RPG SEIGNEUR DES ANNEAUX - LE JEU DE RÔLE SEIGNEUR DES ANNEAUX N°1 !
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Périple et Retrouvailles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sirion Ibn-Lahad
Pair du Royaume d'Arnor - Surnommé le Fantôme
Pair du Royaume d'Arnor - Surnommé le Fantôme


Nombre de messages : 1571
Age : 25
Localisation : Arnor

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme du Sud (Khand)
- -: 34 ans
- -:

MessageSujet: Périple et Retrouvailles   Sam 12 Sep 2009 - 23:58

Plusieurs jours s'étaient écoulés depuis la dernière mission de Sirion et le malaise qu'il avait érpouvé en abattant Lagor s'estomper peu à peu dans son esprit mais il s'en souviendrait toujours. Il était arrivé en Rohan il y a de celà deux jours et s'était arrêté pour la nuit sur un promontoir rocheux. Comme chaque soir lorsqu'il était en voyage, le Fantôme s'occupait d'abord de son arbalète fétiche de laquelle il ne s'éloignait jamais trop longtemps. Avec soin, il détacha puis retira la corde de l'arme, rabattit les bras en ébène et la posa à ses côtés.

Cette arme était un véritable petit bijou de conception. En effet, il l'avait acheté avec sa première paie sous les ordres d'Aldarion et avait pris grand soin à surveiller sa fabrication à Fornost. Capable de tirer deux carreaux sans avoir à recharger, légère tel un caillou, elle était l'arme parfaite pour un homme tel que Sirion. Il s'occupa ensuite de Nerthag, son épée à une main qu'il scruta un moment puis la rangea finalement dans son fourreau.
***

Le feu qu'avait fait Sirion illuminait les armes disposées sur le sol, la nuit était à son zénith. L'aîné des Ibn-Lahad s'était allongé lorsqu'il entendit un bruit. Un hennissement au loin. Aussitôt, il roula sur sa droite et se saisit de son arbalète qu'il se dépêcha de réarmer. Il enclencha deux carreaux à une vitesse fulgurante et éteignit les dernières braises du feu avec son pied. Il resta ensuite immobile, à l'affût du moindre bruit autour de lui. C'est alors qu'il remarqua un feu de camp à quelques centaines de mètres de sa position en contrebas.

Plusieurs minutes après, Sirion était à proximité du camp à partir duquel il avait entendu le hennissement d'un cheval. Il ne s'était pas trompé. Trois hommes étaient là à discuter autour d'un feu de camp. Sirion se rapprocha petit à petit tout en étant le plus discret possible puis alors qu'il les observait, il reconnut l'un d'eux : Alarthor, le jeune écuyer d'Esgaroth ! Mais ce n'était pas tout, à ses côtés, il vit une vieille connaissance : Erco Skaline, ancien chevalier. Ils s'étaient quittés il y a un peu moins de quatre ans alors qu'Erco était devenu Comte d'Esgaroth. Enfin, ce fut surtout Sirion qui quitta la ville du Lac, tenaillé par ses pensées, il avait préféré partir sans laisser aucune trace à Esgaroth sauf une missive à l'encontre d'Erco disant :

"Ton Ombre te retrouvera un jour, mon ami."

Avec le recul, Erco Skaline avait été peut-être le seul ami de Sirion depuis des lustres. Quoiqu'il en soit, il l'avait retrouvé, ici, au Rohan, loin d'Esgaroth, il ne l'aurait pas imaginé.

Le Khandéen se décida enfin à se montrer aux yeux des trois hommes, il avançait doucement vers eux pendant qu'il leur parlait :

"Je t'avais dit que ton ombre te retrouverait mais je dois avouer que te trouver ici, me surprends quelque peu je dois dire. Comment vas-tu mon vieil ami ?"

_________________


« Œil pour œil, dent pour dent. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laplumedunvoyageur.fr
Erco Skaline
Ambassadeur du Rohan à Dale
Ambassadeur du Rohan à Dale


Nombre de messages : 1111
Age : 23
Rôle : Seigneur d'Esgaroth

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim, descendant d'Eaden
- -: 31 ans
- -:

MessageSujet: Re: Périple et Retrouvailles   Dim 13 Sep 2009 - 18:46

Le voyage jusqu'à Edoras avait été long, mais par chance aucune embûche n'était venu ralentir les trois voyageurs. Seul la pluie les avait fait baisser leur rythme pour éviter de blessé les chevaux. Ces brèves haltes, leur permit de reprendre des forces et donc d'être un peu plus en forme pour l'enterrement du défunt Roi.
Au bout de d'une semaine et demi de voyage, Le Seigneur d'Esgaorth et ses deux compagnons virent, dans le couché du soleil, les contours d'Edoras. Erco prit la décision de passer la nuit ici, pour se coucher tôt et arriver frais et dispos à son ancienne capitale qu'il n'avait pas revu depuis moult années. Pendant que Alarthor et que Khaladrâd préparaient le dîner et le feu. Le Rohirrim s'éloigna un peu du campement pour être seul un moment durant lesquels il pleura la perte des ses parents et de ses amis...Depuis, il était devenu un homme errant, cherchant le combat pour des raisons qu'il ignorait encore. Il avait prit par à des évènements importants et tragiques pour finir Seigneur d'Esgaorth sans rien n'avoir demandé. La seul pensée qui lui redonna son sourire fut que ses parents seraient fière de lui.

***


Le dîner durant assez longtemps, car ils se mirent à parler du nouveau Roi qui n'avait pas apparemment une bonne réputation. En tout cas les rumeurs allaient bon train sur lui, certaines bonnes d'autre très mauvaise le présentant comme un tyran. Alarthor n'accordait aucune importance à ces rumeurs, mais Khaladrâd y mettait un jugement de valeur qui allait très bien pour son poste: Capitaine des Espions. Il avait répété plusieurs fois que la vérité était toujours cachée dans les rumeurs. Le Seigneur Skaline, lui, ne prit aucune position et décida qu'il verrait mieux la situation entre les murs d'Edoras, et il finit par dire:

-Rappelez-vous, nous ne sommes pas là pour juger le nouveau dirigeant du Rohan, et encore moins pour faire justice...Nous sommes ici pour des raisons diplomatiques pour éviter que l'on oublie Esgaroth et personnelle...Rappelez-vous en...


Ce discours avait refroidit ses deux amis et compagnons. Quelques minutes plus tard, une voix perça la nuit. C'était une voix qu'Erco connaissait bien, très bien et ce qu'elle dit fut comme le fantôme du passé qui revint. Alors que Khaladrâd et Alarthor sortaient leur épé, le Rohirrim se leva et répondit riant à moitié, les bras ouvert comme l'on accueille un vielle ami:

-Une ombre suit toujours son créature.

Il avait dit cette phrase avec joie car cela faisait quatre ans qu'il voulait la dire à Sirion. Il finit par répondre à la question:

-J'ai vieillis, mais pas assez pour arrêter les voyages...Et toi, qu'es-tu devenu mon ami?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirion Ibn-Lahad
Pair du Royaume d'Arnor - Surnommé le Fantôme
Pair du Royaume d'Arnor - Surnommé le Fantôme


Nombre de messages : 1571
Age : 25
Localisation : Arnor

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme du Sud (Khand)
- -: 34 ans
- -:

MessageSujet: Re: Périple et Retrouvailles   Dim 13 Sep 2009 - 20:29

Le visage de Sirion s'éclaircit alors et un grand sourire s'imiça sur ses traits rudes. Le Khandéen n'avait pas oublié Erco mais dans ses souvenirs, il se souvenait d'un beau et jeune chevalier, tels les chevaliers que l'on conte aux enfants avant de s'endormir. Mais cette nuit, le chevalier Skaline était différent, Sirion déglutit en se demandant si lui aussi avait autant vieillit qu'Erco. Non impossible, se dit-il.

Il fit une longue accolade à son ami et salua ses deux compagnons en souriant à Alarthor dont il se rendait compte qu'il avait grandi en quatre ans. Le troisième homme était inconnu de Sirion, aussi s'en méfia-t-il, du moins jusqu'à ce qu'il en sache davantage sur l'individu. Le Fantôme répondit ensuite à Skaline :

"Je crois que tes sermonts à propos de moi ont fini par me rattrapper, j'ai un travail plus ou moins officiel en Arnor. Plus besoin de chercher une prime ça-et-là pour survivre."

Il dit cette dernière phrase en ricanant et en se rappelant tout de même du "bon vieux temps".

"J'ai un bon poste et je ne m'en plains pas. Je me rends à Edoras, rejoindre Aldarion et assister à l'enterrement de l'ancien roi. Et si je ne me trompe pas vous vous y rendez également, non ? Vous n'avez pas pris de grandes précautions pour ce camp, vous auriez pu vous faire attaquer de nombreuses fois."

Sirion se tût alors car il savait que sa remarque agacerait peut-être ses hôtes d'un soir.

_________________


« Œil pour œil, dent pour dent. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laplumedunvoyageur.fr
Erco Skaline
Ambassadeur du Rohan à Dale
Ambassadeur du Rohan à Dale


Nombre de messages : 1111
Age : 23
Rôle : Seigneur d'Esgaroth

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim, descendant d'Eaden
- -: 31 ans
- -:

MessageSujet: Re: Périple et Retrouvailles   Dim 13 Sep 2009 - 21:57

Le Seigneur d'Esgaroth serra brièvement Sirion dans ses bras comme le font les vieux amis. Retrouver ce mercenaire était amusant. Au début, Erco avait été retissant à se lier d'amitié, mais en quelques heures tout avait changé et il avait accepté cette nouvelle amitié avec joie. A présent, il verrait à jamais Sirion comme le jeune mercenaire qu'il était.
Il sourit en l'entendant dire qu'il avait un métier plus ou moins officiel. Il répondit avec un léger sourire:

-Rien ne peut changer l'âme d'un homme.

Il fit une pause, puis dit avec une pointe de culpabilité:

-Aldarion...je vois que tu travailles pour un des hommes les plus puissants de cette Terre...Je l'ai aussi servis indirectement durant un temps très court...Enfin, c'était le passé.


Le Rohirrim faisait allusion à la mission que l'un des hommes de Saemus l'avait confié avec le capitaine Forlong et quelque autres guerriers de confiances. Il repris, cette fois en répondant à la boutade de son ami:

-Nous attaquer, tu dis?...Ici? A moins d'une journée d'Edoras?...Je pense que non, et en plus je doute qu'en ces temps de deuil les alentours de la belle capital de ma patrie soient dangereux. Et tu as vu juste, je vais à cette enterrement, mais je doute que je verrais grand chose... Il rit, puis expliqua Ma venue est plus personnelle qu'autre chose, mes Terres ne sont guère connue, mais je tiens à prouver qu'elles existent encore...

Il se retourna vers son jeune écuyer et Khaladrâd qu'il présenta:

-Et suis-je mal élevé, cmme quoi le rang ne fait pas...Assied-toi donc! Tu as faim ou soif?

Une fois qu'ils furent assis, le Seigneur d'Esgaorht présenta ses deux compagnons:

-Voilà Alarthor, tu le connais bien. Tu l'as entraîné, il me semble. Et voilà Khaladrâd, il est le capitaine des Espions.

Puis se tournant vers ses deux hommes, il expliqua, avec une pointe d'humour:

-Je vous présente Sirion, il se dit mercenaire, mais dans les batailles, il ressemble plus à un Fantôme qu'à un guerrier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirion Ibn-Lahad
Pair du Royaume d'Arnor - Surnommé le Fantôme
Pair du Royaume d'Arnor - Surnommé le Fantôme


Nombre de messages : 1571
Age : 25
Localisation : Arnor

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme du Sud (Khand)
- -: 34 ans
- -:

MessageSujet: Re: Périple et Retrouvailles   Dim 13 Sep 2009 - 23:04

Sirion accepta volontiers de se joindre au cercle des trois hommes et s'asseya à même le sol en prenant dans ses mains un bout de pain et une gourde d'eau tendues avec sympathie par Erco. Il mangea une tranche puis écouta Skaline le présenter à ses deux acolytes.

"Ne l'écoutez pas, je ne suis qu'un simple homme lors d'une bataille mais il est vrai que je me débrouille assez bien pour survivre."

Observant le jeune écuyer, il continua :

"En effet, je l'ai entrainé et si je me souviens bien, il pouvait devenir une fine lame plus tard."

Après que cette séance de présentation soit achevée, Sirion reprit un ton plus grave :

"Trève de plaisanterie. Sais-tu quelque chose à propos de ce nouveau roi ? Je tiens à en apprendre davantage sur cet homme."

Ces mots étaient ceux de l'Agent et non de l'ami d'Esgaroth, cela le Comte pourrait le deviner. Sirion n'était pas venu à Edoras pour une simple balade de santé. Soudain ses yeux se portèrent sur Khaladrâd, le Khandéen avait l'impression que l'homme n'arretait pas de le regarder d'un air suspect, Sirion n'appréciait pas trop mais décida de l'ignorer. L'ex-mercenaire n'avait pas beaucoup évolué concernant sa sociabilité...

Essayant d'alléger l'atmosphère, Sirion se leva, dégaina Nerthag et s'avança vers Alarthor :

"Voyons ce que tu as appris auprès de Skaline en quatre ans. En garde."

Il n'y avait là rien de provocant mais une simple invitation pour un duel entre camarades. L'élève s'était-il élevé au rang du Maître ?

_________________


« Œil pour œil, dent pour dent. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laplumedunvoyageur.fr
Erco Skaline
Ambassadeur du Rohan à Dale
Ambassadeur du Rohan à Dale


Nombre de messages : 1111
Age : 23
Rôle : Seigneur d'Esgaroth

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim, descendant d'Eaden
- -: 31 ans
- -:

MessageSujet: Re: Périple et Retrouvailles   Dim 20 Sep 2009 - 12:33

Sirion, comme a son habitude dévia avec tact et douceur la boutade du rohirrim qui esquissa un sourire faisant apparaître sur son visage des ombrages lugubres et vaciant à cause des flammes orangées et rougeâtre du feu de camps. Le Seigneur Skaline donna de quoi rassasier son ami. Puis il vit un changement net dans les paroles de l'ancien mercenaire, sa voix était devenue plus distante, plus froide. Une sorte de professionnalisme avait prit la place du jeune Khandéen. Erco fit un signe négatif de la tête devant la question, puis alors qu'il finissait sa bouchée de pain,, et qu'il allait répondre, il vit Sirion se lever d'un coup de dégainer son épée. Ce geste si rapide, fit sauter les trois autres sur leur pied arme en main tel des ressorts. Alarthor fut le moins rapide, mais il fut le premier à se rendre compte du jeux de Sirion et il chargea son ancien maître avec détermination se souvenant de toute les fois ou il s'était fait lamentablement battre. Il était sur qu'e ce soir il vaincrait l'homme au service d'Alarion...

Erco se rassit quasiment dans la seconde et se réjouissait de ce duel qui promettait d'être des plus amusant. Un vétéran face à une jeune recrue avec la tête encore pleine des histoires du mère trop protectrice.
Khaladrâd, lui, mit quelques secondes pour se rasseoir son statut de capitaine des Espions lui tenait à coeur et il n'avait aucune confiance en ce nouveau venu qu'il ne connaissait pas. Et à ses yeux que Sirion soit très lier à son seigneur ne changerait rien à son avis sur le mercenaire. Du reste, il savait que c'était l'attitude qu'Erco attendait de lui.

Alarthor frappa d'abord du côté, et ne fut guère étonné de voir sa frappe stoppée net sans grande difficulté. Il para la contre-attaque et tenta de placer une botte apprise avec son actuel adversaire...Elle fut aussi vouée à l'échec, mais de peu.
Des gouttes de sueurs perlaient sur son front. le combat venait de commencer, mais le jeune chevalier avait encore beaucoup à prendre et il lui manquait encore beaucoup d'endurance.
Dans la nuit les deux combattants étaient comme des danseurs jouant avec le noir et les couleurs chaudes que projetait le feu sur leur vêtements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirion Ibn-Lahad
Pair du Royaume d'Arnor - Surnommé le Fantôme
Pair du Royaume d'Arnor - Surnommé le Fantôme


Nombre de messages : 1571
Age : 25
Localisation : Arnor

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme du Sud (Khand)
- -: 34 ans
- -:

MessageSujet: Re: Périple et Retrouvailles   Dim 20 Sep 2009 - 16:22

Pendant ce duel amical, Sirion se crut revenu quatre ans en arrière et repensait à ce petit garçon dont il avait fait la connaissance durant un voyage les menant dans le Val d'Anduin chez les Beornides. Au début, Sirion s'était dit que ce mioche les gênerait pendant leur mission mais il avait fini par l'apprécier et avait même décidé d'en faire son élève et de devenir son maître d'armes. Revenus à Esgaroth, Ibn Lahad s'était installé comme Maîtres d'Armes et avait continué son entrainement. Il s'était finalement attaché à ce petit bout d'homme et le considérait un peu comme son fileul. Le voir grandir, il en avait rêvé...


Mais les choses ne se déroulèrent pas comme il aurait voulu...

Aujourd'hui, au milieu des étoiles, Sirion testait les capacités d'Alarthor qui était presque un homme à présent. Il remarqua que le fils du Lac transpirait à grandes eaux mais il ne se relâchait pas pour autant, il chargeait le Khandéen avec ardeur sans toutefois trouver la faille. Sirion souriait en lui-même, Alarthor avait progressé, c'était indéniable. A deux reprises, le jeune garçon frôla de sa lame le torse de l'ancien mercenaire et ce dernier faillit perdre pied mais se reprit pour finalement désarmer Alarthor et se retrouver derrière lui, dos-à-dos avec les deux épées dans ses mains.

"Ne perds jamais ton adversaire des yeux, je te l'ai assez répété pourtant, non ?"

L'Agent s'était efforcé de prononcer ces mots afin de paraitre impassible et bien supérieur à Alarthor mais en réalité, Sirion avait eu quelques belles surprises durant le duel. Alarthor défendrait fièrement Erco si besoin, il en était certain.

Il tendit son épée à Alarthor qui récupérait encore du combat puis Sirion se pencha pour se saisir d'une gourde pour se rafraichir. Il fit un signe de contentement en direction d'Erco comme pour valider les talents d'Alarthor et alors qu'il allait se rassoir autour du feu, il leva la tête et dit :

"Quelqu'un vient."

Sans bruit, il se saisit de son arbalète et la cacha dans son dos. Un cavalier approchait des quatre hommes, mais bientôt Sirion leva sa main comme pour dire à ses compagnons de ne rien faire. Le cavalier s'approcha au pas, il connaissait l'homme en face de lui, son arbalète n'était jamais loin, c'est pour ça qu'il approcha lentement. Son tabard portait l'insigne de l'Arnor mais était partiellement recouvert d'un long manteau gris. Il stoppa sa monture à moins d'un mètre de Sirion :

"Salutations Seigneur Ibn-Lahad. Un message du roi pour vous."

L'Agent tendit la main et se saisit du parchemin que lui tendait le cavalier.

"Merci soldat."

Celui-ci salua tous les hommes face à lui puis s'en retourna vers Edoras. Le Khandéen lisait déjà le fameux parchemin et avait reposé son arbalète près du feu. Les yeux d'Alarthor brillaient devant cette arme étonnante.
Sirion replia le papier et revint vers Erco en affichant un sourire, il se rassit sans rien dire et but à nouveau une gorgée d'eau fraîche, il finit enfin par dire :

"Je vais retourner à mon campement, j'ai laissé le gros de mon barda là-bas. L'enterrement est pour bientôt et j'ai quelques affaires à régler à Edoras entre temps."

Il se releva, regarda Skaline puis lui dit :

"A bientôt mon ami."

Et il disparut dans la nuit...

_________________


« Œil pour œil, dent pour dent. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laplumedunvoyageur.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Périple et Retrouvailles   

Revenir en haut Aller en bas
 
Périple et Retrouvailles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des retrouvailles tragiques...
» Retrouvailles percutantes...[London]
» Fin du rp: Retrouvailles {OK}
» [TERMINE] Retrouvailles inattendues [Chase]
» Retrouvailles opportunes... [PV Eimerek/ Privé] [POST CLOS]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Les Terres du Milieu - :: *~ Le Rohan ~* :: *~ Edoras ~*-
Sauter vers: