Le conseil de Fondcombe

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Rustor Erumelgos
Haut Prince des Elfes
avatar

Nombre de messages : 1160
Age : 27
Localisation : Dans mes pensées....

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -:
- -:

Lun 14 Avr 2008 - 18:29
Les invités étaient peu à peu entrés dans la pièce, la cloche avait sonnée, le conseil pouvait commencer... Et il durerait sans doute tard dans la nuit. Rustor avait prit place à coté des jumeaux. Ils avaient convenu de le laisser parler, il était vieux, sage, et expérimentés.
Ne nombreux personnages cosmopolites avaient prit place dans la salle du feu, pourtant il semblait encore il y avoir beaucoup de place. Quand tout le monde sembla bien installé, le Prince se leva.

- Mellon! Amis !

Le brouhaha céda le pas au silence le plus profond.

- Bienvenu dans la Maison d'Elrond. Notre Sage ami a quitté Fondcombe depuis longtemps... je tacherais donc de mener le débat et la discussion à sa place, avec le talent dont je dispose...

Des paroles humbles pour un puissant seigneur.

- Vous êtes venus, certains appelés par nos soins, d'autres inquiet de notre sort, pour demander conseil... Je n'ai de conseil à donner à personne, pas plus que mes amis Elladan et Elrohir..

Les deux elfes opinèrent du chef.

- Mais tous ensemble, avec nos sagesses conjuguées nous pouvons grandement contribuer à la survie de nos peuples. Amis ! L'ennemi se rassemble.

L'orateur marqua une pause.

- Au nord, Tar-Aldarion défend ses frontière contre l'envahisseur. Je viens de Fornost que nous avons repris.

Il fixa Elaera d'Arnor.

- Une vaste armée est passée à coté de la blanche cité, elle marche vers le nord.

Il fixa tour à tour les diplomates de Minas Tirith.

- Le Chaos regne dans toute les terres ! Il semble que les peuples libres soit amené à faire un choix entre le bien et le mal... Nul peuple n'échappe à la question...

Il darda son regard percant sur ceux qui semblaient encore hésiter.

- Amis ! Comment vont vos terres ?

Après un rapide résumé, chacun allait pouvoir préciser la situation dans son pays.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nârwel Rusk-Iâr
Agent de l'Arbre Blanc
Agent de l'Arbre Blanc
avatar

Nombre de messages : 606
Age : 28

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 57 ans Grisonnant
- -:

Lun 14 Avr 2008 - 19:13
Le chant de Milindë avait jeter un voile de lumière sur l'esprit de Nârwel, et le chant qu'il comprit en partie l'enmena vers des terres qu'il n'avait jamais contemplé. Alors qu'elle s'était tut, l'effet de la chanson fut remplacer par la lourdeur et la gravité du conseil qui commençais.

Le silence ce fit. Un Elfe s'était levé et il s'avança vers le feu et le centre de la pièce. D'allure noble, Nârwel reconnut en l'orateur le Prince Rustor Erumelgos, celui que l'on chantait dans quelques chansons. Une légende aux yeux de l'éclaireur. C'est à ce moment là qu'il reprit pleinement le contrôle de son esprit, sa concentration se focalisa sur les parôles de chacun.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambremage l'Errant
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 90
Age : 26
Localisation : Le clos d'Orthanc
Rôle : Mage Errant

~ GRIMOIRE ~
- -: Mage Humain
- -: 65
- -:

Lun 14 Avr 2008 - 20:28
Le silence régnait après les discours des Elfes, et ce n'était pas Ambremage qui allait le rompre maintenant.

*Comment vont mes terres? pensa le Mage... Je vais laisser le soin aux seigneurs des divers royaumes représentés ici d'éclairer cela. Quant à moi, je n'ai point de Royaume, j'erre au gré du vent.*

En effet, Ambremage devait attendre les explications des autres membre de cette "assemblée" pour donner un quelconque avis sur la question. Pour l'instant, personne n'avait encore parlé, et tous se regardaient les uns les autres, se demandant tacitement qui devait s'exprimer en premier.

Serait-ce les fiers Hommes du Gondor qui allaient le faire, ou bien les Elfes de Mithlond, ou encore les solides Nains des Montagnes qui allaient parler de leurs cavernes et de leurs soucis? Ambremage n'aurait pu le dire...

Le feu récemment alimenté flambait avec une rare vélocité dans cette salle qui connaissait d'habitude une lumière plus douce, servant au repos ou à la méditation, à la composition de vers, à la lecture de contes ou au chant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Earnur
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 94
Age : 24

~ GRIMOIRE ~
- -: humain
- -: 37 ans
- -:

Lun 14 Avr 2008 - 20:34
Earnur s'était quelque peu figé après l'entrée des seigneurs elfes , puis il sétait déplacé vers un recoin de la pièce ou il attendait désormais assis dans un fauteuil , écoutant avec attention ce que disaient les autres seigneurs .
Il apperçut Nârwel , figé dans le même silence attentif , Ambremage , qui semblait absoré dans ses pensées , et enfin , les seigneurs , des quatres coins de la terre du milieu . Il entendit les nouvelles du Nord , les nouvelles du Sud , dont-il connaissait déjà une partie . Puis attendit que les autres prennent la parole . La salle se remplissait toujours .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cuthalion
Archer Elfe
avatar

Nombre de messages : 8

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: Inconnu, mais jeune
- -:

Lun 14 Avr 2008 - 22:59
Cuthalion était arrivé à Fondcombe il y a de cela quelques heures. Il avait fait un agréable voyage à-travers la Forêt, car le Mal, bien que présent dans toute la Terre du Milieu, n'avait pas encore pénétré entre ces Arbres. Cuthalion s'était plu à cheminer entre les végétaux, s'imprégnant de l'histoire dont ceux-ci étaient chargés. Il avait entendu des rumeurs selon lesquelles un Conseil allait se réunir à Fondcombe, parlant des problèmes du Monde, surtout en rapport avec le Mal qui, chaque jour, prenait un peu plus d'ampleur. Ne sachant pas si ces rumeurs étaient vraies ou totalement fausses, l'Elfe sylvain avait décidé de quitter la Forêt Noire, afin d'aller lui-même vérifier la véracité des dires dans la grande Cité elfique. Une fois arrivé, il avait trouvé une confortable chambre dans une maison destinée à accueillir les voyageurs comme lui, et, en se promenant parmis la population de la ville, il avait apprit qu'un Conseil aurait effectivement lieu plus tard. Mais comme ce plus tard, c'était dans la soirée, Cuthalion profita de l'occasion pour se promener, afin de découvrir cette belle ville qu'était Fondcombe, car il n'avait, en dehors de sa Forêt Noire, jamais voyagé au-delà de ces limites sylvaines. Ce fut donc avec merveille et épanouissement que l'Elfe de la Forêt Noire attendit que le soleil parte se coucher, laissant à la Lune la maîtrise du Royaume Célèste. Une fois ceci fait, Cuthalion suivit la masse qui semblait se diriger vers ce qui était autrefois la Maison d'Elrond de Fondcombe. Mais à présent, c'était Rustor Erumelgos, le Prince de la Cité, qui présidat le Conseil. Il accueillit chaleureusement les invités. Cuthalion se faufila au milieu des autres Elfes, et petit à petit, il se retrouva au premier rang, un peu décalé sur la gauche du Seigneur. Le silence régnait pendant que le fils du Roi disait son discours, demandant à chaque émissaire de lui donner des informations sur l'état de leurs Royaumes respectifs. Une longue suite de réponses s'installa alors. Petit à petit, une idée vint à l'esprit de Cuthalion ...

- Je veux combattre le Mal ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mithrandir
Mage de la cité
avatar

Nombre de messages : 1479
Age : 27
Localisation : A Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Peredhel
- -: 91 ans
- -:

Mar 15 Avr 2008 - 14:52


"C'est une bonne chose, je pense que tous ici où du moins la majorité d'entre nous auront le courage de se battre pour défendre ces Terres... Mais comme personnes ne semblent très disposé à livrer la situation de sa contré et que nous avons peu de temps pour agir, j'ouvre la discussion... Je n'ai pas de contré, du moins est-elle de l'autre côté de la Mer, cependant je réside dans la Cité Blanche, et de nombreux evenements y ont eu lieu... Je ne vais pas m'étendre à les expliquer en détail mais j'en donnerai l'essentiel."

Elle marque une courte pause...

"La Cité à été le théatre d'evenements violents... Le premier notoire est à mon sens, les batailles qui eurent lieu contre une secte, ou un groupuscule s'en rapprochant vouant un culte à la mort... Son chef nous a dupé, se faisant passer pour un allié, il a été défait, mais à échappé à la mort. Puis il a refait surface et à semble-t-il dérober l'un des Palantiri qui se trouvaient à Minas Tirith. Je reprendrai ce point plus tard... L'eau de la Cité a été empoisonnée et nous avons suibs plusieurs attaques...La Cité Blanche grouille de réseau souterrain, certains tels que In Neled Heren sont bon, d'autres ne le sont pas..., et ils menacent de faire tomber la Cité Blanche aux mains de l'Ennemi qui se rassemble... peut-être cet ennemi est-il faible, mais il n'en a pas moins la Volonté et le charisme necessaire pour faire se lever les peuples maléfiques. Revenons en au Palantiri, nous avons pour tenter de le localiser eu l'idée de débloquer l'autre, celui que Denthor tint fermement durant sa lente incandescence.
Pour ce faire, mon époux, Mithrandir, Aleth, fils de Méphisto et Méphisto lui-même, ont tenté d'en prendre le contrôle, mais Aleth, fut le premier à l'utiliser, ensutioe aider par son père et par moi et mon époux à distance... Au début Aleth voyait les mains desséchée, puis les flammes et au fur et à mesure il ne nous parla plus que de flammes... C'est là qu'il sombra dans la folie... On peut donc penser que celui qui controlait l'autre Pierre est un ancien esprit maléfique doté d'une grande puissance et adorateur du feu... Pour étayer cette thèse je ne peux que souligner le vol d'une épée chez le bourgeois Ashtrabal de Lossarnach, la lame de feu, qui semble liée de pret à Angband et aux Balrogs. "


Encore une fois elle marqua un pause, reflechissant à la suiter de ses mots.

"Rappelons aussi, que l'Ennemi a eu pour projet de faire revenir Melkor par le biais du corps de Silindë Celebrindal... et que nous l'avosn fait échouer et avaons tuer le lieutenant du nouveau Melkor, la Bouche de Sauron...Nous pouvopns donc penser que l'ennemi n'est pas puissant, et a besoin de l'aide de puissance qu'il réussi à convaincre de l'aider par je ne sais quel stratégème, cependant on pourrait aussi pensé au vue de ce qu'il a fait à aleth qu'il est puissant, a moins que cet état soit du à l'une des puissances qu'il aurait contacter... Nous ne pouvons à partir de ça qu'extrapoler, mais une chsoe est sure, qui que l'ennemi soit nous devons nous dresser uni devant lui comme un grand rempart sur les Peuples Libres, notre union fera notre force. Il nous faut nettoyer chaque cité, chaque peuple des réseaux internes qui l'infestent et le déstabilise..."


Invité, L'Etoile du crépuscule veille...


Dernière édition par Mithrandir le Mer 16 Avr 2008 - 11:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mithrandircreas.blogspot.com
Nimrod Ben Elros
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 985
Age : 30
Localisation : Inconnue
Rôle : Exile

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain (Numénorien noir)
- -: 31
- -:

Mar 15 Avr 2008 - 15:58
(hrp// Je venais de le taper en entier..;-(//)

Nimrod se leva, acceptant par là d'être le premier à s'exprimer.
(En Westron) Ne pas bien Parler je Westron. parlera pour moi les choses difficiles Kalimë Neaerwende. Suis any(moi) Nimrod Ibn Elros, Malik al Harad wa'l Umbar, Emir laDur'Zork. Je ici comme vassal roi de Gondor, et ami Roi de Rohan.

(En Suderon) Mon pays a été ravagé ses Deux dernières années par une longue guerre. Meakil Duzingi et mon père, Le Sultan Earebdil se firent la guerre un an durant, pour le contrôle de l'Harondor, seule région un rien plus fertile que l'Umbar que nous possédions alors. Nos forces s'amenuisèrent et pour le bien de tous, des paix furent signées. Une guerre civile éclata alors, entretenue par mon frère Denethor et quelque chiens de l'Est. Car si nombre d'entre vous on vu les ravages de l'armée qui remonte par les contrées avoisinantes, une autre armée, bien plus vaste et mieux armée remonte par le Rhovanion, en tout cas au dernière nouvelle fiabel que nous ayons interceptée, il y a un mois.
Je disais que Mon frère excita le Harad contre mon père et moi qui règnions côte à côte. Lui m'ayant donné les pleins povoirs pour reprendre l'Harondor contre MeakilMahdi, que son nom soit loué...
Je fus vaincu par Meakil et les Gondoriens et dû rentrer à Al-Rosh, notre capitale en Harad moyen. Monpère s'exila suite à des maneouvres politiques étranges, et mon frère envahit nos terres avec les armées de cet Homme Inzor Neeardinwan, le leader des hommes du lointain est, ils sont grands et ont le teint jaunâtres , mais ce sont bien des humains.
Une guerre de plus eut lieu au Nord entre Harondor et les troupes d'Amouth le maudit qui se massait en Mordor. Au faveur de l'occupation de l'Est je m'évadais et trouvais refuge à Dur'Zork, enfin refuge...
Meakil avait été enlevé par les gens de Mordor et son intendant me fit l'honneur d'habiter ses cachots pendant quelques mois. Meakil revint, suavez par deux de ses capitaines, il reprit la ville en main. Quand il me fit comparaître, il voulut me tuer de sa main, son épée Al-Hadaim se brisa, comme ce fut raconté dans tout le Harad depuis 6 mois. Il me prit à son service, et m'adopta une nuit pendant un opération, il parlait de Melkor qui lui demandait son âme. Nous déclenchâmes une rébellion contre mon frère et ses alliés, mon père ayant été assassiné dans l'intervalle, Al-Rosh brula. Meakil mourut 3 semaines plus tard, sous la muraille de Dur'Zork dont nous tentions de briser le siège par le sforces des hommes de L'Est. Il fut assassiné par les membres d'une confrérie, les griffes d'amouth,... Je fûs promu Emir comme prévu, les survivants s'enfuirent avec moi, depuis nous remontons ces terres en aidant où nous le pouvons. Mon peuple habite le cercle inférieur de Minas Tirith depuis 2 mois, mes derniers combattants sont ici en alliés et en frères. Je vous offre l'aide du trône d'Umbar pour autant que vous l'estimiez. En souvenir de notre aïeul commun, je vous offre aussi ceci. Qu'elle repose au coté d'Anduril pour l'éternité. Harad Likha

L'elfe traduit. Nimrod présenta l'épée d'ëarendil IV aux jumeaux. Et recula s'asseoir. Kalimë resta debout
Mordor est au main de forces étranges qui rappellent celles de Sauron le grand. Khand est contre nous, mais soumise à Neeardinwan, Rhun, je suis sans nouvelles de mes frères messagers. Al-Fornan, les terres loin au sud du Harad étaient encore aux Bleus, il y a quelques semaines, bien que des rumeurs nous soient parvenues, ainsi qu'Umbar.Les Bleus sont les hommes dont vous avez pu admirer les ravages en Rohan et Dunland.
Elle se rassit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radamanthe
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
avatar

Nombre de messages : 3567
Localisation : Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 53 ans
- -:

Mar 15 Avr 2008 - 16:19
Radamanthe avait pénétré dans la salle lorsque la cloche avait sonné, sans doute à peu près en même temps que Méphisto, mais à vrai dire les discussions et l'agitation qui avaient précédées le début du conseil lui avaient fait perdre de vue le Souverain de Gondor.

Quelle ne fut pas sa surprise en apercevant l'épouse du Mage de Minas Tirith, qui était restée en arrière un moment dans la Cité, et qui avait donc été remarquablement rapide pour arriver ici, et son arrivée n'avait pas été annoncée. Il regretta toutefois que Mithrandir ne fut pas présent personnellement.

L'Intendant parla à son tour, mais la situation avait déjà été résumée, ce ne fut que pour dire ceci :

"Comme l'a annoncé Dame Milindë, de nombreux événements ont secoué le Gondor. Certains de nos choix se sont révélés hasardeux, et souvent nous n'avons sauvé la situation que sur le fil.
Mais s'en est tout pour Minas Tirith. Je pense ne pas me tromper en affirmant que toutes les délégations elfes ne sont pas arrivées. Nous n'avons pas de nouvelles de votre nouvelle forteresse ?" demanda t-il plus particulièrement à Rustor, Prince de Gar-Thulion."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silivrien
Dame d'Elostirion
Dame d'Elostirion
avatar

Nombre de messages : 548
Age : 56
Localisation : Dans une des Tours ou aux alentours...
Rôle : Gardienne des Tours Blanches

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe de Fondcombe
- -: 319 ans
- -:

Mar 15 Avr 2008 - 20:42
Un petit groupe composé de Gelmir, Arminas, Ishan, et des Elnaiths de Gar Thulion, fut conduit jusqu’à la salle du conseil, celle-là même qui voici bien des années, avait été le théâtre de la fondation de la Compagnie de l’Anneau. Le bruit des conversations indiquait que d’intenses discussions avaient lieu, débats que l’Elfe qui les accompagnait se chargea d’interrompre pour annoncer leur arrivée. Gelmir entra dans la salle à la tête de la petite troupe, saluant l’assistance à la ronde…

-Mes Seigneurs…je suis Gelmir de Gar Thulion, et voici les…

La voix du Prince mourut dans sa gorge, et il manqua défaillir, au point de devoir s’agripper à ceux qui l’entouraient. Silivrien lâcha un petit cri de surprise, alors qu’Ishan regardait avec des yeux ronds les Elnaiths qui s’étaient figés sur place, bouche bée…Rustor Erumeglos était en vie, et se tenait là, devant eux…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.la-passe.net
Rustor Erumelgos
Haut Prince des Elfes
avatar

Nombre de messages : 1160
Age : 27
Localisation : Dans mes pensées....

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -:
- -:

Mar 15 Avr 2008 - 20:47
- Et voici, Sir Radamanthe, les Elnaith de Gar Thulion...

Rustor sourit. Il ne pouvait prévenir son frère, c'était un sacrifice nécessaire à sa mise en scène.

- Nous reparlerons plus tardivement des raisons de ma "mort" et de la macabre comédie qui s'en est suivi. Bienvenus parmi nous Seigneurs.

Le temps des retrouvailles devrait attendre.

- Je vais laisser l'ambassadeur Sombre-Chêne s'occuper de relater ce qui est arrivé chez les elfes, car j'ai été quelque peu "absent"..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylthir
Noble du Gondor
Noble du Gondor
avatar

Nombre de messages : 7

Mer 16 Avr 2008 - 1:34
Sylthir était arrivé dès le début du conseil, très tôt même. Il n'avais que très peu dormi en effet, ne trouvant pas le sommeil; il avait passé la nuit juste à l'éxtérieur de Fondcombe, où ses Elfes campaient. Il y avait réfléchi toute la nuit à propos du conseil du lendemain, qui scellera le sort de nos terres. Et c'est donc maintenant, après avoir entendu très attentivement les paroles de chacun des représentants des Terres du Milieu. Il dit alors, à l'assemblé :

Chez nous les Elfes, dû moins chez moi, dans la Forêt Noire, les choses ont beaucoup changées ces derniers temps. En effet, ces cinq derniers mois, j'ai quittés mes Terres avec 200 des plus braves guerriers de la Forêt Noire, afin de contribuer à cette guerre qui nous concerne tous ! Et maintenant, 5 mois plus tard, de ces 200 hommes, il ne me restes plus que la trentaine d'hommes qui campent hors de Fondcombe ! Que dirais-je à mes seigneurs en regagnant ma Forêt ? Que dirais-je ?!

Il fit une brève pause et continua :

Eh bien, c'est ce conseil qui non seulement décidera de mes à avenir paroles à mes seigneurs, mais aussi de notre sort à tous braves seigneurs !

Il s'arrêta, et regarda le conseil...


EDIT Sombre-chêne : En effet il a été question d'elfe quittant la Forêt Noire, mais jamais de 270 qui disparaissent sur le chemin. Je te rappelle que pour l'instant, tu n'as personne sous tes ordres, ou du moins pas encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambremage l'Errant
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 90
Age : 26
Localisation : Le clos d'Orthanc
Rôle : Mage Errant

~ GRIMOIRE ~
- -: Mage Humain
- -: 65
- -:

Mer 16 Avr 2008 - 10:01
Ambremage se plaisait à écouter les récits des Hommes et des Elfes, les faits des lointaines terres de Harad, de Harondor, et les sombres histoires qui s'étaient déroulées à l'intérieur de la cité Blanche...

Ainsi, le palantir avait été volé par une sombre puissance, et seul restait à présent celui qui ne montrait que les mains déséchées de l'Intendant Denethor, et des flammes qui rendaient fou celui qui osait y regarder dedans.

*Hélas! Hélas pour Aleth! Celui qui contrôlait l'autre Pierre de vision avait un pouvoir trop grand pour lui, pensa Tanarith. Sombre est toute cette affaire...*

Sombre en effet, sans nul doute... Et cette épée de Feu volée à Lossarnach. Malheur! Le pouvoir ancestral de Melkor n'avait pas quitté la Terre du Milieu, et il prenait diverses formes, en divers endroits. Son vassal fut tué lors de la Guerre de l'Anneau, mais encore une fois un esprit malfaisant faisait perdurer les "oeuvres" de Morgoth.

Le mal avait-il une fin? Sans doute la réponse était-elle négative... Et en plus de cela, des massacres fratricides éclataient dans le Sud, au Pays de Nimrod... N'avait-on pas assez d'ennemis pour en trouver de nouveaux? Là encore une oeuvre du Mal, car, bien que celui-ci brandisse une arme bien visible, son visage néfaste est toujours caché dans l'ombre...

Mais les réflexions du vieux mage furent stoppées, lorsqu'arrivèrent Galmir et les Elnaith de Gar Thulion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nidnama
Intendant de Lothlórien - Maître Guérisseur
avatar

Nombre de messages : 803
Age : 26
Localisation : Ailleurs sans doute puisque tu ne me vois pas...
Rôle : Guérisseur, Elnaith de la maison de la harpe (et accessoirement Elaïne)

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: 172 ans
- -:

Mer 16 Avr 2008 - 11:07
Nidnama pénétra à la suite des autres Elnaiths dans la sale du conseil et l’embrassa du regard lorsque ses yeux s’attardèrent sur une silhouette connue…

- Vous… Vous êtes mort… Enfin… On vous disait mort…

Autour de lui, les autres avaient eu une réaction à peu prés semblable. La mort du prince avait été annoncée depuis longtemps… Le voir vivant et en parfait états allait encore surprendre pas mal de monde…

- Bon… En tout cas, vous semblez plus vivant que la moyenne des cadavres que j’ai croisé jusqu’ici… Si celui qui à confirmé votre mort n’était pas dans la confidence je vous déconseille de le laisser vous soigner… On ne sait jamais… Mais vous avez raison… Je suppose qu’il y a des raisons à votre mises en scène et ce n’est pas le présent sujet… Veuillez en tout cas nous excuser pour notre retard… Notre traversée de la Morïa à été quelques peu mouvementée… Mais nous expliquerons cela au conseil en temps voulu…

L’elnaith de la harpe fit signe à ses collègues de s’asseoir pour écouter ce que Sombre-Chêne avait à dire…


La nuit qui soigne et guérit…
La folie qui m’accompagne…
Et jamais ne m’a trahit…


"Champagne, Jaques Higelin"

Mellon Elencύ tir du
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sombre-Chêne
Seigneur de Fondcombe - Sage Elfe
avatar

Nombre de messages : 1908
Localisation : Edoras

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe de la Forêt Noire
- -: Plus de 250 ans
- -:

Mer 16 Avr 2008 - 11:20
Sombre-chêne, assis quelques places à droite de Rustor, tout en écoutant les diverses interventions, avait examiné chaque membre de l'assemblée. Que d'illustres personnages dont les hauts faits n'étaient pas sur le point d'être oubliés. Inutile de préciser son soulagement lorsqu'il vit arrivé ses compagnons de la Forêt Noire. Lorsque que son prince l'invita à parler, il se cala contre son dossier et commença d'une voix qu'il avait réussi à affermir au fil du temps :

La principale menace, qui d'ailleurs fut une réalité, dont nous avons souffert fut celle des elfes renégats. Je sais que la plupart d'entre vous en ont entendu parler, les ont même affronté sans avoir d'explications, jusqu'aujourd'hui. Il y a quelques temps déjà, plusieurs événements conduisirent à un affrontement entre ces elfes et les Nains du général Gemivor, alliés aux elfes du prince Erumelgos, à l'époque Gelmiron. Une compétition s'ensuivit, mais elle fut écourtée par l'annonce de l'enlèvement du roi Krohr, par ces renégats. Malgré son infirmité dont il souffre toujours, il put être sauvé. Ses ravisseurs furent pour la plupart tués, les survivants revinrent à la raison.

L'elfe marqua une pause, s'interrogeant sur la manière de continuer son récit, puis enchaîna :

Jusqu'alors, leurs motivations profondes restaient obscures. Ce n'est que par la suite que nous avons pu les découvrir. En fait, ils étaient comme ensorcelés par un seul elfe, dont la devise était toujours pur. Selon lui, il fallait prendre le contrôle de la Terre du Milieu pour empêcher les Hommes de mal agir, au lieu de simplement les conseiller. Malheureusement, cette idéologie en a convaincu plus d'un, parmi les plus grands seigneurs. Depuis l'enlèvement, on a vu ces elfes agir à de nombreux endroits comme Minas Tirith ou encore à Dol Amroth.

Une nouvelle pause pour remettre de l'ordre dans es idées. Il y avait tant à dire...

Après être allé porter secours au Rohan et avoir vaincu l'immense armée uruk-haî qui le menaçait, un conseil entre les dirigeants elfes eut lieu : le Nauglamir avait été localisé, et il semblait impératif de le retrouver... pour ensuite le faire aprvenir aux renégats. En effet ce joyau est sous le joug d'une malédiction sur laquelle je ne m'éttendrai pas, sauf si vous le désirez. On laissa donc les renégats nous voler le collier.


Le regard de l'ambassadeur parcourut l'assemblée qui l'écoutait, silencieuse.

Les méfaits de ces elfes touchaient néanmoins à leur fin. Un armée fut levée et marcha sur la Forêt Noire où se trouvait le chef de nos ennemis, Marawin. Ils ressurent l'aide des Barbares du Nord dirigés par Meovan, nous reçûmes celle des Rohirrim. Le combat fut rude, mais la victoire fut finalement nôtre grâce à la dispute entre nos deux adversaires pour la possession du collier. Meovan tua Marawin et prit le joyau, puis disparut. Certains renégats furent faits prisonniers, d'autres se repentirent, la plupart furent tués par les Hommes du Nord et les spectres dont le possesseur du Nauglamir est maître. La plupart d'entre eux furent "éliminés", et les derniers barbares furent tués. mais je laisserai cette partie du récit à ceux qui l'ont vécu... Une dernière chose : en temps, qu'ambassadeur, je suis allé à Blankânimad, en Rhûn, pour demander l'aide de son roi. Si je n'ai pas reçu de éponse précise, j'ai appris par la suite qu'il avait sans aucun doute penché du côté de nos adversaires. A noter également que le Prince Erumelgos et moi-même avons été pris pour cible lors d'un assassinat. Il fut déjoué et nous avons pu, avec la complicité de l'assassin, remonter la piste jusqu'à un certain Sarcha, dont un détail marquant était apparamment ses yeux de rapaces.


Sombre-chêne s'arrêta.En réalité, il avait pris un certain plaisir à parler longtemps, seul. C'est Arminas qui prit le relai, sans prendre le temps de s'assoir. S'il était choqué de voir son ami debout en face de lui, il n'en montra rien.



"Mes seigneurs, excusez-nous de notre retard. Mais après le dernier combat contre les barbares, nous nous sommes dirigés vers la Moria comme nous l'a proposé l'ambassadeur par une lettre. Cependant la mine est encore infestée de gobelins, et nous n'avons pu en sortir que grâce à l'aide des Nains qui résistent encore. Heureusement, la plupart de ces créatures semblaient avoir quitté les sous-terrains pour monter au nord."


Il s'assit finalement, ainsi que Gelmir, qui lui ne cachait pas sa surprise de voir son frère. Un autre elfe se leva. il était vêtu d'une longue cape pourpre.



"Pour ceux qui ignorent qui je suis, mon nom est Vonröwe, Gardien des Havres Gris et Maitre des clefs. Comme beaucoup, j'ai quitté le semblant de refuge qu'était Mithlond pour venir assister au conseil. Je dois avouer que le port elfe a été épargné jusque là par le Mal. Toutefois, une ombre plane toujours sur les mers. certains de nos navires ne rentrent jamais au port. D'autres n'osent plus le quitter. Cette menace serait peut-être incarnée par l'Escadre Impériale, à propos de laquelle nos amis de Dol Amroth devraient pouvoir plus nous en dire..."


Un dernier elfe se leva, tandis que le successeur de Cirdan se rassayait.



"Je suis Angrod, successeur de Thranduil. Avant d'exposer la situation actuelle de la Forêt Noire, laissez-moi vous parler de l'étrange manière dont il est mort. Un conseil avait eu lieu. Une menace, en Forêt Noire semblait se concrétiser, et plusieurs des grands seigneurs elfes avaient été dépêchés sur les lieux, dont le Seigneur Eurmelgos ici présent, Thranduil et finalement notre roi Echtelion. Ils étaient à peine arrivé lorsque des renégats les ont attaqué. Ils étaient nombreux mais furent repoussés. Le prix à payer était cependant très lourd : Thranduil avait succombé, et Echtelion était gravement blessé. Il est d'ailleurs toujours soigné à Fondcombe. Je fus désigné pour lui succéder, en attendant qu'un autre souverain soit désigné. "

Il s'arrêta. Il était aisé de voir sur son visage la peine que ce malheur lui avait fait.

"Hormis les renégats, le Nord de la Forêt Noire et l'Erebor ont du essuyé de nombreuses offensives orques et gobelines, qui ont pratiquement disparues il y a quelques temps, ce qui coîncide avec le diminution du nombre de gobelins et Moria il me semble... En outre, certains de nos éclaireurs ont remarqué le passage d'une grande compagnie de semi-trolls, qu'on ne croise habituellement que dans le sud. Voilà, j'ai parlé au nom des nains d'Erebor et des Hommes de Dale ici présents."

Il se rassit. Les elfes avaient fait le bilan de ce qui se passait sur leurs terres.




Dernière édition par Sombre-chêne le Mer 16 Avr 2008 - 16:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mithrandir
Mage de la cité
avatar

Nombre de messages : 1479
Age : 27
Localisation : A Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Peredhel
- -: 91 ans
- -:

Mer 16 Avr 2008 - 11:26


Milindë était abasourdie par les evenements ayant eu lieu sur les Terres Elfiques.

"Cette histoire de mort de Rustor vous trouble tous, pour éviter de perdre du temps à ce sujet, je vais vous en conter quelques mots, en effet cela à également rapport avec ce qui se passe ces temps-ci et car je pense que vous avez le droit de savoir, du moins l'essentiel..."

Milindë s'était levée de nouveau pour prendre la parole.

"Rustor, si vous permettez...Un des membres de la Guilde In neled Heren a été contacté pour executer un contrat...Celui-ci concernait Sombre-Chêne et Rustor, le membre aurait pu nous trahir, mais Mithrandir l'en a dissuadé et nous avons mener une masscarade pour ne pas discréditer Hasharin et pour empêcher la mort de Sombre-Chêne et de Rustor. Nous avons fait croire à leur mort et avons récolté des informations. Nous savons que les assassinats ont été commandité par un homme au regard de fauve et aux cheveux mal coiffés en Harad..."

Elle s'arreta, repensant au précédentes paroles...

"Autre chose, Nimrod, vous avez évoqué les Griffes d'Amouth, il y a quelques temps un groupe portait le nom de Griffe d'Ammoth à Minas Tirith, les noms sont proches cela ne doit aps être anodins, ces griffes sont les mêmes, de plus leur chef, le stratège Silence a disparu. S'il s'est allié à l'Ennemi cela expliquerait que la Cité ai put être attaquée sans difficulté par je ne sais quel passage souterrain."


Invité, L'Etoile du crépuscule veille...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mithrandircreas.blogspot.com
Unirann
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 427
Age : 26
Rôle : Moi même est c'est déjà pas mal

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain
- -: entre 25 et 35 ans (qui dit mieux?)
- -:

Mer 16 Avr 2008 - 11:53
Le mage d'Arnor était assi juste à côté de sa reine. Il aurait bien prit la parole, or Rustor avait déjà parlé des problèmes de l'Arnor, et Bargoduin ne trouva aucune utilitée de dire se qui avait déjà était affirmé, et s'il quelquechose devait être ajouté, c'était plutôt sa reine qui devait l'exposer. Le mage écoutait tout ce qui se disait, mais avec une grande dificultée, car il avait du mal à se concentrer, il pensait encore à l'étrange rêve, il fermait les yeux et revoyait ce cauchemar; cette foie le noir était moins présent, mais du feu et des ombres terifiantes avaient prit ça place. Et avec une assez grande volonté il ouvrit les yeux pour revenir dans la réalité, mais ce rêve était encore semi présent. Il devrait sans aucun doute faire par de ce rêve, mais il n'était pas devin, il était mage, il ne voulait surtout pas avoir l'air ridicul. Il essaya donc temps bien que mal à reprendre le fil de la discution.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silivrien
Dame d'Elostirion
Dame d'Elostirion
avatar

Nombre de messages : 548
Age : 56
Localisation : Dans une des Tours ou aux alentours...
Rôle : Gardienne des Tours Blanches

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe de Fondcombe
- -: 319 ans
- -:

Mer 16 Avr 2008 - 13:59
Silivrien digérait tranquillement les informations qu’elle recevait au fil des récits des différents intervenants. Elle en avait voulu à Rustor l’espace d’une seconde pour leur avoir caché son stratagème, mais la raison et sa confiance absolue en son Prince, eurent tôt fait de la convaincre de la nécessité de ce mensonge. La présence de l’Ambassadeur Sombre-Chêne ne faisait qu’ajouter à la joie des retrouvailles. Une chose lui revint soudain à l’esprit, et elle posa un regard oblique sur son Nain préféré qui attendait patiemment, visiblement intimidé par l’assemblée et le lieu. Consciente d’accomplir sa bonne action de l’année, elle attendit une pause dans les conversations pour le présenter. Elle se leva et prit la parole en désignant le petit Guerrier barbu…

-Mes Seigneurs, veuillez me pardonner d’interrompre les débats, mais je dois vous signaler la présence à nos côtés du Seigneur Ishan de la Moria, qui s’est joint à nous avec une troupe de Nains volontaires, afin de nous aider à traverser les mines dans les meilleures conditions, et d’apporter leur parole au conseil, ainsi que leur soutien à l’alliance des peuples libres. Le Seigneur Ishan pourra mieux que quiconque vous décrire la situation actuelle du Royaume souterrain…

A la fin de son monologue, l’Elnaith de l’Arbre invita l’assemblée à poursuivre d’un geste élégant de la main, et reprit place sur son siège…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.la-passe.net
Cuthalion
Archer Elfe
avatar

Nombre de messages : 8

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: Inconnu, mais jeune
- -:

Mer 16 Avr 2008 - 14:45
Personne ne semblait avoir entendu les paroles de Cuthalion, mais il était vrai qu'il avait parlé avec un ton de voix assez bas. Les différents Rois et Chefs de Royaumes commencèrent alors à parler sur l'état de leurs Terres, ainsi que des différents attaques qu'elles ont subies. Quand les Roi ou Chefs n'étaient pas là, c'étaient des représentants qui venaient à leurs places. Cuthalion écoutait vaguement toutes ces informations, sans vraiment les assimiler. Comment pouvait-il apprendre tout ça ? C'était impossible. Mieux vallait qu'il se concentre sur ce pourquoi il était venu. Il fallait qu'il trouve un Elfe qui accepterai de le prendre sous ses ordes, et cela, au risque d'interompre l'assemblée. Une femme, dont le nom était inconnu à Cuthalion, prit alors la parole. Elle informa alors l'assemblée qu'un certain Ishan, Seigneur de la Moria, était présent parmis eux. De la Moria ? Cela voulait dire que c'était un Nain. Que faisait un Nain dans la cité de Fondcombe ? Normalement, les Nains évitaient les lieux fréquentés par les Elfes à cause d'une "haine" ancestrale. Mais il est vrai qu'en ces temps, avoir le plus d'alliés et le moins d'ennemis était primordial pour ceux du Bien. Alors que la Dame s'assit, un petit silence s'installa. Cuthalion sauta sur l'occasion. Il s'avança d'un pas, et déclara avec courtoisie et respect :

- Je suis Cuthalion, de la Forêt Noire. Je ne suis pas un Noble ou un Seigneur, mais néanmoins, je suis bon archer. Je suis disposé à me mettre au service de quelqu'un, afin de me retrouver sur le champ de bataille. Y a-t-il quelqu'un ici qui veuille bien me prendre sous ses ordres ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Unirann
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 427
Age : 26
Rôle : Moi même est c'est déjà pas mal

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain
- -: entre 25 et 35 ans (qui dit mieux?)
- -:

Mer 16 Avr 2008 - 15:00
A la suite d'un cour silence un elfe prit la parole, il dit se présenta à l'assemblée sous le nom de Cuthalion, le mage pensa tout de suite qu'il se présenter pour prendre la parole et donner une idée, mais non, au lieu de ça il passa une annonce, sur ce Bargoduin le regarda et lui annonça:

-Je me nome Bargoduin, mage d'Arnor. Vous m'avez l'air courageux et dévouer à la liberté de nos nombreux peuples. Mais nous ne sommes pas ici pour nous faire recruter par une armée, mais pour prendre une décision sur les ce que nous devrons faire pour rester libre. Alors votre déclaration n'a rien à faire ici. Désolé.

Il reprit ensuite son silence, et il ce dit que maintenant qu'il avait prit la parole, il devrait la garder pour parler de ce qui lui occupe l'esprit:

-Maintenant, je ne vais pas parler de l'Arnor car notre cher Rustor en a déjà dit tout ce qu'il y avait à dire. Mais je vais vous parler d'un pressentiment, plus tôt d'en la journée j'ai fait un rêve, un rêve noir, accompagné de cri.


Le mage se leva, et continua.

-Il y a cinq minutes, je l'ai refait, or cette foie le feu et l'ombre avait remplacé ce noir absolu, nous devons faire quelque chose. Ce rêve ne me dit rien qui vaille, dépêchons-nous cher assemblée, notre temps est compté.


Ensuite il se rassied étant soulagé de s'être débarrassé de ces pensées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mithrandir
Mage de la cité
avatar

Nombre de messages : 1479
Age : 27
Localisation : A Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Peredhel
- -: 91 ans
- -:

Mer 16 Avr 2008 - 16:06
"Bargoduin, vous ne devriez pas parler ainsi à une personne de bonne fois qui propose ses services et sa dévotions... Vous avez dit vouloir vous battre, ce à quoi j'ai répondu que c'était fort bien...On ne peut rejeter une aide de ce genre... Lorsque ce Conseil sera treminée vous aurez tout le loisir de discuter avec les Généraux et Capitaines Elfes..."

Elle s'arreta et se tourna vers Bargoduin...

"La seule décisions que nous avons à prendre est simple, nous battrons nous ou cederons nous à la peur... Pour moi ce sera la première option, j'espère que c'est votre cas, car dès lors une autre question se posera, suvi d'autres encore... Qui est l'ennemi ? Comment le vaincre ? Où s'est-il établi ? Ces questions nous brûlent toutes les lèvres... L'Arnor et le Nord de la Terre du Milieu on souvent subit une influence néfaste rappelons du Roi Sorcier d'Angmar par exemple... Votre rêve Bargoduin ne doit être prit à la légère et je pense que vous n'avez pas été le seul à en faire du même genre, la encore on voit l'importance des flammes. Cependant, même si le temps presse il ne faut céder à la crainte et bacler ce Conseil, car il n'en sortira alors rien de bon...Prenons le temps qu'il nous faudra pour réfléchir, mieux vaut ne pas frapper dans le Noir, un coup d'épée dans l'eau ne servira en rien...D'autres part, je teins à remercier les Nains d'être venu, ça illustre bien notre situation, mettons de côté nos différences, nous avons un interêt communs, défendons le en commun, les conflits ancestraux sans fin ne font que servirent les Ennemis, et nous en avons déjà assez comme cela...
Nous ne sommes qu'un, nous sommes les Peuples Libres !"


Milindë prenait de plus en plus à coeur ce qu'elle disait, bien consciente de la necessité de tous nous unir pour lutter.


Invité, L'Etoile du crépuscule veille...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mithrandircreas.blogspot.com
Laurelin
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
avatar

Nombre de messages : 1299
Localisation : dans la lune, comme d'hab ...
Rôle : Seigneur d'Elostirion, gardien des trois tours Blanches d'Emyn Beraid.

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: Fin 1er age
- -:

Mer 16 Avr 2008 - 16:18
Laurelin ne fût pas suprit par l' arrivée de Rustor. Sa conversation avec Sombre-Chêne avait continuée sur le chemin de la salle du feu et l' Ambassadeur l' avait entretenu de l' épisode du vrai faux assassinat concernant le Prince. Heureux de cette excellente nouvelle, son visage s' éclaira encore alors que les représentants des elfes de Gar Thulion s' avançaient sous les voutes de la grande salle du conseil.
Après avoir écouté les différents intervenant, il fût heureux d' entendre les dernières paroles de Milindë il se leva alors, s' inclinant devant la dame avant de prendre à son tour la parole :

- Je me nomme Laurelin, de la Maison de Vilyanár dont je suis le dernier représentant sur cette terre.
J' aimerais apporter quelques précisions concernant le Harlindon et en particulier, vous parler des trois tours de L' Emyn Beraid, si vous le permettez.


Il se tourna vers le Maître des Havres Gris vers qui il s' inclina une nouvelle fois avant de reprendre :

- La plupart parmis vous connaissez les trois tours blanches. Leurs portes sont closes, les elfes en sont les seuls résidents. Beaucoup d' entres nous viennent y chercher savoir et connaissance car la mémoire de notre peuple y est conservée. D' autres pour trouver repos, soins et guérison pour le corps et l' esprit. Pour certains, leur séjour n' est qu' une parenthèse avant qu' ils ne quittent les rivages pour leur dernier voyage.
Ce territoire est gardé par et pour le peuple elfique depuis que les tours furent érigées par le seigneur Elrond il y a de cela maints années.


L' elfe marqua une pause avant de reprendre :

- Aujourd' hui, la guerre menace ! Le territoire oublié fera face à ses responsabilité et participera à la lutte contre le mal qui se lève.
Nous sommes peu nombreux certes, le peu de force du Harlindon ont suivi les troupes des Havres du Maître Vonröwe. Nos quelques rares marins, aveugles, ne prennent la mer que pour emporter ceux d' entre nous qui le désirent par delà les océans vers les terres cachées.
Mais ce territoire a d' autres atouts !!
Avec l' aval du Maître des clefs ici présent, je vous annonce que les portes d' Elostirion et de ses deux soeurs sont dès à présent ouvertes pour TOUT les peuples libres ! Les guérisseurs de la Clef d' Argent, parmis les meilleurs sur la terre du milieu, mettrons leur talents à disposition. Ils recevront et soignerons les bessés qui leurs seront amenés ... Que ceux qui cherchent, trouvent réponses à leurs questions dans les bibliothèques de la Clef d' Or, auprès de nos érudits.
Elostirion est prête à accueillir ! Elle sera le refuge de ceux qui en aurons besoin !

Laurelin conclu :

- Je partage totalement l' avis de cette dame ! Une vague de mal s' élève toujours plus haute ! Elle attend de s' abattre sur nous tel un raz de marée pour nous écraser ... La solidarité, l' unité, l' entraide entre nos peuples, constitue l' atout majeur qui nous permettra de la repousser ... Ne l' oubliez pas !

Il regarda toute l' assistance en prononçant ses derniers mots, avant de se rassoir ...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mithrandir
Mage de la cité
avatar

Nombre de messages : 1479
Age : 27
Localisation : A Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Peredhel
- -: 91 ans
- -:

Mer 16 Avr 2008 - 16:37


C'est alors qu'un homme barbu se leva, pendant tou ce temps il avait été silencieux, il se leva... Il portait une cape aux teintes brunes.

"Je suis heureux de tous vous voir dans d'aussi bonnes dispositions, vous semblez l'avoir compris notre union sera notre force. Il devient donc necessaire de rester en contact tous les uns avec les autres, n'agissez plus seuls dans votre coin... Un problème nénamoins se pose Laurelin... et pour les blessés grave éloignés des Tours ? Le temps de les amener la vie les aura déjà quités...Quoiqu'il en soit, ne vous y meprennez pas, vos amis sont partout, une aide peut vous être fournie où que vous soyez. Ne croyez pas que l'Ouest lointain vous a abandonné... Beaucoup le dise, car les Routes vers Valinor ne sont que peu accessible voir pas du tout, cette séparation ne veut aps dire pour autant que nous soyions abandonnés..."

Milindë avai reconnu le vieil homme, mais elle préfera garder le Silence... elle n'avait pas été la seule à le reconnaitre, mais ce n'est pas pour autant qu'elle devait parler...

"L'ennemi bouge partout, ces espions se trouvent dans chaque territoire, il faut purger ceux-ic en interne, peut-être même des traitres ont-ils eu l'audace de se présenter ici..."

Il appuya ces mots d'un long regard appuyé à quasiment chaque personne présente...

"L'ombre est sur nous, mais la lumière brille encore, l'espoir vit toujours... Même dans les situations desespérès, pour illustrer et appuyer mon propos je ne pourrais que dire les propos de Gilraen, mère d'Aragorn, ancêtre de Mephisto "Onen i Estel Edain" ne perdons pas cet espoir, la lignée des Roi est revenu de ses cendres, le Gondor a vécu des périodes de prospérité, comme tous les Royaumes après la Chute de Sauron. Cet ombre passera comme le vent sur les plaines et dans les branches d'arbres et de nouveau le jour jaillira. La seule chose que nous pouvons faire c'est accelerer son passage, jetons la à-bas avant qu'elle ne nous atteigne et décide de s'installer...N'oubliez pas que l'Ennemi doit diposer de connaissances étendus, et que par conséquent il serait à même de découvrir d'ancinne créatures qui furent perdu... la prédominance des flammes dans tous ce que nous savons me pousent à le croire... La sagesse ne serait cependant pas de se jeter à tête perdu, discutons à présent des indices et montons une reflection corrects autour de ceux-ci."

Il se rassit alors, il n'avait guère participer un Conseil depuis un âge éloigné...



"Vous avez tout dit mon cher...Discutons à présent, quels indices avez vous à livrer Ô peuples libres de cette Terre ?"


Invité, L'Etoile du crépuscule veille...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mithrandircreas.blogspot.com
Rustor Erumelgos
Haut Prince des Elfes
avatar

Nombre de messages : 1160
Age : 27
Localisation : Dans mes pensées....

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -:
- -:

Mer 16 Avr 2008 - 17:29
Rustor ne l'avait pas vu dans son coin...

- Aiwendil vos paroles sont encore une fois pleines de sagesse. Je crains malheureusement que notre ennemi ne revètent pas de forme visible... Il sera, à mon avis, de la forme de Curunir.

Je me tournai vers l'assemblée.

- Un traitre ! Je crains les traitres, je crains le doute. L'ennemi peut prendre n'importe quelle forme... Il peut ressembler à nos amis... Il peut être notre ami... Je crains qu'il ne se cache et attende l'heure ou tout sera fini... Le stratège brutal a sans doute trahi et il ne sera pas le dernier...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mithrandir
Mage de la cité
avatar

Nombre de messages : 1479
Age : 27
Localisation : A Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Peredhel
- -: 91 ans
- -:

Mer 16 Avr 2008 - 17:34


"C'est bien là le problème je ne saurais vous conseiller à tous de vous méfier de tout le monde et y compris de vos amis, qui sait si l'Ennemi ne peut avoir une emprise sur les esprits..."



"Il en est à qui vous pouvez faire confiance, In neled heren... nous avons mis en place un moyen de repression, trahir entrenera la mort et elle ne peut être empêcher... Malheuresement nous ne pouvopns être partout et ne somme pas assez nombreux pour couvrir les différentes régions, heureusement que des allainces ont été faites...Quoiqu'il en soit la Vigilance doit être constante..., même si nous sommes là pour vous aider. A ce propos Aiwendil après ce Conseil j'aurai à vous parler."


Invité, L'Etoile du crépuscule veille...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mithrandircreas.blogspot.com
Nidnama
Intendant de Lothlórien - Maître Guérisseur
avatar

Nombre de messages : 803
Age : 26
Localisation : Ailleurs sans doute puisque tu ne me vois pas...
Rôle : Guérisseur, Elnaith de la maison de la harpe (et accessoirement Elaïne)

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: 172 ans
- -:

Mer 16 Avr 2008 - 19:38
Nidnama écoutait avec attention ce que les différents membres du conseil avaient à dire avec la plus grande attention, cherchant à trouver un éventuel sens caché sous les mots… Pour l’instant, l’elnaith n’avait pu comprendre de sous entendus… Les présents semblaient tous relativement sincères… En tout cas, la situation générale en terre du milieu était pire que ce qu’il avait imaginé… Il faudrait agire sur tous les fronts en même temps sans cesser de se protéger… Un véritable casse tête… Et à moins que quelqu’un ait des informations supplémentaires, il leur faudrait, en plus, dénicher le camp de base adverse avant de pouvoir contre attaquer…
La lute s’annonçait inégale…

- Je ne peut que répondre par la négative… Nous n’avons collecté aucun indice pouvant nous mener au camps adverse… Il vas falloir persévérer et se montrer plus efficaces… Je suppose que les services de renseignements ont déjà collecté beaucoup d’informations… Si un seul de vous me sort que de telles institutions n’existent pas il ne tardera pas à dormir… Et si vous n’avez rien trouver c’est que nous somment réellement en mauvaise posture… De toute manière nous ne pouvons pas effectuer de manœuvres dignes de ce noms sans savoir ou… Ou les trouver… Il serait peut-être possible de remonter la piste de l’assassinat ou d’infiltre Khand… Mais nous n’avons pas le temps… Quelqu’un sait quelque chose ?


La nuit qui soigne et guérit…
La folie qui m’accompagne…
Et jamais ne m’a trahit…


"Champagne, Jaques Higelin"

Mellon Elencύ tir du
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le Conseil de Fondcombe
» Le conseil de Fondcombe
» [CONSEIL] Nains
» DE GABRIEL BIEN AIME A MARC BAZIN LES PRIMAIRES SANG UN CONSEIL ELECTORAL !e
» Charte du Conseil Comtal du Maine: Abrogée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Les Terres du Milieu - :: Chez les Elfes :: Fondcombe-
Sauter vers: