Le Conseil de Cavenain

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Hadhod
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
Hadhod

Nombre de messages : 3181
Age : 27

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Le Conseil de Cavenain Empty
Le Conseil de Cavenain EmptyLun 1 Sep 2008 - 16:18
Le Conseil de Cavenain Bordurewr8

Le Conseil de Cavenain Leovt1n avait emmené Krohr en un lieu plus convenable à son état, et les sept conseilleux canoniques et sage avaient disparu également. Peut-être étaient-ils liés davantage au Roi de tous les Nains qu'au Seigneur de la Moria proprement dit, ou peut-être allaient-ils revenir... Hadhod l'ignorait.

Tous les guerriers des fils d'Aulë avaient quitté la salle du Trône, accompagnés par une bonne partie de la Maison de la Croix-de-Fer. Car en ce jour, juste après la cérémonie qui venait de se dérouler, Hadhod n'entendait pas en rester là. Le repos ne serait pas pour lui, les réjouissances non plus. Il avait une tâche à accomplir, un peuple à guider, une gloire à restaurer, et surtout des décisions à prendre.

Aujourd'hui, en ce même lieu, allait se tenir un grand conseil.

Hadhod s'avança à pas lents vers le Trône à présent vide, et s'assit en face des Nains qui restaient. Un curieux sentiment s'empara de lui, comme si d'un seul coup il devenait une statue de pierre ancestrale, dominant la Grande Salle. Il l'avait attendu toute sa vie. Mais le sentiment passa bien vite au sujet de préoccupations plus urgentes.

Des sièges de pierre étaient alignés à une certaine distance des deux murs perpendiculaires à celui auquel faisait dos le Seigneur. Ils étaient assez éloignés les uns des autres, mais cela ne causait en rien des ennuis, la salle étant pourvue d'une grande sonorité et favorable, même, à des échos indus.

Les participants prirent place, chacun dans l'un d'eux. Il y avait bien sûr Thorik le Sage, le conseiller, assis sur un siège proche de celui de Hadhod, à la gauche de ce dernier. Bahïn le Général était assis à droite de son dirigeant. Oïn, quant à lui, se tenait plus loin, comme tous les autres: Khazadîr en tant que lieutenant de la garde Khazad, Dalin Balrim le politicien. Zoltan avait été convié à titre exceptionnel pour tenir Barazanthathûl, la grande hache de Hadhod, mais personne n'attendait bien de lui, n'étant pas gradé. Le Seigneur de la Moria, pourtant, ne l'empêcherait pas de s'exprimer s'il avait une idée judicieuse à partager.

- Que le conseil commence! déclara-t-il.

Cette phrase n'a guère d'autre but que d'attirer l'attention et de commencer son discours losrque on ne sait pas par où le faire.

- Dalin ici présent, sans doute inspiré par les paroles du messager d'Ered Luin, nous a fait part de son souci de s'entretenir au sujet de la guerre qui fait, ou va faire rage au Nord de la Terre du Milieu, dans les régions septentrionales à l'Arnor, le Royaume des Hommes... Je n'ai guère l'habitude de me soucier des affaires des autres peuples, mais je soumettrai tout de même cette idée au conseil.


Le Conseil de Cavenain 224464Thesignature

The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thorik Le Disparu
Citoyen
Thorik Le Disparu

Nombre de messages : 16

~ GRIMOIRE ~
- -:
- -:
- -:

Le Conseil de Cavenain Empty
Le Conseil de Cavenain EmptyLun 1 Sep 2008 - 17:22
La salle se vidait petit à petit tandis que je vis Hadhod s'installer sur le trône. Les participants au conseil prenaient place sur des fauteuils de pierre. Je suivis le général Bahïn et chacun de nous se plaça d'un côté et de l'autre du trône. J'allai assister à mon premier conseil depuis un bout de temps, je ne dirai pas que cela me manquait mais j'étais content qu'il y en ait un nouveau, signe de le renaissance de Khazad-Dûm. La salle était méconnaissable par rapport au moment de la cérémonie. Le vide et le silence, j'y étais habitué, mais certains nains de ce conseil ne devaient pas aimer cela, surtout ceux habitués aux champs de batailles.

Le conseil allait commencer. Je vis le seigneur regarder succinctement un à un les membres de ce conseil avant de commencer à parler. Je savais à l'avance par quoi il allait débuter ce conseil. L'Arnor. On ne parlait plus que de ça, outre l'arrivée de Hadhod au pouvoir. Personne ne répondait encore, réfléchir avant de parler n'était pourtant pas courant chez ces nains. C'est alors moi qui allait répondre en premier.

"Ce qu'il faut savoir avant tout, c'est qu'une armée de Khazads des Montagnes Bleues a rejoint l'armée unifiée au nord de l'Arnor, dirigée par la famille Ghonemar elle-même."

Je me tut le temps que tout le monde puisse inclure cette information dans leurs réflexions. Puis je repris :

"Faut-il ou pas y aller ? Telle est la question de notre seigneur. La mienne est : avons-nous le temps d'y aller ? Il nous faudrait plus d'une semaine pour nous y rendre. Si la bataille n'est pas commencée, elle y est sur le point."

Je tournai la tête vers Hadhod Croix-de-Fer et ajouta avant de me taire :

"Les gobelins."

Ces deux derniers mots résumaient toute ma pensée et suffisait à la transmettre à mon seigneur. Il me semblait évident que tout le monde avait compris mon message et ma suggestion. Le conseil allait s'animer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
Hadhod

Nombre de messages : 3181
Age : 27

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Le Conseil de Cavenain Empty
Le Conseil de Cavenain EmptyLun 1 Sep 2008 - 18:09
Le Conseil de Cavenain Bordurewr8


Le Conseil de Cavenain Lelem8e silence entre chaque intervention était religieux, et on pouvait entendre les échos perdurer un moment avant de faiblir puis de mourir complétement. Cela donnait un poids supplémentaire à ce conseil. C'était bien, à y réfléchir, car cette réunion, la première de Hadhod depuis qu'il possédait son nouveau titre, était de la plus haute importance.

"Les Gobelins, gobelins, gobelins... lins... répondirent les échos."

Puis cela se tut.

- Les Gobelins, Maître Thorik, les Gobelins, répéta Hadhod. Ils ont passé la porte Ouest pour ce rendre au Nord, pour cette bataille-ci précisément, j'imagine. Mais comment savoir s'ils l'ont tous fait? S'il en reste, ils doivent être diminués en nombre. Ne serait-ce pas le moment d'attaquer et de reprendre du terrain?

"Terrain, terrain... rain..."

Un lourd silence s'installa une nouvelle fois. Aucune réponse ne semblait surgir, à première vue, de l'esprit des participants à ce conseil. Hadhod continua d'emblée:

- Et si justement nous reprenons du terrain, ne faudrait-il pas le garder plutôt que d'aller courir le monde, par monts et par vaux? Diviser notre peuple en deux... cela ne me plaît guère, ce n'est pas ainsi que je vois là chose, nous sommes Un peuple. Et si nous partions, nous manquerons sans doute de temps et trouverions simplement des cadavres, d'un camp ou d'un autre, et l'adversaire festoyant à côté. Soit nous serions massacrés jusqu'au dernier, soit nous nous joindrions aux réjouissances, suivant le camp vainqueur, mais l'un et l'autre ne servent de rien. Pour cette même raison de temps, je ne puis envoyer un éclaireur jusqu'à la porte Ouest pour rendre compte des forces Gobelines en Moria.

Bien des choses étaient dites, mais de nombreux facteurs pouvaient encore modifier l'idée des Nains sur le sujet...

- Allons parlez vous autres, Dalin, Khazadîr, les autres, qu'en pensez-vous?


Le Conseil de Cavenain 224464Thesignature

The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dalin Balrim
Seigneur Nain
Dalin Balrim

Nombre de messages : 24

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain
- -: 101
- -:

Le Conseil de Cavenain Empty
Le Conseil de Cavenain EmptyLun 1 Sep 2008 - 18:20
Doucement, Dalin se laissa tomber dans son fauteuil de pierre après qu'Hadhod ais pris place sur le trône. L'air crépitait de silence. Dalin croisa le regard du Seigneur de la Moria quand se dernier le nomma. D'un signe de tête plus traditionel que réellement utile Dalin remercia Hadhod Croix-de-Fer de l'avoir nommer d'un léger hochement de tête.

Dalin était jeune pour le titre de Seigneur Nain, et siéger au Conseil lui réchauffait le coeur et le débarassait de sa honte, tant qu'il ne croisait pas le regard des Généraux qui reflèchiraient à ses côtés.

Hésitant, puis se lançant dans le débat, Dalin avait réfléchis aux parôles du Maître des Runes, et finit par exposer son point de vue.

"Seigneur, hem... Une telle opération des Ghonemar cache peut être quelque chose. Peut être espèrent t'ils faire renaître les routes de jadis et assurer des accords commerciaux unilatéraux avec les Royaumes des Hommes... Et ainsi nous faire passer au second plan pour ce qui est des alliances milita... Bien que l'éparpillement des Gobelins soit une occasion sans précèdent que faire quand le danger vient de devant et de derr..."

Dalin s'enmêlait les pinceaux... Et rougit comme une pîvoine sous sa barbe brune. Mais il espérait s'être fait comprendre. Très mal à l'aise il se rassit dans son fauteuil de pierre.

"Ce que je voulais dire, c'est que Tronjheim ne doit pas parler et combattre pour tout les Royaumes Nains. Mais je doute que nous pouvions nous permettre de dégarnir la Moria, pour sauver le Nord d'une bande de Suderon."

A l'évidence, Dalin était très mal à l'aise et ses dernière parôles jaillirent d'elles même. Dalin n'y connaissait rien en stratégie militaire, et ses muscles bien que puissant n'étaient jamais là que pour égaler la carures de ses semblables. Au fond de lui Dalin Balrim était mort de trouille, le plus jeune dans la salle, il assistait à son premier conseil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khazadir
Lieutenant des Gardes de Khazad
Lieutenant des Gardes de Khazad
Khazadir

Nombre de messages : 39
Age : 26
Localisation : Dans la Moria
Rôle : Chef des Gardes de Khazad

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Moria
- -: 138 Ans
- -:

Le Conseil de Cavenain Empty
Le Conseil de Cavenain EmptyLun 1 Sep 2008 - 18:23
Khazadir ecoutait patiement les différentes personne parler, le Seigneur, puis son conseiller et encore son Seigneur. Le Seigneur avait un dileme: la bataille du Nord, la bataille contre la Guerre, et restez ici et consolider la défense de Khazad-Dûm. Lorsque le Seigneur demanda l'avis du lieutenant celui-ci s'avança de quelque pas et se baissa. Puis dit :
- Mon Seigneur, si nous allons à la bataille du Nord, et si elle est encore en cour nous apporterons un soutient décisif à la bataille, prenant les gobelins par derrière, mais uniquement si les Gobelins comme vous l'avez dit se sont rendu dans cette bataille. Cela se trouve ils n'ont que traverser les Mines pour migrer par manque de place, de nourriture ou je ne sais quoi d'autre sur ces horribles créatures. Mais si nous arrivons trop tard en Arnor, cela n'améliora pas l'image que nous avons auprès des autres peuples, mais si nous y arrivons à l'heure, le Gondor, l'Arnor et même ces saletés d'elfes seront reconaissant. Et la Terre du Milieu connaîtra la force et la bravour du nouveau Seigneur de la Moria.

Le lieutenant marqua une pose, laissa rebondir sur les murs le mot " Moria" en écho.
- Ceci est la première option, la deuxième, et de descendre dans les anciennes mines avec la moitié des forces naines de Khazad-Dûm, pour reprendre ce qui nous a été volé il y a des siècles. Nous avons Khazad-Dûm, mais nous n'avons pas la Moria! Restaurons la Gloire passé de cette cité. Que cette citée soit aussi belle à l'époque de Hadhod que de Durin!!! Ou il reste une dernière option mon Seigneur, mais elle ne me plait guère, c'est de rester ici, et de pourrir jusqu'à l'arrivée des gobelins, mais vous n'étes pas sur le trone pour attendre une attaque! Voici mon Humble avis, Ô grand Seigneur de la Moria, Hadhod.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dreamtoliberty.skyblog.com
Hadhod
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
Hadhod

Nombre de messages : 3181
Age : 27

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Le Conseil de Cavenain Empty
Le Conseil de Cavenain EmptyLun 1 Sep 2008 - 18:59
Le Conseil de Cavenain Bordurewr8
Le Conseil de Cavenain Lekio9hazadîr avait fort bien résumé la situation, mieux que ne l'avait fait le jeune seigneur Dalin, en tout cas. Hadhod ignorait que le dernier des Balrim n'en était qu'à son premier conseil, mais il le comprit bien vite. Pourtant, il ne porta aucun jugement hâtif sur le politicien, peut-être en partie à cause du souvenir de son propre premier conseil en Moria, il y a bien des années, lorsque, prenant la paroles, les généraux de Krohr l'avaient salement remballé, faisant valoir ses origines d'Erebor et demandant ce qu'il venait faire à Cavenain. Le fils de Trehod devait alors être aussi rouge que Dalin et bafouiller autant, si ce n'est plus.

Mais tout cela était passé depuis un temps reculé, semblait-il, et le présent conseil n'avait rien de houleux, lui.

- J'oubliais cela, sire Dalin, bien que Thorik m'en eut averti: il y a les Ghomenar, et à eux tous seuls ils pourront faire peser la balance de ma décision, de notre décision. Mais cela ne fait qu'empirer le dilème: combattre à leurs côtés? Mes cheveux se dressent tout droits sur ma tête à la mention de cette folie. Les laisser recevoir les honneurs de tout le peuple Nain? Les honneurs des autres peuples? Je ne sais pas si nous en avons bien besoin... Mais ne vous fourvoyez pas, Dalin, il ne s'agit pas d'une troupe de suderon, mais bel et bien d'une grande armée, du moins c'est ce qu'on raconte. Peut-être pire, une coalition.

Hadhod récapitula alors les dires de Khazadîr:

- Oui lieutenant, vous avez fort bien parlé. Trois possibilités s'offrent à nous: partir au Nord, reconquérir une partie de la Moria en profitant du trouble chez la gent Gobeline, ou rester assis dans ces même fauteuils de pierre jusqu'à ce que les lames courbes des Orques nous évitent la mort par inanition ou par vieillesse. J'imagine que, comme moi, la troisième possibilité ne vous plaise guère, il n'y a que les Elfes pour faire ça. Des deux autres, et considérant les notions de temps et de sûreté, je choisirais le refus du long voyage, à première vue.

Le Seigneur de Khazad-dûm avait fait connaître son opinion. Ceux qui y étaient opposés devaient à présent le faire savoir, et ceux qui étaient pour pouvaient à loisir se taire ou continuer le débat.


Le Conseil de Cavenain 224464Thesignature

The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Forlong
Tribun Militaire d'Arnor
Tribun Militaire d'Arnor
Forlong

Nombre de messages : 3024
Age : 27
Localisation : Rhûdaur
Rôle : Vieux loup au service du Royaume du Nord

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan d'Arnor
- -: Quarante Ans
- -:

Le Conseil de Cavenain Empty
Le Conseil de Cavenain EmptyLun 1 Sep 2008 - 20:46
Zoltan Chivay avait suivi les seigneurs dans la salle du conseil. Quelques gardes l'avaient regarde avec suspicion, mais son air de surete, et le fait que Hadhod Croix de Fer lui meme avait accepte ses services pendant la ceremonie de passation de pouvoir, firent que personne ne l'arreta.

Il ecouta les seigneurs et les sages parler, l'un apres l'autre, puis ecouta les dernieres paroles du seigneur de la Moria.
Ne pouvant se retenir, il fit quelques pas en avant, et dit tout haut:

-Le Seigneur Hadhod dit juste! J'ai voyage a travers les Terres du Milieu, et j'ai vu des armees. Combien sommes nous ici? Mille guerriers? Deux mille? Un guerrier nain vaut peut etre quatre soldats humains, mais nous restons tout de meme une goutte dans la choppe de biere!
Nous ne pouvons pas laisser ce que nos confreres ont conquis pierre apres pierre, pour le prix de leur sang! Si nous decidons d'envoyer une armee pour supporter les hommes et les elfes, nous devrons laisser au moins la moitie de nos troupes ici. Croyez vous que mille guerriers vont changer le courant de la plus grande bataille du quatrieme age?! Par la barbe de Durin! Si les suderons vaincront, ils le feront quand meme, peu importe si nous sommes la ou pas!
Pourquoi y aller alors?! Pour la gloire? Pour la fierte? Ne serait il pas cent fois plus glorieux de retablir le royaume de Khazad Dum?!
Si les Suderons vaincront, ils regneront sur les Terres du Milieu. Si nous vidons Khazad Dum de gobelins, nous aurons une forteresse qu'ils ne pourront jamais conquerir. Seigneurs! Ne laissez pas votre sens de dignite decider de notre sort!
Chassons les gobelins des mines de la Moria!

L'arbaletrier se tut, essouffle, regardant les assembles de ses yeux bleus et brillants.


Le Conseil de Cavenain Signtest11_1

Membre des Orange Brothers aka The Good Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dalin Balrim
Seigneur Nain
Dalin Balrim

Nombre de messages : 24

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain
- -: 101
- -:

Le Conseil de Cavenain Empty
Le Conseil de Cavenain EmptyLun 1 Sep 2008 - 21:26
De moins en moins rouge, Dalin Balrim écoutait avec intérêt les playdoyer de chacun des Membres du conseil. Après le discours impromptu mais passioné d'un fameux arbalètrier, Dalim demanda la parôle d'un regard au Seigneur de la Moria. Quand il eut obtenu sont approbation il se leva et marcha jusqu'au centre de l'hémicyle formé par les fauteuil et le trône.

Il prit une grande inspiration et se lança.

"Maître Chivay, je consens à vous donner raisons, il serait judicieux de rendre à la Moria la splendeur qu'elle a toujours méritée, et rien en serait plus glorieux, car c'est là notre but ultime. Mais pensez bien, que si les Suderons remporte la victoire, il n'est pas encore question qu'il concquèrent les Terres du Milieu, si nous refermons sur nous même, quand bien même nous auront reconcquit la Moria, semerons nous des champs dans la grande salle de Cavenain? Quel gibier vit dans nos mines?"

Il se tournat vers Hadhod, et avec gravité, Dalin arracha à sa fierté de Seigneur Nain ces mots:

"Seigneur, nous avons besoin de l'extérieur. Ne nous retrouvons pas bloqués comme le fut Balin, votre illustre prédécèsseur."

Il resta là durant les longues et pourtant peu nombreuses secondes qui suivirent son intervention avant que plusieurs membres du conseil ne gronde ses parôles effrontées et blasphématoire.

Mais contrairement à la fois précèdente, le dernier des Balrim ne se démonta pas. Lui savait, qu'il ne s'agissait pas de remettre en cause l'honneur de la Moria, mais son autonomie. Eux, enfants de la Moria était sans doute les plus riches Nain des Royaumes sous la Montagne. Que se passerait t-il s'ils se noyaient dans leurs richesses?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
Hadhod

Nombre de messages : 3181
Age : 27

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Le Conseil de Cavenain Empty
Le Conseil de Cavenain EmptyMar 2 Sep 2008 - 9:12
Le Conseil de Cavenain Bordurewr8



- Balïn était plus courageux qu'aucun d'entre nous, je ne médirai pas de lui. Mais Dàïn Pied-d'Acier ne lui donna la permission de partir d'Erebor qu'à contrecoeur, et sans doute n'avait-il pas pu emmener le nombre de guerriers suffisants.

C'était Oïn III qui venait de parler si sagement, et ses connaissansces sur cette période étaient grandes, rien ne servait de les contredire. Il se tut et ne dit plus rien.

Hadhod, lui, fit un signe de la main à Dalin, l'invitant à reprendre position sur son Siège et à laisser la place à quiconque voudrait s'exprimer. Mais il ne laissa personne le faire dans l'instant et débuta sa prise de parole:

- Mais vous avez raison en un point, Maître Balrim, c'est que les céréales et les cultures ne poussent pas sur la roche, non plus que la viande sort des trous qui sont dans le sol. Sans l'extérieur, plus de belles pièces de viande pour nous rassasier, plus d'orge pour faire le malt, donc plus de bière. Nous serons condamnés à mourir de faim et de soif!

Le Seigneur de la Moria avait sagement passé sous silence l'herbe à pipe, trouvant trop dévalorisant de dépendre de ces petits êtres menus qu'on nomme les Hobbits. Il enchaîna plutôt sur les stratégies militaires:

- Mais comme l'a dit Zoltan, que peuvent faire un millier de Nains, si ce qu'on raconte est vrai? Il a été humble en disant qu'un de nos gens ne valait que quatre humains, mais il y aura bien plus de quatre mille humains face à nous, peut-être y en a-t-il des dizaines de milliers. Et si tous nos "alliés" succombent, nous piurrons soit mourir jusqu'au dernier en les vengeant, si tant est que pareil alliés méritent d'être vengés, soit prendre la fuite jusque dans nos mines et les retrouver aux mains de l'ennemi, ou, même si ce n'est pas le cas, sans nourriture pour subsister, comme si nous étions restés au Khazad-dûm.

Regardant tour à tour les membres de ce Conseil, Hadhod voyait dans les yeux de certains le doute et le poids du dilème qui se présentait, dans d'autres la certitude de la conduite à tenir. Mais aucun ne reflétait la peur, tous suivraient quellle que soit la manoeuvre entreprise. Tous étaient des Gens de Durin.

- Je maintiens ma position, vous ne m'avez pas convaincu, Seigneur Balrim. Nous ne pouvons faire un voyage de plus de deux semaines tandis que cette "Armée Unifiée" accomplit un jour de marche, ou même un peu plus, pour rejoindre la Bataille, si tant est qu'elle n'a pas débutée. Je crois que le débat sur cela est à présent clos, maintenant vient le temps de décider de la conduite à tenir dans la Moria même. Maintenant vient le temps de restaurer le grand Royaume de Khazad-dûm!


Le Conseil de Cavenain 224464Thesignature

The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rustor Erumelgos
Haut Prince des Elfes
Rustor Erumelgos

Nombre de messages : 1160
Age : 29
Localisation : Dans mes pensées....

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -:
- -:

Le Conseil de Cavenain Empty
Le Conseil de Cavenain EmptyMar 2 Sep 2008 - 11:11
Les lourdes portes de la salle pivotèrent dans un bruit de machineries et de pierre. Cinq silhouette élancées certes, mais petites en ces lieux, apparurent dans l'encadrement de la porte.
Elles portaient toutes de longues capes aux couleurs changeantes, oscillant vers le bleu et le gris, et quatre d'entre elles portaient une lance longue et fine, pointée vers le ciel tellement inateignable en ces lieux.
Celui qui ne portait pas d'arme visible releva délicatement sa capuche. Il s'avanca dans la lumière des torches, montrant un visage paisible et sans age qui cachait malgré tout une expérience de la vie vénérable, même selon les critères nains.
Un nain, dont les lourds pas, mais bien moins vifs que ceux des elfes, résonnaient dans le couloir arriva derrière les étrangers. Il portait un paquet volumineux. Reprennant son souffle, il se planta dans une attitude formelle.

- Le Seigneur Arminas, Maitre du Conseil des Elfes, Premier Conseiller du Prince Erumelgos, Sage parmi les Sage, Envoyé des elfes à la cour du Seigneur de la Moria, puisse t'il vivre pour toujours..
Le Conseil de Cavenain Arminaspj9


D'un geste élégant de la main, Arminas désigna au nain son Seigneur. Celui ci s'avanca et tendit le paquet à Hadhod qui le déballa prestement.

- Moi Arminas, Maitre du Conseil des Elfes, Premier Conseiller du Prince Erumelgos, Emissaire elfique envoyé en la cour du Seigneur de la Moria, à vous, Hadhod, fils de Trehor, fils de Thòr, ancien Capitaine de l'Ordre du Corbeau, Chef de la Croix-de-Fer, et fidèle serviteur de Krohr le Roi Sous la Montagne, salutations et hommages.

Avant même que quicquonque puisse intervenir, l'elfe enchaina.

- Vous trouverez dans ce paquet, une hache à la lame en mithril et au manchelame faite de l'acier le plus tranchant et le plus résistant de cette terre. Elle a été forgée par le Prince Erumelgos et n'a d'autre nom que celui que vous lui donnerez.

Le Conseil de Cavenain Hachenainegb8
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
Hadhod

Nombre de messages : 3181
Age : 27

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Le Conseil de Cavenain Empty
Le Conseil de Cavenain EmptyMar 2 Sep 2008 - 12:33
Le Conseil de Cavenain Bordurewr8



Le Conseil de Cavenain Leamq2 la vue des cinq Elfes, un murmure et un frisson parcourut toute l'Assemblée, et même les statues de pierre qui ornaient la Salle parurent trembler. Hadhod descendit de son Trône et se posta debout, jetant un coup d'oeil à Zoltan Chivey qui était le gardien de la grande hache Barazanthatûl pour l'occasion. Ses articulations blanchirent, comme celles de beaucoup de Nains, et ses yeux montrèrent dédain et méfiance. Lorsqu'il s'exprima, sa voix laissait paraître un profonde colère:

- Peut-être que les gardes ont un peu trop lézardé ces temps-ci, pour des raisons qui me sont égales. Vous venez au premier jour de mon règne, Elfes, et je n'ai pas encore eu le temps de donner mes directives. Mais je vous jure que quand j'en aurais l'occasion de reparler avec mes sentinelles, je leur enseignerai une autre leçon. Alors plus aucune oreille-pointue espèce ne souillera de ses pas le sol de Khazad-dûm.

Il aperçut alors la magnifique hache qu'Arminas lui avait fait porté, et son émerveillement fut grand. Mais grande restait également sa méfiance et la discourtoisie de ses paroles:

- Voilà bien la légendaire générosité des Elfes, Maître Arminas... envoyer des présents lorsqu'on se trouve dans le besoin. Car je sais que sous ses beaux dehors, votre geste est guidé par une arrière-pensée bien moins glorieuse, et vous donneriez beaucoup pour voir les Nains de la Moria mourir en héros sur le champ de bataille du Nord tandis que les Seigneurs des Noldor festoieront une fois la vistoire remportée.

Le fils de Trehod arpentait le sol devant son propre Trône, tantôt regardant le Seigneur Elfe dans les yeux, tantôt maugréant et maudissant. Il finit enfin par prononcer de nouvelles phrases audibles:

- Un choix m'est donné, et j'hésite entre accepter ce présent ou par trois fois maudir cette hache, faite des mains d'un Elfe, et du pire, la nommer "haine" dans notre langue secrète, comme vous me l'enjoignez, et vous chasser hors des halls de Cavenain tant que mon coeur battra. Mais quand je parle d'un choix et d'une hésitation, ils n'existent guère, en vérité, car je crois déjà en connaître l'unique solution, la meilleure pour mon peuple. Car les Nains ont d'autres choses à accomplir que de servir de bouclier dans les batailles idiotes des Elfes. Nous avons des guerres à mener ici, et la grandeur d'un Royaume à restaurer.


Le Conseil de Cavenain 224464Thesignature

The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rustor Erumelgos
Haut Prince des Elfes
Rustor Erumelgos

Nombre de messages : 1160
Age : 29
Localisation : Dans mes pensées....

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -:
- -:

Le Conseil de Cavenain Empty
Le Conseil de Cavenain EmptyMar 2 Sep 2008 - 14:08
Arminas resta calme, étonnament calme. Ceux qui le connaisaient auraient pu voir une sourde colère dans le fond de ses yeux.Mais il était sage et préférait répondre au mépris par la compassion.

- Quelle pitié...

Son ton était à la fois désolé et plaintif.

- Quelle pitié que, à la place du Roi Krhor, sage parmi les sages et ami des elfes et des peuples libre, je doivent traiter avec vous, Hadhod le nain, qui accumulez tout les défauts de votre race sans en avoir la moindre qualité. Autrefois Gimli fils de Gloin disait : " Vous allez voir ce qu'est l'hospitalité des nains"... Les temps changent... Quelle pitié que vous refusiez de pourchasser ceux qui on rendu votre Roi si malade.. Mais peut être son état vous arrange t'il ? Je pourrais peut être en parler à Aule, si je choissisais de fuir vers les terres immortelles au lieu de combattre le mal qui menace le nord, la moria mais pas Gar Thulion ma cité, cachée bien plus que Khazad Dûm aux yeux d'un ennemi qui finira par vous détruire si vous n'agissez pas, cité que j'ai cependant quitté pour m'exposer en pleine lumière face à une ombre croissante... Mais je ne sais pas si Aule aurait quoi que ce soit à faire de ses enfants... Peut être a t'il compris, lorsque ses fils ont traitreusement détruit la cité d'Elu Thingol, que les nains servaient Melko et plus lui? Mais peu importe en réalité, je repart défendre le nord, servir de bouclier a vos mines sombres comme vos esprit. Quant à cette hache, gardez la, et nommez là pitié dans votre langue secrète, car en réalité c'est le seul sentiment que j'éprouve pour le jadis fier peuple de Khazad Düm, tombé bien bas depuis un jour seulement...

Sur ce, Arminas, toujours calme et neutre, s'inclina imité par les autres elfes et fit mine de quitter la salle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thorik Le Disparu
Citoyen
Thorik Le Disparu

Nombre de messages : 16

~ GRIMOIRE ~
- -:
- -:
- -:

Le Conseil de Cavenain Empty
Le Conseil de Cavenain EmptyMar 2 Sep 2008 - 15:06
Je suivais le débat sans rien ajouter de plus que ma première intervention. Hadhod savait qu'il nous était impossible de rejoindre le Nord à temps et ne pouvait donc prendre cette décision. Des elfes entrèrent alors dans la salle du conseil. Mon coeur fit un bond en les voyant. C'était chose rare que des elfes aient l'audace de pénétrer à Khazad-Dûm. Je savais pourquoi ils étaient là et le présent, une magnifique hache, qu'ils firent au seigneur Hadhod me le confirma. Hélas mon maître manqua de sagesse dans ses paroles mais tous les membres du conseil en manquaient, mis à part Oïn que je pensais tolérant et moi-même. L'elfe sous ses airs ne contenaient son sang-froid que difficilement et il ne pouvait me le cacher. Ils firent demi-tour et commencèrent à partir. Personne ne fit ni ne dit quoi que ce soit pour les en empêcher. C'était donc à moi d'intervenir pour le retenir. Je me levai donc de mon siège de pierre et prit la parole.

"Attendez."

Les elfes arrêtèrent leurs pas mais ne se retournèrent pas.

"Maître des Runes Thorik Le Sage au service du seigneur Hadhod Croix-de Fer ici présent. Convenez que votre intrusion fut pour les membres de ce conseil quelques peu surprenante et c'est certainement pour cela qu'ils ont été, dirait-on, froids à vos égards. Je sais parfaitement pourquoi vous êtes venus : le Nord. Hélas, un nouveau seigneur ne vient que ce jour d'être nommé et il est donc trop tard pour nous de rejoindre l'armée unifiée. Le voyage nous prendrait quelques semaines alors que l'armée unifiée est sur le point de se battre si elle ne le fait pas déjà. Sans un gouvernement stable, nous étions en dérive. Une branche à laquelle nous pouvons nous retenir nous a été apportée. Nous devons dès à présent hisser notre royaume hors de l'eau grâce à cette branche pour pouvoir nous en sortir. Seulement à ce moment-là nous pourrons nous tourner vers l'extérieur, pas avant j'en suis navré autant que vous."

Ce discours résumait le débat qui se jouait dans ce conseil avant que les elfes arrivent. Ceux-ci étaient assez sages pour comprendre notre position et pour admettre que nous ne pouvions pas intervenir. Tout cela n'était pas de notre ressort, nous avons été trop longtemps sans dirigeant et nous payions ce temps. Je me tus et me rassis, attendant de voir la suite des évènements. Ni geste ni parole dérangeait le silence installé. Puis enfin quelqu'un intervint.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
Hadhod

Nombre de messages : 3181
Age : 27

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Le Conseil de Cavenain Empty
Le Conseil de Cavenain EmptyMar 2 Sep 2008 - 17:18
Le Conseil de Cavenain Bordurewr8


Le Conseil de Cavenain Lelem8e ton de Thorik était plus courtois que celui de Hadhod, mais une même chose ressortait: l'impossibilité de ce rendre au Nord. Toutefois, Hadhod ronchonna lorsque le conseiller rappela les Elfes. Pourquoi diable avait-il fait cela, puisque les oreilles-pointues avaient daigné s'en allé? Les dernières paroles d'Arminas avaient enflammé le coeur de Seigneur de la Moria, comme tout le reste de son discours:

- Aulë sait reconnaître le bien du mal, et jamais n'oubliera-t-il le massacre que les Noldor ont commis, à ce qu'on dit, au pays qui est au-delà des eaux de l'Ouest. Et ne parlez pas des Nains de Belegost et de Nogrod comme étant nos purs semblables, car jamais n'ai-je levé la hache sur un Elfe, même avec le peu d'estime que j'ai d'eux. Sur l'or qu'ils convoitaient planait une malédiction plus puissante qu'eux, ce fut cette malédiction qui les décida à agir maléfiquement. Mais vous passez habilement sous silence le début de l'histoire. Vous oublier que Tinwelint avait refusé de donner fut-ce une once d'or en récompense de leurs services. Très juste, ces Rois Elfes, très juste assurément...

D'un geste de la main, il arrêta les éventuels Elfes qui auraient tourné les talons à sa dernière à ce discours et continua:

- Mais toutes ces hitoires ce sont déroulées il y a bien des âges. Aujourd'hui il n'est plus question de guerre entre Elfes et Nains. Mais je vous le demande, Maître Arminas, pourquoi vous accompagnerions-nous dans cette guerre. Etiez-vous là lorsque les Gobelins ont acculés le Roi Krohr et ses gens à l'Est, étiez-vous là lors de la bataille de la Bruyère Fanée, dans les Montagnes Grises, dans ma jeunesse, étiez-vous... Non, je connais les réponses, elles sont négatives. Et on nous demande de donner de l'aide, quand bien même nous aurions le temps de nous rendre au Nord et quand bien même aurions-nous des forces suffisantes pour tenir gardée le Khazad-dûm pendant ce temps.

Il se rassit sur son siège, entendant par là que la discussion avec les Elfes en venait à son terme...

- Si vous avez dit ce que vous aviez à me dire, partez de ces lieux, vous avez bien de la chance d'y avoir mis les pieds. J'accepte le présent du Prince Rustor, bien que je ne pense jamais m'en servir. Car voyez-vous ma hache Barazanthatûl me vient de mes ancêtres et est sûre et fidèle. De son nom, j'en déciderai, et ce ne sera ni l'un ni l'autre de ceux que nous avons cité vous et moi. Dites à votre prince qu'il se peut que, lorsque la grandeur de Khazad-dûm aura été restaurée, nous irons courir le monde en de folles aventures, mais nous avons trop à faire. Adieu, seigneur Arminas, vous ne partez pas en ennemi, mais pas en ami non plus.

Il tourna la tête, de nouveau, vers les membres du conseil, qui avait été interrompu par ces gêneurs. Peut-être que les Khazad les mieux disposés envers les Elfes diraient que cela faisait partie intégrante des débats; pour Hadhod, il s'agissait plutôt d'une perte de temps. Enfin, il avait gagné une hache de fort bel ouvrage...


Le Conseil de Cavenain 224464Thesignature

The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rustor Erumelgos
Haut Prince des Elfes
Rustor Erumelgos

Nombre de messages : 1160
Age : 29
Localisation : Dans mes pensées....

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -:
- -:

Le Conseil de Cavenain Empty
Le Conseil de Cavenain EmptyMer 3 Sep 2008 - 13:02
Le nain semblait relativement sage, bien que son aversion pour les elfes demeurât un mystère pour Arminas ... Mais l'elfe en avait assez d'entendre parler d'une demande d'aide qu'il n'avait jamais formulée.

- Seigneur Hadhod , me prenez vous pour débutant ? J'ai fait le voyage seul du Nord à ici en une semaine, avec un bon cheval... Aussi rapides que soient vos pas, je sais que vous n'atteindriez jamais le Nord à temps.. Vous ais-je demander de le faire ? Pas à ma souvenance...

Le seigneur elfe marqua une pause. Puis il reprit sur un ton doux, plus doux qu'il ne l'avait jamais été durant le débat.

- Par contre, Seigneur Hadhod, vous qui reconnaissez aisément que les guerres naines sont finies, je vous demande de l'aide pour l'armée réunifiée... Cette armée qui protège vos terres autant que les siennes, cette armée qui déjà a permis la destruction de Sauron , pour le plus grand bien de tous.. Ne vous leurrez pas, si cette armée est défaite et forcée à fuir à travers la campagne, sans point de retraite, sans alliés attentifs, Khazad Dum tombera quelque soit le nombre de gobelin...

Le ton d'Arminas se faisait grave. Il le radoucit à nouveau.

- Et là vous pouvez aider les hommes et les elfes... Gardez les routes sures, empechez toute manoeuvre de contournement, et gardez vos portes ouvertes, comme dernier refuge ou comme dernier passage vers nos terres... C'est cela que je vous demande Hadhod, rien de plus ,rien de moins...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dalin Balrim
Seigneur Nain
Dalin Balrim

Nombre de messages : 24

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain
- -: 101
- -:

Le Conseil de Cavenain Empty
Le Conseil de Cavenain EmptyMer 3 Sep 2008 - 17:35
Dalin avait été surpris par l'arrivée des Elfes, jugeant qu'il ne pouvait s'être jamais forgé d'avis sur les "oreilles-pointues" il ne les haïssait ni les aimait. Impassible, il accusa quelque regard suspicieux d'un vieux Nain qui semblait choquer par le fait que le Balrim n'ait pas manifesté de courroux envers les ambassadeurs Elfes.

Grinçant des dents le plus jeune des Seigneur des Nains grinça des dents alors que la situation allait tourné au désastre diplomatique. Mais enfin de compte, grâce à la sagesse du Maître des Runes et la justesse d'esprit de l'ambassadeur Amrminas, le Seigneur de la Moria avait un choix à sa portée. Dalim se leva, et toussota doucement pour attirer l'attention. Ignorant superbement l'Elfe qui se tenait là, Dalin Balrim toisa les anciens du conseil, il allait en remuer plus d'un.

"Seigneur, en reconquérant la Moria, nous servirons également les intérêts de nos alliés. Car cette victoire sous la montagne est indispensable à la tactique que nous propose cet El... "Il se reprit, comme si le mot "Elfe" était proscrit.

"...Ahem, l'Ambassadeur Amaris."

Il avait dit ce que tout le monde taisait, car le proclamer revenait à aller dans le sens de l'Elfe. Ce qui pour certains était comparable à renier la nature profonde de l'Être Nain. Idéaux qui en réalité n'était qu'un fruit pourri d'égoïsme et de fierté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
Hadhod

Nombre de messages : 3181
Age : 27

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Le Conseil de Cavenain Empty
Le Conseil de Cavenain EmptyMer 3 Sep 2008 - 19:32
Le Conseil de Cavenain Bordurewr8


Le Conseil de Cavenain Lelem8a prise de parole de Dalin ne laissait certes pas le fils de Trehod indifférent, bien qu'il n'afficht pas l'expression de son ressentiment. Son esprit était concentré sur les paroles de l'ambassadeur des Elfes, de ce souhait que ce dernier avait au sujet du rôle des Nains. Rien de plus, rien de moins, avait-il dit... Si le ton du Seigneur des Khazad avait baissé d'un soupçon en violence, son avis restait sensiblement le même:

- Garder les routes sûres, dites-vous... ouvrir les portes afin de laisser un passage pour une kyrielle d'étrangers? Pour cela, il faudrait que la Moria et Khazad-dûm ne fassent qu'un: j'entends par là que nous recupérions toutes les salles, toutes les galeries, tous les passages de la Porte de l'Est à celle de l'Ouest. Hors cela est impossible, pas en si peu de temps. Je pensais qu'il fallait frapper un grand coup, étant donné l'éparpillement des Gobelins, leurs manoeuvres vers le Nord, et les troubles de ces temps; mais ne croyez pas que la gent Orque a quitté la route sous les Montagnes, pas totalement en tout cas. Trop longtemps ont-ils bataillé contre nous pour cela.

Ceux qui regardaient Hadhod assis sur son trône auraient pu discerner un petit mouvement de sa tête, de gauche à droite, comme en signe de négation, tandis que ses yeux fixaient le sol pierreux. Il resta ainsi pour continuer de parler:

- Un petit groupe comme celui que vous amené avec vous est peut-être passé inaperçu d'eux, furtivement, mais ne croyez pas qu'une armée entière, ou ce qu'il en reste, pourrait rivaliser avec l'habileté de ces êtres répugnants dans les profondeurs de la terre. Vous seriez assaillis et défaits.

Et cela était bien vrai, car les Gobelins sont de redoutables ennemis pour quiconque n'est pas habitué à combattre dans les galeries, sous les mines, en Moria.

- Si nous faisons quelque actions dans votre intérêt, dans l'intérêt des peuples dits "libres", ce sera parce que cette actions sera d'un intérêt direct pour notre race également, celle des descendants de Durin. Comme je l'ai dit, une chose en son temps: reprendre une partie ou la totalité du Khazad-dûm de jadis en premier lieu... après nous verrons bien.

Puis de terminer:

- Mais plus encore que les éventuels Gobelins, ce seront les portes closes des Nains qui entraveront votre passage, je le crains. Je ne reviendrai pas sur ma décision.


Le Conseil de Cavenain 224464Thesignature

The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rustor Erumelgos
Haut Prince des Elfes
Rustor Erumelgos

Nombre de messages : 1160
Age : 29
Localisation : Dans mes pensées....

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -:
- -:

Le Conseil de Cavenain Empty
Le Conseil de Cavenain EmptyMer 3 Sep 2008 - 19:50
Un des suivants elfes d'Arminas murmura plusieurs phrases bien audible malgré tout.

- Et que seront vos portes, même de mithril , face à une armée en déroute, sans chef pour les retenir, et sans autre but que la fuite, fils de la boue...

Arminas se retourna avec colère.

- Saemon ...

L'escorteur s'inclina.

- Excusez le, certains sont particulièrement sensibles... Gardez vos portes ouvertes, et les peuples libres vous aiderons s'ils le peuvent à vider la moria... Ca sera tout... pour le moment.

Arminas s'inclina calmement et sortit, il ne se retournerait plus..
Dans le silence et avec une vitesse hallucinante, la petite délégation sortit des mines vers des buts mystérieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dalin Balrim
Seigneur Nain
Dalin Balrim

Nombre de messages : 24

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain
- -: 101
- -:

Le Conseil de Cavenain Empty
Le Conseil de Cavenain EmptyMer 3 Sep 2008 - 19:54
Hadhod, Seigneur de la Moria, venait de faire tomber sa sentence. Quelques minutes après alors que les débats étaient relancés, Dalim sentit le vieux conseiller des Balrim se glisser derrière lui. Chuchotant à voix basse, Dalim écouta attentivement celui qui avait vu passer son grand-père et son père sur ce fauteuil.

"Maître Dalin, peut être devriez vous rencontrer cet Ambassadeur Elfe à l'écart, dans votre demeure. Il serait profitable pour la maison des Balrim d'aller dans le sens de l'ouverture. Ainsi notre pouvoir s'étendra au delà des sphère politique de Khazad-Dùm."

Dalin écarquilla les yeux, et du se forcer à chuchoter.

"Suffit! Golam, même si tu sais que je pense que clore les Portes est une erreur, c'est la décision de Hadhod Croix-de-Fer qui s'impose. Et je ne comploterait pas dans son dos."

Dalin réflèchit un instant et fit mine de changer d'avis et de se fier aux dires de son mesquin de conseiller.

"Soit, je renconterait cet Elfe. Cours lui proposer et enmène le dans ma demeure."

Ravi de lui, Golam Balrim disparut dans l'ombre.

Dalin jeta un coup d'oeil à son Seigneur, qui avait remarqué l'échange discret qu'il venait d'avoir avec son conseiller. Mal à l'aise, et pourtant confiant en son plan, la parole du Seigneur Balrim ne faillirait pas. Il ne comploterait pas dans le dos de son suzerain.

N'ayant pas écouter, car il s'était concentré sur les chuchotement de son conseiller, Dalin découvrit, parmis les Elfe, un Homme.
Un Homme qui apperement n'avait pas la langue dans sa poche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rustor Erumelgos
Haut Prince des Elfes
Rustor Erumelgos

Nombre de messages : 1160
Age : 29
Localisation : Dans mes pensées....

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -:
- -:

Le Conseil de Cavenain Empty
Le Conseil de Cavenain EmptyJeu 4 Sep 2008 - 11:54
Arminas se retourna, un nain semblait leur courir après... Un de ceux qui l'accompagnait lui addressa la parole.

- Arminas, tu sais bien que je n'ai pas le temps pour discuter encore et encore avec les fils de la terre...

L'elfe sourit calmement.

- Nous nous en sortirons bien seuls... tiens, cela te seras sans aucun doute utile...

L'autre acquiésa et glissa la fiole que lui tendait Arminas dans sa cape. Il salua alors et s'éloigna à pas vifs vers la sortie.

- Vous vouliez me parlez seigneur nains ?

Arminas avait mit dans son ton à la fois de la douceur et de l'étonnement melé à une pointe de cynisme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
Hadhod

Nombre de messages : 3181
Age : 27

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Le Conseil de Cavenain Empty
Le Conseil de Cavenain EmptyJeu 4 Sep 2008 - 19:22
Le Conseil de Cavenain Bordurewr8

Le Conseil de Cavenain Leovt1n dit que le présent du Prince Rustor demeura longtemps dans la salle du Trône sans être utilisé par un Nain, mais qu'Oïn, le plus sage, incita plus tard Hadhod à appeler la hache "Fraternité" dans la langue Khuzdul, et que le Seigneur n'acquiessa qu'à contrecoeur. Mais quel est ce présage, et cette arme sera-t-elle portée de nouveau un jour? Nul ne le sait...

Le Conseil de Cavenain Bordurewr8


* Bon débarras... se dit Hadhod. A présent, nous pouvons continuer le Conseil de manière à peu près normale... *

La remarque de Saemon avait fait étincelé les yeux de Hadhod et cherché à reprendre Barazanthatûl. Mais Zoltan, qui en avait la garde, n'était pas à porté de main, et Arminas avait pu calmer cet Humain dégénéré, puis tous étaient sortis.

Les Elfes et l'étrange Homme qui les accompagnaient étaient, semble-t-il, partis vers la sortie des mines, comme leur avait enjoint le Seigneur des lieux, et ils retourneraient sans doute vers leurs guerres septentrionales sans occasionner plus de trouble ici. C'était, tout du moins, ce qu'estimait le fils de Trehod; mais la tête emplies de soucis et de projets, il n'avait pas vu Golam Balrim se glisser furtivement dans les ombres au-delà du seuil de la Salle.

- C'est fou ce que les Elfes mettent en valeur la beauté de nos mines par leur abscence...

Cette phrase n'aurait certes pas plû à Arminas, ni à aucun autre de ses congénères, bien que s'il l'avait entendue il ne se serait sans doute pas énervé, et se serait contenté de répondre par la pitié ou autre chose de se genre, coutumier à sa dite "sagesse". Mais cela n'arriverait pas, trop profondément la délégation avait-elle évoluer dans les galeries avant que Golam la rattrape.

- Amis, conseillers, compagnons de la Maison de la Croix-de-Fer - deux seulements étaient conviés au conseil - , guerriers Nains... Je pense que nous devons frapper un grand coup! Notre nombre n'est guère plus grand qu'une avant-garde du temps de la grandeur de Durin, mais assez important tout de même pour reprendre une partie de Khazad-dûm. Bien des salles sont aux mains de cette engeance diabolique et immonde que sont les Gobelins.

Il frappa du poing sur l'accoudoir du Trône et se leva une nouvelle fois.

- Il est temps d'avoir notre Revanche!


Le Conseil de Cavenain 224464Thesignature

The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dalin Balrim
Seigneur Nain
Dalin Balrim

Nombre de messages : 24

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain
- -: 101
- -:

Le Conseil de Cavenain Empty
Le Conseil de Cavenain EmptyJeu 4 Sep 2008 - 23:53
Golam venait de rejoindre les quelques Elfes de l'Ambassadeur, et discuta brièvement avec un Elfe. Puis quand Arminas se tint enfin devant lui, fort de l'orgeuil que sa taille lui procurait, Golam Balrim se délecta à remettre le message qu'il avait suggéré à son Maître. Car c'était en réalité lui qui régnait sur la maison des Balrim, lui qui en manipulant Dalin et ces ancêtres guiderait les siens jusqu'au trône de la Moria. Ah oui, vraiment. Golam était le meilleur, et jamais il ne pourrait penser autrement.

"Sire Ambassadeur. Au nom du conseiller Dalin Balrim je vous pris de recevoir quelques humbles excuses pour cet accueil pour le moins glacial. Mon maître vous incite en sa demeure. Vous pourriez reconstituer quelques unes de vos forces en attendant mon maître, qui sera fort aise de vous trouver. Et croyez moi, il se peut que le clan des Balrim serve votre intéret et celui de votre Armée Unifiée. Car notre famille à la main longue et possède certaines cartes qui pourrait être utile à des armées en quête de retraite."

Si on ne savait pas y faire avec ces Nains Politiciens, on aurait put croire que Golam avait tout débité d'une seule respiration. Satisfait d'avoir si bien servit la cause des Balrim, ce qui pour lui ne signifiait qu'une seule chose, servire SA cause, Golam regardait Arminas avec un air légèrement hautain, mais sur sa figure mesquine s'étirait un chaleureux sourire forgé par les choppes de bière qui certains soir défilaient par centaines entre ses lèvres.

"Sire Arminas, acceptez vous l'offre de mon maître, le conseiller Dalin?"
_____
__________

Dans la salle du conseil, Dalin s'effaçait de plus en plus. Car il n'avait pas son mot à dire en matière de stratégie militaire. Désormais les généraux entraient en action. Mais tout jeune qu'il était, et tout curieux. Le Seigneur des Balrim écoutait tout avec une attention certaine, se permettant parfois même de poser quelques questions.

"Seigneur, le pont constitue donc la zone la plus facile à défendre. Pourquoi ne pas dégarnir les Khazad en faction pour les réaffecter à des zone de plus grande importance?"

Dans la salle, quelques généraux grognèrent de l'incompétence de Dalin. Mais il crut apercevoir un sourire sur les lèvres du général Bahïn assis non loin du Seigneur de la Moria et de son trone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rustor Erumelgos
Haut Prince des Elfes
Rustor Erumelgos

Nombre de messages : 1160
Age : 29
Localisation : Dans mes pensées....

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -:
- -:

Le Conseil de Cavenain Empty
Le Conseil de Cavenain EmptyVen 5 Sep 2008 - 15:14
Arminas sourit avec autant de franchise que le nain en face. Sa longue existence l'avait déjà vu participer à de nombreuses intrigues politiques ou politiciennes. Il ne savait pas vraiment si il pouvait accepter cette proposition sans bafouer l'autorité d'Hadhod. Mais le nain l'avait accueilli avec une telle froideur qu'il songeait sérieusement à passer outre cette argument... De plus, si le nain disait vrai, ce serait une faute contre l'armée réunifiée que de refuser cette entrevue.

- Les nains ont choisi leur représentant, quelque soit leur choix, et même si je le condamne, je me dois de le respecter... En d'autre mots, si je devais rencontrer un autre représentant, il faudrait qu'il soit choisi et mandaté par l'ensemble des nains de Khazad Dum .. Ce qui n'est pas le cas je crois du seigneur Balrim ...


Le sourire du nain s'estompait au fil des paroles de l'elfe, tandis que celui d'Arminas suivant la croissance inverse.

- Néanmoins, il se peut que ma méconnaissances des lieux m'aie poussé , fortuitement en sa demeure tandis que bien innocemment je tentais de quitter votre royaume... Me... comprenez vous bien ?

Arminas insista sur la dernière phrase, il voulait éviter tout incident diplomatique, et tenait à ce que sa visite officieuse soit de plus inconnue des autres nains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
Hadhod

Nombre de messages : 3181
Age : 27

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Le Conseil de Cavenain Empty
Le Conseil de Cavenain EmptyVen 5 Sep 2008 - 18:58
Le Conseil de Cavenain Bordurewr8


Le Conseil de Cavenain Lebhc6ahïn avait certes souri à la remarque de Dalin, le politicien, celui qui, s'il était absolument inconnu dans un domaine, c'était le combat, le domaine militaire. Le Général de la Croix-de-Fert répondit derechef:

- Allons donc, Seigneur Dalin! Oubliez-vous la fonction première des gardes du Khazad? Oubliez-vous la signification du mot Khazad? Ce n'est pas pour rien que cette faction soit nommée ainsi: elle est censée défendre Le Nain, Le Khazad, Le Seigneur de la moria, autrement dit. S'il part en guerre, sa garde ira avec lui. S'il reste, elle restera aussi, mais le danger...

Hadhod coupa la phrase de son second...

- Le danger n'est pas négligeable, je le sais, mais pour moi un Seigneur doit avoir un minimum de courage et de respect envers son peuple. La question ne se posera plus: j'irai en guerre avec mes guerriers, dusse-je ne pas revenir. Mais, si le rôle de la garde Khazad est de protéger le Roi, il peut cependant revêtir plusieurs formes. Le Pont est une défense plus que stratégique, aussi ne devrions-nous pas le laisser sans grande défense.

- Certes, dit Bahïn, imperturbable.

Et son Seigneur de reprendre:

- Ces gardes-ci excellent particulièrement lorsqu'il s'agit de tenir une position; le pont semblera donc leur convenir au mieux... La défense de nos salles également. Mais une partie viendra en expédition, menée par le lieutenant Khazadîr ici présent.

Oïn III n'avait guère parlé depuis le début du conseil, mais toute chose a un début:

- Je pense que le conseiller Thorik sera d'une grande utilité à cette expédition. Ses connaissances des choses qui furent apporteront un grand bien.

Très humble, cet Oïn, très humble, car lui-aussi était un puits de savoir... et lui-aussi partirait avec Hadhod.


Le Conseil de Cavenain 224464Thesignature

The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dalin Balrim
Seigneur Nain
Dalin Balrim

Nombre de messages : 24

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain
- -: 101
- -:

Le Conseil de Cavenain Empty
Le Conseil de Cavenain EmptyVen 5 Sep 2008 - 19:15
Si Golam se décomposa quand l'ambassadeur releva "l'illégitimité" des Balrim, il fut pour le moins ravi de la réponse affirmative de l'Elfe.

"Je vous ais bien compris. Sachez que le conseiller Dalin vous en remercie d'avance."

Sur ce il fit signe à la troupe de le suivre. Mais douteux, il jetait des regard circonspect à chaque croisements. Mais enfin de compte, la zone re-concquise n'était pas si étendue que ça. Et il y a encore une saison, on entendait tout le temps quelques cris de Gobelins à l'autre bout de la Grande salle de Cavenain. Mais aujourd'hui, tout était silencieux. Golam, aussi soupçonneux qu'imbu de sa petite personne menait l'ambassadeur vers la demeure de Dalin Balrim.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Le Conseil de Cavenain Empty
Le Conseil de Cavenain Empty
Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le Conseil de Cavenain
» DE GABRIEL BIEN AIME A MARC BAZIN LES PRIMAIRES SANG UN CONSEIL ELECTORAL !e
» Organigramme du conseil des grands maîtres.
» La dérive antidémocratique du Conseil Electoral Provisoire Haitien
» Collaboration Monastère et Conseil d'Artois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Les Terres du Milieu - :: Chez les Nains :: La Moria :: Khazad-Dûm-
Sauter vers: