Zoom sur les Nains

Aller en bas 
Forlong
Tribun Militaire d'Arnor
Tribun Militaire d'Arnor
Forlong

Nombre de messages : 3167
Age : 28
Localisation : Les cachots du Mont Gundabad
Rôle : Vieux loup au service du Royaume du Nord

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan d'Arnor
- -: Quarante Ans
- -:

Zoom sur les Nains Empty
Zoom sur les Nains EmptyMar 18 Aoû 2015 - 21:45
Chers membres,

Je vous invite avec plaisir à lire le premier chapitre d'un projet sur lequel les colorés travaillent depuis un moment: le Zoom sur les Nains. Dans cette première partie, vous pourrez découvrir nos amis les Naugrims des Montagnes Bleues. Bonne lecture Wink




*~ Zoom sur les Nains~*


Zoom sur les Nains Khazad10



*~ Introduction~*


« Alors Aulë s'empara d'un grand marteau pour écraser les Nains et ses larmes coulaient. Mais Ilúvatar eut pitié d'Aulë et de son désir, à cause de son humilité. Les Nains pris de peur se courbaient sous le marteau et ils baissaient la tête et imploraient pitié. » Le Silmarillion - Quenta Silmarillion - Chapitre 2

Contrairement aux elfes et aux hommes, les nains ne sont pas une création d'Eru. C'est Aulë, un des Valar et le plus grand de tous les artisans qui les façonna et leur donna la vie. Ils le vénèrent depuis, lui donnant le nom de Mahal, le créateur, dans leur langue secrète: le Khuzdul.

Les nains se divisent en sept grandes familles ou clans, descendant des Pères crées par Aulë. Parmi ces familles la plus célèbre est la lignée de Durin, les Longues-Barbes, qui siègent dans la Moria, Erebor et les Monts du Fer. Deux autres clans, les Barbes-de-Feu et les Torses-Larges, bâtirent les grandes cités de Belegost et Nogrod dans les Montagnes Bleues. Des quatre autres familles, les Poings-de-Fer, les Barbes Touffues, les Boucles-Noires et les Pieds-de-Pierre, on ne sait que très peu hormis qu'ils apparurent dans les Orocarni, les Montagnes Rouges, se trouvant jadis à l'Est de la Terre du Milieu. L'on peut supposer que certains nains de l'Est lointain gardaient des contacts avec leurs cousins de l'Ouest, et purent même envoyer des troupes pour les aider dans les guerres contre les Orcs, mais il n'est pas impossible que d'autres furent corrompus par Sauron.

Les nains sont un peuple méfiant et guerrier. Ils gardent jalousement les secrets des arts qu'ils maîtrisent mieux que quiconque: celui de forger les armes et les armures, créer des bijoux splendides, et bâtir des cités et forteresses qu'aucun autre peuple du Quatrième Age ne pourrait égaler. Les noms donnés aux nains à la naissance en Khuzdul sont gardés secrets, et ils se servent généralement d'un autre nom au quotidien. La population des Naugrims est limitée car les femmes sont rares parmi ce peuple (et difficiles à reconnaître), mais leur moyenne d'âge est de 250 ans et un régiment de guerrier nains peut faire face à une force bien supérieure car ils sont des guerriers coriaces et leurs armures les protègent des coups ennemis.


Lien vers l'article de notre partenaire Tolkiendil


Zoom sur les Nains Signtest11_1

Membre des Orange Brothers aka The Good Cop
Revenir en haut Aller en bas
Forlong
Tribun Militaire d'Arnor
Tribun Militaire d'Arnor
Forlong

Nombre de messages : 3167
Age : 28
Localisation : Les cachots du Mont Gundabad
Rôle : Vieux loup au service du Royaume du Nord

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan d'Arnor
- -: Quarante Ans
- -:

Zoom sur les Nains Empty
Zoom sur les Nains EmptyMar 18 Aoû 2015 - 22:15
*~ Les Nains des Montagnes Bleues~*


Zoom sur les Nains Ered_l10



*~ Chronologie~*

Premier Age :

Les grandes cités naines de Nogrod et Belegost sont bâties, recueillant les meilleurs forgerons et maçons de la Terre du Milieu.

Lors de la Bataille de Larmes Innombrables, Azâghal, seigneur de Belegost est tué mais parvient à blesser Glaurung, le père des dragons.

Les nains de Nogrod, cependant, succombent au charme du collier Nauglamir, et tuent Thingol roi de Doriath, attirant ainsi la colère de Beren, qui les pourchassesans pitié.

Deuxième Age :

Lors de la guerre des Valar contre Morgoth, la chaîne des montagnes est brisée en deux, et engloutie en partie par la mer. Belegost et Nogrod sont totalement détruites lors de cette catastrophe, et leurs ruines abandonnées par les survivants qui partent dans la direction du Khazad-Dûm.

Troisième Age :


Après la chute d’Erebor, Thrain II et Thorin viennent s’installer dans les Montagnes Bleues, explorant les ruines de Belegost et établissant des nouvelles colonies prospères, bien que moins glorieuses que les grands royaumes de la Moria et du Mont Solitaire.

Quatrième Age :

Avec la fin du règne de Sauron et le rapprochement entre les différents Peuples Libres, des jeunes nains d’Erebor, Moria et des Monts du Fer viennent alimenter les colonies existantes dans les Montagnes Bleues. Ils créent la grande cité de Tronjheim, au cœur d’une montagne particulièrement riche en minéraux et pierres précieuses.

Cependant les tentatives d’explorer les cités perdues de Nogrod et Belegost sont rares,  car celles-ci sont devenues le refuge des gobelins dirigés par le terrifiant roi Gorth. Incapables de conquérir les positions fortifiées de leurs adversaires, les deux côtés se contentent pour l’instant d’escarmouches occasionnelles.

*~ Gouvernement des Montagnes Bleues~*


Zoom sur les Nains Gouver10

Les nains d’Ered Luin reconnaissent formellement l’autorité royale. Cependant, lorsque le roi  Krohr succomba à la maladie ils furent les premiers à regagner un grand degré d’autonomie, partiellement dû à leur situation géographique assez isolée des autres cités naines. Tronjheim est dirigée par un seigneur. Il s’agit actuellement Toner Ghomenar, descendant  des habitants ancestraux de ces montagnes. Néanmoins, le pouvoir du Seigneur des Montagnes Bleues est limité par la présence du Maître de Tumunzahar et du Maître de Gabilgathol. Ces appellations, tirées des noms en Khuzdul des grandes cités naines du Premier Age, sont purement symboliques car le pouvoir des nains ne s’étend pas sur leur territoire. Ces deux Naugrims influents représentent en réalité les intérêts des marchands et des guerriers d’Ered Luin, et forment avec le seigneur Ghomenar un triumvirat au pouvoir pratiquement illimité.

*~ Ethnicité et culture~*


Zoom sur les Nains Cultur10

Contrairement aux nains d'Erebor, Khazad-Dûm et des Monts du Fer, les habitants des Montagnes Bleues ne sont pas des Longues-Barbes descendant de Durin. Les cités de Belegost et de Nogrod furent bâties par deux autres des sept familles naines: les Barbes-de-Feu et les Torses-Larges.

Les Barbes-de-Feu se caractérisent, comme leur nom indique, par une chevelure rousse et un caractère explosif. A la fois colériques et loyaux, ils ne s'entendent pas toujours à merveille avec les autres tribus naines. Les Torses-Larges ont un tempérament inverse: calmes et modestes, ils travaillent jour et nuit pour la prospérité de leur royaume. Leur nom découle de leur posture imposante. Seuls les guerriers des Monts du Fer sont capables de les égaler en force et en endurance, mais contrairement à leurs cousins d'Ered Luin, c'est chez eux le résultat des années d'entrainement militaire quotidien plutôt que d'une caractéristique génétique.

Au fil des Ages, les Longues Barbes, Barbes-de-Feu et Torses-Larges se mélangèrent lors de leurs nombreux voyages et exils. Cependant, plusieurs familles des Montagnes Bleues (dont les Ghomenar), sont jusqu'à ce jour fiers de leur lignée pure et distincte du peuple de Durin. Cette fierté excessive cause parfois des conflits et querelles parmi les habitants d'Ered Luin.

Au niveau culturel, les habitants des Montagnes Bleues éprouvent une peur déraisonnable de la mer malgré la proximité géographique de l'océan. Cela est dû aux légendes concernant le terrible déluge qui brisa les montagnes et ruina les royaumes de leurs ancêtres. Les nains d'Ered Luin aiment bien montrer leur richesse en portant des tenues colorées, ainsi que des bijoux d'ambre, d'argent et de pierres précieuses. Ils sont aussi des musiciens habiles, appréciant particulièrement le chant. Les chœurs accompagnent tous les moments importants de leur vie: les fêtes, les cérémonies, les batailles et les funérailles.  

*~ Politique Extérieure~*


Zoom sur les Nains Politi10

Les nains des Montagnes Bleues sont traditionnellement bien plus ouverts aux contacts avec les autres Peuples Libres que leurs cousins de la Moria ou d’Erebor.  Le commerce avec les hobbits de la Comté, les elfes des Havres Gris et les hommes sur les frontières de l’Arnor et de l’Enedwaith incite une politique assez ouverte, bien que les Naugrims aient appris à dépendre sur aucun allié dans les moments de détresse. Contrairement au seigneur Hadhod Croix-de-Fer, Toner Ghomenar mena un contingent de guerriers de Tronjheim pour épauler les autres Peuples Libres lors de la Grande Bataille du Nord.

*~ Economie des Montagnes Bleues~*


Zoom sur les Nains Mines10

D’autres produits sont obtenus par le négoce : ainsi, les nains des Montagnes Bleues font commerce des métaux venant de leurs mines, des objets issus de leur artisanat-comme les bottes qu’utilisent certains habitants du Quartier de l’Est- et peut-être même de sel, condiment qui est le trésor des cuisiniers hobbits.’ – Le Monde des Hobbits

Les nains des Montagnes Bleues n’ont pas le mithril de la Moria, le fer unique de Zulg-ai-Gathol, ni les joyaux scintillants d’Erebor. Leurs plus grandes richesses viennent paradoxalement de la proximité de la mer : le sel de Tronjheim est importé à des prix exorbitants par les gourmets de la Terre du Milieu toute entière, tout comme les bijoux en ambre et argent d’une grande beauté. Les bijoutiers, artificiers, créateurs de jouets, forgerons, maçons et ingénieurs réalisent volontiers des contrats pour les autres peuples, plutôt que s’isoler dans les galeries de leur cité-forteresse.

*~ Géographie~*


Zoom sur les Nains Tronjh10

La capitale des nains des Montagnes Bleues est la cité de Tronjheim, se trouvant au nord du Golfe de la Lune. Accessible uniquement par une fine passerelle suspendue au-dessus d’un ravin ou par des tunnels fortifiés et gardés en permanence dont seuls les nains détiennent le secret, elle a la réputation d’être imprenable.

Il existe quelques autres petites colonies et campements nains dans l’Ered Luin, car pendant les Quatre Ages une grande partie des montagnes furent explorées par les Naugrims, sans que leurs richesses soient nécessairement exploitées. Certains s’y aventurent à la recherche des minéraux et métaux précieux, d’autres tentent de retrouver des artéfacts des royaumes de leurs ancêtres. Cependant, la vie dans ce genre de colonie est risquée, car elles sont régulièrement la cible des attaques gobelines.

Les ruines des grandes cités du Premier Age, Nogrod et Belegost, sont des lieux aussi fascinants que dangereux. Cette dernière est devenue le siège du roi gobelin Gorth, et les rares tunnels qui n’ont pas été infestés par les gobelins sont soit inondés soit à moitié écroulés. Pourtant, ceux qui arriveraient à contourner les dangers terribles, pourraient sans doute y trouver des artefacts incroyables des temps anciens.

*~ L'Armée des Montagnes Bleues~*


Zoom sur les Nains Guerri10

Malgré l’importance du commerce pour les nains d’Ered Luin, la guerre reste un élément clef de leur culture. Les Naugrims de Tronjheim se vantent d’être les héritiers des armées du Belegost qui jadis firent face à Glaurung lui-même, et que tous les serviteurs de Morgoth craignaient.

L’infanterie des Montagnes Bleues combat en formation serrée sous forme de carré, hérissé de piques et de haches. L’on dit qu’elle ne recule jamais devant l’ennemi, peu importe à quel point ses adversaires sont nombreux ou terrifiants. La seule exception notable est une tradition en existence depuis le Premier Age, lorsque les guerriers de Belegost quittèrent le champ de bataille en portant sur leurs épaules le corps de leur seigneur défunt, Azaghâl. Conscient de cette tradition, le Seigneur des Montagnes Bleues doit se montrer doublement prudent, car ses guerriers ne combattront pas sans chef. Le meilleur régiment de Tronjheim est nommé Id-Ursu Gabilgathol,  la Flamme de Belegost. Ces guerriers portent des masques terrifiants en acier, les protégeant des températures extrêmes ainsi que des lames ennemies. Vétérans de la Grande Bataille du Nord et des escarmouches contre les gobelins, ces guerriers naugrims font partie des fantassins les plus redoutables de la Terre du Milieu.

*~~~"\\*//"~~~*
\\//
*


Zoom sur les Nains Signtest11_1

Membre des Orange Brothers aka The Good Cop
Revenir en haut Aller en bas
Ryad Assad
Espion de Rhûn - Vicieux à ses heures perdues
Espion de Rhûn - Vicieux à ses heures perdues
Ryad Assad

Nombre de messages : 2283
Age : 28
Localisation : Pelargir
Rôle : Humaniste

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain
- -: 36 ans
- -:

Zoom sur les Nains Empty
Zoom sur les Nains EmptyVen 21 Aoû 2015 - 16:58
*~Les Nains des Monts du Fer~*


Zoom sur les Nains Zulg-a10


*~Chronologie~*


Au Premier Âge :

Les Nains s’installent pour la première fois dans les Monts du Fer, sous l’impulsion de leur Roi Durin. A l’époque, son royaume comprend les Monts du Fer, les Monts Brumeux et les Montagnes Grises. Ils sont les alliés des hommes du Rhovanion.

Au Deuxième Âge :

Les Monts du Fer sont abandonnés au cours du Second Âge, face à l’accroissement de la puissance de Sauron.

Au Troisième Âge :

La destruction des Montagnes Grises et la mort de Dáin I en 2589, entraîne un exode des Nains. Gror, le fils benjamin du défunt roi, s’établit dans les Monts de Fer et y fonde une colonie prospère.

En 2799, les Nains des Monts du Fer contribuent activement à la victoire contre les Orcs, lors de la bataille d’Azanulbizar. Durant toute la période, leur royaume fournit un grand nombre de guerriers aux armées Naines coalisées contre les Orcs.

En 2941, ils apportent une aide décisive lors de la Bataille des Cinq Armées. Cinq cent de leurs guerriers quittèrent le royaume, ralliés par l’appel de Thorin. Ils se battirent côte à côte avec les Elfes de Vertbois et les Hommes d’Esgaroth, nouant avec eux de solides alliances. Le Roi Dáin II, héritier de la couronne, s’établit comme Roi sous la Montagne, et une grande partie de son peuple le suivit à Erebor.

Au Quatrième Âge :

Les Monts du Fer furent peu à peu désertés par ses habitants, partis repeupler le riche et puissant royaume d’Erebor, où se trouvait leur roi. Les gigantesques salles se vidèrent de leurs habitants, et ceux qui se refusèrent à partir demeurèrent pour la plupart à Zulg-ai-Gathol, la principale cité et forteresse. Au début du Quatrième Âge, la population des Monts du Fer est encore très importante, mais elle décline rapidement du fait de la rentabilité bien supérieure de l’or d’Erebor sur le fer local.

Au premier siècle du Quatrième Âge, les incursions gobelines commencèrent, ces derniers profitant de ce que les armées des Monts du Fer s’affaiblissaient pour envahir toujours plus de territoire, et s’imposer durablement dans la région. Ils s’allièrent avec de mauvais hommes, et réussirent à enlever la Montagne aux Nains qui la défendaient.
En 146, les Nains parvinrent à récupérer leur territoire, expulsant leurs ennemis qui s’y trouvaient. On crut alors que Zulg-ai-Gathol, considérablement fortifiée, allait devenir le siège de la reconquête, mais l’élan s’interrompit bientôt.

*~Gouvernement des Monts du Fer~*

Zoom sur les Nains Iron_h10

Le Roi des Monts du Fer :

Il n’y a pas de roi aux Monts du Fer, car le souverain légitime de ce royaume est également Roi d’Erebor, où il siège. Cette situation dure depuis que Dáin II a pris sur lui d’assumer le rôle de Roi sous la Montagne et celui de roi des Monts du Fer. Depuis lors, les deux couronnes ont toujours été portées par le même monarque, qui ne se rend jamais dans la lointaine colonie de Zulg-ai-Gathol.

Le conseil de Zulg-ai-Gathol :

Pour gérer la ville en l’absence du souverain, les Nains ont établi un conseil à Zulg-ai-Gathol qui rassemble les principaux seigneurs des Monts du Fer. Les familles y sont représentées selon un modèle de noblesse traditionnel, seuls les chefs étant autorisés à y prendre la parole. En théorie, il s’agit simplement d’un organe consultatif, mais dans les faits le conseil assure au quotidien la gestion de la ville. L’aspect délibératif de sa gestion le rend bien peu efficace, et les discussions peuvent s’éterniser, voire même tourner à la bagarre généralisée. Certains Nains considèrent que le conseil, dirigé par de riches familles inquiètes de perdre leurs concessions d’extraction de fer, a toujours freiné les tentatives de reconquête. D’autres considèrent à l’inverse que c’est le conseil qui garantit l’unité des Nains, du fait que plusieurs intérêts puissent se faire entendre.

*~La politique extérieure des Monts du Fer~*

Zoom sur les Nains Iron_h10

Les Nains des Monts du Fer n’ont pour ainsi dire aucun allié, même parmi leur propre race. En théorie, ils sont les vassaux du roi d’Erebor, qui peut les convoquer pour mener ses guerres et défendre son trône. Ils sont tenus de répondre à son appel. En pratique, cette obligation n’est jamais exigée de leur part. En échange, ils ne bénéficient pas non plus d’une grande assistance, et en dépit de leurs demandes incessantes, ils n’ont jamais reçu beaucoup d’aide de la part du Roi sous la Montagne. Tout au plus leur envoie-t-on quelques volontaires inexpérimentés ou des repris de justice à qui on offre une seconde chance, mais on ne leur a jamais donné les moyens financiers ou militaires de repousser durablement les gobelins.

Longtemps, les Monts du Fer se sont trouvés associés aux hommes de Dale, mais ces liens se sont progressivement distendus. Les anciennes alliances se sont effritées, et même si les échanges commerciaux subsistent, il est actuellement bien peu d’hommes qui iraient donner leur vie pour la cause des Nains… et inversement.

Quant aux Elfes, inutile de préciser que le mépris réciproque des deux races empêche totalement les Nains de compter sur le soutien de leur proche et puissant allié de Vertbois.

A part cette situation de froide tension avec tous les peuples, les Monts du Fer sont en guerre constante avec les gobelins qui ont profité du Rude Hiver pour mettre le royaume à genou. Les combats font toujours rage au fond des sombres mines, des escarmouches menacent chaque groupe, fût-il constitué de simples civils désireux d’extraire un peu de fer d’un filon. Les bruits de pioche attirent immanquablement les gobelins, et les outils de travail sont devenus les armes favorites des marchands, qui sont passés maîtres dans l’art de se défendre.

*~L’Economie des Monts du Fer~*

Zoom sur les Nains Iron_h11

L’économie des Monts du Fer est fondée, comme il est facile de le deviner, sur l’extraction du fer. Cette ressource peut être considérée comme commune car elle peut être utilisée pour fabriquer des matériaux du quotidien (fers à cheval, renforts pour la construction, etc.). Toutefois, elle devient particulièrement précieuse dans ses applications militaires, car les Nains ont perfectionné leur talent dans la forge d’armes et d’armures en acier, d’une légèreté et d’une solidité incomparables. La vente de ce fer, brut, raffiné ou déjà transformé en armures de grande qualité, est la principale source de richesse des Monts. Du fait de la durabilité des conflits avec les gobelins, le royaume est le principal consommateur d’armes et d’armures, mais les ressources apparemment inépuisables de la montagne lui permettent d’exporter chez tous les peuples.

Cependant, la principale faiblesse des Monts du Fer est leur incapacité ou presque à produire autre chose que du fer. Leurs ressources agricoles sont trop faibles pour leur permettre d'être complètement autosuffisants, bien qu'ils soient en mesure de produire des légumes de piètre qualité, et qu'ils disposent de petits élevages de porcs. En outre, contrairement à Erebor ou à la Moria, ils ne disposent d’aucun minerai particulièrement rare comme l’or ou le mithril. C’est la raison pour laquelle, les Monts du Fer sont toujours demeurés le « parent pauvre » des Nains.

*~L’impact du Rude Hiver~*

Zoom sur les Nains Iron_h12

Le Rude Hiver est ce dérèglement climatique qui a eu lieu au cours de l’année 300 du Quatrième Âge. Ses conséquences ont été ressenties partout en Terre du Milieu, mais c’est sans aucun doute dans les Monts du Fer qu’elles ont été les plus désastreuses. Les récoltes de toutes les régions septentrionales ont été ravagées par le gel, et les rares pouces à avoir pu survivre ont été précieusement gardées par les Hommes qui les produisent. Les gens du Rhovanion ont déserté leurs propres terres, incapables d’y survivre, ce qui a laissé les Nains dans une situation particulièrement précaire. D’ordinaire, ils négocient leur fer en partie contre des vivres qui leur servent à s’alimenter, et qui sont rapidement venues à manquer. De nombreuses caravanes ont été dépêchées loin au Sud, pour essayer d’approvisionner le royaume, mais beaucoup sont tombées dans les mains des gobelins.

Ces derniers se sont d’ailleurs montrés particulièrement agressifs, à la faveur du refroidissement. Sans doute placés face aux mêmes difficultés que leurs ennemis Nains, ils ont déferlé sur Zulg-ai-Gathol, espérant porter enfin le coup de grâce. L’exceptionnelle résistance des Nains leur a permis de ne pas succomber, mais au prix de très lourdes pertes. Le royaume est désormais plus affaibli que jamais.

Deux motifs d’espoir subsistent toutefois : le premier vient d’un groupe de mineurs, qui aurait trouvé un filon d’émeraudes. Celles-ci permettraient, une fois extraites, taillées et vendues, de financer une grande campagne contre les gobelins qui ne dépendrait pas d’Erebor. Le second vient de l’installation d’un comptoir commercial aux mains des Orientaux, sur la voie de passage traditionnelle des Hommes du Lac, à la jonction de la Celduin et de la Carnen. Au départ réticents à commercer avec leurs ennemis d’hier, les Nains y ont vu un intérêt quand ils ont compris que les hommes de Dale et les Elfes ne verraient pas ces échanges d’un bon œil. Décidés à faire jouer la concurrence pour tirer le meilleur parti de leur situation, les Nains envisagent de négocier pour sauver l’avenir de leur royaume.

*~L’armée des Monts du Fer~*

Daïn était arrivé. Il avait pressé la marche au cours de la nuit, et il était ainsi tombé sur eux plus tôt qu'ils ne l'attendaient. Chacun de ses gens était revêtu d'un haubert d'acier qui lui descendait jusqu'aux genoux, et ses jambes étaient recouvertes de chausses faites de mailles d'un métal fin et flexible, dont le peuple de Daïn avait le secret. les nains sont extrêmement forts pour leur taille ; or la plupart de ceux-ci étaient forts, même pour des nains. Au combat, ils maniaient de lourds bigots à deux mains ; mais chacun avait aussi au côté une courte et large épée et, suspendu dans le dos, un bouclier rond. Leur barbe était divisée en deux tresses qu'ils glissaient dans leur ceinture. Leur bonnet était de fer, il étaient chaussés de fer et ils avaient une expression menaçante.
~ Bilbo le Hobbit ~


Zoom sur les Nains Iron_h13

La Garde de Fer :

On les appelle « Garde de Fer » en référence à leur caractère inflexible. Ces guerriers comptent sans aucun doute parmi les meilleurs combattants Nains de la Terre du Milieu. Entraînés dès leur plus jeune âge, vétérans de très nombreux affrontements contre les Gobelins, ils comptent parmi les plus braves, les plus téméraires et les moins impressionnables des Naugrim. Ils ne sont guère nombreux dans la cité, car Zulg-ai-Gathol n’a pas les moyens d’entretenir un grand nombre d’hommes en armes, et fait davantage appel à des volontaires payés ponctuellement. Les Gardes de Fer sont donc triés sur le volet, et on leur demande en général d’avoir au moins un siècle d’expérience pour incorporer ces rangs prestigieux. Rares sont les Nains à survivre aussi longtemps dans les guerres prodigieusement sanglantes qui les opposent aux gobelins. Pour parer à cela, le conseil de Zulg-ai-Gathol distingue parfois certains soldats particulièrement valeureux, qui se sont illustrés brillamment au cours de plusieurs campagnes, en les promouvant au titre de Garde de Fer. Toutefois, ils doivent y faire leur preuve constamment, et attester de leur valeur auprès de leurs pairs, qui ne manquent jamais de lancer quelques commentaires sur leur jeune âge.

Leur équipement est d’une qualité rare, constitué d’une cotte de mailles des plus légères et des plus résistantes, ainsi que d’une armure d’acier complète, surmontée d’un casque à cimier. Celui-ci est en général modeste, pour pouvoir se déplacer malgré tout dans les bas tunnels de la cité où se livrent les combats les plus âpres. Leurs armes sont variées, et laissées au choix de leurs porteurs, qui peuvent opter pour la hache, l’épée, le marteau, la masse, ou le fléau, assorti d’un bouclier. Beaucoup optent pour des armes évoquant des pioches, à une ou à deux mains, rehaussées d’une lame de hache ou d’une tête de marteau, en rappel aux premiers combattants des Monts du Fer, à la fois mineurs et guerriers. Ces hommes peuvent agir en groupe, comme une unité d’élite, ou bien être dispersés pour apporter leur grande expérience du combat à des bataillons manquant d’officiers. On les entend souvent haranguer leurs compagnons sur le champ de bataille, et les pousser à donner le meilleur.
Zoom sur les Nains Iron_h11

Les Eclaireurs :

Ils sont assez peu nombreux, et constituent le second groupe de soldats permanents des Monts du Fer. Leur rôle est principalement de patrouiller dans les principaux tunnels d’accès à la cité, et de s’assurer qu’ils ne sont pas infestés de Gobelins. Ils agissent seuls, la plupart du temps, et ont la périlleuse mission de s’avancer au-delà de la ligne de front pour ramener des informations. Seuls les plus discrets et les plus rusés peuvent faire partie des éclaireurs, les autres étant en général tués ou capturés. Il arrive fréquemment que des Eclaireurs en patrouille soient mis en difficulté, et dans l’incapacité de revenir à Zulg-ai-Gathol. Certains contournent sur des lieues pour ramener leurs informations, tandis que d’autres s’enfoncent toujours plus loin sous la montagne et disparaissent à jamais.
Zoom sur les Nains Iron_h14

Les Volontaires :

Les combattants qui n’appartiennent pas à ces deux catégories – et qui de fait constituent l’immense majorité de l’armée des Monts du Fer quand celle-ci est mobilisée – ne sont pas à proprement parler des soldats, puisqu’ils ne sont pas payés par le conseil. On les considère comme des volontaires, qui viennent prêter leur lame quand une mission requiert leur présence, ou quand on sonne l’alerte générale alors que la cité est attaquée. Toujours sur le pied de guerre, la plupart a un métier civil en parallèle, même si certains semblent ne pas faire autre chose que d’attendre l’heure du prochain combat. Pour la plupart, ils portent des boucliers ronds, et de longues cottes de mailles qui descendent jusqu'aux genoux. A l'inverse des Nains de la Moria, dont l'arme préférée demeure la hache, ils ont tendance à manier des épées larges, tranchantes et mortellement dangereuses. Certaines sont si lourdes que les guerriers accrochent leur bouclier dans leur dos, et manient leur arme à deux mains, au mépris de leur propre protection.


Membre des Orange Brothers aka The Bad Cop

"Il n'y a pas pire tyrannie que celle qui se cache sous l'étendard de la Justice"
Zoom sur les Nains Signry10
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Hadhod
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
Hadhod

Nombre de messages : 3187
Age : 29

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Zoom sur les Nains Empty
Zoom sur les Nains EmptyJeu 27 Aoû 2015 - 19:34
*~ Les Nains de Khazad-dûm~*

Zoom sur les Nains Moria10

« Le monde était jeune et les montagnes vertes.
Aucune tache encore sur la Lune ne se voyait,
Aucun mot n'était apposé sur les rivières ou les pierres,
Quand Durin s'éveilla et marcha solitaire.
Il nomma les collines et les combes sans nom,
Il but l'eau des puits jusqu'alors non goûtée ;
Il se baissa et regarda dans le Lac du Miroir
Et vit apparaître une couronne d'étoiles,
Comme des joyaux sur un fil d'argent,
Au-dessus de l'ombre de sa tête. »
La Communauté de l'Anneau


*~Chronologie~*


Premier Âge :

Khazad-dûm est fondée par Durin Ier, dit l'Immortel. Son nom signifie Demeure des Nains en khuzdul, mais elle a depuis lors reçu de nombreuses autres appellations : Casarrondo en quenya, Hadhodrond en sindarin, Phurunargian en westron, que l'on retranscrit souvent par Cavenain. Les elfes la nommèrent également Moria, le Gouffre Noir, de façon péjorative.

Deuxième Âge
:

Vers l'an 40, la cité accueille de nombreux réfugiés de Belegost et Nogrod, et voit sa population grossir.

Vers 750, les forgerons-elfes arrivent en Eregion, à la frontière ouest de la Moria, et une amitié s'installe entre les Elfes et les Nains. Les deux peuples vont collaborer pendant près d'un millénaire, jusqu'en 1697, année durant laquelle les portes de la Moria sont fermées suite au sac de l'Eregion par Sauron.

En 3434, une partie de l'armée de Khazad-dûm se joint à l'Ultime Alliance contre le Seigneur des Ténèbres.

Troisième Âge :

En 1980, les Nains réveillent un Balrog en creusant trop profondément dans les entrailles de la Moria. Le démon tue Durin VI, puis son fils Náin Ier l'année suivante. Le royaume est peu à peu abandonné : en 1999, le roi Thráin Ier s'enfuit à Erebor.

Sauron repeuple la Moria de ses créatures dès 2480. La tentative de Thrór de reprendre Khazad-dûm en l'an 2790 est un échec et provoque sa mort, qui elle-même entraîne la Guerre des Nains et des Orcs trois ans plus tard. Conflit qui se termine en 2799 avec la Bataille d'Azanulbizar, à laquelle participent notamment Dáin Pied-d'Acier et Thorin Ecu-de-Chêne. La Moria reste néanmoins aux mains des créatures de Sauron, et la tentative de Balin pour la récupérer se soldera également par un échec et par sa mort en 2994, cinq ans après avoir repris le titre de Seigneur de la Moria.

Du 13 au 15 janvier 3019, la Communauté de l'Anneau franchit la Moria d'ouest en est. Combat entre Gandalf et le Balrog.

Quatrième Âge :

Durin VII reprend la Moria et restaure sa gloire d'antan en l'an 72.

En 289, le Roi des Nains Krohr, qui siège à Khazad-dûm, est frappé d'un mal mystérieux qui le plonge dans une sorte de léthargie. Des représentants officiels sont dorénavant chargés de parler en son nom au Conseil de Cavenain.

Le 15 mars 294, Hadhod devient Seigneur de la Moria. Une grande campagne est menée pour éradiquer les gobelins de leurs antres de l'ouest, ce qui permet une mission de recherche des anciens puits de mithril, qui sont officiellement ré-ouverts.

La rumeur des richesses croissantes de Khazad-dûm se propage. Immigration de nains venus d'Erebor, en l'an 296. En novembre de cette année, les veines de mithril s'épuisent. En 297, Hadhod ferme ses portes : un froid s'installe entre Khazad-dûm et Erebor. En 298, Hadhod, de plus en plus paranoïaque, craint un coup d'état. En l'an 300, la guerre contre l'OCF le sort de sa torpeur et il se décide à secourir le Rohan. À son retour, Krohr vient à mourir et Thorik est nommé Haut Roi des Nains, mais il ne siègera pas en Moria...


*~Géographie du Khazad-dûm~*


Zoom sur les Nains Gyo10

« Mais je sais à présent où nous nous trouvons : nous avons atteint la Première Profondeur, le niveau qui est immédiatement sous les Portes. Ceci est la Seconde Salle de la Vieille Moria ; et les Portes sont proches : là-bas, derrière l'extrémité est, sur la gauche, pas à plus d'un quart de mile. Il faut traverser le Pont, monter un vaste escalier, suivre une large route, traverser la Première Salle, et puis dehors ! » Gandalf – La Communauté de l'Anneau

C'est sous les montagnes de Zirakzigil, Bundushathûr et Barazinbar, dans les Monts Brumeux, que Durin fonda son royaume. Il se trouvait dans la vallée d'Azanulbizar, à l'est, quand il entra dans des cavernes naturelles, qui par la suite furent agrandies et aménagées. C'est pourquoi les parties habitables sont situées près de la Porte Est, disposant quelquefois de fenêtres taillées dans la pierre qui laissent entrer la lumière du soleil. Ces habitations sont séparées de l'entrée par un profond chasme qui ne peut être franchit que par un pont étroit, détruit à la fin du Tiers Âge mais reconstruit par la suite. Au fil du temps, les nains creusèrent quantité de tunnels, de mines et de salles, si bien que la Moria ressemble maintenant à un véritable labyrinthe comptant Sept Niveaux et Sept Profondeurs. Elle s'étend jusqu'au versant occidental et débouche à la Porte Ouest ; selon Gandalf, il y aurait au moins 40 miles en ligne droite d'un bout à l'autre, soit environ 65 kilomètres. Si l'on en croit la légende, un immense escalier, appelé Escalier sans Fin, joindrait les plus profonds puits de la Moria au sommet du Zirakzigil.


*~Gouvernement~*


Zoom sur les Nains Gouver11


Khazad-dûm était autrefois gouverné par Krohr, le Haut Roi des Nains. Mais depuis que ce dernier a été touché par cette étrange maladie qui l'empêche de diriger le royaume, les titres de Haut Roi des Nains et de Seigneur de la Moria ont été clairement séparés, ce dernier revenant à Hadhod. Il est entouré de huit Compagnons de la Croix-de-Fer qui jouissent d'une certaine aura dans la cité. Plusieurs seigneurs de peuples nains ou de clans moins importants, tels Dalin Balrim, sont venus, au fil du temps, rejoindre la cité de Khazad-dûm et participer à sa gloire. Ils gardent l'autorité sur les leurs mais sont néanmoins considérés comme vassaux de Hadhod. D'autres étaient des personnages de haut rang de l'armée qui furent anoblis pour service rendus, ce qui constitue un immense honneur et un privilège rare. Ce Conseil se réunit quand le besoin s'en fait sentir, ou lorsque des décisions importantes doivent être prises, comme le déclenchement ou non d'une guerre. Il n'est en aucun cas une réunion périodique. Sont conviés au Conseil: le Seigneur de la Moria et ses vassaux, le Maître des runes, l'Ambassadeur, le Général des armées et ses trois commandants, et les membres de la Maison de la Croix-de-Fer. D'autres personnes peuvent être présentes selon l'occasion et la nécessité. Il faut savoir que le conseil n'a qu'un rôle consultatif. Hadhod peut à tout moment trancher et lever la séance.


*~Économie du Khazad-dûm~*


Zoom sur les Nains Econom11

« La richesse de la Moria ne résidait pas dans l'or et les joyaux, ces jouets des Nains ; ni dans le fer, leur serviteur. Ces choses-là, ils les trouvaient ici, c'est vrai, surtout le fer ; mais ils n'avaient pas besoin de creuser pour cela : tout ce qu'ils voulaient, ils pouvaient l'obtenir par le commerce. Car ici seulement dans le monde entier se trouvait l'argent de la Moria ou vrai-argent, comme d'aucuns l'ont appelé : mithril est son nom elfique. » Gandalf – La Communauté de l'Anneau

L'économie de Khazad-dûm dépend pour une large part du mithril, ce métal plus précieux que l'or, qui ne se ternit pas et représente un luxe inestimable partout dans le monde. La Moria contrôle le seul gisement de mithril du nord des Terres du Milieu, aussi peut-elle le vendre au prix fort, ou bien en troquer contre d'autres produits ou objets rares et raffinés. Les ressources en mithril ont peu à peu baissé au cours du troisième siècle, ce qui occasionna une véritable pénurie, mais les expéditions envoyées par Hadhod permirent de réhabiliter d'anciens gisements et d'en trouver de nouveaux, ce qui renfloua grandement les caisses. Il reste cependant aujourd'hui un seul et unique filon de vrai-argent encore exploitable mais, situé dans les montagnes à l'extérieur du Khazad-dûm, son contrôle est incertain et risqué. La Moria reste un grand exportateur de minerais en tout genre : pierres précieuses, fer, et divers métaux. La concurrence y est hélas plus rude que pour le mithril. Récemment a d'ailleurs été inauguré, ici à Khazad-dûm par Flosi, le siège social de la Coopérative du Fer, organisation qui regroupe les différents exploitants des royaumes Nains.

U
ne autre méthode pour emmagasiner facilement des richesses revient dans les discussions au Conseil de Cavenain. Il s'agirait de faire payer un droit de passage pour quiconque voudrait traverser les Monts Brumeux sans se risquer à gravir les différents cols. L'idée, bien que souvent débattue, a toujours été rejetée par les naugrim les plus conservateurs, qui voient là une dangereuse menace au secret qui a toujours caractérisé cette cité. La principale raison de ce besoin de monnaie est la suivante : comme bien des bastions nains, la Moria ne dispose pas de terres cultivables et est, de ce fait, dépendante en ce qui concerne la nourriture et les matières premières pour fermenter les boissons. Ces choses, ils se les procurent en commerçant avec leurs voisins : à l'ouest où s'étend le Minhiriath, et à l'est, chez les Beornides et les forestiers du Val d'Anduin. Ou chez les Rohirrim, avec qui la Moria a récemment passé des accords commerciaux, les premiers fournissant de la nourriture et les seconds du métal.


*~Politique extérieure~*

Zoom sur les Nains Diplom10

Si les gens de Durin ont toujours été plus enclins que les autres peuples Nains à avoir des rapports avec les humains et les elfes, cette relative bonne disposition subit toutefois de fortes fluctuations. Au Deuxième Âge, la période d'amitié avec les Gwaith-i-Mírdain fut suivie d'une phase de repli et de coupure avec le monde extérieur, coupure qui elle-même prit fin lors de la Dernière Alliance. De même, alors que le Roi Krohr ne semblait pas particulièrement hostile aux étrangers, le début du règne de Hadhod fut synonyme d'un regain de conservatisme qui laissait présager un nouveau repli de la Moria sur elle-même. Cet état d'esprit dura jusqu'à l'arrivée de l'ambassadeur Sombre-Chêne, qui déclencha chez Hadhod une certaine ouverture d'esprit, dont la plus flamboyante manifestation survint lorsqu'il vola au secours du Rohan contre l'Ordre de la Couronne de Fer. Depuis la célèbre Bataille d'Aldburg, Moria et Rohan entretiennent des relations privilégiées, le prince Orwen étant devenu l'ambassadeur du Peuple des Chevaux à Khazad-dûm.

La Moria entretient habituellement de bons rapports avec les autres cités naines, bien que teintés parfois d'une certaine suffisance : en effet une portion de la population a tendance à croire Khazad-dûm plus prestigieux que les autres royaumes. Les causes de cette croyance sont multiples, mais parmi les plus importantes sont le fait que la Moria a été créée par Durin, dépeint comme le premier des Pères des Nains, ainsi que la présence du Haut Roi Krohr pendant de nombreuses années. Pour la même raison, une certaine rivalité perturbe parfois les relations entre la Moria et Erebor, le mont solitaire ayant en effet été le siège du pouvoir royal pendant de nombreux siècles. Ce sentiment de prestige est absurde, bien sûr, car la population de la Moria s'était dispersée aux quatre vents en fuyant le Fléau de Durin, et, au Quatrième Âge, les gens de Durin VII qui la réinvestirent n'étaient pas tous les descendants des anciens habitants du Khazad-dûm. Pourtant, ce fut peut-être, inconsciemment, en partie à cause de cela que Hadhod se brouilla un temps avec Erebor, avant de s'en repentir et d'essayer de se faire pardonner.


*~Domaine militaire~*


Zoom sur les Nains Armye_10

Dans l'armée de Khazad-dûm, il faut faire la distinction entre l'infanterie légère et l'infanterie lourde. L'infanterie légère regroupe les soldats classiques, les artilleurs, et les éclaireurs et messagers. L'infanterie lourde est l'autre nom de la Garde du Khazad. L'armée est bien plus hiérarchisée que chez les autres peuples Nains.

L'infanterie légère :

Elle est divisée en trois grands régiments. Chaque régiment comprend deux bataillons, et chaque bataillon est lui-même partagé en trois compagnies. On compte donc trois régiments, six bataillons, et dix-huit compagnies, pour un total, en comptant les officiers, d'environ six cents Nains. Le premier régiment comprend les premier et deuxième bataillons, et les première, deuxième, troisième, quatrième, cinquième, et sixième compagnie, et ainsi de suite. Ainsi, un guerrier qui se présente à un supérieur n'aura qu'à dire: « Soldat Flibi, septième compagnie d'infanterie. » L'autre saura automatiquement qu'il appartient au troisième bataillon et au deuxième régiment, ou autrement dit, à la première compagnie du premier bataillon du deuxième régiment. Cette classification peut cependant dérouter les non-initiés. Chaque régiment est dirigé par un commandant, chaque bataillon par un capitaine, et chaque compagnie par un lieutenant secondé d'un caporal. Les soldats sont munis d'une armure d'écailles en acier, et d'une arme à une main (généralement une hache, mais ce peut aussi être un marteau) ainsi que d'un bouclier rond, qui porte discrétement les couleurs du dirigeant en exercice. Actuellement ces couleurs sont de Gueules, d'Or et de Sable, hommage à l'Ordre du Corbeau dont Hadhod était le chef durant sa jeunesse. Les artilleurs disposent d'un puissant arc court ou d'une arbalète, et les éclaireurs sont équipés, quant à eux, d'une épaisse armure de cuir et d'une courte épée. Il y a une compagnie de tireurs et une compagnie d'éclaireurs par régiment, tous les autres étant des soldats de corps-à-corps.

L'infanterie lourde :

La Garde du Khazad est l'unité la plus renommé du royaume. Ses membres sont triés sur le volet parmi les soldats les plus courageux et les plus expérimentés, et ils doivent faire le serment, le jour de leur accession, de protéger leur Seigneur quoi qu'il leur en coûte. Ne reculant jamais face au danger, ils inspirent un immense respect à la population et une terrible crainte à leurs ennemis. Ils caparaçonnés dans une magnifique armure d'acier réhaussée d'or et de mithril, portent des casques qui leurs englobent les yeux et sont armés d'une hallebarde aussi grande qu'eux ou d'un lourd marteau à deux mains. On compte moins d'une centaine de ces guerriers d'élite dans toute la cité.


*~Aspects artistique et culturel~*


Zoom sur les Nains Cultur11


« De grandes ombres se levèrent brusquement et s'enfuirent, et pendant une seconde, ils virent haut au-dessus de leurs têtes une vaste voûte soutenue par de nombreux et puissants piliers taillés dans la pierre. » La Communauté de l'Anneau

Le peuple de Khazad-dûm acquit de grands savoirs et savoir-faire dans les domaines de l'architecture, de la maçonnerie, de la forge et de la joaillerie lorsque les habitants des cités de Belegost et Nogrod émigrèrent et vinrent se mêler à lui. Bien que, comme il a été dit, les Nains de l'actuelle Moria ne descendent pas tous de ces naugrims qui la peuplaient dans les temps anciens, ces connaissances ont tout de même perduré, certes moins poussées et moins subtiles que dans les Montagnes Bleues. Les Portes ne s'ouvrent plus sur des mots de passe, car la magie qui les faisait fonctionner est perdue et n'a pas pu être retrouvée, même par les  sages. Pourtant ceux-ci ne manquent pas, la tradition écrite et la littérature étant fortement mises en valeur à Khazad-dûm, peut-être plus que dans n'importe quel autre royaume des Nains. Il existe d'ailleurs des fonctionnaires spéciaux, les Conseillers des Runes, des Nains en général vieux et sages qui savent mettre à profit leur expérience, très versés qu'ils sont dans la tradition. Ils se contentent de rester dans les limites établies du royaume, passant leur temps à la bibliothèque, à méditer ou à s'entretenir au sujet des récents évènements pour mieux interpréter la situation et conseiller en conséquence. Ils sont au nombre de douze, chacun transmettant sa place à un membre de sa famille avant de mourir. Mais ils n'ont en aucun cas le droit de siéger au conseil, seulement représentés par le Maître des Runes. Cette tendance à se tourner vers le passé peut être un bien ou un mal, car s'il faut parfois connaître le passé pour mieux appréhender l'avenir, trop s’appesantir sur les jours d'antan peut aussi entraver l'esprit de création. Les Nains de Khazad-dûm ont développé leur propre système d'écriture, ou plutôt se sont-ils accaparés les Cirth de Daeron pour les utiliser à leur sauce. Ainsi est né l'alphabet appelé Angerthas Moria.

~~~


Zoom sur les Nains 224464Thesignature

The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Nathanael
Espion de l'Arbre Blanc
Espion de l'Arbre Blanc
Nathanael

Nombre de messages : 985
Age : 30
Localisation : Pelargir
Rôle : Espion

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain
- -: 34 ans
- -:

Zoom sur les Nains Empty
Zoom sur les Nains EmptyMer 9 Sep 2015 - 7:53
Erebor

Zoom sur les Nains Erebor10

« Maintenant nous crions par-dessus les montagnes froides,

Revenez aux cavernes anciennes !
Ici aux Portes le roi vous attend,
Ses mains sont chargées de joyaux et d’or.

Le Roi est revenu dans son château
Sous la Montagne sombre et haute
Le Ver de la Terreur est abattu et mort,
Et toujours ainsi tomberont nos ennemis !
»

Bilbo le Hobbit




Chronologie

Erebor fut découverte tardivement par les nains dans l’histoire d’Arda. Aucune information la concernant ne provient des Âges antérieurs.

Le Troisième Âge :

- 1999 : Première installation naine en Erebor sous l’impulsion du roi Thrain Ier après la fuite du peuple de Durin de Khazad-dûm face au Balrog. Thrain se déclare « Roi sous la Montagne ».Transfert de la capitale des Longues-Barbes à Erebor. Découverte de l’Arkenstone dans les années suivantes.
- 2190 : Perte de vitesse du royaume d’Erebor au profit du peuplement des Montagnes Grises.
- 2210 : Mort de Thrain Ier. Son fils, Thorin quitte Erebor avec sa cour dans les Montagnes Grises et le royaume n’est plus qu’une colonie sans importance.
- 2590 : Thror, de la race de Durin, refonde le royaume d’Erebor et devient « Roi sous la Montagne ». Et sous son règne toute amitié fut bonne aussi bien auprès des hommes de Dale que des Elfes, des oiseaux et des bêtes en ces terres.
- 2770 : Smaug le Dragon parvient à la Montagne Solitaire et détruit le royaume de Thror ainsi que la ville de Dale. Thror, son fils, Thrain II et son petit-fils, Thorin II, ainsi qu’une poignée de nains, parviennent à s’échapper. Les survivants s’installent dans les Monts du Fer.
- 2941 : Rencontre de Thorin Ecu-de-Chêne et de Bilbon – début de l’Expédition d’Erebor. La même année a lieu la Bataille des Cinq Armées aux portes de la Montagne Solitaire. Smaug est terrassé mais Thorin Ecu-de-Chêne meurt pendant les combats. C’est Dain II des Monts du Fer qui occupe les lieux et devient « Roi sous la Montagne ».
- 2989 : Balin quitte Erebor pour la Moria.
- 3001 : Bilbo retourne à Erebor avant de regagner Fondcombe.
- 3019 : Bataille de Dale. Après trois jours de combats acharnés le roi Dain Pied-d’Acier meurt au combat. Les nains et les hommes se réfugient dans Erebor où ils soutiennent l’assaut des Orientaux. Thorin III Heaume de Pierre, fils de Dain, devient Roi sous la Montagne.

Le Quatrième Âge :

- 22 : Les dirigeants d’Erebor, Dale et des Monts du Fer signent le Pacte de l’Arkenstone, formant une alliance et promettant un soutien militaire contre tout agresseur.
- 80-85 : Construction d’un tunnel reliant Erebor et Dale.
- 112 : L’année blanche - Mauvaises récoltes, et famine en Erebor et à Dale.
- 276 : Le roi d'Erebor soutient le roi Gudmund pour lutter contre les gobelins des Monts Brumeux en lui envoyant un groupe d'une cinquantaine de soldats.
- 296 : Migration de nains d’Erebor jusqu’en Moria après les rumeurs de richesse et de gloire en provenance de Cavenain. La Montagne Solitaire voit décroître dangereusement sa population.
- 297 : Nouvelle migration d’Erebor vers la Moria. Mais les portes de Khazad-dûm leur restent fermées. Froid et tensions entre Erebor et Khazad-dûm.
- 298 : Les nains d'Erebor répondent à l'appel de Gudmund pour mener une guerre contre les gobelins. Grande victoire dans l’Ered Mithrin.
- 300 : Les nains s’inquiètent de l’installation d’un poste avancé du Rhûn en Rhovanion.
- 301 : Le couronnement de Thorik, fils de Krohr, est célébré en Erebor. Thorik devient le nouveau Roi sous la Montagne. Début de la campagne de reconquête des territoires nains contre les gobelins.


Géographie

Zoom sur les Nains Erebor11

« Les terres s’ouvraient tout autour de lui, emplie des eaux de la rivière, qui se divisait pour serpenter en cent cours vagabonds ou s’arrêter dans des marais et des étangs pointillés d’îles de tous côtés ; mais un fort courant continuait cependant de couler au milieu. Et, dans le lointain, son sommet sombre pointant à travers un nuage déchiré, se dessinait la Montagne ! Ses voisines les plus proches vers le nord-est et l’étendue bouleversée qui la reliait à elles étaient insivisibles. Elle se dressait seule et regardait la forêt par-dessus les marais. »

Bilbo le Hobbit.

Erebor … La Montagne Solitaire domine des marais et le Long Lac, au Nord de Dale dans une immensité qui s’étend entre Les Monts du Fer et la Forêt Noire. Le massif, d’est en ouest, courre sur une quinzaine de kilomètres. Six arrêtes rocheuses étendent leurs bras acérés depuis le corps élancé du sommet principal que la neige recouvre jusqu’au printemps. La Rivière Courante (Celduin) prend sa source au cœur de la montagne et s’en échappe par deux hautes cascades aux portes du royaume des nains. Au sud-ouest, un éperon rocheux abrite Ravenhill, un poste de surveillance qui surplombe la rivière Courante et la vallée de Dale, à cinq heures de marche des Grandes Portes. Cette colline abrite une colonie importante de corbeaux qui entretiennent des liens étroits avec les nains. A l’Ouest, entre deux langues de pierre se situe une étroite vallée qui abrite la porte dérobée, entrée secrète du royaume dissimulée dans une saillie rocheuse.

Au cœur du royaume, de nombreux tunnels mènent à de vastes caves et de gigantesques halls de pierre, ainsi qu’à la Chambre de Thror, à proximité des Grandes Portes. Dans les profondeurs d’Erebor se trouve la Grande Salle de Thrain, d’où part le tunnel secret qui mène jusqu’à la porte cachée des nains à l’ouest.


Zoom sur les Nains Btyeyk12

Gouvernement en Erebor et politique intérieure

Grimbeärd est Seigneur d’Erebor. Il occupe le trône dans une salle spécifique, différente de celle réservée au pouvoir. Il dispose de la suzeraineté sur les Monts du Fer. Il gouverne ses sujets selon une forme autocratique. Ce statut entraîne de lourdes responsabilités car l’autocratie ne signifie pas que les nains tolèrent les abus de pouvoir et l’irresponsabilité de leur roi. Chacune des décisions prises par Grimbeärd sont étudiées avec finesse, la rancune et l’orgueil étant bien souvent sacrifiés sur l’autel de la raison et de la diplomatie …

Le couronnement du nouveau Roi sous la Montagne, Thorik fils de Krohr, a bouleversé l’ancien gouvernement en Erebor. Thorik gouverne seul mais il est accompagné des sept conseillers de Khror dont l’assemblée ne forme plus qu’un organe consultatif à ce jour.

La Grande Chambre de Thror

En politique, il est toujours bon de savoir accueillir ses plus proches alliés. Et cette affirmation ne faillit pas chez les nains qui savent recevoir en bon et due forme leurs cousins et les rares seigneurs d’autres races qui ont pu y mettre les pieds. La bière coule à flot lors des grands banquets et des conseils menés sous la Montagne Solitaire dans l’enceinte de la Grande Chambre de Thror.

La Grande Salle de Thrain

D’abord utilisée comme salle de trône du premier roi sous la Montagne, elle devint le lieu de l’accumulation des trésors des nains d’Erebor, certainement après l’excavation de la Grande Chambre de Thror. C’est ici que le plus grand joyau des nains, l’Arkenstone, fut découvert et conservé jusqu’à la mort de Thorin Ecu de Chêne. Elle demeure aujourd’hui le lieu d’entrepôt des richesses des nains de la Montagne Solitaire et est, à ce titre, un des espaces les mieux surveillés et protégés par les descendants de Durin.

Les Corbeaux de Ravenhill

La colline au sud-ouest de la Montage Solitaire abrite une grande colonie de corbeaux particulièrement intelligents dont les ancêtres encore connus parmi les nains sont Carc et Roac. Ils auraient la capacité de parler le Commun et de communiquer avec les nains. Mythe ou réalité ? Toujours est-il que ces oiseaux sont des alliés précieux lorsqu’il s’agit de faire porter des messages aux autres royaumes ou colonies naines.



Politique extérieure


Les nains d’Erebor ont contracté des alliances avec les royaumes du Haut Royaume Réunifié sous le règne de Dain puis de Thorin III. Si les nains et les hommes du Gondor et de l'Arnor n’entretiennent pas de liens réguliers il est pourtant de mise que chacun s’engage à ne pas envahir son voisin. Les liens sont beaucoup plus développés envers les hommes de Dale et de leur roi, Gudmund. Les nains ont signé un pacte militaire avec les Dalites pour former une alliance en cas d'attaque et assurer le soutien des partis en présence contre tout agresseur.

Le roi d’Erebor a normalement la suzeraineté sur la colonie des Monts du Fer. Erebor a le droit de les convoquer pour mener une guerre commune et défendre le royaume. En contrepartie la Montagne Solitaire doit envoyer le soutien nécessaire aux Monts du Fer en cas de conflits locaux. En réalité ces liens se sont distendus au fil du temps et malgré les incursions répétées des gobelins et les attaques subies dans les Monts du Fer, Erebor n’a pas encore levé le petit doigt pour leur venir en aide.

Les relations ne sont guères plus aimables avec les nains de Khazad-Dûm qui avait fermé la porte au nez de leurs cousins du Nord après la découverte de nouvelles veines de mithril. Hadhod Croix de Fer avait prononcé des excuses sous forme de partage du précieux métal, mais la rancune naine est tenace et certains membres de la noblesse naine d’Erebor lui en tiennent encore rigueur. Il faut néanmoins croire que les relations entre les deux royaumes s’améliorent avec le couronnement du roi Thorik sous la Montagne Solitaire et la présence conjointe de Grimbeärd et du seigneur Hadhod lors de la cérémonie royale.

Quant aux Montagnes Bleues, malgré le reliquat de la vieille route naine traversant les Terres du Milieu d’est en ouest, elle n’est plus guère utilisée par les nains pour relier ces deux royaumes amis.


Zoom sur les Nains Hobbit11

Economie et commerce en Erebor


« Il y a longtemps, du temps de mon grand-père Thrór, notre famille fut chassée du Grand Nord et elle revint avec tous ses biens et outils à cette Montagne marquée sur la carte. Elle avait été découverte par mon lointain ancêtre, Thráin l'Ancien ; mais alors, ils creusèrent des mines et des tunnels, et bâtirent de plus grandes salles et de plus grands ateliers - en plus de cela, je crois qu'ils trouvèrent beaucoup d'or et beaucoup de pierres précieuses aussi. »

Bilbo le Hobbit

Le royaume d’Erebor entretient des liens commerciaux forts avec le peuple de Dale et les hommes d’Esgaroth. Cette proximité avec un peuple pêcheur et agriculteur leur permet d’obtenir des vivres en échange d’or, de joyaux, d’outils ou d’armes, ou encore de services de construction où les nains d’Erebor excellent toujours. La Montagne Solitaire regorge en effet d’or et de pierres précieuses, filons longtemps exploités depuis l’arrivée de Thrain Ier sous cette montagne. Ils commercent également avec l’Arnor et le Gondor, profitant de leurs ressources uniques en joyaux que les autres colonies naines ne possèdent pas.

Néanmoins, depuis le départ de nombreux jeunes nains vers la Moria, les nains se sont quelque peu repliés sur eux-mêmes et semblent moins enclins à la négociation de nouveaux marchés et de contrats commerciaux avec d'autres interlocuteurs que les Dalites. Méfiance renforcée par l’installation d’un comptoir rhûnien en Rhovanion dont ils ne comprennent pas tous les tenants et aboutissants.


Zoom sur les Nains Lord-o10

Armée


Si l’armée d’Erebor est aussi bien entraînée que possible, elle est surtout reconnaissable parmi celles des autres royaumes nains par les richesses qui ornent leurs armures, leurs armes et leurs boucliers, manifestant aux yeux de tous sur les champs de bataille, que l’or et les joyaux sont aussi meurtriers.

Zoom sur les Nains Master11
Les Eclaireurs

Ils arpentent en premier les lignes ennemies et se faufilent dans les tunnels colonisés par les gobelins si besoin. Si Erebor n’a pas connu d’invasions étrangères depuis longtemps, ce corps d’armée est resté néanmoins très actif, participant notamment aux actions d’espionnage (militaire, mais surtout, commercial). Ils portent littéralement bien leurs noms sous la montagne, puisqu’ils sont tous équipés d’une ou deux torches pour avancer dans les profondeurs des cités naines lors des phases d’exploitation ou de découverte de nouveaux filons. Ils ont la particularité de manipuler avec une extrême habileté l’Iglishmêk en toute situation. Pour ce faire ils ne portent aucune protection sur les mains afin de ne pas entraver leurs mouvements de doigts. Ils ne portent pas de bouclier pour ne pas ralentir leurs déplacements et sont sur ce point d’une extrême vulnérabilité. Ils possèdent individuellement des haches, des marteaux, des fléaux ou des masses d’arme.


Organisation militaire

Les guerriers d’Erebor ne sont pas des militaires à part entière. Si certains sont plus habiles à manier les armes que d’autres, il n’existe pas à proprement parler d’une armée régulière. Tous les nains de la Montagne Solitaire suivent une solide formation militaire au cours de leur jeunesse et des entraînements réguliers par la suite. Ils sont néanmoins d’abord joaillier, mineur, maçon ou forgeron avant d’être de véritables soldats d’élite. L’organisation de l’armée est des plus simples et se découpe en « lignes ». Qu’il s’agisse de batailles souterraines, montagnardes ou en terrain découvert, les nains d’Erebor ont ordre d’attaquer selon un ordre bien précis. Lors de combats ou en cas de guerre, les soldats envoyés au front sont désignés selon le niveau qu’ils occupent géographiquement sous la montagne.

Zoom sur les Nains Dwarf_10
La « première ligne » est utilisée pour mener les offensives et les charges en toutes circonstances afin de créer des brèches dans les lignes ennemies. Ils disposent de lourds et larges boucliers pour encaisser les charges adverses. Les nains qui en font partie possèdent de courtes lances en plus de haches, de masses d'armes ou de marteaux de guerre.

Zoom sur les Nains Tohrin11
Les « secondes lignes » sont équipées d’arcs courts, mais plus encore d’arbalètes puissantes. Dans les profondeurs ils interviennent surtout dans les grandes salles et les hauts tunnels. Ils sont néanmoins en difficulté dès que les couloirs rétrécissent ou que le terrain de bataille offre un moindre champ de vision.

Zoom sur les Nains Nain_110
La « Troisième Ligne » peut quant à elle être associée à l’infanterie lourde. Les nains qui en font partie sont les plus grands et les plus solides gaillards du royaume d’Erebor. Ils sont lourdement équipés et viennent en soutien à la première ligne pour pilonner l’ennemi ou leur couper toute retraite. Ce sont eux qui possèdent les meilleures armures et celles qui ont aussi les plus décorées.

Les armes de siège

L’histoire d’Erebor est plus souvent faite de siège que d’invasions gobelines venues de l’intérieur. Smaug et l’attaque des Orientaux sous la domination de Sauron ont laissé de profondes cicatrices dans les mémoires des nains. Véritable ilot de rochers dans une immensité désertique, la Montagne Solitaire est équipée pour lutter contre toute invasion étrangère. Sur les promontoires rocheux qui dominent les Grandes Portes ainsi qu’aux différents postes de garde sont installés des systèmes complexes de catapultes et de balistes. L’importante quantité de roches à proximité immédiate de ces engins de siège permet de les utiliser sans limitation. Un nombre restreint de nains les utilisent et les entretient régulièrement.



Zoom sur les Nains 2677ff10

Art et Culture


Erebor fut toujours riche et puissante grâce à ses imposantes ressources d’or et de pierres précieuses. Sous le règne de Thror, Erebor comptait parmi les meilleurs forgerons et maçons des royaumes nains. Il est dit que de nombreux objets, fascinants par leur forme et d’une beauté inégalée étaient produits dans les nombreux ateliers de la Montagne Solitaire. Des armes ainsi que des armures de grande valeur étaient également forgées, non seulement pour les nains, mais également pour les hommes et les elfes avec lesquels ils entretenaient auparavant de meilleures relations.

Sous Dain les nains aidèrent à la reconstruction de Dale. Et plus tard, après que Thorin III fut nommé Roi sous la Montagne, les nains participèrent au rétablissement de nombreuses cités gondoriennes et du Gouffre de Helm. Outre les artisans, ce sont également leurs architectes qui sont réputés. Grands ordonnateurs de plans et de dessins ils sont sollicités lors des excavations et des créations de nouvelles grandes constructions, chez les nains, comme chez les autres races. Ils sont bien évidemment spécialisés dans l’utilisation des roches et des pierres mais leurs anciens liens avec les elfes font qu’ils savent également tailler le bois et créer de grandes structures à partir des ressources forestières.

Les joailliers forment une grande corporation en Erebor. Ils ont une telle ressource de gemmes, d’émeraude, de rubis, ou d’or qu’ils ont su depuis des siècles s’approprier la matière qu’ils façonnent et la transformer à leur gré. Cette particularité est notamment reconnue dans les milieux nobles des autres races qui les sollicitent pour la création d’ornements et de bijoux rares et d’une qualité sans égale.

Plus en marge des grandes productions réputées des nains, il existe également au coeur de la Montagne Solitaire d'inventifs créateurs de jouets et d'automates qui enchantent autant les petits que les grands. Ces fabrications sont hautement réputées à travers les Terres du Milieu et furent, au temps de Bilbon, connues jusque parmi les hobbits.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.souffleur-de-reves.com/
Contenu sponsorisé




Zoom sur les Nains Empty
Zoom sur les Nains Empty
Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Elle voit des nains partout ! [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Communauté - :: Contexte :: Zooms-
Sauter vers: