Evart Praven ~ Votre humble serviteur (et créancier)

Aller en bas 
Evart Praven
Noble du Gondor
Noble du Gondor
avatar

Nombre de messages : 235
Age : 25
Localisation : Minas Tirith
Rôle : Noble marchand

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain
- -: 21 ans
- -:

Jeu 18 Avr 2013 - 23:38
Points généraux


Nom : Praven
Prénom : Evart
Age : 23 ans
Sexe : Masculin
Race : Humain du Gondor

Alignement : Loyal Mauvais
Rôle : Noble



Description physique


Taille : 1 mètre et 80 centimètres
Poids : 70 kilogrammes
Cheveux : châtains foncés d’une taille moyenne coupés élégamment
Yeux : bleu saphir
Peau : pâle


Physiquement, Evart a un physique très aristocratique. En effet, il dispose d'un visage harmonieux avec un nez busqué,  des traits anguleux, une bouche fine et de couleur vermeille, de grands yeux d'un bleu profond, une peau relativement pâle et des cheveux châtains foncés. En outre, il est assez grand pour un humain normal puisqu'il fait près d'un mètre quatre-vingt pour environ soixante-dix kilogrammes.

S'il n'est pas particulièrement musclé ou endurant, il est tout à fait capable de se battre, de monter pendant plusieurs heures ou de partir à la chasse. Par contre, il résiste bien à la souffrance et sait se montrer dur sans le laisser paraître.

Description psychologique



Issu d'une vieille famille noble du Gondor, Evart est le représentant typique de cette aristocratie arrogante et empreinte d'un sentiment de supériorité envers ceux qui n'ont pas le sang bleu. Il est donc quelqu'un de particulièrement arrogant et qui n'hésitera pas à rabaisser et humilier ces « inférieurs ». A contrario, il n'hésitera pas à adopter une attitude flagorneuse et conciliante envers les personnes d'un rang plus élevé ou celles dont il espère tirer profit.

En outre, Evart est une personne particulièrement avide. Avide de pouvoir, il a pour but d'augmenter son influence et d'obtenir un poste important dans l'administration royale. Avide d'argent, le jeune homme dépense sans compter, et donc, à de grands besoins d'argent pour cela il est à l'affut de bonnes affaires, y compris illégales.

Il est néanmoins quelqu'un d'intelligent qui sait habilement dissimulé ses ambitions et sa cupidité qui  n'est pas méchant par nature et, si cela ne contrevient pas à ses intérêts, peut faire des choses que certains qualifieraient de « bonnes ».


Capacités




Comme tout noble qui se respecte, Evart sait tout à fait lire et écrire le gondorien, connait bien le westron, dispose de rudiments en elfiques et sait quelques mots nains -principalement des insultes-. De plus il dispose de bonnes connaissances en droit -issues de ses études à Pelargir-, en comptabilité et marchandage -grâce à son travail chez un marchand du grand port du Gondor- mais aussi en herbes et poisons.

Entrainée toute sa jeunesse au maniement de l'épée longue, il est donc un bon bretteur. Bien que peu entrainée, il utilise aisément l'arbalète et se débrouille avec un arc. Enfin il monte bien les grands chevaux du Gondor.



Biographie




Né il y a un peu plus de deux décennies dans le comté de Padraig, situé dans le riche et verdoyant Pinnath Gelin, Evart est le troisième enfant d'une famille noble qui dispose de quelques terres fertiles et bien administrées aux confins du Gondor. Il a donc reçu une éducation classique pour un noble au milieu des collines verdoyantes de la région avec ses deux frères -qui étaient jumeaux- et sa sœur. Il put apprendre la lecture, l'écriture, le combat, la monte et la chasse. Cependant cette vie fut loin d'être heureuse puisque ces deux frères étaient cruels et violents envers leur cadet n'hésitant pas à le frapper, l'humilier, … De cette époque, il garde un rejet profond et violent envers eux et une ambition dévorante pour, justement, ne plus avoir à s'humilier devant quiconque.

Après cela, il fut envoyé à Pelargir chez des membres de sa famille pour y commencer des études à l'Université de la ville. Il y gagna quelques connaissances, notamment en droit, en elfique, … mais se souvient surtout de sa vie dissolue où sexe et violences se mêlèrent régulièrement. Ce fut probablement les années les plus palpitantes de sa vie qui se terminèrent par un travail dans une compagnie maritime qui travaillait entre l'Arnor et le Gondor. Il put alors voir autre chose que son Gondor natal, apprendre le westron et gagner des connaissances en comptabilité, marchandage, …Après deux ans, il décida d'arrêter et rentra chez lui voir ses parents qu'il n'avait pas vu depuis près de sept ans.

Son père décida alors de lui donner les affaires de la famille à Minas Tirith : troiscommerces -un herboriste, un vendeur de vin et un vendeur de légumes-, quelques terres agricoles sur les berges du Sirith et une petite mine de cuivre dans les Montagnes blanches. Alors qu'il se décidait à partir, il put savourer une première vengeance en piégeant ses frères lors d'une embuscade qu'il avait organisé d'où ils sortirent rossés et dépouillés de leur or.

Après le long périple qui le mena jusqu'à Minas Tirith, il prit ses quartiers dans le petit manoir de la famille là bas et cherche désormais à combler son désir de pouvoir et d'argent.




Inventaire



Argent : je me pose la question, un petit coup de main serait nécessaire ^^

Armes :
- Une épée longue
- Un bouclier
- Une tunique de mailles légères

Vêtements

Pour de longues chevauchées, Evart utilise une tenue plus simple et moins fastueuse que bon nombre de ses congénères. Ainsi il utilise une chemise blanche, un pourpoint de cuir sans manches recouvert de velours bleu de minuit et d'un manteau de laine d'un bleu-gris horizon bordé d'hermine qui peuvent le protéger des frimas de la nuit ou d'une saison difficile. En outre il porte deux aumônières de cuir où il peut ranger ses piécettes, des herbes, des papiers, …

Usuellement, Evart utilise une tenue qui sied à son rang mais qui reste discrète loin des fastes des tenues de certains marchands. Ainsi il porte un pourpoint de velours bleu nuit parsemé de fils d'argent qui ferme grâce à une petite broche d'argent tandis qu'un pantalon de velours de couleur unie bleu nuit et des bottes de cuir noir complètent sa tenue tandis qu'une chainette en argent rehausse son allure.

Néanmoins on peut souvent le voir avec un pourpoint de velours noir bandé d'un liseré de fils d'argent tandis que les manches fendues laissent apparaître un damas bleu roi. Il porte parfois une cape courte de laine de la même couleur. En dessous de ce pourpoint, il porte une chemise tandis qu'un pantalon noir et des bottes de cuir lui protègent les jambes. Enfin il porte régulièrement un collier d'argent incrusté de gemmes de lapis-lazuli.

Objets utilitaires

Un sac à dos de cuir
Une petite tente composé de deux petits piquets en bois de chaine, plusieurs piquets de bois et enfin une toile enduite de cire pour mieux résister aux assauts de la pluie.
Un petit briquet en silex et acier légèrement ouvragé
Une douzaine de bougies en cire d'abeille
Une petite bourse de cuir rouge
Une simple pierre à aiguiser
Cinq torches en bois
Un grand sac attaché à son sac à dos qui lui sert à ranger des affaires qui soient rapidement accessible
Six petits sacs qui lui servent à ranger divers herbes, aromates, …
Un petit nécessaire de toilettes composé d'une serviette, un savon, …





Voila, j'aimerais bien avoir vos avis.  La fiche devrait être amélioré au fur et à mesure -notamment le manoir dont je ferais une description plus précise et les terres d'Ismaren. Ensuite, est ce que en quantité ça va ? Parce que j'ai vu que les nobles devaient gagner 1000£, donc je suppose qu'il faille des terres ^^


Dernière édition par Evart Praven le Ven 10 Juil 2015 - 0:21, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Forlong
Tribun Militaire d'Arnor
Tribun Militaire d'Arnor
avatar

Nombre de messages : 2983
Age : 25
Localisation : Rhûdaur
Rôle : Vieux loup au service du Royaume du Nord

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan d'Arnor
- -: Quarante Ans
- -:

Ven 19 Avr 2013 - 13:15
Bienvenue Wink

La fiche est de bonne qualité, les 25 lignes y sont largement, le personnage est intéressant, et il n'y a pas trop de fautes. La seule chose qui me dérange un peu c'est la richesse d'Evart.

Tu nous décris que ton père te confie une mine, une baronnie avec une petite ville, des commerces ainsi qu'un manoir à Minas Tirith. Et cela sans compter les terres de ton père. Seuls le roi Méphisto et les grands seigneurs du Gondor comme le prince de Dol Amroth, le roi de Lossarnach, la Compagnie du Sud ou le prince d'Ithilien disposent d'autant de terres.

En plus Evart est le troisième fils, insinues-tu que ses frères n'ont rien reçu? Si c'est le cas, pourquoi?

Donc ce que je propose:

-Limites sérieusement le capital de ta famille: elle peut avoir une baronnie et éventuellement un manoir à Minas Tirith. Mais tu dois choisir entre le manoir, les commerces et la mine. Il me semble plus logique aussi que château familial se trouve dans la baronnie, ou alors que le manoir à Minas Tirith soit le siège de la famille. Les coûts d'entretien de trois demeures de ce genre...même Smaug aurait du mal.

-Clarifies la situation avec tes frères. Pourquoi le fils cadet reçoit t'il autant de terres?

Une fois ces changements faits, je validerai volontiers ta fiche. Si tu veux discuter en détails des modifications à apporter, n'hésites pas à me contacter par messagerie privée.

Bon jeu,

Fofo'




Membre des Orange Brothers aka The Good Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aldarion
Roi d'Arnor
Roi d'Arnor
avatar

Nombre de messages : 1743
Age : 27

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan
- -: L'age ou l'on est fougeux mais déjà sage
- -:

Ven 19 Avr 2013 - 17:44
Bienvenue Wink

Je suis d'accord avec Forlong, je suis presque jaloux langue

Si tu veux axer ton personnage sur les aspects commerciaux, n'hésites pas à faire un tour du côté de la Compagnie du Sud pour enrichir ton background.


Invité, n'oublie pas que le regard des Rois d'Arnor porte au delà des frontières de leurs royaumes.[/center]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evart Praven
Noble du Gondor
Noble du Gondor
avatar

Nombre de messages : 235
Age : 25
Localisation : Minas Tirith
Rôle : Noble marchand

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain
- -: 21 ans
- -:

Ven 19 Avr 2013 - 17:54
Concernant les possessions à Minas Tirith et les environs, ce ne sont que la gestion dont l'argent part dans les caisses de ma famille ... Étant plus proche, il en reçoit la gestion.

Ensuite concernant Ismaren, je cherchais un équilibre, je l'ai pas trouvé, je vais le réduire sans problème en prenant deux villages d'une cinquantaine d'habitants. Mais la superficie est petite quand même puisque c'est pas plus de 30 km² (la plus grande région française de métropole en fait 45 000)

Mais après, je peux abandonner Ismaren sans problème -mais récupérer lesdites possessions de Minas Tirith, ce qui ne me dérangerait pas le moins du monde-.

Ensuite, les deux frères ont également reçu quelques terres mais parmi les terres de la famille à l'Ouest. Le but étant de conserver les frères ainés (qui sont plus idiots et qui doivent hériter des terres) et assurer les intérêts de la famille à l'Ouest.

Ensuite, le "manoir" est petit (environ 110 m²), il ne s'agit que d'une maison qui est occupée par les membres de la famille lorsqu'ils viennent à Minas Tirith.


Merci pour la Compagnie du Sud, je n'avais pas encore vu qu'elle existait ... C'est qu'il faut du temps pour parcourir suffisamment un forum ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Forlong
Tribun Militaire d'Arnor
Tribun Militaire d'Arnor
avatar

Nombre de messages : 2983
Age : 25
Localisation : Rhûdaur
Rôle : Vieux loup au service du Royaume du Nord

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan d'Arnor
- -: Quarante Ans
- -:

Ven 19 Avr 2013 - 18:11
Oui, tu peux choisir entre Ismaren (avec deux villages), ou les commerces, à toi de voir vers quelles activités ton personnage préfère se tourner, mais c'est vrai qu'il risque d'y avoir plus de possibilités d'interactions avec d'autres joueurs dans la Cité Blanche.




Membre des Orange Brothers aka The Good Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirion Ibn-Lahad
Pair du Royaume d'Arnor - Surnommé le Fantôme
Pair du Royaume d'Arnor - Surnommé le Fantôme
avatar

Nombre de messages : 1574
Age : 26
Localisation : Arnor

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme du Sud (Khand)
- -: 34 ans
- -:

Ven 19 Avr 2013 - 18:13
Bienvenue, bienvenue,

Tu vas collectionner les poids lourds pour la validation de ta fiche, dis-moi langue

Pour rebondir sur ce que mes comparses t'ont dit, j'ajouterai que débuter avec déjà un sacré patrimoine ne me parait pas très profitable/intéressant pour le jeu. Loin de moi l'idée de te demander de devenir un simple citoyen lambda si jouer un Noble est ton souhait (au contraire Wink ) mais je pense que commencer avec moins de ressources te rendra le jeu beaucoup plus agréable et plaisant si tu acquiers davantage une fois dans le Rp.

Qui plus est, le forum n'est pas spécialisé dans les Rps "économiques" si je puis dire et l'invitation d'Aldarion à creuser du côté de la Compagnie du Sud me semble de bon aloi Smile

Sur ce, hésite pas pour toute question.




« Œil pour œil, dent pour dent. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laplumedunvoyageur.fr
Evart Praven
Noble du Gondor
Noble du Gondor
avatar

Nombre de messages : 235
Age : 25
Localisation : Minas Tirith
Rôle : Noble marchand

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain
- -: 21 ans
- -:

Ven 19 Avr 2013 - 18:18
Il n'y a pas de soucis, dans ce cas, je préfère abandonner les terres pour garder les possessions à Minas Tirith (donc deux commerces, une petite mine et quelques terres arables qui sont sur les terres d'un autre seigneur donc sur lesquelles sont payés des impôts, ...).

Et si ça peut être l'occasion de faire un peu plus de RP dits économiques, ce serait plus original (surtout dans un forum HF où c'est plus rare)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Forlong
Tribun Militaire d'Arnor
Tribun Militaire d'Arnor
avatar

Nombre de messages : 2983
Age : 25
Localisation : Rhûdaur
Rôle : Vieux loup au service du Royaume du Nord

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan d'Arnor
- -: Quarante Ans
- -:

Sam 20 Avr 2013 - 2:00
Je valide ta fiche et je t'ai mis ton rang. Tu peux commencer le RP Wink

Bon jeu!



Membre des Orange Brothers aka The Good Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evart Praven
Noble du Gondor
Noble du Gondor
avatar

Nombre de messages : 235
Age : 25
Localisation : Minas Tirith
Rôle : Noble marchand

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain
- -: 21 ans
- -:

Ven 17 Avr 2015 - 23:48
Evart Praven


Fils de Harlaus Praven, Comte de Padraig

Secrétaire du Trésor de la Corporation des Epiciers de Minas Tirith





Nom : Evart Praven
Âge : 22 ans
Race : Humain du Gondor
Rôle : Noble et commerçant

Description physique

Bien qu'il ne soit pas particulièrement grand, seulement un peu plus que la moyenne, Evart fait plus grand que ce qu'il est réellement en raison de sa maigreur. En effet, il est de frêle constitution avec une ossature délicate et des muscles fins. Mangeant fort peu, il est d'une maigreur presque cadavérique qui le rend peu avenant au corps. A cela s'ajoute une léger boitillement qu'il fait tout pour dissimuler d'origine inconnue, probablement de naissance mais Evart préfère penser qu'il provient des mauvais traitements qui lui ont été infligés, et qui a tendance à s'aggraver avec les années. Par contre cette infirmité associée à son enfance lui ont procuré une bonne résistance à la douleur même s'il a tendance à tomber malade assez facilement.

Si son physique n'est guère avenant, Evart dispose d'un visage tout à fait charmant et exceptionnellement agréable. De forme globalement triangulaire, quelque peu évasé, son visage est fin et délicat mais avec des formes légèrement nourries et une jolie courbe qui mettent en avant ses traits anguleux. D'une grande finesse, le bas de son visage compose avec une mâchoire menue au menton pointu mais aussi d'une bouche aux lèvres fines et délicatement charnues d'un beau vermillon.

Son nez fin aux ailes quelque peu frémissantes et au dos légèrement concave est absolument charmant et, qui plus est, relevé par des pommettes assez hautes et marquées qui rehaussent indéniablement la maigreur de ses joues. Enfin il dispose d'un grand front évasé vers le haut assez plat dénotant une certaine intelligence tandis que ses sourcils délicats mettent en avant des yeux assez petits mais d'un bleu profond absolument splendide. Ajouté à cela un teint pâle et des cheveux bruns tirant sur le châtain, Evart a un air quelque peu mystérieux, volontaire et déterminé mais aussi malicieux et intelligent.
Description psychologique

En raison de son histoire mouvementée et de sa nature, Evart est un personnage complexe plein de contradictions capable du meilleur comme du pire. D'une intelligence déliée et d'une mémoire exceptionnelle, il est également cynique, amoral et sujet à des crises d'angoisses ou de violences, à la fois secret et ayant un profond besoin de reconnaissance.

Le principal atout d'Evart dans son ascension est sa mémoire eidétique. En effet, capable de mémoriser à tout jamais un nom, une situation ou une image, Evart est donc propre à se souvenir du moindre détail concernant chaque personne qu'il a rencontré ou de la moindre ligne d'un quelconque bilan financier, ce qui n'est pas inutile lorsqu'on est marchand. Cependant cela a de nombreuses conséquences puisque cela a crée une profonde angoisse de perdre cette mémoire avec laquelle il vit depuis des années. En outre, il éprouve un besoin de contrôler tout son environnement et toute une situation, a une tendance à la paranoïa en ne faisant pas ou peu confiance à ses congénères, ce qui est renforcé pas son histoire et son enfance. Cela provoque en plus de graves insomnies ou des cauchemars.

Cela amène en outre au deuxième problème psychologique d'Evart : sa neurasthénie. En effet, le jeune homme à une tendance naturelle à la fatigue, aggravée par ses difficultés à trouver un sommeil reposant, à éprouver de maux de tête handicapants pour son travail et une anxiété récurrente. En effet, il est régulièrement sujet à de graves crises d'angoisse et de déprime qui se concrétisent par des journées où il doit tenir le lit ou s'enfermer dans son bureau le temps que ses inquiétudes se dissipent. Cela peut donc s'avérer très invalidant et, pour éviter ses crises, Evart doit maintenir un taux de stress et d'excitation toujours plus haut car sitôt que celui-ci chute, une profonde crise se déclare. Logiquement il éprouve un profond besoin d'être rassuré et réconforté.

Comme beaucoup de gens intelligents, Evart apprécie particulièrement la manipulation et la complexité où il se retrouve plus aisément, notamment grâce à sa mémoire exaltée. Cependant si cela peut être tout à fait pertinent dans une affaire commerciale ou politique, cet amour de la complexité l'amène à faire compliqué ou à manipuler simplement pour assouvenir une sorte de plaisir pervers. Cela a donc deux conséquences tout à fait logique. Premièrement, Evart est volontiers menteur pour amener les gens à faire ce qu'il veut et hypocrite pour les convaincre bien qu'il soit assez délié et apprécie particulièrement les traits d'esprit fins et acérés. Secondement, le jeune homme apprécie plus que tout le secret et la dissimulation, cela en toute circonstance. Ainsi il a une tendance naturelle à ne partager que l'information nécessaire voire à la cloisonner de manière à être le seul à détenir l'ensemble des informations liées à un problème même si ce n'est pas nécessaire. Logiquement, il fait montre de la plus grande discrétion en public et n'aime absolument pas parader ou se montrer, cela l'amène à se doter d'une certaine humilité -seul les personnes importantes doivent connaître sa vraie valeur- même si elle est in fine assez fausse car il éprouve un profond besoin de reconnaissance. Associé à sa résistance physique assez étonnante, Evart a une tendance à apparaître tout le temps impavide et sans émotion. En outre, il est sujet à un bégaiement naturel pour lequel il a développé des techniques de dissimulation visant à éviter ces crises à ses interlocuteurs mais cela peut réapparaître à l'occasion de situation de stress et peur particulièrement intéresse ou en cas de discours face à un public nombreux. Par contre, en petits comités, cela lui offre un langage délié lui assurant une répartie facile mais cela renforce encore la fatigue chronique qu'il subit.

Au travail, Evart est un cartésien qui sait se montrer particulièrement perfectionniste voire maniaque dès lors qu'un sujet est, à ses yeux, important. Cependant il peut se montrer dédaigneux voir dangereusement négligeant sur un sujet qui lui paraît accessoire. Ainsi s'il apprécie particulièrement mettre en place une stratégie, monter une affaire ou débloquer une situation car cela mobilise toute son intelligence -et sa mémoire-, il dédaigne complètement son exécution qu'il considère comme peu valorisante et l'apanage d'esprits qu'il considère comme « plus simples » en tout cas qui se contentent d'exécuter avec, certes, minutie et efficacité.

D'une manière générale, il éprouve une certaine arrogance en raison de sa mémoire exceptionnelle mais aussi de son statut noble, de cette « petite » mais bonne et vieille noblesse qui a toujours fidèlement servi les intérêts du Royaume. Ajouté à ses nombreux traumatismes d'enfance et son hypermnésie, cela l'amène à être froid et agressif dans les situations de stress -mais pas seulement-, particulièrement lorsqu'il est avec des personnes qu'il considère, à tort ou à raison, comme « inférieures » et même parfois avec ses « supérieurs » bien qu'il se montre généralement d'une flagornerie sans borne et d'une courtisanerie habile. Cet orgueil l'amène bien entendu à être extrêmement rancunier puisqu’il n'oublie jamais une offense et peut attendre des années avant de la laver -mais vous pouvez être sûr qu'il la lavera et ne pardonnera jamais-.

Sur ses valeurs, Evart est un homme dévoré par l'ambition et son besoin d'argent. En effet, il éprouve un besoin forcené de faire ses preuves et de contrôler toujours plus de personnes mais aussi d'accumuler sans cesse plus de biens -ce qui est aussi du pouvoir-. Cependant il n'est pas pour autant grippe-sou et n'hésitera pas à dépenser beaucoup lorsque cela lui paraît nécessaire. Bien qu'on puisse aisément le croire amoral et cynique, Evart est en réalité profondément imprégné de certaines valeurs. En effet, il a conservé de son enfance une certaine humilité -il considère les marchands comme intrinsèquement inférieurs à la haute noblesse de gouvernement- et d'un véritablement sentiment d'appartenance à un clan -qui doit fonctionner comme un tout uni-. C'est en outre un vrai patriote et un profond monarchiste, parfaitement convaincu de la supériorité des hommes du Gondor sur le reste du monde depuis l'Arnor considéré comme plus rustique aux sûderons barbares en passant par les elfes considérés comme décadents bien que d'une intelligence supérieure.

Avec les femmes, Evart a une relation étrange avec les femmes. En effet, il apprécie, et même, a besoin de leur tendre compagnie, il adore les commencements d'une relation où il faut être courtois, charmeur, élégant, doux et délicat. Par contre, il éprouve de grandes difficultés à avoir une relation sexuelle et n'apprécie que très peu l'acte physique. Bien qu'il ne collectionna pas les amantes et les amourettes, il n'hésite pas faire de la drague auprès d'un peu tout et cherche plutôt des femmes spirituelles. Par contre il se montre de peu de jalousie car aimant avoir sa propre liberté, il ne souhaite pas s'encombrer de femmes.
Capacités

Bonnes connaissances :

  • En droit -criminel, civil...- issues de ses études et, surtout, de sa mémoire exceptionnelle qui lui ont permis de mémoriser les textes ou les jugements,
  • En histoire et en géographie grâce aux traités lus au cours de ses études au collège de Dol Amroth ou chez son oncle,
  • En comptabilité de part son expérience dans les compagnies mais surtout par son exceptionnelle mémoire, ce qui est dès plus utile dans ce domaine,
  • En arts des affaires plus largement qui sont principalement tirées de son expérience personnelle,
  • En art « politique », c'est à dire avec la généalogie des familles du monde, les règles d'étiquette, les traités de philosophie... mais aussi en courtisanerie,
  • En culture générale et artistique plus largement puisqu'il a été consciencieusement éduqué par le baron d'Imbel,
  • En pierreries et orfèvrerie issues de son travail dans le comptoir des Oliri, de fameux vendeurs de pierres précieuses.

Quelques connaissances :

  • En armes grâce à son enfance où on a, malgré tout, essayé de lui inculquer l'escrime. Cependant il n'est guère meilleur que n'importe et, au moins, il sait de quel coté il faut tenir une épée,
  • En équitation, Evart sait plus ou moins monter mais son pied douloureux l'empêche le plus souvent de faire de longues chevauchées,
  • En herbologie et en médecine par curiosité et parce qu'il est intéressé par le pouvoir des plantes pour soigner ou, au contraire, faire souffrir.


Dernière édition par Evart Praven le Ven 10 Juil 2015 - 0:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evart Praven
Noble du Gondor
Noble du Gondor
avatar

Nombre de messages : 235
Age : 25
Localisation : Minas Tirith
Rôle : Noble marchand

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain
- -: 21 ans
- -:

Ven 17 Avr 2015 - 23:49
Biographie

Né en l'an 278 du Quatrième Âge, appartenant à la vieille famille de Praven qui a toujours vaillamment servi le trône du Gondor, Evart naquit comme quatrième fils du Comte Harlaus de Padraig après Boromir, fils héritier de dix ans son aîné, deux jumeaux Cirion et Turgon, deux fils puînés nés six ans plus tôt qui sont les prototypes des chevaliers grands et forts alors que le plus petit a rapidement montré une constitution chétive et une tendance à la maladie. Dans cette famille, il eut grand mal à trouver sa place puisque son père lui reprochait son physique souffreteux et sa jambe raide. D'ailleurs les deux jumeaux prenaient du plaisir à le frapper et l'humilier tandis que seul l’aîné le protégeait comme n'importe quel grand frère l'aurait fait. La vie précaire qu'il menait ce temps là fut complètement déstabilisée lorsqu'il son frère aîné partit chez un lointain oncle, peut-être un cousin, pour apprendre le métier des armes et devenir chevalier du Roi.

Perdant la seule barrière qui le protégeait de ses autres frères à seulement cinq ans, Evart dut subir le sadisme de ses aînés. Plus d'une fois, ils le laissèrent pour presque mort que ce soit à l’entraînement aux armes où Cirion faillit l'ouvrir en deux, à cheval où Turgon provoqua délibérément la chute du garçon mais, surtout, tous les jours où ils n'hésitaient pas à l'humilier ou le frapper. Le summum fut atteint alors qu'il avait neuf ans, voulant lui faire encore un mauvais tour dès plus odieux.

Ce regrettable incident décida le comte à exiler cet enfant décidément indigne de lui pour le confier à un lointain parent, au demeurant très pauvre, qui habitait dans une minuscule seigneurie des Montagnes Blanches près du Morthond. Même s'il était cultivé, le Seigneur Enduril d'Imbel était en réalité bien pauvre et vivait chichement dans un manoir beau, certes, mais venteux et mal-commode. Si cette nouvelle famille lui portait une affection sincère et l'éduquèrent consciencieusement -ils lui apprirent les langues, l'histoire, le respect du clan Praven, la morale...-, il ne garde pas un excellent souvenir de cette vie dure où les éléments et la maladie lui causèrent de grands dommages alors que le château familial douillet et accueillant préservait quelque peu sa santé. Plus encore cela créa en lui un profond sentiment d'injustice qui causa une rancune profonde et tenace vis-à-vis de son père ainsi qu'une haine profonde et viscérale vis-à-vis des jumeaux Cirion et Turgon.

Lorsqu'il eut douze ans, Evart vit à nouveau sa vie chamboulée puisque son père décida de l'éloigner encore plus en l'envoyant étudier dans un collège réputé de Dol Amroth -avec l'idée que si les études l'intéressaient plus que les armes, il était d'autant plus intéressant de le faire étudier-. Il vécut cinq ans dans ce prestigieux établissement dans lequel il se consacra à ses passions avec plaisir et ne rentra que peu de fois chez ses parents qu'il appréciait, au final, très peu. Ce fut une période assez heureuse de sa vie puisqu'il se sentait bien plus libre que dans le carcan familial.

Après ces premières études, le jeune homme partit encore plus loin puisqu'il fut admit à dix-sept ans à l'université de Pelargir dans la faculté de droit. La vie à Pelargir fut particulièrement agité pour Evart puisqu'il rejoint un petit groupe d'étudiants qui, s'ils n'étaient pas très violents, étaient pour le moins turbulents. En effet, ils n'hésitaient pas à aller chasser la ribaude, à voler les magasins alentours, à s'aviner, à faire des coups bas aux petites bandes rivales... Même s'il était loin d'être le plus fort et le plus grand de l'équipée, Evart avait la chance d'être l'un des plus intelligents et, peut-être aussi, l'un des plus fourbes. Durant ces trois années à l'Université, il acquit donc une certaine culture « pratique » mais aussi théorique puisqu'il finit licencié de droit et se décida à arrêter là ses études.

Tout de suite après, il se fit recruter par une compagnie maritime basée à Pelargir qui appartenait à une lointaine branche cousine, encore des Praven, comme homme de finances et de lois. Écrivain pourvoyeur dans un premier temps, il participait aux expéditions de sa famille pour assurer la comptabilité en mer ainsi que l'achat et la fourniture des vivres. Même s'il n'appréciait pas particulièrement la mer et ses difficultés, cet emploi lui fut très intéressant -et pas seulement sur le plan financier- puisqu'il eut l'occasion de voir du pays, le Harondor pour sa première expédition puis, une plus longue, vers l'Arnor où il vit les nombreux ports de la région comme Lond Dear et même les Havres Gris. Au cours de ces expéditions, il fit preuve des qualités que l'on attendait de lui : pingrerie, efficacité, minutie et avidité au point que, s'il se fit mal-aimé par les marins, ses supérieurs furent particulièrement heureux puisque l'expédition leur coûta un peu moins que prévu.

Grâce à ses qualités, Evart quitta rapidement le poste d'écrivain pourvoyeur pour prendre un poste de comptable au sein de la compagnie où il chercha à réduire le plus possible les dépenses somptuaires de quelques commis qui faisaient mal leur travail. Grignotant partout où  cela était possible, il fit à nouveau grand plaisir aux maîtres de la compagnie. Pleinement satisfait de lui, ce lointain cousin écrivit même une lettre au Comte de Padraig pour lui attester toute la compétence dont faisait preuve le jeune homme. Rassuré et désirant définitivement le le fixer le plus loin possible, Harlaus confia donc à son enfant l'ensemble de ses affaires à l'Est du Gilrain, cela regroupait donc la demeure des Praven de Padraig à Minas Tirith avec les locations attenantes, la gestion des commerces d'épicerie, de vins et d'herboristerie dans la Cité Blanche ainsi qu'une petite mine dans les Montagnes Blanches orientales et des terres arables le long du Sirith.
Relations


Famille Praven

Durant presque douze cents ans, la famille Praven servit loyalement dans le métier des armes puisqu'on trouve de nombreux chevaliers, maîtres d'armes, capitaines de la milice de Minas Tirith, gardes de la Citadelle... ainsi que plusieurs gardes du corps qui servirent divers rois, princes et membres de la famille royale du Gondor.

C'est durant la Lutte Fratricide que se distingua le chevalier Forlong Praven qui commandait une garnison assez importante au Nord du Gondor où il tachait de maintenir l'ordre et le bon gouvernement du Roi avec une troupe très réduite. Craignant l'affaiblissement de la lignée royale, il décida de ne pas soutenir Eldacar face à Castamir et resta bien sagement dans sa garnison jusqu'à Osgiliath. Ecoeuré par la cruauté du Roi proclamé, il se mit au service discret d'Eldacar et lutta pour augmenter son influence dans la région aux alentours de son fort. Avant de participer à la bataille du Gué d'Etui.

Plus tard, la famille Praven participa aux diverses guerres du Gondor et se verra récompenser par un joli fief en Anfalas puis dans le Harondor. Malheureusement pour elle, elle subit les aléas du temps puisque la peste massacra une bonne partie de la famille, puis ce fut la perte des fiefs du Sud lorsqu'il fut perdu par le Gondor et, enfin, de nombreux rejetons furent tués lors des guerres contre les forces du Mal. Lors du couronnement d'Elassar, il ne restait donc que trois lignées Praven : une à Padraig, une à Dol Amroth et, enfin, une à Jenseric.

Après le couronnement du Roi Elassar et le retour du Roi, la famille Praven reprit de la taille puisque les lignées d'Anfalas n'ont eu cesse de faire des petits et de les établir dans différents petits fiefs de la région au point d'avoir pas moins de cinq familles Praven titrées -certes de bien petites seigneuries-. Cependant elle a aussi pu prospérer en Arnor où elle a envoyé des rejetons servir au nouvel état tandis que la lignée de Dol Amroth grandissait pour devenir une famille bien établie dans la cité du Cygne.

Ainsi donc, maintenant, la famille Praven est devenu une petite galaxie de nobles vivant principalement en Anfalas et à Dol Amroth. Bien que n'appartenant pas à la grande noblesse ou la riche bourgeoise, c'est devenu peu à peu une famille relativement bien installée et estimable qui a toujours fidèlement servi le Gondor. Comme dans toute « petite » famille noble, il existe une forte solidarité entre les différents membres.
Différentes lignées :

  • Lignée directe de Padraig
  • Lignée de Dol Amroth
  • Lignée de Jenseric
  • Lignée d'Imbel
  • Lignée de Fornost
  • Lignée de Bottenoire
  • Lignée d'Atrene


Personnel

Personnel des Praven dans Minas Tirith et ses alentours :

  • Faramir Olen : Régisseur sans grande envergure qui s'occupa des biens Praven à Minas Tirith
  • Harlaus : fidèle serviteur et valet de chambre (mort)
  • Eyja : jeune femme au service de la maison
  • Eradan : serviteur
  • Emarhyr : serviteur
  • Boromir : métayer
  • Andreth : métayer
  • Cirion : métayer
  • Hallas : maître de mine exploitant le gisement de cuivre des Praven
  • Ioreth : herboriste servant dans la boutique
  • Targon : commis servant dans l'épicerie
  • Turion : commis servant dans l'épicerie
  • Beorn : commis servant dans la boutique de vin
  • Iroas : homme de confiance
  • Enhoram : mendiant le servant
  • Ithilias : mendiant le servant
  • Kalwen : mendiant le servant
  • Edea : mendiante le servant


Inventaire


Fortune personnelle

Bien que gérant les biens de sa famille à Minas Tirith, Evart n'est pas installé depuis assez longtemps pour disposer d'une fortune conséquente. En outre, le jeune homme a tendance à dépenser l'argent qu'il gagne, ou qu'il n'a pas encore gagné, pour tenir son rang et essayer de monter dans la hiérarchie sociale gondorienne.  Cela ne l'empêche pas de chicaner sur tout pour économiser au mieux sur son train de vie.
Habits

Dans un monde où tous les colorants sont naturels, les couleurs ont toujours tendance à être relativement pales à moins d'y mettre des prix excessifs. C'est pour cette raison que les tenues habituelles du jeune homme ont tendance à être plutôt pastels. Il dispose donc de plusieurs tenues noires avec quelques fioritures également noires mais aussi argentées, une autre tenue bleu horizon avec un beau liseré bleu de minuit et enfin une dernière vert sauge avec des broderies en vert Véronèse. Cela lui offre donc des tenues tout à fait fonctionnelles mais aussi élégantes et discrètes, ce qui sied tout à fait à son métier et ses ambitions. A cela s'ajoute une petite collection de chemises blanches et une paire de bottes noires qu'il utilise pour sa vie de tous les jours.
Par contre pour sa tenue de cérémonie, le jeune noble n'a pas hésité à dépenser beaucoup d'argent pour acheter une tenue à la fois sobre et élégante puisqu'elle se compose d'une chemise de belle qualité et d'un beau pourpoint de velours noir aux liserés d'argent avec des manches fendues dont la doublure est en soie bleue marine. A cela s'ajoute une belle chaîne d'un quelconque métal plaqué d'or et orné de lapis-lazuli, une cape de velours bleu marine et une paire de belles bottes.

Pour voyager, Evart dispose d'une tenue bien plus fonctionnelle puisqu'il s'agit d'un pourpoint matelassé de couleur bordeaux avec un solide pantalon de laine de la même couleur et une grande cape de laine grise foncée lui assurant une bonne protection contre la morsure du vent.
Armes

Comme tous les nobles, Evart porte l'arme caractéristique de sa caste. En effet il utilise une épée courte assez fine -les lames longues étant trop lourdes pour lui- qui sert surtout d'ornement. A ce titre, elle est assez bien ouvragée -la garde se compose de deux petits écureuils d'argent et le pommeau reprend le symbole de Padraig- mais peu propre au combat -sa lame est émoussée et peu tranchante-.

En outre, la demeure Praven abrite deux ou trois vieilles épées courtes en fer qui, si elles sont encore un peu tranchantes, sont excessivement simples et n'ont aucun rôle d'apparat mais seulement celui qui est commun à toutes les armes : faire la guerre.
Boutique de vins

Situé dans les sommets de la cité, la boutique d'Evart est certainement son commerce qui marche le mieux. En effet, situé idéalement auprès des grandes maisons du Gondor, ce petit commerce leur vend des vins, bière et autres alcools forts venant de diverses régions comme le Lossarnach ou l'Anfalas. Tenue usuellement par un commis qui s'occupe de la vente et de l'approvisionnement, la boutique de vins donne droit à Evart d'être membre de la Corporation des Épiciers.

Comme les biens sont fort chers dans ce quartier de la ville, cette office est en réalité l'une des quatre boutiques d'une petite galerie codétenue par les commerçants qui louent, par ailleurs, les chambres à l'étage à des petits nobles souhaitant se rapprocher du monde ou des serviteurs se devant d'être proches de leur maître. Cela leur assure des frais plus faibles ainsi qu'un beau complément de revenus.


Épicerie

Au centre de la cité blanche, Evart détient une belle épicerie qui lui permet de vendre de nombreux produits : épices certes mais également légumes, fruits et surtout la farine qui sert à faire le pain. Tenue par deux commis, c'est le plus gros commerce du jeune homme qui lui donne le droit d'être membre de la Corporation des Épiciers. Dans ce bâtiment de belle taille, le rez-de-chaussée sert principalement au commerce puisqu'il se compose de plusieurs pièces avec une grande boutique où l'on vend légumes, farine... qui donne sur deux alcôves : l'une sert de bureau tandis que l'autre abrite des présentoirs à épices. L'autre pièce principale donne directement sur l'extérieur et sert d'échoppe pour vendre aux badauds du pain ou des plats déjà cuisinés. A l'étage, on trouve une grand bureau servant à Evart ainsi qu'un beau petit appartement utilisé par un de ces commis.

Herboristerie

Situé plutôt au bas de la cité, l'herboristerie d'Evart est un joli commerce de vente d'herbes, épices médicinales et autres produits médicaux. N'étant pas lui-même apothicaire, Evart a confié la gestion effective de son commerce, lui-même ne s'occupant que de l'approvisionnement.Bien que les prix soient bien plus bas au pied de la ville, la maison abritant l'herboristerie est codétenue avec un marchand d'outils de fer et armes. Les étages sont eux séparés en deux appartements, le premier utilisé par le codétenant et le second loué à une famille de commis.


Terres en Anorien

Le long de l'Erui, Evart dispose de trois terres de taille correcte qui produisent largement du blé, des animaux et des fruits. Dans cette vallée fertile, ces trois fermes ne sont pas exploitées directement par Evart mais bien par des métayers auquel il a confié la mise en valeur des terres contre un loyer régulier.
Mine de cuivre des Montagnes Blanches

Situé au milieu des Montagnes Blanches à quelques dizaines de lieux de Minas Tirith, la famille d'Evart possède une jolie mine de cuivre exploitée par une dizaine d'hommes dont Hallas, maître de mine gondorien. Outre les galeries desquelles on extrait le cuivre, elle comporte également un dortoir pour les mineurs, d'une maison principale, d'un petit entrepôt et des installations nécessaires au traitement des minerais -fours...-.
Demeure des Praven

Situé au cœur de Minas Tirith, la demeure orientale des Praven de Padraig est une maison bourgeoise chargée d’accueillir cette vaste famille au moyen de ses huit chambres, d'un vaste salon...


Au rez-de-chaussée, la demeure accueille une belle cuisine et surtout d'une grand salon. Doté d'une splendide plafond bien haut -il comprend les deux niveaux-,  il est admirablement bien doté en tapisseries, en meubles de bois sculptées... il dispose également d'une belle cheminée de pierre de taille. Au dessous, on trouve de vastes caves qui abritent une cave et des espaces de stockage.

A l'étage, on trouvera une petite chambre qui sert parfois à des serviteurs mais aussi une petite étude qui sert parfois de salon ou de bibliothèque avec un jeu d'échecs et quelques éléments de divertissement, en outre, cette étude a un accès direct à un balcon donnant sur le salon. Cependant la principale pièce de cet étage est bien le bureau famillial. Assez grand, ce bureau est très lumineux grâce à de grandes fenêtres et dispose d'un joli bureau -le meuble-, d'un secrétaire, de quelques fauteuils... donnant sur une pièce étroite servant de pièce secrète où on peut placer des documents importants... Enfin on trouve à cet étage deux chambres pour des serviteurs.

Au dernier étage, on trouve uniquement des chambres de belle taille pour abriter les innombrables membres de la famille Praven. La plus importante d'entre elles est celle du maître de maison avec son antichambre qui sert uniquement aux invités ou lors des visites de de membres de la famille importante d'Evart. Outre celle-ci, il y a cinq chambres de belle taille qui peuvent servir à des invités de la maisonnée.

Comme la famille Praven n'est pas excessivement riche et n'a pas vraiment l'envie de dépenser des sommes folles pour entretenir une demeure dans laquelle elle vient peu, elle s'est rapidement décidée à faire ce que beaucoup font pour économiser : louer des sous-ensembles de son bâtiment. Ainsi ils ont crée rien de plus que six échoppes louées à des petits vendeurs et vendeuses de colifichets, viandes grillées, rubans, fruits, petit outillage et de pain. Ils ont en outre loué un grand appartement sur trois niveaux qui sert notamment de magasin pour un tailleur assez habile dans les crochets.


Dernière édition par Evart Praven le Dim 9 Aoû 2015 - 23:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evart Praven
Noble du Gondor
Noble du Gondor
avatar

Nombre de messages : 235
Age : 25
Localisation : Minas Tirith
Rôle : Noble marchand

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain
- -: 21 ans
- -:

Ven 17 Avr 2015 - 23:52
Après avoir demandé à Forlong si je pouvais, je me suis permis de modifier ma fiche perso en respostant une. Il s'agissait pour moi d'avoir quelque chose de plus proche de ce que je voulais jouer car le précédent personnage ne convenait pas tout à fait. Dans l'essentiel, rien n'a changé mais mon perso devrait être plus intéressant à jouer en gros, son esprit est beaucoup plus tortueux et torturé (son corps également).

Du coup, je voulais savoir si elle vous parait correcte ? J'ai un certain intérêt pour mon petit PJ donc je suis pas sûr d'avoir un jugement sûr ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thorseld Eodsen
Capitaine du Rohan
avatar

Nombre de messages : 137

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme, Rohan
- -: 29 ans
- -:

Sam 18 Avr 2015 - 19:27
Wow ! Quel boulot ! Quelle fiche ! On peut dire que quand tu as des idées, tu ne lésines pas en matière de détails !

Bravo pour ta validation ! Et bienvenue !

Au plaisir de te croiser IRP !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jonatan Camille de Roblès ? Votre humble serviteur.
» Je suis ton humble serviteur [Pv Sun Star]
» Jaskier. |Votre humble narrateur, pour vous servir !
» Quel est votre caractéristique préférée ?
» Le patronus de votre personnage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Communauté - :: Registres :: Créer Vos Personnages-
Sauter vers: