Voyage d'une montagne à l'autre

Aller en bas 
Kadagan
Capitaine Nain
avatar

Nombre de messages : 41
Localisation : Khazad-Dum
Rôle : Officier

~ GRIMOIRE ~
- -: Longue-Barbe de la Moria
- -: 136 ans
- -:

Jeu 1 Jan 2009 - 15:04
Kadagan déposa son sac de provisions au sol et s'asseya contre un rocher, bien décidé à attendre son compagnon au point de rendez-vous. Il s'était porté volontaire pour protéger un nain, l'apprenti du forgeron, pour livrer des objets de valeurs à Erebor. Ce même apprenti devrait arriver d'une minute à l'autre. Il s'était dit que ça le reposerait un peu de l'armée, et surtout que ça lui permettrait de revoir la fameuse montagne. Son lieutenant lui avait accordé ce voyage, car il servait la cause naine, d'une certaine manière. Maintenant, Kadagan se trouvait à la limite des Terres Sauvages, à attendre un nain dont il ne savait pas grand chose, qui risquait fort de ne pas être à l'heure.

Pour tuer le temps, il sortit une carte, une vieille carte, et retraça son voyage du bout des doigts. Il devrait suivre le Val, jusqu'à la forêt... La fameuse forêt noire.Ce qui déciderait du sort du voyage, se serait probablement le choix entre les montagnes et la forêt. Soit les dangereuses montagnes, où ils risquaient de rencontrer bien des gobelins, soit la ténèbreuse forêt noire, dont bien de sombres histoires sortaient. Lequel prendre? Il sortit de sa réflexion en entendant des bruits de pas. Il se retourna et vit celui qui devait être l'apprenti.

-Enfin! Une minute de plus et vous êtiez en retard. Maintenant que nous sommes réunis, partons-nous, ou bien il vous reste des préparatifs à faire?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod Croix-de-Fer
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
avatar

Nombre de messages : 3170
Age : 26

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Ven 2 Jan 2009 - 9:54


Le forgeron avait longtemps parlé à Azbad, son jeune apprenti, lui prodiguant les dernier conseils et les derniers encouragements avant le grand départ. C'est que l'artisan ne souhaitait ni perdre un apprenti, ni ces deux splendides haches qu'il venait de lui remettre et qui étaient sans doute destinées et des Nains de haut rang dans la hiérarchie d'Erebor.

Mais, bien sûr, comme tout objet rare, les armes jumelles avaient été placées bien à l'abri dans la sacoche d'Azbad, et recouvertes qui plus est d'une couche de tissu sombre.

Le jeune Nain à la barbe de couleur indéfinissable - qui ne se rangeait ni du côté du blond ni du côté du roux, ou peut-être des deux - continua de s'approcher de Kadagan, qui allait être son protecteur pendant cette quête. Il lui serra la main, répondant par la même occasion à sa remarque:

"Et une minute de moins et j'aurais été en avance. Fort heureusement, puisque je n'ai ni une minute de retard ni une minute d'avance, je suis parfaitement à l'heure. Et tous les préparatifs sont faits, de mon côté. Partons!"

Il commença à avancer le pied mais se ravisa:

"Je vous prie de m'excuser, cette mission m'en fait oublier les civilités. Je me présente: Azbad fils de Hamfrad, apprenti du forgeron."

Il n'était pas un guerrier, simplement un artisan. Aussi était-il heureux d'être bien accompagné pendant ce voyage à haut risque.




The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kadagan
Capitaine Nain
avatar

Nombre de messages : 41
Localisation : Khazad-Dum
Rôle : Officier

~ GRIMOIRE ~
- -: Longue-Barbe de la Moria
- -: 136 ans
- -:

Ven 2 Jan 2009 - 14:30
Kadagan se mit à sourire en se disant qu'il allait bien s'entendre avec le nain, qui lui faisait penser à lui coté caractère. Rattrapant Azbad, il l'observa un peu avant de répondre. L'apprenti forgeron était assez jeune, et avait un air quelque peu féroce, à sa manière. Oui, définitivement, il allait bien s'entendre avec le nain.

Et bien, maintenant que vous êtes à l'heure et que nous pouvons partir, je pense que j'en oublie moi-même les civilités. Je me présente, Kadagan fils de Taldan, garde du khazad, enchanté.

Marchant à coté d'Azbad, il observa un bon moment le paysage. Sa n'avait rien avoir avec les montagnes: ici, c'était long, de la même couleure, avec quelques forêts. Le paysage était incroyablement plat, et même l'air était différent de celui en Moria. Survolant le pays du regard, Kadagan ne vit qu'une alternance de petites forêts et de plaines. Au loin venait d'Avoir eu lieux la bataille finale, mais rien dans les environs ne laissait pensé qu'un humain ou même un nain n'était déjà venu par ici.

Et on en a pour combien de temps, à traverser les plaines? Sa me semble dénué d'obstacles d'ici, mais cela sera-t-il une bonne chose?

Oui, en y repensant, ce ne serait pas comme une balade dans les montagnes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod Croix-de-Fer
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
avatar

Nombre de messages : 3170
Age : 26

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Sam 3 Jan 2009 - 14:07


"Enchanté, Kadagan fils de Taldan. Ce n'est pas tous les jours que j'ai la chance de me faire escorter par un garde du Khazad, et c'est un grand honneur pour moi. Mais en tous cas, je crois que la situation l'exigeait: ce n'est pas une petite commission, croyez-moi."

Les deux Nains se mirent en route. Après tout, le voyage qu'on n'entreprend jamais est le plus long à terminer, autant donc y aller tout de suite. Tout en avançant à grandes enjambées pour éviter que la haute herbe mouillée ne vienne trop humidifier ses bottes, Azbad réfléchissait à la question de son nouveau compagnon, ou plutôt à ses deux questions...

Après quelques instants de silence, sa voix grave retentit:

"De nombreuses lieues nous séparent du Mont Solitaire, et je n'y suis allé que deux ou trois fois au cours de ces dix dernières années. Car mon maître ne fabrique pas des armes pour les gens d'Erebor en permanence: ils ont aussi leurs propres forgerons. Mais cette fois-ci est tout à fait spéciale. Il faut peut-être une ou deux semaines si nous marchons sans encombre, mais il faut sans doute compter plus si des ennuis surviennent. Nous montons à présent droit vers le Nord, vers les célèbres Champs aux Iris, et il nous faudra d'une manière ou d'une autre traverser la rivière aux Iris, ou l'Anduin si nous voulons continuer notre progression. Après cela, nous longerons les Monts Brumeux ou la Forêt Noire, mais avant d'avoir atteint le Carrock, il nous faudra alller plein Est et emprunter la vieille route de la forêt de Mirkwood avant de remonter vers le long Lac et Erebor. Si nous ne pouvons traverser les bois, le seul autre moyen serait de passer par les montagnes au Nord des arbres, mais cette route est dangereuse..."

Un lourd silence s'installa encore une fois, jusqu'à ce qu'Azbad le brise d'une dernière phrase:

"Mais quoi qu'il en soit, ne croyez pas que je ne sais pas me battre. J'ai moi aussi une hache, et elle pourra servir. Si un danger nous presse, nous combattrons côte à côte."




The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kadagan
Capitaine Nain
avatar

Nombre de messages : 41
Localisation : Khazad-Dum
Rôle : Officier

~ GRIMOIRE ~
- -: Longue-Barbe de la Moria
- -: 136 ans
- -:

Sam 3 Jan 2009 - 14:59
Vous m'en voyez ravi, Azbad. Je manie le marteau, mais si un c'est bien, deux c'est mieux. Et, si je peux me permettre, je ne parierais pas tout de suite que la forêt est moins dangereuse que la montagne. Les elfes du royaume sylvestre peuvent tenir tête aux choses qui viennent du Nord, mais la limite se situe pile sur cette route. Dans les montagnes grises, il y à les gobelins, certes, tandis que dans la forêt... Si l'on quitte le sentier, c'est la fin.

Kadagan était un nain né à la montagne solitaire. Il avait passé son enfance bercé par biens des contes de l'endroit, y compris celui de treize nains et un hobitt... Il se souvenait de ce qu'on racontait sur la forêt noire, et c'était sinistre en général. Mais bon, si son camarade souhaitait passer par là, il allait le suivre. Le grand nain s'assura que son marteau était bien en place dans son dos, et, pour se détendre, il sortit sa pipe.

Si vous en avez une, je veux bien vous donner de l'herbe,sa peut aider en général...

Envoyant un rond de fumée en l'air, il observa de nouveau l'endroit. À première vue, c'était tout sauf un repaire de brigand. Calme, plat, le terrain faisait penser à une plaine particulièrement longue, presque un désert couvert d'une herbe jaunie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod Croix-de-Fer
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
avatar

Nombre de messages : 3170
Age : 26

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Dim 4 Jan 2009 - 9:33


"Eh bien, quant à la forêt ou la montagne, nous verrons bien en temps voulu: il nous faudra déjà pas mal de temps pour atteindre l'endroit ou ce choix se posera..."

Le jeune Azbad était moins craintif et moins haineux envers les Elfes que l'était la plupart des représentants du peuple Nain. Peut-être était-ce dû à sa jeunesse et à son manque d'expérience, ou alors à son caractère et sa propre opinion...

En tout cas, comme tout Naugrim ou presque, il adorait fumer. Il sortit sa pipe, une pipe à long tuyau de bois clair.

"Il ne me reste plus guère d'herbe à pipe dans ma blague, et je vous serait certes reconnaissant si vous acceptez de partager la vôtre."


C'est ce que Kadagan fit. Et Azbad de commencer à tirer dessus et à faire s'envoler des ronds de fumée dans les airs. Malgré le léger vent, cette activité marchait plutôt bien.

"Merci beaucoup cher ami, l'herbe à pipe est vraiment un trésor. Je ne l'oublierai pas."

Ils marchèrent tout le restant de la journée, s'accordant tout de même une bonne pause à midi - où ils cassèrent la croûte - et quelques petits repos de temps à autres. Vers la fin de l'après-midi, lorsque le soleil commençait à décliner à l'Ouest, ils passèrent à gué un petit ruisseau qui barrait leur route.

"Non, dit Azbad, ce n'est pas encore la rivière aux Iris, sa largeur serait plus grande. Mais, maintenant que nous avons passé ce cours d'eau, les Champs aux Iris ne sont plus très éloignés. Prenons quelques heures de sommeil avant de continuer plus avant."




The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kadagan
Capitaine Nain
avatar

Nombre de messages : 41
Localisation : Khazad-Dum
Rôle : Officier

~ GRIMOIRE ~
- -: Longue-Barbe de la Moria
- -: 136 ans
- -:

Dim 4 Jan 2009 - 14:29
Bonne idée. Je me vois mal traverser la rivière aux Iris accablé de sommeil. Néanmoins, si vous me faisez confiance, je demanderais à ce qu'il n'y ait pas de feu, ce soir. Je n'aime pas ses plaines, et si des gobelins descendaient des montagnes cette nuit, nous serions les premières victimes.

Kadagan continuait de fixer les environs, comme s'il craignait qu'une armée ne se cache derrière un rocher ou un arbre. Ce qu'il cherchait, c'était l'ombre d'un voyageur, ou même d'un animal, à l'horizon. Les seuls signes de vie des environs étaient de temps à autres un oiseau ou un insecte qui se risquait à faire du bruit. Mais sinon, rien. Toute la journée, leur pas et leurs paroles avaient dominés tout autre son à perte de vue. L'endroit semblait vide.

Bonne nuit, Azbad. N'hésitez pas à me réveiller; tant que je ne bois pas, j'ai le sommeil léger.

Utilisant leur matériel, ils montèrent un campement improvisé, sans feu. La nuit allait être longue pour le nain noir, qui ne s'endormit qu'une heure plus tard, tenu éveillé par le silence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod Croix-de-Fer
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
avatar

Nombre de messages : 3170
Age : 26

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Dim 4 Jan 2009 - 20:28


"Je ne pense pas que les pires ennuis nous arrivent aussi tôt, mais qui sait, nous sommes près des contreforts des Monts Brumeux, nous n'allumerons donc pas du feu, il est vrai que c'est plus sage, même si c'est bien moins confortable..."

Azbad se roula à terre dans une couverture vert sombre qui le suivait tout le temps lorsqu'il voyageait. Mais Kadagan put entendre sa voix quelques secondes après, dans l'obscurité:

"Pour l'instant il n'est pas besoin d'un tour de garde, dormons tous les deux. Surtout par cette nuit sans lune, je ne vois pas ce qu'on pourrait voir venir. Prenons du sommeil tant que nous ne sommes pas à l'ombre de la Forêt Noire et du Nord. Bonne nuit!"

Et il s'endormit presque instantanément, aurait-on dit.

Cependant, il se réveilla brusquement un peu après la minuit. Il lui semblait avoir entendu quelque chose, ou peut-être n'était-ce qu'un rêve intense qu'il avait traversé? Non, non, ce n'était pas un rêve: il entendait nettement des grognements à moyenne distance. La lune s'était à présent montrée entre deux nuages, et sa faible lueur faisait refléter deux grands yeux blanc. Et ils disparurent; et les bruits s'interrompirent.

Qu'était-ce donc? Sans doute un gibier nocturne, il fallait l'espérer. Pourtant la forêt la plus proche devait être éloignée...

Le reste de la nuit se passa sans autre alerte. Azbad retrouva le sommeil, mais se leva tôt, dès l'aube. Il secoua un peu son compagnon...

"Allons, il est l'heure, le soleil va bientôt faire son appartition! Nous devons repartir."




The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kadagan
Capitaine Nain
avatar

Nombre de messages : 41
Localisation : Khazad-Dum
Rôle : Officier

~ GRIMOIRE ~
- -: Longue-Barbe de la Moria
- -: 136 ans
- -:

Lun 5 Jan 2009 - 0:26
Un grognement répondit à Azbad, pendant que le grand nain se relevait avec un air qui donnait l'impression d'un endormi. Effectivement, Kadagan se serait peut-être éveillé une bonne heure plus tard, mais la mission passait avant tout. Posant son marteau dans son dos, il observa rapidement l'endroit pour se souvenir de ce qu'il faisait ici, puis il commença à démonter le "camp", si l'on pouvait l'appeler ainsi, et finalement reprit sa route aux cotés d'Azbad, qui semblait s'être mieux réveillé que lui.

Je ne sais pas si vous avez entendu, mais il y avait de drôles de bêtes qui sont venues dans les environs cette nuit. Je sais pas ce que c'était, mais je pense pas que je souhaiterais les revoir. C'est vraiment pas très hospitalier cet endroit. Pas pour rien que les Terres Sauvages sont encore sauvages, même presque trois-cent-ans après Sauron...

Le nain soupira et reprit la marche. En cour de la matinée, il traversèrent de nombreuses plaines sans obstacles, et leur seul défi fut un cour d'eau qui, même à gué, étais un peut profond pour des nains. Après quelques jurons et un bon essorage de la barbe, ils continuèrent leur avancement. Un passage dans une sorte de petite forêt fit la différence avec le reste pour un certain moment, et, à la sortie de celle-ci, une pente rocheuse leur donna du fil à retordre. Finalement, ils en vinrent à bout et contemplèrent la nouvelle plaine devant eux.

Les champs, là-bas, pas trop loin d'un large cour d'eau, est-ce... Est-ce les Champs d'Iris?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod Croix-de-Fer
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
avatar

Nombre de messages : 3170
Age : 26

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Lun 5 Jan 2009 - 18:57


"Mais même trois-cent ans après la fin de Sauron le Mal subsiste, et il survivra toujours sous quelque forme que ce soit et dans quelque lieu que ce soit. Cependant, je crois que les bêtes que nous avons entendu n'étaient que des animaux sauvages sans danger pour nous - à moins que cà n'ait été des loups, et dans ce cas nous devrons nous montrer prudents dans les jours à venir. On dit que parfois loups et Gobelins forment des pactes pour assouvir leurs soif de sang et de butin..."

C'étaient sur ces sombres paroles que les deux Nains étaient repartis, après avec mangé un bout. Malgré quelques obstacles, la progression n'avait guère été encombrée ce matin-là... D'ailleurs, Azbad n'était pas si mécontent de rencontrer une ou deux barrières naturelles, brisant ainsi le monotonisme et l'ennui de la marche dans les plaines à l'herbe rase.

Fort heureusement, Kadagan se révélait être un excellent compagnon d'aventure, sans quoi Azbad aurait sombré dans une noirceur morose. Le garde de Khazad posait quelques question à mesure qu'ils avançaient, mais la dernière était des plus intéressantes...

Est-ce les champrs d'Iris? venait-il de dire.

Au Nord, on pouvait discerner un cours d'eau serpentant d'Ouest en Est, des contreforts des Monts Brumeux jusqu'au grand fleuve Anduin. La plaine qui s'étendait sur cette grande parcelle de terre était unie et lisse, hors mis en un endroit: en effet, en portant son regard vers l'angle que formait le confluent des deux fleuves, Azbad pouvait voir un grand espace plan qui ressemblait à une sorte de vaste marais. D'énormes iris poussaient là, bien que trop distantes pour êtres discernées par l'oeil d'un Nain - et oui nul n'a la chance d'avoir des yeux d'Elfes...

L'apprenti forgeron pointa du doigt le marécage:

"Oui regardez Kadagan. Ces marais sont sans doutes les Champrs aux Iris, et le cours d'eau serpentin n'est autre que la Rivière aux Iris, affluent de l'Anduin."

En une marche rapide à travers les prairies, les deux acolytes furent bientôt arrivés en ce lieu empreint d'Histoire.

"Près de cet endroit tomba un Grand Roi des Hommes, au temps jadis, à ce qu'on raconte. J'ignore de qui il s'agissait au juste, mais beaucoup de livres en parlent, dit-on. Ah, si j'avais un peu plus de temps à consacrer à la lecture! J'ai l'impression de passer ma vie à la forge!"

L'avancée était plus périlleuse dans les marais, il fallait être prudent, et ne pas s'attarder sur les magnifiques iris desquelles l'endroit tenait son nom.

"Trouvons un moyen de traverser cette rivière."




The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kadagan
Capitaine Nain
avatar

Nombre de messages : 41
Localisation : Khazad-Dum
Rôle : Officier

~ GRIMOIRE ~
- -: Longue-Barbe de la Moria
- -: 136 ans
- -:

Mar 6 Jan 2009 - 0:42
Kadagan observa la rivière. Même pour un humain, elle aurait été un peu profonde, et surtout avec beaucoup de courant. Si un nain aurait pu résister à ce courant en se servant de son poid, il aurait coulé au fond bien rapidement. Pas de pont à l'horizon, ni même de souche d'arbre tombé en travers du cours d'eau. Un gué serait particulièrement dur à trouver dans ce genre d'endroit. Il ne pensait pas pouvoir traverser se genre d'obstacles, a moins de trouver un radeau, ou un truc du genre. Le nain se risqua néanmoins dans le cour d'eau, mais du vite reculer, comprenant qu'il n'avait aucune chance de cette façon.

-Plus facile à dire qu'a faire, si vous voulez mon avis. La rivière aux iris est très connnu pour le fait qu'un grand nombre de gens s'y noient chaque année. Je vois mal comment deux nains pourraient le traverser, et il n'y a pas vraiment de gué ou pont dans les environs. Nous pourrions trouver un autre chemin, mais cela nous prendrait une semaine si ma mémoire est bonne. Néanmoins, les beornides ont probablement construit un pont dans les environs, qu'ils auront caché pour empêcher les gobelins de le détruire. Si nous trouvions un pont du genre, ou simplement quelqu'un qui voudrait bien nous y mener, nous économiserions beaucoup de temps et d'énergie. Si je me fie à la carte, par contre, un gué se trouve à quelques lieux au nord d'ici. Le prendre pourrait nous dévier de la route, mais nous éviter la noyade...

Effectivement, si l'on se fiait à la carte, il y avait bel et bien un gué au nord de l'endroit, mais il ne donnait sur aucune route ni quelconque passage pour traverser les terres sauvages. Se serait plus rapide que n'importe quel autre moyen pour traverser, mais au bout du compte cela risquait de leur faire perdre beaucoup de temps, a moins d'avoir un sens de l'orientation exceptionnel. Qui plus est, cet endroit était utilisé comme point de passage pour les gobelins, donc les environs seraient dangereux...

Le garde regarda au ciel. Un oiseau de proie planait loin en haut de leur tête, et au moment même où il semblait pret à piquer pour prendre une proie en bas, quelque chose le fit partir. Balayant les environs de son regard, le nain ne trouva rien. Absolument rien...


Je pense que nous devrions prendre le gué, si vous voulez mon avis. Il y a quelque chose dans ces bois, un animal sauvage, probablement, assez agressif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod Croix-de-Fer
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
avatar

Nombre de messages : 3170
Age : 26

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Ven 9 Jan 2009 - 19:28


"Partons, oui, c'est plus sage en effet."


Azbad avait regardé attentivement la carte de Kadagan et avait acquiescé à la proposition du garde du Khazad.

"Rechercher un pont pourrait se révéler hasardeux, d'autant plus que nous n'avons aucune certitude quant à sa possible existence. Mieux vaut faire du chemin mais être sûr de ce qu'on fait, même si cela nous détourne quelque peu de notre route. Et puis je n'aime pas cet endroit, il me paraît lugubre. Et ce maudit vautour qui nous survole, c'est un mauvais présage!"

Ils marchèrent donc vers le Nord-Est, longeant le lit de la rivière pour tenter de trouver ce gué. Ainsi, si en cours de route ils trouvaient un pont, un débris faisant office d'embarcation ou quelque autre chose de ce genre, les deux nains n'auraient qu'à l'utiliser.

A mesure qu'ils avançaient, l'herbe se fit plus haute et plus drue, à tel point que la pointe des brins atteignait presque leurs cuisse courbaturées. L'oiseau de proie les suivait toujours sinistrement, formant des cercles dans le ciel dans son vol. Mais plus préoccupant encore, Azbad sentait une sorte de présence derrière eux...

Parfois, il entendait des pas, ou un grognement lugubre; mais dès qu'il se retournait, rien n'était visible. Sans doute un animal sauvage caché par la verdure...

Après de longues heures de marche, Azbad et Kadagan arrivèrent en vue du gué. Enfin! De grosses pierres faisaient mousser l'eau à cet endroit.

Mais à ce moment plusieurs choses survinrent: l'apprenti forgeron, qui avait posé le premier le pied sur l'un des rochers du bord, glissa sur la surface humide et tomba dans l'eau bouillonnante... Heureusement, les autres cailloux lui permirent de ne pas aller plus loin. Mais, derrière Kadagan, une bête surgit de nulle part: un loup, un grand loup gris, sans doute affamé.




The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kadagan
Capitaine Nain
avatar

Nombre de messages : 41
Localisation : Khazad-Dum
Rôle : Officier

~ GRIMOIRE ~
- -: Longue-Barbe de la Moria
- -: 136 ans
- -:

Sam 10 Jan 2009 - 0:46
Kadagan, qui n'avait pas trop parlé du voyage, commença un sourire en voyant le gué, mais derrière lui apparut un loup. Un énorme loup gris qui semblait l'avoir choisi spécialement comme cible. Tenant la bête en respect, il porta lentement la main à son grand marteau. Puis, se plaçant en position de combat, attendit la charge de l'ennemi, charge qui ne saurait tarder. La bête grogna lorsqu'elle vit le marteau, mais ne se découragea pas. Presque aussi grande que le nain, elle n'avait que peu de chances de perdre devant le barbu. Bien des orques auraient fuis en voyant la montagne de métal qui se tenait là, avec un marteau bien asser puissant pour broyer un casque et le crâne en dessous. Cet animal n'était pas un orque, aussi décida t'il de charger.

Le garde du khazad ne tenta pas de le stopper. Esquivant, il essaya plutôt de porter un coup au dos de l'animal, mais cette tentative était vaine car la bête était trop rapide. Sautant de nouveau sur le nain, le loup fit tomber à la renverse le naugrim et approcha sa gueule de la tête du nain. Celui-ci attrapa la tête de l'animal et la maintint éloignée de lui, tentant également de reprendre son marteau tombé un peu plus loin. Lorsqu'il y parvint, il n'hésita pas une seconde à frapper le loup, qui reçut mal le choc et recula un peu, libérant le petit barbu. Celui-ci donna un puissant coup sur le sol devant lui, dans l'espoir d'éffrayé la créature. En vain, celle-ci tenait à son diner.


Attaquez-le, Azbad! Ce n'est pas avec un marteau que je viendrai à bout de ce loup, mais votre hache fera surement l'affaire.

Au moment-même où il terminait sa phrase, le loup chargea, et il fut obliger de donner le manche du marteau à la gueule de la bête. Celle-ci s'en empara et voulut le ravir aux mains du guerrier, qui lui tenu tête. Un duel de force s'engagea, et alors même que le loup commençait à prendre l'avantage, Kadagan hurla:

Maintenant! Je le tiens!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod Croix-de-Fer
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
avatar

Nombre de messages : 3170
Age : 26

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Dim 11 Jan 2009 - 18:59


Jetant un oeil sur le combat qui se déroulait sous ses yeux et un oeil sur les pierres glissantes pour tenter de se relever, Azbad savait bien que son compagnon aurait besoin d'aide à un moment ou un autre. Mais la prudence était de mise: il ne fallait pas glisser une nouvelle fois sur les rochers. C'est pourquoi, retournant péniblement sur ses pas, l'apprenti forgeron ne put venir au secours de Kadagan qu'au tout dernier moment.

On aurait dit que la faim du loup était telle qu'il dévorait le manche du marteau du Khazad. En vérité, Kadagan venait de sauver sa vie en agissant ainsi, mais il n'aurait pas tenu longtemps s'il avait été seul.

"Tenez bon, Azbad arrive!"

Il brandissait rageusement sa hache de humbles dimensions, qu'il maniait à une main, la faisant tournoyer dans les airs. N'ayant jamais beaucoup combattu d'ennemis - ni même d'animaux sauvages - Azbad s'appliqua à ne pas rater son coup, à ne pas trancher un bras de nain à la place du coup d'un loup.


Chling!

Le coup tomba au bon endroit et s'enfonça profondément, touchant sans doute la colonne vertébrale. Le hurlement sinistre du loup s'arrêta net, et il tomba sur l'herbe, comme un vulgaire tapis, dans une flaque de sang.

"Eh bien, c'était moi une, mon ami! Je n'ai pas tranché la tête comme je l'espérais, mais c'est tout de même un bon début, j'imagine!"

Ils passèrent le gué et se reposèrent un peu. Cette frayeur valait bien un petit casse-croûte...

Les deux compères repartirent ensuite et quittèrent cet endroit de mauvais augure. La fatigue se faisait de plus en plus sentir dans leurs jambes. Et ce n'était que le début. Néanmoins, ils parcoururent de nombreux milles dans l'arpès-midi et purent discerner, au loin, presque à l'horizon dans ces plaines infinies, un immense rocher, le Carrock comme l'appelaient certains.

Sur cette curiosité du paysage se tenait Bsam, un vieil homme, un Beornide. Les deux nains ne le voyaient sûrement pas, mais lui, de sa position élevée et de ses yeux aiguisés, les apercevaient, les fixant avec curiosité...






The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kadagan
Capitaine Nain
avatar

Nombre de messages : 41
Localisation : Khazad-Dum
Rôle : Officier

~ GRIMOIRE ~
- -: Longue-Barbe de la Moria
- -: 136 ans
- -:

Mar 13 Jan 2009 - 22:24
La bête avait effectivement fait un sacré choc au nain, qui était passer près de ce retrouver dans l'estomac de l'animal. Le reste du voyage fut particulièrement silencieux, et une légère nervositée a'empara du garde du khazad. Même la venue de plaines éternelles ne pouvant caché d'ennemi ne le rassura pas. Ce ne fut que lorsqu'il vit le carrok qu'il se calma, car cet endroit était gardé par les beornides, et rien ne pourrait le violer. Le nain, qui ne brillait pas par sa vue, ne percevit pas l'homme qui les observait. Ce ne fut qu'au moment de traverser qu'il entendit un bruit, et il se retourna alors qu'un grand homme, particulièrement massif, descendait avec agilité du grand rocher pour venir à leur rencontre. Il était assez impressionnant à sa manière, et le nain devina immédiatement que l'homme était un beornide.

Le géant vint à leur rencontre, marchant à grande enjambée et contrastant ainsi avec les deux nains. Ils étaient à la foix très ressemblant et très différent: même barbe abondante, même carrure massive, même bras musclés, mais avec une taille et une allure très différentes. Ce fut le beornide qui ouvrit la conversation:

Qui êtes vous, et que voulez vous?

Nous sommes de simples marchands nains, et nous désirons apporter le fruit de notre travail à Erebor. Ai-je votre autorisation de passer?

L'homme passa un regard curieux sur son compagnon. De toute évidence, il attendait une réponse de la part d'Azbad.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod Croix-de-Fer
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
avatar

Nombre de messages : 3170
Age : 26

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Mer 14 Jan 2009 - 19:35
"Le problème n'est pas le fait de passer ou non, dit calmement Azbad, presque pour lui même... Le problème est de savoir combien il faut payer pour le faire..."

L'apprenti Nain avait entendu parler des Béornides et de leur tribut sur le passage. Il pensait d'ailleurs que cette taxe était toute à fait ridicule.




"Oui, en effet maître Nain, nous faisons payer le droit de passage.. cinq pièces d'or par tête, ce qui fait donc dix pièces d'or. Telle est notre loi, et en échange nous gardons ouverts le haut col et le val, sans quoi ce ne serait pas le vieux Bsam qui vous demanderait de l'argent mais des tas de Gobelins qui prendraient votre vie."

Et de rester là, tel un piquet, fixant tour à tour Azbad et Kadagan.

"Bon, eh bien, s'il le faut..."

L'apprenti forgeron sortit de sa sacoche une petite bourse, dont il vida soigneusement le contenu dans sa main, puis donna une par un les pièces qu'il devait dans les mains calleuses du Béornide...

"Une... deux, trois... quatre, et cinq! Voilà!"

Il rangea alors vite le reste dans sa petite bourse et la cacha aussi rapidement au fond de son sac.

Bsam regardait à présent Kadagan...




The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Voyage d'une montagne à l'autre
» C'est le début d'un voyage ou la fin d'un autre ? [Opaque]
» Voyage à la montagne (quete d'hiver)
» Les gens du voyage
» UN AUTRE CAS D'USAGE DE FAUX ! SENBLE JUDE CELESTIN PA INGENIEUR VRE !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Les Terres du Milieu - :: Autres Contrées :: Les Terres Sauvages-
Sauter vers: