Une bataille à l'aube...

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Eaque, frère d'Eaquem
Haut Conseiller du Roi
Haut Conseiller du Roi
avatar

Nombre de messages : 407
Age : 27

~ GRIMOIRE ~
- -: Gondorien
- -: 23 ans
- -:

Mar 24 Juin 2008 - 11:12

Le coucher de soleil au dessus de la Mer était magnifique... Eaque était à l'avant de son navire, le Simol... Tout semblait parfait... La flotte répondait parfaitement aux ordres. Il envoyait lentement les vaisseaux fouiller les crique et les baies, ce qui les faisaient avancer lentement.

En mer depuis deux jours, ils s'arrêtaient chaque nuits dans une baie. De nuit ils ne pouvaient voir si les cote abritaient des navires. Par contre en postant des guetteurs, ils pouvaient voir les lumières des navires passant près d'eux... Ce qui n'était pas encore arrivé.

Pour la nuit, ils s'arrêteraient dans cette petite crique. Le navire du commandant Norinne ferait le guet cette nuit. Et ils repartiraient à l'aube.


**********


Le soleil allait éclater dans toute sa splendeur d'ici une heure environs. Quelque rayon se reflétait discrètement sur l'eau, mais ce n'était assez pour pouvoir voir l'eau. Malgré tout, l'ordre avait été donné aux hommes de se préparer pour le départ...

Soudain un cris se fit entendre:

"Lumière d'un navire venant du Nord. Non, deux..."

En effet, tout feux allumés, deux navires voguaient vers le Sud et allez passer dans une dizaine de minutes devant la crique où ils se trouvaient. D'après les capitaines, ce devait être deux frégattes. Les navires ne seraient pas près avant une demi-heure, mais le vaisseau du Commodore Norinne serait suffisamment puissant pour les arrêter avec aisance.

Il reçut l'ordre de partir...


**********


Quand le soleil se leva, la flotte quitta son antre, décidé à rattraper le commodore Norinne... Mais a à peine dix minutes après le départ, ils virent s'élever au loin un fumé... Un combat avait eut lieux... Et Eaque craignait soudainement que Norinne ne soit pas le vainqueur: il devait les capturer, non les bruler...



**********


En effet, la bataille avait été rude... Norinne était blessé. Il avait suivit les deux frégates, et s'était soudainement retrouvé au lueur de l'aube poursuit par une demi-douzaine de navire. Il s'attendait à un abordage pour que l'on capture son navire, ce qui laisserait le temps aux renfort d'arriver, mais non. Les navires tirèrent des boulets incendiaire... Ses artilleurs avaient répondu, mais même s'il avait endommager un des navire ennemi, ils étaient en train de bruler... Il sentit les flammes lui lécher le corps... C'était la fin...


**********


Eaque n'en croyait pas ses yeux. L'Escadre Impériale était la, devant lui. Elle l'avait contourné durant la nuit et grâce à un subtile stratagème avait détruit un des plus puissant navire de sa flotte...

Il les ferait payer... Et cher...


HRP//Commencer les premières manœuvres, les flottes sont encore trop loin pour tirer ou aborder...//HRP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod Croix-de-Fer
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
avatar

Nombre de messages : 3170
Age : 26

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Mar 24 Juin 2008 - 14:03
"Hissez haut! La mer nous appelle.
Avant que le soleil ne monte au ciel,
Notre bâtiment sera sur les flots;
A son bord, commandant, lieutenants, matelots!

Hissez haut! Le vent derrière nous,
Et le Capitaine à la proue,
guideront notre navire.
L'ennemi est en ligne de mire!

Hissez haut! Vers les cieux!
Artilleurs, parés à faire feu,
A l'abordage, au combat...
Ce soir, l'ennemi mourra!"



Volgan, dit l'Audacieux, se tenant droit vers la proue et contemplant le Nord, acheva son chant d'une voix faible, comme pour lui-même. Cela lui rappelait sa jeunesse, lorsqu'il n'était que matelot éxécutant les ordres et dormant dans les cales. De longues années avaient passé depuis lors, et l'amour de la Mer n'avait pas disparu. La seule chose qui avait véritablement changé se trouvait dans sa posture, dans son importance, dans son grade... dans les trente-neuf hivers qui le séparaient de sa naissance. Désormais, c'était lui, le "Capitaine à la proue", et il se devait de mener le navire.

En ce jour, il prouverait une fois de plus son surnom, qui se mariait si bien avec le nom de son bâtiment, l'Intrepide. et, tout comme Eaque, il comprit que l'heure était venue pour eux de partir à la bataille, et par la même de venger Norrine. Hélas, le feu avait ravagé vaisseau et commandant... cruelle perte, et fin similaire.

Volgan revint près du mat. Son fidèle lieutenant, Beregond, attendait ses ordres. Tous ses matelots se trouvaient dans le même état d'esprit, le regard fixé sur l'Audacieux.

"Marins! Vous avez connu maintes guerres! Une nouvelle épreuve vous attend! Pensez au commandant Norrine qui vient de tomber. Nous enverrons l'Escadre Impériale au fond des océans!"

Il se tourna vers son officier:

"Toute la flotte vogue vers le Nord... Nous la suivrons. Ne soyons pas à la traîne. Vers la tête de l'armada, comme à notre habitude, le nom de l'Intrépide ne provient pas du hasard! Ne dépassez pas le fier Simol, mais soyons dans les premiers pour l'abordage!"

Le navire avança. Volgan tira son sabre. L'arme n'avait aucune utilité dans l'immédiat, mais il était de ses us et coutume de faire ainsi avant chaque assaut. Toutefois, la flotte ennemie se trouvait encore à bonne distance.

Ce n'était certes pas la première bataille de Volgan, mais sa longue expérience ne l'avait jamais fait voguer sur des eaux aussi septentrionnales.




The Half Cop


Dernière édition par Halbarad Dunàdan le Mar 24 Juin 2008 - 15:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eaque, frère d'Eaquem
Haut Conseiller du Roi
Haut Conseiller du Roi
avatar

Nombre de messages : 407
Age : 27

~ GRIMOIRE ~
- -: Gondorien
- -: 23 ans
- -:

Mar 24 Juin 2008 - 14:19
Le Simol était en tête, suivi par tous les navires de la flotte... Ils arrivaient maintenant à distinguer le nom des vaisseaux et leur classe. Le point fut aisément fait: Cette Escadre Impériale présentait seulement neuf navires contre une trentaine pour l'Alliance avec tous ces renforts... Mais même si les chiffres étaient an sa faveur, Eaquel avait un souci: Alors que l'Alliance possédait deux navires de type cuirassés puis des frégates et des croiseurs, L'Empire possédait lui six cuirassés.

Il ne faudrait pas se tromper... Une erreur et de nombreux soldats tomberons...

Eaque divisa ses navires pour préparer le combat:
Les navires elfes serreraient les côtes pour pouvoir contourner l'ennemi et le prendre en tenaille. Leur vitesse leurs donneraient un avantage certain sur le Cuirassé auxquelles les nefs auraient affaires.
Les frégates gondorienne tiendrais le centre avec le Simol.
Les croiseurs seraient en retrait pour apporter leur soutient où il le faudrait.
Enfin, les navires de Morgen allaient devoir tenir le flanc droit...

Eaque leva sa lunette, regardant le premier vaisseau ennemi... Il vit à la tête de celui-ci un homme qui regardait vers lui... Le capitaine de ce navire... De ce "Empire Astral"... Ainsi le vaisseau amiral tenait le centre... Qui était ce commandant... Le Prince régla sa lunette:

Un homme qu'il avait vu en peinture dans l'amirauté de Minas Tirith:

"L'Amiral Corwen..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gebir
Seigneur de Pinnath Gelin - Earkano, Maître des Mers et des Semi-Eunuques
avatar

Nombre de messages : 297

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme
- -: 37 ans
- -:

Mar 24 Juin 2008 - 16:45
Le fier Dringalph frappait de sa proue les vagues avec intensité alors que l'amiral Eaque envoyait peu à peu les batiments fouillaient les criques de la côte du Lindon. Ulfred obéissait au doigt et à l'œil aux ordres se portant toujours volontaire bien que parfois le vaisseau se retrouva trop imposant pour passer des caps dangereux. Puis, deux navires firent leur apparition et le Commodore les prit en chasse.

Mais, le marin avait été piégé. Quand la flotte unifié arriva vers le lieu de la bataille, on remarqua non pas deux vaisseaux mais neuf qui avait totalement détruit le commodore et son navire.

Ulfred donna ses ordres du pont supérieur avec une humeur massacrante et une voix à faire pâlir un troll. Tout les marins s'agitaient à bâbord, à tribord, sur la proue du navire. Le marteau du cygne portait bien son nom car à l'avant, la proue était taillé en forme de cygne et servait de bélier pour déchirer les flancs des navires adverses.

"Timonier placez vous sur le bâbord du Simol à environ deux nœuds."

Ulfred se retint au pied de mat alors que le marin barrait le navire vers sa destination.

"Armez les balistes de poupes. Ralentissez le rythme de navigation, puis quand nous serons assez prés du Simol rentrez les voiles de misaines."

"Lieutenant, occupez vous des balistes.
Je veut toutes les balistes tribord chargés dans 5 minutes."


C'est pas l'homme qui prend la mer,
C'est la mer qui prend l'homme,
Moi la mer elle m'a prit.


Tout les marins travaillaient dur et on voyait déjà des soldats préparer les grapins qu'ils déposaient sur le plat bord.

Ulfred avait revêtis son armure et avait posé son hallebarde sur le côté.

Les ordres avaient été donné par le Simol. On allaient entouré l'Escadre mais les Gondoréens et les 5 vaisseaux de Dol Amroth ferait face aux puissants cuirassés. Ulfred passa sa tête par dessus le rebord et vit les avirons frappaient avec une force démesurée les vagues.

Il descendit vers les rangs de rameurs qui mettaient un pêu trop d'entrain pour l'instant.

"Marins, par la foudre d'Ossë, ralentissez le rythme une longue bataille est à prévoir. Je veut avoir des marins encore capable de faire des manœuvres dans plusieurs heures. "


Bande d'imbéciles intrépides.

L'ancien précepteur s'appuya sur une des deux arbalétes à répétition et regarda l'agencement du navire.

"Toi, toi et toi, armez les arbalétes et rapprochez les munitions plus près."


Les marins se croisaient tant sur les ponts que dans les airs où des marins expérimentés s'élançaient d'un mat à l'autre à l'aide de cordages pour replier certaines voiles.

Les nefs elfiques dépassés les navires Gondoréens alors que la flottide pirate de Morgen passaient sur tribord. Partout, les marins se préparaient et on voyait clairement que les pirates réussissaient mieux cet exercice.
Les manoeuvres eurent lieu et on se mit en ordre de bataille se préparant au combat. Sur le Simol, Eaque donnait ses ordres et Ulfred fit de même en cherchant son lieutenant du pont supérieur.

Le plus important, dans ce genre de combat était l'organisation.

De l'ordre et de la discipline.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurelin
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
avatar

Nombre de messages : 1299
Localisation : dans la lune, comme d'hab ...
Rôle : Seigneur d'Elostirion, gardien des trois tours Blanches d'Emyn Beraid.

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: Fin 1er age
- -:

Mar 24 Juin 2008 - 17:59


L'aube se levait à peine et une faible lumière illuminait les flots d'une lumière irisée aux multiples reflets ce qui donnait l'impression que la frégate de l'Arbre Blanc voguait sur mer multicolore. Le capitaine Darian était accoudé au bastinguage depuis un bon moment déjà. Il se remémorait son départ, bien des semaines auparavant. Alors qu'il ne devait même pas prendre part au voyage, ses superieurs lui avait signifié que le capitaine habituel de la frégate était souffrant et qu'il devait le remplacer au pied levé. Bien que lieutenant sur ce même navire durant des années, c'était la première fois qu'il y officiait en tant que capitaine et une pointe d'appréhension lui nouait l'estomac alors qu'ils arrivaient sur la zone de combat. Cependant, il esquissa un sourire. Surement rassuré par la vue du long et puissant harpon qui constituait le prolongement de la proue de son navire.
L'arbre Blanc suivait les autres navires de la deuxième flotte du Gondor et le capitaine pouvait aperçevoir, loin devant la poupe du navire de tête, Le Simol, toutes voiles dehors.
Juste derrière le navire amiral, se trouvait l'intrépide. Ses pensées allèrent tout naturellement vers son ami Volgan, l'audacieux Volgan qui comme à son habitude avait porté son navire en tête des frégates.
Le moment était venu et il se retourna vers un marin tout près de lui :

- Faites venir le lieutenant de frégate immédiatement !

Puis se retournant, il fit quelques pas et s'adressa à tout ceux qui pouvaient l'entendre :

- Tenez vous prêt, bravent marins du Gondor ! L' heure est venue de prouver votre valeur ! Tous à vos postes de combats.


Le plan avait été établi et il se devait de le respecter. Il ordonna quelques manoeuvres afin que l'Arbre Blanc se retrouve au centre de la flotte. Il regardait la grand voile qui se gonflait à présent sous l'effet du vent. La frégate prenait de la vitesse et l'on entendait les craquements du bastinguage qui accompagnaient les cahots provoqués par les vagues qui s'échouaient sur les flancs du navire ...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erco Skaline
Ambassadeur du Rohan à Dale
Ambassadeur du Rohan à Dale
avatar

Nombre de messages : 1111
Age : 24
Rôle : Seigneur d'Esgaroth

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim, descendant d'Eaden
- -: 31 ans
- -:

Mar 24 Juin 2008 - 18:38



Sigil était monté sur le pont dans les premiers, pour recevoir les ordres de son supérieur, Ulfred qui était du reste au yeux de Sigil un très bon capitaine. Le lieutenant avait une allure assez spéciale avec ses cheveux blonds mal coiffés et son habit d’aristocrate mais comme il le disait tout le temps :

Seul ce qu’est capable de faire un homme sur un champs de bataille vaut quelques choses, le reste n’est que pacotie.

Il perdit son sourire en voyant le bateau du commodore détruit, il brûlait en ce moment, même le lieutenant resta une minute sans parler en regardant ce bateau brulé, puis son regard se porta sur les neuf autre navires adverses qui leur faisait face. La bataille allait être ardue mais elle en valait la peine. C’est Ulfred qui le sortit de sa rêverie en criant des ordres que Sigil comprit et transmit à ses hommes d’une voix puissante et imposante :

-Recharger toute les balistes à tribord, vous avez cinq minutes. Et que ça saute.

Sigil s’éloigna un peu pour laisser les hommes exécuter ses ordres. Il rajouta en criant :

-Sur cette bataille, seule votre rapidité à recharger et à tirer nous fera vaincre les cuirassés ennemis.

Puis il partit vers Ulfred d’un pas rapide évitant plusieurs fois un marin courant avec dans les mains une corde, une épée ou un projectif de baliste, mais il ne dit rien car ça ne servirait à rien à par à ralentir les manœuvre. Une fois vers son capitaine, il regarda ou allait le regard de son capitaine et dit rapidement.

-Bonne chance capitaine!!

En attendant la réponse de son supérieur, Sigil regarda les préparatifs au combat, le pont du Dringalph était devenu une véritable fourmilière. Sigil entendit une corde crisser, une poulie grincer. Tous ces bruits, il les aimait. Il cria à un marin qui se débattait avec des câbles emmêler :

-Mais enfin, tu fais quoi ? Laisse ses câbles en paix !! Et va aider tes camarades aux déplacement des balistes.

Sigil se retourna vers Ulfred et lui sourit, le lieutenant regarda du coin de l’œil le marin qu’il avait engueulé. C’était un bon marin, très bon même, mais il était dans la lune, comportement qui allait lord d’un voyage tranquille mais dans une bataille ou le relâchement d’un homme provoquait la mort de plusieurs autre était interdit et inacéptable.


Dernière édition par Erco Skaline le Mer 25 Juin 2008 - 16:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dalamyr
Assassin
Assassin
avatar

Nombre de messages : 378
Localisation : Dim-Bar
Rôle : Maître assassin au sein des Ombres

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme du harad
- -: 37 ans
- -:

Mar 24 Juin 2008 - 19:39



Cyr, marin à bord de l’Intrépide. Il était sous les ordres de Volgan, surnommé l’audacieux. Cyr avait toute confiance en son capitaine et en ses camarade de bord avec qui il avait fait maint bataille gagnée, nomral autrement il ne serait pas là.
Cyr devait avoir dans la vingtaine, jeune marin, ayant déjà participer à cinq bataille naval, dont trois sur l’Intrépide. Ce jeune matelot avait les cheveux brun, mi long. Il avait les yeux foncé entre le noir et le brun. Il portait une armure, et une épée, il avait mit par dessus son armure une tunique brune.

Il écouta le discoure de Volgan, il savait donner du courage à ses troupes, et fort heureusement pensa Cyr car un bon commandant doit savoir motiver ses hommes avant la bataille.
Il aida un autre matelot du nom de Frank à porter une lourde pierre destinée à une baliste qui était sur le pont à babord. Une fois fait, il alla à l’avant, n’ayant plus rien à faire, et regarda les forces ennemies, six cuirassés leur faisait face. On voyait encore les restes du navire du commodore de la flotte alliée. Il ne put s’empêcher de demandé à Volgan d’une voix interrogative :

-Vous croyez qu’on va réussir à les battre ? Ils ont déjà tuer notre commodore.

Une fois sa question dite, il ferma sa bouche, une certaine tentions s’abattait sur le navire à force de se rapprocher du combat, un combat meurtrier ou un seul vainqueur pourra en sortir vivant et il n’y aura pas de second prix à par la mort !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nârwel Rusk-Iâr
Agent de l'Arbre Blanc
Agent de l'Arbre Blanc
avatar

Nombre de messages : 606
Age : 28

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 57 ans Grisonnant
- -:

Mar 24 Juin 2008 - 22:38
Trois lieutenants arrivèrent vers le Capitaine Darian.

- Tenez vous prêt, bravent marins du Gondor ! L' heure est venue de prouver votre valeur ! Tous à vos postes de combats.

"Tous aux postes de combats!!" répèta l'un des lieutenants qui descendait vers le pont principal de l'Arbre Blanc.

Alors qu'un second s'approchait de la barre, le Lieutenant Warren se tint à côté de son ami de toujours, attendant paisiblement la confrontation de la journée.

"Capitaine, les hommes sont tous à leurs postes. En attente de vos ordres. J'ordonne de charger les balistes?"

Un instant il crut voir l'hesitation passer dans les yeux de Darian. Prenant un ton moins militaire Warren se pencha en avant.

"Ne t'en fais pas Darian, nous sommes tous derrière toi. Tu était un excellent Lieutenant, et tu feras un bien meilleur Capitaine."

Il y'eut un plis un peu plus conséquent que les autres, mais le mouvement de la houle, tous le connaissaient. Le Lieutenant Warren regarda devant lui. Son Capitaine, son ami et mentor menait l'Arbre Blanc vers son destin. Quelques heures plus tôt ils avaient tous reçu des ordres clair et précis. Le plan était en marche. Et quand il regarda au delà du bastinguage, l'étendards de la maison des Rois flottaient sur ces grands navires qu'étaient les leurs.

"En attente de vos ordres Capitaine." rajouta t-il avant de se tourner vers l'équipage qui oeuvrait avec force et vélocité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthew Glandser
Capitaine de la flotte du Gondor
Capitaine de la flotte du Gondor
avatar

Nombre de messages : 66
Age : 28

~ GRIMOIRE ~
- -: Humaine
- -: 23 ans
- -:

Mar 24 Juin 2008 - 22:49
PNJ: Beregond

Ces derniers jours en mer avaient été pour le moins lents et inintéressants. De simples manoeuvres et de la vigilance à revendre pour trouver la flotte adverse. Rien de très passionant mais comme toujours, Beregond avait accompli ses tâches avec célérité et zèle. Et puis, tant qu'il y avait la mer à observer et le portrait d'Hanna à observer, Beregond ne pouvait s'ennuyer.

Lorsque les frégates ennemies apparurent et fuirent rapidement, Beregond s'en occupa à peine. Comme la quasi-totalité des officiers gondoriens, le commandant Norinne pourrait s'en occuper aisément et le commandement avait pris les bonnes décisions. Aussi, lorsque l'aube se leva, et alors que Beregond s'apprétait à retourner dans ses quartiers, son quart étant terminé, la vigie signala des flammes à l'horizon. Comme tout les membres de l'équipage, mais de manière plus grave et désintéressé, Beregond alla au bastinage et regarda dans la direction indiquée par la vigie. Mais le spectacle auquel il assista n'était celui auquel il croyait. Car dans son esprit militaire, répondant à des exigences tactiques préetablies, Beregond avait pensé naivement que le commandant Norinne avait tenté d'arraisonner les frégates qui avaient refusé, engageant un combat perdu d'avance dans lequel le sabordage par le feu était une issue.

La réalité était beaucoup plus douloureuse. En guise de résistance, le commandant Norinne s'était retrouvé face à une flotte entière. Et avec son regard acéré, même à cette distance, il n'était pas permis de douter de l'identité de l'adversaire: l'Escadre Impériale...

Adressant une prière silencieuse à la Source pour l'âme des marins qui périssaient avec le commandant Norinne, il se précipita aux côtés du capitaine de
L'Intrépide. Comme lui, tous les marins attendaient les ordres du capitaine. Sans éprouver de l'affection pour lui, Beregond respectait son officier. C'était un homme sorti du rang, qui savait se comporter de manière réfléchie et courageuse au combat, des qualités qui éaient inexistantes chez le premier capitaine de Beregond. Volgan, dit l'Audacieux, se tourna alros vers ses hommes et leur servit un petit discours entrainant. Cela laissa Beregond de marbre, mais il savait combien cela importait aux hommes de troupes. Lorsque le capitaine se tourna vers le lieutenant et lui donna les ordres, Beregond hocha simplement la tête.

"Barre à tribord, manoeuvre de dépassement du Condar. Flanquez le navire amiral par tribord."


La voix du lieutenant dépassa les bruits du gréements et du pas des hommes pour arriver auprès des personens concernés. Les timoniers bougèrent le gouvernail pendant que en haut des mâts, certains augmentaient la voilure afin de donner la vitesse nécessaire à L'Intrépide pour se mettre à la droite du navire amiral. Beregond revint aurpès du capitaine, en attente de nouveaux ordres.Tant que le combat ne commencerait pas, Beregond ne prendrait aucune initiative. C'est alors qu'un marin, proche des officiers, osa prendre la parole pour poser une question au capitaine. Elle n'était pas forcément dépourvu de sens, mais cela allait à l'encontre de la discipline qui se devait de régner sur un navire de guerre.

"Marin, après le combat, vous me ferez un quart de plus pour vous adresser à vos supérieur sans autorisation."


Reportant son attention sur l'Escadre Impériale, Beregond se demanda soudainement si le marin qu'il venait ainsi de brimer n'avait pas un fond de raison...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/
Radamanthe
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
avatar

Nombre de messages : 3567
Localisation : Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 53 ans
- -:

Mar 24 Juin 2008 - 22:54





L'Escadre Impériale dépassait l'épave du navire de Norinne qui s'enfonçait lentement dans la mer calme, toujours léché par les flammes dans sa partie supérieure.

Les neufs navires de la flotte avançaient encore côté à côte pour le moment, mais nul doute qu'ils ne resteraient pas bien sagement alignés à la merci de la moindre salve de carreaux dès que le combat serait entamé.






Le Capitaine Arshavin dirigeait le Chimaera depuis que Pellaeon ait été promu second de l'Empereur.

La quarantaine, cet homme une expérience certaine de l'art de naviguer et de se battre sur la mer.

Il était de souche arnorienne, bien qu'il ait des racines à Umbar, mais il serait trop long et fastidieux d'expliquer les racines du capitaine et surtout de sa famille, d'où il tient cette particularité.

D'une stature assez imposante, avec un visage généralement figé dans une expression de sévérité et une barbe de trois jours, cela associé au fait qu'il soit particulièrement méticuleux, ne fut-ce que pour son habillement soigné, en faisait un meneur relativement charismatique, craint et respecté, exactement le genre de personnage parfait pour s'occuper d'un navire de l'auto-proclamée plus puissante flotte de ces mers.



Arshavin, appuyé contre le bastingage de la Chimaera replia sa longue-vue et la rangea.

"Ils réagissent, le branle bas de combat est lancé, ils arment leurs balistes..." déclara t-il, plus pour lui même.

Il jeta un coup d'oeil sur les effectifs de son bâtiment, et esquissa un sourire. Etrange cette manie de pirate de sourire pour un rien...

Ses balistes à lui étaient prêtes depuis longtemps, tous les hommes attendaient, prêts.

"Calculer les distances." ordonna t-il à un marin affublé d'un compas. "Ils ne devraient pas tarder à être à portée de trébuchet... Mais attendons les nouvelles de l'Empire Astral..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Forlong
Tribun Militaire d'Arnor
Tribun Militaire d'Arnor
avatar

Nombre de messages : 2983
Age : 26
Localisation : Rhûdaur
Rôle : Vieux loup au service du Royaume du Nord

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan d'Arnor
- -: Quarante Ans
- -:

Mar 24 Juin 2008 - 23:50


Le capitaine Peter Blood se tenait droit a bord de son navire, le souple Predateur. Il etait accompagne par ses officiers; Wolversone, qui s'occupait de la brigade d'assaut, Ogle, l'artilleur, Pitt, le navigateur, et plusieurs autres.

Peter Blood venait de sortir de sa cabine, ou il avait renfile par dessus de ses elegants habits, une armure et un morion (heaume a la espagnole) noirs.
Une fine lame etait glissee dans le fourreau accroche a sa ceinture.
Lunette en main, il regardait la flotte ennemie.

Bientot, il commenca a donner les ordres:

-Pitt, positionnes le Predateur face a l'ennemi. De cette facon on sera une cible plus difficile pour leurs artilleurs. Le vent nous est favorable pour le moment, on pourra s'approcher d'eux comme des rapaces d'un lapin, nos navires sont bien plus agiles que ces cuirasses lourds.
Ogle, mets nos artilleurs en position d'assault. Surtout l'artillerie legere, je compte agir par surprise.



Les officiers se mirent rapidement a effectuer les ordres. Ils etaient fideles a leur capitaine. Ce dernier regarda la flotte de l'Empereur Astral. Une flotte dans laquelle se trouvaient des nombreux ex-compagnons d'armes de Peter Blood.
Car le capitaine Blood etait un ancien pirate, a present corsaire au service du Gondor.
Il avait connu l'Amiral Corwen, et ne l'aimait point. Le jour est enfin venu de verifier qui etait le meilleur commandant.
Un sourire froid s'afficha sur les levres du capitaine...



Membre des Orange Brothers aka The Good Cop


Dernière édition par Forlong le Jeu 26 Juin 2008 - 16:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurelin
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
avatar

Nombre de messages : 1299
Localisation : dans la lune, comme d'hab ...
Rôle : Seigneur d'Elostirion, gardien des trois tours Blanches d'Emyn Beraid.

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: Fin 1er age
- -:

Mer 25 Juin 2008 - 1:01


Le capitaine Darian regardait encore une fois au loin les autres navires qui lentement fendaient les flots en changeant de position laissant derrière eux de longs sillages d'écumes blanches. La danse mortelle avait débutée.
Le lieutenant Warren venait d'arriver sur la passerelle de commandement et Darian esquissa un sourire à ses paroles réconfortantes mais se reprit tout de suite pour lui indiquer :

- Tu es en retard lieutenant Warren ...

Il jeta ensuite un regard vers le pont inferieur. Les archers se tenaient prêts. Dès qu'ils arriveraient à proximité d'un des navires de l'escadre impériale, ils lâcheraient leurs traits sur leur ennemis. Mais pour ça, il leur faudrait manoeuvrer rapidement. Le capitaine Darian écouta un instant le clapotis de l'eau contre la coque de la frégate puis se retourna vers warren pour répondre :

- Oui mon ami, donne l'ordre d'armer les balistes ! Fais préparer l'huile, fais allumer les torches, un ballot dans un baliste sur deux, les autres seront armés des projectiles habituels ... J'ai une bonne surprise pour nos ''amis'' !

Alors que le lieutenant Warren avait quitté le pont pour transmettre les ordres. des sifflements se firent entendre, surement le signe que la bataille venait de débuter.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Berund, fils de Berunda
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 320
Age : 27

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de noble lignée, descendant de Turin Turambar
- -: 83 ans
- -:

Mer 25 Juin 2008 - 9:09



"Commandant Pelleaon, donnez ordre d'appliquer la directive numéro cinq je vous pris."

L'officier se retourna face à son Amiral dans un demi-tour parfaitement réglementaire. Il le regarda dans le yeux. L'Amiral jouait avec ses ennemis, et il voulait voir dans les yeux de l'Empereur Astral une lueur d'excitation ou de joie de de n'importe quoi d'autre.

Mais le regard était juste froid et calculateur, réfléchissant à chacun de ses ordres...

"Bien Amiral".

Dans un autre demi-tour réglementaire, il se remis face à ses officiers subalternes, et d'un signe de tête, il indiqua au chargé des communications de transmettre l'ordre.

Celui-ci acquiesça et la lourde cloche du navire sonna cinq coups. Au même moment partait vers le ciel cinq flèches enflammées. Le piège se refermait... La deuxième flotte de Gondor, cette "Alliance", serait prise au piège par l'Empire, et aucun n'en sortirait vivant... L'Amiral avait tous calculé, tout prévu, tout imaginé, tout supposé. Durant huit jours il avait étudié la bataille avec l'intervention des elfes, sans l'intervention des elfes, avec le vent ou sans... Toutes les possibilités... Rien ne lui avait échappé...

La directive numéro cinq prévoyait un centre refusé au dernier moment. L'ennemi n'aurait aucun moyen de s'en rendre compte avant que les navires du centre, soit l'Empire Astral et le Chimaera se sépare pour aller sur les ailes, laissant tous le centre de la formation ennemi sans adversaires face à lui... Le Simol et les autres navires devraient alors faire un demi tour, ce qui laisserai suffisamment de temps aux cuirassés de l'Empire de défaire les vaisseaux situé sur les ailes de l'Alliance.

Et la deuxième partie de cet ordre comprenait de quoi gêner ce demi-tour du centre adverse: arrivant toutes voiles dehors depuis la côte, deux frégates et un cuirassé devez assaillir l'arrière centre tenu par ces vaisseaux gondoriens, les obligeant à protéger leurs arrières sans pouvoir porter secours aux elfes ou au pirates de Morgen...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod Croix-de-Fer
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
avatar

Nombre de messages : 3170
Age : 26

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Mer 25 Juin 2008 - 9:52

Volgan disposait de sa longue vue, mais seul un rapide coup d'oeil à l'intérieur lui permis de prendre ses décisions...

"Nous approchons! Armez les trébuchets et les balistes. Nous tirerons une ou deux salves de projectiles et nous sortirons les grappins, mes frères!"

Etrange manie défiant toute hiérarchie pour un Capitaine que d'appeler ses marins commes s'ils étaient égaux au maître du navire... Pourtant, il l'avait toujours fait, et cela semblait donner du courage et une volonté de suivre le supérieur jusque dans la mort, s'il y a lieu. Et il fallait bien cela, car la tâche ne serait pas aisée: très peu de tirs à distance, un rapide abordage, et un combat sanglant; telles étaient les trois étapes dans l'esprit de l'Audacieux, ce qui ne lui empêchait pas de faire preuve d'intelligence et de stratégie au cours du combat.

L'un des matelots esquissa une question, mais fut bien vite réprimandé par le lieutenant Beregond.

"Vous croyez qu'on va réussir à les battre? Ils ont déjà tué notre commodore."

Et Volgan de répondre aux deux hommes:

"Marin! Notre navire s'appelle l'Intrépide, et MOI, on me nomme l'Audacieux!!! Cette explication suffit à elle seule pour répondre à votre interrogation. Non, lieutenant, Cyr ne sera point puni, sinon que d'aborder en première ligne, mais ça, je le prendrais plutôt comme une récompense!"

Il partit d'un grand rire, tout en ramassant un grappin accroché là, dans les cordages. Il le tendit à Cyr.

"Mais en attendant qu'un tel objet serve, nous allons voir ce que nous allons voir! Enzor!!!"

L'un des artilleurs actionna l'un des trébuchets de tribord... le projectile traversa les airs, décrivant un immense arc de cercle avant de redescendre... on entendit un grand "Plouf" accompagné d'une gerbe d'eau.

"Nom de Dieu..."

Il regarda une ultime fois dans sa lunette... en direction du Chimaera, et vit un homme barbu vêtu de brun, en train de réaliser la même action que lui, puis qui replia sa longue-vue avant de se tourner vers ses marins. Volgan fit de même.

"Conservez ce cap! C'est LUI que je veux."




The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eaque, frère d'Eaquem
Haut Conseiller du Roi
Haut Conseiller du Roi
avatar

Nombre de messages : 407
Age : 27

~ GRIMOIRE ~
- -: Gondorien
- -: 23 ans
- -:

Mer 25 Juin 2008 - 11:18
Le Simol avançait fièrement vers l'ennemi... Les forestiers de Brethil servant sur le navire armaient de chaque côtés les balistes. Les trébuchets étaient prêt à faire feu des que l'ennemi serait à porté.

Eaque tentait de réfléchir... Que signifiait ces cinq coups de cloche et ces flèches. Les flèches, pour les navires arrivant derrière lui. Ça semblait logique. Mais pourquoi la cloche. Les navires en face d'eux allait devoir faire quelque chose. Mais quoi???

Pour le moment, on allait gentiment s'occuper du cuirassé et des frégates qui les suivaient. D'une mains, il ordonna à Nestor de transmettre l'ordre aux navires de Dol Amroth. Ils devaient s'en occuper dans le plus bref délais. La cloche sonna pour les prévenir, et deux fanions s'élevèrent.

L'ordre était envoyé... Ils allaient devoir ralentir avant de mettre en panne et de maitriser les deux frégates et ce cuirassé...

"Bonne chance chevalier" murmura Eaque en voyant le capitaine du vaisseau de Gebir le saluer de la tête...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gebir
Seigneur de Pinnath Gelin - Earkano, Maître des Mers et des Semi-Eunuques
avatar

Nombre de messages : 297

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme
- -: 37 ans
- -:

Mer 25 Juin 2008 - 12:01
Sur le navire amiral de l'Empire Astral, les ordres avaient été donné et sur le simol de même, les batiments qui arrivaient dans le dos de la flotte serait prit en charge par l'ensemble des navires de Dol Amroth soit trois frégates, un croiseur et le fier Dringalph, perle de cette flottille.

Ulfred transmit ses ordres dans les moindres délais au moyen de signaux visuels codées typiques de Dol Amroth. Ils allaient prendre les vaisseaux en une sorte de tenaille. Mais cette fois ci , on allait avoir l'avantage du vent avec les gondoréens. Le soleil de face rendrait difficile toute manœuvre compliqué pour les vaisseaux de l'Escadre Impériale.

Les cinq vaisseaux ralentirent le rythme et laissèrent passés les navires gondoréens qui suivaient toujours le Simol vers les cuirassés.
On replia toutes les voiles tout en continuant de ramer pour donner l'impression que le bateau avançaient encore à grande vitesse.

Sur les mats, les marins n'attendaient qu'un seul signe: l'ordre de retendre les voiles et de passer à l'attaque.

"Capitaine, Balistes chargés , Harpons prêt à frapper, trébuchet armés selon vos ordres par des projectiles nombreux plus petits et deux balistes chargés de grappin."

"Lieutenant, quand serons nous à distance de tir? "

"Soldats, pour le cygne et le Roy!"
"Pour l'honneur et la gloire"
"Rejetons ces ennemis dans les profondeurs des flots."


Ulfred regarda les vaisseaux dans leur parfaite alignement à partir de la poupe. Maintenant, il regardait le cuirassé et les deux frégates arrivés par l'arrière à vive allure portés par le vent et les rames des marins.

Toi, rend toi dans les cales et arranges toi pour envoyer le plus de poids vers l'arrière dés que je te le demanderais puis inverse.

Un contrepoids devrait suffire à stopper net ce navire, les futs de bière et les stocks d'eau douce vont servir aussi.


[HRP mais ils sont où, mais ils sont où , mais ils sont où les admins?? HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aldarion
Roi d'Arnor
Roi d'Arnor
avatar

Nombre de messages : 1743
Age : 27

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan
- -: L'age ou l'on est fougeux mais déjà sage
- -:

Mer 25 Juin 2008 - 15:40


Ca s'agitait sur l'Empire... William Spooky n'appréciait pas particulièrement les manies de ce Corwen, il ne l'avait jamais réellement apprécié, mais parfois, la puissance des alliés dépassait la simple affinité. La buse s'approchat de son capitaine.

- On tient la ligne Capt'ain ?



Spooky trifouilla sa barbe grissonante. Il ne voulait pas s'attirer les foudres de Corwen mais il tenait encore moins à perdre le Fame's revenge, un bateau qu'il avait eut tant de mal à obtenir.
Peut être que cet amiral connaisait la mer... mais lui Spooky, il la pratiquait du côté de la piraterie depuis quarantes ans, depuis qu'il s'était libérée de sa condition d'exclave.

- Moui... On tient la ligne...

D'un geste encore agile pour son âge, le capitaine se hissa sur la rembarde. Il dominait de ce fait le pont ou se massait le maximum de soldats que pouvaient contenir l'ancien bateau d'esclavage.

- Je cherche deux volontaires, bons nageurs et courageux...

Aussitôt une douzaine d'homme levèrent leur sabre. Spooky regarda les volontaires et choisit ceux qui lui semblaient les plus adaptés.

- Parfait ! Sullivan et Ramos, vous montez dans cette barque...

Le capitaine les attira sur le côté pour leur expliquer plus en détail ce qu'il attendait... Pas sur que cela serait du gout de l'Amiral Corwen...
Rapidement, la petite embarcation de secours fendit les flots vers un des vaiseaux qui suivaient le Simol, un petit drapeau blanc planté à sa proue.


Invité, n'oublie pas que le regard des Rois d'Arnor porte au delà des frontières de leurs royaumes.[/center]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erco Skaline
Ambassadeur du Rohan à Dale
Ambassadeur du Rohan à Dale
avatar

Nombre de messages : 1111
Age : 24
Rôle : Seigneur d'Esgaroth

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim, descendant d'Eaden
- -: 31 ans
- -:

Mer 25 Juin 2008 - 17:09



Sigil regardait avec anxiété leur avancé, le Dringalph était l’un des meilleurs bateau de l’alliance, en tout cas c’était l’avis de Sigil. Il leva les yeux au ciel, ciel ou voyageait quelques nuages aux formes arrondies, certain venant d’Arnor, d’autre de Dol Amroth qui sait ? Le soleil tapait fort et était dans leur dos, avantage non négligeable. Un murmure sortit de la bouche de Sigil :

-Pour toi kassandra !

Puis, le lieutenant revint entièrement à la réalité, un peu honteux d’avoir fait ce qu’un de ses marins avait fait quelques minutes plus tôt. Mais bon dans la position en la quelle il était on pourrait croire qu’il priait. Il finit d’inspecté le rechargement des balistes et cria à son capitaine :

-Baliste à tribord chargée.

Le commandant en chez du navire cria des encouragements que Sigil amplifia en criant à son tour avec une voix forte mais chaleureuse :

-Votre nom sera emplie de gloire après cette bataille et vous finirez tous ivre dans une taverne se soir à raconter comment vous avez boutez le cul à cette escouade impérial. Vous m’entendez vous vivrez et eux…


à Eux Sigil pointa son doigt vers leur ennemis.

-…Mourront et iront pourrir au font de la mer.

Une fois ce discours embrassé terminer, le lieutenant du Dringalph alla trouver son supérieur qui avait écouté son discours, Sigil lui demanda :

-Mon capitaine pourquoi donc charger les balistes tribords en priorité ?


Il se tut attendant la réponse de son capitaine. Mais tout en fixant avec un œil Ulfred, il regardait ce qui l’entourait avec l’autre œil. Il vit un marin laisser tomber un projectif par terre. Le lieutenant hésita à l’engueuler, mais pour finir, il ne dit rien mais se rappela du marin et irait lui toucher deux mots après sa discussion avec Ulfred.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nârwel Rusk-Iâr
Agent de l'Arbre Blanc
Agent de l'Arbre Blanc
avatar

Nombre de messages : 606
Age : 28

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 57 ans Grisonnant
- -:

Mer 25 Juin 2008 - 17:49
La bataille engagée le Lieutenant répètait inlassablement les ordres. Debout, presque froid, il était immobile au milieu du pont, et jetait de temps à autre un regard vers son Capitaine. Et hochait la tête en recevant ses consignes.

"Rechargez et feu à volonté!"

Alors que les balistes faisait de nouveau feu sur l'ennemi, un matelot l'appela derrière lui.

"Lieutenant, les balots sont près. On attend votre ordre."

"Flutch l'ordre ne viendra pas de moi. Tendez l'oreille du côté du capitaine... Hëabor! dit à tes hommes de remonter des munitions pour les balistes!!"

Alors que le matelot portait son attention sur les prochains ordres du Capitaine, le Lieutenant Hëabor cria à son confrère que ses hommes arrivaient. Aussitôt dit, aussitôt fait. Dix marins sortirent des boyaux du galion avec des sacs de toiles desquels dépassaient de lourdes pointes d'acier. D'un signe le Lieutenant dispacha ses hommes sur tribord, car s'était là l'engagement. Un navire allié couvrant à babord.

La voix de Warren résonna de nouveau jusqu'en haut de la vigie, se glissant tel un oiseau entre tout les bruit de la bataille.

"Chesterfield prépare les rameurs! Epéronage possible!"

Bien que le Lieutenant Warren ignore tout des véritables intentions de son Capitaine, la proue de l'Arbre Blanc était une arme redoutable.

Sur le pont, le Lieutenant Hëabor s'effondra, une baliste avait emporté deux de ses hommes et arraché un morceau de la balustrade. Laquelle venait de se ficher dans sa poîtrine. Alors qu'une cloche sonnait dans sa tête, il vit un homme se pencher sur lui. D'un geste empreint d'une dernière faiblesse, il lui indiqua d'en finir. C'était le pacte que tous avaient conclu. Si l'on pouvait soulager un ami, il fallait le faire.

Alors que l'on faisait se dernier cadeau au Lieutenant, Warren croisa le regard de Darian. Qui redevint dur et sûr après quelques seconde d'apréhension.

"Reprenez vos postes!!" hurla Warren.

Ce fut leur première perte. Et pas la dernière.

_____________________________________________________________


A bord du prédateur le calme n'allait pas tarder à disparaître. Wolversone, ce vieux loup de mer qui avait seconder beaucoup trop de Capitaines pour être fidèle s'était résigner. Se battre du côté des bons avait certains avantages, celà soulageait la conscience.

Sans attendre un seul mot de plus du Capitaine Blood le Lieutenant descendit vers le ventre du navire.

"Je vais préparer nos gars pour l'abordage Captain."

"Branle bas de combats la légère sur les deux bords!! Bougez-vous bande de bons à rien!!!"

Tel un coup de fouet la douce voix du Lieutenant Ogle n'avait pas son pareil pour motiver les matelots.

"Capitaine L'Intrépide se fixe sur le Chimeara, changeons nous de cap? Le Simol semble plus proche."

C'était la voix savante de Pitt, un second qui grâce à sa matière grise représantait la crème des navigateurs tactique. Cepandant seul à ne pas porté de barbes parmis les officiers, il venait de sortir de l'école Royale, et il avait été affecté à un corsaire. C'était un navigateur, pas un soldat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ewandor
Aubergiste
avatar

Nombre de messages : 133

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme
- -: 65 ans
- -:

Mer 25 Juin 2008 - 18:07

Alan Pern fourra sa pipe d'un geste consciencieux. Des guerres batailles, connu, c'était certains. Mais de cette ampleur, c'était la première fois.
Il alluma sa pipe et tira plusieurs coup. Un bon tabac, de la Comté pour sur!

Le temps était clair, mais le vent portait des embruns salé et les déposait sur les torses nus de matelots. L'eau séchait et restait juste une croute de sel des plus désagréable... La lèpres de mers appelait-on cela dans le jargon marin.

A l'abris du vent humide, sous un auvent du château arrière, Alan observait les hommes préparer le navire au combat. Depuis 40 ans qu'il était dans la marine Gondorienne, il n'avait jamais dépasser le grade de Major, malgré les fiers et loyaux service qu'il avait rendu... Et maintenant, il était au service d'un jeune blanc bec de Lieutenant, un jeune Warren s'il ne se trompait pas... Certainement un jeune aristo ne connaissant rien aux bateau, ayant juste embarquer pour se faire mousser...

Alala, la marine n'était plus ce qu'elle était dans son jeune temps!

Mais le bataille était lancée, et déjà il y a avait eu un mort...

Alan sortit de son abris et marcha d'un pas sur vers le lieutenant survivant, Warren...


"Quels sont vos ordre lieutenant?"

[i]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurelin
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
avatar

Nombre de messages : 1299
Localisation : dans la lune, comme d'hab ...
Rôle : Seigneur d'Elostirion, gardien des trois tours Blanches d'Emyn Beraid.

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: Fin 1er age
- -:

Mer 25 Juin 2008 - 18:32


Le capitaine donnait de la voix pour activer la manoeuvre. Il avait repéré un des navires qui semblait rester un peu à l'écart et son architecture était un peu différente des autres. A n'en point douter, un trop beau navire pour des pirates ! Il s'était décidé à s' en rapprocher. L'Arbre Blanc filait bon train et il n'était plus très loin de sa cible. Il fendait les flots à grande vitesse.
Se retournant il cria au lieutenant Warren :

Pas trop près, on éperonne pas !! Pas encore !! Virez de bord !!

Le navire grinça de tout côtés alors que la manoeuvre subite était engagée, mais rapidement, l'Arbre Blanc se retrouva parallèle au navire pirate. Le capitaine Darian replia sa longue vue pensant en lui même :

* Le Fame's revenge , dommage, c'est vraiment un beau navire ... *
[/i]
Puis se retournant vers Warren :

- Enflammez les torches, mettez le feu aux ballots, on lâche la salve à mon ordre !!


L'ordre fut immédiatement relayé, et les ballots s'enflammères pour se transformer en boules de feu. Encore quelques instant et le navire de la flotte du Gondor serait en position idéale pour lâcher ses mortels projectiles. Tout les marins retenaient leur souffle, suspendu à l'ordre de leur capitaine ...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aldarion
Roi d'Arnor
Roi d'Arnor
avatar

Nombre de messages : 1743
Age : 27

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan
- -: L'age ou l'on est fougeux mais déjà sage
- -:

Mer 25 Juin 2008 - 18:48

-SORTEZ LES RAMES! SOUQUEZ VERS L'ARRIERE!

Lentement le bateau se mit en branle, s'eloignant davantage et se mettant hors de portée de l'arbre blanc.
Pendant se temps, les deux pirates dans la barques accéléraient la cadence, ils n'étaient plus qu'à quelques mètres de la coque de l'Arbre, brandissant toujours une bannière blanche qui leur assurait une certaine sécurité.
D'un coup ils allumèrent un tas de bois et la barque s'enflamma, les deux marins se jettèrent à l'eau. Le drapeau blanc avait fait place à un drapeau noir frappé du crane et des os.
Spooky parti d'un rire dément tandis que la frèle embarcation en flamme se rapprochait inéxorablement du bateau du trop fier capitaine gondorien.

- Balistes chargées! PRETS A TIRER!


Invité, n'oublie pas que le regard des Rois d'Arnor porte au delà des frontières de leurs royaumes.[/center]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod Croix-de-Fer
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
avatar

Nombre de messages : 3170
Age : 26

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Mer 25 Juin 2008 - 19:06

L'Escadre Impériale approchait, sûrement, inlassablement, hantise des marins de tous bords. Pourtant Volgan ne craignait pas ces pirates-là. Pas aujourd'hui!

En infériorité numérique, leurs ennemis avait un net désavantage. Et puis sa confiance fut ébranlée: une pensée revint subitement frapper son esprit comme un boulet frappe une coque... les cuirassés! L'avantage du nombre ne se révélait pas être suffisant. Enfin, peut-être que si...

L'idée d'un abordage était de loin la meilleure. Lui même y irait, pour une fois, devant ses soldats, grappin en main et soif de sang en tête. L'Audacieux leva son sabre... sa lame resplendit dans le frais soleil du Nord. Finalement, son esprit revint au présent; l'Escadre était à portée, à présent.

"Enzoooor!!!"

Ce cri retentit une nouvelle fois. Une nouvelle fois le servant arma, une nouvelle fois le projectile s'envola... Cette fois, il toucha!

Aïe! Non! seule une voilure de la Chimaera ressentit le coup... elle fut traversé et le tissu renforcé se fendit sur une bonne longueur.

"Lieutenant! Faites armer les trébuchets! Toi! Cyr, arme une baliste au lieu de rester planté là! Lieutenant, un instant! Ordonnez à nos rameurs d'inverser le sens d'arrêter de souquer! La portée est bonne, ils reprendront après! D'abord les trébuchets, après les balistes."

Les tirs aux trébuchets semeraient le désordre et la pagaille; les traits des balistes pourraient ensuite transpercer quelques marins affolés. Bon nombres de boulets non enflammés prirent le chemin le plus court vers le Chimaera.

Pont...

Coque...

Voilure...

Mais jamais le mat! Volgan n'en fut pas moins agité par un petit rire sournois.

"Messieurs! Les projectiles enflammés!"




The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nârwel Rusk-Iâr
Agent de l'Arbre Blanc
Agent de l'Arbre Blanc
avatar

Nombre de messages : 606
Age : 28

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 57 ans Grisonnant
- -:

Mer 25 Juin 2008 - 19:10
"Préparez vous pour l'abor..."

La voix du Lieutenant s'étouffa. Quel était cette fumée noire qui s'approchait par tribord? Warren poussa le vieux Pern de la main et courut vers le bastingage où il aperçut la barque enflammée qui avançait inexorablement sur eux. Il se retourna et s'arracha les poumons, si bien qu'on aurait pu l'entendre à des lieues à la ronde.

"Chesterfield!!! Ramez à Tribord uniquement!! Ramez!! Ramez, Ramez Ramez!! Gouvernail!! On vire de Bord!!"

Il était conscient qu'il sabotait la tactique de son Capitaine mais s'il ne faisait pas quelque chose, tous étaient perdus. Les grandes voiles du navire suffoquèrent et se dégonflèrent, ils étaient face au vent. Doucement l'Arbre Blanc pivota, aussi doucement que son élan lui permettait, la petite barque enflammée racla le flan du navire.

Mais désormais, le Fame's revenge était à babord. Alors que les artilleurs était sur Tribord.

L'Arbre Blanc c'était sans doute tiré d'un mauvais pas, mais il venait de tomber dans un nouveau piège.

"Capitaine!?!" cria le Lieutenant Warren en cherchant des yeux son supérieur qu'il avait quitté des yeux pendant la dangereuse manoeuvre.

Posant brusquement la main sur l'épaule de l'homme qui était venu le voir, il reconnut Pern après l'avoir retourner.

"Pern, faites attention!! Hëabor mort je vous charge de la mise en place des défense en cas d'abordage!! Exécution!!"

Dans le même souffle, Warren dégaîna la grande rapière qu'il portait à la ceinture. Il n'avait jamais vraiment été un bretteur, mais il savait se servir d'une lame, sa réputation de blanc bec venait d'en prendre un coup!


Dernière édition par Nârwel Rusc-Iâr le Mer 25 Juin 2008 - 19:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthew Glandser
Capitaine de la flotte du Gondor
Capitaine de la flotte du Gondor
avatar

Nombre de messages : 66
Age : 28

~ GRIMOIRE ~
- -: Humaine
- -: 23 ans
- -:

Mer 25 Juin 2008 - 19:19
PNJ: Beregond

L'Intrépide voguait avec grâce et rapidité sur la mer, tout en s'abstenant de dépasser le navire amiral. Le capitaine donna un ordre, et bien qu'il s'adressât directement au marin, Bregond jugea de son devoir de le répercuter.

"Formation attaque éclair. Munitions et grappins sur le pont. Balistes et trébuchets, calculez la distance et préparez vos tirs!"

La voix du lieutenant n'était pas retombée que déjà les marins, artilleurs et soldats s'affairaient. La première compagnie sortait les grappins et affutait les armes de corps à corps pendant que la seconde compagnie, qui resterait au navire sous les ordres du lieutenant, armait les armes de tir en tout genre.

Comme il fallait s'y attendre, aussitôt que Beregond réprima l'intervention de Cyr, le capitaine s'empressa de le désavouer. C'était une des raisons pour lesquelles Beregond respectait son capitaine mais ne pouvait l'aimait. Volgan était trop familier avec les hommes, se comportant comme un officier pirate librement élu par ses hommes. On y gagnait en courage, mais on perdait beaucoup en cohésion et discipline, deux maître mots de Beregond. Plus qu'être contredit en public, c'était cela qui embêtait le lieutenant. D'autant que sans le vouloir, c'est ce qui semblait, Volgan sapait l'autorité de son lieutenant. S'il persistait dans cette voie là, Beregond devrait demander un transfert car à un moment ou un autre, les hommes ne l'écouteraient plus car ainsi est la dure loi du commandement, surtout sur un navire...Mais pour l'heure, le temps de la bataille avait sonné et Beregond se concentra dessus. En parlant de sonnerie, le navire amiral adverse lança un ordre curieux qui ne manqua pas d'étonner le lieutenant. Mais, n'y comprenant rien et jugeant que cela ne menaçait pas encore la sécurité du navire, il laissa le soin au membres de l'Etat Major d'y réfléchir à sa place.

Pendant ce temps, Volgan continuait à vociférer ses ordres, comme s'il parlait à ses enfants et bien entendu, le premier résultat qu'obtint le navire fut un magnifique loupé du tir de trébuchet. Il fallait s'y attendre. Sans attendre les réponses de ses artilleurs, le capitaine avait exigé un tir de trébuchet et pressé de lui plaire, ignorant la discipline nécessaire à l'art de l'artillerie, bâclant le travail, Enzor envoya un coup pour rien. Il est difficile d'avoir sa cible en pleine mer, mais perdre ainsi bêtement un projectile, après tout le mal que les marins se donnaient pour les embarquer à bord, horrifiait Beregond. C'est alros que Volgan, cédant à une lubie, après un juron, désigna le navire amiral adverse et ordonna lui fonce dessus en vue de l'aborder.

"Bien capitaine. Timoniers, conservez le cap. Préparation à un abordage du Chimaera."

Qu'on attaque le plus puissant navire adverse était pour le moins gênant mais Beregond ne contestait jamais un ordre, aussi inepte soit-il. Enfin, au moins, avec l'accord du capitaine, ferait-il en sorte que le pont adverse soit le plus vide possible au moment de l'abordage...

"Capitaine, souhaitez vous que je reste à vos côtés jusqu'à l'abordage ou préférez vous que je m'occupe de l'artillerie?"

Mais à ce moment là, le capitaine se rendit compte que son idée première avait peut être été un poil trop rapide. Aussi, sans répondre à son lieutenant, donna-t-il de nouveaux ordres. Sans rien manifester, Beregond en fut cependant soulagé.

"Réarmez les trébuchets. Préparez-vous à tirer!"

Puis, le capitaine vint aboyer un nouvel ordre que Beregond s'empressa de répercuter:

"Rameurs!!! Inversez le sens, préparation à freiner. Que tout les hommes se tiennent!"

Et joignant le geste à la parole, Beregond empoigna le bastinage du pont arrière. La manoeuvre de freinage ayant passé son cap le plus dur, Beregond continua à transmettre les ordres du capitaine:


"Trébuchets en premier, suivit des balistes. Au commandement du capitaine..."


L'ordre fut donné et les puissantes armes de tirs de L'Intrépide entrèrent en action et pilonnèrent le navire adverse avec plus ou moins de succès. Beregond ne dit rien, mais son sens de l'artillerie souffrait. Le capitaine voulait préparer un abordage mais il s'amusait à laisser ses hommes décider seul de leurs cibles. Aussi, comme il fallait s'y attendre, les pojectiles atteignirent des cibles variées qui avaient peu de chances de farie de graves dommages à un cuirassé...Volgan donna avec un air sournois l'ordre de poursuivre les opérations mais de manière plus amusante.

"Soldats, enflammez les projectiles, préparation à faire feu!"


Se retournant vers le capitaine, Beregond sortit de sa réserve habituelle et demanda:

"Visons nous le pont et les voiles? Ou continuons-nous comme jusqu'à présent?"

Toujours demander, ne jamais prendre le risque de laisser entendre que ce que fait le supérieur n'est pas le plus optimum, toujours une attitude fuyante Et surtout, ne jamais laisser transparaître son avis. C'est pour cela que Beregond ne serait jamais aimé de ses hommes et ne prendrait du grade rapidement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une bataille à l'aube...
» [ Passé ]La bataille du Mont Gundabad
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Élections-US :La bataille des sondages ?
» rapport de bataille apocalypse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Les Terres du Milieu - :: Autres Contrées-
Sauter vers: