Autour d'un fantôme, il n'y a rien

Aller en bas 
Sirion Ibn-Lahad
Pair du Royaume d'Arnor - Surnommé le Fantôme
Pair du Royaume d'Arnor - Surnommé le Fantôme
avatar

Nombre de messages : 1574
Age : 25
Localisation : Arnor

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme du Sud (Khand)
- -: 34 ans
- -:

Sam 24 Nov 2012 - 14:43
Furgas roula le parchemin qu'il venait de lire et le dissimula dans un repli de sa tunique. Il fallait vite les mettre tous au courant. Avec prestance, le vieil homme attrapa une plume et plusieurs feuilles de papier vierge. Plusieurs fois, il rédigea la même lettre.

***

Quelques jours passèrent. La réunion devait avoir lieu dans un lieu caché, son retour se faisait dans le plus grand secret. Ils n'étaient pas encore tous arrivés mais cela ne devait plus tarder.

- Alors il se décide enfin à reprendre les choses en main ici ? lança Alruc.
- Ne crois pas qu'il ait pris du repos. J'ai entendu plusieurs rumeurs et si elles sont vraies, il n'a pas chômé, lui répondit calmement Furgas, assis sur une chaise simple.

Alruc faisait les cent pas, tandis que les trois autres agents patientaient, autour de la table. Furgas était crispé. Il allait devoir annoncer la mort de Megrez, elle datait de quelques mois maintenant mais Sirion ne s'était plus montré depuis la fin de l'enterrement de feu Theneor. Et les Valar savaient que bon nombre de choses s'étaient déroulées entre temps.

Soudain, on frappa à la porte.

D'un signe de tête, Alruc s'assigna la tâche d'aller ouvrir à celui qui les avait réunis ici. L'homme portait un long manteau noir et une capuche voilait son visage, il entra rapidement.

- On t'a suivi ? lui demanda l'homme aux cheveux roux.

Sirion ne répondit pas.

- Senta était trop loin pour espérer le voir ce soir, continua Furgas. Dundas et son compagnon sont en route depuis Dol Guldur, ils arriveront certainement d'ici la nouvelle lune. Content de te revoir, Ibn-Lahad.

Le Fantôme fit un tour de table, capuche toujours baissée. Il caressa de ses doigts longilignes le meuble de bois fin. Se plaçant près du doyen de leur groupe, l'Agent d'Arnor posa ses mains devant lui contre la table. Furgas put y voir une chevalière qu'il n'avait jamais aperçu avant, une chevalière avec gravé dessus.... un M couronné.

- Que...
- Moi aussi je suis content de vous voir,
dit l'individu avec une voix qui n'était pas celle de Sirion Ibn-Lahad.

En un éclair, l'homme balaya son bras droit devant lui, plantant son poignard dans la poitrine de Furgas. La porte d'entrée céda contre une force extérieure, Alruc fut plaqué au sol. Pendant ce temps, l'inconnu avait tranché la gorge d'un des trois autres agents du Nord. Des carreaux vinrent se planter dans les corps des deux rescapés. Bientôt quatre hommes armés et portant une cape noire et blanche pénétrèrent dans la salle.

Alruc était à moitié écrasé par la porte de la masure. L'un des nouveaux arrivants étant resté au-dessus, le maintenant prisonnier.

L'homme à la capuche s'approcha de lui et dégaina une lame courte recourbée avec des dents sur l'un des tranchants.

- L'espoir d'un retour du chef... Voici maintenant la désillusion. Votre maître vous a abandonné, et vous allez mourir ici. Bientôt votre roi aussi mourra, pour s'être joué de nous.

Puis l'assassin enfonça sa lame terrifiante dans la gorge d'Alruc. Du sang s'échappa de sa bouche et l'homme retînt la tête du mourant alors que des spasmes envahissaient son corps.
Furgas agonisait toujours sur sa chaise, observant la scène avec des yeux humides. Le tueur se releva et se dirigea vers le vieil homme.

- Je te remercie de m'avoir dit qu'il en restait trois dans la nature, nous nous occuperons d'eux dès leur retour.
- Vous n'êtes que ... des lâches,
murmura Furgas. Aucune de vos victoires n'est honorable car votre cause ne l'est ... pas.

Ce fut le dernier râle du doyen. L'homme marcha vers la sortie.

- Nettoyez-moi tout ça, Caleb ne veut laisser aucune trace. Si tout se passe bien, le Nain devrait déjà avoir capturé cet Ibn-Lahad. L'Arnor sera bientôt à nous.




« Œil pour œil, dent pour dent. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laplumedunvoyageur.fr
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Regarde autour de toi, les arbres sont en fleurs
» [Idée Scénario] bourre-pif autour d'un feu de camp
» Gâteau des fantômes
» Cédric Diggory [ Pouffy-Fantôme ]
» Réflexion autour d'un repas [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Les Terres du Milieu - :: L'Arnor :: Annúminas-
Sauter vers: