Elandrar Durano, Elf blanc du nord.

Aller en bas 
Elandrar Durano
Maître Archer
Maître Archer
avatar

Nombre de messages : 13

Ven 20 Fév 2015 - 18:00
Nom/Prénom :Elandrar Durano
Âge: 726 ans
Sexe : Mâle
Race : Elf
Particularité : un des rares elfe a ressembler à un barbare et aimant l'hospitalité des nains

Alignement : neutre/ bon
Rôle : guerrier du juste et du bon indépendant




Description physique :

Elandrar est assez coriace pour un elfe. Ayant appris à se débrouiller dans les grandes montagnes du nord,  il a su développer une ossature et une musculature similaire aux barbares. il est vêtu d'une armure de peau avec des écritures elfiques argentées sur la poitrine. sa longue fourrure blanche de l'ours blanc, office de manteau, lui offre une constante chaleur pour braver le froid. Les longs cheveux fins, blond platine, épousèrent la courbe de ses épaules, pour finir sa longueur aux omoplates. Sur son bras droit, il y a une épaulette en cuir noir avec un symbole représentant chacun des royaumes où il prit les armes pour le défendre. sur celui de gauche, il y a une épaulette avec aucun signe apparent dessus. sur son arc, de couleur noire, il y avait le nom de chacun de ses frères/sœurs d'Armes, ainsi qu'une écharpe bleue avec un insigne de son nouveau clan. Il portait, à sa taille, une dague elfique appartenant à son père, mort au combat. Il avait, tatoué sur ses deux mains, un grand arbre représentant Caras galadhon. Il a les yeux bleu-vert, et, quand il part à la chasse ou à la guerre, il se dessine des marques de guerre blanche et une autre couleur adaptée à la région sur son visage


Description mentale :

Au fil des âges et du temps, Elandrar a acquis différentes visions de vie. Jadis soldat de la Lorien, il a su garder les traits de discipline et de droiture elfique. Son exil lui apporta beaucoup de compréhension sur la survie et la liberté. Il est un grand protecteur de la nature et du secret et apprécie chaque moment de la vie. Elandrar est adroit sur ses principes, au point que parfois il peut se montrer fanatique dans ses faits et gestes. Sa curiosité vient de ses grandes quêtes du savoir, voulant apprendre le plus sur les cultures de la terre du milieu et leur croyance. Adepte de l'histoire et de la philosophie, il prend souvent part à des débats sociaux avec ses compagnons d'armes et ses connaissances. Il déteste les préjugés raciaux, ayant comme mentalité que chacun a leur force et leurs faiblesses. Néanmoins, il déteste les orcs et les gobelins, suite au carnage et a la quasi-destruction du troisième âge. Il a autant l'appétit des fêtes et des beuveries que les nains. Contrairement au coutume ancestrale, il entretient des bons liens avec les nains de la montagne solitaire. Cette amitié lui a conféré des traits de l'orgueil et de la compétition. Pour résumé, il est un elfe qui aime révolutionner les anciennes coutumes elfiques, en y écrivant sa propre mentalité et en transmettant son savoir. En temps de paix il se montre enjoué, festif et cultivé. en temps de guerre il ressort son côté guerrier, son ambition, sa rage et sa soif de veangence.

Histoire :

Dans le calme et le confort de Caras Galadhon, il y a 726 ans, Gealond et Adilenne attendaient leur deuxième héritier des Duranos. Ayant déjà un fils, Brimanil, ce dernier était prédestiné à recevoir les titres de noblesse et la fortune de la famille. L’aîné, plus vieux de 82 années, fut le fils prodigue de son géniteur et il suivit ses traces au cours de son enfance. Il hérita du caractère de son père et de sa réputation.  il devint un grand guerrier et un noble exemplaire au sein du peuple et ses louanges résonnèrent dans les chants des elfes.
Puis, ce fut mon heure de quitter le confort de ma mère et de goûter à la fraîcheur du vent dans les arbres. Contrairement à mon frère aîné, j'eus la chance et la gratitude de ressembler à ma mère et, au fils de mon enfance, j'ai appris tant la rudesse du combat que la douceur de l’Âme. j'eus grandi dans un univers pure et remplis de magie et de beautés inconnue de l'homme. Très tôt, je développai un grand intérêt pour le monde extérieur, car les forêts verdoyantes de ma patrie ne suffisaient point à ma curiosité et à mon désir du savoir. Bien sur, mère comprend mes désirs, pendant que père et mon frère me reprochaient sans cesse de mon déracinement aux cultures et tradition de mon peuple. Que les Eldar me punissent, s'il le faut, mais jamais je n'obtiendrai bonheur et satisfaction en restant tenue dans cette forêt...

Quand j'étais en âge de me battre et de servir la Dame, je rejoint  l'armée et j'eus la chance, pour la première fois, de quitter cette terre afin de voir, de mes propres yeux, ce que c'était le monde a cette âge. Je me souviendrai a jamais du moment ou j'ai mis le pied en dehors des terres elfiques pour la première fois. Le frisson de liberté, malgré sous régime militaire, était bien plus magique que tous les arts et légendes des elfes auxquelles je fus instruit. Je savourais chaque parcelles de terres du regards. Je me fis, a ce moment une promesse qu'un jour, je visiterai chaque citées, chaque contrées de mes propres yeux. Ce désir, souvent maudit par mes semblables, a été la cause de plusieurs querelles au sein de la famille Durano.

Lors d'une patrouille routinière et ennuyante, j'ai reçu une missive venant de ma mère, disant que ces saignements avaient pris fin et qu'elle attendait la venue d'un autre Durano. Je fus émerveillé de cette nouvelle et, un peu plus tard, les Eldar fit cadeaux d'une petite soeur. j'avais tout juste 75 ans quand je la pris dans mes bras pour la première fois. Nous avions les mêmes yeux et dès sa plus tendre enfance, nous étions liés comme les doigts de la main. nous avions le même désir du voyage et de l'aventure.
Puis, un vent de murmure s'étendait autour des contrées elfiques, des rumeurs de crieurs parlant de la prise d'Erebor par une créature maléfique et les grandes batailles qui  sesont ensuivies entre nain et gobelin, elfe et créature des ténèbres. Ma sœur et moi envions tous les voyageurs et explorateur elfe à cette époque, dévorant chaque parole et toutes les histoires qui nous venaient à l'oreille. la vie semblait si captivante et plaisante en dehors de la lorien, grouillant d'aventures aussi farfelues les unes que les autres.

Un jour, nous n'avions  plus rien, plus d'histoires de dragons, ni de la grande bataille des cinq nations. À ce moment, j'ai cru que j'avais laissé ma chance s'enfuir. il n'avait plus d'histoire, plus d'aventures. la paix semblait établie pour de bon. Je me rappelle hélas de la grande déception que j'ai ressentie. je fis mes rondes de gardes quotidiens dans la peine et la souffrance. la flamme que brûlaient mes envies d'aventures finit par me consumer. je n'avais nul gout de vivre, ni aucune raison outre ma famille de respirer. C'était les années les plus sombres de ma vie. je vaguais entre branche et tronc, à chercher autant des voyageurs égarés qu'une raison de poursuivre cette existence funeste et sans but

Soixante années plus tard, je rencontrais un voyageur hors normes, un des rares êtres non-elfe à avoir la bénédiction de la grande Dame galadrielle. il était seul et il apportait des mauvaises nouvelles, des nouvelles terrifiantes selon ses dires. il prédisait que le monde tel que nous le connaissons serait en jeu. malgré nos grandes victoires de jadis. Il y  avait  un pouvoir, vers l'est que même notre puissante souveraine devrait craindre. Il invoqua que seul l'union et l'audace nous assuraient la victoire,  puis il quitta aussitôt la lorien vers l'ouest, à la recherche de la vérité sur un objet particulier.

C'est à ce moment, quand l'envie de liberté surpassa celle de la patrie, qu'une grande décision fût prise entre ma sœur et moi-même. Ne voulant point manquer notre chance une deuxième fois, nous avons finalement quitté le confort et la sécurité de notre terre natale afin de parcourir le monde et vivre notre vie tant rêver depuis des décennies. Depuis ce moment, plus jamais nous n'avions remis pied dans les terres elfiques. Rapidement, nous avons goutté à la rudesse de la vie d'aventurier. Des grandes plaines du Rohan aux royaumes oublié du grand nord,  nous avons combattu côte à côte pour survivre. Nous avions rencontré, lors de notre voyage, des nains, des hommes et même quelques elfes nomades qui avaient les mêmes passions du savoir et de l'exploration.
Nous avons œuvré pour le bien à notre manière, ne manquant jamais une occasion de terrasser quelques orcs et gobelins sur notre route. Nous n'avions aucun but précis de notre quête, ni aucune destination comme objectif. nous étions libres! nous avons apporté notre aide aux pauvres et aux familles vivantes loin des civilisations et en échange ils nous offraient à boire et manger. durant notre voyage, nous avons appris que les hommes, contrairement aux dires et à notre éducation, n'étaient pas tous semblables... jamais je n'ai vu tant de différences chez une race. cela expliquerait pourquoi ils sont souvent en querelle les uns envers les autres, qui sait?

Notre voyage, sans but précis, pris un grand revers, quand nous nous dirigions vers le sud. On disait qu'Isengard refermait un puissant Mage qui aurait changé d’ allégeance... des grandes colonnes de fumée noire s'élevaient au-dessus de la forteresse. À ce moment, j'ai compris que quelque chose n'allait plus en ce monde. comment un grand sage aurait-il perdu raison?
Une puissante armée de créatures inconnues quittèrent les portes de cette forteresse, vaguant vers le sud. Nous avons décidé de les suivre, de loin, pour finalement découvrir la vérité. une garnison d'homme, résista de peine et misère contre cette horde de créatures terrifiantes.

C'est alors que, par un miracle incroyable, la garnison avait tenu. Dans les corps  gisant sur le sol, près de la route principal de la troué, j'ai aperçu mon père et mon frère... Comment est-ce possible? Pourquoi avait-il été présent, loin de la patrie? Je ne comprenais pas...Étaient-ils à ma recherche? les deux Duranos avait été surement au mauvais endroit, au mauvais moment. Il est vrai que dans une situation similaire, quand on se retrouve si peu nombreux, aucune porte de sortie semblaient envisageable. Étaient-ils en mission diplomatique? Peu importe la raison, le sang de mon sang furent versés.  Ma joie d'aventurier et d'elfe libre prit fin à ce moment. J'ai pris ma soeur dans mes bras, éclatant de sanglot. C'était le prix à payer pour notre fougue et notre fuite. Dès lors, après quelques semaines à sombrer dans la honte et le regret, nous décidâmes de venger leur mort et de prendre part active à cette guerre en l'honneur de notre sang qui fut versée par les ennemies de l'Ouest..

De ce moment tragique à l'ascension du grand roi des hommes, nous avons pillé des huttes de gobelins, terrasser tout homme sans scrupules qui mettait en péril l'avenir de l'ouest. Nous avons parcouru les contrées du sud tels des prédateurs a la recherche d'une proie. Nous étions devenue des bêtes assoiffées de rage et de vengeance. Nous étions plus reconnaissables. notre plaisir était d'attendre près des fermes et petite bourgade et que, quand des corsaires débarquaient où des orcs venaient piller, nous sortons pour en terrasser le plus possible. la guérilla était notre stratégie de prédilection et, quand il était trop dangereux, nous fuyons, attendant le moment propice pour rebondir sur l'ennemie. Nous n'avions point l'étoffe d'un héros, ni des machines de guerre invincibles. Nous utilisons, à cette époque, l'art de la ruse, attaquant uniquement si les conditions nous étaient favorables. Ma sœur et moi savions qu'une autre occasion se présenterait si l'attaque semblait un suicide, et que mort nous servirons plus à rien...  
Quand les héros de l'ouest remportèrent la grande bataille de la porte noire, ils étaient temps pour nous de partir en exil, loin de tous les massacres et des fautes que nous avons faits. Nous regardâmes l'ascension de très loin du roi des hommes . la guerre était terminée, le grand mal avait sombré dans les cratères de son implosion. Je n'eus plus d'utilité en ce monde...  la paix avait finalement triomphé de la violence.

C'est alors que j'entrepris mon dernier grand voyage vers la rédemption. Je n'avais nul désir de quitter le continent, ni le désir de vivre une longue vie de remords auprès des hommes. Nous chevauchâmes vers les grandes montagnes du Nord, à la recherche de notre future demeurée. durant cette expédition, nous avons suivi le grand fleuve d'Alduin jusqu'à  la lisière Est de la Lothlorien. Pour la première fois, j'eus été ravi et content de la revoir, mais mon voyage et mes expériences m'ont fait sentir que j'étais maintenant une inconnue dans ma propre contrée. je n'osais même plus arpenter ses grandes étendues forestières... dans mon cœur, je n'étais plus la bienvenue.
Après quelques jours de chevaucher, nous remarquâmes à l'horizon les rocheuses du nord, symbolisant la fin de la terre du milieu.  Nous étions enfin arrivé!  après quelques heures, nous trouvâmes une ancienne maisonnée abandonnée. elle devint notre refuge et c'est ainsi que commençait notre exil.
Durant cette période,  j'ai appris à connaître le peuple Nain. Contrairement à mes semblables, je fus émerveillé par le sens aigu des traditions et de l'honneur. Leurs chefs d’œuvre sont impressionnantes. La fierté et le respect de leur engagement méritent d'être reconnues!  Toutefois, il est très dur de gagner leur respect, surtout venant d'un elfe. Cela a pris plusieurs tentatives et du temps... mais par chance, j'avais que son dû temps a accordé...

Je préservais l'anonymat sur notre refuge, pour éviter les regards hostiles. Par contre, un elf égaré se sentant plus à sa place était toujours la bienvenue au sein du groupe. Notre relation avec des marchands d'Erebor nous permettait de bien s'équiper pour braver le froid. Nous avons appris à traquer les troupeaux, à subvenir aux besoins primaires et nous pratiquons le troc avec les quelques rares habitants du coin. Au travers de longues heures de méditation sur des sommets des rocheuses, nous avons appris à nous pardonner, ont apprécié le silence et l'isolement.
C'est à cet instant que la sagesse commençait à s'emparer de mon être. je devins calme, paisible et pacifique, aidant mon prochain quand je le pouvais. Certains nous appelaient les Elf blanc, car nous devenons unis avec le temps glacial de cet endroit. certains curieux voulaient découvrir notre refuge, tandis que d'autres appréciaient l'aide et protégeaient notre anonymat. nous avons continué ce train de vie pendant 293 ans, jusqu'à ce qu'un nouveau mal viens troubler notre conscience...







~~~~~

Comment trouves-tu le forum ? :

Sérieusement, contrairement aux autre type, je le trouve merveilleux, surtout le fait qu'il continue a être plein de vie après tant d'années!Smile

Comment as-tu connu le forum ? :

il y a 5-6 ans, je jouais sur un autre forum qui était en partenariat avec le votre. je jouais Méridir Belrive. jai pris un grand exil des forums Rp suite a quelques déceptions. maintenant de retour, quand j'ai constaté que vous êtes toujours présent et actif, je me suis pas posé la question deux fois. je me suis lancé!

P.S: J'ai fais vraiment attention a ma plume, mais veuillez être un peu compréhensif s'il-vous-plait:) je suis hélas rouillé et je n'ai jamais été fort dans la grammaire. Bien hâte de recevoir vos critique!


Dernière édition par Elandrar Durano le Sam 21 Fév 2015 - 4:43, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evart Praven
Noble du Gondor
Noble du Gondor
avatar

Nombre de messages : 235
Age : 25
Localisation : Minas Tirith
Rôle : Noble marchand

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain
- -: 21 ans
- -:

Ven 20 Fév 2015 - 19:38
Salut Elandrar (oui, je suis pas staff et je donne mon avis Very Happy ),

Je me permet juste quelques remarques de forme pour rendre la fiche plus agréable à lire. Ce serait bien de revoir un peu la mise en page parce que les retours à la ligne intempestifs rendent la lecture très difficile, il faudrait aussi que tu mettes des majuscules derrière tous tes points. Pour le pluriel, il suffit de se relire avec une grande attention (de même pour les verbes). Pour conjuguer les verbes du premier groupe où tu ne sais pas quoi mettre ("é", "ez", "er"), je ne peux que te conseiller de changer ton verbe par "prendre" pour savoir quoi mettre "je t'ai pris de l'argent" donne "je t'ai donné de l'argent", par exemple. Pour "à" ou "a", essaye en passant au passé "à" ou "avait". Avec quelques techniques comme ça, tu devrais pouvoir éviter la majorité des fautes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elandrar Durano
Maître Archer
Maître Archer
avatar

Nombre de messages : 13

Ven 20 Fév 2015 - 20:32
J'ai essayé de revoir la mise en page, bien avant de publier ce texte. Durant la rédaction, j'ai fait des paragraphes et des lignes complètes. seulement quand je prévisualise,  sa me donne cette mise en page.. quelqu'un pourrait me dire pourquoi?

Et pour les fautes, je viens de refaire mon histoire au complet et de scruter à la lettre les erreurs. oui en effet il y avait beaucoup de fautes et j'espère que c'est mieux ainsi. Par contre, il n'est pas demandé d'avoir un français digne d'une disserte a l'université, car si c'est le cas, c'est sure que je vais devoir faire un cour avant de m'inscrire!Wink

Merci pour ses petits trucs de correction, c'est très apprécié! Sa me permets de m'amélioré!

Est-ce normal que je n'ai pas accès au chatbox?

pour finir, j'ai essayé le correcteur d’orthographe qu'on m'a référé mais, pour une raison mystérieuse, il ne fonctionne pas. quelqu'un aurait t'il un autre lien?

j'espère pour le reste c'était pas si mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Forlong
Tribun Militaire d'Arnor
Tribun Militaire d'Arnor
avatar

Nombre de messages : 2982
Age : 25
Localisation : Rhûdaur
Rôle : Vieux loup au service du Royaume du Nord

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan d'Arnor
- -: Quarante Ans
- -:

Sam 21 Fév 2015 - 1:17
Tout d'abord pour le correcteur:

J'ai été voir, le souci je pense c'est qu'il accepte que des passages assez courts (1000 caractères, donc 250 mots) à la fois si j'ai bien compris, donc tu dois mettre ton texte dedans paragraphe par paragraphe. D'autres sites du même genre apparaîtront si tu tapes 'correcteur d'orthographe' dans google, mais tous ont une limite de longueur semblable.

Donc je t'invite déjà à passer ta fiche dessus avant de pouvoir la valider, et de relire ne fut ce que les majuscules manquantes etc.


Au niveau de la fiche elle-même, quelques remarques:

-Premièrement, sur le forum nous suivons la version des événements du livre pas ceux du film, et le Gouffre de Helm est l'un des passages où cette différence est particulièrement flagrante ^^ Il n'y eut pas d'elfes là-bas d'après Tolkien, seulement la Compagnie Grise composée des Dunedain et des fils d'Elrond, qui arrivèrent seulement après la bataille. Donc pour l'histoire de ton père, la seule possibilité est la bataille de Dol Guldur où la forteresse maléfique fut prise par les forces de Celeborn et Thranduil.

-Au niveau du dragon, il y a un petit souci chronologique il me semble. Le sac d'Erebor par Smaug date de 2770 du Troisième Age, ce dernier finit en 3021 et nous sommes actuellement en 301 du Quatrième Age. Ca fait donc 552 ans (vache j'arrive encore à faire mes soustractions et additions langue ), 526 ans c'est donc trop jeune pour ton elfe si tu prétends avoir entendu des rumeurs de cet événement.

-On encourage les joueurs à commencer avec un équipement limité et se procurer des nouvelles armes au fur du jeu. Donc je t'invite à choisir dague + arc, ou dague + épée, pas les trois.

-Ton personnage est un peu trop 'parfait'. C'est souvent le cas pour un elfe, mais c'est pas spécialement ce qu'il y a de plus intéressant à jouer. Son seul défaut semblait être la violence et la soif de la vengeance, et tu dis à la fin de la fiche qu'il est devenu sage. Donc trouves lui un ou des défauts: faiblesse physique, trait de caractère négatif, préjugés, ou autre.

-Finalement, pour le 'collier des morts', attention. Les objets 'magiques' sont assez limités en nombre et puissance au Quatrième Age. Je t'invite à jeter un coup d'oeil aux scénarios proposés dans la 'case départ', et si aucun ne t'intéresse, de discuter par mp avec un Maître du Jeu sur la crédibilité de l'idée que tu avais potentiellement, lui demander de te préparer un nouveau scénario.

Bon courage pour les modifications Wink

Fofo'



Membre des Orange Brothers aka The Good Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elandrar Durano
Maître Archer
Maître Archer
avatar

Nombre de messages : 13

Sam 21 Fév 2015 - 1:38
parfait, je vais faire les modification nécessaire. j'aimerais juste aborder un point:

Sur les défauts, il y a le fanatisme, l'orgueil, désir d'alcool, la soif de vengeance et la compétition. Il a la honte, les remords et la colère. Ses traits peut apporter les plus grands défauts que je connaisse, tout est une question de point de vue et je compte bien le jouer. Je ne suis pas adepte du petit héro parfait.

Merci de ses commentaires, je commence a croire que les critères ici en matière de faute et de grammaire sont très pointilleux et conçue pour des joueurs beaucoup plus avancé que mes compétences grammatical. Je vais m'essayé une dernière fois et je vous revien avec, je l'espère, une fiche qui va au moin remplir le strict minimum.

Merci de votre temps:)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Forlong
Tribun Militaire d'Arnor
Tribun Militaire d'Arnor
avatar

Nombre de messages : 2982
Age : 25
Localisation : Rhûdaur
Rôle : Vieux loup au service du Royaume du Nord

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan d'Arnor
- -: Quarante Ans
- -:

Sam 21 Fév 2015 - 1:51
Ok très bien pour les défauts, effectivement il y a pas mal de potentiel pour faire un personnage équilibré Smile J'ai préféré t'en parler dans mes commentaires parce que ça ressortait pas nécessairement dans la partie 'description mentale', mais puisque t'en es conscient et tu comptes le développer dans tes RPs, il n'y a pas de soucis.

Pour la grammaire/orthographe: je suis désolé si on te paraît pointilleux, je sais que ça peut être difficile au début. Je t'assure qu'on ne te demande pas un texte sans fautes, et si tu le passes tes RPs sur un correcteur orthographique et te relis pour t'assurer que les majuscules et points y sont, on ne chipotera pas au futur. Je suis aussi persuadé que si cela peut te sembler embêtant, tu t'apercevras qu'en prenant des bonnes habitudes tu progresseras très rapidement et que bientôt ce ne sera plus un souci du tout. Des gens qui ont eu des soucis d'orthographe et de grammaire à leur inscription ont pu rejoindre le staff et l'animation depuis, donc il n'y a pas de raison que ça t'empêche de jouer parmi nous. Tu n'as clairement pas un niveau de base qui rendrait le jeu impossible, tu as un vocabulaire riche et un style agréable à la lecture. Tout ce que l'on demande c'est de faire des efforts Wink

Je tiens à te dire aussi que la fiche dépasse le 'stricte minimum' dans plusieurs domaines, l'histoire est intéressante, le personnage assez complexe et original, elle est longue et complète. C'est mon rôle de me concentrer sur les points à améliorer pour te permettre de rejoindre le plus vite possible la communauté des joueurs actifs, mais tu ne devrais pas mal le prendre, c'est rare un joueur dont la fiche est validée immédiatement. C'est ce qui permet à notre forum d'avoir un bon niveau de jeu. Wink

Donc je te rassure, tu es sur la bonne voie, ne te décourages pas.



Membre des Orange Brothers aka The Good Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elandrar Durano
Maître Archer
Maître Archer
avatar

Nombre de messages : 13

Sam 21 Fév 2015 - 2:36
Oh misère, moi qui pensait qu'il avait rien dans mon imagination pour ce forum, merci sa me rassure:)

Je vais faire les efforts, et pardonnez moi de mon impulsivité. il est vrai que j'ai voulu lâché prise rapidement.

Vous m'avez juste démontré que j'étais plus rouillé que je l'avais prévue. Sa fait du bien d'entendre les points fort, la difficulté parait moin importante maintenant.

Je vais redoubler d'effort pour offrir une belle qualitée d'écriture, et je vais accepter la critique constructive avec sagesse. Vous allez voir, je n'ai pas dis mon dernier mot hihi



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Forlong
Tribun Militaire d'Arnor
Tribun Militaire d'Arnor
avatar

Nombre de messages : 2982
Age : 25
Localisation : Rhûdaur
Rôle : Vieux loup au service du Royaume du Nord

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan d'Arnor
- -: Quarante Ans
- -:

Sam 21 Fév 2015 - 3:03
Voilà, maintenant que tu as passé ton texte sur le correcteur, il reste que quelques fautes qui ne sont pas gênantes sur un texte de telle longueur. Wink

Tu as oublié d'enlever une de tes armes de ton équipement, donc je te laisse t'occuper de ça.

Ceci dit, t'as introduit les autres modifications demandées, je valide donc ta fiche avec plaisir, et t'invite à poster ta demande de métier dans le sujet adéquat Smile

Bon jeu,

Fofo'




Membre des Orange Brothers aka The Good Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Delaynna
Dame de l'Eau
Dame de l'Eau
avatar

Nombre de messages : 77
Age : 23
Localisation : Là où l'eau m'emporte.
Rôle : Dame de l'eau

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: 500 ans
- -:

Sam 21 Fév 2015 - 3:15
Bienvenue parmi la communauté de Minas Tirith! Very Happy

Dans l'espoir que tu t'y plaise!

Au plaisir!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» OSCAR MALE X CANICHE 6 ANS . NORD 59 - ADOPTE
» On devrait mettre les gens du nord en quarantaine pour les empêcher d'entrer à
» Retour au pays du Sénateur du Nord-Est Rudolph Boulos
» au pôle nord
» Dans le Nord, il n'y a pas que des corons.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Communauté - :: Registres :: Créer Vos Personnages-
Sauter vers: