Un cœur vaillant ne meurt jamais!~

Aller en bas 
Rimbold
Garde Royal du Rohan
avatar

Nombre de messages : 72
Age : 32
Localisation : En Rohan
Rôle : Garde Royal et Capitaine d'Eored en Exil

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme du Rohan
- -: 24 Ans
- -:

Ven 6 Sep 2013 - 20:54
La brume du matin se lève et au loin sur les collines affaissées par le temps des lances s’élèvent.
Un groupe de cavaliers longe la crête au pas, ils ne sont pas plus d’une trentaine et sont armés et bardés de sacs,
de paquets et de divers autres harnachements. Et c’est une vieille connaissance qui chevauche à leur tête !

Il s’en était passé du temps depuis la violente bataille d’Aldburg. Rimbold avait été envoyé à la grande porte
et la dernière chose dont il se souvenait était un grand orc bataillant ferme et lui assénant des coups violents
puis… plus rien… C’est dans la rivière, plusieurs lieues plus en aval qu’il s’était éveillé en compagnie de plusieurs
hommes valides et blessés, étourdis par le tumulte de la bataille. Sans doute étaient-ils tombés en contrebas
dans le cours d’eau et avaient été emportés par le courant jusque-là ! Alors ils s’étaient tous entre-aidés, enterrant les morts
et relevant les blessés. Tyrion, la monture de Rimbold, l’avait rejoint en compagnie d’un autre destrier, ainsi ils partirent
tous et passèrent plusieurs jours à rabattre les montures égarées des cavaliers morts à Aldburg jusqu’à ce que chacun
soit à cheval. Ceci fait, ils chevauchèrent vers l’Ouest pendant un certain temps…
Ainsi nous en sommes là, de nombreux jours déjà s’étaient écoulés, et Rimbold était maintenant a la tête d’une bonne
petite troupe. Certains l’avaient rejoint en route, sans doute en entendant parler d’eux : Ils écumaient le Riddermark,
traquant sans relâche les anciens partisans d’Horgowen et les remettant au autorités des Villages rencontrés dans lesquels
lui et ses Hommes remettaient un semblant d’ordre, aidant la population désœuvrée et abandonnée sur ces terres en proie
aux flammes et a la désolation des guerres intestines. Tous portaient sur eux au moins un symbole de l’ancien royaume,
et lui en particulier sa cape verte brodée d’or et ses armes et armure tout comme son grand casque panaché de la crinière noire de la
Garde de Meduseld. Souvent il prêchait les vieilles valeurs qui firent la gloire de leur patrie autrefois:

-Souvenez vus, Eothéods, souvenez-vous de Théoden et du Gouffre, des champs de Pelennor et du grand Eomer !
Rappelez-vous la grandeur d’Erkenbrand, d’Helm, de Thengel, d’Eorl !


Cela redonnait toujours foi aux hommes. Voilà ce qu’était leur quotidien, aller de bourgades en villages, aider les populations,
rentrer les récoltes, bâtir des maisons… Partout où ils pouvaient soulager la peine du peuple ils s’arrêtaient ! Les petites gens
étaient rassurées et heureuse de voir claqués les étendards du passé, les capes vertes et les chevaux fougueux rappelaient
nombres de souvenirs. Rimbold commençait cependant à ce demandé s’il n’était pas temps pour lui et ses hommes de regagné
les rangs d’un parti, errer seul ainsi tout en rendant service était louable certes mais… il était temps maintenant de respecter le
serment des Rohirrims, et de chevaucher sous la bannière d’un Prince…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gallen Mortensen
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
avatar

Nombre de messages : 1569
Age : 41
Localisation : Minas Thirith
Rôle : Vice Roi du Rohan

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 31 ans
- -:

Jeu 26 Sep 2013 - 20:36
D'une certaine manière, il est bien facile pour un soldat comme un cavalier du Rohan de choisir son camp, mais pour des fermiers des dresseurs de chevaux loin des villes opulentes comme Edoras ou Aldburg , ils n'ecoutent que les rumeurs . Et en ces jours bercés par la neige fondue, les nouvelles sont contradictoires:Le souverain Hogorwen aurait passé par le fil de l'épée le maréchal Mortensen, Le jeune Orwen aurait épousé une princesse du sud et les hordes de la belle se seraient déversées sur les plaines balayés par le vent du Riddermark.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Poussé par leur envie de parcourir les terres rohirrim , Rimbold et sa centaines de cavaliers arriva dans un petit village éloigné dans le nord du royaume Plus qu'un village c’était le rassemblement de divers éleveurs de chevaux qui s'étaient réunis pour plus de sécurité .D'un œil inquiet la population vit descendre de la colline surplombant le site la poignée de cavaliers.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Eoric le plus respecté des dresseurs s'avança vers la cohorte, il remarqua immédiatement Rimbold. Il leva la main pour le faire stopper et l'interpeller

"Qui vient là, annoncez vous ou nous serons obligés de vous attaquer sans semonce
"

D'un œil averti Rimbold découvrit les "guerriers" autour du chef, des paysans des fermiers mais sûrement pas des guerriers. Le porte étendard d'Orwen entendit même des reniflement d'enfants...

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Mais ce qu'iignorait Rimbold c'est qu'une cinquantaine de rohirrims armés , anciens fidèles d'Hogorwen le scrutaient , tapis dans une tente de fortune, prêts à bondir




Eokar menait cette troupe, il avait le même âge que Rimbold En d'autres circonstances il aurait même pu être amis allez savoir.

En ces instants il devait fuir avec ses hommes. Eokar n'était pas un extrémiste il avait suivi les ordres, il était garde royal à Edoras, il avait suivi le mouvement sans comprendre les tenants et aboutissants. Encore maintenant il ne comprenait rien, mais il voulait sauver ses hommes .


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rimbold
Garde Royal du Rohan
avatar

Nombre de messages : 72
Age : 32
Localisation : En Rohan
Rôle : Garde Royal et Capitaine d'Eored en Exil

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme du Rohan
- -: 24 Ans
- -:

Jeu 26 Sep 2013 - 22:58
Cela faisait plusieurs jours que Rimbold et son eored parcouraient le Riddermark. Un matin, ils arrivèrent en vue d'un village. A y regarder de plus prés, ce village avait été promptement agrandit et légèrement fortifié, quelques barricades ça et la, des tentures, beaucoup d'enclos et un nombre confortable de chevaux! Rimbold fit s'aligner les cavaliers afin que tous puissent voir et jauger la situation. L'ancien Garde-Royal, porteur de la Bannière d'Orwen s’était autoproclamé "Capitaine de la Marche" puisqu'il commandait une solide troupe de cavaliers émérites. sa Bannière, il l'avait encore, elle était dans un telle état que personne n'aurait pu la reconnaître! De toute façon, il n'en avait plus besoin... Le Rohan n'avait plus vraiment de Roi. Orwen était porté disparu, son père était mort et on n'avait plus de nouvelle de Fendor. Soucieux de remonter le moral de ses hommes, et dans l’intérêt de leur rendre espoir, Il avait confectionner avec ses lieutenants et a partir des nippes de l’étendard d'Orwen de nouvelles bannières très proche de celles arborées par les Eotheods des temps passés. Ainsi, ils affichaient clairement qu'ils n’étaient d'aucun partis, tout du moins pas d'un parti connu en tout cas.

(Meald, Lieutenant)- Rimbold! Les hommes veulent s’arrêter ici. Descendons et faisons boire les chevaux!

(Rimbold)- Soit. Fais les avancés, qu'ils restent sur leur garde, je n'ai pas souvenance de ce village...

La centaine de cavaliers descendit alors la colline sous les yeux inquiet de la population. Une fois en bas, et a l’arrêt, un des habitant, visiblement leur chef, s’avança.

(Eoric, Dresseur)- Qui vient là, annoncez vous ou nous serons obligés de vous attaquer sans semonce

(Rimbold)- Est ce donc là la légendaire hospitalité des habitants du Nord? Je suis Rimbold, Capitaine en Exil et voici mes gents.

Alors qu'il se présentait, le guerrier entrevit les pauvres paysans effrayés brandir mollement des fourches et des piques sans grande conviction alors que des femmes faisaient rentrer leurs enfants dans leurs cahutes. Sentant la peur que lui et ses hommes provoquaient, il continua d'une voix grave mais d'un certain coté, rassurante.

(Rimbold)- Nous ne chevauchons que sous notre bannière, et notre allégeance ne va a aucun roi! Nous vivons, combattons et mourrons pour le peuple du Rohan! Nous ne désirons que nous reposer, vous n'avez rien a craindre de nous, et si vous abriter des soldats d'une ou l'autre faction, nous n'en tenons pas rigueur, nous ne voyons que des Rohirrims, non des partisans de quelques Rois égoïstes... Nous chevauchons depuis plusieurs lune, aidant les populations désœuvrées par cette guerre stupide et meurtrière.

Alors les lieutenants dressèrent les étendards de leurs compagnies. dans l'assemblée, les plus vieux semblaient ému a la vue des anciennes couleurs qui firent la gloire de leur patrie. Les Dresseurs se faisaient moins méfiant, la réputation de l'ancien garde avait déjà fait son chemin.

(Rimbold)- Dans un souci d’équité et de justice, moi, Rimbold, Garde-Royal du château d'or de Meduseld et Capitaine en Exil, proclame qu'aucun hommes du Rohan n'aura a souffrir de nos lances, qu'il soit paysan, dissident, ou sous les ordres de Feu Horgowen! Tout hommes désirant se joindre a notre cause sera absous de ses crimes et désertions et prendra avec nous les armes pour protéger le peuple du Rohan! a présent et si vous le permettez, nous allons faire boire nos chevaux, et les reposés un instant. Si vous manquez de vivres, nous en avons a disposition en quantité suffisante, si vous désirez de la main d'oeuvre pour quelconque tache, mes homme et moi même vous aiderons du mieux possible en paiement de votre hospitalité.

Sa voix grave et paternelle s’enlevait, suave et rassurante mais charismatique et emprunte de bienveillance. Les villageois les accueillirent et laissèrent les chevaux se désaltérer au cours d'eau. Les femmes sortirent avec leurs enfants, et vinrent timidement demandées penaudes de quelle denrées les Rohirrims pouvaient par charité pour eux se débarrasser. L'une d'elle pris un sac d'orge et tendis trois piécettes de bronze en paiement, Rimbold referma sa main sur la sienne en lui disant:

(Rimbold)-Qu'est ce que trois pièces de bronze pour une femme et sa fille? Gardez cela ma chère, et prenez le grain. Ce que nous vous donnons vient d'autres villages qui comme vous, sont fatigués par la guerre. Nous ne somme que l’intermédiaire de l'aide accordée par les habitants du riddermark!

la femme le remercia, le loua et sourit en prenant sa fille par la main. Alors que certain hommes partaient deja aidé les Dresseurs dans leurs taches, Rimbold s'approcha d'Eoric.

(Rimbold)- Si tu nous le permet, nous resterons jusqu’à se que vos récoltes d'hivers soient rentrées et la laine de vos moutons tondue. Cela ne représente que quelques jours, mais au moins vous serez prêt pour le début des semailles! Si tu connais quelques Hommes soucieux de nous rejoindre, amènes les moi! En attendant, n’hésitez pas a demander de l'aide: la guerre vous a prit vos fils et vos frères, le moins que l'on puisse faire et de combler leur corvées saisonnière...

puis il repartit l'air maussade, austère, presque triste. Il en avait vu des miséreux et des villages délabrés, et de voir son pays en ruine lui fendait le cœur. Il entra dans sa tente et fit former des patrouilles et des sentinelles afin de prévoir tout danger potentiel, puis il se versa une rasade d'eau fraîche et alluma sa pipe en contemplant son casque posé sur la table. Il était loin le temps ou le jeune Rimbold entrait a la Garde. Que de choses s’étaient alors produites... La dispute avec son vieux Capitaine, la nuit des lances noires, l'exil, la fuite d'edoras... Et Orwen, Ah orwen, le jeune Prince fougueux... Aujourd'hui, Rimbold ne souhaitait que refaire surgir les vieilles valeurs, il se risqua a tourner la tête vers le piquet principal de sa tente sur lequel trônait son bouclier, sa lame et la Bannière du Rohan, le VRAIS Rohan, Celui de Theoden, dresseur de chevaux, d'Eomer, Maréchal de la Marche, de Gamelin et Hamà... Comme il aurait aimer vivre en ces temps là, loin de la traîtrise et de la perfidie des hommes de pouvoir. Et voila ou il en était... Assis sur une chaise, fumant du vieux Többy et crachant une épaisse fumée blanche... Dehors, il avait des gents qui comptaient sur lui, il avait des soldats loyaux au Rohan, il avait ses frères d'arme! Oui, le "Capitaine" entrevoyait l'avenir un peu plus radieux ce soir là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gallen Mortensen
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
avatar

Nombre de messages : 1569
Age : 41
Localisation : Minas Thirith
Rôle : Vice Roi du Rohan

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 31 ans
- -:

Lun 30 Sep 2013 - 13:58
A son habitude Rimbold faisait preuve de mansuétude. Mais il ne vit pas les regards noirs que lui lancèrent certains villageois. Emporté par son idéalisme, le jeune garde ne pouvait pas comprendre que le peuple en avait assez de ces batailles, que peu lui importe qui gagne, que les valeurs prônées par Rimbold ne remplissaient  pas leurs assiettes. Mais c'est ainsi depuis des lustres.

La troupe prit donc ses quartiers. Tout à ses noires pensées, Rimbold aperçut un bout de l'étendard qui vait été recousu par Orwen lui même. les rumeurs courraient bon train sur le fils de l'usurpateur. Mais régulièrement revenait le fait qu'Orwen parcourait les plaines ouest du Riddermark en hurlant son désaccord avec l'avènement de Fendor. Était ce vrai? Fendor avait été reconnu fils de feu Firion, frère de Thénéor ; il était le souverain légitime apparemment. Et si Orwen avait perdu la raison ? Peut être combattait il maintenant uniquement pour lui, aveuglé par son amour propre et son orgueil?

Tout à ses questions, Rimbold aperçut un pan de sa tente se relever. Une petite fille aux tache de rousseur âgé de cinq ou six ans apparut tenant dans ses mains un morceau de bois taillé. La petite timide avança vers le guerrier et lui remit le jouet .

Pour toi fut sa seule remarque.

Une jeune femme apparut à sa suite. Elle était belle comme le jour. Ses yeux bleus profonds rencontrèrent le regard attristé de Rimbold. Elle stoppa un instant et se rua vers la gamine.

"Melea Laisse le monsieur tranquille"

"Excusez la messire c'est ma sœur  elle est un peu dissipée"

La petite répondit

"Mais il est gentil"

Avec un nouveau signe d'excuse , la sublime jeune femme commença à se retirer et la fillette lança

"Tu crois qu'il connait l'autre monsieur qui porte la même armure que lui?".

La jeune femme resta interdit un instant.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rimbold
Garde Royal du Rohan
avatar

Nombre de messages : 72
Age : 32
Localisation : En Rohan
Rôle : Garde Royal et Capitaine d'Eored en Exil

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme du Rohan
- -: 24 Ans
- -:

Mer 2 Oct 2013 - 11:22
Rimbold fumait un peu de ces feuilles sèche de vieux toby, ramenée de Bree il y a longtemps par un de ses collègues de la Garde quand un de ses hommes, ancienne "cape noire" comme on les appelait autrefois entra. L'homme portait tout comme Rimbold une armure de Garde mais moins complète et sans casque, ils étaient de même taille mais lui était blond et moins barbu. Eoseld était le second de Rimbold, nommé à ce poste par ce dernier qui souhaitait démontré là son esprit de communauté en déléguant à ses frères des taches importantes.

Eold: -Capitaine? Les hommes sont rentrés de la chasse, ils ramènent trois cerfs, de belles pièces! Et Thörn et les autres ont finit d'aidé pour l'orge...

Rimbold: -Merci mon ami... Qu'ils aillent au bois aider les bûcherons, je les vois plier sous la besogne depuis ce matin. Quand au gibier, que l'on garde une bête pour nous, cela nous évitera d'entamer les réserves du village. Les deux autres vont aux villageois...

Eold: -Bien Capitaine!


Rimbold replongea perplexe dans ses parchemins diverses et variés, rallumant sa pipe. Il s’arrêta néanmoins, regardant pensivement l’étendard d'Orwen et à coté, le sien. Ces temps ci, pas mal de rumeurs allaient bon train, des dires sur Orwen, prétendants qu'il s’élevait contre Fendor-le-Jeune, Héritier légitime au trône... Il tira sur sa pipe et relâcha un gros nuage de fumée blanche en se triturant la barbe comme pour chercher une solution lorsque un des battants de sa tente s'ouvrit doucement pour laisser passer une petite fille blonde, au jolie visage enfantin parsemé de taches de rousseurs discrètes. elle s'approcha de lui et lui tandis un petit morceaux de bois sommairement sculpté mais tout de même esthétique représentant un cheval cabré, et babilla timidement un petit "Pour toi!". Derrière elle, une jeune femme plus âgée, environ vingt printemps, la rattrapa après s’être arrêtée sur le regard austère du guerrier:

Jeune femme: -Melea Laisse le monsieur tranquille! Excusez la messire, c'est ma sœur, elle est un peu dissipée!

Melea: -Mais il est gentil!

Le Capitaine se releva et tapota gentiment la tête de la petite, puis il pris dans un panier un fruit, s'agenouilla et lui donna en souriant. Melea prit le fruit et croqua dedans à pleine dent, bien contente de manger quelque chose de si sucré!

Rimbold: -Ce n'est rien, un peu de visite ne fait pas de mal, surtout quand il s'agit d'une aussi gentille petite fille!

La jeune fille repartit avec sa petite sœur lorsque cette dernière sortit quelque chose qui interloqua Rimbold.

Melea: -Tu crois qu'il connait l'autre monsieur qui porte la même armure que lui?

Rimbold s’arrêta net, parlait-elle d'Eoseld? Non car il n'avait pas tout à fait la même armure... Et la tête de la grande sœur indiquait qu'elle cachait ou était effrayée par quelque chose! Il les retint et pris la petite dans ses bras en lui souriant:

Rimbold: -Ah? Et il a des amis le monsieur? Il est gentil avec vous? Il ne vous fait pas de mal j’espère! Tu sais ce qui serait bien, c'est que tu me dises si il a une cape, et de quelle couleur?

Le guerrier, malgré le fait qu'il souriait à la jeune fille, était inquiet pour la sécurité de son groupe! Si des hommes d'Horgowen étaient ici, menés tout comme lui par un guerrier aguerri, alors la situation risquait de s'envenimée! Cela dit, Peut être que ces hommes là ne désiraient pas se battre, Horgowen étant mort, ils n'avaient plus aucuns objectifs... Rimbold devait savoir, peut être pouvait il convaincre ces soldats de se joindre à lui! il fit entrer une des sentinelles et lui ordonna de quérir Eold. Rimbold regarda la Grand-Sœur de Melea avec un mélange de stupeur et de mansuétude... Il fallait tirer cette affaire au clair!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gallen Mortensen
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
avatar

Nombre de messages : 1569
Age : 41
Localisation : Minas Thirith
Rôle : Vice Roi du Rohan

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 31 ans
- -:

Jeu 3 Oct 2013 - 19:43
Eold souleva un pan de la tente de Rimbold et de sa haute stature empêcha la jeune femme de sortir.

La petite sur les genoux de Rimbold souriait à pleines dents, se sentant
en sécurité

Elle joua même avec les poils de la barbe de l'ancien compagnon d'Orwen.

"Tu piques" s'exclama t'elle.

Sa grande soeur elle, était tel un oiseau piégé ,son regard allait de l'austère Eold à sa petite soeur

Méléa répondit avec candeur à la question du guerrier

"Le monsieur est à deux tentes d'ici, il est noir comme les corbeaux"

Eold sortit sur le champ son épée.

Méléa surprise par ce geste, hurla de peur.

La rohirrim toujours aussi belle se rua vers Rimbold pour consoler sa soeur. La lèvre inférieure pendante, elle dit

"Seigneur, ne vous méprenez pas, ils sont arrivés ici hier. Ils nous ont menacés si nous révélions leurs présences mais ils sont comme vous ils veulent de la nourriture et du repos. Messire nous avons connu tant de malheur déjà"

Meala se calma dans les bras de sa soeur, qui se redressa et d'une voix claire interpella le lieutenant de Rimbold

"rangez cette épée , vous faites peur à ma soeur"

La rohirrim se tourna vers Rimbold. Ses yeux verts croisèrent le regard farouche du soldat

"Je me nomme Chiarra et je vous conjure pour mon village de ne pas vous battre"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rimbold
Garde Royal du Rohan
avatar

Nombre de messages : 72
Age : 32
Localisation : En Rohan
Rôle : Garde Royal et Capitaine d'Eored en Exil

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme du Rohan
- -: 24 Ans
- -:

Ven 4 Oct 2013 - 9:32
Alors il y avait en effet d'autre Guerriers ici! Rimbold calma Chiarra et sa jeune sœur. Si des "corbeaux" avaient trouvés refuge ici, ils n’étaient peut etre pas animés par l'envie de se battre.

Rimbold: -Eold, par l'enfer! Ranges ton épée! Tu vois bien que les corbeaux ne sont pas ici! Sors et préviens les hommes, mais pas d'agitation! pas de sang pour aujourd'hui! Je veux aller voir ces Rohirrims moi même!

Alors qu'au dehors certain se rassemblaient déjà, Rimbold, en apparat de la vieille Garde, se planta devant la supposée tente des "capes noires"

Rimbold: - Je suis Rimbold, fils de Rhàma! Garde-Royal en exil et Capitaine de cette Eored! Je désire parler à celui qui vous commande!

Cela dit, il planta son épée au sol et plaça le fermoir de sa cape au milieu de son poitrail, signe de neutralité. Il se tourna vers Eold.

Rimbold(tout bas): -Si j'appelle, tu viens seul. Si je cris, tu viens avec les autres...

Eold(tout bas): -Et si tu restes muet et que tu sors plus?

Rimbold(tout bas): -Appels, si je répond pas, donnes l'assaut!


Le Garde se tourna derechef vers la tente.

Rimbold: -J'entre sans arme!


Ainsi la silhouette de Rimbold l’impétueux disparue dans la pénombre de la bâtisse en toile...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gallen Mortensen
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
avatar

Nombre de messages : 1569
Age : 41
Localisation : Minas Thirith
Rôle : Vice Roi du Rohan

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 31 ans
- -:

Mer 9 Oct 2013 - 14:24
A son habitude , le garde royal Rimbold avança d'un pas décidé. Il entra donc dans la tente . Il fut un instant déstabilisé par le changement de luminosité. Il entendit un bruit caractéristique un cliquetis d'arme blanche.

Rimbold se retrouva avec une lame au niveau de la gorge. Le porte étendard d'Orwen découvrit cinq rohirrims aux armories noires. le plus grand le menaçait d'une dague ouvragée.


Un homme d'à peu près sa sature le fixa un instant; il était revétu de son armure et de son casque. Sa voix encore juvénile s'éleva alors

"Je me nomme Eokar , lieutenant du Rohan , déclinez votre identité ou nous vous exécutons sur place. Nous ne cherchons pas l'affrontement mais nous n'avons pas peur de vous"


La tension monta d'un cran , d'autant plus que Rimbold entendit Chiarra sangloter abondamment dehors. Il perçut que les villageois se rassembler autour de la tente.

Des voix terrifiées transperçaient les cieux

"Non nous avons vécu assez de malheur, ne vous battez pas messire, s'il vous plait pour nos enfants"

Cette fois Rimbold reconnut avec certitude la petite Meléa pleurer à chaudes larmes.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rimbold
Garde Royal du Rohan
avatar

Nombre de messages : 72
Age : 32
Localisation : En Rohan
Rôle : Garde Royal et Capitaine d'Eored en Exil

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme du Rohan
- -: 24 Ans
- -:

Mer 16 Oct 2013 - 11:57
Le guerrier gardait un étonnant sang froid. si ces jeunes freluquets avaient pour eux la fougue de la jeunesse, lui, avait la charisme et la prestance de l'ancien. il poussa du doigt la lame plaquée sur sa trachée et écarta légèrement les bras montrant ainsi qu'il était désarmé. Au dehors, aux sanglots et aux voix inquiètes, se mêlait la voix haute d'Eold.

Eold- Rimbold! Es-tu toujours parmi les vivants?!

Rimbold- C'est bon Eold, restez dehors pour le moment!

Il reporta son attention sur l'un des jeunots qui semblait être le chef de groupe.

Rimbold- Je suis rimbold, Garde Royal de Riddermark, Capitaine de cette Eored et Rohirrim en exil, comme vous! Rangez vos lames et faite de la lumière, que mes yeux voient à qui je m'adresse!

Visiblement, les cinq gaillards ne désiraient pas que le sang coule, ils étaient en apparence plus ou moins intimidés et manquaient d’expérience... Rimbold su les calmer et instaurer avec eux un dialogue de paix.

Rimbold- Je ne désire pas me battre, et nos hôtes ne le veulent pas non plus. Le Règne de votre Maître est révolu et sa vie a été fauchée depuis plusieurs lunes maintenant! Vous n'avez plus ni guide, ni but! Mais je peux vous tendre une main, joignez vous a nous! Nous n'avons nul allégeance que celle au Rohan des pères de nos pères. Nous faisons tout pour souffler les cendres du feu de la guerre, tout pour qu'une nouvelle prospérité sème ses graines sur nos terres. Ceci je crois, est mieux que de se battre pour un tyran, ou que de se cacher derrière l'obscurité d'une hutte ou vos remords vous rongent peut être...

Sa voix se fit rassurante, on sentait en lui le feu de l'espoir, machine infernale pouvant faire tomber les montagnes de la peur des des hommes.

Rimbold- Jetez vos capes noires, brandissez vos épées mais pas pour vous, ni pour un maître couronné. Faites le pour moi, pour ceux qui au dehors tremblent à l'idée d'une énième tuerie, pour le peuple contre qui vous leviez vos étendards jadis, votre peuple! Je ne vois pas de soldats d'Horgowen, ni ne les entend ici: je ne perçois que la voix de frères restés pour morts et abandonnés à leur désarroi! Il est de votre devoir d'homme du Riddermark de rachetez vos fautes passées et de servir votre pays dans son entièreté!

Il marqua une pause solennel, presque théâtrale mais nécessaire pour laisser à ses interlocuteurs le temps de bien assimiler ses dires.

Rimbold- Alors? Me suivrez-vous, ou resterez vous caché dans l'ombre? Dans tout les cas, je ressortirais par cette porte et aucunes lame ne me précédera ou me suivra... Quand bien même je suis assassiné, je refuse de verser le sang de mes frères, quel que soit leurs camps!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gallen Mortensen
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
avatar

Nombre de messages : 1569
Age : 41
Localisation : Minas Thirith
Rôle : Vice Roi du Rohan

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 31 ans
- -:

Jeu 17 Oct 2013 - 15:18
HRP: Rimbold , ne fais pas trop réagir mes PNJ SVP , tu vas trop vite Wink mais c'est pas grave , merci HRP



Eokar baissa la Tête. Non pas par peur mais les propos de Rimbold le touchèrent. Il avait tellement espéré de cesser de fuir . Il s'était retrouvé à la tête de ces hommes par hasard il était le plus gradé point final. De loin, il entendit ses hommes s'entretenir à voix basse. Et de plus le guerrier en face de lui était Rimbold un rohirrim reconnu pour son courage et son honneur.

Le lieutenant releva enfin la tête . Sa gorge était sèche . Sa langue pâteuse. Il allait demandé de plus amples explications au garde royal drapé de gloire à la voix de stentor. Notamment sur Orwen fils du souverain .........

Lorsque Eokar dans son champ de vision vit un geste sur sa gauche, un de ses "allies" fondait l'épée à la main sur Rimbold. La main d'Eokar jaillit à son tour et l'homme aux armoiries noires s'effondra une dague profondément enfoncée dans le cœur.

L'homme tomba à genoux et il bascula sur la droite, il était mort avant que sa tête ne touche le sol.

Les yeux délavés d'Eokar croisèrent le regard déterminé de Rimbold

"J'espère vraiment que vous êtes ce que vous dites Rimbold, garde royal, car je viens de tuer un de mes hommes pour vous. Faites en sorte qu'il ne soit pas mort pour rien "

Il prit une longue inspiration

"Allons voir mes hommes ils ont cantonnés un peu plus loin. Gardez votre verve Rimbold"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rimbold
Garde Royal du Rohan
avatar

Nombre de messages : 72
Age : 32
Localisation : En Rohan
Rôle : Garde Royal et Capitaine d'Eored en Exil

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme du Rohan
- -: 24 Ans
- -:

Sam 19 Oct 2013 - 9:33
HRP: désolé Gallou, j'ai pas fait gaffe, je me suis laissé emporté >< *


Eokar n'avait pas plus tot finit sa phrase qu'Eold et trois hommes en armes firent irruption dans la salle, épée en main. Rimbold fit volte face, attrapa deux poignet pour les stopper net et fusilla d'un air réprobateur ses hommes.

Rimbold: -NON! Rangez ça, c'est plus la peine, plus de sang! Eold, redonnes moi mon épée, Gaarh, toi va chercher deux autre hommes et emmenez ce pauvre bougre...

Fit-il, désignant le cadavre de corbeau gisant dans une marre pourpre. Eold jaugeait du regard Eokar, ses yeux passait de lui a la dépouille puis revenait sur lui... Rimbold mit un genoux a terre et dépoussiéra les cheveux et le visage du mort avant de croisé ses bras au dessus de son épée sur sa poitrine, il se releva pour que les deux "brancardier" puissent l'emmener.

Rimbold: -Il a essayé de me tuer, sans dote croyait-il encore aux chimères promises par Horgowen-le-cruel. Quoi qu'il en soit il a fait ca en croyant a une cause et pour cela il mérite comme tout rohirrim, des funérailles dignes d'un guerrier!

L'homme, bien que fatigué et retourner par ces nouveaux mais néanmoins heureux événements mit une main sur l’épaule d'Eold et l'autre sur celle d'Eokar.

Rimbold: -Eold, voici Eokar! C'est le meneur de cette petite troupe, et un homme de bien, c'est de son fait si tu me voit vivant alors que lui (désignant la porte) est mort! Eokar, tu es jeune et sage, le fait que tu pense aux autres avant toi te promet à une vie altruiste, et c'est une trop rare qualité! Là dessus toi et Eold vous entendrez très bien

Eold: -Si tu a sauvé mon Capitaine, alors je peux être ton frère d'arme! Je te présenterais aux autres plus tard, je crois que toi et Rimbold avez encore a faire, non?

Rimbold: -En effet l'ami, Eokar m’emmène visiter ses hommes! Mais tu viens avec nous Eold, toi et notre étendard! (rires)

Eold: -Ma parole... Je ne sers donc qu'a cela! Tu oublis qu'auparavant ceci était ton rang! Prends le toi! (rires de l'entourage proche)

Rimbold: -Je suis Capitaine aujourd'hui, et je ne veux pas confier cette figure de fierté Rohirrique a n'importe qui, tu devrais considéré ça comme un honneur, et une arme vu la pointe de lance fiché dessus!

Rimbold remis son casque en place et son bouclier au dos, puis, escorté de trois hommes dont son lieutenant, s’apprêta à suivre Eokar. Il souriait, car cela faisait bien longtemps que ceux de son pays ne s’étaient si bien entendus! Alors que son regard balayait le village, il vit les gents et ses hommes travailler, la petite Meléa et sa sœur jouant plus loin, les femmes papotant autours des étals... Puis son regards se porta sur ses frères, et un éclat de fierté zébra son œil: Quelque chose de nouveaux, de grand, commençait!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gallen Mortensen
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
avatar

Nombre de messages : 1569
Age : 41
Localisation : Minas Thirith
Rôle : Vice Roi du Rohan

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 31 ans
- -:

Mer 23 Oct 2013 - 18:58


Les guerriers sortirent donc de la tente . effectivement, les villageois excédés par les affres de la guerre les fixèrent un long moment. la peur de nouveaux conflits fraternels grondaient. Chacune et chacun voulaient goûter à la quiétude.

Rimbold remarqua autre chose, un regard complice entre la jeune Chiara et Eokar. Il reprirent leur route. Au sud du village de fortune, une cinquantaine d'hommes attendaient avec impatience. Les armoiries noires tranchaient avec le sol glacé dû aux frimas ambiants.

Eokar tout en marchant d'un pas alerte expliqua

"Nous errons depuis des jours. Nous étions à Aldburg. Vos paroles m'ont touché Capitaine. Faites de même avec mes hommes"

Puis il ralentit le pas pou permettre à imbold de se placer à sa hauteur, il murmura alors pour le soldat

"Mais méfiez vous il y a des fidèles d'Hogorwen fanatiques parmi eux"


Puis Eokar eleva la voix

"Venez ici vous Tous. Ecouter le capitaine Rimbold, il a des choses à vous dire"


Puis le lieutenant recula d'un pas laissant Rimbold de nouveau réaliser un discours de recrutement patriotique.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rimbold
Garde Royal du Rohan
avatar

Nombre de messages : 72
Age : 32
Localisation : En Rohan
Rôle : Garde Royal et Capitaine d'Eored en Exil

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme du Rohan
- -: 24 Ans
- -:

Lun 23 Déc 2013 - 3:55
[HRP: Je m'excuse de mon absence prolongée et involontaire, j'ai eu beaucoup de travail a l'approche des fêtes et profite enfin du retour au calme pour me remettre à l’écriture si agréable ici! Merci de votre patience (et surtout de celle de Gallou >w<) Le post est léger mais je tacherais de vite rattrapé mon niveaux ^^]


La plaine balayée par les vents laissait transparaître l’ambiance tendue du moment. Rimbold apparu au sommet d’une colline, accompagné de quelque un de ses hommes ainsi que d’Eokar. De haute stature, à la barbe blanchissante et en armure ouvragée, le Rohirrim imposait déjà un solide respect. Derrière, claquant au vent, ses armoiries ajoutait ce côté solennel et presque « Royal » au tableau… Alors, selon l’ancienne coutume de paix instaurée par Eorl le jeune lors de trêves et de rencontre diplomatique, le Rohirrim eu un geste profondément respectueux. Il planta sa lame en terre, et plaça l’agrafe de sa cape à la droite de son col, signe de paix et de neutralité. Se faisant, il se déclarait ambassadeur de son parti et donc selon les lois, intouchable en tant qu’émissaire. Il hotta ensuite son casque, et le posa à côté de son bouclier, au sol. Il laissa son regard balayé l’assemblé ou les hommes le regardaient avec curiosité, crainte, respect…

-Mes frères ! lança-t-il d’une voix de stentor.

-Mes frères… Le pays qui vous a vu naître a connu ces dernières années la pire des calamités… Une chose si épouvantable qu’elle demeurera a jamais gravée dans les esprits… La guerre civile…

Il marqua une pose, et d’un air grave, reprit la parole.

-Oh certes, ce n’est qu’un mot, qu’une image… mais sa définition est telle qu’elle devrait faire rougir n’importe lequel d’entre nous ! Le frère tue le frère, le peuple s’empoisonne de lui-même ! Et un pays, autrefois reconnu pour la loyauté de ses habitants envers leur Roi, pour la hardiesse de ses soldats, pour la grandeur de son histoire… Est soudain considéré comme étant le pire des nids de vipères, infesté de barbares pouilleux et brutaux !  

Il se frappa le torse deux fois, et adopta une mine sévère.

-Et moi… Moi, Rimbold, Fils du Rohan, je refuse que ma patrie sombre dans l’anarchie et la honte…  Nous nous sommes battus pour qui ? Pour quoi ? Pour deux prétendants stupides et ambitieux… Ils n’avaient qu’à la bouche leur désire de légitimité à la couronne… à quoi sert-elle cette couronne ? L’un a fui, l’autre est mort ! Cette couronne appartient au peuple qui a versé son sang inutilement pour le plaisir malsain de ses deux roitelets qui n’ont pas vu la détresse des nôtres. Oui, le peuple. Vos parents, vos épouses, vos enfants… Certains on payés un trop lourd tribut pour ce déchirement vain et inutile !

Deuxième pause, et observation attentive de la foule. Elle semble être pendue à ses lèvres et les chuchotements perçus sont plutôt positifs.

-Regardez-moi ! Je suis Rimbold du Snowbourn, fils de forgeron et de paysanne. J’ai été soldat, puis garde royal. J’ai subi la nuit des lances noires. J’ai fui la capitale le cœur plein de haine et de frayeur, oui de peur mes frères ! La peur de voir mon pays enflammé par la folie d’une poignée d’hommes pensant avoir tous les droits sur les vivants… je me suis battu dans leurs conflits. J’ai suivis mes ordres, tout comme vous tous ! Et comble de la honte *voix étranglée* j’ai osé commettre l’irréparable ! Ôter la vie de mes propres frères ! Et cela mes amis… soyez sur que l’ignominie de tels actes hantera mes nuits a jamais !

Il porta sa main à ses yeux et d’un revers essuya les larmes sincère de peine qui lui avaient rougit le regard. L’assistance était émue, même ceux qui semblaient septique au départ sentait poindre en eux cette petite flamme patriotique. Rimbold, en bon orateur, savait faire parler son cœur et la sincérité était une chose appréciée des hommes honorables.

-Aujourd’hui, avec l’aide des survivant de la bataille d’Aldburg, je parcours notre beau pays ravagé par la guerre. Je fais ce que n’ont pas fait nos chefs, j’aide, je soigne, je répare… je n’aurais de cesse de chevaucher avec les miens de villes en villes, de villages en villages, partout où notre assistance sera nécessaire… et ce jusqu’à ce que les traces de la perfidie de nos maitres est totalement disparue ! Je suis fatigué de me battre contre mon propre sang… Oh dieux… que diraient nos Rois d’antan s’ils pouvaient encore voir ce que nous, pauvres fous, avons fait de leur œuvre ? Je ne verserais plus jamais le sang des miens, j’ai dit !

A présent, des acclamations pointaient de parts et d’autres de la plaine. Eold s’avança et clama :

-Je voue ma vie et ma lame à mon seigneur et à mon peuple ! Puisse les valars être témoins de mon serment aujourd’hui ! Mon âme, je l’offre à ceux de mon sang ! Gloire aux Eotheods !

-Gloire ! Répétèrent les partisans de Rimbold, en levant leurs armes. Même certain en contrebas avait par conviction crier ce mot enclin de fierté. Rimbold leva un bras.

-Et aujourd’hui, c’est en frère que je vous demande de vous joindre à nous ! Eokar le juste a su entendre mes paroles et les comprendre, il a su me convaincre de vous les répéter, afin que dans un esprit fraternel, nous puissions ensemble rebâtir ce qui a été détruit…

Une ambiance électrique était maintenant palpable dans l’assemblée. Rimbold cria alors à haute et intelligible voix solennellement :

-Qui me suivra ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gallen Mortensen
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
avatar

Nombre de messages : 1569
Age : 41
Localisation : Minas Thirith
Rôle : Vice Roi du Rohan

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 31 ans
- -:

Lun 30 Déc 2013 - 16:26
HRP: Rimbold a déjà la barbe grisonnante à 24 ans, pas de peau Smile hrp

Habitué aux beaux discours, Rimbold réussit à capter l'attention de son auditoire. Un silence de plomb s'imposa. Puis des cris de ralliements commencèrent à s'élever. Le Porte étendard d'Orwen comprit instantanément , il avait conquis le cœur des soldats.

Il avait une cinquantaine d'hommes prêts à mourir pour lui. Encore une lourde responsabilité à porter. Eokar soutint le regard de son nouveau chef et il joint les cris de joie et d'approbation de ses hommes.

Rimbold fut porté en triomphe. La petite troupe revint vers le village temporaire. Chiarra la jeune femme aux yeux bleus profonds était là. Rimbold remarqua de nouveau les regards échangés entre la belle et Eokar.

Tout à son triomphe Rimbold se trouva nez à nez avec Un géant aux nattes blonde et à la barbe fournie. Il mesurait au moins 2 mètres et devait peser ces 120 kgs. Il tenait une hache d'arme menaçante? Il faisait partie de la troupe d'Eokar. Il s'avança vers son "nouveau" chef.

De son index gauche, il ponctua chacun de ses mots en tapotant l'épaule droite de Rimbold. le génat postillonnait , il était furieux en fait.

"Je t'ai vu à la bataille d'Aldburg combattre un orque géant. Et après plus rien tu t'es défilé.... et c'est facile pour toi avec tes belles armes. Nous on nous obligé à nous engager. pendant ce temps là nul ne laboure nos champs ou ne s'occupe de nos bêtes. Oui c'est facile pour toi. Nous nos familles ne savent même pas si nous sommes vivants"


Le colosse montra les dagues elfiques remis par la compagnie de bois doré à Rimbold durant la nuit des lances noires.

"Tu es un beau parleur mais nous on veut rentrer chez nous. Et qui nous dit que c'est pas toi le traitre avorton. D'ailleurs moi je suis pas un ver de terre que je peux écraser avec un seul de mes pouces"


Eokar essaya d'intervenir

"Arrête Eapor"

Avant d'avoir fini sa phrase le lieutenant était projeté au loin.

"Je parle pas aux lécheurs de culs"

La tension devint de nouveau palpable. les hommes de Rimbold avaient dégainé leurs épées. Qu'allait décider notre Héros?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rimbold
Garde Royal du Rohan
avatar

Nombre de messages : 72
Age : 32
Localisation : En Rohan
Rôle : Garde Royal et Capitaine d'Eored en Exil

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme du Rohan
- -: 24 Ans
- -:

Lun 30 Déc 2013 - 17:45
Rimbold avait gagné ! Son discours, enflammé, avait achevé de convaincre les plus réticents. Ainsi le « Capitaine » fut il porté en triomphe sur un bouclier. Le groupe repartit vers le village, et évidement, la belle Chiarra lança a nouveaux un regard étrange sur Eokar. Le rohirrim, pas idiot pour un sou, voyait bien qu’une fibre sentimentale semblait se tisser entre les deux jeunes gens. Aussi s’approcha-t-il d’Eokar.

-Et bien mon ami. Je crois que cette jeune fille a reussi la ou tout tes ennemis on échouer : elle a percé ton armure !

Dit-il en souriant. C’est alors qu’un imposant géant, blond et tressé, arrêta rimbold. L’homme, visiblement bourru et peu coutumier des règles de bienséance, postillonna sur le Rohirrim en des termes peux élogieux auquel s’ajoutait une désagréable façon de pointer du doigt. Evidemment, les hommes du Capitaine, outragée par l’insolence du mastodonte envers leur Chef, pointaient déjà sur lui lances et épées. En bon diplomate et en meneur sage, Rimbold fit vite cesser la cohue en levant simplement la main gauche. Il arborait un air calme et sérieux, sur lequel était accroché un léger sourire, sûr de lui. L’effet fut immédiat et un silence de mort s’abattit, rompu uniquement par le bruit des armes que l’on rangeait. Il porta son regard sur Eapor.

-Toi, le géant… tu sembles savoir ce que tu dis… Oh, certes, je ne me souviens pas très bien ce qui as pu se passer à Aldburg ! Si ce n’est qu’effectivement je me suis battu avec d’autres contre cette monstruosité. Je l’ai blessée, mais pas tuer, du moins je ne le pense pas… Peut être en saurais tu davantage si tu avais été à mes côtés à ce moment-là…

Rimbold piqua le géant au vif, pas méchamment, mais pour bien signifier qu’il n’appréciait guère qu’on l’insulte de la sorte.

-Le reste est flou, du sang, de l’acier… et puis, je suis submergé par la masse de soldats qui enfoncent nos rangs. Je me suis réveillé en aval d’un fleuve, bien après la fin du siège. J’ai accomplis mon devoir, et même si j’ai été vaincu, je n’ai pas de regrets car en ce monde, le meilleur des hommes peut être emporté tel un fétu de paille par des adversaires plus nombreux… regardes autours de toi Eapor le robuste ! Que font mes soldats ? Ils labourent la terre, reconstruisent les chaumières, coupent le bois… est-ce là leur métier ? Non ! Ils le font pour payer leurs dettes envers ceux qui furent le plus touchés par cette guerre. Cela dit, il est une chose sur laquelle tu as raison : si le sort de ta famille te préoccupe, va, rejoins les et rassures les. Reviens si tu le souhaites ou reste la bas cultiver ta terre…

Le cavalier se tourna vers les autres, profitant de l’altercation pour calmer les esprits retors.

-Et chaque homme est libre d’en faire autant ! Ceux qui ne souhaitent pas continuer peuvent rentrer chez eux, s’ils en ont encore un… Mais dites-vous bien ceci : Si le rohan sombre, vos familles en pâtiront… immanquablement ! J’ai laissé une femme, une mère et un frère derrière moi, je ne les ai plus revu depuis longtemps et il est probable qu’ils me croient mort, mais je sais que pour assurer leur pérennité, je dois me battre ici et maintenant, plutôt que de retourner près d’eux pour les protéger. Ici, je suis plus fort, je peux agir, je peux contribuer à reconstruire… La bas, a part ajouter une bouche à nourrir en regardant mon épée rouiller, quel aide pourrais je leur apporter ? Réfléchissez et murissez votre décision, personne ne vous en voudra si vous tournés bride vers vos foyers, quoi de plus naturel après une guerre que cette nostalgie d’une vie de paix et d’amour ? Partez, revenez ou restez y, a votre convenance *il se tourna vers Eapor* Mais moi, même seul, a default de tourner le dos a un orque, j’affronterais les défis que les valars sèmeront sur ma route un par un, quitte à en mourir ! Je n’aurais de cesse de me battre tant que mon pays, ma patrie, ne sera pas à nouveaux unifié, reconstruit, guérit des morsures de la guerre… Là seulement, je rentrerais chez moi, vieux et fatigué, la conscience tranquille, auréolé de gloire avec la satisfaction d’avoir accompli le devoir suprême de l’homme…

Rimbold s’arrêta et toisa le géant du regard sans montrer une once de peur.

-Maintenant, j’aimerais que tu me laisses passé… nous avons fort à faire ici avant de partir au sud ou d’autres auront besoins de nous…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gallen Mortensen
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
avatar

Nombre de messages : 1569
Age : 41
Localisation : Minas Thirith
Rôle : Vice Roi du Rohan

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 31 ans
- -:

Mar 7 Jan 2014 - 14:10
Une chape de plomb tomba sur les rohirrim. La véhémence de Rimbold surprit tous les soldats réunis. Puis un murmure s'éleva qui commença à augmenter. Des cris de joie montèrent pour répondre aux propos de Rimbold. Il avait de nouveau réussi à haranguer le foule. Le colosse déjà moins sûr de lui détourna un instant le regard, cherchant du soutien parmi ses compagnons mais nul ne bougea . les rohirrim frappaient avec leurs épées sur leurs boucliers . Ils acclamaient leur nouveau Chef: Rimbold.

Eopar se décala et laissa passer Rimbold. Mais lorsque le porte étendard d'Orwen passa à coté de lui il le frappa lourdement de son poing droit dans la tempe gauche. Sous la puissance du coup, Rimbold tomba sur le coté.

Il entendit les lames sortir de leurs fourreaux. Eokar appela au calme.

Eopor hurla vers Rimbold

"j'en ai rien à foutre de tes valeurs, je veux revoir ma famille viens te battre "

Il leva haut sa hache d'arme. les compagnons de Rimbold était prêts à bondir. Qu'aillait décider notre héros?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La guerre, la guerre ne meurt jamais ... [En cours]
» Un cœur vaillant ne meurt jamais!~
» Un Vampire ne meurt jamais...
» La liberté ne meurt jamais [RP solo]
» La russie ne meurt jamais.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Les Terres du Milieu - :: Le Rohan :: Les Prairies-
Sauter vers: