Une jument égarée

Aller en bas 
Hadhod
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
avatar

Nombre de messages : 3180
Age : 27

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Sam 27 Fév 2010 - 9:35

Tout avait commencé il y a trois jours. L'orage avait éclaté au coucher du soleil; Henster et son vieux père Fenster étaient sortis en hâte de leur habitation pour rentrer les cheveux dans leurs boxes, à l'intérieur d'Aldburg. Mais un éclair particulièrement violent avait provoqué l'affolement des animaux, et l'éleveur avait eu bien du mal à les rassembler de nouveau. Il l'avait pourtant fait, et, trempés de la tête au pied, avait reconduit chaque monture à l'écurie. Ce n'est qu'à ce moment là que les deux individus s'étaient aperçu du désastre: il manquait Félizel, la grande et belle jument, leur plus précieuse bête.

La nuit fut longue et pleine d'inquiétude. Ils n'avaient pas pu partir à la recherche de Félizel à cause de l'obscurité, mais Fenster était venu réveiller son fils avant l'aube, lui demandant de prendre un étalon rapide et de partir à la recherche de la jument dans les prairies de Rohan. Il lui remit également l'épée de la famille, qui n'avait plus servi depuis des années, car les terres étaient peu sûres ces temps-ci.

Ainsi partit Henster, jeune homme d'une petite vingtaine d'années, pour le plus long voyage qu'il ait jamais eu à accomplir...

¤ ¤
¤ ¤
Félizel avait couru toute la nuit, comme rendu folle par cet orage. C'est pourquoi elle avait pris une importante avance sur son poursuivant. Malgré la rapidité de son étalon, Henster parvint en vue d'Edoras des heures après elle, et, suivant les traces de sabots dans l'herbe rase, traces qui partaient vers le Nord, il ne fit halte qu'à la tombée de la nuit.

Le deuxième jour le mena davantage vers les terres occidentales à travers tout l'Ouestemnet, comme s'il se dirigeait vers la mythique tour d'Isengard, qui se profilait déjà à l'horizon.

Ce ne fut qu'au matin du troisième jour de chevauchée que les traces bifurquèrent de nouveau plein Nord. Henster arriva en bordure de la Forêt de Fangorn en ayant toujours rien trouvé; mais il était encore vivant, ce qui était déjà une bonne chose...

* Fangorn... se dit-il. Si ce qu'on raconte sur ces bois est vrai, je ne sais pas si cela vaut le coup de tenter d'y entrer, même pour la jument la plus chère de mon vieux père. Hélas, pourquoi diable Félizel a-t-elle été s'empêtrer dans cet enchevêtrement d'arbre sombres et tordus? *

Et, hésitant, il tenta un dernier appel. Mettant les mains en porte-voix, il cria de toutes ses forces:

"Félizel !!"

Mais ce ne fut pas la jument qui vint...




The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saul l'Ancien
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 9
Age : 23
Rôle : Gardien de Fangorn

~ GRIMOIRE ~
- -: Ent
- -: Très vieux
- -:

Sam 27 Fév 2010 - 11:52
Un arbre se dirigeait vers Henster, il n'en avait encore jamais vu, c'était un Ent, ses mains était très grande et il les tendais vers le jeune homme

"- Huaemm, Oh ... Qui ose me réveillé ? ... Que veux-tu humain, cela fait fort longtemps que je n'ai pas vu quelqu'un de ton espèce, tu à l'air fatigué et pressé. Tu ne dois pas rester ici... , les Huorns pourraient se réveiller..."

Henster reculait, l'arme au poing. La forêt laissait passer que très peu de lumière, l'obscurité régnait, les racines s'entre-mêlaient.

L'Ent, qui était bien plus grand, le rattrapa très vite et le saisit entre ses longs doigts.


"- Est-ce les Elfes qui t'amènent ici ? .. Hum .. ou est-ce Gandalf ? Désormais l'Isengard est détruit, tu n'as aucune raison de venir par ici ... Mais qui est ce Félizel ? ... Je n'ai vu personne passer dans la forêt ces jours-ci ... Il faut dire aussi que je me suis assoupi un long moment ..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
avatar

Nombre de messages : 3180
Age : 27

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Dim 28 Fév 2010 - 10:17

Quelle ne fut pas sa peur! Lui, fils d'éleveur qui ne s'était pas souvent éloigné de plus de quelques milles de la ville d'Aldburg... Jamais il n'avait vu ni n'aurait imaginer voir une chose pareille! Un arbre qui parlait et marchait vers lui, bien vivant sous le soleil de midi. Ainsi, les légendes qu'il avait entendu au coin du feu étant petit étaient donc vraies; certaines affirmaient toutefois que quelques uns de ces êtres étranges avaient le cœur mauvais.

* Il faut espérer que celui-ci soit aimable, car il me rattraperait bien vite dans ma fuite... avec des jambes aussi longues. * pensa-t-il avec appréhension.

Le cheval s'ébroua comme l'Ent s'avançait vers lui. Mais Henster fut soulevé de selle, d'une main d'une seule, et il laissa choir son épée par terre. Terrifié, il ne put que répondre aux questions de Saul:

"Ah ! Vraiment désolé monsieur, je ne voulais pas vous réveiller, je ne l'ai pas du tout fait exprès. J'ai juste appelé ma jument que je cherche depuis trois jours, et qui, je crois, a pénétré dans votre forêt. C'est elle qui s'appelle Félizel ! Ce ne sont pas les Elfes qui m'amènent ici, ni même Gandalf que l'on n'a plus vu depuis des siècles, mais simplement mon vieux père qui élève des chevaux au Nord-Est d'Aldburg."

L'étalon d'Henster, après sa peur subite, ne sembla toutefois pas paniquer outre mesure ni vouloir fuir, et il restait calmement à quelque mètre de la scène, semblant se demander ce qui allait advenir de son maître.

"Mais s'il vous plaît,
continua ce dernier, pouvez-vous me relâcher ? Je ne veux aucun mal aux Hommes-arbres ou aux arbres, ou aux Huorns même si je ne sais pas ce que c'est. . . et discuter dans cette situation ne m'est guère agréable. . ."




The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saul l'Ancien
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 9
Age : 23
Rôle : Gardien de Fangorn

~ GRIMOIRE ~
- -: Ent
- -: Très vieux
- -:

Dim 28 Fév 2010 - 11:51
Henster était maintenant complètement entrain dans la main de l'Ent, ce dernier ne tarda pas à le poser sur un lit de feuille.

"- Voilà, humain, tu ne devrais pas avoir peur ... Effectivement j'ai entendu un cheval galoper par ici, mais tu sais, je dormais à poings fermés et je n'ai rien vu ... Cependant, mon ami Finglas, l'a vu ... Je peux éventuellement t'aider à le trouver et ensuite nous irons chercher cette Félizel, qui à l'air importante à tes yeux ... Je n'aime guère laisser des humains errer dans ma foret, plus vite tu l'auras retrouvé, plus vite tu partiras ..."

Sauldéhu avait l'air agacé, trop d'humains intrépides avaient traversé sa forêt, trop d'humains avaient essayé de la couper, de la détruire ...

L'Ent partit en direction d'un grand arbre isolé, au milieu d'une prairie, ou la végétation se faisait moin dense.


"- Nous allons rendre visite à Finglas, soit clair et précis ... Il risque de ne pas t'entendre car il est presque sourd et il ne supporte pas son arbrissement ..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
avatar

Nombre de messages : 3180
Age : 27

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Mar 2 Mar 2010 - 21:57

Quelque peu remis de son petit séjour dans la main de Saudéhu - quoique - Henster alla chercher son épée à quatre pattes dans la mousse touffue du sous-bois, puis se dirigea vers son étalon qu'il tira dorénavant par la bride, allant aussi vite que lui sur le sol inégal et piégeur. Puis il suivit l'Ent tout en parlant de la façon la plus naturelle possible...

"Vous ne semblez pas garder un très bon souvenir des humains, mais sachez que nous autres hommes sommes tous différents. Si certains sont venus, durant les années ou les siècles passés, apporter la confusion, le massacre, et la désolation dans vos bois, je ne suis pas du tout de la même sorte. Je viens ici avec grande humilité et, aurais-je cru aux légendes avant de vous voir, que j'aurais cherché l'un des vôtres pour lui demander la permission d'y pénétrer. Mais, dites-moi monsieur l'Ent, qu'est-ce que. . . l'arbrissement ?"

À peine Henster eut-il terminé sa phrase qu'ils débouchèrent sur une clairière herbeuse et ensoleillée. Le Rohirrim eut alors sa réponse... Au centre semblait pousser un grand arbre à l'aspect âgé. Mais ce n'était pas un arbre - pas tout à fait du moins. Car on pouvait deviner, collés contre son corps, deux bras raides, longs et pendants; et son tronc était en quelque sorte divisé en deux, comme deux jambes. Pas de doute, c'était Finglas, mais un Finglas arbresque... Ces yeux étaient toutefois profonds et brillants.

"Heu. . . Bonjour, monsieur Finglas,
dit le fils de l'éleveur en articulant bien et en parlant fort. Je m'appelle Henster, fils de Fenster."

Le jeune homme s'inclina légèrement en manière de salut, jeta un regard embêté vers Saul, comme pour requérir son aide, mais continua de son propre chef:

"Votre ami m'a amené vers vous, car je suis à la recherche d'une jument couleur bai nommée Félizel. J'ai la certitude qu'elle est entrée dans votre forêt, et elle est peut-être passée ici même ou non loin de là. L'auriez-vous vue ?"




The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saul l'Ancien
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 9
Age : 23
Rôle : Gardien de Fangorn

~ GRIMOIRE ~
- -: Ent
- -: Très vieux
- -:

Sam 6 Mar 2010 - 12:53
Finglas, d'une lenteur effroyable, décolla ses bras, et secoua son tronc, une multitude de feuilles mortes tombaient et les oiseaux s'envolaient.
Cela faisait des siècles qu'il n'avait plus rencontré d'hommes et étonnament, il n'était pas désagréable avec celui-ci ...

Bonjour à toi jeune humain, Sauldéhu m'a annoncé ton arrivé, nous parlons la langue commune, mais notre language natal n'a pas disparu ! Héhé. Finglas avait garder le sens de l'humour, même si cela était rare chez les Ents et peut de personnes le percevait ...

Pour tout te dire, jeune garçon, j'ai récemment vu un cheval galoper autour de mon tronc c'est très désagréable le bruit que fait cette bête, je me suis réveillé quelques heures après et elle était partie ... vu les traces de sabots quelle a laissé derrière elle, je pense qu'elle à dû partir en direction de la rivière ... Finglas était pensif, comme si quelque chose le préoccupait, il en était sûr, elle était bien partie vers la rivière, l'une des seules rivière de Fangorn. Tu la trouveras sûrement là-bas, suis mes racines, elle vont justement y puiser de l'eau ...

Sauldéhu repris en vitesse, Finglas n'avait pas eu le temps de finir sa phrase ...

Merci l'ami. Allons-y Henster et rangez-moi cette épée je vous prie, il ne s'agirait pas de couper l'un de mes frères.

Saul l'Ancien s'arrêta un moment, il semblait se concentrer : tout les arbres autour de lui frémissaient ... Il parlait, il leur parlait. Mais que disait-il ?
Ce n'est qu'après quelques minutes de marche qu'un hennissement se fit entendre ...

A travers le feuillage très dense ont pouvaits aperçevoir une couleur plus brune que le reste de la forêt, cette forme bougeait ... Elle semblait voler, serrée par une main de bois, très large.

Henster se mit à courir et Sauldéhu le suivait d'un pas lourd et lent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
avatar

Nombre de messages : 3180
Age : 27

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Dim 7 Mar 2010 - 9:53

Henster écouta attentivement les paroles de Finglas. Apparemment, celui-ci était sûr d'avoir ressenti la présence d'un cheval; d'ailleurs, en regardant de plus près, on pouvait voir quelques traces brunes sur l'herbe courte, terre retournée par le passage des sabots de Félizel, sans doute.

La jument avait, toujours selon Finglas, pris la directions de la rivière. Il devait parler, sans nul doute, de la source de l'Entalluve, la seule rivière coulant dans cette partie de la forêt. Ce n'était pas que Henster s'y connaissait bien en géographie... mais cette forêt l'avait toujours intrigué et, sur les rares cartes qu'il avait vu durant sa vie, à Aldburg, étaient représentées deux rivières, et nulle autre: le Limeclair loin au Nord, et l'Entalluve plus au Sud, non loin de leur position actuelle. Selon les légendes, qui buvait l'eau de ces rivières grandissait de plusieurs centimètres, mais après tout ce n'étaient que des légendes...

"Eh bien je vous remercie, Finglas, pour ces réponses qui me seront sans doute utiles. Bonne journée à vous !"

Ainsi repartirent-ils, Sauldéhu et lui, en quête de l'animal égaré. La présence de l'Ent était indispensable, car dans les feuilles mortes et le sol inégal de la forêt, les traces avaient à présent disparues de nouveau. De plus, Henster ne savait guère comment suivre les racines d'un vieil arbre pour se repérer.

Ils arrivèrent finalement en vue du ruisseau mais, au lieu d'entendre le doux clapotis de l'eau sur les rives, ce fut les hennissements puissants et affolés de Félizel qui parvinrent à leurs oreilles. Certes, ils avaient retrouvé la jument, mais leurs difficultés étaient encore loin de leur terme. Henster courut en avant, mais n'osa pas s'approcher au plus près, effrayé par ce qu'il vit: un Ent d'une force et d'une envergure colossales - ou peut-être s'agissait-il d'un Huorn, il n'en savait trop rien - avait saisi la bête de sa grande main de bois et la faisait tournoyer en l'air, lentement mais sûrement, comme s'il l'examinait sous toutes les coutures...

Henster se retourna vers Saul:

"J'aurais bien besoin de votre aide !" l'implora-t-il.

À ce moment, l'individu s'aperçut également de sa présence et lui lança un regard noir, faisant un pas dans sa direction...




The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une jument égarée
» Grands garçons musclés et bronzés
» Lovely une nouvelle jument
» Vestiaire des garçons
» Sandy Farmer. |Sans contrefaçon je suis un garçon ~|| Validée.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Les Terres du Milieu - :: Autres Contrées :: La Forêt de Fangorn-
Sauter vers: