Le retour des braves ??

Aller en bas 
Gallen Mortensen
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Gallen Mortensen

Nombre de messages : 1571
Age : 43
Localisation : Minas Thirith
Rôle : Vice Roi du Rohan

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 31 ans
- -:

Le retour des braves ?? Empty
Le retour des braves ?? EmptyLun 29 Nov 2010 - 16:22
HRP: suite du post "bataille fratricide suer les plaines du Riddermark"


Orwen répondit calmement à Tinomir, d'une voix certes juvénile mais maitrisée et sûre

"
Vous avez raison, Tinomir, le maréchal est un bretteur émérite, il a d'ailleurs été champion de la reine Dame Cella. Je me rapelle d'une démonstration qu'il ya effectuée il y a quelques années à Edoras, sa technique est parfaite même mon père ; lui aussi un bretteur doué fut impressionné, Mais ce qui fait du Maréchal un homme dangereux est sa rage au combat, je l'ai déjà entendu dire que le coeur n'a pas de place dans un duel , seule l'efficacité doit être son guide. Mais actuellement le Maréchal est puissant politiquement parce qu'il est Maréchal mais surtout les eoreds d'Aldburg le suivent puisqu'il a sauvé la ville d'un putsch il ya cinq ans maintenant. Aujourd'hui le maréchal a des doutes sur les agissements de mon père mais iul n'agira pas sans preuves concrètes, Hogorwen étant le souverain légitime du Rohan. Il m'a accordé l'asile en la légendaire Aldburg."

Le jeune Prince accompagna son propos d'un sourire sans joie particulière.Puis il entendit une critique lancée vers Dame Farma criée un peu plus forte. Le regard triste d'Orwen croisa celui déterminé d'Harding.

Le jeune rohirrim fit ralentir sa monture, laissant les deux jeunes braves menés la chevauchée. Arrivé à hauteur de l'effronté, Orwen le fixa de ses prunelles sombres.

D'une voix de stentor entendue de tous, il déclama

"Homme du Rohan , tu insultes Dame farma, la digne descendante de Dame Eowyn. veux tu que j'en référe au Maréchal de la troisième marche?"

Orwen eut un petit sourire sardonique.

Puis redevenu serieux , il arrêta complétement son destrier et il hurla

"Si un cavalier du Rohan pense que Dame Farma a eu tort de me confier l'eored ou pense que je suis un chef usurpé qu'il le dise maintenanat"

les regards tombèrent vers le sol, les hommes se renfrognaient sur leurs selles.

Le silence répondit à Orwen, il répliqua juste

"C'est bien ce que je pensais"


L'abscés n'avait pas été percé, mais il avait fait montre de sévérité , c'était le plus important.

Il ne pouvait pâs empéché les ragots mais au moins il avait été clair. Le prince reprit la tête de la troupe sous le regard admiratif du vieux lieutenant de l'Eored.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------

L'eored arriva en vue de la légendaire Aldburg.

Une autre eored vint à leur rencontre, elle était menée par Eogam, le capitaine de la garde d'Eomer, à ses coté Marionnel, la célèbre rodeuse elfe de la compagnie de Bois doré.

Eogam stoppa son cheval noir, immense à quelques pas d'Orwen , il le toisa, mais le jeune Prince résita au regard du colosse et réalisa son rapport

"Capitaine, nous avons été dans l'est, nous sommes arrivés au chateau du seigneur Jeremiah qui pourra attester des evénements survenus. La demeure était sous le joug d'une bande de malfrats, nous l'avons libérée. A cet instant nous avons été attaqué par une eored venant d'Edoras menée par le capitaine Eovis. nous avons remporté la bataille au prix du nombreux sacrifices des notres et de braves jeunes rohirrims"

Eogam ne laissa transparaitre aucune réaction devant le résumé d'Orwen.A contrario, l'elfe souriait aux humains et acquiessait avec des dignes de tête réguliers aux propos du jeune prince.

la voix caverneuse d'eogam s'éleva enfin

"Capitaine Orwen, menez vos hommes dans la caserne . Reposez vous. dame Farma voudra surement écouter votre rapport"

Orwen fit une petite moue devant le capitaine plutôt que Prince mais c'était selon lui une marque de respect de l'officier rohirrim
Il claqua des doigts et une vinfgtaine de cavaliers du rohan sortirent du rang

"Lieutenant, amenez les prisonniers dans les geoles d'Aldburg et attendez les ordres"

Le lieutenant acquiessa d'un signe de tête rapide et emmena la vingtaine de prisonniers aux armoiries sombres.

Eogam croisa le regard d'Eovis et pour la première fois le Géant du gouffre de Helm sourit

"Ravi que cette pourriture ait été arrêté"


Puis il leva le poing et son eored repartit vers les plaines du Riddermark.

Prince lança Eogam en lançant son cheval au galop , suivi comme son ombre par la jolie elfe.

L'eored princière franchit enfin les portes de la villes. Immédiatement les pleurs commençèrent. ils étaient si peu à revenir. le visage d'Orwen s'assombrit.

Ils se retrouvèrent dans la salle commune du bastion, Orwen se débarbouillant et revétit une superbe tunique rouge vermillon réhaussée d'une ceinture couleur or et de chausses cirées.

Il se rendit auprès d'Harding et Tinomir

"Mes amis ,j'aimerai que vous soyez près de moi au moment de mon rapport auprès de Dame farma, vous êtes la preuve du soulévement du peuple rohirriml contre mon père, je serai votre obligé"

Il acheva sa phrase avec un signe de tête respectueux

Orwen ressembalit ainsi vétu à un jeune nobliau mais son regard dénotait avec sa tenue vestimentaire, il était dorénavant un guerrier, un vrai, un cavalier du Rohan....


Le retour des braves ?? Gallen10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dwilidan
Guide du Royaume d'Arnor
Guide du Royaume d'Arnor
Dwilidan

Nombre de messages : 269
Age : 24
Localisation : Amon Sûl

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme
- -: 22 ans
- -:

Le retour des braves ?? Empty
Le retour des braves ?? EmptyMer 1 Déc 2010 - 15:20
Le retour des braves ?? Pohumconnelh

Tinomir écouta avec attention l'exposé du jeune Prince, ainsi le maréchal Mortensen semblait être de leur côté ce qui était déjà une bonne nouvelle en soit. Fusa ensuite l'insulte envers Dame Ferma qui sembla perturber fortement Orwen qui se retourna sur sa selle avant de déclamer sa réplique à laquelle personne n'osa répliquer de réponses d'aucune sorte, bonne ou mauvaise. L'autorité juvénile mais néanmoins impressionnante du prétendant semblait calmer les comploteurs les plus virulents.

Orwen se calma ensuite et se repositionna sur sa monture; l'eored reprit ainsi paisiblement sa chevauchée à travers les plaines rohirrims, la troupe s'imprégnant peu à peu du calme environnant; aucune bataille n'étais prévu pour le moment et seuls les hommes ayant la charge de veiller sur les prisonniers semblait tendus.


***

Aldburg, la légendaire cité d'Eomer ancien roi de la Marche se tenait à présent face au jeune cavalier. Sa destruction récente n'avait en rien enlevé au charme de la ville qui pansait peu à peu les blessure de cette attaque menée il y déjà de cela cinq ans.

Une eored vint ensuite à la rencontre du petit groupe et le chef, un rohirrim musculeux à la carrure impressionnante, qui s'entretint directement avec Orwen. Les deux hommes discutèrent rapidement, Orwen ne semblait pas être celui qui dirigeait mais semblait plutôt obéir aux ordres ce qui pouvait sembler bizarre étant donné qu'il était pourtant l'héritier légitime du Rohan en dépit de son jeune âge.

Le Prince se tourna ensuite vers Harding et Tinomir, les invitant tout deux à se rendre dans le château afin de faire son rapport à Dame Farma. Tinomir adressa un signe de tête à son Prince; il était avec lui et l'appuierait en cas de besoin, solidarité rohirrim oblige. Le rohirrim se tourna ensuite vers Harding dont la réponse était attendue et qui était resté bien silencieux durant toute la durée du voyage, sûrement perdu dans ses nombreuses pensées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathanael
Espion de l'Arbre Blanc
Espion de l'Arbre Blanc
Nathanael

Nombre de messages : 952
Age : 29
Localisation : Pelargir
Rôle : Espion

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain
- -: 34 ans
- -:

Le retour des braves ?? Empty
Le retour des braves ?? EmptyLun 6 Déc 2010 - 21:05
Le retour des braves ?? 091225095655505123

- Le Maréchal du Rohan est aussi fort réputé pour son orgueil très haut placé et sa haute estime des valeurs rohirrimes.

Il parla plus vivement que la première fois et fit en sorte qu’Orwen et Tinomir l’entendent nettement. Il n’attendit cependant aucune réponse et il n’y avait aucun jugement dans le ton de sa voix. Constat froid de faits attestés par tous. Il ne fallait pourtant pas omettre ces deux caractéristiques prégnantes chez le Maréchal Gallen Mortensen. Elles influenceraient forcément les échanges diplomatiques à venir. Si jamais les différents partis acceptaient d’offrir une place à la diplomatie. Il commençait à en douter sérieusement. Plus ils se rapprochaient d’Aldburg, plus Harding semblait voir s’éclaircir les différents horizons qui pourraient se présenter à eux – si la situation se maintenait.


* * * * *


Il se drapa d’un silence profond tandis que l’éored s’approchait d’eux. Il toisa des pieds à la tête le Capitaine Eogam. Nulle prétention n’illuminait son regard. Il tourna les yeux pour étudier le soldat qui se tenait aux côtés de l’immense rohirrim. Il avait vu de loin qu’il s’agissait d’une femme. Sveltesse, finesse, légèreté. Il nota avec une certaine surprise qu’il s’agissait d’une elfe. Il n’en avait encore jamais vu. Il ne laissa pas transparaître son étonnement quoi qu’il haussa tout de même un sourcil. Il connaissait l’existence de la rôdeuse, du moins connaissait-il son nom et quelques uns de ses faits et gestes, mais il ne l’avait jamais rencontré. Il détacha son regard pour ne pas paraître trop étourdi et écouta avec plus d’attention les propos d’Orwen. Il présentait la situation sous son meilleur jour. Mais Harding avait un point de vue différent. Il ne savait pas si Orwen disait tout à fait vrai ou s’il s’agissait de premiers pas assourdis dans la cour politique. Que faisait Orwen si loin d’Aldburg avec toute une éored à ses côtés ? Les soldats avaient soufflé dans la nuit qu’ils ne s’attendaient pas à trouver la demeure du seigneur Jeremiah au cœur d’une agitation toute guerrière. Aucun n’avait pourtant pu lui certifier qu’ils marchaient vers un combat déterminé d’avance. Il en avait été autrement pour les hommes qui avaient marché auprès de feu Eodan – tous souhaitaient l’affrontement, bien que peu sussent réellement de quoi il retournait.

Il retint un soupir de satisfaction quand le capitaine Eogam leur présenta la possibilité d’un peu de repos entre quatre murs solides et sûrs. Et la promesse de voir la femme du Maréchal de la Marche. Une femme que nul homme n’avait cantonnée aux fourneaux et aux basses besognes. Elle devait incarner la féminité rohirrime – incarnation de l’union complexe d’un comportement humble et altier.

Il regarda s’éloigner Eovis et ses sbires. Plaie béante. Les hommes boitaient et rechignaient à faire encore quelques mètres avant de se retrouver dans les geôles. Quelles récompenses auraient-ils d’avoir ramené ces mécréants derrière de larges barreaux ? Si jamais Orwen faillait à défendre sa cause, sans nul doute que Hogorwen libérerait leurs adversaires. C’était un risque à prendre. Il saurait rester libre pour retrouver Eovis et en finir avec lui.
Il fut extirpé de ses pensées par un cri rauque et triste. Une femme s’était agrippée à ses genoux pour lui demander des nouvelles de son époux et de son fils. Il ne les avait même pas connus. Il repoussa d’un geste lent et sans violence les mains suppliantes de la rohirrime en pleurs. Il n’avait que peu de compassion pour les gens prostrés dans la tristesse devant la mort. Et ses paroles guerrières ne calmeraient jamais les sanglots des femmes. Il tourna les yeux vers son prince et constata sans surprise qu’il partageait son sentiment. Les mots sont parfois insuffisants à exprimer la peine et l’amertume.

Les femmes ne furent pas autorisées à entrer et ils purent tous trouver un peu de calme dans la caserne. Salle froide semblable à bien d’autre. Salle d’armes parées des écussons et insignes du Rohan ainsi que de ceux de la ville d’Aldburg. Mais manquaient à l’appel la chaleur coutumière des rohirrims entre eux et une bienveillance réciproque. Il sentit le regard lourd et réprobateur de quelques uns des guerriers qui leur cédaient la place. Il ne s’en préoccupa aucunement dans l’immédiat.
Il profita de cette courte pause pour somnoler. Il pensait son labeur achevé. Il fut sorti du méandre de ses rêveries par le bruit de pas rapproché. Il ouvrit les yeux et vit Orwen se rapprocher de Tinomir et lui. La tunique pourpre lui seyait, mais il ne le reconnut pas immédiatement et crut d’abord à l’irruption d’un noble emmerdeur dans son champ de vision. Il se releva bien rapidement – quoi que sans précipitation – en reconnaissant son Prince.

- Nous irons avec vous … Prince.

Il lui parut étrange pendant une fraction de seconde de prononcer explicitement ce terme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.souffleur-de-reves.com/
Gallen Mortensen
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Gallen Mortensen

Nombre de messages : 1571
Age : 43
Localisation : Minas Thirith
Rôle : Vice Roi du Rohan

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 31 ans
- -:

Le retour des braves ?? Empty
Le retour des braves ?? EmptyLun 6 Déc 2010 - 22:52
Les trois jeunes rohirrims ne restèrent pas longtemps seuls. Puisque quelques instant à peine plus tard, Eogam entra de sa démarche militaire dans la salle d'arme, sa tête toujours recouverte de son heaume doré.

Il stoppa sa grande carcasse devant le prince Orwen et retira lentement son casque, il passa sa main gauche rugueuse dan ses cheveux couleur de blé. Juste derrière lui la frêle elfe Marionel revétue de sa tunique blanche et de sa cape bleue nuit . La rodeuse elfe portait en son coté ses deux dagues effilées et à son épaule un arc confectionné par les elfes sylvains.

Marionel sourit à son habitude aux jeunes humains. Eogam emit une grimace difficile à comprendre: du dépit de l'agacement de la fatigue allez savoir?

Le colosse rohirrim logea son heaume au creux de son bras droit et fixa de ses yeux gris Orwen.

Quelques pas derrière Marionel se trouvait Argonui le rodeur du Nord resté à Aldburg et qui faisait partie actuellement de l'eored d'Eogam. Un cavalier du Rohan lui serra l'épaule en signe de satisfaction, le rodeur avait prouvé sa valeur et son abnégation lors des dernières semianes, les soldats le respectaient pour cela.

Un vieux cavalier du Rohan se rapprocha d'Eogam et résuma la situation en rapportant les événement survenus récemment, il présenta Harding et Harding au capitaine qui les salua d'un signe de tête rapide.

Eogam ouvrit la bouche mais avant qu'un quelconque son ne sorte


Dame Farma suivi de l'écuyer du Maréchal , Eothain ,arriva dans la salle d'armes. Les cavaliers du Rohan s'éclipsèrent devant L'épouse du Champion du Rohan. Elle était vétue de sa sempiternelle robe marron et de sa cape d'hermine.

Le retour des braves ?? Farma210

Marionel se retira dans les profondeur de la salle d'armes après lui avoir fait un signe de tête respectueux. Le sourcil de la guerisseuse se transforma en un S interrogateur. Puis elle parvint enfin aux coté du capitaine de la garde d'Eomer.

Elle regarda autour d'elle. Eogam resta un instant , interdit et silencieux. Il fixa la femme à qui il avait déclaré son amour quelques jours auparavant. Puis il se reprit et lui fit une révérence rapide et d'un ton martial déclama

"Le capitaine Orwen allait effectuer son rapport. Il a eu maille à partie avec une bande de malfrats qu'il a vaincue. Puis"

Eogam ménagea une pause apparemment géné

"Une eored d'Edoras est parvenue en ces lieux et bataille il ya eu. Le capitaine Orwen a vaincu de nouveau. Et il a fait"

Eogam fit encore une pause

"Des prisonniers. et voici Harding et Tinomir deux braves de ces assauts"

Le visage de Farma passa par toutes les couleurs. Eotahin resta interloqué;

L'épouse de Gallen déglutit et demanda d'une voix apeurante

"Vous êtes si peu à revenir. Est ce ainsi que cela s'est passé Prince Orwen et si oui pourquoi??"


Farma ne cachait pas ses sentiments, la tension était palpable dans la salle d'armes. le prince était de nouveau devant des choix importants.


Le retour des braves ?? Gallen10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Forlong
Tribun Militaire d'Arnor
Tribun Militaire d'Arnor
Forlong

Nombre de messages : 3027
Age : 27
Localisation : Rhûdaur
Rôle : Vieux loup au service du Royaume du Nord

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan d'Arnor
- -: Quarante Ans
- -:

Le retour des braves ?? Empty
Le retour des braves ?? EmptyMer 8 Déc 2010 - 2:49
Le retour des braves ?? Prince12


Hilma, le vieux conseiller et ami du prince Orwen, se tenait à quelques pas derrière lui. Son visage était pale, et ses rides plus visibles que d'habitude. Il était fatigué, certes, mais surtout inquiet; inquiet pour son prince. Les événements des jours précédents changèrent du fils de Hogorwen. Il participa aux deux premières batailles de sa vie; Hilma serait le premier à avouer que le jeune prince combattit avec grand courage et avait fait preuve de talents à la fois de cavalier et de bretteur surprenants pour son jeune âge. Cependant ce fut aussi la première fois qu'il vit ses compagnons périr sous ses ordres. Autour de lui. Pour lui.

Le vieil homme soupira. L'entrevue avec la Dame Farma n'allait pas être une partie de plaisir, ca il le comprenait très bien. Trop tôt...trop tôt. Ce poussin était encore trop jeune pour sortir du nid, et pourtant l'orage qui s'abattait sur le Rohan l'avait forcé à dévoiler ses ailes, à devenir un jeune aigle. Orwen avait tellement de potentiel...tout comme son père à son âge. Le vieux conseiller ferait de son mieux pour s'assurer que l'idéalisme et le courage du jeune prince ne deviennent pas l'orgueil et la haine.

Il regarda son prince. Le jeune homme s'était arrêté à quelques pas devant Dame Farma...

***

Orwen s'était arrêté à quelques pas devant Dame Farma. Il ressentait tout à travers un brouillard épais de désorientation, de désespoir, de colère et de fierté. Deux batailles victorieuses...grâce à son commandement. Tellement de ses compatriotes morts...à cause de lui. Il n'avait parlé que très peu durant les derniers jours, même avec Hilma, son compagnon le plus ancien et le plus fidèle. Son ami, son serviteur, son conseiller. Il sentait qu'il devait résoudre ses conflits internes tout seul cette fois; il n'était plus un enfant. Non...le coeur d'un enfant ne pourrait être déchiré comme le sien. Comment allait il faire face à la femme du maréchal? Comment allait il la regarder dans ces yeux tellement intenses...?

Il serra ses doigts, jusqu'à ce qu'ils deviennent tout blancs, et que les ongles rentrent douloureusement dans la peau des mains.

Comment? Comme un Rohirrim. Comme un Prince. Comme un descendant d'Eorl et d'Eomer. Avec douleur. Avec fierté.

***

Aux yeux des personnes présentes, Orwen récupéra soudainement de la confiance en soi. Il se tenait à présent droit, sa cape verte tombant dans son dos, symbole de son peuple. Son visage était triste, mais ses yeux brûlaient avec détermination.

-Dame Farma. Sa voix était forte mais calme, dépourvue de toute arrogance. Sir Eogam a dit vrai. Nous avons rencontré un groupe de bandits assiégeant un château sur les frontières de la Marche. Nous avons aidé les défenseurs, car la protection du peuple est le rôle principal des guerriers du Rohan. Ce qui ensuivit fut bien plus grave...un eored du..roi Hogorwen apparut à l'horizon, et passa à l'attaque. Nous avons accepté la bataille. Les pertes furent terribles des deux côtés. Le jeune prince ferma ses yeux un moment. Il y avait des bons hommes parmi nos ennemis. C'était un combat fratricide, et c'est le sang de mon peuple qui imbiba le sol du Rohan. Dame Farma...vous m'avez confié le destin de nombreux braves guerriers. Je ne fus pas à la hauteur. Et je regrette...mais je ne regrette pas d'avoir combattu à leurs côtés, et d'avoir mené des fils de la Marche aussi braves en bataille! Je combattais pour l'Etalon Blanc du Rohan, madame. Je ne le regrette pas. Je regrette seulement de ne pas avoir pu partager le prix avec mes compagnons morts au combat. Et de ne pas avoir su les protéger.

Sur ces mots, Orwen sortit son poignard du petit fourreau, et coupa une longue mèche de ses cheveux sombres, dans un geste antique de deuil.
Il leva alors les yeux. Il croisa le regard de Dame Farma...le regard qu'il craignait tant.


Le retour des braves ?? Signtest11_1

Membre des Orange Brothers aka The Good Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gallen Mortensen
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Gallen Mortensen

Nombre de messages : 1571
Age : 43
Localisation : Minas Thirith
Rôle : Vice Roi du Rohan

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 31 ans
- -:

Le retour des braves ?? Empty
Le retour des braves ?? EmptyMer 8 Déc 2010 - 22:19
Le retour des braves ?? Farma210

Farma se sentait fatiguée. La pression était énorme et le regard intense de tous ses hommes d'armes était un poids énorme.

Jamais elle n'avait été élevée pour parler à des guerriers et des Princes. La perte de son père lui parut encore plus présente: une aiguille s'enfonça dans son coeur.


Dame farma détourna son regard un brezf instant pour ne pas montrer son désarroi.

Puis elle se reprit et posa son regard vert émeraude sur les prunelles sombres du Prince.

Un silence gênant s'installa.

Puis la voix cristalline de l'épouse du Champion du Rohan s'éleva dans la froidure de la salle d'armes. En cet instant Gallen lui manquait plus que tout, comment aurait il réagi?

"Prince", Farma détacha les deux syllabes.

"Vous connaissez les traditions rohirrims et cela vous honorent. Vous repectez les morts du champ d'honneur. vous avez tout pour faire un bon souverain du Rohan"

Puis elle avala sa salive rapidement

"Moi Dame Farma, Commandante de la place d'Aldburg en l'absence du Maréchal de la Marche Est considère que vous avez agi en capitaine d'eored aguerri. "


"Orwen , vous demeurez le commandant de l'eored confié récemment. Vos hommes ont besoin de vous , Prince, l'heure n'est pas encore au chagrin, Faites capitaine !!"

Puis le regard sévère De farma tomba sur Tinomir et Harding

"Et vous jeunes héros quelle est donc votre histoire ?"


Le retour des braves ?? Gallen10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dwilidan
Guide du Royaume d'Arnor
Guide du Royaume d'Arnor
Dwilidan

Nombre de messages : 269
Age : 24
Localisation : Amon Sûl

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme
- -: 22 ans
- -:

Le retour des braves ?? Empty
Le retour des braves ?? EmptyJeu 9 Déc 2010 - 17:39
Le retour des braves ?? Pohumconnelh

Le regard de Tinomir se fit soudainement moins vide lorsque Dame Farma en personne s'adressa à lui et à Harding. Les affaires administratives comme les rapports de missions n'avaient jamais été son point fort si bien qu'il lui était même arrivé de s'endormir lors d'une de ces entrevues qu'il trouvait barbantes et rébarbatives à souhait. C'est peut être cela qui lui avait manqué pour monter en grade, il était plus doué pour agir que réfléchir. Enfin bref, se réorientant vers la beauté simple et pourtant envoûtante de l'épouse du Maréchal Mortensen. Il échangea un regard furtif avec Harding qui l'invita à prendre la parole en premier afin de raconter son histoire. Le rohirrim se racla la gorge et se lança dans son récit:

"Mon histoire est sûrement semblable à celle de tant d'autres hommes amoureux de leur patrie. J'ai fui mes fonctions de soldat dans l'armée du Rohan afin de me joindre à la fameuse Résistance qui soutenait le véritable roi selon le peuple: le jeune et pourtant fort Prince Orwen. J'ai erré seul durant de longue semaines dans les plaines du Riddermark avant de finalement tomber sur un autre homme ayant les même ambitions que moi. Nous cheminèrent ensemble et nous tombèrent sur un campement de résistants à la cause du Prince. Finalement nous affrontâmes cet eored ennemi devant les portes du manoir du seigneur Jeremiah, par miracle je survécus à cette boucherie, notamment grâce au courage d'hommes comme Harding ou le Prince. Et puis j'arrive maintenant ici, convaincu qu'un jour meilleur ne tardera pas à poindre à l'horizon qui se dégage peu à peu."

Il s'inclina ensuite respectueusement devant Dame Farma, il était avec le Rohan jusqu'au bout et il tenait à montrer son patriotisme. Il se releva ensuite et pointa son regard vers l'assistance en présence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathanael
Espion de l'Arbre Blanc
Espion de l'Arbre Blanc
Nathanael

Nombre de messages : 952
Age : 29
Localisation : Pelargir
Rôle : Espion

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain
- -: 34 ans
- -:

Le retour des braves ?? Empty
Le retour des braves ?? EmptyJeu 9 Déc 2010 - 18:47
Le retour des braves ?? 091225095655505123

Ressenti étrange… Il eut l’impression de n’avoir jamais participé au combat qui venait d’être mené au sein de la demeure de Jeremiah. Perturbation sans doute induite par le sourire mystérieux de l’elfe. Il porta son regard sur Eogam mais il restait profondément curieux vis-à-vis de cette femme – et des elfes, en général. Il les croyait disparu en quelque sorte, Nathanal lui avait toujours conté maintes histoires légendaires à propos de cette race, mais bien peu de ses narrations faisaient cas d’elfes parmi les hommes… Réflexions personnelles qui ne franchirent jamais les bornes de son esprit.

Il suivit sans rien dire le petit groupe qui s’avançait solennellement vers Dame Farma. Que pouvait dire un soldat dans de telles conditions après tout ? Leur principal devoir était de combattre, pas tant de réfléchir au contexte politique et aux conséquences de leurs actes.
Il nota la présence d’un homme aux allures de rôdeur. D’autres soldats rohirrims composaient la scène et il vit un vieil homme se rapprocher d’Orwen tandis qu’ils marchaient. Il l’avait déjà vu mais n’avait pas encore compris le rôle qu’il jouait auprès du jeune prince. Tinomir et lui-même ne devaient représenter qu’une partie de la composition picturale d’un tableau de société : deux braves guerriers soutenant leur prince exilé devant le jugement de la femme du Champion du Rohan. Historique. Toute cette petite compagnie prenait les atours d’un groupuscule qui agissant dans le silence et le secret cherche à percer les bastions de la politique officielle. Orwen n’était plus seul, et tout engagement auprès de lui faisait d’un homme l’ennemi du pouvoir royal.

Il ressentit une profonde tristesse en voyant l’expression de Dame Farma après le rapport ponctué d’Eogam. La situation lui intimait de garder son sang froid quand bien même ses sentiments n’étaient point dissimulés – mais il émanait de son regard et de sa voix une surprise inquiète et amère.
Il ne pouvait voir le visage de son prince, mais il était certain qu’un flot de pensées tout autant que de sentiments devaient l’envelopper à l’instant présent. Quant à savoir lesquels… La jeunesse ne laisse aucun repos à l’homme et l’écrase de sa juvénile puissance ; tantôt elle marche à côté de l’enfant hébété sans le blesser, tantôt elle s’acharne à détruire l’idéal qu’elle l’a aidé à construire. Orwen ne devait plus très bien savoir à l’heure actuelle s’il pouvait tendre la main ou non à la jeunesse et à l’enfance. Harding se laissa emporter par quelques pensées philosophiques tandis qu’Orwen explicitait une énième fois le déroulement du massacre final.

Il releva la tête au moment où Orwen tranchait une mèche de ses cheveux. Il esquissa un sourire aussi bref et spontané qu’il fut franc. Geste purement symbolique qui prenait pourtant ses racines dans des traditions ancestrales, et dont la signification était tout à fait religieuse. Orwen venait d’affirmer une nouvelle fois de quel parti il était. En cet instant précis, Harding était fier de soutenir son prince.
Et en cet instant précis, Dame Farma scellait son sort à celui d’un fugitif royal.

Il ravala sa fierté et se sentit transpercé par le regard de la femme du Champion. Egal à lui-même il n’en montra rien, mais il ressentit vivement une vague froide l’envahir tandis qu’il avait à s’expliquer sur sa présence en ces lieux. Il fit un signe rapide à Tinomir pour l’engager à prendre la parole en premier – son compagnon d’armes était plus loquace que lui. Il aurait moins à en dire ensuite. Il laissa Tinomir parler. Il laissa aussi entre autre un silence assez marqué après son intervention. Il prit conscience qu’il devait lui aussi aborder le sujet quand les yeux de Dame Farma se posèrent sur lui.
Sa voix fut très grave, presque gutturale, tant il lui paraissait inapproprié qu’il s’exprime en ces lieux, parmi les plus grands capitaines de l’armée du Rohan.

- Mon histoire est identique madame. Sinon que je refuse peut-être le terme que vous employez – héros. Je me considère comme l’oblat de mon peuple et de ma famille. Il n’y eut ni bravoure au combat ni grands faits d’armes mais seulement un devoir que nous avons communément partagé. Je confirme les dires du Prince Orwen. J’ai moins de réjouissance cependant que mon compagnon lorsque je porte mon regard vers l’aube des prochains jours.

Il s’était tellement concentré pour ne pas bégayer et pour ne pas perdre le fil de sa pensée qu’il oublia momentanément de s’incliner ou de réaliser quelques signes de politesse que ce fût. Il avait planté son regard dans celui de la Dame qui lui faisait face et il lui fallut une ou deux secondes avant de s’incliner légèrement et de détourner les yeux afin de ne pas paraître grossier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.souffleur-de-reves.com/
Argonui
Citoyen
Argonui

Nombre de messages : 41

~ GRIMOIRE ~
- -: Rôdeur du Nord
- -: 19 ans
- -:

Le retour des braves ?? Empty
Le retour des braves ?? EmptyJeu 9 Déc 2010 - 20:28
Le retour des braves ?? 1365895572

Argonui était resté à Aldburg depuis maintenant plusieurs semaines. Après l’arrivé avec la compagnie de bois doré, Argonui resta ici, avec Marionel, qui sont tous deux dans l'eored du capitaine Eogam. Le rodeur avait participé à la reconstruction de Aldburg, ou il y mit d’y sien, et à peiner dans ces premiers pas dans le travail. Il avait formé une belle amitié avec Marionel maintenant, ils s’entendaient bien.

La situation paraissait tendu à Aldburg depuis peu, l’arrivée d’un eored ne fut pas mouche dans la cité.

Argonui faisait partit désormais de l’eored d’Eogam, et on avait confiance en lui. Il y avait aussi l’elfe Marionel, qui était une amie devenu proche, avec qui il apprit beaucoup de chose. Son jeune âge était resté discret à Aldburg, mais certain de ses compagnons le charriait de temps à autres quand une demoiselle passait devant lui, mais rien de trop indiscret.

Il s’était fait une place a travers ses nombreux cavaliers, il avait expérimenté son combat à l’épée et savait monter un cheval, à lui faire effectuer ses ordres.

Mais ce qu’il attendait fut arrivé, sa première bataille. Il fut impuissant quand son Prince lui avait demandé peu avant la bataille:

« As-tu déjà fait face contre plus de deux cents hommes ? »

A peine a-t-il finit sa question que la bataille commençait. Elle fut très pertinente pour lui, certains des amis d’Argonui périrent pour le sang du Rohan, mais Argonui lui avait survécu, et il fut fière d'avoir combattu et défendu pour son Prince.

Mais l'heure était important maintenant, tant bien pour lui que pour son Prince.

Non loin du dialogue entre le prince Eogam et Dame Farma, Argonui s’était tenu près de Marionel qui l’épaulait. Le dialogue fut tendu pour tous le monde, beaucoup de personnes c'était réunit. Le rôdeur avait beaucoup d'inquiétude pour Eogam.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gallen Mortensen
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Gallen Mortensen

Nombre de messages : 1571
Age : 43
Localisation : Minas Thirith
Rôle : Vice Roi du Rohan

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 31 ans
- -:

Le retour des braves ?? Empty
Le retour des braves ?? EmptyDim 12 Déc 2010 - 12:41
Le retour des braves ?? Farma210


Farma écoutait les différents récits avec attention. Ses yeux émeraude à moitié fermés, concentrée.

Puis d'une voix claire et ferme elle déclara

"Qu'il en soit ainsi. Prince Orwen allait vous reposer et motiver votre eored, vous repartez en tour de garde rapidement"

L'épouse du maréchal fit uin demi tour f, son cape vola un instant. Eothain lui emboita le pas immédiatement.

La rohirrim fit un signe de tête rapide vers Eogam; celui ci fixa un instant son amie mais ne répondit pas à son signe.

La voix tonitruante d'Eogam s'éleva à son tour

"Prin...Capitaine Orwen , préparez vous, vous partez pour une sécurisation du secteur Nord est dans deux heures"

Puis il continua

"Tinomir, Harding, Argonui, avec Moi"

Eogam efectua une révérence vers Orwen et se retira d'un pas militaire du bastion. Il se rendit sans un mot dans on bureau. Marionel suivait les humains sans en être invitée. Eogam resta silencieux devant la présence elfe.

La petite troupe entra dans le bureau d'Eogam, une silmple pièce au miliau de laquelle trônait une table de bois. Sur celle -ci s'étalait une carte d'Aldburg et de ses alentours.

L'ent Blond fixa un à un les guerriers et les rodeurs.

Sa voix avait un son métallique comme si ce discours avait été répété jusqu'à plus soif. Le colosse devait être plus à l'aise sur un champ de bataille d'une tribune.

Eogam s'humecta la lèvre inférieure, et commença , hésitant au début et trouvant de l'assurance par la suite:

Son heaume doré était toujours logé sous son bras roit, son regard étrangement fixait l'horizon.

"je vous ai réuni ici pour une mission de la plus haute importance. Les événements récents sont graves, très graves. Nous sommes au bord de la crise. Hogorwen ne laissera pas passer un tel affront. D'une manière et de l'autre ,Il demandera la tête d'Orwen et nous ne pourrons pas lui résister sous peine de plonger le rohan dans une guerre civile ce que nous devons à tout prix éviter. De plus le Maréchal Mortensen ne doit pas être frappé d'exil, sinon tout est perdu, Orwen n'aura plus aucun appui.

Sachez que dame Farma sert la cause du Prince, mais elle ne put s'opposer officellement à Hogorwen. C'est là que vous entrez dans le jeu.Nous sommes quasiment sûrs qu'Edoras enverra des Hommes pour emprisonner Orwen, nous ne pourrons pas l'empêcher.......officiellement. Vous devrez le libérer aux alentours d'Aldburg, mais sans jamais avouer que vous oeuvrez avec le consentement d'Aldburg. C'est une mission risquée, preque suicidaire mais primordiale, elle pourrait sauver le Rohan. Naturellement si vous êtes faits prisonniers vous serez seuls. Quelle est votre réponse?"


La question était abrupte à l'image du géant. Marionel avança immédiatement d'un pas, elle savait ce qqu'elle devait faire

elle répliqua d'une voix cristalline

"j'en suis ,Eogam"

Une ombre passa dan le regard bleu du Rohirrim, il hésita un instanty et eut un léger soupir.

"Qu'il en soit ainsi"

Puis il fixa les trois homme d'un air sévère tout militaire.




Le retour des braves ?? Gallen10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dwilidan
Guide du Royaume d'Arnor
Guide du Royaume d'Arnor
Dwilidan

Nombre de messages : 269
Age : 24
Localisation : Amon Sûl

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme
- -: 22 ans
- -:

Le retour des braves ?? Empty
Le retour des braves ?? EmptyDim 12 Déc 2010 - 15:52
Le retour des braves ?? Pohumconnelh

La réunion prit finalement fin, les différents protagonistes se séparèrent, suivant ceux qui souhaitait leur parler. Ce fut Eogam, le géant blond, qui héla Tinomir, Harding ainsi que le Rôdeur qui était resté silencieux durant toute la durée du rapport et qui se prénommait donc Argonui. Les trois hommes se dirigèrent vers une pièce adjacente qui semblait vraisemblablement servir de bureau au commandant rohirrim. L'elfe, que Tinomir venait tout juste de remarquer les avait suivis même si elle n'avait pas été convié ce qui ne sembla pas gêner Eogam plus que ça.

Il partit ensuite dans un discours qui parlait d'une mission suicide que devait mener les trois hommes. Cela parlait d'emprisonnement puis d'une libération; une feinte en quelques sorte qui devait permettre à Orwen de s'en sortir vivant sans pour autant discréditer Dame Farma ou le Maréchal Mortensen auprès d'Horgorwen. Le plan semblait bien ficelé en apparence malgré tout il présentait de nombreux risques notamment pour les trois guerriers et l'elfe présents face à Eogam. L'elfe répondit la première, indiquant qu'elle en était ce qui soulagea Tinomir, un elfe étant toujours un élément précieux et surtout pour un plan tel que celui ci.

Le rohirrim s'avança ensuite et répondit en gardant son regard fixé sur son nouveau commandant:

"J'en suis aussi et même si les risques sont grands les conséquences le sont tout autant. Par contre j'aurais une petite question, nous devrons éliminer les hommes qui viendront chercher le Prince ou alors nous les remplacerons simplement?"

Il reprit ensuite sa place au sein du petit groupe, espérant que ses camardes d'infortune le suivrait même si peu de doutes subsistaient: ils étaient tous là pour défendre la même cause.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argonui
Citoyen
Argonui

Nombre de messages : 41

~ GRIMOIRE ~
- -: Rôdeur du Nord
- -: 19 ans
- -:

Le retour des braves ?? Empty
Le retour des braves ?? EmptyDim 12 Déc 2010 - 19:39
Le retour des braves ?? 1365895572

Le discours de Dame Farma prit fin. Eogam ordonna aux trois hommes de venir avec lui, suivit discrètement de Marionel, qui suivit de près les hommes. Ils arrivèrent dans le bureau d'Eogam, tous le regardait attentivement. Il annonça une mission, d'une importance très grande dont les hommes et l'elfe ont été confié.
Son jeune age et l'inconscience du rôdeur l'exita , mais il ne dit rien et laissa ses compagnons parlaient. Deux d'eux ont clairement dit qu'ils feraient la mission. C'était au tour d'Argonui de parler. Il n'hésita point, et il leva la tête en direction du Prince :

"Vous avez ma parole Eogam" , et directement il recula.

Argonui savait qu'il se lance dans une mission a haut risque, mais il savait ce qu'il faisait. Il avait apprit beaucoup de choses ses derniers temps, et maintenant il devait confirmer ses actes. Il regardait ses compagnons, il avait confiance en eux, une très grande confiance.

Le jeune homme regarda Marionel, son compagnon depuis un moment maintenant, et lui dit :

"Encore une fois nos routes prennent la même direction l'amie, on veillera que cela continue un bout de temps."

Argonui avait un petit sourire au coin, et Marionel fit bonne mine.

Argounui était près, il resta Harding qui s’avança.


Dernière édition par Argonui le Lun 13 Déc 2010 - 18:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathanael
Espion de l'Arbre Blanc
Espion de l'Arbre Blanc
Nathanael

Nombre de messages : 952
Age : 29
Localisation : Pelargir
Rôle : Espion

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain
- -: 34 ans
- -:

Le retour des braves ?? Empty
Le retour des braves ?? EmptyLun 13 Déc 2010 - 13:18
Le retour des braves ?? 091225095655505123

Lassitude et questionnements. Combien de temps encore seraient-ils menés d’une salle à l’autre pour expliquer leur situation, confirmer les dires des hauts dignitaires de l’armée, faire des serments ou s’engager dans de nouvelles batailles ? Il n’était plus naïf et savait bien que ces détours politiques et diplomatiques étaient nécessaires pour faire face à la situation complexe dans laquelle ils s’étaient tous jetés plus ou moins volontairement. Mais il supportait difficilement l’absence d’action concrète. Il était moins porté que son frère dans les affaires secrètes des royaumes.

Il regarda Orwen quitter les lieux avant de s’engager à la suite du groupe nommé par Eogam. Un capitaine qu’il ne valait mieux pas vexer ou contredire. Il eut une brève pensée pour Eodan – l’homme n’avait pas eu le courage d’assumer ses convictions mais il avait eu le mérite de mener même les soldats les plus incapables au combat. Eogam donnait plutôt l’impression d’achever lui-même les plus faibles plutôt que de risquer de les voir semer le trouble dans l’ordonnancement de son corps armé. Il jeta un regard en coin au rôdeur et à l’elfe … pourquoi ces étrangers avaient-il la volonté de lier leur destin à celui des Rohirrims ? Quels intérêts personnels défendaient-ils dans cette guerre ? Car s’en était bien une à présent, aussi silencieuse fut-elle. Hogorwen répondrait aux armes par les armes.

Nouvelle pièce, nouveau discours. Il écouta attentivement le capitaine Eogam. Encore des conspirations et des plans secrets sur lesquels était jeté un voile d’incertitude. Leur prince savait-il ce qui l’attendait ? Sans doute que non, Orwen ne paraissait pas être homme à se faire passer pour lâche en se laissant arrêter, même si une libération promise devait se produire. Combien d’autres conspirations de la sorte étaient prévues ? Car il n’était pas dupe, si en ce lieu et à cette heure ils se faisaient les acteurs d’une mission infortunée ils n’en demeuraient pas moins uniquement des pions. Quelle était la main qui les menait réellement ? Ses réflexions furent interrompues. Il devait s’exprimer. Tous s’étaient déjà portés garant pour libérer le Prince.

- Je m’y engage aussi.

Il regarda le visage fermé d’Eogam. Il était heureux de ne pas avoir à lui faire face autrement que dans ce bureau ; la mort devait être une bien douce récompense pour celui qui affrontait ce rohirrim.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.souffleur-de-reves.com/
Gallen Mortensen
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Gallen Mortensen

Nombre de messages : 1571
Age : 43
Localisation : Minas Thirith
Rôle : Vice Roi du Rohan

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 31 ans
- -:

Le retour des braves ?? Empty
Le retour des braves ?? EmptyMer 15 Déc 2010 - 13:48
Eogam fixa chacun des protagonistes avec insistance. il aimait pas ce qu'il faisait. il se sentait proches d'Argonui et de Tinomir, des idéalistes patriotiques comme lui, mais il ressentait une sorte de malaise vis à vis d'harding , l'homme était jeune mais d'un calme olympien, il choisissait ses mots avec parcimonie.et lrionel et bien elle continuait sa destinée liée aux humains.

D'une voix grondante il répondit à Tinomir

"Hélas Tinomir, je crains que vous ne deviez tuer les émissaires sous peine d'être repérés"

Un silence pesant s'installa. Eogam detestait cela. mais les ordres étaient les ordres. l'ent blond était bien plus à l'aise dans une bataille que dans les dédales politiques.

D'une voix bourrue il ajouta

"Bon je vous laisse mettre en place votre plan . je préfére ne rien en savoir en cas d'interrogatoire trop poussé"

Et voilà il les laissait seuls

Eogam marcha rapidement vers l'entrée de son bureau. des yeux exercés purent remarquer que les doigets de la célèbre rodeuse et du rugueux capitaine se frolèrent lorsqu'ils se croisèrent. le regard du Colosse se voilà et l'elfe ferma les yeux un instant.

Sue le pas de la porte, eogam leur lança

"Bonne chance Compagnons"
Le retour des braves ?? 121-93

Marionel mit une main réconfortante sur l'épaule d'argonui et s'avança vers la carte étalée sur la table:

"je propose ce bois ,à quatre lieues de la ville D'Eomer sur la route d'Edoras, un endroit idéal pour une embuscade et une attaque surprise et rapide. Et ce tumulus que nous avons repéré avec Argonui lors de nos tour de garde à deux lieues à l'est d'Aldburg comme site de repli et de rassemblement après la fin de notre mission"
L'elfe se redressa et sourit à ses comparses, les invitant par ce simple geste à s'exprimer.


Le retour des braves ?? Gallen10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dwilidan
Guide du Royaume d'Arnor
Guide du Royaume d'Arnor
Dwilidan

Nombre de messages : 269
Age : 24
Localisation : Amon Sûl

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme
- -: 22 ans
- -:

Le retour des braves ?? Empty
Le retour des braves ?? EmptySam 18 Déc 2010 - 17:21
Le retour des braves ?? Pohumconnelh

Ils devraient donc tuer une fois de plus d'après ce que venait de répondre Eogam, voilà qui ne plaisait pas à Tinomir qui commençait à en avoir assez de toutes ces morts inutiles. Malgré tout il avait donné son consentement et il ne comptait pas revenir sur son engagement c'est pourquoi il inclina la tête devant le géant blond en signe de consentement. Le commandant se dirigea ensuite vers la porte et quitta rapidement la pièce, laissant les comploteurs entre eux.

L'elfe prit immédiatement la parole, son exposé, court et concis, présentait clairement le plan qu'elle semblait avoir murement réfléchi en compagnie d'Argonui, le Rôdeur dont les qualité de combat serait sûrement les bienvenues pour l'embuscade qu'il allait devoir tendre à leurs ennemis. Il regarda avec attention les différents lieux mentionnés par la représentante de la race elfe, ils semblaient idéalement placés pour ce qu'il aurait à faire; décidément ses deux nouveaux compagnons avaient tout pour plaire; en plus de lui mâcher le travail ils semblaient tout deux de redoutables et féroces combattants. Après avoir observé la carte avec attention durant une trentaine de secondes il se tourna face aux autres et prit la parole afin de clarifier certains points

"Je vois que vous avez déjà tout préparé ce dont je vous suis bien évidemment gré. Les lieux indiqué me semblent corrects, nous permettant de nous déployer et battre en retraite sans trop de soucis. Par contre je dois vous avouer que les attaques rapides et furtives ne sont pas mon fort, je préfère un bon vieux champ de bataille afin de pouvoir voir mes ennemis dans les yeux."

Voilà il avait dit ce qu'il avait à dire, il ne serait sans doute pas le plus qualifié pour la mission mais il tenait quand même à participer; même si son rôle devait se réduire à faire l'appât.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argonui
Citoyen
Argonui

Nombre de messages : 41

~ GRIMOIRE ~
- -: Rôdeur du Nord
- -: 19 ans
- -:

Le retour des braves ?? Empty
Le retour des braves ?? EmptyDim 19 Déc 2010 - 19:13
Le retour des braves ?? 1365895572

Argonui regarda attentivement Eogam sortir de la salle, les quatres compagnons devaient désormais faire face seuls. Marionel prit la parole immédiatement, elle savait ce qu’elle disait. Son plan était simple et clair pour le rodeur, il avait repéré ce bois dont l’elfe parlait durant ses tours de garde.

Le rodeur savait que la participation de chaque membre dans la mission était de la plus haute importance. Tous devaient s’entraider, mourir l’un pour l’autre. Chacun avait confiance en soi, chaque personne semblait prêt. Quand Eogam répondit à Thinomir, Argonui comprit qu'il y aura du combat mais qu'il fallait rester discret. La discrétion est inouï chez les rôdeurs, chose dont Argonui devait utiliser.

Argonui s’était beaucoup entrainer au combat ses dernières semaines, il prit de plus en plus confiance et cela réjouit ses compagnons et lui-même. Mais l’heure n’était pas à ce sujet, il fallait parler, parler de la mission. Tinomir appréciait l’intelligence et le savoir-faire de Marionel, qui prit les initiatives, comme si elle avait réfléchit des journées entières à effectuer ce plan. Argonui qui lui aussi était convaincu, prit la parole :

« Mes amis, je pense qu’il faut suivre la démarche de Marionel. J’ai vu de mes propres yeux ce bois, il est parfait pour se réfugier et se cacher. De plus, nous sommes que quatres, et j’espère que chacun de nous veillera à ce que notre mission soit effectuée. "


Argonui fit convaincant, il se retira et regarda ses compagnons, l'heure approchait.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathanael
Espion de l'Arbre Blanc
Espion de l'Arbre Blanc
Nathanael

Nombre de messages : 952
Age : 29
Localisation : Pelargir
Rôle : Espion

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain
- -: 34 ans
- -:

Le retour des braves ?? Empty
Le retour des braves ?? EmptyLun 20 Déc 2010 - 20:47
Le retour des braves ?? 091225095655505123

Sa méfiance, déjà coutumièrement exacerbée, atteignait un paroxysme dont il ne savait pas deviner la cause. Moralement il se savait le devoir de venir en aide au prince Orwen afin de défendre les valeurs traditionnelles du Rohan. La question ne se posait même pas. Mais si son seigneur ne savait pas vers quel destin tragique ses alliés le menaient qu’en était-il des soldats de bas rang comme Tinomir et lui-même ? Où la main invisible qui dirigeait posément ses pions les menait-elle ? Il essaya de se concentrer sur le contexte immédiat puisqu’il s’était engagé, il lui faudrait aller jusqu’au bout de sa parole, par les actes. Après tout, ne s’était-il pas fait le serment de tuer tous ceux qui se dévouaient à Hogorwen et à son illégitimité ? Pourquoi ne pas faire d’une pierre deux coups…
Il eut un petit sursaut indistinct lorsqu’Eogam leur annonçait qu’il quittait la partie. Le vent tournait et l’odeur encore imperceptible qu’il traînait derrière lui n’avait rien de bon. Ou bien leur mission serait une réussite glorieuse ou bien elle se terminerait dans un bain de sang dans lequel aucun des deux partis ne sortirait victorieux. D’ailleurs, une fois Orwen sorti d’affaires, ne demeurerait-il pas toujours dans la même position vacillante : prince en exil et déshérité ? Si Aldburg n’osait se positionner à ce jour contre le souverain détenteur du trône quand le ferait-elle ?
« Vous parlez comme si le Prince était déjà encerclé et aux mains des sbires de Hogorwen... Depuis quand savez-vous que l’ennemi viendrait à bout de Orwen ? … » Ces questions furent passées sous silence. Mais il était tendu et l’extrême réflexion à laquelle il était en proie laissait apparaître des traits tirés sur son visage fatigué.

- Comment être certains que les soldats de Hogorwen mèneront bien le Prince en ce lieu ? Il n’est pas de passage unique en ces terres, à moins de les forcer à l’emprunter…

Futile banalité. Mais il fallait l’évoquer, par nécessité. Il n’aimait pas accorder une trop grande intelligence à ses ennemis, mais les sous-estimer lui avait déjà causé du tord et bien des soucis. Toutes les éventualités devaient être prises en compte.
Il eut un regard amical envers Tinomir et toute la détermination dont il faisait preuve. Il n’était absolument pas remis de ses plaies encore suintantes et il avait encore la volonté de regarder dans les yeux ses futurs ennemis. A cet instant il n’était pas bien plus qu’un bouclier branlant, même face à une jeune brebis. Toute sa rage ne ferait rien contre la force abrutie des soldats de Hogorwen. Combien seront-ils d’ailleurs ?

- Quand est-il du nombre probable des sbires de Hogorwen ?

Plus il interrogeait les modalités du plan et leur chance de réussite, plus il se rendait compte qu’ils courraient à leur perte. Le terrain leur serait favorable quelle que soit la forme que prendrait leur embuscade fugace. Les arbres leur permettraient de se mettre à couvert mais sur une longue distance ils pourraient être rattrapés, et plus vite qu’ils ne l’estimaient si jamais Aldburg ne leur venait pas en aide. Nouveau soucis.

- Une fois la tâche accomplie, nous revenons tout sourire droit sur les palissades d’Aldburg afin de révéler d’où vient notre soutien ? Ou bien nous continuons d’errer paisiblement avec un prince mécontent à nos côtés ?

Car il était certain que Orwen fulminerait de rage – en partant du principe qu’il n’avait guère l’air d’être au fait de ce qui se tramait dans son dos. Aussi certain que les gardes ne les laisseraient pas partir à bride abattue vers la ville la plus proche. Hogorwen n’était pas dupe à ce point. Et les pauvres bergers et éleveurs des alentours ne semblaient pas avoir les moyens de dissimuler longtemps un prince sous une capeline de pourpre.
Il n’avait pas tant parlé depuis plusieurs jours et ne s’était jamais aussi clairement exprimé sur le fond de sa pensée. Quoi que pensant tout ce qu’il disait, il ne disait pas promptement tout ce qu’il pensait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.souffleur-de-reves.com/
Gallen Mortensen
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Gallen Mortensen

Nombre de messages : 1571
Age : 43
Localisation : Minas Thirith
Rôle : Vice Roi du Rohan

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 31 ans
- -:

Le retour des braves ?? Empty
Le retour des braves ?? EmptyVen 24 Déc 2010 - 11:45
Le retour des braves ?? 121-93

Marionel ecouta en silence ses compagnons de missions. Elle ferma un instant les eyux au moment de l'intervention d'Harding. Tant de rage et de courage, c'est pour cela que marionel avait choisi de suivre le destin des Hommes.

Sa voix d'un ton égal et crisatlleine s'éleva. Son ton était clair et mélodieux comme sortant d'in songe.

"Vous avez tous raison. Je suis rassurée de combattre aux coté d'hommes si avisés. Je pense Maitre Tinomir que harding et vous devraient flanquer nos adversaires tandis qu'argonui et moi même nous nous couvrirons de nos flèches acérées.

Maitre Harding, je suis consciente de vos doutes et je les partage en partiemais je peux lever le voile sur certaines de vos interrogations:

Les soldats d'Hogorwen passeront par ce bois car sinon il seraient obligés de le contourner et ils perdraient au minimum deux heures. or je opense qu'ils voudront rejoindre Edoras avant la nuit.Le nombre de soldats je n'en ai aucune idée.notre mission effectuée , nos nous erndons au point de rencontre, Eogam viendra j'en suis sûr.

Marionel parlait dorénavant d'une voix âpre, sa confiance semblait sans faille envers le capitaine rohirrim. Sa verve était presque idéaliste, etonnant discours chez une elfe.

Puis elle ajouta toutefois plus hésitante

"Là ,nous déciderons de la voie à suivre avec le Prince et surtout le retour de Ga... euh....du maréchal"

Un bref Instant le regard lavande de la rodeuse se voilà traversait par une onde de tristesse ou de mélancolie, mais un sentiment bien amer au tout cas.


Le retour des braves ?? Gallen10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dwilidan
Guide du Royaume d'Arnor
Guide du Royaume d'Arnor
Dwilidan

Nombre de messages : 269
Age : 24
Localisation : Amon Sûl

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme
- -: 22 ans
- -:

Le retour des braves ?? Empty
Le retour des braves ?? EmptySam 25 Déc 2010 - 11:01
//Bon Nowel à tous!!! Very Happy\\



Le retour des braves ?? Pohumconnelh


Se faire appeler Maitre par une elfe qui avait sûrement connu ses ancêtres fit sourire Tinomir. l'Elfe semblait savoir ce qu'elle faisait et leur plan, à elle et à Argonui, semblait bien ficelé et simple à comprendre, même lui l'avait compris c'est pour dire.

Sa voix se fit triste lorsqu'elle évoqua le retour du maître des lieux: le maréchal Gallen Mortensen. Tinomir n'avait jamais rencontré ce dernier que lors de réceptions importantes mais jamais les deux hommes ne s'étaient adressés la moindre parole. Tinomir n'étant qu'un simple caporal du Gouffre de Helm tandis que le maréchal....et bien il était seulement un des hommes les plus importants du pays.

Flanquer ses ennemis plaisait à Tinomir mais encore fallait il faire confiance à ceux qui le couvrait et la confiance se mérite, mériter la confiance d'Harding par exemple étant presque aussi difficile que de tuer le Seigneur Noir Sauron.

Cette pensée fit esquisser un léger sourire sur le visage de Tinomir. Son compagnon parlait comme il se battait, incisif, tranchant mais avant tout efficace. Se battre au côtés d'un tel guerrier gonflait le cœur de notre cavalier d'une immense fierté.

Il se tourna une fois de plus vers la représentante de la gent elfique. Décidément il ne se ferait sans doute jamais à la beauté qui émanait de la douce et pourtant dangereuse guerrière qui de tenait devant lui. Sa main se porta vers ses côtes qui le faisait toujours souffrir, il se devait de les guérir avant de partir pour sa mission:

"Excusez moi de vous déranger comme ça mais est ce que vous connaitriez quelqu'un capable de me soigner mes côtes fêlées? La bataille ne fut pas sans conséquence et si nous voulons assurer au mieux durant la mission autant être au sommet de notre forme."

Il ne doutait pas que l'Elfe ou le Rôdeur devait connaitre des remèdes rapides mais aussi efficaces que trois mois de repos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argonui
Citoyen
Argonui

Nombre de messages : 41

~ GRIMOIRE ~
- -: Rôdeur du Nord
- -: 19 ans
- -:

Le retour des braves ?? Empty
Le retour des braves ?? EmptySam 25 Déc 2010 - 14:33
Le retour des braves ?? 1365895572

Les deux rohirims se posaient des questions, sans doute l’envie de réussir parfaitement la mission les rendit méfient. Harding ne semblait pas confient, mais l’intervention de l’elfe Marionel réconforta tout le monde.

Elle avait le déroulement de la mission entre ses mains, et les trois autres compagnons l’écoutaient aux mots près. Ses paroles étaient simples, clairs, et les deux rohirims leur a été donné un rôle qui leur correspondait surement bien : un corps à corps avec l’ennemi.

De plus, le rodeur et l’elfe se connaissaient bien, et de combattre ensemble aura un avantage conséquent dans la mission. Mais Argonui se rendit compte au fil de la discussion que sa participation sera importante, et son rôle dans la mission sera aussi important que le rôle de ces trois compagnons. Son jeune âge, sa vivacité et le savoir des Rodeurs du Nord va lui servir dans la forêt, il le savait. Et de plus, l’expérience de ses compagnons le rendit plus confient.

Argonui devait désormais utiliser le savoir des Rodeurs du Nord à l’arc puisque dans un premier temps il sera à l’arrière avec Marionel, tandis que les deux autres seront en tête à l'épée. Il savait que l’elfe lui donnera quelques conseils elfiques quand il tirera à l’arc.

Tinomir prit la parole et demanda si quelqu’un pouvait lui faire un soin à ses côtes, puis une fois sa question finit le rodeur reprit, avec un léger sourire :

" Mon ami, notre camarade Marionel est la personne idéale, je vous assure ! "

Argonui savait les performances médicales de Marionel, et l’elfe trouvera bien un remède efficace pour le rohirim.

Enfin, le rodeur ajouta avec un air décisif :

" Mes amis, ( son regard se tourne vers Harding ), ne regardons pas le futur, commençons notre mission avec le plus grand soin, on se contentera de voir la suite plus tard… "

Argonui , même avec son jeune âge, devait être pertinent à cette heure-ci, autant que des amis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hogorwen
Citoyen
Hogorwen

Nombre de messages : 10

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -:
- -:

Le retour des braves ?? Empty
Le retour des braves ?? EmptyMer 5 Jan 2011 - 23:34
Le brouillard donnait au Château d'Or un air mystérieux et inquiétant. Une dizaine d'hommes se tenait en bas du grand escalier, la plupart s'occupant de leurs chevaux ou de leurs armes. Le roi Hogorwen du Rohan était là aussi, une épée à sa ceinture, une fourrure épaisse sur ses épaules. Il s'adressait à l'homme en face de lui, un rohirrim roux au visage sérieux. La voix grave du roi était étouffée par la brume, mais l'homme écoutait attentivement chacun de ses mots.

-Il n'y a pas beaucoup d'hommes sûrs au Rohan de nos jours, sire Edor. A vous seul je peux confier une mission pareille. Mes éclaireurs m'ont rapporté des nouvelles terribles...Aldburg se rebelle contre nous, un eored de cette cité s'est attaqué à un des nôtres, tuant la plupart des guerriers et en emprisonnant d'autres. Et qui dirige cet eored? Mon propre fils, que j'avais éloigné du Rohan pour son propre bien...car voyant son sang chaud je ne voulais pas devoir le punir plus sévèrement au futur. Et à présent il m'a trahi à nouveau, et a versé le sang de son peuple. Vous irez à Aldburg, et vous demanderez qu'on vous livre immédiatement les prisonniers ainsi que Orwen. Vous êtes un homme fier, courageux et sage. Menez cette mission à bien, et vous rendrez un grand service à notre patrie.

Le dénommé Edor se mit alors à genou devant son roi,

-Je ne décevrai pas votre confiance, votre Majesté. -puis se releva, et se dirigea vers son cheval.

Hogorwen attendit que sire Edor s'éloigne suffisamment, puis chuchota à l'autre homme, dont le visage était recouvert de cicatrices terribles:

-Sando...tu accompagneras Edor et ses hommes. Je le connais...c'est un chevalier de la vieille école, il donnera sa vie pour le Rohan, et pour la couronne, mais il agira surtout par son honneur. J'ai pas envie qu'il fasse des bêtises, c'est clair?

-Oui monseigneur-répondit Sando avec un sourire vicieux, puis s'éloigna, avec un hochement de tête.


Bientôt dix cavaliers quittèrent Edoras, se dirigeant vers Aldburg...

***

Le retour des braves ?? 20100919190043-4228f947

Edor était un homme d'honneur. Il était connu et respecté au Rohan; malgré son attitude sérieuse et stricte, il était un homme juste et courageux. Un excellent guerrier, il suivait les principes de chevalerie, suivant l'exemple de ses ancêtres. Lorsque Hogorwen monta au trône, Edor mit de côté son avis personnel, et jura fidélité à la couronne. Celui qui siégeait au Château d'Or et avait du sang royal rohirrim était le roi, et sire Edor le servirait jusqu'à la mort si il fallait. Sa mission actuelle ne lui plaisait guère, mais il ne fit aucune remarque, et comptait la mener à bout.

***

Le retour des braves ?? 20100919190253-1da54f5a

Sando était un des hommes les plus proches de Hogorwen...il connaissait son roi, et se spécialisait dans l'utilisation des méthodes bien moins nobles que sire Edor. Il était un combattant excellent lui aussi, vétéran aguerri et combattant d'armes du roi depuis des nombreuses années. Il avait ses ordres, et les respecterait...en restant dans l'ombre.

***

Le petit groupe de cavaliers arriva devant les portes d'Aldburg quatre jours plus tard, et le son clair d'un cor annonça leur présence aux habitants de la forteresse. Sire Edor parla alors d'une voix puissante, qui se fit entendre en haut des murailles:

-Oyez, Rohirrims! Que le dirigeant de cette forteresse se présente, pour écouter un message du Château d'Or!

Vous livrerez Orwen Hogorwenson qui, en ignorant les ordres royaux, siège dans cette cité! Vous livrerez aussi les hommes du roi, détenus malgré leur gré dans votre forteresse! Tout refus sera inacceptable, et sera une marque de trahison envers la couronne, et le royaume du Rohan entier!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gallen Mortensen
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Gallen Mortensen

Nombre de messages : 1571
Age : 43
Localisation : Minas Thirith
Rôle : Vice Roi du Rohan

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 31 ans
- -:

Le retour des braves ?? Empty
Le retour des braves ?? EmptyVen 7 Jan 2011 - 17:50
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Le retour des braves ?? Empty
Le retour des braves ?? Empty
Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le retour des braves ??
» La forteresse du Val sans Retour
» Retour-surprise: Baby Doc a-t-il été manipulé?
» Ambassade Américaine le retour de Duvalier et Aristide n'apporterait rien utile
» 3000 personnes manifestent pour le retour d'Aristide

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Les Terres du Milieu - :: Le Rohan :: Aldburg-
Sauter vers: