[Sondage officiel] Les scénarios

Aller en bas 

Que trouvez-vous intéressant dans un scénario ?
De l'action et de l'aventure
13%
 13% [ 29 ]
Des combats épiques
8%
 8% [ 19 ]
De la réflexion/des énigmes
8%
 8% [ 19 ]
Des discussions/pourparlers
6%
 6% [ 14 ]
Des récompenses uniques
7%
 7% [ 16 ]
Une intrigue originale
13%
 13% [ 30 ]
Une intrigue simple
1%
 1% [ 3 ]
Du mystère
11%
 11% [ 24 ]
Des rebondissements jusqu'au dénouement
11%
 11% [ 24 ]
Des interractions avec les joueurs
12%
 12% [ 27 ]
Des interractions avec les MJs
9%
 9% [ 21 ]
Autres (précisez)
0%
 0% [ 1 ]
Total des votes : 227
 

Radamanthe
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
avatar

Nombre de messages : 3567
Localisation : Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 53 ans
- -:

Mar 25 Aoû - 18:03
Vous vous souvenez peut-être du sondage "Quelle est la région que vous trouvez la plus intéressante pour le RP" qui avait donné lieu à un développement massif de l'Arnor. Dans le même genre, nous vous invitons à répondre à notre question "Que trouvez-vous intéressant dans un scénario ?"

NB : Plusieurs choix possibles !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Forlong
Tribun Militaire d'Arnor
Tribun Militaire d'Arnor
avatar

Nombre de messages : 2982
Age : 25
Localisation : Rhûdaur
Rôle : Vieux loup au service du Royaume du Nord

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan d'Arnor
- -: Quarante Ans
- -:

Mar 25 Aoû - 19:11
Si je peux me permettre de dire quelque chose et non seulement voter ^^

Je trouve qu'un bon scenar doit avoir des etapes bien definies; d'apres mes experiences je sais que les joueurs ont tendance a rester bloques sur une etape: par exemple un voyage, une discussion, ou un combat. Dans ces cas la quete devient vite trop longue, et souvent saoulante.

Un bon scenar d'apres moi ne doit pas etre trop long. Les joueurs ont souvent des projets particuliers pour leurs personnages, ou veulent gouter au RP dans differentes regions et situations. Rester bloquer dans un scenario pendant plusieurs mois peut etre plutot irritant.

Le scenario organise par Aldarion, lorsqu'on recherchait l'epee antique du roi de l'Arnor, m'a beaucoup plu. Le principe de recompenses telles que des artefacts ou de l'argent peut donner un peu de piment au scenario, et donner des possibilites de developpement pour plus tard.

L'action est quelque chose de necessaire, une quete consistant seulement de dialogues devient assez vite ennuyante, me semble t'il Wink
Les combats les plus interessants sont ceux menes contre des pnjs specifiques, plutot que contre des soldats sans identite. Un duel contre un pnj joue par un MJ est beaucoup plus excitant que tuer 20 orcs joues par soi meme.



Membre des Orange Brothers aka The Good Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gebir
Seigneur de Pinnath Gelin - Earkano, Maître des Mers et des Semi-Eunuques
avatar

Nombre de messages : 297

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme
- -: 37 ans
- -:

Mar 25 Aoû - 20:16
Moi je trouve que les meilleurs des scénarios sont ceux qui impliquent les gens dans leur compétence respective et qui interagissent entre eux. Faire un scénario où chacun est à droite à gauche et ne se parle jamais ce n'est pas intéressant.
Aprés un bon scénario dans ce genre de forum ( médieval fantastique), c'est de l'action mais surtout de l'aventure. Pourquoi? Tout simplement parce que il faut que chacun vive quelque chose de particulier. Je ne vois pas l'intérêt de faire un rp avec une journée de travail et le soir à la maison Laughing


Bon maintenant je parle plus personnellement, For Me, il faut des combats épiques car c'est là que je préfère mes personnages, là où on rigole le plus ( N'a qu'une couille) et là on vois le plus de posts longs et intéressants. Et puis deuxièmement c'est une intrigue compliqué et étoffé qui se dévoile en allant. Il faut que tout se déroule tout doucement mais toujours sur le même voile de suspence Laughing(ceci n'est pas une faute d'orthograhe c'est fait exprés).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flosi
Forgeron Nain
Forgeron Nain
avatar

Nombre de messages : 291
Localisation : Khazad-Dûm, vieille mine de mithril
Rôle : Forgeron de Khazad-Dûm

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain d'Erebor
- -: 160 ans
- -:

Mar 25 Aoû - 20:41
Pour un bon scénario il faut, pour moi, de l'originalité et de la diversité au niveau de ses protagonistes.

J'aime bien le coté récompenses uniques ou chasse au trésor genre la quête d'Aldarion.

Citation :
L'action est quelque chose de necessaire, une quete consistant seulement de dialogues devient assez vite ennuyante, me semble t'il
Les combats les plus interessants sont ceux menes contre des pnjs specifiques, plutot que contre des soldats sans identite. Un duel contre un pnj joue par un MJ est beaucoup plus excitant que tuer 20 orcs joues par soi meme.

Tout à fait d'accord avec Forlong. ( les polonais se rencontrent éhé )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gallen Mortensen
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
avatar

Nombre de messages : 1569
Age : 41
Localisation : Minas Thirith
Rôle : Vice Roi du Rohan

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 31 ans
- -:

Mer 26 Aoû - 13:38
bonjour à tous;

Pour moi un bon scenar a comme fondation une idée originale, des interactions entre PJ et le conteur. Ce qui important est de laisser des "moment de bravoure" pour les PJ: bataille, négociation apres, etc...

la description des combats et des lieux est primordiale pour se plonger dans le récit.

Et de l'aventure on est dans les terres du milieu, par Sauron Smile


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isorfin Elredith
Noble du Gondor
Noble du Gondor
avatar

Nombre de messages : 7

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: 80 ans
- -:

Mar 18 Déc - 3:24
Etant un gros gros fan de RP depuis au moins 5 ans, de part mon expérience personnelle et ayant commencé dans la jungle impitoyable des RP sur le web je peux dire que des RPs tout le temps pareil c'est plus ou moins vite ennuyant. Autant pour les RPs gnangnans de la journée de travail ou la vie à la maison que pour les RPs épique.

L'action est primordiale dans un RP. Mais action n'est pas synonyme de combat ou de guerres. Par contre cela peut-être : une discussion houleuse, une convalescence, une déprime, une recherche, une énigme, un espionnage, une séduction, un malaise, etc ... Ainsi le RP journée de travail comme le RP épique deviens de suite intéressant.
Vient après la pôle position, l'imprévu. Certes une trame est nécessaire - quoique par expérience j'en ai fais plein de RP où il n'y avait même pas de trame - mais il ne faut rien prévoir. Sinon il n'y a aucune surprise et les actions perdent tout leurs charmes.

Sur un jeu web ne nécessitant aucun téléchargement et prônant fortement le RP médiéval réaliste j'ai un personnage que je fais évoluer depuis...deux ans. Ce personnage est fortement mystérieux et j'aimerai - peut-être car rien n'est sûr - m'appuyer sur le perso en question pour en créer un sur MT.
A titre d'information, mon personnage a eu son champs, de multiples femmes, de multiples enfants dont certains morts, complote, côtoie des brigands alors qu'il est noble, est conseiller comtal, conseiller municipal, tribun (rôle RP et HRP), responsable de la défense bénévole de sa ville, fondateur d'une agence de renseignement privée - pour pas dire détective privée - ancien officier royal, ... Tout ça pour dire que le RP s'arrête là où l'imagination s'arrête. Il faut oser, imaginer, surprendre, se surprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryad Assad
Espion de Rhûn - Vicieux à ses heures perdues
Espion de Rhûn - Vicieux à ses heures perdues
avatar

Nombre de messages : 1837
Age : 25
Localisation : Pelargir
Rôle : Humaniste

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain
- -: 36 ans
- -:

Mar 18 Déc - 7:13
Je ne peux qu'être d'accord avec ton analyse sur ce qu'est un "bon RP" si on peut s'exprimer en ces termes. J'ai aussi la conviction qu'il faut autre chose que simplement un récit d'une simple journée. Il y naturellement plus d'intérêt à développer des intrigues et des situations complexes qu'à raconter une journée tout à fait banale.

Et pourtant, il ne faut pas oublier que la vie d'un personnage n'est pas faite que de passages aussi intenses que ceux que tu cites : espionnage, complot, etc... Il y a bien des journées qui s'articulent autour d'un métro-boulot-dodo (chevo-boulot-dodo, pour coller davantage à l'époque Wink), et il ne faut pas non plus oublier le plaisir simple qu'il y a à décrire une journée qui l'est tout autant. Un personnage qui se lève le matin, part au travail, se donne avec passion à son activité, et enfin retourne chez lui pour y voir sa famille. Je pense même que c'est un challenge encore plus difficile que de rendre intéressant ce qui nous parait parfaitement naturel. Challenge encore trop difficile pour moi, mais que j'espère bien pouvoir relever un jour ^^.

Maintenant, pour ce qui est de ton intégration sur MT, je pense - mais ce n'est que mon avis, hein ^^ - que tu devrais laisser de côté ton ancien personnage. Il appartient à un tout autre univers, a suivi une voie tout à fait différente, et a évolué pendant deux ans dans une direction qui est la sienne propre. Les interférences peuvent exister entre un même personnage à cheval sur deux forums, car il aura peut-être tendance à évoluer de la même façon, à rencontrer les mêmes personnes, alors que tout l'intérêt est bien entendu de se laisser porter par son imagination.

Je rebondis d'ailleurs sur ce que tu dis à propos de l'imprévu, et je me permets d'apporter une correction sémantique qui m'apparaît importante. Autant je suis d'accord avec toi quand tu dis que l'imprévu est la clé dans un RP, autant je crois qu'il faut prévoir par ailleurs. Cela peut paraître un paradoxe, mais j'ai la conviction que c'est de là que vient le véritable imprévu qui donne l'inspiration.

Soit un chef militaire qui attend la bataille, mais qui ne prévoit rien. Il sait que deux armées vont s'affronter, mais il ne met pas ses troupes en place. L'imprévu peut survenir sous la forme d'un piège, d'une attaque surprise, d'une trahison. Il n'a rien prévu, donc il a, dans un sens, tout prévu. Le piège est évité car il ne tombe pas dedans. L'attaque surprise est déjouée car il n'a pas déployé ses forces. La trahison matée car il n'a laissé aucun point faible.

Soit la même situation avec un chef militaire qui déploie son armée en ordre de bataille, dispersant les contingents au gré de la stratégie pré-établie. Il prévoit que la bataille va se dérouler d'une certaine manière, et anticipe les mouvements de son adversaire. Mais l'imprévu survient quand même (et heureusement, d'ailleurs Wink). Le piège, il tombe dedans car il a pris le risque de considérer une option. Cela dit, il peut se débattre pour s'en sortir. L'attaque surprise va probablement viser le point faible de son armée. Imprévu difficile à gérer, mais pas impossible. La trahison va changer l'équilibre des forces, mais cela signifie-t-il nécessairement la défaite ?

Je pense que tout le monde prévoit, à l'échelle individuelle, et qu'il serait irrationnel de ne rien prévoir, ou de ne rien vouloir prévoir. Je me lève ce matin - je suis d'ailleurs un peu dans le pâté, mais passons - avec un objectif précis en tête. Je sais que ce midi je vais manger des pâtes-knackis, que cet aprem sera consacré aux révisions, et que ce soir je vais avoir envie de travailler mais que je vais me laisser emporter par l'appel des arts-martiaux, et qu'on va faire une petite séance d'entraînement. Et c'est là que les imprévus surviennent. Ou surviendront, puisque le scénario décrit a été planifié des centaines de fois dans ma tête, et à chaque fois je me laisse distraire par des imprévus qui, bien que prévisibles, restent délectables. Peut-être que malgré toutes mes prévisions, je vais me rendormir après avoir posté ce message (pas improbable), ou bien encore que ce midi je vais être invité à manger ailleurs que chez moi (très improbable ^^) ou encore que l'entraînement de ce soir va être bien plus difficile que prévu (hautement probable Very Happy).

Rendre intéressant ce qui ne l'est pas a priori, rendre intriguant ce qui peut paraître banal, rendre compliqué ce qui paraît simple, déconstruire ce qui a été planifié tout en respectant la logique des choses, c'est tout cela qui donne encore davantage de profondeur à un RP, davantage de poids. Car la vie, ce n'est pas simplement comploter, être déprimé, participer à une quête ou à une activité comme celle-ci. Ce sont les évènements dont on se souvient le plus, question de priorité dans sa tête, mais je ne suis pas certain que ce soient les éléments qui nous façonnent le plus. Ce serait comme dire qu'un contrôle de maths est plus déterminant que la dizaine de cours qu'on a reçus auparavant. Les cours se ressemblent tous, semblent monotones et longuets, mais ce sont bel et bien eux qui font progresser, même si au final on se souvient du devoir facile ou difficile, et de la note bonne ou catastrophique.

Tout ça pour dire que ton personnage qui existe à part le forum a une histoire propre. Une histoire très développée, peut-être même un peu trop à mon goût mais cela n'engage que moi. Il remplit de nombreuses fonctions, a de nombreuses prérogatives, et en même temps devient par quelques aspects en contradiction avec lui-même. D'où la nécessité de prévoir.

Aucun jugement de valeur de ma part, simplement une analyse a posteriori de décisions dont j'ignore totalement les motivations. Je me permets simplement de soulever quelques points qui m'apparaissent comme intéressants. Sa situation déterminante selon moi est celle de son origine sociale, à savoir la noblesse. Noble, il occupe des honores comme tout noble qui se respecte, à savoir les offices royaux, les charges locales, etc... Mais son objectif n'est-il pas davantage de s'élever dans la hiérarchie nobiliaire ? De se rapprocher davantage de l'origine du pouvoir pour en tirer des avantages ? D'intriguer, de comploter ?

Or il traite avec des brigands, il fonde une agence de renseignement privée. Des choses qui d'ordinaire ne sont pas de l'intérêt des nobles, qui ont une tendance à déléguer (et qui de fait créent de l'emploi et paient l'ISF oO). Comme je disais, je ne remets pas en cause l'évolution de ton personnage (je vois pas de quel droit j'aurais à le faire, d'ailleurs ^^), mais je trouve juste ton exemple particulièrement intéressant. Je n'attends pas de justifications particulières de ta part, je sais très bien que le contexte justifie au moins à lui-seul les décisions qui ont été prises, et je ne souhaite pas te forcer à tout exposer en détail ici ^^.

Bref, "la conclusion vite !" entends-je crier derrière moi :

Comme tu le dis, "il faut oser, imaginer, surprendre et se surprendre". Je crois que la formulation est parfaite, et qu'il n'y a absolument rien à redire là-dessus. Il s'agit de l'essence même du RP et, je crois de la vie en général. Un peu philosophique pour le coup, mais pas très loin de la réalité telle que j'aimerais qu'elle soit. Cependant, nous érigeons tous des barrières mentales, construisant autour de nous un carcan qui conditionne notre pensée. Comme je l'avais écrit il y a un moment déjà, dans la bouche d'un de mes personnages : "ce que tu appelles Liberté n'est qu'une cage un peu plus grande". Un peu sombre comme manière de penser, mais finalement assez honnête. J'espère ainsi avoir fait tomber la barrière de l'imprévu qui, intrinsèquement, peut surgir de n'importe où, même et surtout de ce qui a été prévu (les batailles sont l'exemple le plus parlant de prévisions qui tournent à l'imprévu total, et d'anticipations savantes qui se jouent au final à un cheveu ^^).

En quelques mots je te dirais juste "Bienvenue à Minas Tirith" ! J'ai conscience que pour le coup, l'accueil est peut-être un peu spécial, et j'espère ne pas avoir été discourtois dans mon message, ou t'avoir un peu froissé (j'ai tendance à oublier de faire attention avec si peu de sommeil, donc je te le dis, je n'ai nulle intention de t'attaquer, simplement de discuter Wink).

Et je rajouterais : "Ose, imagine, surprends, surprends-toi" et crée-nous un super personnage totalement inédit qui vivra longtemps de belles aventures sur notre forum !

Ma boîte à MP est ouverte pour toute question, et envie de discussion dans le genre (j'apprécie sincèrement ce genre de conversations Wink), donc n'hésite pas à me solliciter ou à solliciter n'importe lequel des colorés en cas de besoin.

A très bientôt !

Ryad.


Membre des Orange Brothers aka The Bad Cop

"Il n'y a pas pire tyrannie que celle qui se cache sous l'étendard de la Justice"

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sighild Baldrick
Adepte des Arts Secrets
avatar

Nombre de messages : 232
Age : 27
Localisation : Va savoir...
Rôle : Mage/Sorcière

~ GRIMOIRE ~
- -: Semi-Elfe
- -: 115 ans (23 ans humain)
- -:

Mar 18 Déc - 7:24
Comme le disait Forlong, un bon scénario se doit d'avoir différentes étapes, de suivre une trame. Pour avoir participé à deux quêtes sur ce forum (et à d'autres dans d'autres forums) je pense que la gestion du temps (pour les réponses) est importante, cela peut vite démoraliser les joueurs d'attendre plusieurs mois avant de répondre, on en perd aussi le fil. Pour ma part, il m'est déjà arrivé de relire les posts après une longue attente (je ne lance pas non plus la pierre, tout le monde a une vie).

Ensuite, je suis d'accord que des combats épiques sont nécessaires (je salue le sens de l'humour de l'ami Gebir la pendouille ^^), seulement, je pense qu'un scénario ne se fonde pas que sur cela. Certains personnages ont plus de facilité que d'autres pour le combat. Un exemple tout simple (et désolée si je fais un cliché) : un hobbit a certes du courage, mais ne serait-il pas efficace dans une équipe pour résoudre des enigmes? On peut tout aussi bien prendre un paysan humain ou quelqu'un qui ne combat très peu ou pas du tout. Ce que je veux dire c'est qu'une quête se doit d'être polyvalente, du combat pour les monocouilles et de la réflexion pour les masochistes ^^ (oui, ça fait un peu bobo de réfléchir...pas que pour des consanguins Hash'). Le forum n'a pas que des brubrutes dans ses effectifs.

Le dialogue entre les membres est fondamentale (oui, sans dialogue on joue aux devinettes pour comprendre?) mais oui, il faut faire attention à ce que les dialogues ne soient pas inutiles.

Le rôle du MJ est à mon sens important, car il modère les redondances et est garant de la cohérence des RPs.

J'aime aussi être surprise en RP, c'est plus drôle quand il nous arrive des imprévus.

Humm après je pense avoir fait le tour ^^.


Bonne apétit au passage Ryad Smile c'est trop bon les pâtes et les knackis (et aucun jeux de mots ni sous entendu là dessus!)





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isorfin Elredith
Noble du Gondor
Noble du Gondor
avatar

Nombre de messages : 7

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: 80 ans
- -:

Mar 18 Déc - 13:03
Faire un RP sur une journée "banale" - aucun journée n'est banale car les jours se suivent mais ne se ressemble pas - devient un peu plus simple quand on sait le faire. Bien sûr il faut à tout prix éviter le RP bisounours "X se lève, déjeune, part travailler, reviens du travail où il a mangé à midi, mange, se couche". Les RPs comme ça son drôle à lire. Je suis modérateur (là bas s'est censeur) sur ce jeu où il y a des milliers de personnages. Et je peux vous dire que des RPs comme ça j'en vois tout les jours ! Et il n'y a aucun intérêt. Par contre raconter un évènement - ou plusieurs - , une ou des pensée, une ou des découverte et tout plein d'autres choses de manière à retenir l'attention du lecteur et rendre ces évènements/pensées/découvertes/tout à la fois important rend ce/ces RP très plaisant à lire. Il faut aussi savoir s'en servir dans le reste de la vie du perso. Ce qui rend la chose encore plus importante.

Bien sûr que c'est plus simple à écrire un RP - je prend cet exemple toujours - épique. L'inspiration vient généralement plus rapidement car il y a plus de choses à écrire. Mais un RP "journalier" à lui aussi beaucoup de choses pour écrire. Il suffit juste de se pencher dessus. C'est là où on reconnait une belle plume. Attention je ne dis pas bon RPiste mais bien belle plume. Un bon RPiste est comme cela indique une personne bonne en RP mais pas forcément dans tout les domaines d'écriture. Quand à la belle - ou bonne c'est pareil - plume la personne sait écrire ce qu'on lui demande. Je ne dis pas en être une - c'est à vous d'en juger - mais prenons exemple sur moi même. J'écris beaucoup. J'ai même commencé à 7 ans - et j'en ai 18 - avec un premier poème remplit d'humour et de réflexion de gosse. Je sais écrire une histoire courte comme longue, une suite d'histoire, un point de vue, un poème, une fable, une réflexion, ... J'écris même actuellement un livre. Je ne dis pas non plus savoir tout écrire mais j'y travaille en m'y exerçant.
La clé de l'écriture est d'oser. Sans oser on ne fait pas d'erreur. Sans erreur on n'apprend pas.

Venons à ce que dit Sighild : "Ensuite, je suis d'accord que des combats épiques sont nécessaires [...] seulement, je pense qu'un scénario ne se fonde pas que sur cela."
Je pense pareil. Tout les scénarii ne doivent pas être fonder que sur des combats et forcément sur des combats. Créer un scénario avec une intrigue, un scénario de trahison, un scénario "A la recherche du gosse perdu dans le château" ou encore "A la recherche du gosse qui a fait tomber le Roi", etc. Il y a tout plein de chose et pas que des batailles.
J'ai fais du RP sur d'autres forums LSDA et je les ai vu décliné. A mon avis, la cause fut un trop plein de combat qui ont démotivé les joueurs. Et c'est pareil pour tout les forums/jeux (car il en existe) RP. Il faut du combat mais pas non plus tout le temps. Il faut pouvoir développer son personnage et pas que son côté guerrier.

Toujours du même : "Le dialogue entre les membres est fondamentale (oui, sans dialogue on joue aux devinettes pour comprendre?) mais oui, il faut faire attention à ce que les dialogues ne soient pas inutiles."
Aucun dialogue n'est inutile. Ça s'appelle l'interaction. IRL quand vous dites bonjour à quelqu'un c'est inutile ? A mon avis non. C'est une approche et ça permet une possible discussion. Aucun mot dit IRL est inutile. Et RP parlant c'est pareil.

Encore du même : "Le rôle du MJ est à mon sens important, car il modère les redondances et est garant de la cohérence des RPs."
Oui et non. Oui car ce n'est pas inutile et non car ce n'est pas indispensable. Je ne dis pas que "les MJs célemal" mais je dis que comme les forums/jeux RP sans MJ le système a des faiblesses.
La principale : ne pas permettre aux joueurs de faire ce qu'ils veulent.
Sans MJ : Que ça parte n'importe comment et qu'on voit des personnages mort revenir "komparmagi". Cette faiblesse viendrait pour les forums RP tel que celui-ci car il y a un cadre RP très définit.

Pour revenir à ce que dis Ryad sur mon intégration à MT. Bien sûr que je ne calquerai pas mon personnage sur celui dont j'ai parlé. C'est deux cadre RP différents. L'un est fantastique l'autre est réaliste (bien qu'il y est volontairement des incohérences) se passe à la renaissance en 1460. J'essaierai juste de penser pareil sa création. C'est à dire le faire mystérieux et après le développer au fil des RP.
Ensuite tu dis certaines choses sur le personnage (qui au passage s'appelle Jehan Pendragon dit Lovénio). Je comprend ton point de vue. Mais nous ne sommes pas à la noblesse de paraître (au temps des derniers Louis) mais à la noblesse de mérite bien qu'il existe la noblesse vénale. C'est toujours du copinage et du paraître mais les actions comptent. Et les nobles ne sont pas tous saint et ne font pas toujours des choses bonnes. Jehan y est un magouilleur - pour info, deux personnages ne le subissent pas : sa soeur et sa marraine ; par contre ses deux frères, ses "amis", ses ennemis à qui il voue une haine farouche le subissent - , assassin, violeur, ancien homme de main qui se fait paraître pour quelqu'un de bien donc il cherche à avoir des responsabilités et à côtoyer la haute noblesse.
Et pour te répondre : oui il délègue. Pour l'agence de renseignement privée il l'a fondé et ne fait que la diriger et ramasser l'argent et la gloire qui en découle.
De plus s'il traite avec des brigands c'est pour écarter ses adversaires. Les magouilles c'est son truc. Les nobles sont ainsi.

Quand tu dis qu'il a une histoire très développée et un peu trop à ton goût je ne peux que te répondre que j'ai énormément développé mon personnage. Deux ans d'aventures, deux ans de RPs avec lui. Pour donner une petite idée, actuellement je suis à une dizaine de RP écris par jour. Tantôt pour donner son avis sur une chose, tantôt pour aller voir son suzerain pour financer son armée, tantôt pour un duel, tantôt pour une embrouille, etc. Certes c'est un choix d'écrire autant mais vu que j'aime écrire et réfléchir cela ne me dérange pas.

De ce que tu dis sur l'imprévu il y a certaines choses dont nous sommes d'accord. Mais il faut bien différencier joueur et personnage. Prenons ton exemple. Le joueur peut prévoir un fil à suivre dans son RP à tenant compte qu'il peut y avoir des imprévus et qu'il y en aura. Le personnage prévoit le plan de bataille.
Le joueur ne doit pas prévoir tout le RP mais en prévoir la base et écrire selon l'inspiration ainsi que de ce qui arrive.
Le dernier RP que j'ai bouclé traite d'une attaque non ordonner par une armée du comté de mon pantin sur des brigands connu et vivant dans ce comté - l'une d'eux est la maîtresse de mon pantin. Jehan étant conseiller comtal et Porte Parole Comtal a dû faire face dans la permanence du conseil comtal a 4 brigand énervés par cette attaque insensée. Est-ce que j'ai prévu ce RP ? Non. Mais j'ai dû le jouer et composer avec ce qui avait été écris sans savoir comment cela allait se passer. Comme quoi les RP totalement imprévu sont jouable et intéressant, eux aussi.

Et pour finir l'accueil. J'ai pris le risque de poster mon premier message pour discuter d'un sujet. C'est un accueil insolite mais j'aime pas le banal.
Merci pour l'accueil !

Non j'ai pas encore finit mais bientôt : moi aussi j'apprécie ce genre de discussion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Forlong
Tribun Militaire d'Arnor
Tribun Militaire d'Arnor
avatar

Nombre de messages : 2982
Age : 25
Localisation : Rhûdaur
Rôle : Vieux loup au service du Royaume du Nord

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan d'Arnor
- -: Quarante Ans
- -:

Mar 18 Déc - 14:09
Au niveau de l'utilité d'un MJ, Minas Tirith offre un choix aux membres. En effet, il y a plusieurs genres de scénarios. Le premier est un scénario organisé et joué par des simples membres, qui trouvent eux-mêmes le sujet de leur quête, leurs compagnons, adversaires etc. Je pense que c'est une bonne chose, ça permet à la fois aux joueurs de développer leurs personnages, mais aussi de gagner un peu d'indépendance (l'équipe d'administration n'a pas toujours le temps de s'occuper de tout le monde).

Le deuxième genre disponible sur le forum sont les scénarios du staff. Une des règles principales sur MT est le respect des oeuvres de Tolkien. Il est donc normal que des guerres, incidents diplomatiques, quêtes concernant des artéfacts célèbres du passé, doivent être planifiés et supervisés par le Staff. Qui plus est, le but d'une intrigue bien ficelée est qu'elle suive une trajectoire plus ou moins définie, et finisse par atteindre sa conclusion. D'après moi, ceci est presque impossible sans une équipe qui planifie et guide les développements, tout en laissant de la liberté aux joueurs.

Le troisième genre est un scénario proposé par un joueur, mais qui nécessite, ou peut être enrichi par la présence d'un MJ. En effet, d'après moi le MJ est celui qui a le plus grand potentiel de 'surprendre' les membres, en prévoyant des attaques, orages, petits accidents, rencontres ou autres, qui permettent de rompre la routine.

Je suis donc de l'avis q'une équipe de MJs est nécessaire sur un forum, si ce dernier vise à suivre une trame générale bien définie, plutôt que simplement une série de scénarios indépendants. Ceci dit, je n'ai rien contre les petits scénarios organisés par les joueurs sans MJ, tant qu'ils respectent les règles et le background du forum.


Je suis bien d'accord que l'action est nécessaire, mais qu'il faut savoir varier les sujets des scénarios. Je construis le personnage de Forlong depuis 5 ans, et j'ai joué des batailles, des enquêtes, des chasses au trésor, des missions diplomatiques, romances, tournois, dépressions, victoires glorieuses et défaites honteuses. C'est ce qui permet à la fois d'approfondir le personnage, en découvrant comment il agit dans différentes situations, mais aussi de ne pas s'ennuyer et tomber dans la routine.


En tout cas je rejoins mon ami Ryad pour te souhaiter la bienvenue, et j'attends ta fiche et tes RPs parmi nous avec impatience, en espérant que tu vas te plaire ici Wink





Membre des Orange Brothers aka The Good Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryad Assad
Espion de Rhûn - Vicieux à ses heures perdues
Espion de Rhûn - Vicieux à ses heures perdues
avatar

Nombre de messages : 1837
Age : 25
Localisation : Pelargir
Rôle : Humaniste

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain
- -: 36 ans
- -:

Mar 18 Déc - 14:42
Comme tu le dis, il s'agit d'une sorte de présentation peu banale, mais je m'en réjouis ^^.

Je me permets de répondre à tes arguments, pour essayer de t'expliquer plus clairement mon point de vue :

Tout d'abord je suis tout à fait d'accord avec toi sur le "RP bisounours", qui peut être rapidement assez ennuyeux, surtout s'il est répété à n'ne plus finir. Ce que je disais principalement, tu l'as repris en substance. Rendre intéressants les actes du quotidien est peut-être une des choses les plus difficiles pour quelqu'un qui écrit, car le lecteur est tellement habitué à cet acte qu'il faut lui faire prendre un côté particulier pour le rendre différent. Cela étant, je tenais à bien préciser la chose car ton premier message, plus bref, ne me semblait pas faire la distinction claire entre "RP gnangnans" et journée banale. Je suis ravi de voir que nous partageons le même point de vue Wink.

Cela dit, je dois me montrer en désaccord avec l'idée que tu te fais d'une belle plume. Je pense que la confusion que tu fais entre belle et bonne plume est dommageable, car elle néglige complètement le côté artistique de la chose. Une bonne plume, je peux te l'accorder, c'est quelqu'un qui écrit ce qu'on lui demande. On te demande d'écrire un roman, tu écris un roman. On te demande d'écrire une nouvelle, tu écris une nouvelle. Je pense que c'est une compétence tout à fait intéressante, que j'aimerais développer pour ma part Wink. Cela étant, l'obligation de produire aliène la passion de créer (une citation écrite sur un mur dans un des amphis de ma fac). Peut-on donc simplement résumer la belle plume à la capacité d'écrire des textes différents, ou bien à la capacité qu'ont les textes à toucher, émouvoir, susciter des réactions ? Je penche davantage vers la seconde hypothèse, car à mon avis le beau et le bon sont deux notions absolument différentes, bien que pas nécessairement opposées. On peut être une belle plume et une bonne plume, on peut être l'un sans être l'autre. Je pense notamment à des gens qui écrivent très bien en prose, mais qui sont incapables d'écrire en vers ? Leur qualité en prose leur permettrait sans peine d'être qualifiés de belle plume, mais leur faiblesse en vers les disqualifie directement pour la bonne plume. Confondre les deux, selon moi, est assez réducteur de la qualité de l'écrivain. N'oublions pas que l'écriture est, au sein de la littérature, considérée comme un art. Or si on résume l'art à la capacité de produire toute la palette des variantes d'un style, on perd complètement de vue le sens artistique premier. Un peinte capable de produire dans tous les styles vaut-il un Gauguin, un Matisse ou un Renoir ? A voir Wink.

Si tu admets cette distinction dans la conception du beau et du bon, tu comprends peut-être où je veux en venir en disant que quantité n'implique pas nécessairement qualité. Je ne parle pas pour toi, puisque je n'ai pas eu le plaisir de te lire (pas encore ^^) mais bien pour moi, qui ai tendance malheureusement à négliger la qualité et à privilégier la quantité d'informations. J'ai encore beaucoup de progrès à faire de ce côté-là, à n'en pas douter. Afin de te donner une idée plus précise de mon "parcours RP" (ça fait très professionnel tout ça ^^), j'écris depuis toujours ou presque, même si j'ai commencé le RP sur forum depuis 7 ans seulement. Me voilà allant sur mes 21 ans, avec toujours autant de passion et encore plus de choses à apprendre qu'auparavant. Cependant, ma philosophie est complètement différente de la tienne sur la manière d'apprendre.

En effet, si j'admets bien volontiers que l'on peut apprendre de ses erreurs, et que l'on apprend même beaucoup de ses erreurs, je suis loin d'être prêt à reconnaître que l'on ne peut pas apprendre sans erreur. Cela signifierait qu'échouer est une condition préalable de la réussite, ce que je ne considère pas comme vrai. Concernant le RP, on peut observer et essayer de comprendre, lire les textes d'autres RPlayer ou d'auteurs reconnus, et tenter de les imiter. Je ne considère pas cela comme un échec en soi, mais comme une simple étape de la formation. A moins que l'on décide que tout ce qui n'est pas réussir est échouer, ce qui est très discutable ^^.

Je laisserai ensuite Sighild réagir aux réponses que tu lui adresses, mais je permets quand même de soulever deux choses :

La première concernant les MJ. Je reprendrais simplement la phrase de mon prof de droit qui nous dit : la conception de la Liberté selon Montesquieu est liée à la modération. Je trouve que ça colle parfaitement ^^.

Secondement, un point à porter au crédit de ce forum : il est en passe de fêter sa huitième année d'existence, avec un niveau de RP tout à fait honorable, et une communauté de plus en plus soudée. Les combats et les conflits sont nombreux, à n'en pas douter, mais cela n'empêche pas de développer la personnalité de son personnage. Au contraire même, je dirais que les évènements majeurs qui se déroulent dans un forum contribuent très largement à l'évolution de la personnalité d'un individu. Quand bien même il n'y participe pas activement. Tout comme la communauté internationale a été très touchée après le tsunami suivi d'une catastrophe nucléaire au Japon, quand bien même cela ne les concernait pas directement. Combien de personnes indécises se sont soudain retrouvées à contester ouvertement l'utilisation du nucléaire civil, et combien ont milité activement pour que le nucléaire soit abandonné totalement...alors même que le Parlement Japonais à peine élu annonce qu'il n'y renoncera pas. Il en va de même en RP, pour un personnage qui, entendant parler d'heures sombres au loin a peut-être envie de participer aux combats pour aider, ou bien préfère rester dans son coin, alors que tout le monde l'exhorte à participer. Développer son personnage peut aussi par cela. Rappelons-nous toutefois qu'historiquement, la paix telle que nous la connaissons est un concept assez récent, et qu'au Moyen-Âge, la guerre faisait partie intégrante de la vie des individus, de manière plus ou moins forte. A fortiori, dans le monde de Tolkien, il s'agit d'un élément structurant qui rassemble et divise, qui sert de tremplin pour l'évolution des relations entre les peuples, entre les individus.

Pour ce qui est de la question de la noblesse, je m'interroge sur ce que tu entends concrètement par "noblesse de mérite" et "noblesse vénale" ^^. L'un n'empêchant tout simplement pas l'autre, il est difficile de classer les nobles dans des catégories aussi distinctes. J'ai plutôt tendance à les classer en fonction de leur ascendance (noble ou non). En effet, les titres de noblesse étaient d'abord des charges royales attribuées à des individus pour administrer en lieu en place du monarque, avant de devenir héréditaires. De fait, est-ce cela que tu entends par "noblesse de mérite", en ce sens qu'ils obtiennent leur honor en fonction de leur mérite (en théorie ^^). Ou bien cela a-t-il plus à voir avec leur comportement en tant que nobles, à savoir le mérite dont ils font preuve en exerçant leur fonction ? De même pour la noblesse vénale : fais-tu plutôt référence à ceux qui ont acheté leur honor (question d'ascendance, donc), ou bien à ceux qui exercent leurs prérogatives de manière vénale ?

Pour ce qui est des actions des nobles, c'est peu dire que d'affirmer qu'ils ne font pas toujours de bonnes choses ^^. La plupart étaient tout de même très préoccupés par la consolidation de leur pouvoir, les alliances familiales et les querelles intestines. Les bonnes choses étaient très probablement motivées par autre chose que la simple volonté de faire le "bien". Pour ce qui est des magouilles, j'avais plutôt tendance à croire que les nobles formaient une caste à part, et qu'ils déléguaient justement à leurs subalternes la tâche de traiter avec les brigands et autres hommes de main utilisés pour leurs coups personnels (à moins que ce ne soit précisément ainsi, auquel cas pardonne-moi d'avoir mal lu ^^).

Pour ce qui est de l'histoire développée de ton personnage, je sais pertinemment qu'il s'agit de la conséquence logique d'un RP qui dure longtemps (ayant moi-même fait évoluer le même personnage cinq années durant), mais cela entraîne immanquablement des incohérences qui au final nuisent à la qualité dudit personnage. Je pense que si tu continues à RP avec ce fameux noble pendant trois ans, sur le même rythme, en gardant peu ou prou la même ligne de conduite (un noble magouille pour avoir plus de pouvoir), tu ne peux que finir Roi ^^. Et je dis bien "finir" ^^. Je jouais à Skyrim pas plus tard que tout à l'heure, et la comparaison m'a frappée avec les différents personnages que j'ai créés. Quand j'ai commencé (quand je jouais sur Oblivion, plutôt ^^) mon personnage était à la fois voleur et assassin, discret et endurant, capable d'utiliser la magie et de se rendre invisible. Bref, c'était Bill ^^. Je pense que si on ne prévoit pas dans quelle direction on veut faire évoluer les choses, on peut tomber malgré soi dans cela (il s'agit d'une caricature, mais quand même). Un personnage qui cumule les pouvoirs (magiques, institutionnels, physiques ou que sais-je) et qui se retrouve à se replier sur lui-même, à jouer plus avec son passé par souci de cohérence qu'avec le futur par plaisir. Là encore, l'obligation de produire aliène la passion de créer Wink.

Je ne dis pas que ton personnage évoluera de la sorte, et même si tel est le cas, ce sera ton choix et je n'aurai d'autre choix que de le respecter. Mais je ne pense pas qu'il s'agisse là d'une évolution inévitable. Le temps fait que, naturellement, on acquiert plus de puissance dans certains domaines (la sagesse, la maturité, etc...) mais on compense cela par autre chose (les blessures, l'usure mentale, etc...). Je pense que je ne t'apprends rien à ce propos, mais ce que je voulais dire en lâchant que c'était peut-être un peu trop développé signifiait que ton personnage arrivait peut-être au terme de sa "phase de croissance" pour reprendre le cycle de vie des innovations. J'espère simplement que tu parviendras à lui trouver un souffle nouveau, car c'est toujours difficile de laisser périr un personnage auquel on est attaché. Parole d'ami Wink.

Pour ce qui est de la quantité écrite par jour, ce forum-ci rend compliquée la multiplicité des posts. J'ignore si tu as eu le temps de parcourir les sujets récents, pour un voir un peu à quoi ressemble le style de RPs du forum, ou encore pour analyser les délais de réponse. C'est parfois compliqué de concilier IRL et IF, et il faut parfois faire preuve de patience, mais la qualité est toujours au rendez-vous (il faudrait me filmer quand je vois un nouveau post sur le forum ^^). Auparavant, j'étais sur un tout petit forum, créé entre amis, où nous postions à un rythme assez soutenu. Pour te donner un ordre d'idée, des posts que j'ai pu récupérer, j'ai l'équivalent de 750-800 pages word, à peu près. Si j'avais écrit un bouquin à la place, peut-être que j'aurais été publié, qui sait ? ^^. Dans nos moments forts, on tournait à trois pages/heure, et le rythme était vraiment effréné. Ici, c'est beaucoup plus cool, et en même temps je ne trouve jamais le temps de m'ennuyer ^^. Paradoxalement, j'ai plus de facilité à répondre aux messages (hors période de partiels ><), mais je galère à résoudre les énigmes du White City Herald, qui impliquent de fouiller les moindres recoins du forum Very Happy. Pauvre de moi ! Ne serait-ce que pour comprendre l'intrigue principale du forum, il faut se plonger dans des dizaines de posts, parfois énigmatiques itou. Il y a vraiment de quoi faire, et bien que tenace et dur au mal, j'ai parfois des crises de frustration parce qu'impossible de trouver le sujet mystérieux (Forlong si tu m'entends ^^). Il y autant de quoi faire en RP que hors-RP, et c'est assez stupéfiant une fois qu'on y est Wink.

Enfin, pour ce qui est de l'exemple que tu donnes à propos de l'attaque des brigands sur le comté de ton personnage :

Il y a bien quelqu'un qui décide de lancer l'attaque. Que ce soit toi, un autre joueur, un modérateur, un administrateur, Dieu ou même Chuck Norris ^^. Donc il y a forcément quelqu'un qui a prévu cette histoire. Auquel cas, je ne fais pas de confusion entre joueur et personnage, puisque si le joueur décide, le personnage est victime de la situation (pratiquement à chaque fois Wink). Or pourquoi se priver de prévoir quand on est le personnage humain assis confortablement des coussins devant son ordinateur ?

Sans prévision, alors ton personnage peut aussi bien mourir ? La vie est cruelle, et un coup d'épée est si vite arrivé.

Une flèche tirée au mauvais endroit (Gebir, si tu nous lis ^^) peut le blesser grièvement, le paralyser, impliquer son amputation, etc...

Si tu ne prévois rien qu'une trame de base, comment affirmer que ton personnage s'en sortira, et comment considérer qu'il va évoluer ? Il en va de même si tu traverses sans regarder, et que tu dis : "je ne prévois rien, les imprévus décideront" ^^. Tu peux aussi décider de regarder à droite, à gauche, de t'engager quand tu le penses adéquat et...d'être surpris par les imprévus. Mais globalement, n'y a-t-il pas plus de charme à être surpris quand tu penses avoir prévu le coup ? (sauf dans l'exemple pré-cité, cela va de soi ^^').

Or, en laissant des marges de manœuvres énormes au hasard et à l'inspiration, tu joues sur un paradoxe et tu fais preuve d'une logique à deux vitesses :

- J'écris au gré de ma pensée, je prévois une base qui peut évoluer.
- Parallèlement, je décide de plusieurs choses qui sont non-négociables. La mort de ton personnage, la perte de l'usage d'un membre, ou tout autre chose relativement désagréable.

Entre liberté totale et contrôle, tu peux toujours choisir un chemin intermédiaire.

Exemple tout bête, mais véridique. Je fais un Rp avec un ami. Nos deux personnages prévoient de partir pour une quête d'importance moyenne. La veille du départ, mon PJ est soumis à un imprévu (IRP) que j'avais prévu (HRP) mais que mon pote n'avait pas du tout vu venir (ni HRP ni IRP). Moi j'ai prévu, lui a crié Very Happy.

Exemple bis sur le forum, à partir de Ryad :

Il entre chez le marchand d'esclaves, et découvre une esclave qui ressemble étrangement à sa défunte épouse. Surprise ! (IRP) Mais j'avais prévu le coup (HRP). J'avais simplement pas prévu que le vendeur se mette à draguer mon personnage (IRP) ce qu'Omar avait dû mijoter en secret (HRP). Du coup j'ai dû négocier (IRP) puis convenir (HRP) du prix à peu près acceptable pour conclure le RP. Ca a beaucoup fait rigoler Sigvald, d'ailleurs, qui ne manque pas de me faire la remarque à chaque fois qu'il me voit. Et j'ai moi-même été particulièrement surpris à ce moment-là ^^. J'ai relu trois fois le RP d'Omar pour être certain que je n'avais pas mal compris Very Happy.

Ainsi j'espère avoir montré qu'on peut tout à fait s'amuser, se laisser surprendre et se laisser piéger par le RP, quand bien même on fait des prévisions.

Donc pour apporter une modification à ta phrase :

Tu ne peux pas vraiment dire "un joueur ne doit pas prévoir tout le RP", car c'est là une règle un peu arbitraire que j'aurais bien du mal à respecter ^^. Par ailleurs, s'il y a devoir il y a loi, et s'il y a loi il y a règles. Or tu disais que l'objectif était de faire ce que l'on voulait. Donc à moins que les règles émanent exclusivement de ta conception des choses, tu peux pas vraiment dire que untel doit faire ci et untel doit pas faire ça ^^.

En tous cas, c'est vraiment pas banal comme accueil, et je suis ravi qu'on puisse confronter dans la joyeuseté des smiley nos points de vue sur la conception du RP Wink. J'espère que d'autres se joindront à la party ^^.


PS : Sighild, t'as trop raison ! Les pâtes c'est l'avenir, fais-moi confiance ^^. D'ailleurs, il faudrait peut-être que j'aille manger ^^.


EDIT : doublé par Forlong Wink.


Membre des Orange Brothers aka The Bad Cop

"Il n'y a pas pire tyrannie que celle qui se cache sous l'étendard de la Justice"

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» nouveau supplement-non officiel?
» trio scénarios
» Martelly creuse l'écart dans un nouveau sondage
» Texte officiel des amendements de la constitution de 1987
» Sondage sur les membres du Forum - Rappel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Communauté - :: Discutons ! :: Le Coin des Membres-
Sauter vers: