Quand la situation vous échappe...

Aller en bas 
Hadhod
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
Hadhod

Nombre de messages : 3181
Age : 27

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Quand la situation vous échappe... Empty
Quand la situation vous échappe... EmptyVen 30 Oct 2009 - 14:40
Hadhod avait du pain sur la planche: il avait deux affaires à traiter séparément, deux entretiens qui ne devaient surtout pas être mêlés, mais qui tournaient tous deux autour du conseil de tout à l'heure, celui-là même qui avait dégénéré. En premier lieu étaient attendus Dalin Balrim, Golam, et ce Tarâk - dont le fils de Trehod ignorait le nom et l'appartenance - pour cette tentative d'assassinat. Ensuite viendraient Tôrhun et Romo pour livrer leur rapport de mission.

Ces entrevues se dérouleraient dans une pièce minuscule, annexe à la Salle du Trône vidée pour l'occasion afin de garantir la discrétion. Le seigneur Croix-de-Fer s'y trouvait déjà, assis à une unique table ronde qui occupait presque toute la superficie du lieu. Un bon mètre séparait les bords de bois verni des murs afin de permettre la circulation.

- Alors! Vont-ils se décider à arriver, ces trois-là? maugréa-t-il à haute voix.

Voilà dix bonnes minutes qu'il avait envoyé Thorik les chercher, mais nul bruit de pas ne se faisait entendre. Il regretta presque de ne pas s'y être rendu lui-même, mais cette idée le quitta lorsqu'il pensa à l'accueil qui lui aurait été fait: ces opposants avaient dû conquérir les foules lors du début de conseil, et cette tentative d'homicide ne corroborait que trop leurs dires... le Pays allait mal.

Une vague de culpabilité déferla sur lui en un instant, faisant un peu plus couler son esprit dans le doute. Fixant sans la voir son ombre provoqué par une petite torche grésillante sur le mur opposé, il se demanda comment il avait pu en arriver là. Il avait la situation bien en main quelques années plus tôt; les affaires allaient bien, le mithril était extrait tous les jours; l'union faisait la force, et tous les Gobelins fuyaient devant elles. Aujourd'hui, il avait laissé échappé la situation: ses opposants se multipliaient, les royaumes alliés lui tournaient le dos, les Nains commençaient à vouloir se tuer entre eux. Et tout cela sous son règne...

- Les Gobelins reviendront en force, et divisés, nous ne pourront faire face...

Voilà qu'il se parlait à lui-même, maintenant.

- Si j'avais su ce que serait mon règne, serai-je parti d'Erebor pour émigrer ici?

P
arler comblait le silence qui s'était installé, mais ne soulageait pas pour autant Hadhod. En fait, cela ne faisait que rendre plus pressants les problèmes actuels.

- Non, répondit-il à sa propre interrogation. Mais maintenant que j'y suis, je ne peux plus reculer.

En effet, il ne pouvait pas s'éclipser ainsi, ni laisser à d'autres le soin de redresser la situation. Il devait s'en sortir lui-même. D'ailleurs, comment retournerait-il à Erebor sans honte, s'il avouait sa défaite?
Erebor...
Avait-il commis une erreur en coupant les ponts avec le Mont Solitaire? Il était prêt à le croire, mais ne voulait pas l'admettre.

- Non, ils l'ont mérité,
déclara-t-il en essayant de se convaincre lui-même.

Soudain, des voix retentirent. Quelqu'un traversait la salle du Trône. Quelques-uns même. Mais comment pouvait-il juger une affaire avec autant d'interrogations en tête? Il le fallait bien, pourtant...


Quand la situation vous échappe... 224464Thesignature

The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rômrhun
Ambassadeur
Ambassadeur
Rômrhun

Nombre de messages : 277
Age : 29
Localisation : Somewhere, Over The Rainbow

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain
- -: 52 ans
- -:

Quand la situation vous échappe... Empty
Quand la situation vous échappe... EmptyVen 30 Oct 2009 - 23:26
Quand la situation vous échappe... Img-1510

Quand Thorik vint parler à Tarâk pour lui demander de se rendre auprès du Seigneur Hadhod pour un entretien sur l'évènement qui venait de se produire, le Nain muet acquiesça. Il regarda ensuite longuement dans la direction de son chef de clan, afin de l'interroger silencieusement sur ses intentions.

Tôrhun n'eut pas à réfléchir longtemps. En fait, cette opportunité tombait à pic. Il ne laisserait pas passer l'occasion. Tarâk était dépendant de lui, il pouvait le révéler sans mettre en danger son organisation. Et avoir parmi ses proches le sauveteur de Dalin Balrim accroitrait considérablement son aura auprès de ce dernier. De plus, Tarâk avait besoin d'un "traducteur", et il était le seul à pouvoir s'acquitter de cette tache. Ainsi, Tôrhun décida de se rendre auprès de Hadhod en compagnie du Seigneur Balrim et de son fidèle serviteur.

Il chuchota discrètement ses consignes à Förr, qui s'inclina et partit rapidement en direction du QG du Clan en Moria afin de relater les dernières informations. Puis Tôrhun se dirigea vers Tarâk, et, à son côté, suivit le Maitre des Runes ainsi que le Seigneur Balrim en direction de la Salle du Trône.

C'est alors qu'un messager vint lui parler à l'oreille. Hadhod le faisait mandater pour parler affaires. Aussitôt son message délivré, le coursier repartit rapidement sans dire un mot de plus, et disparut au détour d'un couloir. Peu importait, Tôrhun n'avait pas besoin d'autres explications. Les "affaires" n'étaient autres que la mission que le Seigneur de Cavenain leur avait confié, à lui et Romo.

Par un curieux hasard, le chef des Krammkarn se trouvait plus ou moins invité à deux réunions consécutives auprès de Hadhod. Mais cela posait un léger problème, car la deuxième devait rester totalement secrète aux membres de la première. Tôrhun sourit, il aurait quelques manœuvres à faire, mais rien de bien dérangeant.

Alors que la petite troupe approchait de la Salle du Trône, Tôrhun fit mine de découvrir complètement cette partie du complexe, qui était réservée aux gens importants. Il n'y avait a priori aucune raison qu'un simple gérant de mine y soit convié. Il ne fallait surtout pas que l'on puisse penser qu'il était proche du Roi de la Moria d'une quelconque façon.

Ils arrivèrent finalement, Thorik, Dalin Balrim, Tarâk, Golam et les gardes qui le surveillaient, et lui-même. Hadhod, assis sur son trône, patientait, l'air préoccupé. La réunion pouvait commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nârwel Rusk-Iâr
Agent de l'Arbre Blanc
Agent de l'Arbre Blanc
Nârwel Rusk-Iâr

Nombre de messages : 606
Age : 29

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 57 ans Grisonnant
- -:

Quand la situation vous échappe... Empty
Quand la situation vous échappe... EmptyDim 1 Nov 2009 - 23:13
Le Balrim avait repris son calme, il était en sécurité entouré de deux de ses gardes, aussi méfiants qu'une vieille chouette, et de plusieurs garde du Roi sou la montagne. Même si ce dernier n'avait pas toute la confiance de Dalin, jamais il ne pensait que la Couronne de fer puisse être responsable de cette tentative d'assassinat sur sa personne.

Il jeta un coup d'oeil à Golam, le sans-frère comme il l'avait nommé, cinq an plus tôt. Dalin s'en arrachait la barbe, non pas qu'il regrette de l'avoir banni, mais que la malédiction de ce sombre nain tombe durant un conseil crucial pour sa stratégie politique. Mais le clan Balrim pouvait être largement satisfait du Conseil de la Vie Minière, l'arrêt brutal de celui-ci n'intervenant qu'après que les dès soient jetés.

Qui était son mystérieux sauveur, il l'ignorait, ses conseillers aussi. En tout cas il semblait être du clan Krammkarn, car Tôrhun était avec eux. Le clan Krammkarn lui avait toujours paru neutre, et parmis ce clan discret, se trouvaient les meilleurs chocolatiers sous la montagne. Et il s'exprimait d'un accent plus ou moins charmant. Enfin de compte, le Balrim ne savait de quel côté les placés. Si son sauveur s'avérait être de ce bord, Dalin lui même leur serait redevable, ou pas. Devrait t-il oublier son honneur de Nain pour porter ses convictions?

Ils entrèrent tous dans la petite salle, et quand ils s'approchèrent du Roi, Dalin Balrim s'inclina bien bas devant le souverain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
Hadhod

Nombre de messages : 3181
Age : 27

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Quand la situation vous échappe... Empty
Quand la situation vous échappe... EmptyLun 2 Nov 2009 - 11:16
Hadhod se redressa sur son siège mais ne se leva point: ni à l'entrée du petit groupe, ni lors de la révérence mielleuse du Balrim. En fait, il se contenta d'un bref geste de la main pour faire asseoir les visiteurs sur les chaises, tout autour de la table ronde. Ronde pour mieux se voir et se parler, non pas en signe d'égalité. Tous n'étaient d'ailleurs pas égaux dans cette petite entrevue: il y avait le Seigneur, l'un de ses vassaux, et trois autres individus qui n'avaient, officiellement au moins, aucun rang.

- Laissez-nous seuls. ordonna-t-il à Thorik et aux gardes.

Avec une expression mi-polie mi vexée, le Maître des Runes sortit de la pièce. Les deux gardes qui gardaient Golam à vue le suivirent peu après, non sans avoir fouillé le sans-frère et sans avoir lancé quelques regards de reproches à leur suzerain. Mais ce dernier savait pertinemment ce qu'il faisait: retenir ou ligoter Golam n'amènerait à rien, il fallait qu'il parle sans contrainte afin de clarifier la situation. D'ailleurs, il ne pourrait pas s'échapper, ni attaquer Dalin à mains nues devant trois autres personnes.

- Ne vous inquiétez pas, déclara Hadhod à l'attention des deux sentinelles. Restez simplement derrière la porte après l'avoir refermée.

C
e qu'ils firent. A présent, le fils de Trehod regarda tour à tour ses quatre vis-à-vis, en ne montrant aucune expression. Pas même lorsqu'il croisa le yeux de Thôrhun, afin de ne pas laisser percevoir leur complicité.

- Je crois que tout le monde ici reconnaît le seigneur Dalin Balrim, sa réputation n'est plus à faire - compliment ou critique, nul ne le sut. Voici, par contre, et si ma mémoire est bonne, Golam, ancien serviteur dudit seigneur. Mais je ne crois pas que les deux autres me soient connus, je vais donc vous laisser vous présenter... et m'expliquer pourquoi nous sommes cinq autour de cette table alors que nous aurions dû être quatre. Deux seigneurs, un agresseur, un sauveur, et un intru. Lequel de vous deux est cet intru, et pourquoi s'est-il invité à cette réunion?

Hadhod n'avait pas d'autre choix que de feindre la surprise et l'irritation, sans quoi trop de soupçons auraient été éveillés.

- Répondez. Vite, avant que je ne quémande mes gardes!
ajouta-t-il pour améliorer encore son petit cinéma.


Quand la situation vous échappe... 224464Thesignature

The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rômrhun
Ambassadeur
Ambassadeur
Rômrhun

Nombre de messages : 277
Age : 29
Localisation : Somewhere, Over The Rainbow

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain
- -: 52 ans
- -:

Quand la situation vous échappe... Empty
Quand la situation vous échappe... EmptyLun 2 Nov 2009 - 17:13
Quand la situation vous échappe... Img-1510

Tôrhun s'amusait. Hadhod était vraiment un très bon acteur. Il ne l'aurait pas cru, mais à vrai dire, quand on baignait dans la politique depuis un certain moment, cela devait certainement devenir une habitude, il s'en doutait. N'empêche qu'il trouvait la fausse indignation de son ami et Seigneur très réussie, et très rigolote de son point de vue.

Mais c'était maintenant à son tour de jouer, dans deux des sens du terme. Il toussota, la main devant la bouche, et se leva. Puis il s'inclina devant le Roi de la Moria et devant Dalin Balrim, comme le devait quelqu'un de son rang. Il toussa une nouvelle fois dans sa main pour s'éclaircir la voix puis commença.

"Ô Seigneur Hadhod, Grand Roi de Cavenain, je suis l'intrus que vous avez démasqué. Laissez-moi je vous prie, avant de me faire évacuer, me présenter. Je me nomme Tôrhun, et suis le chef du Clan Krammkarn. Mon Clan possède plusieurs mines de charbon dans les Montagnes Bleues, dont je suis le plus important extracteur. Je possède également une corporative dans votre beau royaume. Vous comprendrez donc que ma présence au Conseil qui se déroulait tout à l'heure était tout à fait justifiée. Toutefois, comme vous l'avez fort justement constaté, je n'aurais pas du être présent ici, du moins si l'on suivait vos convocations."

Un peu de provocations ne pouvait pas faire de mal. A vrai dire, Tôrhun n'était censé avoir aucun lien avec Hadhod, et il était le vassal de la famille Ghomenar, légendaire ennemie de la Croix-de-Fer. De plus, cette petite insubordination ne déplairait probablement pas au Seigneur Balrim.

"Mais laissez-moi vous présenter l'autre Nain que vous ne connaissez point."

Tarâk se leva, et comme son Seigneur avant lui, il s'inclina devant les deux Nobles. Puis, sur un geste de Tôrhun, il se rassit.

"Voici Tarâk, fils de personne. Je l'ai recueilli alors qu'il était jeune et solitaire, et depuis, il travaille pour mon Clan au sein duquel il est parfaitement intégré. C'est lui qui a sauvé la vie du Seigneur Balrim ici présent."

Tôrhun laissa le silence s'installer quelques instants, afin d'ajouter du poids à ses propos.

"Je suis, comme vous vous en doutez, extrêmement fier et honoré de l'acte qu'il a accompli. Mais cela ne justifiait pas vraiment ma présence en ce si magnifique lieu. En fait, j'ai décidé de l'accompagner sans invitation car ce Nain, pour une raison inconnue de tous, ne parle pas. Depuis des années que je le côtoie, et durant lesquelles il s'est toujours montré un très fidèle serviteur, il n'a jamais prononcé un mot. Nous avons donc imaginer un langage différent que le langage oral, et avons mis au point un ensemble de gestes et de signes qui nous permettent de nous comprendre. Je suis cependant le seul à comprendre ce langage, c'est pourquoi j'ai jugé que ma venue pouvait se révéler nécessaire."

Tôrhun se tut, puis s'inclina une nouvelle fois.

"Voila pour mes explications. Bien sur, si vous jugez que ma présence ici n'est toujours pas justifiée, je vous laisserais sur un simple mot de Votre Souveraineté."

Puis, après une ultime révérence, il se rassit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
Hadhod

Nombre de messages : 3181
Age : 27

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Quand la situation vous échappe... Empty
Quand la situation vous échappe... EmptyVen 6 Nov 2009 - 19:48
Si la situation n'avait pas été aussi grave, Hadhod se serait beaucoup amusé aussi. Tôrhun était vraiment un très bon acteur. Bien sûr, il n'avait pas douté une seule seconde de la capacité de son ami à jouer la comédie: il devait souvent avoir recours à ce genre de chose en dirigeant un clan secret qui se faisait passer pour extracteur de charbon. Mais le plus drôle dans l'histoire, c'était que le fils de Trehod ignorait bel et bien si Târak était muet ou non...

- Vous pouvez rester, Tôrhun chef du clan Krammkarn, déclara froidement le Seigneur de Moria, puisqu'il semble que j'ai négligé un détail important dans mes convocations.

Et oui, il fallait bien se montrer irrité à la suite de la petite pique de Tôrhun. Il n'adressa plus le regard à ce dernier et fit glisser ses yeux vers ce soit-disant muet et déclara d'une voix grave:

- Târak du clan Krammkarn, laissez-moi vous féliciter et vous remercier pour votre action. La dévotion et le courage ont toujours été les maître-mots du peuple Nain, et ce depuis le commencement. Vous avez fait honneur à votre race en agissant de la sorte. Sans vous, le seigneur Balrim ne serait plus ici, avec nous.

La dernière phrase avait peut-être été dite avec une certaine raideur, pourtant Hadhod savait bien que la mort de Dalin aurait été la pire chose qui puisse advenir. D'une part, cela aurait éveillé de faux soupçons sur sa propre personne; d'autre part, le chef de Cavenain savait qu'on ne se débarrassait pas de cette manière d'adversaires politiques, aussi gênants soient-ils.

- Bien. Maintenant, avant que nous jugions les faits, j'aimerais clarifier la situation entre vous, maître Balrim, et vous, Golam. Comme je vous l'ai dit, je crois en effet me souvenir de votre proximité, il y a quelques années? Vous, Golam, étiez membre du clan Balrim, avant de vous éclipser et de ne plus vous montrer ouvertement, si toutefois vous étiez encore dans ces mines durant ces cinq ans? N'ai-je pas raison? Comment se fait-il qu'un serviteur puisse haïr son ancien maître au point de souhaiter lui ôter la vie? Qu'a donc fait le maître en question pour mériter une telle rebuffade? Autant de questions auxquelles j'aimerais des réponses. Et je veux la version des faits des deux parties, si elles divergent, afin de pouvoir y dénicher la vérité.


Quand la situation vous échappe... 224464Thesignature

The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
Hadhod

Nombre de messages : 3181
Age : 27

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Quand la situation vous échappe... Empty
Quand la situation vous échappe... EmptyMar 24 Nov 2009 - 15:42
Hadhod s'arma d'autant de patience qu'il en fut capable, attendant les réponses du tueur et de la cible. Observant tour à tour Golam et Dalin avec un regard incitant à la parole, le Seigneur de Moria se demanda bientôt s'il obtiendrait les informations tant espérées. Visiblement, nul n'était vraiment pressé de répondre... peut-être les deux voulaient-ils réciproquement que ce soit l'autre qui prenne la parole en premier, pour mieux contredire ensuite. Au bout d'une petite minute, le fils de Trehod parla une fois encore, mais, là, on pouvait aisément déceler dans sa voix une irritation mal dissimulée.

- Messieurs, j'ai besoin de connaître toutes les circonstances de ce qui aurait pu se terminer par un drame, et ce afin que le procès du fautif soit équitable. Il ne me plairait point de commettre une erreur. A vrai dire, ce n'est pas aujourd'hui que je vais commencer à agir de manière irréfléchie. Allons Dalin, Golam, parlez!

L
e vieux Nain ne voulait pas perdre la face devant son rival, aussi avait-il tâché de montrer, par ses paroles, une certaine assurance, une poigne qui rien ne pourrait faire vaciller. Mais au fond de lui, il redoutait ce silence, et se demandait avec une pointe d'appréhension ce qui se passerait si les deux intéressés restaient muets comme des carpes. Le "parlez!" de Hadhod resta en échos pendant quelques secondes, puis s'évanouit. Malgré la taille réduite de la pièce, chaque individu présent à la réunion se sentait très éloigné des autres, tant l'atmosphère étant devenue froide et pesante.

- Bon, très bien, déclara Hadhod en une ultime tentative. Une personne derrière les barreaux ce soir me paraissait suffisant; je serais fort navré d'en envoyer deux.

Il se leva, comme prêt à appeler ses gardes, mais tint son regard éloigné de celui de Dalin Balrim. Bien sûr, cette petite manœuvre avait pour but de se rendre compte de sa réaction, mais s'il le montrait trop, cela ne servirait à rien. Toutefois, le seigneur de Cavenain ne pouvait imaginer la raison pour laquelle les dents de Dalin étaient restées aussi serrées. Derrière ce fait divers se cachait sans doute une histoire méconnue...


Quand la situation vous échappe... 224464Thesignature

The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nârwel Rusk-Iâr
Agent de l'Arbre Blanc
Agent de l'Arbre Blanc
Nârwel Rusk-Iâr

Nombre de messages : 606
Age : 29

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 57 ans Grisonnant
- -:

Quand la situation vous échappe... Empty
Quand la situation vous échappe... EmptyMar 24 Nov 2009 - 18:32
Alors que le Seigneur de Kahazad-Dum allait se relever. Le Balrim s'éclaircie la gorge, de cette manière qui était si agaçante, même pour ses plus proches conseillers. Le Nain sous la couronne se figea, jurant sans doute silencieusement devant son rival. Quand bien même Dalin restait sous le choc, de la tentative d'assassinat du Sans-Frères, autant il ne manquaient jamais une occasion d'ennuyer poliment son souverain. Peu importait les conditions, ils n'étaient pas amis et malgré l'hypocrisie que l'exercice politique nécessitait, rien ne cachait la rivalité de leur Clans respectifs.

"Le Clan Balrim aurait survécu, quoiqu'il arrive. Mais sachez, Târak que je vous suis infiniment reconnaissant. J'ai une dette envers vous. Et je suivrai votre voix afin de vous rendre un service qui je l'espère sera au prix de ma pauvre existence."

Dalim patienta un moment, ses remerciements étaient un rien trop protocolaire. Et en bonne et due forme, le Balrim avait sournoisement promis d'obéïr à la voix de son sauveur, en toute connaissance de cause. Sans trop savourer ce courtois affront, Dalin continua, se tournant vers Hadhod, Seigneur de la Moria.

"Mon Seigneur, je suis bien attristé de vous rencontrer dans de telles conditions, un brin trop sombre à mon goût. Plus de lumière et tous auraient su, au conseil. Que votre clan n'est pour rien dans cette tentative d'assassinat."

Il laissa le temps au Roi des mines de contenir sa colère.

"Car si je n'insinue rien Seigneur, des esprits plus bas et plus colèriques que les nôtres pourraient arriver à cette piètre conclusion. Ainsi je propose l'envoi d'un messager au conseil de la vie minière pour clarifier la situation. Pretexter une discussion officielle entre le Seigneur Balrim et la Couronne Quand serai à coup sûr logique, après les dires du Conseil. Qu'en dites vous?"

Il tourna son regard vers Golam, son orgueil lui chuchota une dernière intervention.

"Malgré le sauvetage courageux de Târak du clan Krammkarn, Golam doit être jugé par la justice Balrim. Le Sans Frère n'est pas un de vos sujets Roi Hadhod, Seigneur de la Croix-de-Fer."


HRP:DSL POUR LE RETARD Smile :HRP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
Hadhod

Nombre de messages : 3181
Age : 27

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Quand la situation vous échappe... Empty
Quand la situation vous échappe... EmptyMer 25 Nov 2009 - 18:28
La provocation, cette arme si peu digne mais si efficace... Elle pouvait bouleverser une situation, faire passer d'une posture délicate à une position de force. C'était précisément ce qui venait de se passer pour le Balrim. Il fallait s'y attendre, c'était un de ses tours favoris. Mais cette arme-là ne pouvait amener une victoire totale et irrémédiable, elle ne pouvait abattre l'adversaire si ce dernier possédait des arguments dignes, vrais, décisifs...

- Seigneur Balrim, je vous remercie de la confiance que vous m'accordez! A vrai dire, j'ai crains l'espace d'un instant que vous ne viendriez me turlupiner et m'accuser directement d'être le commanditaire de cet acte... et je suis tout à fait heureux d'avoir passé cette étape. Néanmoins, je vois bien que cette tentative de meurtre vous comble de joie. Pourquoi donc? Vous pensez réellement que mes sujets sont assez sots pour croire les rumeurs que vous insinuerez dans leurs cœurs? Vous avez donc une telle confiance en votre langue fourchue?

Malgré la violence de la contre-attaque, il n'y eu pas l'ombre d'un murmure parmi le maigre auditoire, qui semblait comme hypnotisé par la scène qui se déroulait devant lui. Les deux seigneurs, eux, se toisaient avec des regards à fendre la pierre. Sans cesser de fixer son rival dans les yeux, Hadhod fils de Trehod poursuivit sa prise de parole:

- Si vraiment vous croyez cela, je suis en regret de mettre un terme à vos espoirs. Il y a d'autres moyens de se débarrasser d'un rival, et vous le savez. Envoyez un tueur vous trancher la gorge en plein conseil alors que je peux aisément vous faire arrêter par mes gardes pour une raison X ou Y. Vous finiriez derrière les barreaux sans que personne ne pense à protester... Non, vraiment, vous me décevez beaucoup.

Avec un hochement de tête trahissant clairement son dédain, Hadhod se rassit. Mais il releva brusquement le chef avec un sourire imperceptible...

- Ah oui! Au fait, Golam sera bien jugé par mes soins. Il est en effet votre sujet, mais, puisque vous êtes mon vassal, il devient le mien, que vous le vouliez ou non. Car vous m'avez prêté serment, l'aviez-vous oublié?


Quand la situation vous échappe... 224464Thesignature

The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rômrhun
Ambassadeur
Ambassadeur
Rômrhun

Nombre de messages : 277
Age : 29
Localisation : Somewhere, Over The Rainbow

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain
- -: 52 ans
- -:

Quand la situation vous échappe... Empty
Quand la situation vous échappe... EmptyVen 27 Nov 2009 - 10:12
Quand la situation vous échappe... Img-1510

La discussion entre les deux Seigneurs rivaux montait en intensité à chaque instant. Tôrhun se réjouissait de pouvoir assister à de tels débats, d'autant qu'il devait pour sa mission comprendre parfaitement la relation qui existait entre les deux Nains. En fait, il lui semblait de plus en plus que Dalin Balrim, même s'il désapprouvait totalement les décisions de Hadhod, ne ferait rien d'aussi stupide que de monter un faux attentat contre sa propre personne afin de faire accuser son Roi. Il n'utiliserait que des moyens légaux pour contrer le Seigneur de Cavenain, Tôrhun en était quasiment persuadé. Mais peut-être se trompait-il... En tout cas, cette tentative de meurtre ne paraissait pas si suspecte aux yeux du chef des Krammkarn.

Toutefois, Tôrhun devait régler une petite chose.

"Mes Seigneurs," dit-il timidement,"veuillez excuser mon intervention, mais il me semble que toutes les choses qui vont suivre dans cette discussion ne concernent pas un pauvre extracteur de charbon tel que moi. Non pas que les affaires politiques m'ennuient, mais je préfère rester à ma place et ne pas m'immiscer dans les réunions des Grands de ce peuple. Aussi vous demandais-je donc la permission de me retirer, ainsi que mon fidèle Târak, si aucun de vous ni voit une objection."

Dans sa tirade, Tôrhun avait fait de Dalin et de Hadhod des égaux, ce qui ne manquerait pas de plaire au premier, et d'irriter copieusement le second. Mais il se devait de montrer un profil neutre. Beaucoup de choses dépendraient des liens qu'il tisserait dans les prochains jours. Sa mission bien sur, mais aussi la couronne de Khazad-Dum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
Hadhod

Nombre de messages : 3181
Age : 27

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Quand la situation vous échappe... Empty
Quand la situation vous échappe... EmptySam 28 Nov 2009 - 9:29
En plein milieu de la bataille verbale intervint la voix faible et polie de Tôrhun. Le Seigneur de Cavenain fut assez surpris, il faut bien le dire, de la décision de son ami et collaborateur: celui-ci quittait la salle alors que la discussion animée devenait de plus en plus intéressante. Mais Hadhod savait bien que l'autre ne laissait rien au hasard, et peut-être était-il plus sage, en effet, pour la discrétion et la mission, de ne pas rester... même si c'était à contre-cœur.

- Très bien... hum... maître Tôrhun, je ne vous retarde pas mieux. Vous non plus, maître Târak. Il est clair que vous êtes extérieur à toute cette histoire, et que vous avez simplement agi sous l'impulsion du courage et de la solidarité. Je vous en remercie encore une fois. Au revoir.

Bien sûr, le fils de Trehod n'avait pas manqué le fait que Tôrhun se soit adressé aux deux seigneurs comme s'ils étaient de même importance. Certes, en la situation présente, il ressentit tout d'abord un petite pointe d'irritation monter en lui. Le père de Rômrhun se disait sage et rusé... or, s'il s'agissait là d'une simple bourde, d'une étourderie qui aurait pour conséquence de lui faire perdre la face dans cette joute orale si tendue, Tôrhun baisserait considérablement dans son estime. Mais peut-être était-ce juste une stratégie d'approche.

Quoiqu'il en soit, Hadhod était persuadé que le Balrim saurait profiter de l'ambiguïté de la situation pour contre-attaquer de pus belle.

- Ah oui, messieurs, ajouta-t-il aux deux qui allaient partir, cette salle vous sera toujours ouverte dorénavant, après l'acte que vous avez accompli!

S
imple phrase légèrement énigmatique pour rappeler à Tôrhun qu'il était secrètement convié ici, juste après la fin de cette réunion. Si cette réunion se terminait...


Quand la situation vous échappe... 224464Thesignature

The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nârwel Rusk-Iâr
Agent de l'Arbre Blanc
Agent de l'Arbre Blanc
Nârwel Rusk-Iâr

Nombre de messages : 606
Age : 29

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 57 ans Grisonnant
- -:

Quand la situation vous échappe... Empty
Quand la situation vous échappe... EmptyMer 9 Déc 2009 - 18:39
Le Seigneur Balrim regarda son homologue du clan Krammkarn s'éloigner d'un air perplexe, bien que satisfait. Il ne savait trop quoi penser de ce Nain. Pourrait t-il un jour compter sur lui, alors même qu'il avait une dette envers son serviteur. Enfin, Dalin se tourna vers celui qui portait la Moria sur ses épaules. Feignant de jeter un coup d'oeil autour de lui, le Balrim ouvrit nonchalamment les bras.

"Et bien Seigneur! Nous voici seul. Pensez-vous que nous pourrions nous mettre d'accord sur certaine chose. Car, d'après ce qui ressort du Conseil de la Vie Minière, nous avons de nombreux problèmes. Un peu plus d'égalité entre les clan serait bienvenue. C'est tout ce que je demande."

Effectivement, c'est tout ce qu'il demandait, pour le moment. Peut être un jour serait-il obligé de demander bien plus.

"Aussi, votre politique extérieure n'a pas véritablement changée depuis notre dernière sortie. Et l'Ambassadeur Arminas n'est pas revenu depuis ces temps-ci. Cinq ans de silence diplomatique, c'est bien trop."

Il fixa Hadhod dans les yeux, espèrant qu'il comprendrait sa pensée, tout en cachant comme toujours son éternel jalousie. Car comme tout bon Nain mis à l'écart du Trône, comme la Croix-de-Fer il y a des centaines d'années, le Clan Balrim lorgnait sur la couronne comme une pie sur du cristal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
Hadhod

Nombre de messages : 3181
Age : 27

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Quand la situation vous échappe... Empty
Quand la situation vous échappe... EmptyDim 13 Déc 2009 - 15:35
Il n'y avait plus à présent dans la petite salle que Hadhod, Dalin, et Golam. Le Balrim sembla profiter de la situation pour approfondir sa pensée et livrer de plus amples explications sur les reproches qu'il faisait à son seigneur. Outre le fait qu'il demandait davantage de diplomatie avec l'extérieur, sa requête n'était que trop claire: il souhaitait étendre son pouvoir, et faire monter son clan au niveau de la Croix-de-Fer.

"Je prend en note votre proposition et vos remarques concernant l'ouverture vers les autres peuples." répondit-il tout en essayant de gagner du temps.

Il cherchait à savoir ce qu'il allait répliquer à l'idée de l'égalité des clans. Quelle réaction afficher.

"Vous savez, j'ai, au début de mon règne, trop renfermé le royaume sur lui-même, et je m'en suis d'ailleurs repenti. Il n'y a que les fous qui ne changent pas d'avis, c'est pourquoi j'ai amélioré nos relations avec les Elfes et les Hommes lors de leur traversée de nos mines, voilà cinq ans. Hélas, l'ambassadeur Arminas m'avait laissé un piètre souvenir, et plutôt me suis-je tourné vers le sieur Sombre-Chêne, plus honnête et moins arrogant. Croyez-moi, j'ai souhaité bien des fois sa présence depuis cinq années, mais qui sait ce qu'il est devenu? Toutefois, si vous vous en sentez l'âme, vous ou un membre de votre clan pourriez partir à sa recherche. Si vous réussissiez, je vous en serais infiniment reconnaissant."

Son vis-à-vis le prendrait-il comme un pas vers lui ou comme une boutade, il n'en savait rien. Ce n'était ni l'un ni l'autre: simplement un service à rendre au Maître de la Moria, formulé de façon neutre.

"Maintenant, passons à votre première demande. Un peu d'égalité entre les clans, dites-vous? Je ne me suis jamais considéré comme un tyran; et je n'en suis pas un. Si vous entendez par là que nous ne travaillons pas assez en collaboration, je suis prêt à y remédier. Je suis prêt à ouvrir mon clan au vôtre. Mais ceci à une condition: je veux que vous fassiez de même avec toutes les autres organisations, qu'elles soient de domaine politique, militaire, minier, artisanal. Le clan Balrim ne doit pas prendre le pas sur les autres."

Ceci dit, Hadhod formula une énième fois son vœu concernant Golam le Sans-Frère:

"Mais pour la dernière fois, allez-vous éclaircir cette histoire entre vous et votre ancien partisan?"


Quand la situation vous échappe... 224464Thesignature

The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nârwel Rusk-Iâr
Agent de l'Arbre Blanc
Agent de l'Arbre Blanc
Nârwel Rusk-Iâr

Nombre de messages : 606
Age : 29

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 57 ans Grisonnant
- -:

Quand la situation vous échappe... Empty
Quand la situation vous échappe... EmptyLun 4 Jan 2010 - 17:32
Dalin ne dit rien durant un court instant. Finalement, il se posa réellement une question simple. Pourquoi cacher cela plus longtemps à Hadhod, qui restait son Roi. L'orgueilleux dilemme s'évapora, et enfin, Dalin Balrim raconta la brève histoire au Seigneurs des Nains de la Moria.

"Golam à simplement voulu outrepasser mon autorité, croyant pouvoir me manipuler, et à travers moi, vous manipulez. Car si je peine à vous faire avouer vos tort mon Seigneur, un tiers parti tire toujours profit de la querelle des deux autres. Dans notre intérêt à tous, j'ai fait de lui le Sans-Frères. Il n'appartient désormais à aucun clan. Je n'ose même plus le dire de la Race des Nains." finit t-il avec un regard haineux pour son ancien serviteur.

Il prit une profonde respiration et se tourna vers de nouveau vers Hadhod, après une telle concession, il restait prêt à défendre sa position.

"Mais cela reste tout de même une affaire propre au Clan Balrim, car notre honte n'est pas votre quand vos yeux se pose sur ce... traître. La Croix-de-Fer n'a pas à fouiner dans nos affaires!" dit-il, frappant la table de pierre du poing.

Le coup résonna un instant dans la salle close.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
Hadhod

Nombre de messages : 3181
Age : 27

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Quand la situation vous échappe... Empty
Quand la situation vous échappe... EmptySam 9 Jan 2010 - 11:16
Le Balrim avait finalement expliqué, de façon très brève et succincte, les relations entre lui et le Sans-Frère, et la cause de cette tentative de meurtre. Il n'y avait pas compris grand-chose, car Dalin ne lui avait certainement pas tout dit. Celui-ci ne révèlerait sans doute jamais tout: il avait certainement des choses à cacher, et rien ni personne ne pourrait arracher la vérité, de bon ou de mauvais gré, à ce Seigneur dur et fier. Hadhod devait par conséquent se contenter de ces quelques phrases.

"Très bien, dit-il moitié reconnaissant moitié déçu. Je vois que nous avons tous nos propres problèmes et je ne vous en demanderai pas davantage à ce sujet. Je crois que j'en sais assez à présent . . ."

Q
ue j'en sais assez à présent... pour le juger convenablement. Telle était la pensée sous-jacente de la phrase à moitié terminée de Hadhod, et il semble que son rival l'ait bien compris. Aussitôt ce dernier avait repris la parole, exigeant de manière forte et déterminée que le cas Golam concernait le clan Balrim, et que le fils de Trehod et ses partisans n'avaient pas à y mettre leur nez.

"Eh bien quittez cette salle, vous et ce sans-frère de Golam, et jugez-le à votre convenance, puisque vous semblez si entêté à vouloir vous occuper de cette affaire. Mais je vous le dit, si vous commencez, ou plutôt continuez, à faire cavalier seul et à vous couper de moi et des autres organisations et clans de Khazad-dûm, vous courez à votre perte. Votre clan a beau être puissant, jamais vous ne parviendrez légalement sur le trône! Je le répète, quittez cette salle, je n'ai plus rien à vous dire."


Quand la situation vous échappe... 224464Thesignature

The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Quand la situation vous échappe... Empty
Quand la situation vous échappe... Empty
Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand le présent m'échappe et que le passé me traque [PV:Damon]
» Je ne vous abandonne pas
» Quand Mère Nature vous offre des surprises... pas toujours bonnes. | Adrian & Willy
» Quand la nuit vous apporte un invité inatendu. (PV)
» Quand les fantômes du passé reviennent vous hanter.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Les Terres du Milieu - :: Chez les Nains :: La Moria :: Khazad-Dûm-
Sauter vers: