Fanwanatsë ou la quête des Arbres blancs

Aller en bas 
Fanwanatsë
Voyageuse
Voyageuse
avatar

Nombre de messages : 10
Age : 50
Localisation : Jans

Jeu 27 Juil 2017 - 9:46
Nom/Prénom : Fanwanatsë Nirlantë
Âge : 50 ans (très jeune adulte)
Sexe : féminin
Race : elfe (avari x noldor)
Particularité : peu habituée aux interactions sociales
Alignement : neutre
Rôle : Fanwanatsë n’a au départ qu’un seul objectif, qui est de voir le(s) arbre(s) blanc(s) issus de Telperion. Celui de Minas Tirith, planté par Aragorn, et celui de Tol Eresseä, s’il survit encore sur l’île. Elle n’a donc aucun rôle particulier et s’imagine naïvement qu’elle pourra continuer à vivre comme elle le faisait dans les forêts de l’est, par ses propres moyens.


Équipement : un arc elfique, une dague, des sachets de plantes médicinales, et les vêtements qu’elle porte.

Description physique : Fanwanatsë n’a rien d’exceptionnel. Ses yeux sont de la couleur des marais, entre vert et marron. Ses cheveux d’un châtain lumineux trahissent sa double ascendance, mais sans attirer le regard plus de quelques instants. Elle a le corps musclé et l’apparence un peu sauvageonne de ceux qui ont vécu de leurs propres ressources et se soucient peu de leur image extérieure. En somme, elle n’a rien pour faire tourner les têtes, et si elle s’attire quelques regards sur son passage, ce sera davantage pour son aspect négligé que pour sa beauté.

Description mentale : Fanwanatsë est une jeune elfe peu loquace, assez solitaire, encore sous le choc de la mort de son père. Ayant vécu de manière très indépendante depuis sa plus tendre enfance, elle est assez empruntée dans ses rapports avec autrui, ce qui la fait parfois juger moins brillante qu’elle ne l’est. Elle voit cela plutôt comme un avantage, car on l’oublie vite, ce qui lui convient parfaitement. Elle prend l’existence comme elle vient, sans savoir ce quoi l’avenir sera fait, animée simplement par son désir de voir les Arbres blancs. Comme beaucoup d’Avari et de Nandor, elle a une grande affinité avec la Nature et avec les animaux. Elle comprend intuitivement les grands félins et les rapaces, bien mieux sans doute que ses propres congénères - et ne parlons pas des humains ou des nains. Elle n’aime pas les villes, la foule, le bruit et n’aspire qu’à retourner à ses forêts quand elle aura accompli la quête confiée par sa mère.

Histoire :

        Fanwanatsë est née aux abords des montagnes de l’est, non loin de la mer de Rhûn, près de l’emplacement supposé du mythique Cuiviénen. Du moins était-ce là ce que lui racontait son père : les fleuves se sont déplacés, la mer d'Helcar s'est réduite comme une peau de chagrin, Melkor a fait s'effondrer les montagnes d'Illuin et seul Ilùvatar sait (et sans doute Ulmo) où la Musique a emporté le Lac de l’Éveil. Son père, comme bien des Avari, menait une vie itinérante et solitaire dans les sombres forêts de l’est, avant de rencontrer par le plus grand des hasards la jeune Noldor qui allait changer sa vie. En dépit de tout ce qui sépare les Moriquendi et les Calaquendi, les deux jeunes gens tombèrent amoureux l’un de l’autre et ils échangèrent les mots de l’union. Moins de deux ans plus tard, ils tenaient fièrement dans leurs bras leur fille nouveau-née. Au lieu de la nommer selon la tradition, d’un nom proche du sien, son père choisit de l’appeler Nirlantë, un essë quenyan évoquant les larmes versées – larmes de tristesse de sa femme, éloignée des siens par son union avec un-du-refus, larmes d’amour et de joie à la naissance de leur fille. Sa mère, qui comme toutes les Noldors avait des éclairs de prescience, lui donna Fanwanatsë pour amilessi tercenyë – car, dit-elle mystérieusement, elle tisserait un voile aussi solide qu’une toile d’araignée. Même si elle est encore trop jeune pour avoir mérité un epessë, ses parents l'appelaient souvent Petite Larme. N'étant qu'à demi noldorin, elle n'avait pas connu la cérémonie de l'Essecilmë quand elle avait atteint l'âge du lámatyávë et n'avait donc pas de nom choisi.

Ses décennies d’enfance furent sans histoire – mais non sans histoires, car ses parents aimaient à se taquiner tendrement sur leurs origines disparates. A quinze ans, encore enfançonne, elle savait tout de la lumière des deux Arbres, que les ancêtres de sa mère avaient contemplée, tandis que le peuple de son père restait dans les terres de l’Eveil, refusant de répondre à l’appel des Valar. Elle voyait en imagination Telperion le Blanc et Laurelin le Doré, chantés par sa mère comme s’ils existaient encore, mais frissonnait également en écoutant son père vanter la beauté disparue de Cuiviénen, le lac que les siens avaient refusé de quitter. Elle était la fille des deux Peuples et elle n’aurait su dire vers où son cœur penchait.

Elle venait à peine d’avoir trente ans quand un drame vint bouleverser son enfance insouciante. Sa mère fut tuée. Elle s’en souvenait comme si cela s’était produit la veille. Elle était partie cueillir des baies avec d’autres enfants avari, dont ils avaient croisé la famille quelques jours auparavant, ce qui avait donné lieu à bien des jeux et à bien des chants. Ils s’en revenaient en dansant entre les arbres quand ils avaient entendu un hurlement à glacer le sang. Le cœur battant à se rompre, Fanwanatsë avait couru jusqu’au campement, pour y trouver son père agenouillé et pleurant, le corps de sa femme s’affaissant doucement entre ses bras, le flanc transpercé d’une lame elfique. Les parents de ses compagnons de cueillette les entouraient, silencieux et consternés.

- Fanwanatsë, eut le temps de murmurer sa mère. Fanwanatsë, promets-moi…
- Mère, mère…
- Nir... Nirlants... Nirlantë… Petite Larme… Promets-moi…
- Tout ce que vous voudrez, mère, sanglota l’enfant.
- Les deux arbres. Va voir… La lumière… Les descendants de Telperion… Les arbres blancs. Promets-moi…

          Sa tête s’inclina sur la poitrine de son époux, qui se mit à la bercer contre lui dans une plainte ininterrompue. Les jours, les mois qui suivirent restent flous dans la mémoire de la jeune elfe. Son père ne redevint jamais pleinement lui-même. Jamais il ne lui raconta vraiment qui avait pris la vie de sa mère, ni pourquoi. Il disait parfois que tout était de sa faute, qu’il n’avait pas mesuré les conséquences de ses choix. Elle ne comprenait pas. Elle le regardait s’enfoncer dans ce chagrin qui consume ceux de son espèce, sans rien pouvoir faire. Était-ce là le sens de son nom ? Les larmes versées, la toile d’araignée dans laquelle s’engluait son père, et qui peu à peu voilait son regard et l’arrachait à elle ? Ce choix dont parlait son père, ce choix qui avait coûté la vie de sa mère, était-ce son nom ? Était-ce… elle ?

           En dépit de son chagrin, l'Avari calmait comme il le pouvait ses angoisses existentielles, et jamais il ne faillit à son rôle de père. Il lui apprit à survivre selon les voies des Avari, à respecter la Nature comme les Nandor avec lesquels ils se croisaient souvent, tout en la familiarisant avec la culture des Noldor et des Eldar en général.

           « Ta mère t’a confié une quête, Petite Larme, murmurait-il. Pour que tu sois complète, pour que tu connaisses toi aussi la lumière des deux Arbres, tu devras aller voir les arbres blancs. Telperion et Laurelin sont morts, et leur tronc sans vie se dresse encore au-dessus de Valinor. Mais on dit que Yavanna créa Galathilion pour les Noldor de Tirion, et qu’aujourd’hui encore on peut trouver ses descendants dans les terres à l’ouest. »

             Fanwanatsë écoutait de toutes ses oreilles, fascinée. Elle connaissait la liste par cœur : il y avait Celeborn, l’Arbre blanc de Tol Eresseä, Nimloth, celui de Numenor, dont un fruit fut sauvé par Isildur, et les Arbres blancs du Gondor qui en sont issus. De ces derniers, seul survivait celui de Minas Tirith, planté par Aragorn. Celeborn, peut-être, survivait sur l’île isolée de Tol Eresseä, son père ne le savait pas. Son père, à vrai dire, ne savait pas grand-chose de tout cela, et se contentait de répéter ce dont sa femme lui avait parlé. Ce dont il se souvenait. Ce qu’il serait allé voir lui-même avec elle, si les choses avaient tourné autrement. Fanwanatsë rêvait des Arbres blancs. Plus tard, elle irait à Minas Tirith.

              Un jour, alors qu’elle sortait à peine de l’adolescence, son père mourut comme peuvent mourir les elfes : de lassitude et de chagrin. Le phénomène était moins rare qu’avant, dans le Quatrième Âge, et Fanwanatsë adressa une prière à Manwë et Mandos pour que son fëa se rende dans les Cavernes rejoindre celui de sa mère, et qu’il soit jugé digne de se réincarner, même s’il était un Avari. Il avait tant chanté les Arbres qu’il méritait bien d’être aimé des Valar.

               L’heure de partir à la recherche des Arbres blancs avait sonné.


Dernière édition par Fanwanatsë le Lun 31 Juil 2017 - 22:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod Croix-de-Fer
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
avatar

Nombre de messages : 3168
Age : 26

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Jeu 27 Juil 2017 - 19:36
Salut Fanwanatsë, et sois la bienvenue sur le forum ! Very Happy

Le moins que l'on puisse dire c'est qu'on a là une fiche particulièrement tolkienienne, j'ai adoré la lire. Entre les références à l'histoire des Arbres, des Elfes, et les éléments d'anthroponymie elfique, on se sent tout de suite immergé dans l'univers de ce peuple. L'idée de faire se rencontrer les cultures noldorines et avarines est très bien vue, on peut difficilement faire plus éloigné comme cultures elfiques, attendu que les Noldor constituent le peuple elfique le plus avide de connaissances, de savoir-faire et de grandeur alors que les Avari, par leur refus même de participer jadis au Grand Voyage, me semblent vraiment enclins à suivre leur propre voie, préférant le contact à la nature au contact avec les autres peuples. Dans cette idée de mélange des cultures, il y a un passage que j'ai trouvé particulièrement saisissant, je le copie ici pour la plaisir de le relire encore une fois...

Fanwanatsë a écrit:
Elle voyait en imagination Telperion le Blanc et Laurelin le Doré, chantés par sa mère comme s’ils existaient encore, mais frissonnait également en écoutant son père vanter la beauté disparue de Cuiviénen, le lac que les siens avaient refusé de quitter. Elle était la fille des deux Peuples et elle n’aurait su dire vers où son cœur penchait.

Chaque parent, et donc chacun des deux peuples, est associé à un élément particulièrement fort et marquant de son histoire. Et le fait que les Arbres tout comme Cuiviénen aient aujourd'hui disparu donne un côté à la fois sacré et nostalgique, qu'on retrouve beaucoup dans les livres de Tolkien pour les Arbres, mais finalement peu pour Cuiviénen qui, bien qu'il demeure le berceau des Elfes, n'a pas laissé grande trace dans les annales des Eldar, puisqu'ils l'ont abandonné. Mais je n'avais jamais songé au lien qui avait pu se nouer pour les Avari vis-à-vis de cette étendue d'eau, et je trouve que c'est chouette de l'avoir fait ressortir ici. Smile

Généralement nous évitons, autant que possible, de dépasser du cadre de la Terre du Milieu au sens strict ; j'entends par là qu'aucune partie de ce forum ne correspond à la région où se trouvait Cuiviénen, qui se situe très loin à l'Est. Ceci car nous voulons préserver un certain fond de mystère quant aux régions lointaines que Tolkien n'a fait que mentionner. Ceci dit, ta fiche laissant elle-même certains passages de l'histoire non-expliqués, je n'ai pas trop de crainte à ce sujet : je pense que tu sauras laisser la part de mystère qui plane sur le peuple-du-refus et leur lieu de vie. Même si certains RPs pourront éventuellement s'y dérouler, la plupart du temps ton personnage se trouvera en Terre du Milieu proprement dite, ne serait-ce que pour interagir avec les autres joueurs – et accomplir la quête des Arbres Blancs. Dans le même esprit, même si ton personnage peut désirer se rendre sur Tol Eressëa, le fait que ce puisse être un désir sans espoir (ou avec très peu d'espoir) peut se révéler très intéressant à jouer.

Je terminerai par quelques petits détails en vrac...

- Quand tu parles des cheveux châtains qui trahissent sa double ascendance, fais-tu référence aux couleurs de cheveux de ses parents ou des peuples de ces parents ? Car j'imagine que tu vois le châtain comme un mélange entre le brun et le blond... S'il est question des parents en tant qu'individus, pas de souci. Par contre s'il s'agit d'une référence à leurs peuples respectifs, Noldor comme Avari ont plutôt tendance à tirer tous deux sur le brun ; pour les Noldor je suis sûr, pour les Avari le site Tolkien Gateway parle d'une couleur de cheveux probablement sombre.

- Pour ce qui est des noms elfiques, celui donné par la mère ne s'appelle-t-il pas plutôt amilessë, essecarmë étant celui donné par le père ?

- À sa mort, la mère appelle sa fille Nirlantsë, je pense qu'il s'agit d'une faute de frappe, à moins que ce soit un lapsus de la part de la mère ?

- En enfin tu as mis « valari » à la place d' « avari » à un endroit du texte.

Voilà, je crois que j'ai fait à peu près le tour de ce que j'avais à dire... N'hésite pas à afficher un avatar qui corresponde à ton perso, et pour ce qui est de ton entrée dans le RP j'imagine qu'elle prendra tôt ou tard la direction de Minas Tirith (ou éventuellement des Havres Gris) si j'ai bien compris ? Etant bien occupé en IRL et déjà impliqué dans plusieurs RPs je vais avoir du mal à t'accompagner sur ce coup-là. Après, je ne sais pas si tu préfères démarrer ton petit bout de chemin seule ou rejoindre directement un sujet déjà ouvert si on peut en trouver un qui corresponde ?




The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanwanatsë
Voyageuse
Voyageuse
avatar

Nombre de messages : 10
Age : 50
Localisation : Jans

Jeu 27 Juil 2017 - 21:22
Tout d'abord, merci pour ta réponse. Je vais tenter de répondre à mon tour aux questions que tu poses.

1) Mon personnage jouera toujours dans la Terre du Milieu. Elle va faire des étapes sur le chemin de Minas Tirith et, comme tu l'as bien compris, Tol Eresseä restera mystérieuse. Tolkien, à ma connaissance, ne dit rien de cet Arbre-là, sinon qu'il a existé (existe ?) et je ne spéculerai pas sur le sexe des anges. Smile

2) Pour les noms, my mistake, je vais corriger tout de suite. Mon quenya est rouillé. Je maîtrisais... il y a trente ans. Je vais sérieusement réviser... Il faut notamment que je me remette en tête la différence entre les amilessi tercenyë et apacenyë. Je vais aussi introduire la spécificité noldorin de l'essecilmë, tiens, ça pourrait être sympa si Fanwanatsë développe finalement davantage son héritage maternel.

3) Pour les cheveux, j'ai mentionné un châtain lumineux... châtain car blond impossible vue son ascendance, mais plus lumineux que le brun, comme si l'obsession de sa mère pour la lumière des deux Arbres avait en quelque sorte marqué son destin. Comme une synthèse entre le sombre des Moriquendi et le lumineux des Calaquendi. Je compte l'expliquer plus tard plus en détail.

4) Faute de frappe pour Nirlantsë, oui, mais après tout... cela peut être lié à la confusion de l'agonie. Je verrai si je corrige ou non.

5) Je vais corriger le Valari, qui s'est glissé là sournoisement, le petit coquin... Wink

Pour ce qui est de mon premier RP, je pense que je peux me débrouiller toute seule, mais je vais prendre le temps de m'immerger dans les coutumes du forum, de lire d'autres threads et de chercher un avatar qui me convienne vraiment. Je n'ai pas trop le temps de le dessiner moi-même en ce moment (je suis en pleine préparation de cours sur le thème de l'Aventure... c'est cool mais prenant).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod Croix-de-Fer
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
avatar

Nombre de messages : 3168
Age : 26

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Jeu 27 Juil 2017 - 22:38
Ah yep effectivement, j'avais pas saisi le pourquoi du comment de la couleur des cheveux, merci pour l'explication. Wink

J'ai hâte de voir ce que ça va donner en RP, la fiche est très prometteuse en tout cas. Bon jeu parmi nous !




The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanwanatsë
Voyageuse
Voyageuse
avatar

Nombre de messages : 10
Age : 50
Localisation : Jans

Lun 31 Juil 2017 - 22:08
Désolée : je dois être fatiguée, je ne réussis pas à voir comment on peut mettre un avatar. Faut-il le soumettre à approbation ? J'aimerais bien choisir celui-ci, qui correspond bien à Fanwanatsë :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Forlong
Tribun Militaire d'Arnor
Tribun Militaire d'Arnor
avatar

Nombre de messages : 2982
Age : 25
Localisation : Rhûdaur
Rôle : Vieux loup au service du Royaume du Nord

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan d'Arnor
- -: Quarante Ans
- -:

Lun 31 Juil 2017 - 23:30
Hey Wink

Je t'ai mis l'avatar (très sympa d'ailleurs), mais tu peux aussi le faire toi-même en allant dans profil puis avatar:




Membre des Orange Brothers aka The Good Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanwanatsë
Voyageuse
Voyageuse
avatar

Nombre de messages : 10
Age : 50
Localisation : Jans

Mar 1 Aoû 2017 - 9:03
C'est très gentil, Forlong, je te remercie. J'étais passée par le profil, mais il me refusait systématiquement l'image... en même temps, ma connexion était très merdique hier, c'était peut-être le problème.

J'aime bien cet avatar, je trouve qu'il colle parfaitement au perso.

Encore mille mercis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod Croix-de-Fer
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
avatar

Nombre de messages : 3168
Age : 26

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Mar 1 Aoû 2017 - 15:29
Au fait j'y pense, nous avons sauté à pieds joints la demande de métier ! Si Fanwanatsë n'a pas de métier particulier nous pouvons  afficher un rang un peu passe-partout du genre aventurière, vagabonde ou voyageuse, je sais plus ce qu'on a de prédéfini Fofo ?

Ça sera toujours mieux que citoyen, ne serait-ce que pour le genre...langue

Et... ton avatar est splendide.




The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanwanatsë
Voyageuse
Voyageuse
avatar

Nombre de messages : 10
Age : 50
Localisation : Jans

Mar 1 Aoû 2017 - 15:36
C'est clair que citoyen est sans doute le pire pour une elfe détestant la ville et n'ayant aucune habitude de vie en communauté. Very Happy J'ai vu "voyageur" dans les métiers des elfes. Cela correspondrait parfaitement.

Merci à toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Forlong
Tribun Militaire d'Arnor
Tribun Militaire d'Arnor
avatar

Nombre de messages : 2982
Age : 25
Localisation : Rhûdaur
Rôle : Vieux loup au service du Royaume du Nord

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan d'Arnor
- -: Quarante Ans
- -:

Mer 2 Aoû 2017 - 17:54
En effet, quel oubli flagrant de notre part Very Happy

Je t'ai mis le rang de Voyageuse Wink



Membre des Orange Brothers aka The Good Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Faire des arbres?
» Arbres GW
» [TUTO] Comment faire des arbres
» La Symphonie des Arbres
» Napoléon et les arbres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Communauté - :: Registres :: Créer Vos Personnages-
Sauter vers: