Voyage vers les Montagnes

Aller en bas 
Méphisto
Administrateur Principal
Administrateur Principal
avatar

Nombre de messages : 3189
Localisation : Minas Tirith, la Cité Blanche
Rôle : Souverain de Minas Tirith et de Gondor

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de noble lignée. Descendant d'Elessar.
- -: Age où force et sagesse se côtoient
- -:

Ven 27 Juil 2007 - 16:15
Le Soleil se couchait derrière l'Emyn Muil, au loin, et le crépuscule tombait sur la Cité Blanche. Les gens, conscients qu'il se faisait tard, rentraient chez eux et s'enfermaient. Néanmoins, certains curieux s'étaient arrêter aux bords des routes pour espérer apercevoir le Souverain et ses chevaliers partant en quête.

Peu de gens savaient où ils allaient, mais beaucoup s'étaient mis d'accord sur le fait qu'ils partaient sans doute en haut des Montagnes Blanches, fief de Gondor où les choses allaient mal disait-on.

Le Roy lui-même en tête, la troupe avançait à son aise, descendant les différents niveaux de la Cité jusqu'à arriver à la Grande Porte où une foule massive s'était postée pour encourager la centaine de Chevaliers partis honorer la Gloire de Gondor. Déjà, le Soleil n'était plus là et dans les lointaines montagnes situées à des milles de là, un éclair se découpa dans le ciel noir, signe que, sans doute, des choses mauvaises se tramaient...


"Tout ce qu'il nous reste à penser, c'est décider que faire du temps qui nous est donné .."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eosfel
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 239
Age : 26

Ven 27 Juil 2007 - 17:07
L'homme se tenait droit , fier sur sa jument alezan qu'il venait tout juste d'acéqurir.

Il avait revetut une resplandissante armure sur une tunique propre.
Il c'était passé un bandeau dans les cheveux pour les nouer en catogan cela lui faisait un visage plus doux.


Une cape a l'effigie du Gondor claquait au rythme des pas de sa fière monture. Cela faisait si longtemps qu'il ne s'était pas sentit aussi propre.

Le chevalier murmura quelques mots avant de se rendre au côté de son Seigneur.

_Père...le destin est en marche...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khazad
Capitaine de Gondor
avatar

Nombre de messages : 375
Age : 29

~ GRIMOIRE ~
- -: Numenorien
- -: 32
- -:

Sam 28 Juil 2007 - 12:54
Khazad avait entendu parler de ce qui se passait, aprés avoir entretenue une course folle il s'adressa à son roy d'une voix essouflée mais clair :

"Mon roy puis je apporter mon soutien à votre noble quete ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Novor
Seigneur Pirate - Parrain des Chiens de Kryam
avatar

Nombre de messages : 208
Localisation : Où va le vent

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunédain
- -: bah... oh... au moins euh... he... heum
- -:

Dim 29 Juil 2007 - 13:03
Novor déboula d'une ruelle et poussa presque sa jument au galop pour ne pas avoir à attendre la prochaine ouverture des portes. Il rejoignit vite la troupe de cavaliers. En effet il souhaitait lui aussi se rendre utile en cette période difficile et alla donc s'informer sur la destination de cavaliers. Malheureusement une affaire urgente l'appelait au Sud mais il promit au soldat qui l'avait renseigné de venir leur prêter dès qu'il en aurait fini là bas.

Sur ce Novor repartit au galop, se séparant des soldats, il filait sur Pelargir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eosfel
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 239
Age : 26

Lun 30 Juil 2007 - 23:39
L'homme bailla , il mit pied a terre et fit gambader sa monture pour qu'elle se rechauffe les muscles et éviter le claquage.

Cela faisait maintenant des heures qu'ils attendaient sur le froid , le Roi imperturbable sur son cheval d'un blanc éclatant.


_Sire , sans vouloir vous manquer de respect et être désagréable , pouvons nous retarder le départ afin d'attendre au moins que tout le monde soit là... Il hésita un instant puis repris. Il y a une grande chevauchée jusqu'au Montagne , mais je pense qu'ils auront bloqués les pistes , ils installaient des pics et ils ont même fait tomber la falaise Est pour empecher les chevaux de circuler....

Il s'arreta , il avait encore pleins d'arguments mais cette mission était une bénédiction pour lui , il ne voulait pas pour tout l'or du monde gacher cette occasion de redorer son blason.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rustor Erumelgos
Haut Prince des Elfes
avatar

Nombre de messages : 1160
Age : 28
Localisation : Dans mes pensées....

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -:
- -:

Mar 31 Juil 2007 - 12:11
Se détachant du lointain un cheval blanc s'approchait de la grande porte.Son cavalier le chevauchait sans selle et sans harnais.Il était vétu de vert mais sur son dos flottait une cape dorrée brodée d'un marteau noir d'ou jaillisait des étincelles rouge.Sous ce marteau se trouvait l'emblem de la confrérie Giltirnoth.
Nombreux furent les observateur assez savant que pour voir arriver,cheveux aux vent le Général Gelmiron.
Ses cheveux noir flottaient au vent, il semblait fatigué mais cela se voyait à peine.Des traits un peu tiré, un peu d'affaisement dans la stature.
Arrivant face à la tête de la colonne, le général déclama ses titre d'un ton officiel, d'une voix hautes dignes assez hautaine.

-Rustor Gelmiron,fils d'Elemakil, grand maitre de Giltirnoth, général des armées Elfiques du haut roi Ecthelion de la fontaine,Elnaith de la maison des Marteaux de la colère, mandé par le Haut Conseil des Elfes demande audience...

Puis d'un ton plus doux mais aussi plus bas.

-Mon ami, quel joie de vous revoir en ces temps troublés, le Rohan ,les elfes et les nains combattent l'Uruk tandis que les montagnes blanches me refusent l'hospitalité...Je serai bref mais il nous faut parler...en privé..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gredris
Cavalier
avatar

Nombre de messages : 30
Age : 25
Localisation : Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain
- -: 19 ans
- -:

Mar 31 Juil 2007 - 13:39
Gredris, qui suivait le roi depuis le haut de la cité, regardait les guerriers arriver petit à petit tout en avançant vers les porte. Ce jour la, il c’était vêtu de son armure complète, pour éviter de se faire blesser comme lors de sa précédente et première bataille. Sa rapière et sa dague balançait au rythme des pas de sa jument, tout deux accroché à sa ceinture. Un bandeau de cuire noir recouvrait son orbite vide.
Gredris admirait l’architecture de la porte et des bâtiment alentour quand un cavalier tout de rouge vêtu vint interrompre ces pensés .


-Ou allez vous comme cela ?


-Dans les montagnes messire.


Sur ces mots, l’homme en rouge s’excusa de ne pas pouvoir les accompagné et promit de les rejoindre dès qu’il le pourrait.
Gredris se relança dans ses admiration quand il fut a nouveau interrompit par la venue d’un cavalier au allure seigneurial. Celui si alla se présenter au roi et Gredris reconnu, par son parler et ses oreilles pointue, un elfe. Il ne les appréciait guerre depuis sa plus tendre enfance, peut-être par-ce que son ancien amis était un nain ? Gredris avait, un jour, connus un elfe, et même apprécié sa compagnie. Mais celui ci l’avait abandonné. Le cavalier de Gondor émit soupire et détourna la vue de cet être.
*De quelle droit peut-il se prétendre assez importent pour réclamer une audience privée avec mon roi ? *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Méphisto
Administrateur Principal
Administrateur Principal
avatar

Nombre de messages : 3189
Localisation : Minas Tirith, la Cité Blanche
Rôle : Souverain de Minas Tirith et de Gondor

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de noble lignée. Descendant d'Elessar.
- -: Age où force et sagesse se côtoient
- -:

Mar 31 Juil 2007 - 19:34
Le soleil s'était couché derrière les lointaines montagnes, et la troupe n'avait que peu avancé lorsque l'elfe se montra et demande audience au Roy de Gondor. Celui-ci, en tête de fil, fit faire demi-tour à son cheval et se posta aux côtés de son allié aux longues oreilles.

"Salutations Maître Elfe !"

Cela faisait longtemps que les deux personnages ne s'étaient plus rencontrés. Aussi, la surprise du Roy de le croiser ici était terrible. Déjà, le crépuscule était entamé, et il fallait se hâter.

"Marcherez-vous à mes côtés pour un petit temps, Général ? Mes hommes et moi devont nous dépêcher, si nous trainons, les Montagnes Blanches risquent de teinter au rouge voyez-vous... Nous parlerons à l'aise, les étoiles sont là, comme si c'était écrit que ce soir, nous devions nous revoir..."


"Tout ce qu'il nous reste à penser, c'est décider que faire du temps qui nous est donné .."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khazad
Capitaine de Gondor
avatar

Nombre de messages : 375
Age : 29

~ GRIMOIRE ~
- -: Numenorien
- -: 32
- -:

Mar 31 Juil 2007 - 23:25
Khazad tout en admirant la cité blanche se mit au galop àfin de rattrapper le roy et ses fidéles, une fois à coté de lui il lui adressa la parole :

Sir nous devrions nous activer, je ne sais pas quelque chose me chagrine depuis tout à l'heure, je ne saurais vous dire qu'est ce que c'est mais d'or et deja je peux vous dire que ce n'est en notre faveur, activons nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rustor Erumelgos
Haut Prince des Elfes
avatar

Nombre de messages : 1160
Age : 28
Localisation : Dans mes pensées....

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -:
- -:

Mer 1 Aoû 2007 - 11:42
Rustor sourit, il aimait le Roy pour cette poésie qu'il avait dans sa vision du monde.Certains le trouvaient absent,Rustor le trouvait pensif,certains le trouvaient triste,Rustor mélancolique...Assez rare étaient les individus de sa trempe pour qu'ils méritent une attention toute particulière.

-Le ciel est cléments mais au nord les étoiles se voilent et le ciel s'obscurcit.Nos ennemis se rassemblent au nord chaque jours plus puissants..Mais nous doutons car nous ne savons rien de lui.Nombreux parmis les miens sont tenté par une vision extrémiste du monde, un monde qui s'oppose à la vision des valars...Lorien,Vertbois,Fondcombe et les havres recelle d'assez de sagesse que pour contenir ce "séparatisme".Mais une armée en marche est sensibilisé...Mais soldats sont fatigués, lassés des voyages et de la guerres.Ils ont besoin d'un havre ou se reposer.Mais ces temps ne sont pas propices au repos...

Rustor parlait d'une voix calme et profonde.Tel un de ces conteurs de jadis.Les deux cavaliers avaient volontairement pris de l'avance sur la colonne pour pouvoir discuter.

-Il nous faudrait une forteresse d'ou nous pourrions proteger nos terres, un endroit ou nous pourrions dormir en paix sans relacher notre vigilance...cet endroit existe...

Le général prit une inspiration comme un conteur avant son conte...Il faisait penser à Lindo de la chaumière du jeu perdu.

-Quand Sauron sortit de l'ombre, elfes et hommes s'allièrent...Ensemble il repoussèrent l'ennemi batissant fondcombe forteresse cachée et inexpugnable.Quand peu à peu l'Ultime alliance reprit du terrain sur les sombre terres du seigneur, il fut décider de construire de nombreuse forteresses.L'eregion,le gondor et l'Arnor fut fortifiés par leurs soldats respectifs...Seul une forteresse fut construite conjointement.On la noma la forteresse sans nom car jamais elfe et hommes ne s'accordèrent.Il s'agit d'un joyau d'architecture militaire mais aussi de magie elfique...En effet il est dit que seul ceux qui l'ont déjà vu peuvent la trouver.On la situe dans les annales quelque part dans les collines d'Emyn Muil.Depuis la chute de la maison royale aucun humain n'y a mis les pieds, ni d'elfe d'ailleurs...Mais notre vie est plus longue et il demeure encore parmis nous certains qui seraient capable de s'y rendre...

On sentait entre ces deux la comme un imense non-dit,une demande latente.Rompant le silence génant Rustor reprit la parole.

-Laissez nous cette forteresse, nous la tiendrons contre vos ennemis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eosfel
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 239
Age : 26

Mer 1 Aoû 2007 - 12:26
Enfin de l'action. Pensa le soldat.

Il se hissa sur monture , et chevaucha a l'avant-garde , plus loin devant eux ont pouvait distinguer les silhouette des deux puissants Seigneurs.
Plus trappus et recourbé sur lui même avec néanmoins une allure magistrale ce tenait le roi du Gondor , et à côté de lui avec son corps élancé et gracile , Gelmiron le général Elfe.

La nuit tombait peu à peu , ce ne serait pas prudent de chevaucher , néanmoins il ne pouvait pas revenir sur une décision royale.
Il épéronna sa jument et chevaucha a la hauteur des deux hommes important. Le vent frais du soir faisant voltiger ses longs cheveux noirs , quelle douce brise...


-Seigneur. Dit simplement le soldat à l'égard du Général elfe quand il fut arrivé côte à côte , puis il dirigea son regard vers son Roi
-Sire , désolé de vous importuner de la sorte , mais il me semble plus sache que j'aille en éclaireur pour assurer votre sécurité... Il jeta un coup d'oeil a l'Elfe puis attendit la réponse du souverrain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Méphisto
Administrateur Principal
Administrateur Principal
avatar

Nombre de messages : 3189
Localisation : Minas Tirith, la Cité Blanche
Rôle : Souverain de Minas Tirith et de Gondor

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de noble lignée. Descendant d'Elessar.
- -: Age où force et sagesse se côtoient
- -:

Mer 1 Aoû 2007 - 22:18
Regardant quelques secondes son chevalier, le Roy ne fit pas d'objections à sa proposition. Après tout, il vallait mieux obtenir plus de précisions sur le terrain qui s'offrait à eux, de longues étendues d'herbes, de plaines et de hameaux, à des milles et des milles jusqu'aux pieds des montagnes.

Ses hommes suivaient un peu plus loin derrière, accompagné du Capitaine Khazad récemment arriva et le Roy lui-même se félicita de cette nouvelle. Le ciel étoilé était néanmoins fort noir, et les cavaliers se pressaient derrière les deux silhouettes des deux Seigneurs qui se dessinaient dans l'obscurité, devant eux. Les chevaux faisaient très peu de bruit, et ils allaient bon train, vu l'air relativement chaud qui les entouraient.

Ayant entendu les dires de L'elfe, le Souverain répondit presque aussitôt, d'une voix calme et sereine.

"Ainsi donc, les contes et légendes tiennent parfois du vrai ? J'ai déjà entendu parler d'une pareille merveille, dans ma jeunesse mais j'avoue que sa crédilbité me paraissait très nettement entamée... J'avoue que je ne m'y attendais pas, maître elfe, bien joué pour cela !"

Les yeux du Roy pétillèrent et une flamme se réveilla dans son coeur parfois trop triste, trop froid. Arrêtant brusquemment son destrier, Méphisto murmura à son allié, les yeux profondément plongés dans les siens:

"Trouvez moi cette forteresse, Rustor, trouvez la moi et elle sera à vous ! J'exige néanmoins certains droits d'accès, d'informations et tout autre forme de formalités plus inconvénientes qu'essentielles... Faîtes en un havre de paix et de vertu, un abris et une maison pour les gens en difficulté et ceux dont le coeur errent trop loin... Pour cela, vous avez mon entière confiance, Général..."

Alors que la troupe reprennait son inéxorable avancée, une ombre les survola en passant sous les étoiles et ils découvrirent, en levant les yeux, toute la splendeur d'un grand aigle des montagnes passant sa route. Pourtant, le Roy sut qu'une telle bête n'était surement pas passé ici par hasard... Déjà la nuit baignait dans toute sa noirceur, leur tendant les bras. Les hommes frissonèrent lorsqu'ils ressentirent le changement de température. Une dure nuit s'annonçait à la troupe de cavaliers.


"Tout ce qu'il nous reste à penser, c'est décider que faire du temps qui nous est donné .."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eosfel
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 239
Age : 26

Mer 1 Aoû 2007 - 23:19
Eosfel acquieça et a le demande de son souverrain il piqua sa monture et partit au galop devant eux.
Il calcula la vitesse et la longueur dans sa tête et s'arreta à cent metres.
Il fit pivoter sa monture et regarda la collone , hormis quelques points lumineux on n'entendait et ne voyais presque rien.
Un étrange brouillard semblait c'être abbatu sur la nuit noire.
Il prit une brindille sur le sol et la planta , il découpa un morceau de sa cape a l'aide de son couteau de chasse et commenca a ériger la balise de fortune.
Puis il continua et fit arrêter sa monture quatre fois encore , a chaque fois laissant un signe de sa présence.

Il regarda devant lui , les puissantes montagnes s'erigée tel un collosse regnant de toute sa hauteur sur le faible monde des humains.
Il soupira et son coeur fit un bond. Ses montagnes , ses montagnes...il ne pouvait se résoudre à l'idée d'un jour il franchirait les lourdes portes et chevaucherait jusqu'au deuxième niveau , la il irait son le trône de pierre et siega en maître et en propriétaire sur la puissante forteresse.

Son coeur fit un bond encore une fois mais cette fois il entendit du bruit devant lui.
Il réfléchit et essaya de controller sa monture. Cinq...non...huits. Huits hommes venait vers lui.
Il fit pivoter sa jument en commenca a essayé de reperer les balises , il suivit leurs pistes et il sentit l'air fouetter à sa droite. Incroyable , même si il l'avait manqué , tirer une fleche en fonction du bruit était impresionnant.

Les bruits s'évanouirent peu à peu et il entendit les sons de la collonne devant lui. Rassuré il fit stopper sa monture l'écume lui montait au museau et ses jambes s'affaisèrent un petit peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khazad
Capitaine de Gondor
avatar

Nombre de messages : 375
Age : 29

~ GRIMOIRE ~
- -: Numenorien
- -: 32
- -:

Jeu 2 Aoû 2007 - 10:38
La nuit ainsi que la baisse de temperature avaient affaiblits le morale des troupes du Gondor, leur courage bien que présents en tant que fiers chevaliers de la forteresse c'était néanmoins vue décroitre. Le bruit du vent qui eflorait les feuilles ajoutait une ambiance bien lugubre autour des hommes du Gondor.
Quand soudain nous apercumes le chevalier Eosfel, lui et sa monture reprenaient leurs respiration comme s'il c'etait passé quelque chose, le capitaine se mit alors à la hauteur du chevalier et lui adressa la parole :


"Alors Eosfel as tu decouvert quelque chose lors de ta breve expedition ?"

Au meme moment Khazad sortit une gourde remplit d'eau fraiche et la tendit au chevalier...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eosfel
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 239
Age : 26

Jeu 2 Aoû 2007 - 12:46
L'homme essouflé accepta volontier la gourde de Khazad puis aprés voir bu longtemps il dit :

-Merci Capitaine , j'ai entendu des bruits et même des fleches , par contre je ne peux pas dire exactement qui ils sont...Il faut être prudent les villages alentours sont souvent le lieu de repos des bucherons des montagnes , ils se sont peut-être alliés aux rebelles... Il réfléchit un instant puis continua. Ou peut-être que se sont des chasseurs croyant avoir entendu un ours ou quelque chose du genre... Il souria a cette idée , impossible aucuns chasseurs ne chasserait la nuit.

Il fit pivoter sa monture et dit au Capitaine du Gondor.

-Suivez les balises , des morceaux de bois auquel est attaché un bout de ma cape , je vais rester a côté du Roi pour sa sécurité.

Il s'évanouit dans le nuit au petit galop.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rustor Erumelgos
Haut Prince des Elfes
avatar

Nombre de messages : 1160
Age : 28
Localisation : Dans mes pensées....

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -:
- -:

Ven 3 Aoû 2007 - 14:40
Rustor sourit devant la ferveur du Roy.

-Les contes et légendes ne sont pas achevé Mephisto descendant d'Elessar.Vous aurez votre chapitre croyez moi.

Les deux hommes sourirent en commun.

-Quant à la trouver...sachez que je fus longtemps en garnison là bas...La retrouver ne seras pas compliqué.Quant à ces formalités... vous n'aurez qu'à vous arranger avec l'ambassadeur du Conseil.

Alentours toutes les montures étaient descellés et les paquetages détachés.Un homme s'approcha de son roi.

-Majesté...ou dois je installer votre tente?Et que voulez vous recevoir comme repas?

L'homme allait d'un des seigneurs à l'autre, visiblement embarassé de savoir si Rustor serait du repas.

-Que la paix soit avec vous Mephisto...Que les étoiles éclairent votre route, elle est semée d'embuches.Les elfes resteront les elfes, vigilant discret mais alliés du bien...Vous aurez toujours refuge parmis eux.

Sur ses mots l'elfe brandit son épée qui luisait par l'éclat de la lune et des étoiles.

-Qu'il soit avec vous!dit il montrant la lune.

Sur ces mots il s'éloigna du groupe au galop tel un fantome dans la nuit.Le Rohan était encore loin et sa destinée loin d'être accomplie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gredris
Cavalier
avatar

Nombre de messages : 30
Age : 25
Localisation : Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain
- -: 19 ans
- -:

Ven 3 Aoû 2007 - 19:11
Gredris suivait toujours le groupe, bien qu'il n'eu pas de raison de partire, fut soulager de voire l'elfe partir. L'armée avencait doucement mais surement vers les montagne.

Gredris se mit alors a fredonner une vielle balade de so village d'origine raconant l'histoire de six sage s'en allant a Fondcombe.


Hors-role play: Comme je suis en vacance, et que le cybers caffé coute tres chere, je posterait des petit poste, car je ne put pas faire come ché mo ou j prend 1h30 par message.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Méphisto
Administrateur Principal
Administrateur Principal
avatar

Nombre de messages : 3189
Localisation : Minas Tirith, la Cité Blanche
Rôle : Souverain de Minas Tirith et de Gondor

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de noble lignée. Descendant d'Elessar.
- -: Age où force et sagesse se côtoient
- -:

Ven 3 Aoû 2007 - 19:58
Le Roy salua le Général d'une tappe amicale sur l'épaule, et lorsque l'ombre de son ami s'évanouit dans la nuit, Méphisto ordonna à ses hommes de faire halte près d'un petit bosquet.

Il envoya quelques soldats abattre quelques arbustes pour faire un camp et du feu. La nuit serait dure, et froide, et les couvertures ne seraient pas d'un très grand secours. Lui-même descendit de son cheval et inspecta les environs : l'endroit était calme et désert, peu d'hommes vivaient dans le coin si ce n'était certains forestiers ou autre chasseur.

On planta des poteaux de bois sec et on y attacha les chevaux qui broutèrent l'herbe à leurs pattes; les bêtes étaient lasses et avaient à l'évidence besoin de repos. Les cavaliers s'affairaient à la préparation de leur campement nocturne, déjà certains avaient les yeux clos ou à peine entre-ouverts, signe qu'ils avaient progressé à vive allure.


[Si quelqu'un veut continuer dans une autre section afin de montrer l'évolution du voyage, qu'il le fasse Wink]


"Tout ce qu'il nous reste à penser, c'est décider que faire du temps qui nous est donné .."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trinir
Caporal de Cavalerie
Caporal de Cavalerie
avatar

Nombre de messages : 37
Age : 23
Localisation : Avec le Roi!!
Rôle : Garde du roi

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme du Gondor
- -: 29 ans
- -:

Dim 5 Aoû 2007 - 9:32
Trinir attacha son chevaux à un piquet et le laissa se reposer,il remarqua que beaucoup de monde était fatigué normal aprés un voyage où l'on doit rester assis sur un cheval sa épuise mais bon ils préparérent quand même le camp!Trinir aida un peu les personne qui montait les tentes tout en surveillant le Roi au cas ou il aurait des probléme!Puis il s'approcha du roi et lui dit:
-Majesté, votre tente est préte si vous voulez y aller!Et voulez vous à boire ou à mangé ?Si oui prevener moi je demanderais se que vont préparent à manger ou as se que l'on vous améne à boire!
Trinir regarda le Roi et pendant qu'il attendait la réponse du roi il regarda le feu de camp commençant à bruler!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le voyage vers une nouvelle vie.
» Le voyage vers l'ailleurs (quête dragon)
» Voyage vers Dol Amroth, l'héritage d'une lignée
» « Toute la vie n'est qu'un voyage vers la mort. » - Gian.
» Voyage vers Opertale !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Minas Tirith et Gondor - :: Les Ruelles du Premier Cercle-
Sauter vers: