Pélerinage

Aller en bas 
Ugluk
Chef Orque
avatar

Nombre de messages : 51

~ GRIMOIRE ~
- -: Uruk-hai
- -: 31 ans
- -:

Mer 8 Déc 2010 - 13:35
Ugluk marchait. Il se trouvait dans l'ancienne forteresse de Sauron. Le sorcier qui l'avait éduqué lui avait conté l'historie de ce Seigneur Noir. Une grande destinée, un grand pouvoir mais une disparition soudaine. L'uruk-hai espérait pouvoir un jour entrer dans l'histoire comme Sauron le fit. Ugluk attendait son heure mais il n'était pas venu dans les ruines maudites de l'ancienne forteresse pour repenser à tout ça. C'est en marchant dans ces lieux imprégnés de magie noire, lieux lugubres, toiles d'araignées, mais pas d'araignées. Le soleil se réverbère sur les ruines et des reflets rougeâtres et verdâtres sont projetés sur les gravats. Un léger vent chaud repousse la poussière. Ugluk n'est vêtu que d'une protection du torse, d'un pagne et de sandales. Il a à sa ceinture une vieille épée. Il faudra qu'il se trouve un nouvel équipement.

Ugluk arriva dans les ruines en elles-mêmes. Personne n'était venu ici depuis longtemps, il le sentait. Les Orques redoutaient cet endroits et les humains le pensent maudit. Ugluk n'était pas trop effrayé. Il gardait cependant la main sur le pommeau de son arme et marchait silencieusement. Tous ses sens étaient en éveil. La première étape pour trouver un uruk qui puisse lui enseigner l'art du combat fut de venir dans ces ruines.
L'idée lui était venue que s'il y avait un endroit où quelqu'un voulait se cacher, ce serait ici.
Soudain, Ugluk sursauta, il avait entendu un craquement. Ugluk s'arrêta et dégaina son arme. Ce n'était que le vent. Ugluk se redressa et continua de marcher. Il entra dans une sorte de couloir, une tour s'étant effondrée , il restait un passage entre le sol et les débris. Ugluk cherchait désespérément une trace de vie, une trace de passage. Mais ces lieux avaient l'air bel et bien abandonnés.

Ugluk déboucha de nouveau à l'air libre. Il respira un grand coup, l'air était froid. Pourtant le sol était chaud. Ugluk escalada quelques débris pour pouvoir s'orienter. Hélas, il ne put rien voir, à part les ruines et les décombres. Aussi décida-t-il de continuer son chemin.

L'uruk n'avait pas encore croisé d'être vivant, pas même des insectes ou de la vermine. Finalement, Ugluk commença à penser qu'il venait peut-être de perdre son temps. Personne n'était jamais venu ici et personne ne reviendrais jamais. Il était tiraillé entre l'envie de continuer et la soif de sang.

Cela faisait maintenant 3 jours qu'il n'avait pas manger et ses provisions étaient déjà dans son ventre. Au fond de lui, il espérait qu'il y ait quelqu'un ou quelque chose juste après le prochain tas de décombres mais à chaque fois, il n'y avait rien.

Ugluk prit la gourde qu'il porte toujours à sa ceinture et en but une gorgée. Il ne faisait pas bon de rester sur place. Aussi se remit il en marche. Peut-être trouvera-t-il quelque chose derrière le tas de débris qui lui barrait la vision ? Et il commença l'escalade de celui-ci...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ugluk
Chef Orque
avatar

Nombre de messages : 51

~ GRIMOIRE ~
- -: Uruk-hai
- -: 31 ans
- -:

Sam 11 Déc 2010 - 15:18
Voilà une semaine maintenant que l'uruk arpentait ces ruines et toujours aucune trace d'une quelconque vie ici. Cependant, il sentait une présence, comme si quelque chose le suivait, le pistait. Pourtant, il n'avait jamais rien vu. Depuis le jour précédent, il avait décidé de revenir sur ses pas et quitter cette ancienne forteresse. Désormais, il comptait remonter un petit clan, une bande, pour aller piller et saccager quelques villages en Harad. Mais avant ça, il devrait trouver des provisions. Il ne mangeait que quelques morceaux de pains rassis depuis une semaine et la faim commençait à lui tenailler les entrailles.

Il marchait désormais d'un pas déterminé, plus vite il sortirait d'ici, mieux cela serait. Devant Ugluk s'étendait encore un champ de ruines et de décombres et toujours ce vent frais sur cette terre noire. Au loin, il pouvait apercevoir les montagnes noires. Alors qu'il s'arrêtait pour observer ce qui l'entourait et déterminer quelle route serait la meilleure à suivre, il sentit un souffle chaud sur la nuque. Ce qui le suivait était derrière lui. Il pouvait sentir ce souffle chaud, ces respirations bruyantes. Le bruit de pattes sur le sol craquelant derrière lui. Apparemment, la bête devait se trouver à moins d'un mettre de lui et devait être plus grande.

Ugluk empoigna son épée et d'un geste parfait, se retourna et coupa là où était sensée se trouver la tête de la bête, seulement son épée frappa le vide. Il n'y avait rien, pas de bête, pas d'animaux, plus de bruits ni de vie. L'uruk observa toutes les voies par lesquelles cela aurait pu s'échapper mais il était bel et bien seul.

L'uruk se remit en marche, faisant bien attention, tous ses sens étaient en éveil, il ne se ferait pas surprendre une deuxième fois. Mais apparemment, son esprit lui avait joué un tour. Il n'y avait ni bête, ni rien de vivant dans ces maudites ruines. Aussi Ugluk se mit en marche pour le Harad mais avant cela, il devrait trouver quelques orques à asservir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod Croix-de-Fer
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
avatar

Nombre de messages : 3170
Age : 26

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Dim 12 Déc 2010 - 13:32

De nombreux Orques de Mordor avaient réussi à s'échapper, terrorisés et hagards, lors de la chute de Sauron et de Barad-dûr. Disséminés un peu partout sur le territoire maudits, beaucoup avaient trépassé par inanition, se couchant pour mourir dans les plaines de cendre stériles, ou bien avaient été achevés par les héros de l'Ouest lors de leurs rares incursions sur ces terres. Mais il en était d'autres, plus malins ou plus débrouillards, qui avaient passé les chaînes de montagnes et avaient réussi à survivre, oubliés, dans les terres orientales.

Puurk était de ceux-là.

Aucune histoire ne raconte sa vie hors du Pays Noir, existence sans doute misérable et plus ou moins solitaire qui dura près de trois siècles. 1 Toujours est-il que celui-là était retourné, quelques années auparavant sur les terres qui l'avaient vu 'naître'. N'osant pas ré-habiter les ruines hantées de la Tour Sombre, il avait élu domicile dans les restes du château de Durthang, sur les contreforts de l'Ephel Duath, où se trouvaient deux ou trois de ses semblables.

On l'avait envoyé en reconnaissance ce jour-là: un grand Uruk avait été aperçu de loin, sur la plaine, en direction des ruines de la tour, et Puurk l'avait pisté, avait perdu sa trace, l'avait retrouvé grâce au fumet et à son long nez renifleur, mais avait finalement rebroussé chemin en vue de l'ancienne place forte de Sauron.

Mais, pur hasard, Ugluk avait fait de même et, plus grand et plus robuste, avait rattrapé la petite créature sans s'en apercevoir. Puurk fut alerté par les lourds bruits de pas et se retourna...

« Peuh! Ce n'est qu'un de ces lourdauds sans cervelle, vociféra-t-il bruyamment. On est perdu? On sait pas où on va? Prends donc garde avec tes grosses pattes, tu fais assez de bruit pour te faire entendre jusque dans le pays des târk!2 »

_________________

1. Les Orques, créés à partir des Elfes, peuvent vivre aussi longtemps qu'eux.
2. Déformation orque du mot tarkil, qui désigne ici les hommes de Gondor.




The Half Cop


Dernière édition par Hadhod Croix-de-Fer le Lun 13 Déc 2010 - 21:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ugluk
Chef Orque
avatar

Nombre de messages : 51

~ GRIMOIRE ~
- -: Uruk-hai
- -: 31 ans
- -:

Dim 12 Déc 2010 - 14:40
Un orque. Un petit orque se tenait là, devant Ugluk. L'uruk le toisa. Ce petit être lui avait adressé la parole, sans aucune marque de respect. Soit il était courageux, soit il était fou. Ugluk opta pour la deuxième hypothèse. L'Orque était petit, comparé à l'uruk-hai. Il portait une armure et son nez était assez grand, il dépassait ridiculement de son visage. Mais Ugluk ne connaissait pas la notion de beauté ni d'esthétique.

Le petit orque l'insulta, de sans cervelle et de lourdaud. Instinctivement, l'uruk-hai porta la main à sa vieille épée à sa ceinture. Mais il se ravisa. Cela faisait longtemps qu'il n'avait plus vu un être vivant près de ces ruines. Plutôt que de le tuer, il décida de lui répondre.


"- Ce n'est pas un Orque qui m'apprendra à ne pas faire de bruit, avec tes plaques rafistolées, tu fais plus de bruits qu'une troupe d'ents qui chantent. Et mes grosses pattes pourraient t'arracher la mâchoire pour que tu t'adresses à moi un peu plus poliment la prochaine fois.

Que fais-tu ici, à proximité des ruines. Les êtres de ton espèce sont craintives de ces lieux. Mais pas toi apparemment. Était-ce toit la présence que j'ai senti sur tout le chemin ?"


Ugluk se redressa, attendant la réponse de cet orque, créature tellement fragile qui ne sait rien faire par elle même. Ugluk commença à penser au fait qu'il pourrait utiliser cet orque. Auparavant, il avait fréquenté cette sous-race. Ils faisaient de bons soldats et étaient assez loyaux, si l'on mettait assez de force pour se faire respecter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod Croix-de-Fer
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
avatar

Nombre de messages : 3170
Age : 26

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Dim 12 Déc 2010 - 17:01

« La présence que t'as senti, hé? Peut-être que oui, ça fait un moment que je t'ai vu, mais je m'approche jamais trop de Lugbùrz, ça non! On n'ose pas aller là-bas, nous autres: des tas fantômes à ce qu'on dit! Non, je viens ici que très rarement, car notre repaire est de l'autre côté de cette plaine, sur les pentes montagneuses, dans ce qui reste de la forteresse de garnison érigée du temps du Grand Maître! »

Puurk agita le bras vers l'Ouest. On voyait en effet, à plusieurs miles de l'endroit où ils se trouvaient, les murs d'un château à moitié ruiné, qui servait autrefois aux troupes de réserves: de fait, il se trouvait à peu près à égale distance de Barad-dûr et de la Morannon.

« Mais dis-moi, est-ce que quelqu'un t'as donné un nom? C'est que j'ai pas envie de t'appeler Lourdaud éternellement! »

D'ailleurs, le petit orque savait bien que, s'il continuait à le nommer ainsi, l'Uruk-hai n'allait pas tarder à s'échauffer. Il faut dire que sa voix grave et sa forte carrure le rendaient assez impressionnant...

« Quand je suis arrivé à Durthang, j'y ai trouvé trois autres de mes semblables, et je me suis joint à eux, mais celui qui s'est proclamé chef m'envoie toujours faire les corvées. Tu pourrais pas m'aider à faire sauter sa tête, à ce pouilleux, des fois. Comme ça on prend sa place, on commande ensemble aux deux autres, et le tour est joué! Qu'est-ce que t'en dit, alors? Ça marche? »

C
ette idée venait tout juste de germer dans sa tête, et elle lui semblait géniale: s'il pouvait ordonner aux autres d'aller chercher l'eau, la nourriture et tout cela, il en serait ravi. Impatient, il tapait le sol avec la hampe de sa vieille lance.

« C'est possible, mon gars! Tu me semble être un solide gaillard, et moi j'ai une lance, un casque et une armure. À deux contre un y a la place, si on le prend par surprise! »




The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ugluk
Chef Orque
avatar

Nombre de messages : 51

~ GRIMOIRE ~
- -: Uruk-hai
- -: 31 ans
- -:

Dim 12 Déc 2010 - 19:16
Ugluk fut un peu décontenancé par le discours de cet orque. Décidément, il lui réservait quelques surprises. Ugluk regarda attentivement ce petit être, il disait qu'il avait trouvé d'autres orques et qu'il y avait un chef. Cela intéressa fortement Ugluk. Pour pouvoir se battre contre un village, il aurait bien besoin de cette aide.

"- En effet, montre moi où ce trouve et orque et je le massacrerai, sauf s'il se soumet sans combattre. Tu peux m'appeler Ugluk. Je vais le tuer."

Un sourire exprimant toute sa joie et toute son envie de tuer se dessina sur son visage. La chaleur de son corps augmenta et tout ses muscles se bandèrent rien qu'à l'idée de se battre. L'orque avait montré des ruines au loin et l'uruk commença à marcher. Évidemment, la grandeur de ses enjambées obligèrent l'orque à marcher un peu plus rapidement.

"- Comment as-tu dit que tu t'appelais ? Je risque de t'appeler "le Bavard" tellement tu parles. Pourquoi dire trop de choses quand on peut faire bref."


L'uruk se remit en marche. Sa main se posa sur son épée, l'heure du combat approchait à grand pas. L'adrénaline montait. Ugluk se voyait déjà vaincre et dévorer son adversaire. Il voyait désormais plus distinctement les ruines. C'était une ancienne bâtisse en pierres noires. Peut-être avait-elle été taillée à même la roche.
Il y avait plusieurs étages. Et on pouvait voir une lueur à l'une des fenêtres. Ils avaient allumé un feu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jegor Kaël
Rôdeur
Rôdeur
avatar

Nombre de messages : 947
Age : 28
Localisation : Peu Importe.
Rôle : Empêcheur de neiger en flocon.

~ GRIMOIRE ~
- -: Numénoréen
- -: ~~108
- -:

Dim 12 Déc 2010 - 23:35

Dans la plus haute tour encore en état de Durthang, Ka'Mord commençait à s'impatienter.
Puurk avait déjà plusieurs heures de retard, il allait être punis c'est sur !

L'Uruk Noir était un peu plus massif que ses congénères, mais en vérité pas forcement plus intelligent.
À part être un tyran esclavagiste il ne savait pas faire grand chose de ses sept doigts.
Il lui en manquait un annulaire sur une main et tout une partie comprenant pouce et index sur l'autre et pourtant sa ne lui empêchait pas d'être le plus fort des orques de son groupe.
Il maniait un cimeterre et un vieux bouclier du Gondor dont l'arbre avait été raclé et remplacé par la peinture grotesque d'un œil rouge. Soit disant bouclier de son père qui avait connu la Grande Guerre.

-Baaaaaaah, mais va t-il enfin arrivé ce sale rat ?!! Il va prendre un coup de ma lame, soit en sûr !!!!

Un autre orque était présent et lui lavait comme il pouvait ses bottes de cuir bouilli à moitié moisi.
D'ailleurs il pris un coup dans le visage quand Ka'Mord trépigna d'impatience sur son trône de fortune.

Les orques étaient vraiment les créatures les plus asociales qui puisse être dès qu'elle prenaient un peu le pouvoir sur autres chose, un chiens, un loup, un autre orque...

Le chateau tombait en miette et lui faisait tout pour que ses "serviteurs" se dépêche, le plus vite possible pour se hâter, de rénover vite fait bien fait ce fort.


Dernière édition par Jegor Kaël le Mar 14 Déc 2010 - 10:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arkeoth.forumsactifs.com
Hadhod Croix-de-Fer
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
avatar

Nombre de messages : 3170
Age : 26

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Lun 13 Déc 2010 - 20:34

Une grimace immonde se dessina sur le visage de Puurk, bien qu'en réalité ce fut seulement sa manière de sourire, qui plus est lorsque ce sourire était provoqué par une satisfaction cruelle. Ainsi, cet Ugluk semblait partant pour se débarrasser de Ka'Mord, voilà qui était parfait! Le petit orque maigre était cependant loin d'imaginer les projets de son nouvel allié, pensant simplement que l'Uruk-hai était attiré par le contrôle des ruines du château, ou bien même juste par défi...

« Ouuuiii, allons lui faire sortir les yeux de la tête! Moi c'est Puurk, et je suis avec toi mon gars! Si je parles tant, c'est que j'arrive à retenir assez de ces satanés mots pour former des phrases, moi! »

Tel était Puurk: il ne se privait pas de railler un individu beaucoup plus robuste que lui, avant de s'en faire un allier l'instant d'après, puis de lancer une nouvelle moquerie une minute plus tard. Mais il ne put guère plus se moquer d'Ugluk pendant la traversée de la plaine, son essoufflement lui empêchant de piper le moindre mot; il put tout juste suivre son acolyte, et fut contraint de forcer encore sur ces jambes arquées dans les escaliers irréguliers de la tour.

Hélas, ce que le grand Ka'Mord appelait un trône était dirigé vers l'entrée de la haute pièce. Pour l'attaque surprise, c'était raté.

« 'ttend un peu, chuchota Puurk avant qu'ils ne fassent irruption dans la salle. J'y vais en premier pour le faire lorgner ailleurs. »

Et d'entrer de passer la porte en prenant un air soumis et apeuré, voire alarmé.

« Pardon chef, mais j'ai été retardé par une trouvaille de taille! R'gardez là! »

Quittant son casque de ferraille - dont l'oeil rouge frontal s'était effacé depuis des lustres - il le présenta à Ka'Mord comme une assiette de soupe, espérant qu'il plongerait bêtement son regard à l'intérieur. Décidément, Puurk ne manquait pas de culot.




The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jegor Kaël
Rôdeur
Rôdeur
avatar

Nombre de messages : 947
Age : 28
Localisation : Peu Importe.
Rôle : Empêcheur de neiger en flocon.

~ GRIMOIRE ~
- -: Numénoréen
- -: ~~108
- -:

Mar 14 Déc 2010 - 10:34

Ka'Mord entendit arrivé les deux associés, mais à première écoute pour lui il s'agissait du retour de Puurk accueillis par l'un des autres.
Quand le "Snaga" entra dans la salle en baragouinant avoir trouvé quelque chose et commençant à lui tendre son casque, il donna un violant coup de poing dedans renversant Puurk par la même occasion.
Le casque voltigea et roula sur le sol pour finir devant les escaliers, aux pieds de Uglùk.
Ka' hurla de colère, sa voix était encore plus abominable, rappelant un mélange de vomissements et de grognements de warg.
Ses hurlement pouvait s'entendre dans tout Durthang et ses alentours :


-JE ME FOUT COMPLÈTEMENT DE CE QUE TU PEUT ME RAPPORTER ICI !!!!
IL ME SEMBLAIT T'AVOIR ORDONNÉ DE VIDER LES ORDURES PUIS DE REVENIR TRAVAILLER !!!!...


Sa rage et sa haine étaient sans limite, le mot "tyran" pour le décrire était presque faible.
Il s'était lever pour vociférer et Puurk au sol le voyait plus grand que d'habitude tellement Ka' s'était redressé, il eu presque des doutes sur la supériorité physique de son nouvel allié pendant quelques secondes.
Le visage du maître des lieux était devenu juste un amas d'expressions chaotiques sur un morceau de chair ayant des orifices et deux globes oculaires.
Il n'eut pas le temps de dire grand chose que l'Orque Noir avait commencé à le frapper à coup de tranche de son bouclier, lui meurtrissant les bras et les côtes en plus des oreilles !
L'autre orques était recroquevillé au bord de la salle, n'osant rien faire.


-MAINT'NANT ! RETOURNE ! TRAVAILLER !!!! SNA.. ! GA !!!!

Un coup par mot, ou presque. Quand Ka'Mord arrêta de la frapper pour lui tourner le dos et retourner s'assoir, il restait en fait très vigilant, au cas où il prendrait des envies de mutinerie instantanée à Puurk...


NB : "Snaga" voulant dire esclave, est un mot rabaissant et insultant utiliser surtout par les castes orques comme les Uruk-Haï, ou les Uruk Noirs, destiné aux orques de moindre statures.
Un Uruk-Haï ne faisant pas de différence appèle aussi un uruk noir : "Snaga".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arkeoth.forumsactifs.com
Ugluk
Chef Orque
avatar

Nombre de messages : 51

~ GRIMOIRE ~
- -: Uruk-hai
- -: 31 ans
- -:

Mer 15 Déc 2010 - 17:14
Puurk avait amené Ugluk dans les ruines, là il était entré et s'était présenté à son chef. Celui-ci ne l'avait même pas écouté et avait commencé à le battre. Il tapait sur l'Orque, sans s'arrêter. Il utilisait son bouclier pour frapper et criait, son visage n'en était plus un. Au milieu de cet océan de colère, Ugluk s'avança calmement. Il avait son épée au poing et observait la scène. L'attitude de puurk était telle qu'il demandait presque à être frappé. Puurk était vraiment soumis mais pas ce petit chef Orque. Celui-ci ne s'était même pas retourner et n'avait pas vu l'uruk-hai.

Le chef s'arrêta de frapper et retourna s'asseoir à son trône. C'est le moment que choisit l'uruk-hai pour entre en scène. Il fonça tête baissée sur le chef orque. Bien que vigilant, il fut tout de même surpris par la force avec laquelle l'uruk lui rentra dedans. Sans prononcer un seul mot, Ugluk commença à cogner cet Orque. Au début il voulut se défendre et pris son bouclier pour se protéger. Aussi l'uruk donnait des coups puissants, prenant son élan pour essayer de briser la garde de son adversaire. L'autre Orque se défendait bien mais était encore sous le choc de cette attaque soudaine.

Il arrivait à se défendre tant bien que mal sous les assauts répétés de l'uruk. Ugluk décida de changer de méthode et plutôt que de donner de grands coups, commença à donner de petits coups rapides à droite puis à gauche. Il réussit à donner un coup de tranchant dans le bras gauche de l'autre Orque. Une idée germa dans l'esprit de l'uruk, s'il arrivait à assez impressionner l'Orque, peut-être celui-ci se rendrait-il ?

Ugluk tourna son regard vers Puurk, celui-ci était recroquevillé dans un coin et regardait la scène. Les autres orques n'étaient pas une menace mais l'orque noir devant lui était plus coriace. Ugluk marcha vers Puurk et le poussa contre le mur, pour prendre une sorte de bouclier, de petite taille et apparemment peu résistante. Il tiendrait tout juste pour le combat mais pas plus.

L'uruk-hai commença à crier. L'orque noir s'était apparemment repris et avait décidé d'attaquer. Cela commençait à être intéressant. Ugluk se mit en garde, prêt à parer les coups de Ka'mord.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jegor Kaël
Rôdeur
Rôdeur
avatar

Nombre de messages : 947
Age : 28
Localisation : Peu Importe.
Rôle : Empêcheur de neiger en flocon.

~ GRIMOIRE ~
- -: Numénoréen
- -: ~~108
- -:

Mer 15 Déc 2010 - 19:09
Ka'Mord regarda d'abord l'Uruk-Hai avec des yeux étonnés, mais rapidement son visage se transforma avec la haine.

-Alors comme ça on ramène une brute écervelée de l'Ancien Maître pour tenter de m'évincer !!

L'uruk pris son bouclier correctement sur son bras, se redressa mettant sa stature en valeur, tel un souvenir physique de l'origine de ca race.
Il sortit alors son cimeterre, c'était une large et lourde lame, mais l'orque n'avait pas l'air de peiner à la manier et lui faisait faire de petits sursauts menaçants vers l'Urùk-Haï.


-Aller.... bat toi Grand Orque !!! Nous verrons si ta race est si bonne que cela au combat !!

Un léger élancement au bras portant le bouclier le pris pendant quelques secondes, mais il ignora rapidement l'entaille faite par la lame de Uglùk.
Avec un cri de fureur il s'élança vers l'Uruk-haï et à la plus grande surprise de ce dernier, fit exploser son bouclier de fortune d'une seule et violente touche faisant reculer le massif guerrier.
Décidément le cimeterre lourd de Ka' était une arme d'une efficacité prouvée et il aurai du mal à l'abattre.

Quelques coup de lame furent échanger, une touche rapide, une frappe forte, une feinte, une parade... pendant quelques minutes aucun des deux adversaires n'arrivaient réelement à prendre le dessus ; mais quand l'uruk-haï réussit enfin à donner un mauvais coup à l'orque ce dernier dut reculer et faillis lâcher prise de sa protection.
Un entaille supplémentaire au même bras que la première était très gênante et la douleur s'éveilla d'un seul coup.
Avec un grognement digne d'un troll Ka'Mord lança :


-Mhhhrrrrr....Tu est coriace je doit l'avouer...Mais JE LE SUIS PLUS QUE TOIIIIIII !!!!

Il pris alors toute ses forces pour tenter une dernière attaque, en tentant de la rendre létale.
Le cimeterre partit à toute vitesse droit sur la crâne de Uglùk...qui l'esquiva non sans facilité.
La lame finit son parcours planter dans les planches du parquet vermoulu et l'orque noir pris du recul pour finir sur son "trône", le regard au sol comme acceptant sa défaite.
L'uruk-haï se releva et le regarda avec un sourire sadique et plein de contentement il s'approcha pour donner le coup final.

Mais il n'eut pas le temps, la boite crânienne de Ka'Mord l'uruk noir glissa, l'entaille faite quelques centimètre au dessus de la tempe jusqu'à la pommette de l'autre côté.
Le macchabée tomba en avant laissant s'épandre son cerveau sectionné sur le sol avec une odeur rance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arkeoth.forumsactifs.com
Ugluk
Chef Orque
avatar

Nombre de messages : 51

~ GRIMOIRE ~
- -: Uruk-hai
- -: 31 ans
- -:

Jeu 16 Déc 2010 - 14:29
Tout s'était passé assez rapidement. L'Orque noir avait essayé d'attaquer Ugluk mais l'uruk-hai s'était défendu et lui donna un coup d'épée sur le côté de la tête. L'Orque noir tomba par terre, sa tête baignait dans du sang. Ugluk leva son épée au dessus de sa tête et l'abattit sur le crâne de l'ancien chef orque. Il prit la cervelle dégoulinante dans sa main et commença à la manger. Il mettait des éclaboussures partout. Après 'être rassasié, il regarda Puurk et les autres Orques.

"- Vous, petits vermisseaux, vous m'écouterez et vous m'obéirez maintenant. Le premier qui essaye de désobéir terminera de la même façon que cet orque. C'est bien compris ? Puurk, tu m'as amené jusqu'ici, aussi tu seras mon lieutenant."

L'Uruk s'approcha d'un trou dans un des murs, servant de fenêtre, il sentit monté en lui la puissance, ces quelques orques n'étaient que le commencement. Maintenant, il pourrait semer la terreur. Peut-être que d'autres orques pourraient les rejoindre ?

"- Puurk, nous lèverons le camp demain dès le lever de la lune. Nous marcherons de nuit. Je propose de prendre la direction du harad. Sauf si tu connais un autre itinéraire que nous devrions emprunter ?"

Ugluk demandait rarement l'avis des autres mais cet orque avait l'air d'être plus malin que la moyenne. Peut-être celui-ci connaissait-il un endroit où aller, soit pour piller, soit pour trouver d'autres orques. Ou alors, peut-être Puurk aurait-il une autre idée derrière la tête...

//HRP// Il y a combien d'autres orques en plus de Puurk ? Et on fait quoi maintenant ? ^^ //HRP//
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod Croix-de-Fer
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
avatar

Nombre de messages : 3170
Age : 26

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Ven 17 Déc 2010 - 17:10

Le casque de Puurk avait voltigé en l'air et atterri au pied de l'un des quatre mur de la pièce - la salle du trône, si l'on peut dire. Et lui-même avait fini au sol lors de la rebuffade tyrannique de Ka'Mord. Mais, à vrai dire, il lui valut peut-être mieux de se faire coucher plutôt que de se retrouver coincé entre les deux combattants, l'instant suivant. S'entendre appeler Snaga lui était habituel, même si à chaque fois son ego en recevait un coup. Ainsi, le subterfuge n'avait nullement fonctionné...

« J'ai vidé les ordures, chef, comme vous l'avez demandé. Mais... »

L'orque n'eut point le temps de terminer sa phrase: Ugluk venait de charger! Aussi remonté qu'il fut contre son esclavagiste, Puurk n'avait guère envie, à présent qu'ils en venaient au fait, de prendre un quelconque parti dans le combat avant que le vainqueur ne se dessine... c'est pourquoi il se releva lentement avant de marcher, recroquevillé, jusqu'à son casque, puis jusqu'à sa lance à large fer qui était tombée elle aussi. Quand il leva de nouveau les yeux vers le furieux duel, du sang giclait du bras de Ka'Mord et se répandait sur le sol poussiéreux, mais aucun des deux n'avait encore prit l'avantage.

Finalement, l'Uruk noir bascula sur son siège et, quelques secondes plus tard, son encéphale gisait à terre, gluant et immonde. Le spectacle de délectation qui suivit était peu ragoûtant, même pour un Puurk qui avait l'habitude de la viande avariée et du pain moisi. Lorsqu'il eut fini son dîner, l'Uruk-Hai s'autoproclama chef...

« À tes ordres, grand Ugluk! obéit Puurk. Je te servirai du mieux que je le pourrai! Lug! Redresse-toi, espèce de singe peureux, regarde le nouveau chef dans les yeux, qu'il puisse voir ta face! Et où est Orchobal? »

Il s'avéra que l'autre était parti chercher des pierres adéquates pour la reconstruction de la tour. Désormais, elle ne semblaient plus servir à rien.

« Quoi? Mais, je croyais rester ici! 'Veux pas prendre la place de Ka'Mord? »

Mais la décision de l'Uruk était arrêtée, et sa soif de sang trop exigeante pour permettre toute sédentarité.

« D'accord, d'accord, alors on se mettra en route! Mais pas au Harad! J'ai jamais été au Harad, mais on raconte que cette saleté de soleil est toujours de sortie. Nous autres orques, on ne supporte pas cette lumière-là, si toi tu le peux, chef! Ou alors il faudra se cacher tous les jours et vagabonder une fois que l'obscurité tombe.

Mais si on passe directement de l'autres côté des montagnes par l'ancienne Porte Noire, il faudra redescendre par le pays des târk, et, au diable, on est que quatre! Non, vaut mieux descendre de ce côté des montagnes, et passer par Cirith Ungol. Là-bas, y aura p't-être d'autres gars à rallier... »





The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ugluk
Chef Orque
avatar

Nombre de messages : 51

~ GRIMOIRE ~
- -: Uruk-hai
- -: 31 ans
- -:

Mar 21 Déc 2010 - 10:30
Ugluk écouta Puurk, celui-ci ne voulait pas aller en Harad, il proposaity de passer par Cirith Ungol, une vieille tour où se cacheraient peut-être d'autres orques que l'uruk aurait facile à rallier. C'était une bonne idée. Aussi Ugluk décida de faire comme cela. Ils iraient d'abord à Cirith Ungol pour recruter ensuite, ils aviseraient.
L'Uruk-hai s'adressa aux orques.


"- Faites vos affaires, nous partons dès ce soir pour Cirith Ungol, une marche nous attend donc prenez vos affaires et vos provisions, nous ne reviendrons plus ici avant longtemps. Et le premier qui s'oppose, je lui fais la même chose qu'au détritus qui vous servait de chef avant. Allez plus vite bande de bons à rien."


Ugluk se pencha vers le cadavre de l'ancien chef. Le crane était encore ouvert et l'Uruk-hai prit le cimeterre qu ise trouvait à côté du cadavre. Il le regarda et le mania. Cette lame n'était pas faite pour lui, aussi la donna-t-il à Puurk.

"- Il faudra trouver de l'équipement pour ces orques Puurk, crois-tu qu'on en trouvera à Cirith Ungol ?"


L'Uruk-hai n'étant jamais allé là-bas, il ne savait pas trop à quoi s'attendre mais cela ne lui faisait pas peur, il était un uruk-hai, une bête de puissance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod Croix-de-Fer
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
avatar

Nombre de messages : 3170
Age : 26

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Jeu 23 Déc 2010 - 10:26

Sur les ordres d'Ugluk, les trois subalternes rassemblèrent donc les affaires qu'ils pensaient utiles ou indispensables pour ce long voyage. Puurk garda bien sûr sa vieille armure et son casque, et dénicha un sac en toile troué, qui pourrait leur servir pour toutes sortes de choses, et notamment la nourriture: il le remplit au quart de pain sec, de viande séchée d'origine inconnue, et de bestioles comestibles. Bref, de la nourriture d'orque. Le nouveau lieutenant n'oublia pas non plus sa gourde d'eau.

Ugluk les traitait de bons à rien. Si ça commençait comme cela, l'Uruk ne tarderait pas à ressembler à Ka'Mord et à les humilier, à les tyranniser à longueur de journée! Mais Puurk en avait l'habitude; les autres aussi. Et puis, s'ils réussissaient à dégoter d'autres congénères, la situation pourrait s'améliorer. D'autant plus qu'il était le second du chef.

Le petit orque se saisit de la lame que lui transmettait son maître, mais une grimace parcourut son visage.

« Non, non, j'préfère encore ma vieille lance! M'y suis habitué, tu sais, et je la manie sacrément bien. Orcobal! Pour toi ça fera l'affaire! »

L'intéressé s'en empara et la glissa dans sa ceinture contentement: il possédait à présent l'épée de l'ancien chef. Lug possédait quant à lui un arc de corne, court et de mauvaise facture. Mais les armures de ces deux esclaves étaient encore plus délabrée que celle de Puurk...

« Ouais, la Tour de Cirith Ungol abrite sûrement de vieux trésors, hé? Enfin j'espère... le meilleur moyen d'y savoir, c'est d'y aller! En marche vous deux! »

Et les quatre vilaines créatures quittèrent les ruines de cette forteresse, arpentant les contreforts les montagnes et foulant les sentiers cendreux et arides de Mordor sans joie ni relâche. Mais ils pensaient au but de leur expédition.

~ Si loin, si loin, pensa Puurk, il nous faudra des jours pour y arriver... ~




The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ugluk
Chef Orque
avatar

Nombre de messages : 51

~ GRIMOIRE ~
- -: Uruk-hai
- -: 31 ans
- -:

Lun 17 Jan 2011 - 11:04
Cela faisait maintenant deux jours que le groupe d'orques marchaient à travers les terres froides et dévastées du Mordor. Ce petit groupe était tout de même assez inhabituel, Ugluk était guidé par Puurk et les autres orques les suivaient. Ils marchaient de nuit et se reposaient le jour ou alors marchaient dans l'ombre des montagnes. L'uruk-haï voulait à tout prix arriver au plus vite à Cirith-Ungol. Là-bas, il pourrait recruter d'autres orques et si ceux-ci ne voulaient pas le rejoindre, il les forcerait ou les massacrerait. L'uruk-haï se voyait déjà en train de régner sur ces terres. Mais quelque chose lui disait qu'il devrait se contenter de pillages et de petits combats car les orques n'étaient plus aussi nombreux qu'autrefois et l'Uruk-haï aurait eu du mal à prendre le gondor d'assaut avec une dizaine d'orque.

Les premières lueurs du soleil retirèrent Ugluk de sa rêverie. Il existait une petite grotte pas loin dans un gros rocher. Ils s'abriteraient là-bas en attendant que le soleil change de côté et que l'ombre que ferait ce rocher, à ce moment là, serait assez grande pour pouvoir continuer. Les Orques s'installèrent rapidement, ils avaient pris l'habitude de se mettre en cercle au centre de la grotte. Non pas pour une quelconque tactique mais plutôt parce qu'Ugluk préférait les entendre dormir que comploter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod Croix-de-Fer
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
avatar

Nombre de messages : 3170
Age : 26

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Sam 5 Fév 2011 - 10:04
[Désolé pour le retard. Embarassed ]


Les jours passaient, et les contreforts de l'Ephel Duath n'allaient pas tarder à obliquer vers la gauche, donc vers l'Est. Cette particularité géographique indiquait à quiconque avait un jour regardé une carte du Mordor que Cirith Ungol , sa grande tour, ses murailles sombres et l'antre millénaire de la grande araignée de jadis n'étaient plus très éloignées.

Bien entendu, ni Lug, ni Orchobal, ni Puurk n'avaient observé de croquis très détaillés du Pays Noir, ce genre de privilèges ayant été réservés aux capitaines et généraux lors de la Guerre de l'Anneau: et ces trois là n'étaient guère de cette hiérarchie. Mais ils sentaient toutefois la sinistre tour se rapprocher; car nul Orc ne peut rester insensible à la puissance et aux échos d'un tel lieu maléfique, où tant de sbires de leurs races avaient travaillés et servi par peur du fouet, des terrible Nazgûl et, plus que tout, de Œil vigilant qui les avait sans cesse surveillé.

Ils avaient dormi en cercle dans une nouvelle grotte trouvée en chemin, sans doute la dernière de leur voyage vers Cirith Ungol, et ils se réveillaient maintenant que le soleil avait quitté le monde - ou du moins Ugluk les avaient réveillés, et de manière assez rude! Mais Puurk s'était habitué à ne rien montrer de sa frustration, se contentant 'informer son chef sur la suite de leurs aventures:

« On pourra voir apparaître la Tour que nous cherchons au milieu de la nuit, si cette diablerie de lune se montre entre les nuages. Ou alors je ne suis qu'une larve! Et, comme j'm'en rappelle, restera encore quelques heures de marche pour y arriver, avant l'aube. Et alors on pourra rentrer dans la forteresse et se protéger de ce maudit soleil, car c'est un endroit sombre et renfermé. »

Il saisit ses clics et ses clacs et se prépara au départ.

« Oui, un bon endroit où la lumière du jour ne passe jamais! »

Et ils se mirent en route pour la dernière ligne droite...




The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le guide du pèlerin de SJDC
» Un pasteur haïtien en pélerinage kidnappé en Égypte
» Pélerinage [PV Lana Anthana]
» [entrainement] Le pélerinage du porteur d'Excalibur ; Chasse au démon au sommet du mont Yakobe
» Pélerinage jusqu'au temple d'Athéna

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Les Terres du Milieu - :: Le Mordor :: Barad-Dûr-
Sauter vers: