Une Requête Aventureuse

Aller en bas 
Radamanthe
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
avatar

Nombre de messages : 3567
Localisation : Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 53 ans
- -:

Sam 16 Fév 2013 - 18:16
L'homme soupira un instant en songeant qu'une fois sa mission terminée, il lui faudrait disparaître à nouveau dans la nature. Ces quelques heures passées dans la ville, au milieu de la civilisation, lui avaient fait le plus grand bien. Malgré sa débrouillardise, il avait l'habitude du luxe et du raffinement, pas de l'aventure dans la forêt. Plus maintenant en tout cas, plus après toutes ses années. Son exil forcé pour échapper aux sbires de la Couronne de Fer l'avait affaibli, mais cela faisait maintenant déjà plusieurs semaines qu'il les baladait avec succès, survivant dans la nature sans aucune assistance. Cet arrêt à Osgiliath lui avait fourni l'occasion de retrouver des forces, tout aussi risque que cela soit. Risqué mais nécessaire aussi. Les moyens de communications entre les Pères avaient bien marché. Il était maintenant au courant de toutes les dernières découvertes des Passeurs, et il savait ce qu'il tenait de faire. Mais pour cette mission, les messages codés étaient inutiles. Il n'avait pas de code commun avec sa cible et ne pouvait se risquer au seul usage d'un Pigeon. Il n'avait dès lors qu'une solution. Une lettre non-codée, certes, mais remise en main propre, par lui-même.

Cette lettre, il l'avait écrite quelques instant auparavant seulement, par mesure de précaution, au cas où il se faisait capturer par un agent de l'Ordre. Hautement improbable, bien sûr, il était bien plus doués qu'eux mais avec les intérêts en jeu, il se devait d'être extrêmement prudent. Il avait choisi d'attendre sa cible du côté des entrepôts, dans la partie Est de la ville. Avec ses nouvelles responsabilités, sa cible devait bien aussi s'y rendre, et le vieillard serait bien moins repérable là qu'à l'Ouest. Avec son long séjour loin de toute civilisation, son apparence n'était guère envieuse. Déjà loin étaient les jours où il était vêtu de vêtement frappe-à-l'oeil à Minas Tirith. C'était des vêtements miteux et sales de voyageur qu'il avait sur le dos et sa barbe blanche n'avait plus rien de soigné. Ce n'était pas vraiment le genre de personnage que l'on avait l'habitude de voir aux alentours du Siège de la Compagnie et son approche n'en aurait été que plus risquée.

Sa cible apparut précisément quelques instants après que le vieil homme ait pris son poste d'observation. Tout était calculé, rien laissé au hasard. Il avait longtemps réfléchi à la manière de procéder et avait conclu qu'il était inutile de chercher à être discret. La méthode consistant à glisser le papier dans sa poche ne marcherait jamais avec un tel homme, qui était aussi doué que lui. Il risquerait juste de se faire prendre pour un voleur et cela ne lui aurait attiré que des ennuis. Il s'approcha donc du petit groupe contenant celui qui occupait de façon intérimaire la position de Maître de la Compagnie. De nombreux dockers allaient dans la même direction, lui permettant de se fondre dans la masse avec la démarche mal assurée d'un mendiant. Arrivé là, il le héla d'une voix hésitante.

"L'aumône pour un pauvre vieillard, mon bon Maître..."

Ce n'est pas par bonté d'âme que Saemon Havarian glissa une piécette dans la main du vieillard mais bien parce les yeux habiles de l'espion n'avaient pas manqués d'y remarquer la lettre savamment pliée dont il s'empara en même temps. Un remerciement plus tard et le vieil homme avait disparu, en route pour l'exil de l'ermite à nouveau, ne laissant derrière lui qu'une lettre à Saemon.

Renard Clairvoyant a écrit:

Très cher Saemon Havarian,

si par le plus des hasards vous reconnaissez cette écriture, sachez que c'est en ma qualité de Père de la Loge des Passeurs d'Etoiles que je vous écrit. L'absence de convention de code entre nous m'a obligé à entrer en contact avec vous de façon quelque peu cavalière. D'entrée, je ne peux m'empêcher de préciser que je ne rejoins pas la position de l'un de nos anciens membres, et que j'ai pleine conscience des sacrifices que vous avez soufferts. Mais vous n'êtes pas sans savoir que l'Ordre est puissant encore. C'est donc pour solliciter une collaboration cette fois-ci que je vous écris.

Nous avons appris de sources concordantes que le Quartier Général de l'Ordre se trouve à Vieille-Tombe, dans la contrée de Rhûn. Nous sommes persuadés d'avoir une chance de finalement mettre un terme à leurs agissements maléfiques. Mais l'accès au pays des Orientaux est risqué et strictement contrôlé par la reine. Une force armée aurait toutes les peines du monde à parvenir à destination. Nous ne sommes cependant pas sans savoir que la Compagnie du Sud continue d'entretenir des rapports commerciaux avec l'Orient. Nous en sommes donc arrivés à la conclusion qu'une caravane marchande pourrait nous permettre d'atteindre discrètement Vieille-Tombe et de porter un coup puissant à l'Ordre.

C'est pour cela que vous prions d'utiliser l'héritage que vous a accordé Cantelmo de Sora pour nous aider dans cette réalisation. Nous sommes bien conscients des retombées négatifs potentiels sur la Compagnie mais il va sans dire que à part quelques accords, son nom ne serait jamais mentionné. Je ne peux aussi m'empêcher de vous rappeler que si Cantelmo n'avait pas fait ce qu'il a fait, ce n'est peut-être pas à vous que j'écrirais cette lettre. Je vous prie de vous rappeler de son sacrifice en prenant une décision. D'autre part, il ne nous est pas inconnu que votre titre de Maître n'est qu'intérimaire et est loin d'être acquis. Lorsque le vote viendra, nul doute que vous trouverez intéressant de faire part à ce cher Asthrabal que des documents prouvent qu'il a fait quelques affaires avec l'Ordre. Quelques histoires de magie noire qui pourrait bien ternir sa réputation. Je ne doute pas que la peur du scandale suffise à encourager l'homme dans un certains sens, car il se pourrait bien que ces documents entrent en votre possession comme par enchantement.

Aussi, cher Saemon, vous prierais-je, quand des visages familiers se présenteront à Osgiliath, de garder cette opportunité en tête et vous souvenir de la noblesse de celui qui était un ami cher.

Avec mes salutations les plus distinguées,
Renard Clairvoyant, Père de la Loge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saemon Havarian
Grand Maître de la Compagnie du Sud
avatar

Nombre de messages : 81

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain
- -: impossible à dire
- -:

Dim 17 Fév 2013 - 15:27
Saemon parcouru le document rapidement. Il pris bien garde de ne rien montrer de sa surprise. Il savait depuis longtemps que Cantelmo de Sora ne lui avait pas cédé sa place par pure bonté d'âme. Il savait également qu'il aurait régulièrement des petits services à rendre pour payer sa dette. Néanmoins, il était désormais suffisamment puissant que pour décider seul de la destination de ses services.

Il s'approcha négligemment d'un des nombreux braseros qui avaient étés disposés dans le quartier avait de réchauffer les coeurs et les mains des passants. Discrètement, il fit tomber le petit papier dans le feu, faisant disparaître toute trace de l'échange qu'il venait d'avoir avec le père de la loge.

Un homme, petit et maigre s'approcha à son tour du brasero.

" Il ne fait pas chaud aujourd'hui..."

Saemon acquiesçat silencieusement.

" L'occasion de manger une bonne soupe."

L'autre sourit, au vu de son allure il ne devait pas en manger souvent.

" Comment est la soupe de cette auberge ?"

Il jeta un oeil à une petite auberge au nom très original "L'auberge des entrepôts".

" Elle est bonne..."

Le visage de l'homme changea instantanément, contrairement à celui de Saemon.

" Je crains malheureusement que mon cheval ne soit pas en mesure de me mener bien loin... Je l'ai acheté à un nain qui ne l'a pas ménagé. Il l'a acheté à un bourgeois qui n'allait pas dans la même direction. Il n'allait pas non plus dans la même direction que vous."

Saemon fouilla sa poche et en tira quelques pièces qu'il tendit à l'inconnu.

" Voilà de quoi vous acheter une soupe en attendant... tenez moi au courant si vous bougez."

L'autre s'inclina et s'éloigna en le remerciant. Ainsi, Eggon Masstak et Garìn Doigts-d'Or avaient décidé de se rallier à la famille Goloth. Ashtrabal quant à lui semblait faire le choix de soutenir un Maître faible et qui ne l'embêterait pas trop... Eamon de Ronce était tout trouvé.
Saemon avait besoin d'Asthrabal pour pouvoir aller chercher Eamon... il avait besoin des infos que lui avaient promises Renard.
Il se remit en marche, le pas assuré en direction de l'entrepôt de la famille de Sora. La caravane vers Vieille-Tombe allait prendre un peu de retard et se voir augmentée de quelques chariots.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Minas Tirith et Gondor - :: Le Royaume de Gondor :: Anórien :: Osgiliath-
Sauter vers: