au vu de son accoutrement. Ils avaient l'air d'avoir terminer de manger. Calion était maintenant à quelques mètres d'eux lorsqu'il entendit.
"Maintenant qu'on a mangé...quelqu'un a déjà chassé des loups? Comment ça se...euh..piège ?"
Calion était arrivé au bon moment, apparemment, la chasse allait commencé. Le capitaine sortit de l'ombre.
"Avec un appât par exemple. Il doit bien vous rester quelques denrées à utiliser pour attirer ces loups ..."


Quand les agneaux chassent les loups[Scénario ouvert] 859968signaturecalion4


Dernière édition par Calion Palantir le Jeu 16 Aoû 2012 - 21:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alikin Talimar
Citoyen
Alikin Talimar

Nombre de messages : 13

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: 105
- -:

Quand les agneaux chassent les loups[Scénario ouvert] Empty
Quand les agneaux chassent les loups[Scénario ouvert] EmptyJeu 16 Aoû 2012 - 19:42
Popo finissait de déguster sa part de galette, et celle qu'Arabronc avait bien étonnement refusé de prendre, peut-être était-il malade, mais cela importait peu à Popo tant qu'il pouvait manger plus.
C'est alors que Will poussa un hurlement à faire trembler un troll. Enfin c'est ce que pensait Popo, bien qu'il soit bien peu envisageable qu'un troll tremble devant un simple loup des bois.
Dégainant son tire bouchon de plus belle, il se cacha derrière la souche qui lui servait de siège. Will se mit à rire jusqu'à qu'un vrai loup se mette à hurler. Et là plus personne ne hurlait, et certainement pas Will qui se tenait prêt à fendre le premier venu .. avec une cuisse de poulet! Mais la petite troupe reprit bien vite ses esprits et, Will ayant récupéré sa hache, il eut cette réflexion pleine de bon sens:

-Maintenant qu'on a mangé...quelqu'un a déjà chassé des loups? Comment ca se...euh..piège?

"Avec un appât par exemple. Il doit bien vous rester quelques denrées à utilisées pour attirer ces loups ..."

La réponse sortait tout droit d'un buisson! Puis Popo réalisa qu'une ombre s'avançait à côté du buisson. Il comprit qu'il s'agissait d'un elfe lorsqu'il pu l'apercevoir. Grand, beau et fier comme un pou, pas de doute c'était bien un elfe. C'est alors qu'il réalisa ce que venait de dire l'elfe.

Quoiii??? Mais vous êtes pas un peu fou vous! Utiliser nos provisions comme appâts??!! Mais quelle idée absurde! Et qu'est ce qu'on va manger nous après???
Non moi je suggère que l'on se pose autour d'un feu, qu'on prépare un nouveau poulet et que l'on discute de la meilleure stratégie à adopter. Cela nous permettra d'être sûr d'avoir suffisamment manger, il ne faudrait pas être pris de faim pendant le combat!
Vous n'auriez pas un peu de lembas sur vous Monsieur l'elfe? Je suis sûr que les loups adorent la lembas!


C'est alors qu'une idée de génie traversa l'esprit de Popo.

Et si on creusait une grande tranchée tout autour de nous et nous on reste au milieu et on mange, les loups finiront par être attiré par l'odeur de notre repas, et nous on sera en sécurité et surtout, on ne gaspillera pas inutilement notre nourriture! Et on pourra rajouter quelques miettes de Lembas dans le trou pour les attirer plus encore. Les loups tomberont dans la tranchée et on n'aura plus qu'à les massacrer, ou les adopter au choix.

Il prononça cette dernière phrase en regardant Celarith le rôdeur d'un oeil curieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celarith Nydaem
Rôdeur
Rôdeur
Celarith Nydaem

Nombre de messages : 110
Age : 25
Localisation : Dans la fôret
Rôle : Rôdeur

~ GRIMOIRE ~
- -: Dùnadan ,semi elfe
- -: 27 ans
- -:

Quand les agneaux chassent les loups[Scénario ouvert] Empty
Quand les agneaux chassent les loups[Scénario ouvert] EmptyJeu 16 Aoû 2012 - 20:08
Plusieurs compagnons vinrent se joindre au groupe et celui-ci grandissait à vu d'oeil. D'abord un hobbit, du nom d'Arabronc, qui était armée d'une épée et surtout d'un caractère assez... froid pour un hobbit.
Ensuite par un 2ième hobbit, du nom de Popo Burr... il ne se souvenait plus, lui parcontre avait tout du hobbit joyeux et enthousiaste.. quand il s'agissait de boire! Quand celui-ci appris que le groupe partait chasser les loups, il commença à vouloir se désister mais fini par rester.
Enfin par un Elf, à ses traits s'était un Noldo.

Le groupe finissait de mangé quand un hurlement se fit entendre, les membres du groupe se figèrent. Pourtant le Rôdeur, vivant avec un loup, savait en reconnaitre un et celui-ci n'en était pas un mais il se tut. Will commença à rire et tout le monde comprit qu'il leur avait fait une blague.Mais soudain un deuxième hurlement perça les rires, Celarith savait que se n'était pas OeilDeNuit...
Will venait de se cacher derrière lui, il se ressaisit après un court moment et prit sa hache pour se placer devant la jeune hobbite qui était avec eux.

-Maintenant qu'on a mangé...quelqu'un a déjà chassé des loups? Comment ca se...euh..piège?

L'elf prit la parole

-Avec un appât par exemple. Il doit bien vous rester quelques denrées à utilisées pour attirer ces loups ...
*S'était une bonne idée mais... Il y a un petit problème...*


Celarith se leva, prit son arc puis lança:

-L'idée de l'Elf est bonne mais il faut avant tout se préparer et être organisé. Je pense m'y connaitre en matière de loup, moi-même voyagant avec le mien depuis nombres d'années.
Comme certains de vous le savent peut-être et d'autres non, les loups chassent en meute hormis certains loups solitaires. Ils n'hésitent pas à attaquer des proies isolés mais sont bien moins appaté par un groupe.



Popo ne trouva pourtant pas l'idée de l'elf à son goût car il répugniait a utilisé de la nourriture en guise d'appat.
Et proposa plutot de creusé un tranché autour du camp et d'attendre les loups en mangeant...

Il vit que le hobbit le regardait.

Le rôdeur continua.

-Comme je viens de le dire, les loups s'attaquent rarement à un groupe. Je pense d'abord rappeler mon compagnon et l'envoyé en éclaireur. Bien qu'il ne sache pas parlé se qui est normal, il pourra trouvé leur tanière et peut-être nous aider.
Je propose que l'on explore les alentours et de mettre une sentinelle quand nous reviendrons au camp.


Celarith se tourna vers l'elf, car ils étaient bien connu pour leur vu perçante.
-Messire ...?( le Noldo ne s'étant pas présenté, le rôder préférait connaitre le nom de ses compagnons avant de commencer quoi que se soit), connaissez-vous les alentours? Je m'exprime peut-être mal. Les hobbits connaissent leur contré mais un elf connait peut-être mieux ces forêts.


Dernière édition par Celarith Nydaem le Jeu 16 Aoû 2012 - 23:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kryss Ganaël
Vagabonde-Créatrice de la 'Traque dans la Cité Blanche'
Kryss Ganaël

Nombre de messages : 112
Age : 26
Localisation : sur les traces de ma soeur jumelle

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain
- -:
- -:

Quand les agneaux chassent les loups[Scénario ouvert] Empty
Quand les agneaux chassent les loups[Scénario ouvert] EmptyJeu 16 Aoû 2012 - 20:41
Quand les agneaux chassent les loups[Scénario ouvert] Captur10

    La première pause du matin, celle du second petit déjeuner, fut très vite assombri par les propos de Borlin avait refroidi les ardeurs de plus d’un, sauf de Béani toute éprise conquise de son cousin, à qui elle remit le bonnet soigneusement à force de grands sourires.
    Elle resserra amoureusement son écharpe autour du cou, et remit discrètement en place son propre bonnet de hobbite bleu ciel, avec une petite boule de fourrure blanche au bout.
    Elle avait trouvé ce bonnet dans le magasin le plus vip de Hobbit Bourg, et l’avait arrachée jalousement des mains d’une autre jeune hobbite qui l’avait pourtant vu en première.
    Non, quand on voulait être belle, il n’y avait aucune règle à respecter. C’était la jungle.
    De plus Béani était intimement convaincue que le bonnet lui irait nettement à elle qu’à l’autre gourdasse qui avait osé mettre ses sales pattes sur sa proie.
    Non en fait, en le lui prenant, elle lui avait fait une fleur. Elle lui épargnait une faute de gout des plus abominable. Oui, oui !
    Comment ça je m’éloigne du sujet ? Si peu ! Le bonnet était une digression incontournable !
    Bref, nous disions donc que, malgré les propos sombres tenus par un non hobbit, le repas fut arrosé de bière de bonne qualité, ainsi que de parts de galette de tante Wilma, une des meilleures de la Comté ! Ainsi que de poulet, pommes de terres et autres victuailles gourmandes. Elle mangea avec le plus de grâce possible, toujours surveillant son cousin du coin de l’œil.
    Elle prit pour la première fois la parole au groupe en s’adressant au nain :


    - En voyant les difficultés que vous avez, les nains, à vous habiller à la mode, je comprends mieux que votre esprit soit aussi morose et terne.

    Elle pensait que sa révélation serait approuvée, comprise de tous, et qu’elle aiderait le nain à progresser sur la bonne voie, à s’accepter, à se sentir mieux dans sa peau, mais Béani n’avait pas du tout conscience, étant la seule femme du groupe, que les hommes n’en avaient que faire de leur apparence, encore moins de savoir si les couleurs de leurs vêtements étaient bien assortis.
    Elle jeta néanmoins sa tête en arrière avec un franc sourire, ses cheveux décrivant un mouvement latéral parfaitement maîtrisé qui retomba lestement sur ses épaules, persuadée d’avoir brillée auprès de son cousin avec sa remarque fort constructive.
    Un cri de loup lui enleva tout de suite toute fierté de son visage, remplacé par l’inquiétude. Son cœur n’avait pas arrêté de battre follement quand Will expliqua que le son venait de lui.
    Elle eut un vertige quand un nouveau cri lui répondit, ce coup ci nettement plus proche qu’ils ne l’auraient voulu, et visiblement, ce dernier ne venait pas de son cousin, ni d’un autre compagnon de route.
    La jeune femme se leva doucement, et s’empara avec lenteur de sa poêle.
    Elle affirma sa prise et regarda attentivement autour d’elle. Elle ne remarqua pas son cousin caché derrière l’homme pour se tenir en sécurité. Lorsqu’il vint se mettre devant elle, elle gloussa, et ses pensées furent momentanément hors service, toute occupée à ses fantasmes irréalisables. Du moins pour le moment, car elle ne le lâchera pas de prise.
    Son esprit fut de nouveau douloureusement arraché de son cher et tendre lorsqu’un elfe arriva. Elle écouta les propositions de Popo, et se permit elle aussi une remarque :


    - Mais… j’ai cru comprendre que les loups arrivaient parce que le fleuve était gelé… ce serait pas plus simple de faire des feux sur la rivière pour faire fondre la glace ? Comme sa, ils pourront pas passer.

    Il allait de soit qu’elle non plus n’était pas vraiment d’accord avec l’idée de donner leur nourriture, encore moins de trouver un appât.
    Elle connaissait les hobbits.
    Ils préféreraient peut être se servir d’ELLE comme appât au lieu de donner leur nourriture, et bien qu’elle fut persuadée que son cousin la sauverai, la défendant bec et ongle tout en lui faisant une déclaration des plus passionnelle et larmoyante, elle ne pouvait cacher son inquiétude.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Forlong
Tribun Militaire d'Arnor
Tribun Militaire d'Arnor
Forlong

Nombre de messages : 3025
Age : 27
Localisation : Rhûdaur
Rôle : Vieux loup au service du Royaume du Nord

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan d'Arnor
- -: Quarante Ans
- -:

Quand les agneaux chassent les loups[Scénario ouvert] Empty
Quand les agneaux chassent les loups[Scénario ouvert] EmptySam 18 Aoû 2012 - 2:12
HRP Je profite d'une connexion wifi en Toscane pour répondre, vu que vous avez progressé rapidement Wink HRP





Quand les agneaux chassent les loups[Scénario ouvert] Will10



Le monde de la mode n'était pas un domaine dans lequel Will Touque pouvait prétendre être un expert. Oui, il avait suffisamment de bon sens pour voir que le bonnet bleu sur la tête de sa cousine était une jolie chose, mais son avis sur la matière s'arrêtait là. Il était cependant un connaisseur dans le domaine de l'alimentation. Un prince de la fourchette pourrait-on dire. C'est pour ça qu'il se contenta de marmonner en réponse à Beani:

-Personnellement je pense que c'est surtout en ne pas mangeant de façon régulière qu'on devient morose...


***

Quelques minutes passèrent, pendant lesquelles se déroulèrent les évènements terrifiants décrits précédemment.

Lorsqu'il entendit la voix de l'elfe, Will Touque se retourna brusquement, sa hache en main; une arme bien plus redoutable qu'une cuisse de poulet. Cependant la créature en face de lui n'était pas un loup. Pas assez poilu, et des dents trop courtes...

Mais...était-ce possible? Par la barbe du Vieux Touque, cet individu sorti de nulle part était un elfe! Le jeune hobbit n'en avait jamais rencontré auparavant, mais les cheveux longs, les traits nobles et la voix mélodieuse de l'étranger ne laissaient aucun doute. Des loups, des elfes, des rôdeurs...on se croirait à Bree! On pouvait donc comprendre que le jeune hobbit resta bouche bée pendant un moment, laissant ses compagnons échanger leurs opinions et idées.

Il finit cependant par prendre à son tour la parole:

-Popo, as tu déjà essayé de creuser dans de la terre gelée? Moi non plus! Mais ce n'est pas une tâche qui me donne envie, surtout que je crois que personne n'a pensé à emmener une pelle...

Will se tourna alors vers sa cousine et lui dit, d'une voix fière mais non dépourvue de tendresse:

-Le Brandevin n'est malheureusement pas une flaque d'eau, cousine! Il faudrait des dizaines de feux, alimentés par des dizaines d'arbres, que nos bûcherons devraient couper dans la forêt, en risquant de se faire attaquer par un loup, ou, pire encore, attraper froid!

Le dirigeant de l'expédition remarqua que Beani semblait être ailleurs, un peu pensive, rêveuse peut-être? Elle devait penser au fameux moelleux au chocolat de grand mère Berta...à moins que...c'était une fille, n'est ce pas...? Il n'était pas impossible qu'elle rêvait d'une histoire romantique avec...l'elfe, oui après tout les représentants de cette race étaient dotés d'une grâce surhumaine.

Il abandonna aussitôt ces pensées étranges, et se concentra sur ses responsabilités en tant que chef d'expédition.

L'idée du rôdeur ne semblait pas être mauvaise, même si le fait que ce dernier avait un loup apprivoisé semblait très étrange au jeune aventurier. Il répondit:

-Soit, soit, je pense que cet endroit est assez bon pour un camp...Pendant que certains d'entre nous vont explorer, je compte aller chercher du bois. Cependant il faut aussi que des personnes restent surveiller le camp, il ne faut pas que nos poneys se fassent dévorer! Il faudra aussi déballer et mettre en place la tente qui se trouve dans mes bagages.-la tente en question n'était pas un refuge d'aventurier, mais plutôt une grande tente de jardin pouvant contenir jusqu'à dix personnes, le genre de palais en tissu utilisé pendant les grandes fêtes en plein air. Elle ne les protégerait pas beaucoup du froid, mais les tiendrait au sec, et un feu devant l'entrée devrait résoudre le problème.

Will attendait la réaction de ses compagnons, curieux s'il allaient obéir ses ordres...il voulait aussi savoir le nom de l'elfe, que Celarith avait demandé. En attendant il resserra la prise sur sa hache; ramasser du bois était une activité qu'il connaissait bien, couper des têtes de loup était un concept un peu plus abstrait...


Quand les agneaux chassent les loups[Scénario ouvert] Signtest11_1

Membre des Orange Brothers aka The Good Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alikin Talimar
Citoyen
Alikin Talimar

Nombre de messages : 13

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: 105
- -:

Quand les agneaux chassent les loups[Scénario ouvert] Empty
Quand les agneaux chassent les loups[Scénario ouvert] EmptySam 18 Aoû 2012 - 11:30
L'idée de Popo n'avait pas l'air de faire fureur. Tant pis, espérons simplement qu'ils ne reviendront pas sur l'idée du gaspillage de nourriture, sinon c'est Popo qui risquait d'être en fureur. Bien étranger à toutes les remarques d'ordre esthétique qui fusait de part et d'autre, il resta en retrait jusqu'à ce que Will décide de reprendre les choses en main.

-Soit, soit, je pense que cet endroit est assez bon pour un camp...Pendant que certains d'entre nous vont explorer, je compte aller chercher du bois. Cependant il faut aussi que des personnes restent surveiller le camp, il ne faut pas que nos poneys se fassent dévorer! Il faudra aussi déballer et mettre en place la tente qui se trouve dans mes bagages

Cela vous surprendra peut-être, mais Popo n'avait aucune envie d'aller se balader dans la forêt sachant qu'il pouvait tomber à n'importe quel moment nez à truffe sur un loup. En revanche, en restant au campement, le sac de victuailles serait à portée, au cas où la faim devait le prendre. Car c'est bien là le fléau du hobbit, la faim, et c'est la fin!

Je partage l'opinion de Will, ici ce sera parfait! Je me propose d'ailleurs pour rester ici préparer la tente pour dormir! Et éventuellement je prendrais le temps de préparer le goûter également. Comme cela vous pourrez venir vous ressourcer quand vous aurez faim, d'ici 10 minute.
Je pense que je pourrais préparer plusieurs petits feux autour du campement, on dit toujours que les animaux ont peur du feu, ce doit être pareil pour les loups non? Vous allez voir, vous serez épater par mes feux! De quoi faire rôtir un Oliphant!


Comme à son habitude, vous vous en doutez, Popo exagérait très légèrement les faits. Mais il est vrai que dès que quelque chose avait de près ou de loin à voir avec la nourriture, il se montrait d'une très grande compétence. Et s'il y avait une chose essentiel à un bon repas, c'était un bon feu pour la cuisson!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calion Palantir
Elnaith de la Maison du Roi - Premier Nez
Elnaith de la Maison du Roi - Premier Nez
Calion Palantir

Nombre de messages : 506
Age : 24
Localisation : Imladris
Rôle : Régent d'Imladris/Elnaith de la Maison du Roi

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe Noldo
- -: 7500 à peu près
- -:

Quand les agneaux chassent les loups[Scénario ouvert] Empty
Quand les agneaux chassent les loups[Scénario ouvert] EmptySam 18 Aoû 2012 - 21:03
L'arrivée de Calion avait eu l'air de marquer les esprits. Mais le capitaine ne savait pas si dans les yeux des gens présents il s'agissait d'un émerveillement ou d'une interrogation. En effet, l'un d'entre eux le dévisageait, il était apparemment le chef de ce groupe. Après la proposition de l'Elfe offusqua un des Hobbits qui s'exclama que les provision restantes devraient être mangées et non utilisées (intelligemment soit dit en passant) pour attirer les loups. Pire, le semi-homme accusa presque l'Elfe de ne pas donner son lembas.

"Du lembas ? Oui j'en ai, il m'a bien aidé à tenir jusqu'ici et je suis prêt à vous en offrir si vous êtes dans le besoin. Une bouchée vous rassasie maître Hobbit. Même si je connais l'appétit des gens de votre ... ... comme vous. N'y voyez pas là une critique de ma part, mais votre nourriture est plus apte à attirer des loups que la mienne. Ce n'est que du pain. Mais s'il faut vraiment l'utiliser, je vous en ferais don."

Calion lança un sourire au Hobbit mais le Noldo ne savait pas comment le semi-homme allait réagir à ses paroles. Peu après, l'Homme prit la parole, celui-ci proposa une stratégie qui avait un certain sens mais ... Un loup qui s'incrusterait dans une meute se ferait déchiqueter en quelques secondes, peu importe sa force. Le rôdeur demanda au capitaine son nom.

"On me surnomme Narmacìl ... "Épée de feu" dans votre langue. Je suis ici car j'ai entendu des rumeurs sur le Brandevin et des loups. Je ne connais pas très bien ce pays. Je n'ai fait que y passer il y a très longtemps, alors que les arrières grand-parents de vos arrières grand-parents n'étaient même pas nés. Et vous ? Votre nom ?"

Calion les regarda tous et lança à nouveau un sourire et celui-ci remarqua que sur ces dernières paroles, il paraissait ... hautain. Par la suite, le Hobbit qui avait pour ainsi dire critiqué l'idée de Calion proposa à son tour une stratégie déroutante que le chef de groupe refusa catégoriquement et expliqua au groupe et au Hobbit son refus. Après, une Hobbite émit l'hypothèse de faire un feu sur le Brandevin. Juste avant que le chef de groupe n'évoque son refus, Calion se dit : *Réfléchissent-ils vraiment ces Hobbits ? Seul le chef à l'air réaliste, heureusement pour eux qu'il est là.* Celui-ci proposa à son tour un plan qui paraissait juste. Calion se proposa pour partir explorer les alentours. Un peu de découverte ne lui feraient pas de mal, même par ce temps glacé. À ce moment, l'Elfe cacha ses cheveux noirs sous une capuche de fourrure et commença à marcher, il disparut dans la brume.


Quand les agneaux chassent les loups[Scénario ouvert] 859968signaturecalion4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celarith Nydaem
Rôdeur
Rôdeur
Celarith Nydaem

Nombre de messages : 110
Age : 25
Localisation : Dans la fôret
Rôle : Rôdeur

~ GRIMOIRE ~
- -: Dùnadan ,semi elfe
- -: 27 ans
- -:

Quand les agneaux chassent les loups[Scénario ouvert] Empty
Quand les agneaux chassent les loups[Scénario ouvert] EmptySam 18 Aoû 2012 - 21:56
L'elf répondit à son interrogation

-On me surnomme Narmacìl ... "Épée de feu" dans votre langue. Je suis ici car j'ai entendu des rumeurs sur le Brandevin et des loups. Je ne connais pas très bien ce pays. Je n'ai fait que y passer il y a très longtemps, alors que les arrières grand-parents de vos arrières grand-parents n'étaient même pas nés. Et vous ? Votre nom ?

- Mon nom est Celarith, je suis un Rôdeur mais je ne suis attaché à... aucun lieu en particulier. Mon loup se prénomme OeilDeNuit.
Quand aux autres membres, le chef de cette expédiation est messire Will, et je laisse le soins aux autres de se présenté.
Mais continuons je vous prit.


La discution continuait, l'idée de Celarith avait l'air de plaire à Will.

-Soit, soit, je pense que cet endroit est assez bon pour un camp...Pendant que certains d'entre nous vont explorer, je compte aller chercher du bois. Cependant il faut aussi que des personnes restent surveiller le camp, il ne faut pas que nos poneys se fassent dévorer! Il faudra aussi déballer et mettre en place la tente qui se trouve dans mes bagages. Dit ce dernier en montrant ceux-ci.

Popo, qui avait l'air d'aimé l'idée de rester au camp pour être au chaud et mangé se proposa pour rester au camp et commencé les préparatifs du repas et le montage du camp.
Quand à "Narmacìl" il se proposa de partir en reconnaissance.

Celarith attendit que ce dernier se fut éloigné et laissa le camp au hobbit pour s'éloigné un peut. Arrivé dans la forêt, le Rôdeur se posta dans un arbre et émit un sons que seule un être puisse reconnaitre, son signale pour rappelé OeilDeNuit.
Il attendit un moment, ne le voyant toujours pas arrivé il décida de retourné au camp.

-J'ai rappelé mon compagnon, il devrait arrivé bientot.

Quelque minute plutard un bruissement se fit entendre et un loup noir comme la nuit aux yeux argentés sortit d'une ombre de la forêt.
-Je vous présente OeilDenuit, il m'a sauvé la vie un bon nombre de fois et a toujours été un compagnon fidèle et je dois l'admettre très doué.

Le loup vint se coucher prêt du Rôdeur tout en restant en alerte.

*Il n'a pas l'air blessé, ni appeuré. En espérant que l'Elf soit assez discret ne pas se faire repéré, cette race était connu pour avoir l'oeil perçant et une discretion remarquable. Mais il faut s'attendre à tous.*
- Je vais prendre le premier tour de garde, vous autres reposez-vous un peu. Quand Narmacìl reviendra nous verrons si il a du nouveau et j'enverrai OeilDeNuit en éclaireur.


Sur ce, il se revêtit sa cape vert-gris qui le dissimulait dans la forêt et s'éloigna du camp pour se posté dans un arbre non loin.
Son compagnon était resté au camp, caché dans l'ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Borlin de la Moria
Garde de Khazad
Garde de Khazad
Borlin de la Moria

Nombre de messages : 52

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain
- -: 143
- -:

Quand les agneaux chassent les loups[Scénario ouvert] Empty
Quand les agneaux chassent les loups[Scénario ouvert] EmptyLun 20 Aoû 2012 - 18:18
Arabronc poussa un petit rire, lorsque Will eût dit: "permettez." Après, il n'écoutait peu les paroles de ses compagnons. Il avait bien mieux à faire; par exemple penser à ce qu'il pourra faire pour abandonner sa cape; avant que la malédiction qui pèse sur elle, soit d'une puissance dangereuse, pour lui, et pour le monde.

Mais pour l'instant, il était question d'autre chose; faire une chasse au loup. Et l'on peut dire, que ce ne sera pas facile. Soudain, il eût un plan très astucieux. Pourquoi ne pas attirer tout les loups, en passant par la glace, vers le camp? Non seulement, beaucoup de loups pourraient y tomber, mais en plus, on pourrait piéger les survivants. Mais avant cela, pour que ce soit bien efficace, il faudrait bien fragiliser la glace, et prévenir les autres. Alors, Arabronc prit la parole, avec un sourire assez froid:

"Pour ma part, je pense qu'il faudrait bien fragiliser la glace, avec nos propres pas; sans pour autant la casser, et attirer les loups vers notre camp, et leur tendre un piège. C'est très dangereux; mais c'est sans doute la meilleur solution. Bien sur, il faudra faire attention quand on fragilisera la glace. Mais bon, de toute façon, on sera là pour aider chacun de nos compagnons qui tombera. Comme je l'ai dit, c'est très dangereux, mais les loups pourront tomber très facilement dans la glace. Et pour les "survivants"... Et ben, vous les attaquerez par surprise. Je me propose pour attirer les loups, après qu'on ait fragiliser la glace. A moins qu'ici, il y ait une personne adepte de la course... Les autres, resteront dans le camp, pour piéger les loups qui auront survécu. Que pensez vous de ce plan?"

Ainsi, Arabronc avait fini ses paroles, en espérant que sa proposition ne sera pas rejetée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erco Skaline
Ambassadeur du Rohan à Dale
Ambassadeur du Rohan à Dale
Erco Skaline

Nombre de messages : 1111
Age : 25
Rôle : Seigneur d'Esgaroth

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim, descendant d'Eaden
- -: 31 ans
- -:

Quand les agneaux chassent les loups[Scénario ouvert] Empty
Quand les agneaux chassent les loups[Scénario ouvert] EmptyMar 21 Aoû 2012 - 9:32
Poli restait silencieux. Il faut dire qu'il s'y connaissait pas vraiment en chasse. Lui il préférait laisser cela aux autres, aux professionnels. Les plans que proposèrent ses compagnons lui semblaient totallement irréaliste. Surtout celui de Beany, une jeune hobbite, qu'il connaissait de vue. Son penchant pour Will était bien connu de tous. Les mauvaises langues s'en moquaient. Poli en revanche ne jugeait pas. Certes Beany était timide, mais Will était très aveugle pour ne pas voir la cour que lui fait chaque jour Beany.

Le hobbit secoua la tête encore une fois. Attiré les loups pour les abattre. C'était de la folie. En plus fragiliser la glace, c'était comme creuser la terre gelée. Pour la première fois Poli s'exprima Arabronc:

-Mon cher ami, je me présente: Poli pour faire court. Votre idée n'est peut-être pas la plus mauvaise, mais avec quoi va-t-on fragiliser la glace? Il faudrait des pioches....Autant y faire des feux......Vous parlez de abattre les survivants, mais avec quelles armes? Je n'ai des couteaux, certes ils coupent bien, mais ce ne sont que des petites lames.....

Il fit une pause et se trémoussa un peu. Il avait une idée. Enfin elle venait de son grande-oncle du côté du cousin du beau-frère de sa mère. Un hobbit qui s'était adonné de nombreuse année à la chasse aux lièvres. Bien sur c'était pas autant dangereux que la chasse aux loups, mais il pouvait toujours mourir de faim. Poli expliqua son idée au groupe d'une voix qu'il aurait voulu plus forte:

-On n'a cas construire des pièges....Et on les attire dedans avec de la nourriture....J'ai chez moi quelques morceaux de nourritures bien saignante....Ou l'on attrape quelques oiseaux ou lapins et on les met en appas.....On va pas prendre le risque de se mettre nous-même comme appas....C'est trop dangereux pour nous.....Enfin si vous cela vous chante de jouer au gibier, faites donc....Mais moi je ne jouerais pas à ce jeu.

Il se tut, puis ajouta:

-On est plus malin que les loups...Faut donc les piéger!!! Pas leur faire face arme en main...On a aucune chance de cette manière....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sighild Baldrick
Adepte des Arts Secrets
Sighild Baldrick

Nombre de messages : 235
Age : 29
Localisation : Va savoir...
Rôle : Mage/Sorcière

~ GRIMOIRE ~
- -: Semi-Elfe
- -: 115 ans (23 ans humain)
- -:

Quand les agneaux chassent les loups[Scénario ouvert] Empty
Quand les agneaux chassent les loups[Scénario ouvert] EmptyMar 21 Aoû 2012 - 15:22
"Ne sous estimez pas l'intelligence de ces animaux, leur meurte est bien plus conséquente que vous ne pourriez l'imaginer. "


A travers la brume, l'on vit apparaître à pied deux ombres. L'une était recouverte d'un chapeau pointu d'une couleur grise, le groupe pouvait voir qu'une légère lumière était portée sur un bâton, comme si cela était une grande torche. Les flammes du camp permirent au groupe de mieux appercevoir ces étrangers et cette femme qui venait de s'exprimer.

Une elfe sans aucun doute, à en juger de sa beauté, mais une semi-elfe trompée par ses magnifiques yeux d'herbe. Une semi-elfe vêtue comme un mage accompagnait d'un homme se tinrent enfin devant le groupe. Bien avant d'arriver au campement, le petit groupe s'était annoncé au guet repérait depuis bien longtemps par la belle. Observant rapidement le groupe, la dame salua d'un signe de tête ces personnes pour reprendre d'une voix calme:


"Je me nomme Sighild, je suis apprentie mage de la Cité Blanche. Mon maître Mitrhandir, qui est un ami de la communauté hobbit m'a demandé de le représenter en vous apportant mon aide et ma magie. L'homme qui se trouve à mes côtés vient du même lieu et voudrait vous aider tout autant que moi."


Sighild s'avança aved assurance, elle vit au loin l'un de ces confrères qu'elle salua d'un simple hochement de tête. La jeune elfe laissa à son compagnon le loisir de se présenter. Elle resta donc au côté de Calion Palanthir et ajouta :

" Nous venons tout droit du village de Bree, là où nos chevaux reposent paisiblement. Notre voyage à pied fut mouvementé. Les loups ont rapidement senti notre présence...ils ont tenté de nous attaquer. Par chance, nous avons réussi à les éloigner, par notre courage mais aussi grâce à la magie. Ils ont alors prit la fuite...sans doute pour attendre le moment propice où ils nous attaqueraient à nouveau."


La sage dame regarda alors Poli et lui dit:

"Votre idée de piège est intéressante mais il ne fera sans doute effet que quelque temps. Le chef de meute enverra quelques loups qui tomberont dans le piège, mais il comprendra bien assez vite la mascarade. Cette meute semble vouloir utiliser la Comté comme son territoire, aussi devons nous réfléchir rapidement au plan le plus judicieux. Vous n'êtes pas sans savoir leur fonctionnement, nombreux sont les récits qui les comte."


Elle prit une pause pour regarder à nouveau l'assemblée ainsi que son compagnon pour reprendreensuite:

"Le mieux serait de piéger les loups par groupe...Devenons les chasseurs et eux les gibiers, utilisons leur ruse contre eux-même. Il me semblerait judicieux de réfléchir à plusieurs pièges mais en différents lieux. La Comté est assez riche en paysage pour trouver plusieurs pièges qui diminueront ainsi leur nombre, pour ensuite les attaquer ou les chasser de ces terres."


La jeune mage attendit la réaction du groupe, elle regarda un instant Calion qui avait senti le sang. L'attaque des loups avaient sali l'épée du mage de sang, mais un loup avait également erraflé la jeune elfe qui saignait un peu à son bras gauche. Seul les elfes pouvaient le sentir, Sighild était quelque peu blessé au bras mais cela était caché sous sa cape. Une simple blessure qui ne lui coûterai pas bien cher...


Dernière édition par Sighild le Jeu 4 Oct 2012 - 21:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Borlin de la Moria
Garde de Khazad
Garde de Khazad
Borlin de la Moria

Nombre de messages : 52

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain
- -: 143
- -:

Quand les agneaux chassent les loups[Scénario ouvert] Empty
Quand les agneaux chassent les loups[Scénario ouvert] EmptyMar 21 Aoû 2012 - 19:13
Arabronc riait à l'intervention de Poli. Puis, il prit la parole:

"Poli... Rien de plus simple que de fragiliser la glace avec nos pieds. Et les feux, comme l'avait dit je ne sais plus qui, il faudrait aller prendre du bois, et il y a de grands risques de se faire attaquer. Et il ne resterait que très peu de loups; ils seraient pratiquement tous tomber. Cette stratégie, pourrait être dangereuse pour nous tous, car on risquerait de tomber dans la glace en la fragilisant, mais pour moi, c'est la seul possible. Et puis, si quelqu'un tombe, on l'aidera. Et, certes, on peut piéger les loups avec les nourritures, mais en quoi ils seraient piégés? Comme vous l'avez dit, ils sont plus nombreux et plus fort.... Vous vous contredisez fortement."

Puis, il se tourna vers une magicienne elfe, qui se nomme... Sirmghild? Ou peut-être Sarghild, ou bien Sighenild? Arabronc avait peu écouter cette elfe, il avait juste entendu parler de magie, et tout ça. Soudain, une idée lui traversa la tête, et le poussa à prendre la parole:

"Sirmghild, j'ai entendu parler de magie... Quelle sorte de magie pratiquez-vous? Est-ce qu'un de vos sorts a rapport avec le feu? J'espère que oui, mais de toute façon, n'importe quelle magie pourra nous aider contre ces saletés de loups. J'espère que vous êtes assez forte en magie Sighenild. Nous aurons besoin de votre pouvoir. En tout cas, bienvenue parmi nous."

Puis, il se tût, avant de tomber sous le poids de sa cape, qui était de plus en plus lourde à porter. Il se releva en disant tout bas avec un grand mécontentement:

"saleté de cape."

Arabronc senti la puissance de sa cape sur lui, une fois de plus augmenter. Combien de temps, encore pouvait-il lui résister?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calion Palantir
Elnaith de la Maison du Roi - Premier Nez
Elnaith de la Maison du Roi - Premier Nez
Calion Palantir

Nombre de messages : 506
Age : 24
Localisation : Imladris
Rôle : Régent d'Imladris/Elnaith de la Maison du Roi

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe Noldo
- -: 7500 à peu près
- -:

Quand les agneaux chassent les loups[Scénario ouvert] Empty
Quand les agneaux chassent les loups[Scénario ouvert] EmptyMar 21 Aoû 2012 - 21:17
Calion était parti très loin dans les bois, il n'a pas grimper aux arbres comme l'auraient fait ses congénères ou même les rôdeurs. Il préféra marcher pour éviter que ne se glace son sang, il savait que les loups l'épiaient mais ceux-ci ne l'ont pas attaqué. Calion ne sut pas pourquoi, pourtant les loups étaient plusieurs. Après plusieurs minutes d’errance à travers un petit bois, Calion revint vers le campement maintenant érigé avec en son centre un feu que l'on pouvait entendre crépiter plusieurs dizaines de mètres à l'avance. Alors qu'il revenait, le groupe s'agrandissait. En effet, deux personnes s'ajoutèrent à la petite troupe, un Homme, et autre personne que Calion reconnut tout de suite. Sighild, une apprentie mage de Minas Tirith qui avait combattu avec le capitaine durant une campagne contre des Gobelins. Calion lui adressa un signe de tête amical en guise de salutation. Le Noldo s'approcha du feu qui lui permit de se réchauffer un tant soit peu et fut rejoint par la magicienne. Calion lui adressa un sourire, lorsque que le Noldo eut vent du lieu de départ de la magicienne et de son ami, il ne put s'empêcher de penser à son cheval laisser lui aussi à Bree au Poney Fringant.

Alors que Narmacìl scrutait le feu, il entendit Sighild parler de pièges et pensa alors qu'elle parlait de son plan. Mais quand il vit qu'elle prononçait ces mots à l'attention du Hobbit, le Noldo pensa *Pardon ? Son idée ? L'idée des appâts est la mienne. Pendant mon absence, ce Hobbit a du en profiter pour s'emparer de mon idée* À travers ses pensées, le caractère fier et hautain du Noldo se révéla. Alors que Sighild expliquait son plan, Calion fixait ce Hobbit qui se nommait Poli, mais ce n'était pas un regard méchant, pas non plus un mépris, mais un regard sérieux, et un visage sans la moindre présence d'un sourire. Sighild continuait de parler et Calion se tourna vers elle et son bras gauche puis plongea son regard dans celui de la magicienne qui regardait alors le Hobbit. Le Noldo sentit que quelque chose n'allait pas, même si la gravité n'était pas extrême, Calion savait que la magicienne était alors blessée. Celle-ci se mit à regarder Narmacìl qui lui sourit.


"Bon sinon, il faudrait quand même se dépêcher, parce que l'heure tourne et nous pourrions être surprit par une quelconque attaque. Je suis prêt à y aller maintenant pendant que vous vous préparez, je ne ferai que les attirer."


Quand les agneaux chassent les loups[Scénario ouvert] 859968signaturecalion4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celarith Nydaem
Rôdeur
Rôdeur
Celarith Nydaem

Nombre de messages : 110
Age : 25
Localisation : Dans la fôret
Rôle : Rôdeur

~ GRIMOIRE ~
- -: Dùnadan ,semi elfe
- -: 27 ans
- -:

Quand les agneaux chassent les loups[Scénario ouvert] Empty
Quand les agneaux chassent les loups[Scénario ouvert] EmptyMar 21 Aoû 2012 - 22:52
Celarith toujours de guet scrutait la forêt, son sang de semi-elf l'aidait bien. Même si il préfèrait se faire passé pour un simple Homme, il ne pouvait mettre de côté cette partie de lui. Il écoutait en même temps les idées des membres restés au camp.
Arabronc se bornait à vouloir brisé la glace, pire il voulait le faire avec ses pieds! A moins d'avoir des blocs d'acier en guise de pieds, s'était une idée impossible.
Quoi que bonne idée si la glace n'était pas si épaisse.Poli quand à lui a très vite écarté l'idée d'Arabronc, il proposa d'utiliser une méthode destiner à la chasse aux lapins. A se moment , le Rôdeur vit 2 ombres se dessiner. Une elf qui l'avait surement déjà repéré accompagné d'un Homme. L elf le salua et Celarith comprit qu'ils se joignaient au groupe également.
La nouvelle venue devait avoir entendu l'idée de Poli car en atteignant le camp elle répondit:

-Ne sous estimez pas l'intelligence de ces animaux, leur meute est bien plus conséquente que vous ne pourriez l'imaginer.[/b]

C'était éxacte, le Rôdeur avait entendu des rumeurs sur ces loups hors du commun, d'une intelligence bien supérieur aux autres loups.

-[b]Je me nomme Sighild, je suis apprentie mage de la Cité Blanche. Mon maître Mitrhandir, qui est un ami de la communauté hobbit m'a demandé de le représenter en vous apportant mon aide et ma magie. L'homme qui se trouve à mes côtés vient du même lieu et voudrait vous aider tout autant que moi.
Nous venons tout droit du village de Bree, là où nos chevaux reposent paisiblement. Notre voyage à pied fut mouvementé. Les loups ont rapidement senti notre présence...ils ont tenté de nous attaquer. Par chance, nous avons réussi à les éloigner, par notre courage mais aussi grâce à la magie. Ils ont alors prit la fuite...sans doute pour attendre le moment propice où ils nous attaqueraient à nouveau.


*Ainsi ils les ont vus...* Sighild proposa un autre plan

-Votre idée de piège est intéressante mais il ne fera sans doute effet que quelque temps. Le chef de meute enverra quelques loups qui tomberont dans le piège, mais il comprendra bien assez vite la mascarade. Cette meute semble vouloir utiliser la Comté comme son territoire, aussi devons nous réfléchir rapidement au plan le plus judicieux. Vous n'êtes pas sans savoir leur fonctionnement, nombreux sont les récits qui les comte.

Le mieux serait de piéger les loups par groupe...Devenons les chasseurs et eux les gibiers, utilisons leur ruse contre eux-même. Il me semblerait judicieux de réfléchir à plusieurs pièges mais en différents lieux. La Comté est assez riche en paysage pour trouver plusieurs pièges qui diminueront ainsi leur nombre, pour ensuite les attaquer ou les chasser de ces terres.


C'était une bonne idée en soit c'était vrai. Narmacìl rentra justement à se moment la.
Ce dernier salua la nouvelle venue et avait l'air de la connaitre, ils se jetaient des regards et tout comme Celarith, il avait remarqué que la magicienne avait l'air blessé.

Le Rôdeur descendit de son poste et vint les rejoindres.

-Narmacìl a raison, nous devons nous décider. Je vais envoyé OeilDeNuit chercher leur tanière, il est bien plus intelligent que l'on ne peut le penser.

Celarith fit une pause et murmura quelques mots à son compagnon qui disparu dans les ombres.

-Ensuite, 2 choses: Narmacìl, as-tu découvert quelque chose pendant ton exploration?
Quand à vous demoiselle Sighild, vous les avez combattus, comment fonctionnent-t-ils? A quoi ressemblent-t-ils?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alikin Talimar
Citoyen
Alikin Talimar

Nombre de messages : 13

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: 105
- -:

Quand les agneaux chassent les loups[Scénario ouvert] Empty
Quand les agneaux chassent les loups[Scénario ouvert] EmptyMer 22 Aoû 2012 - 21:25
Popo se tenait à l'écart du petit groupe. Après avoir considérablement ravivé le feu, il s'était mis de côté pour se consacrer à ses tâches. Deux individus avaient rejoint le groupe pendant ce temps, mais Popo ne savait pas de qui il s'agissait. Il avait décidé qu'il resterait au campement, pour le bien être du groupe après tout, donc il ne se souciait pas de toutes ses discussions sur comment chasser le loup et n'avait pas pris la peine d'écouter ce qu'avait à dire les nouveaux venus.

A vrai dire, il avait déjà bien assez à faire avec un problème bien plus personnel .. Il avait toujours dormi dans sa maison, ou à la belle étoile évidemment, et c'est bien la première fois qu'il devait monter une tente .. Surtout un aussi grand modèle .. Il lui semblait que seul, il n'arriverait pas à grande chose. Mais c'était la tâche qu'il avait choisit, et si Popo avait une certaine tendance à la flemme, vous l'aurez remarqué je crois, il n'aimait pas que les rares choses qu'il faisait soient imparfaites.
Aussi décida-t-il de faire fonctionner ses méninges, qui comme il l'a été dit un peu plus tôt, était capable de bien des choses lorsqu'il s'en donnait la peine. Et alors que plans farfelus ou réalistes s'enchainaient à quelques pas de lui, il se mit en réflexion. Il était bien peu évident au premier regard que le hobbit finirait pas obtenir quelque chose d'habitable. La chose qu'il montait était constamment plus difforme au fur et à mesure qu'il essayait de l'arranger, et les piquets tombaient à peine ils étaient élevés. Après un intense combat seul avec la toile et les morceaux de fers, il parvint finalement à monter la tente. Ce n'était pas un château fortifié qui leur permettrait de se préparer à la bataille en sécurité, mais elle allait au moins leur permettre de se réunir à un endroit à l'abri du vent et de se réchauffer tous ensemble.

Mais pour cela la première étape était de faire un petit feu à l'entrée de la tente. Il ne devait pas être trop gros pour ne pas embraser leur demeure, mais il fallait tout de même qu'il soit suffisant à réchauffer l'atmosphère. Ce n'était pas un problème pour notre petit hobbit qui avait appris d'un grand chef cuisinier hobbit comment bien jauger la puissance d'un feu. Aussi un feu se dressa bien vite à l'entrée de la tente, sous la toile, mais avec la place suffisante pour respirer et ne pas enflammer la toile. Une douce chaleur s'en émanait et allait bien vite emplir la tente.

Cette tâche accompli, Popo se dit qu'il était bien temps pour lui de se reposer. Il l'avait bien mérité après tant d'effort. Il avait bien le droit de profiter un peu de son travail! Et d'ailleurs, plus que de repos, il avait besoin de reprendre des forces! Il prit donc un poulet dans le sac de victuailles et commença à le faire rôtir sur le feu qu'il trouva fort adapté à la tâche, même si ce n'était pas son but originel. Il sortit également sa pipe et décida de fumer en attendant que son goûter soit prêt.

Quand les agneaux chassent les loups[Scénario ouvert] Hobbit2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aranuir Dunadan
Ambassadeur d'Arnor
Ambassadeur d'Arnor
Aranuir Dunadan

Nombre de messages : 109
Age : 22
Localisation : Minas Tirith
Rôle : Ambassadeur d'Arnor en Gondor

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme d'Arnor
- -: 33 ans
- -:

Quand les agneaux chassent les loups[Scénario ouvert] Empty
Quand les agneaux chassent les loups[Scénario ouvert] EmptyJeu 23 Aoû 2012 - 17:58
Aranuir, jusqu'alors resté en retrait, laissant Sighild parler pour prendre le temps d'analyser correctement la situation. Il restait là, dans l'ombre de sa capuche, à scruter chaque visage et à écouter chaque mot avec intérêt. Il sortit de son état méditatif à la seconde question de Celarith.

- Ils ne sont pas ce qu'on peut appeler des loups habituels, ils sont plus massifs, plus forts, leur pelage est pâle et leurs yeux prennent une teinte écarlate. Tout cela, vous vous en serez douté, plusieurs histoires les décrivent, mais par-delà le physique, il ne vous faut pas sous-estimer leurs capacités mentales. Ils ont l'esprit vif, quoi que bestial, ils ont l'instinct du prédateur et la ruse du chasseur à la fois.


La compagnie se retourna vers lui, surpris par ses paroles, car habitués de le voir dans inanimé dans le silence. Certains continuèrent à parler, d'autres l'écoutaient attentivement. Celarith lui témoigna sa reconnaissance pour sa réponse claire et rapide.

- Il y a une autre chose que vous ne devrez jamais oublier. Ce ne sont pas des bêtes, ce sont des monstres, les descendants des créatures de Morgoth elles-mêmes. Considérez qu'ils ne vivent pas, comme tout animal, pour survivre et se reproduire. Un sang souillé coule dans leurs veines, ils vivent pour tuer, rien de plus.


La plupart des membres du groupes prirent ce dernier discours pour inutile, se disant qu'ils savaient déjà qu'ils avaient affaire à des bêtes féroces et qu'il était inutile de le préciser. Jusqu'à ce que l'homme dit quelque chose qui les éveilla.

- Ceux qui m'auront bien écouté auront compris que ces pièges que vous élaborez seront inutiles. Je m'explique : Ces créatures vivent pour tuer, ils ne s'occuperont de la nourriture déjà morte qu'une fois au seuil de la mort. En prenant cela en considération, sans oublier le fait que la Comté est un endroit fertile où vivent maintes espèces d'animaux en grande quantité, sans compter les Hommes, les Elfes et les Hobbits qui s'y trouvent... Ils n'iront pas chercher de viande dans un piège, puisqu'ils éprouvent un trop grand plaisir à faire souffrir et à tuer. Alors à moins de donner des hommes en appât, les pièges ne seront pas efficaces. Et même avec des appâts vivants, Sighild l'aura dit, ce ne sera que peu efficace, puisque le chef de meute enverra d'abord un éclaireur.


Une partie de la compagnie acquiescèrent au discours leur semblant fort réfléchis, tandis que certains défenseurs des l'idée du piège préférèrent le mettre en doute. Aranuir ne s'en souciait pas, homme de parole, il savait qu'il avait dit ce qu'il avait à dire, c'est à dire ce qu'il croyait bon pour l'avenir des autres. Par contre, certains en vinrent à se demander d'où cet homme venu de nulle part tirait ces informations, ce qui créa de la méfiance au sein du groupe. Aranuir termina sur une note simple.

- Ce qui importe pour le moment, c'est de s'occuper de la blessure de mon amie Sighild et de se regrouper pour s'organiser, car les loups, eux, le sont déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lord-of-the-rings.forums-rpg.com/h9-accueil
Celarith Nydaem
Rôdeur
Rôdeur
Celarith Nydaem

Nombre de messages : 110
Age : 25
Localisation : Dans la fôret
Rôle : Rôdeur

~ GRIMOIRE ~
- -: Dùnadan ,semi elfe
- -: 27 ans
- -:

Quand les agneaux chassent les loups[Scénario ouvert] Empty
Quand les agneaux chassent les loups[Scénario ouvert] EmptyVen 24 Aoû 2012 - 19:51
L'Homme qui accompagnait Sighild répondit à la 2ième interrogation du Rôdeur:

- Ils ne sont pas ce qu'on peut appeler des loups habituels, ils sont plus massifs, plus forts, leur pelage est pâle et leurs yeux prennent une teinte écarlate. Tout cela, vous vous en serez douté, plusieurs histoires les décrivent, mais par-delà le physique, il ne vous faut pas sous-estimer leurs capacités mentales. Ils ont l'esprit vif, quoi que bestial, ils ont l'instinct du prédateur et la ruse du chasseur à la fois.

Ses paroles attirèrent l 'attention de certains membres du groupe, dont Celarith.
L'homme avait l'air de connaitre autre chose sur ces loups...


-Continué je vous prie répondit le Rôdeur d'un tont intéressé.

- Il y a une autre chose que vous ne devrez jamais oublier. Ce ne sont pas des bêtes, ce sont des monstres, les descendants des créatures de Morgoth elles-mêmes. Considérez qu'ils ne vivent pas, comme tout animal, pour survivre et se reproduire. Un sang souillé coule dans leurs veines, ils vivent pour tuer, rien de plus.

Il fit une courte pause puis continua .

-Ceux qui m'auront bien écouté auront compris que ces pièges que vous élaborez seront inutiles. Je m'explique : Ces créatures vivent pour tuer, ils ne s'occuperont de la nourriture déjà morte qu'une fois au seuil de la mort. En prenant cela en considération, sans oublier le fait que la Comté est un endroit fertile où vivent maintes espèces d'animaux en grande quantité, sans compter les Hommes, les Elfes et les Hobbits qui s'y trouvent... Ils n'iront pas chercher de viande dans un piège, puisqu'ils éprouvent un trop grand plaisir à faire souffrir et à tuer. Alors à moins de donner des hommes en appât, les pièges ne seront pas efficaces. Et même avec des appâts vivants, Sighild l'aura dit, ce ne sera que peu efficace, puisque le chef de meute enverra d'abord un éclaireur.

Ainsi, ces loups descenderaient des créatures infâmes de Morgoth, quant à leur instint de tueur et leur envie de sang, Celarith l'avait déjà comprit.
Celarith acquiesca, mais il remarqua l'inquiètude de ce dernier portait sur la blessure infligé à son amie, dissimulé sous les vêtements.


- Ce qui importe pour le moment, c'est de s'occuper de la blessure de mon amie Sighild et de se regrouper pour s'organiser, car les loups, eux, le sont déjà.

-Vous avez raison, je vais allé chercher mes onguents mais je vais d'abord examiné cette blessure si vous le voulez bien?

Le Rôdeur se tourna vers Sighild pour attendre sa réponse, celle-ci avait l'air réticente éssayant de faire comprendre que se n'était rien mais il insista.
Celarith, vivant bien souvent dans la forêt avait appris à reconnaitre les herbes curatives et ainsi se préparer des onguents éfficaces pour chaque cas.

-La blessure n'a pas l'air infecté ni bien vilaine mais je vais tout de même vous donner un peu de mon onguent.

Sur ces mots, il sorti de son sac un pot contenant son mélange et en appliqua un peu sur la blessure qu'il recouvra ensuite d'un bandage de tissu.

-Cela devrait faire l'affaire, d'ici un jour celà devrait allé beaucoup mieux.
Je pense que nous pouvons maintenant écouté notre cher Narmacìl?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calion Palantir
Elnaith de la Maison du Roi - Premier Nez
Elnaith de la Maison du Roi - Premier Nez
Calion Palantir

Nombre de messages : 506
Age : 24
Localisation : Imladris
Rôle : Régent d'Imladris/Elnaith de la Maison du Roi

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe Noldo
- -: 7500 à peu près
- -:

Quand les agneaux chassent les loups[Scénario ouvert] Empty
Quand les agneaux chassent les loups[Scénario ouvert] EmptyVen 24 Aoû 2012 - 21:13
Calion n'avait eu l'air d'être entendu que par le rôdeur qui était très attentif à tout ce qui se passait ce qui se disait autour de lui. Il ne manquait rien, aucune remarque, aucune idée ou stratégie. Calion commençait à le considérer jusqu'à ce que ce semi-elfe le tutoya ... Peu de personne tutoyèrent le capitaine durant sa vie, là, un inconnu qui ne partage même pas son sang le tutoie. Cela passait mal chez Calion sans savoir pourquoi, le tutoiement ? Il a déjà du mal avec le seul ami qu'il ait, alors avec un inconnu ... N'y pensons même pas. Pourtant, Narmacìl laissa le semi-elfe continuer à le tutoyer, alors que lui, préférait le vouvoiement. Alors l'ancien ambassadeur des rois Noldor répondit au rôdeur.

"Eh bien, j'ai bien senti que l'on m'épiait sans savoir de quoi il s'agissait, il faisait très sombre, mais j'ai tout de même ressenti une présence maléfique, comme si Morgoth lui-même m'entourait. Ayant déjà combattu ses sbires, je sais que j'aurais pu mourir à n'importe quel moment vu que j'étais seul. Mais je ne laissa rien paraître si bien qu'ils ne m'attaquèrent pas. Il est évident qu'il ne s'agit pas là de loups ordinaires ... la Comté n'est pas que ce havre de paix raconté dans les livres j'ai l'impression."

Sa dernière phrase le fit sourire, en effet, Calion ne connaissait ce pays que par les livres de sa bibliothèque. Alors que son sourire disparaissait, Calion remarqua que Popo le Hobbit avait l'air fatigué.
*Ne me dites pas qu'il est épuisé alors qu'il a monté une tente et fait un feu ? Qu'est-ce que c'est que cette mentalité ?* Mais Calion ne voulut pas rester sur ce Hobbit fainéant qui allait maintenant manger.

Aux côtés de Sighild se tenait un Homme, son discours confirmait les craintes de Narmacìl qui vit arriver son aigle au moment où l'Homme finit de parler. Terendul se posa sur l'épaule droite de l'Elfe qui sortit à ce moment-là un sac d'où il prit quelques graines qu'il donna à son oiseau qui s'envola à nouveau et qui disparut. Alors que le rôdeur alla soigner la magicienne, Calion s'approcha de l'Homme qui avait accompagné Sighild.


"Hum ... J'ai l'impression que vous en savez beaucoup sur ces créatures. Comment savez-vous cela ? Êtes-vous un érudit ? Parce que pour savoir cela, il faut lire et savoir les anciennes légendes. J'ai participé à des batailles contre les sbires de Morgoth, je peux vous assurer que ça ne sera pas facile. Calion se mit à chuchoter. Je me demande même si certains des Hobbits ici ne finiront pas dans les gueules de ces loups. C'est à titre préventif que je dis cela. Il faudra bien les protéger, je ne remets pas en cause leur courage ... du moins pour certains, son regard se porta sur Popo, mais ils ne sont pas armés, et ce ne sont pas des couteaux de cuisine qui tueront ces loups. Calion regarda alors tous les Hobbits de la compagnie puis se retourna vers l'Homme et lui tendit la main. On me surnomme Narmacìl, et vous ?"


Quand les agneaux chassent les loups[Scénario ouvert] 859968signaturecalion4


Dernière édition par Calion Palantir le Ven 24 Aoû 2012 - 21:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Quand les agneaux chassent les loups[Scénario ouvert] Empty
Quand les agneaux chassent les loups[Scénario ouvert] Empty
Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quand les agneaux attaquent le loup [RP de Groupe - Présent]
» Quand on rêve éveillé. [Pv Jann et Sweety]
» Prise de risque - L'agneau dans le repère des loups [Pv. Ryuho D. Shikki]
» Scénario : Attaque à la lisière de Fangorn (S.D.A)
» Quand la Diaspora Tousse, Haïti a la Fièvre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Les Terres du Milieu - :: La Comté :: Hobbitebourg-
Sauter vers: