Taverne des "Quatre Chemins"

Aller en bas 
Radamanthe
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
avatar

Nombre de messages : 3565
Localisation : Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 53 ans
- -:

Lun 21 Avr 2008 - 22:27
Il y a six jours...
Petit village au bord du Brandevin. En fait, hameau serait plus juste, mais la proximité du fleuve et le fait qu'il soit situé à peu près à la même hauteur que Fornost avaient fait de cet endroit un lieu de passage fréquenté.
Le seul point d'intérêt de l'endroit était une auberge qui ma foi, malgré sa taille imposante affichait "complet" assez souvent. Des voyageurs ne restant pas plus d'une nuit, mais ces marchands lourdement escortés autant que ces nombreux voaygeurs solitaires offraient une clientèle qui se renouvellait toujours.


Mbark était un de ces voyageurs, mais, s'il ne le savait pas encore, il allait lui devoir rester loger à la taverne pendant un long moment.
Pénétrant dans la place à l'atmosphère chaleureuse, il reconnut instantanément l'homme qui l'avait fait venir attablé et assis sur une banquette de chêne massif.
Morr était un géant blond pourvu d'une épaisse barbe broussailleuse assortie à ses cheveux. Il avait facilement la taille d'une homme monté sur un tabouret, et la largeur d'un ours.

Ce n'est pas sans crainte que Mbark s'installa devant son employeur qui était tout de même capable de le briser en deux à mains nues... Il fit un geste pour héler une serveuse, mais la patte de Morr l'en empêcha.

"Tu auras bientôt tout le temps de goûter la bière d'ici, fit le géant tout en avalant sa propre chopine d'un trait. Tu devines qu'ici est un endroit stratégique par sa position. Il faut passer pas loin quelque soit sa direction... Alors tu vas rester ici, et nous avertir de tous mouvements de troupes. Les autres viendront prendre des nouvelles au passage..."

Morr se leva et se dirigea vers la sortie tout en lançant un :

"La bière est bonne, mais n'en abuse pas, je ne tolérerai aucun échec..."

Et tandis qu'il se baissait pour passer la porte, il ajouta à l'intention de l'aubergiste :

"Mon ami payera ma chope pour moi..."

A la table d'à côté, Vedran avait tout entendu, et cela l'intéressait particulièrement dans la mesure où cela le concernait directement.


***




Il y a deux jours...
Vedran pestait. Mentalement, bien sûr, car il était en pleine filature. Certes, il avait réuni pas mal d'informations utiles en espionnant ce lourdeau à moustache et ses complices, mais voilà, sa mission était formelle, il devait partir pour la capitale sur le champ !
Et il ne pouvait se permettre d'éliminer ce gêneur alors que les hommes vêtus de rouge étaient avec lui.
Ironie du sort, car il avait appris que dès aujourd'hui Mbark ne recevrait plus aucun visiteurs...
Mais voilà, il devait partir...

Enfin, le moustachu ne serait d'aucune utilité avant une semaine au moins, d'ici là, il aurait certainement le temps de trouver quelqu'un pour le faire disparaître à sa place...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Hasharin
Maître Assassin
avatar

Nombre de messages : 664
Age : 24
Localisation : Antre des Ombres
Rôle : Hîr-Dae au sein de la Guilde des Ombres, et maître assassin

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme d'Harad
- -: 39 étés
- -:

Mar 22 Avr 2008 - 18:35


Cela faisait trois jours que l'Haradrim avait marché à travers les contrées, en coupant à travers bois et forêt. A la tombée de la nuit il parvint à l'auberge des Quatre Chemins. Il rentra dans l'auberge et s'assit à une table appela la serveuse et commanda une pinte et une assiette. Il n'arriva pas à déterminer qui était ce Mbark, peut être etait il dehors ou bien partit.




----------


Hasharin chevaucha par la route pendant pres de deux jours et arriva enfin à l'auberge qu'on lui avait indiqué et où se trouvait normalement sa cible. Il laissa son cheval en bordure de la ville en liberté et prit la selle sur l'épaule et rentra dans l'auberge. Il alla voir le patron et demanda une chambre, on lui montra une petite piece avec un lit deux personnes et une table ainsi qu'une petite cheminée. Il posa sa selle et son sac, le loup se jeta sur le lit et Hasharin commença à arpenter l'auberge pour en découvrir un maximum des lieux. Puis il sortit en compagnie du loup et se balada dans le hameau pour aussi en découvrir toutes les facettes et ainsi pouvoir planifié son assassinat. Il ne tenta pas en premier lieu de voir sa cible mais tenta d'en savoir plus sur elle, apparement c'est un homme avec des cheveux mi long et une moustache foncé. Il était souvent dans l'auberge mais il partait également en balade dans l'apres midi vers les hautes collines.


Les Ombres,Invité, attendent ta venue dans leurs repaires ici et . Tu trouveras ce dont tu as besoins...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/watch?v=4xjPODksI08
Radamanthe
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
avatar

Nombre de messages : 3565
Localisation : Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 53 ans
- -:

Mer 23 Avr 2008 - 18:10


Le ciel s'assombrissait déjà lorsque Mbark rentra à l'auberge. Nul ne savait vraiment ce qu'il allait faire, là, dans les environs, à se balader seul. Certes, la nature sauvage et préservée dnous offrait des paysages à nous couper le souffle, mais il semblait être étrange qu'un homme puisse s'intéresser une semaine durant aux plaines s'étendant sur des miles, aux collines et aux montagnes enneigées.

Il faut dire que Mbark était tellement taiseux et essayait tellement de passer inaperçu qu'on ne voyait que lui. Mais bien sûr, seul l'aubergiste avait le loisir de remarquer cela, les autres voyageurs, ne restant qu'un jour souvent, se contentaient de faire remarquer au patron cette bizarrerie et de lui demander s'il ne connaissait pas quelques ragots sur ce type bizarre.

Comme d'accoutumée, Mbark s'attabla dans un coin, héla une employée et commanda un large repas arrosé d'une bonne pinte de chope qui laisserait des traces de mousse dans ses longues moustaches.

Comme d'accoutumée, il mangerait seul et rapidemment, recommanderait à boire deux ou trois fois, voire davantage, assez pour qu'il oublie qu'il a une mission exécrable, pour laquelle il sera à peine rémunéré, dans un trou perdu.
En plus, il n'arrive pas à oublier l'impression de s'être fait repéré qu'il avait eu plus tôt dans la semaine... Il n'aurait peut-être pas du en parler à Morr dans ses rapports, celui-là ne serait pas content...

Comme d'accoutumée, si rien ne venait troubler sa soirée, il monterait dans sa chambre, au premier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Hasharin
Maître Assassin
avatar

Nombre de messages : 664
Age : 24
Localisation : Antre des Ombres
Rôle : Hîr-Dae au sein de la Guilde des Ombres, et maître assassin

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme d'Harad
- -: 39 étés
- -:

Jeu 1 Mai 2008 - 20:03
Hasharin descendit au tombée du soleil dans la rue en passant par derrière l'auberge. Il resta un moment dehors dans l'angle de la maison d'en face dans l'ombre. Il regardait les gens rentré. Beaucoup de forestiers et paysans du village qui laissent leurs femmes à la maison et viennent boire un coups et faire quelques autres cabrioles avec des femmes de l'auberge... L'assassin resta pendant un bon quart d'heure ici et ne vit aucun signe de sa cible, elle devait deja être à l'intérieur.




Danakil avait deja pris trois pintes, il n'avait pas bougé. La cible se trouvait à une table non loin de lui. L'assassin avait caché ses regards en sa direction. L'homme avait déja bu quand à lui sept verres, ses joues devenaient rosées et il commençait à être ivre. Danakil se leva et se dirigea d'un pas nonchalant vers lui, et dit d'une voix d'un homme controlé par l'alcool:
-" Qu'est que, qu'est ce que, t'as à reg' HIC me regarder comme ca Toi!!!Allez leve toi si t'es un homme."

Danakil se positiona comme un monsieur ivre pret à se battre retroussa ses manches et mis ses poings devant lui.


Les Ombres,Invité, attendent ta venue dans leurs repaires ici et . Tu trouveras ce dont tu as besoins...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/watch?v=4xjPODksI08
Radamanthe
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
avatar

Nombre de messages : 3565
Localisation : Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 53 ans
- -:

Mar 6 Mai 2008 - 22:47


Mbark était, il faut l'avouer, une espèce d'alcoolique notoire, qui était fortement habitué à la bière et, justement, il avait eu durant cette semaine l'occasion de ne passer ses soirées à ne rien faire d'autre que boire. Eh oui, quand on est un informateur qui a intérêt à ne pas adresser la parole à la moindre personne, la vie devient vite monotone, et comme cela faisait précisément une semaine qu'il était là, que sa mission ne portait pas ses fruits et qu'il commençait à trouver ce trou perdu haïssable, il ne lui restait que l'alcool pour se perdre et oublier pendant un instant sa situation.
Remède qui n'est pas vraiment conseillé, on peu douter de son efficacité, et la gueule de bois pour le lendemain, ça n'est pas génial non plus.

Mbark était visiblement émmèché, et il y avait encore de la mousse sur ses épaisses moustaches, et son nez rougisseait.
En sa qualité de guerrier, et d'homme de main d'une des plus grandes puissances de cette terre, il se devait de répondre à cette provocation, et par la force.

Il se leva, péniblement car il titubait, et lança un :

"C'est vrai qu'tes pas beau, l'étranger... J'vais te redresser la face, toi..."

Il saisit alors un tabouret, en ayant bien du mal à le porter à bout de bras, et s'apporcha de Danakil...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Hasharin
Maître Assassin
avatar

Nombre de messages : 664
Age : 24
Localisation : Antre des Ombres
Rôle : Hîr-Dae au sein de la Guilde des Ombres, et maître assassin

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme d'Harad
- -: 39 étés
- -:

Mer 7 Mai 2008 - 23:48


Danakil vit l'homme se lever lentement et il saisit un tabouret, le leva au dessus de sa tête, l'homme devait etre fatigué car il tremblait et il avait du mal à porter le tabouret. Danakil enfonça son poing dans l'estomac de Mbark. Il chancela sur quelques pas en arrière et abaissa le tabouret violement, l'assassin sauta et roula et renversa une table au passage. Les clients s'étaient retournés vers les deux "ivrognes" et commençaient à appeler l'aubergiste pour qu'il les fasse sortir. Danakil evita un coup de tabouret et frappa au bout milieu de la figure de l'informateur et un bruit sourd de craquement se fit entendre, le nez venait de se brisé, du sang s'écoulait doucement du nez et de la bouche du traitre.
Apres quelques coups, l'aubergiste arriva et parvint à l'aide d'un client à séparer les deux belligérants et ils les jetèrent en dehors de la rue... Ils commencèrent a rouler sur le chemin poussiéreux et à se donner des coups.


Hasharin de l'autre côté de la rue vit deux hommes se firent expulser de l'auberge où l'assassin avait une chambre. L'un des deux hommes était la cible, l'autre un homme vetu d'une cape sombre et un tissu devant la bouche et sur les cheveux. Le maître assassin se retira encore plus dans l'ombre et fit glissé la lame cachée de son poignet. Sa cape elfique le rendait invisible et la cible et le mystérieuse homme roulait toujours au sol, ils finirent par se relever et ils se dirigeaient involontairement vers les écuries de l'auberge. Hasharin toujours a quelques mètres d'eux les suivaient, il rentra par une fenetre placé au dessus des box et s'installa sur une poutre et attendit que le combat se rapproche.

Danakil attrapa l'homme par le col et l'envoya valser dans une botte de foin, mais il entendit un bruit discret derrière lui et pivota sur ses talons , les poings en avant, mais il ne vit que deux yeux luisants dans la nuit et une lame de poignard, il se retrouvait au sol, un pied sur le torse. Hasharin declara:
- Qui es-tu? Ôtes ce bandeau.
-Qui es-tu, Toi!? Ôtes aussi cette cape.

Mbark sortit du foin et il vit les deux hommes entrain de ce quereller il décida de partir, mais un couteau vint se planter dans sa cuisse et il tomba au sol. Ainsi il était mmobilisé.

Hasharin approcha sa lame du visage de Danakil et coupa le tissu et l'enleva d'un coup sur le coté. Et la ce fut la stupéfaction pour lui, c'était son portrait craché d'y a 10ans. Danakil ne voyait rien en raison du vêtement elfique, il ne se doutait de rien. Hasharin attrapa l'homme par le col, le souleva assez facilement et le plaqua contre l'une des poutre et le regarda dans les yeux.

- Qui es-tu?!!Les Haradrims ne sont pas très admis ici ces derniers temps, reponds moi ou je te tue

- Je n'ai pas peur de la mort, toi qui es-tu? et au son de ta voix tu es également un Haradrim alors gardes moi tes conseils. Assassin!!

- Je ne suis pour toi qu'une Ombre d'un Haradrim. Qu'est ce qui te fais croire que je suis un assassin.

- Je te connais mieux que qui conque, tu es Hasharin et j'ai pour ordre de tuer les deux personnes ici présentent.


Hasharin envoya l'assassin valser sur le meme tas de foin que leur cible, la il sortit son arbalete et visa Danakil, et s'assit sur une caisse.


/suite plus tard, si tu veux faire qqch avec le perso' bléssé Rada' vas y^^//


Les Ombres,Invité, attendent ta venue dans leurs repaires ici et . Tu trouveras ce dont tu as besoins...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/watch?v=4xjPODksI08
Hasharin
Maître Assassin
avatar

Nombre de messages : 664
Age : 24
Localisation : Antre des Ombres
Rôle : Hîr-Dae au sein de la Guilde des Ombres, et maître assassin

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme d'Harad
- -: 39 étés
- -:

Jeu 8 Mai 2008 - 12:10
Danakil était dans le foin, Hasharin face à lui, une arme poité vers lui. Celui-ci déclara d'une voix froide et monotone:
-Qui es-tu? que fais tu ici? Comment me connais tu? Pourquoi dois-tu me tuer? A la moindre reponse qui me plait pas, un carreau perd vers toi.

Danakil s'éclaircit la voix et dit:
- Te souviens tu d'un assassinat à Umbar, un certain Bart, sa femme ma demandé de te retrouver et de tuer. Cela fait quelques mois maintenant que je collecte les informations sur un certain Hasharin, nul part et partout à la fois. Et il y a quelques jours, 3 ou 4 j'étais à Annuminas et un homme gigantesque vint me demander de tuer ce Mbark, et donc je suis venu ici. Mais apparement quelqu'un ta aussi engagé pour le tuer.

- hummmm... Okay, mais tu n'as pas repondu à l'une de mes question, qui es-tu? je suis persuadé de t'avoir deja entendu.


- Je suis un assassin tout comme toi, et tout comme mon père et mon grand-père, je suis originaire du Harad et je m'appelle....Danakil.

La verité sauta au yeux d'Hasharin, le trouble s'installa dans son esprit, Danakil lui n'avait pas encore compris et Le maître assassin dit:
- Danakil. Tu devrais être mort. Je sais qui tu es. Je pense le savoir, mais tu es mort depuis 15ans normalement.


- Mais que racontes-tu ? tu divagues....


- Non bien au contraire, je te connais aussi, mais tu devrait etre mort , lors d'un raide de pirate sur notre village, ainsi que père et mère.


- "Notre" village? tu deviens dément.


- Ouvres les yeux, tu es mon frère j'en suis sur, sinon tu n'aurais pas pu me retrouver.


- J'avais un frère mais il est mort dans un raid de pirate. Tuas bien dit un raid de pirate aussi. Zedd c'a ne peut etre toi!


- Il n'y a plus eu de Zedd depuis ce jour là, maintenant je m'apelles Hasharin.


Hasharin ôta le capuchon de sa cape et regarda son frère dans les yeux. Il lacha son arbalete et les deux freres se prirent dans les bras malgrès la méfiance de chacun envers l'autre. Ils se lachèrent et Danakil dit:

- C'est bien toi Zedd. Et dire que j'ai failli tuer mon frère...


- Tu n'aurais pas reussis à me tuer, c'est moi qui te dominais. Oublions sil te plait.


Le maître assassin etait ému, son frère disparu depuis 15ans refait surface.. Il larme perla sur la joue de l'Haradrim.

- Tu me dois quelques explications je pense Danakil. Je te propose de récupérer tes affaires et de partir avec moi vers Minas Tirith.


- Oui mon frère. Par contre je n'ai point de cheval.

[color=indigo]- Ce n'est pas un probleme restes ici.


Hasharin rentra dans l'auberge prit ses affaires et sortit avec son loup , paya l'aubergiste et revint dans l'écurie. Danakil avait achevé Mbark. Il etait en train d'éssuyé le sang sur sa lame.

- J'ai les provisions et mon matériel. Je prend mon cheval et choisis un cheval dans les écuries.

Danakil fit le tour des box, et prit une belle jument du Rohan à la robe alezane. Il prit la selle posé sur la porte du box, sangla l'animale et enfourcha la monture. Une question le demangeait:
- Cette bestiole qui tourne autour de moi depuis tout à l'heure, c'est à toi?


- Oui, Danakil voici Oeil-de-Nuit. C'est un ami et non une bestiole.

Les deux frères sortirent des écuries et s'enfoncèrent en direction du Sud, et de Minas Tirith, ils étaient toujours sur leurs craintes.


Les Ombres,Invité, attendent ta venue dans leurs repaires ici et . Tu trouveras ce dont tu as besoins...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/watch?v=4xjPODksI08
Lothar Nuallë
Rôdeur
Rôdeur
avatar

Nombre de messages : 16
Age : 25

~ GRIMOIRE ~
- -: Demi-Elf
- -: 96 ans
- -:

Dim 23 Nov 2008 - 1:02
Il était a présent 3 heures du matin. Lothar avait marcher le long du Brandevin pour repartir vers Fornost, mais en vint. Cela faisait trois heures qu'il marchait dans le froid, la nuit, la neige/boue. Le vent brutale et glacial lui brulait le visage, et ses yeux pleurait tellement il avait froid. Il ne sentait plus ses orteilles, et pensait bien a la mort. Il pensait a sa sœur, dans un lit confortable au Chat Noir, ou encore a Bogrim, ivre mort dans une ruelle, protéger du froid par sa cape et sa barbe. Il pensait a s'allonger, a se reposer, mais il savait que si il le faisait, il ne se réveillerait sans doute jamais. Il faiblissait petit a petit, mais ne décourageait pas, sans doute car il détenait du sang elfe en lui. Puis, la chance lui sourit. De faibles lumières pouvaient se faire voire sur la rive. Il leva la tête, et commença a courir. Le vent dans le dos, il allait très vite, et avait la sensation de voler. Il arriva devant la battisse, et monta trois marches avant d'entrer dans le confort du foyer. Un homme attablé et le tavernier étaient les seuls présents, les autres clients sans doute déjà au pays de Morphée. Il commanda du thé bien chaud, ainsi qu'une soupe de légumes, et s'installa près du feu. Son repas fut rapidement servis, et il piocha dans sa soupe a grands coups de cuillère. Puis il tourna la tête, l'aubergiste était toujours devant lui, le regardant manger...

[hrp]Quelqu'un pour faire l'aubergiste siouplait ^^ ?[/hrp]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nârwel Rusk-Iâr
Agent de l'Arbre Blanc
Agent de l'Arbre Blanc
avatar

Nombre de messages : 606
Age : 28

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 57 ans Grisonnant
- -:

Dim 23 Nov 2008 - 10:14
///HRP: Si le sujet se passe à Fornost... je peux faire l'aubergiste :HRP///

Victod veillait tard le soir dans son auberge, mais ce soir c'était un peu différent. Il avait de la compagnie. Il s'approcha de l'homme accoudé au bar avec une bière bien tiède.

"Allez, Morhïn t'as déjà fait ça... elle reviendra."

Laissant son ami bougonner dans sa barbe il se dirigea vers le voyageur qui venait d'entrer dans sa taverne.

"Bonsoir Messire, que puis-je pour vous?" dit-il d'un air accueillant.

Son vis avis avait l'air exténué. Le dernier homme qu'il avait vu dans cet état avait disparu avec la protégée de son ami. Depuis aucune nouvelle des deux jeunots. La garde les avaient arrêté à ce qui parait. Enfin... Ce nouvel étranger pouvait être différent du précèdent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lothar Nuallë
Rôdeur
Rôdeur
avatar

Nombre de messages : 16
Age : 25

~ GRIMOIRE ~
- -: Demi-Elf
- -: 96 ans
- -:

Dim 23 Nov 2008 - 14:17
Lothar arriva devant la battisse, et monta les trois marches avant d'entrer dans le confort du foyer. Il approcha du bar, ou un client ivre marmonnait sous sa barbe quelques mots silencieux, et se présentât au tavernier. Il voulu passer sa commande, mais l'aubergiste vif et rapide lui coupa la parole.

"Bonsoir Messire, que puis-je pour vous?" dit-il d'un air accueillant.

Le semi-elfe, fatigué, lui demanda une table au coin du feu, ainsi que du thé chaud et une soupe de légumes. Le tavernier lui pointa une table bien a coté de la cheminée, et il disparu dans la cuisine. Lothar avança vers le monument flamboyant, et s'y posa. Ses doigts étaient givrées, mais sans doute pas en gelure. Le tavernier sortit du sellier, et posa quelque chose en dessous du bar. Il attrapa un objet, qui, avec le son qu'il fut, devait sans doute être fait de métal. Il approcha de la table, avec une tasse, une assiette et une bouilloire. Il posa l'assiette creuse pleine de soupe devant Lothar, ainsi que la tasse. Il se retourna, et plaça la bouilloire sur le feu. Lothar commença a piocher dans l'assiette a grands coups de cuillère. Il avait si faim, qu'il ne remarquait même pas Victod le regarder manger. Puis, au son de la bouilloire, il leva la tête, et aperçut l'homme d'Arnor le fixer d'une obsession obscure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Taverne des "Quatre Chemins"
» Quatre Chemins, Trois Chatons [PV Petite Perle et Petit Courage]
» Sourires "à quatre mains"
» Jour6: "Quatre dragées et un seul trou ! Comme au bon vieux temps !"
» Brezilyen fòme yon "Brigad Desalin" pou ede peyizan ayisyen plante.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Les Terres du Milieu - :: L'Arnor-
Sauter vers: