Rencontre mouvementée

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Asarid
Rôdeur
Rôdeur
Asarid

Nombre de messages : 22
Localisation : Ici et ailleurs .

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain
- -: Vingt et un ans
- -:

Rencontre mouvementée - Page 2 Empty
Rencontre mouvementée - Page 2 EmptyJeu 23 Déc 2010 - 16:29
Asarid écouta à nouveau Jegor parler et quand il eut fini , il lui donna son avis , certes inutile car il ne pouvait l'aider .

-Je ne peut ni t'aider ni te conseiller , mais je sais au moins que si un jour , par hasard , je tombe sur quelque chose qui pourrait t'aider , je le garderai bien en mémoire .

Il aperçut la lueur de haine passant dans les yeux de Jegor et décidai de ne plus en parler . Ce serait idiot de réveiller une bête endormie dans l'esprit de Jegor et de prendre des risques inutiles . Le courant entre les deux hommes avait l'air de bien passer pour l'instant , mais même si Jegor n'avait pas l'air hostile envers Asarid , sa paranoïa l'emportait , ce qui le poussait à ne pas pouvoir lui accorder une confiance totale .
Jegor reprit la parole , parlant de la viande et de ce qu'ils allaient faire avec . La nuit allait bientôt tomber et Asarid demandai l'avis de Jegor sur les activités du lendemain .


-Que comptes-tu faire demain ? Nous ne pouvons passer des mois ici . La vie de sédentaire ne me correspond pas du tout et je pense que c'est aussi ton cas . Le problème est , que nous n'avons pas de but , pas de but , l'un comme l'autre . Mon seul but est de survivre dans ce monde où le danger rôde partout ... Avec la recherche de ta mémoire perdue , je suppose que c'est aussi ton cas ...

Sur ces mots , Asarid prit son épée et une pierre dans son sac et commença à aiguiser son épée . Après son premier travail achevé , Asarid avait l'habitude de tailler également la pointe de chacune de ses flèches , pour une meilleure pénétration dans le corps de ses potentiels ennemis .

Toujours capuche sur la tête , on pouvait apercevoir ses yeux d'une couleur bleue foncées . Il avait pour habitude de ne jamais retirer son capuchon , car , quiconque pouvant voir son visage clairement pourrait le retrouver à un endroit quelconque et il deviendrait alors une cible trop facile .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jegor Kaël
Rôdeur
Rôdeur
Jegor Kaël

Nombre de messages : 947
Age : 29
Localisation : Peu Importe.
Rôle : Empêcheur de neiger en flocon.

~ GRIMOIRE ~
- -: Numénoréen
- -: ~~108
- -:

Rencontre mouvementée - Page 2 Empty
Rencontre mouvementée - Page 2 EmptyDim 26 Déc 2010 - 23:42
Jegor laissa un silence s'installer encore une fois.
Aiguiser ses dagues serait une bonne idée, ce dit il voyant faire son compère, il s'y attela donc.

Après avoir fini il daigna répondre à Asarid :


-Je ne sais trop. Je redescend de toute façon, ce qui fait que je passerai surement par le Rohan, pour ensuite aller jusqu'au Gondor pour avoir des nouvelles et des rumeurs.
Comme vous le dite si bien nous n'avons pas vraiment de but précis, pour ma part chaque but est rapidement atteins étant donner la non complexité de chacun d'entre eux.
Aujourd'hui il s'agissait de la chasse, demain je ne sait pas encore.


Remettant ses dagues et ses courtes lames dans leurs fourreaux respectif, il fredonna une petite mélodie comme ça lui arrivait souvent.
Puis il repris :


-Et là maintenant que faisons nous ? Personnellement je n'ai pas grand chose à faire à part attendre pour que la viande soit gelée et que demain nous puissions la vendre conservée.

Son regard passa sur le reste de cuisse de faon séchant au dessus des braises, quelques heures suffirait pour que les graisses soient coagulées et que la viande soit déshydratée correctement.

-J'ai un vieux jeu de carte, je doit avoir des osselets, enfin de petites choses sans grand intérêt... des dés aussi.

Il se coupa fronçant un peu les sourcils d'un air perplexe et lança :

-Mais une chose me gène, vous en savez déjà beaucoup sur moi alors que j'en sait très peu sur vous. Vous pourriez m'éclairer sur votre sujet comme je l'ai fait à mon propos ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arkeoth.forumsactifs.com
Asarid
Rôdeur
Rôdeur
Asarid

Nombre de messages : 22
Localisation : Ici et ailleurs .

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain
- -: Vingt et un ans
- -:

Rencontre mouvementée - Page 2 Empty
Rencontre mouvementée - Page 2 EmptyLun 27 Déc 2010 - 14:00
Jegor imitai Asarid et commençai à aiguiser ses dagues également . Entre les deux hommes , il était maintenant courant que des moments de silences s'installaient entre eux , mais cela ne gênait aucunement Asarid . Jegor l'informa de ses plans quant à l'avenir de son voyage . Il remit ses dagues dans ses fourreaux en fredonnant une mélodie . Asarid se concentra sur cette chanson , essayant de s'en rappeler . Il avait l'habitude de retenir le maximum de choses des personnes qu'il rencontrait , cela pouvait être utile un jour ou l'autre .

Après ce moment de silence , Jegor demandai à Asarid son avis quant à l'activité du moment . Il l'informa qu'il possédait un jeu de cartes ainsi que d'autres objets permettant de s'occuper . Le problème était que Asarid n'avait jamais joué à ce genre de choses et ne connaissait donc pas le principe .
Asarid vit les sourcils de Jegor se froncer et c'est là qu'il mit la main sur le détail gênant . Il était vrai qu'Asarid connaissait maintenant assez bien de choses sur les passé de Jegor , et il était normal qu'il lui rende la pareille , même si cela le gênait .


-C'est vrai , je sais maintenant certaines choses sur vous et votre passé ... Je pourrais vous raconter beaucoup de choses fantaisistes , mais ce ne serait que mensonge . J'ai vécu dans une ferme avec mes parents mais j'en avais plus qu'assez de cet endroit , alors je suis parti ...

J'ai rencontré un homme qui devint mon mentor et m'apprit tous les principes de la survie , de la chasse , du combat et encore bien d'autres choses . Contrairement à vous qui recherchez votre passé , je n'ai absolument rien à faire , aucune chose à retrouver , je ne fais que marcher à la recherche de quelque chose à faire ... Voilà tout , vous savez maintenant en gros ce qui s'est passé dans ma mince existence .

Asarid laissai à nouveau un silence s'installer , ne sachant pas quoi ajouter à cela . Il aurait aimé parler à Jegor de choses plus fascinantes , mais il ne voulait aucunement inventer une quelconque histoire .


- Je ne sais pas qu'est-ce que nous pouvons faire maintenant , je ne sais jouer à aucun de jeux que vous avez proposé , donc ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jegor Kaël
Rôdeur
Rôdeur
Jegor Kaël

Nombre de messages : 947
Age : 29
Localisation : Peu Importe.
Rôle : Empêcheur de neiger en flocon.

~ GRIMOIRE ~
- -: Numénoréen
- -: ~~108
- -:

Rencontre mouvementée - Page 2 Empty
Rencontre mouvementée - Page 2 EmptyLun 27 Déc 2010 - 15:06
Jegor écouta attentivement le passé assez pauvre de Asarid.
C'était juste un homme banal qui en eu raz-le-bol d'une vie banal et voulait vivre au jour le jour.
Cet homme lui plaisait décidément de plus en plus, un vrai rôdeur comme il n'y en avait plus des masses à l'heure actuel.


Avec un demi-sourire de contentement, il répondit alors à Asarid pendant son silence :

-Merci l'ami. Une personne a dit un jour : Le plus important dans le voyage, n'est pas le but, mais le voyage en lui même et ce qu'on vit pendant celui ci.

Puis quand le rôdeur avoua sa méprise des connaissances des jeux qu'avait apporté Jegor, ce dernier lança sur un ton désinvolte :

-Là n'est pas le problème, un jeux est fait pour se détendre, par exemple avec ce jeu de cartes on peut faire beaucoup de choses, même inventer des règles...Cela aussi fait partit des choses pour tuer le temps et par la même occasion travailler l'imagination et la mémoire.
Ce sont des choses qui m'ont aider à faire la différence lors de situation plutôt inconfortable pendant des missions elles aussi inconfortables si l'on peut les décrire de cette manière.


Les deux compères ne furent point loquasses mais ils apprenaient des choses l'un l'autre en s'observant tout simplement vivre, comme dans un huit-clos.
La nuit tomba, le froid se fit sentir lui aussi et Jegor du rallumer le feu, les braises ne suffisaient plus à chauffer.
L'absence de nuage était la cause de ce froid, plus de couverture nuageuse, la chaleur partait donc rejoindre le royaume des Valar pour laisser la place au gel ; mais cela les arrangeait bien car le gibier serait alors complètement gelé et donc, par ce fait, conservé et à l'abri de la péremption.

Alors que le soleil se levait à peine des bruits de pas léger tintés de cliquettements métalliques put se faire entendre dans la grotte, Jegor avait reconnu le pas atypique d'un gobelin, celui ci était mort sans même encore le savoir.
Jegor jetta un coup d'oeil discret puis lanca un regard à Asarid.
Ce dernier aussi était réveillé et aux aguets, le gobelin n'avait réelement aucune chance...


HRP // Je te laisse voir comment cela ce passe, c'est à ta guise. Même règles que la derniere fois, tu peut utiliser mon personnage et le faire parler... // HRP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arkeoth.forumsactifs.com
Asarid
Rôdeur
Rôdeur
Asarid

Nombre de messages : 22
Localisation : Ici et ailleurs .

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain
- -: Vingt et un ans
- -:

Rencontre mouvementée - Page 2 Empty
Rencontre mouvementée - Page 2 EmptyJeu 30 Déc 2010 - 17:14
Asarid informai Jegor qu'il ne savait jouer à aucun des jeux apportés par celui-ci , mais il le rassura en lui expliquant le réel principe des jeux . Après cette discussion , les deux hommes ne parlèrent plus beaucoup , mais cela ne les dérangeait pas . Asarid préférait de loin un bon moment de calme qu'une discussion inutile , même si toutes les paroles échangées avec Jegor étaient agréables et utiles .

La nuit tomba et elle fut beaucoup plus froide que les précédentes . Jegor rallumai le feu car les braises ne suffisaient désormais plus à chauffer la grotte . Le point positif de l'histoire était que la viande allait désormais geler plus vite , ce qui arrangeait les deux rôdeurs .

Asarid passa une nuit agréable près du feu , la main près de son épée comme à son habitude . Ses craintes par rapport à Jegor s'étaient pratiquement éteinte , mais personne ne savait ce qui pouvait arriver pendant la nuit , ainsi Asarid préférait se trouver à portée de main de son équipement . Le soleil commençait à se lever et dans le fond de la grotte se fit entendre un cliquettement métallique . Les deux hommes étaient déjà aux aguets , prêt à combattre . Jegor lança un regard à Asarid , celui-ci fit de même et lui murmura :


-Prenons nos armes et allons nous cacher chacun d'un côté de la grotte , laissons la viande , il n'aura pas le temps d'y toucher .

Les deux hommes s'exécutèrent et partirent se cacher derrière des rochers . Les bruits de pas du gobelin se rapprochaient . Il était apparemment seul , mais c'était peut-être un éclaireur . Asarid préparai une flèche et bandai son arc , prêt à tirer . Le gobelin arrivai près du feu des deux hommes et Asarid jeta un coup d'oeil rapide à Jegor qui , lui , avait préparé ses couteaux de lancer .

Les gobelin était hideux , mais cela n'était pas vraiment une chose étonnante . Sa peau était verte et sale . Asarid fit un signe de tête à Jegor et décochai sa flèche . L'homme en face fit de même avec son couteaux . La flèche se plantai au milieu de ses deux yeux et le couteaux son sa gorge . Le gobelin s'effondra net . Les deux hommes sortirent de leurs cachettes et se rapprochèrent du cadavre .


-Je pensais que tu avais exploré la grotte ? Y aurait-il un chemin que tu n'aurais pas vu menant à une autre sortie ? Ou alors c'était un rescapé du massacre des anciens occupants de la grotte ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jegor Kaël
Rôdeur
Rôdeur
Jegor Kaël

Nombre de messages : 947
Age : 29
Localisation : Peu Importe.
Rôle : Empêcheur de neiger en flocon.

~ GRIMOIRE ~
- -: Numénoréen
- -: ~~108
- -:

Rencontre mouvementée - Page 2 Empty
Rencontre mouvementée - Page 2 EmptyMer 19 Jan 2011 - 1:33
Le rôdeur jeta un regard, oscillant entre l'ire et la néfaste appréhension, sur ce qu'il venait de se passer.
En fait il ne s'y attendait réellement pas, il dormait si bien, pour une fois, qu'il ne s'était réveillé qu'au dernier moment alerté par les grincements et cliquettements métalliques produit par l'attirail corrodé de l'orque des cavernes.
Si ce dernier eut été un traqueur de plus hautes qualité, les deux rôdeurs seraient surement six pieds sous terre à présent.


-Non... je... j'ai pourtant bien vérifié, je n'ai vu aucune issu, pas la moindre crevasse assez grandes pour se laisser emprunter par ses immondices ambulantes...
Mhh...non rien de tel...enfin je crois.


La dernière phrase fut marmonnée par le rôdeur à l'opposé de sa première allégation qui, lancée avec réflexion, lui donnait plus de présence qu'à l'heure actuelle, car l'adrénaline avait fait son chemin puis était redescendue, le rôdeur repartant donc dans une phase de réveil plutôt douloureuse pour l'esprit.

-Il faut regarder de plus près ! Je doit en être sûr, au moins par acquis de conscience.

Le rôdeur se réveilla à l'aide de la neige, dehors, puis repris son équipement et alla voir au fond de la grotte.
Celle ci se séparait en deux tunnels. L'un, selon Jegor, se terminait par un éboulement, donc un cul-de-sac, le seconde quand à lui se terminait en rétrécissant à la manière d'un cône tortueux et si étroit et profond que même une pieuvre ne pourrait y passer...
Il opta pour celui qui se terminait en éboulement et quand il arrivèrent au bout, son compagnon de voyage put voir qu'effectivement il n'y avait, à première vue, rien qui puisse laisser passer un orque abjecte.
Quand au second se fut à peu prêt le même constat au final.
Mais peut être y avait il un autre passage, caché ?
Non la vermine du Terrible n'avait pas assez de perspective cognitive pour employer de tels artifices, sauf si ce n'était pas de leurs simple fait mais une récupération d'anciennes galeries naines.

Jegor chercha la moindre trace de loquet de n'importe quel sorte, ou d'un orifice dans lequel il fallait placer un objet quelconque, mais mise à part quelques viles peintures rupestres et "orquesques" il n'y avait rien de spéciale.
Jegor décrivit "l'Oeuvre d'Art" à Asarid sur un ton intrigué et intéressé :


-Les dessins archaïques représentent une scène de chasse à l'homme, avec traces de griffures et une sorte d'arche mal dessinée mais reconnaissable, comme un dolmen, un...tertre, ou bien encore... comme... une entré dans de la roche...

Le dunedain s'arrêta sur cette représentation graphique comme s'il était bloqué devant, comme si son regard ne pouvait plus s'en dépêtrer. En pleine réfléxion sur la chose en somme.
C'était la clef de leur mystère et il le savait.




HRP // Je te laisse voir comment ouvrir la cavité, essai de pondre un truc original mais dans le genre d'idées que peuvent avoir les architecte de nos chers amis à longues barbes <;o) // HRP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arkeoth.forumsactifs.com
Asarid
Rôdeur
Rôdeur
Asarid

Nombre de messages : 22
Localisation : Ici et ailleurs .

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain
- -: Vingt et un ans
- -:

Rencontre mouvementée - Page 2 Empty
Rencontre mouvementée - Page 2 EmptyDim 30 Jan 2011 - 12:13
Jegor informa Asarid qu'il avait pourtant bien vérifié les différentes tunnels présent dans la grotte et qu'aucun d'eux n'auraient pu laisser passer cet orc . Lorsque Jegor dit qu'il n'en était pas sûr , cela déconcerta quelque peu Asarid . Mais après tout , peut-être que lui non plus n'aurait rien vu . Il lui proposa ensuite d'aller jeter un coup d'œil à ces issues , pour en avoir le cœur net .

Jegor marcha en direction de la sortie de la grotte et profita de la neige pour se réveiller . Asarid le suivit et l'imita . C'était devenu comme un rituel désormais . Une façon de bien commencer la journée . Dehors , le temps était encore frais , mais il n'avait pas neigé cette nuit .

Jegor et Asarid s'équipèrent et partirent en direction de l'autre bout de la grotte , en quête d'investigation . Ils arrivèrent à un croisement . Un des deux passages menaient à un cul-de-sac et l'autre était terminé par un crevasse trop étroite .

Au fond du premier passage , au cul-de-sac , Jegor réfléchit un moment . Après un instant , il commença une recherche sur les murs , cherchant un quelconque orifice . Asarid avait comprit ce qu'il cherchait et s'approcha du mur à son tour , dans le même but . Il n'y avait rien , à part quelques peintures rupestres . Jegor en fit la description et Asarid s'en approcha , l'observant à son tour . Il était clair que ce qui se trouvait devant eux ne pouvait être un simple mur .

Asarid resta quelques instants devant la peinture , essayent de repérer un quelconque indices pouvant les aider à trouver la solution à leur problème . Il passa sa main sur le mur en marchant et sentit sur la roche , comme un creux , un passage différent , comme si celui-ci avait été reposé par la suite .

Il repassa sa main par-dessus , et de son poing fermé , donna un coup sec sur le mur . La petite partie de roche tomba à terre , dévoilant une sorte d'orifice de quelques centimètres de diamètre . De son côté , Jegor continuait aussi à chercher . Asarid regarda au sol et chercha une pierre qu'il aurait pu introduire dans l'orifice afin d'essayer quelque chose . Il en ramassa une de forme allongée et l'introduit dans la roche . Rien ne se passa , mais il ne voulait pas abandonner , sachant qu'il était sur la bonne piste . Il agrippa le bout de la pierre avec ses deux mains et tourna de toute sa force . Un cliquettement se fit entendre et le mur se mit à trembler .

Des morceaux de pierres tombèrent du mur en face des deux hommes et ils durent se reculer afin de ne pas se faire assommer . Une grande porte , d'au moins trois mètres de hauteur apparut sur le mur . Les secousses s'arrêtèrent et les deux hommes se regardèrent un instant .


-Elle n'a pas l'air de s'ouvrir , il faut surement la pousser maintenant ... Dit Asarid , d'un ton calme et serein .

Jegor acquiesça et ils s'approchèrent tout deux de la porte . Ils y posèrent leurs mains et ils poussèrent de toutes leurs forces . La porte s'ouvrit , dévoilant un long couloir sombre .

-Il faudrait mieux aller chercher des torches , on ne sait pas ce qu'il y a là dedans ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jegor Kaël
Rôdeur
Rôdeur
Jegor Kaël

Nombre de messages : 947
Age : 29
Localisation : Peu Importe.
Rôle : Empêcheur de neiger en flocon.

~ GRIMOIRE ~
- -: Numénoréen
- -: ~~108
- -:

Rencontre mouvementée - Page 2 Empty
Rencontre mouvementée - Page 2 EmptyJeu 10 Fév 2011 - 19:22
Jegor plissa des yeux, comme pour tenter de percer les ténèbres, puis se retournant vers son comparse, répondit :

-Je ne sais si cela est une glorieuse idée. Si des orques grouillent dans ces boyaux de pierre... Alors peut être faudrait il les y laisser ?

Son regard passa alors sur les pictogrammes des murs alentours, des questions affluèrent dans son esprit.
Après tout, ne cherchait il donc point l'aventure, l'adrénaline, les combats ?
Si ! Et il sentait bien que ce tunnel vers les ténèbres les y mènerai.
Avec un grognement d'indécision il lança à tout va sur un ton d'abandon :


-Roooh ! Et puis merde allons y ! Pour faire des torches j'ai ce qu'il faut !

Il retourna près du feu quasiment éteint déchira les vêtements crasseux des gobelins morts en bandelettes.
Ensuite il sortit de son bagage une espèce d'huile visqueuse qu'il étala à l'aide de son couteau autours de l'extrémité de deux grosses branches se trouvant à moitié dans le foyer, durcis au bout par les flammes.
Il plaça un bandage sur les deux, bien serré. Puis réitéra la manœuvre pendant un bon quart d'heure par dessus les bandages mis, jusqu'à ce que les tissus soient tous accumulés autours du bout des torches de fortune, tissus alors imbibés d'huile inflammable.


-Voila nos torche. C'est du solide, si jamais on pourra même frapper avec elles ne casseront pas grâce au feu les ayant durcît et le feu tiendra pendant 5 bonne heures, peut être même plus.

Posant les torches sur les fins de braises du feu et soufflant dessus pour qu'elles s'embrasent il lança un dernier :"Allons y !"

Les tunnels étaient sombres et humides, malgré les torches ils étaient difficile de voir loin.
La condensation était forte et les deux hommes se retrouvèrent rapidement couvert d'une pellicule d'eau, s'immisçant même dans leurs habits. Gênant, très gênant !

Pratiquement aucun son, mis à part leur bruits de pas et les filets d'eau coulant le long des parois.
Le néant. Personne n'aurai pu croire que des gobelin soient passés par là, il n'y avait aucune traces de quelconque repas, feu de camps, ni aucune installation de confort.
Il continuèrent à marcher pendant vingts bonnes minutes, mais pour eux c'est comme si des heures étaient passées, sans un bruit, sans une parole échangée.
Enfin vint un choix, deux passages : L'un montait et tournait en angle droit quelques mètres plus loin, l'autre restait à peu prêt droit sur quarante bon mètres puis semblait descendre.
Jegor lança un regard à Asarid et les deux optèrent pour le chemin montant.
Après le virage, le tunnel continua sur plusieurs centaines de mètres puis déboucha sur une surprise de taille.

Une salle, à l'architecture naine, colonnes rectangulaires taillées et ornementées, sol fait de plaques de pierre en losanges ornées de cyrth et de symboles, un plafond haut d'au moins 3 mètres, mais aussi la preuve que des orques des cavernes y avaient trouvé refuge.

Les deux rôdeurs se mirent à l'abri derrière un pilier chacun, observant le scène ayant lieu à l'autre bout de la salle, dont les gobelins gardaient l'ouverture. Il faudrait donc les massacrer pour passer.

Un grand orques, surement un urùk-noir était assis sous un semblant de tente dont la façade où il devait y avoir une porte était carrément éventrée, lassant donc une vision complète des individus présents.
L'orque avait un casque dont un bout semblait pendre devant son œil droit, surement borgne, un nez en patate, et des lèvres lippues lui servait de visage, une large épée pendait à sa ceinture, et un bouclier de fortune était posé contre l'amas de pierre et de bois lui servant de trône.
Des torches étaient allumées un peu partout dans la salle et certains orques en portaient.


-Mais que fait donc cet imbécile de Garthög? Pourquoi n'est il pas encore revenu de l'extérieur ? Auriez vous une idée sur la question mon cher Krim ?

L'autre orque était grand mais très mince, son nez était allongé et aquilin, ses yeux était grand et l'un d'eux semblait être fendu, sur ses épaule des lanières de cuirs étaient attachées, ainsi que sur ses tibia et ses avant bras, un arc orque de facture plutôt douteuse était dans son dos et deux lames courtes étaient attachées à sa ceinture. Debout à côté de l'autre orque il lança dune voix plutôt éraillée pour répondre :

-Je...Ne sais pas. Je vais vous dire Olfark, je pense que cet ignare est aller chasser pour manger sans nous avertir, ou alors il s'est fait abattre par des bandits du coin. Je ne saurais vous le prouver mon cher.

Jegor, s'empêcha de rire en entendant le ton employé par les deux orques. C'était tellement ridicule et insolite qu'il eu du mal à ce dire que ce n'était pas un canular, une pièce de théâtre, que sous les costumes très réalistes d'orques, il y aurai deux hommes jouant la comédie.
Asarid apparemment n'en pensait pas mieux que lui aux vues du sourire retenus sur ses lèvres.

Jegor sachant très bien qu'Asarid lirait sur ses lèvres attira son attention puis dit de manière muette :

-Pre-nons-les-par-sur-prise !

Asarid fit signe de la tête que c'était d'accord. Les deux rôdeurs partirent alors chacun de leur côté, Jegor couteaux tirés et Asarid arc et flèches à la main.
Les orques étaient tellement occupés qu'ils ne virent ni n'entendirent arriver les assassins.

-Olfark je crois que nous devrions envoyer quelques uns de nos gardes pour vérifier ? Qu'en pensez vous ?.............Pas de réponse.
-Olfark, cher ami ?

Quand l'orque se retourna Asarid avait abattu deux gardes gobelins et avait son arc bandé ayant pour cible Garthög, de son côté Jegor tenait une de ses lames sous la gorge du gros orque tout en retirant deux de ses couteaux du buste d'un garde.

-Hum...quelle indélicatesse ! Lança Olfark sur un ton indigné sonnant faux à cause de son timbre de voix "orquesque".

Krim leva ce qui lui servait de sourcils pour montré sa gêne, puis répliqua de manière indécise :
-Nous voila dans une situation plutôt cocasse mon ami... n'est-ce pas ?

-Oui et vous feriez bien de vous taire et de suivre nos ordres si vous ne voulez pas que votre gorge devienne une deuxième bouche ou qu'une flèche vous serve de membre supplémentaire !
Asarid que fait on d'eux ? Je serai pour le abattre sans sommation et rapidement!


Jegor était sur le qui-vive, il connaissait les orques et n'avait ni pitié ni confiance en eux; mais Asarid était peut être plus sadique et joueur pour le coup, il répondit sur un ton amusé :

-Non... je serai pour les garder en laisse, comme des chiens, ou plutôt comme des singes amusants la galerie ! Ne serai-ce pas plus drôle, un peu moins de morosité dans notre vie d'errance ?

Jegor eu un rapide sourire et acquiesça. Asarid garda son arc bandé, pendant que Jegor détroussa les deux orques de leurs armes puis les attacha au cou par une corde les reliant, comme une file de prisonniers qu'on emmène se faire décapiter.

-Olfark et Krim ? Est ce bien cela ?
Demanda Jegor de manière désinvolte en désignant chacun d'eux dans l'ordre.

-Oui ! C'est cela. Lancèrent en chœur les deux orques maniérés.

-Y a t-il d'autres de votre race dans les parage ? Si oui, où ? Demanda cette fois Asarid.

Olfark répondit :
-Et bien derrière, les tunnels continuent et mènent vers une salle où d'autres vivent, ce ne sont pas nos amis, ils sont d'un autre clan. Un clan rival pour ainsi dire.

-Très bien, allons les voir, nous leurs diront notre manière de voir les choses ! Répliqua Kaël.

Asarid garda l'arc et les flèches du Krim et Jegor la Lame de Olfark, sachant très bien que les deux prisonniers auraient à combattre puisqu'ils allaient chez des ennemis commun....

HRP// Voila voila. Fait nous avancer dans les tunnels, tu mets les gobelins que tu veut, tu gères les deux prisonniers de manière à les garder en vie jusqu'à l'arrivé dans la salle précédemment citée...après... c'est comme tu veut. Mais laisse m'en un peu Wink //HRp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arkeoth.forumsactifs.com
Asarid
Rôdeur
Rôdeur
Asarid

Nombre de messages : 22
Localisation : Ici et ailleurs .

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain
- -: Vingt et un ans
- -:

Rencontre mouvementée - Page 2 Empty
Rencontre mouvementée - Page 2 EmptyDim 13 Fév 2011 - 22:53
Jegor et Asarid avait franchi la grande porte à l'entrée de la grotte et avait continué leur périple dans ces boyaux de terre . Il y faisait très humide . Après plusieurs minutes de marches , ils arrivèrent dans une grande salle à l'architecture naine , avait abattu plusieurs gobelins et gardés en captif deux uruk noir . Jegor et Asarid avançait maintenant dans le couloir derrière la tente . Il y faisait plus sombre et seul les torches des deux comparses éclairait la route .

Le petit groupe marchait dans le plus grand silence . Aucune parole n'était échangée par Asarid ni par Jegor . Leur attention était concentrée sur la garde des deux uruk , qui pouvait se retourner contre eux à n'importe quel moment . Asarid gardait sa main droite sur la garde de son épée tandis que l'autre tenait un bout de la corde qui tenait les deux uruks prisonnier . En cas de rébellion , ils les auraient vite fait taire , mais ils risquaient de sonner l'alerte à l'autre bout du couloir . Ils marchèrent encore quelques minutes avant de voir le bout du tunnel .

Ils arrivèrent dans une nouvelle pièce , de même architecture que la précédente . L'entrée de la pièce était sombre et commençait à s'éclairer vers son milieu grâce à des torches allumées sur les colonnes de la salle . Au fond de celle-ci , un petit clan d'orc et d'uruk noir avait élu domicile . Ils étaient plus nombreux que dans la salle précédente et avaient l'air aussi plus armés . L'obscurité de la pièce était favorable au groupe s'ils y restaient et s'ils se cachaient correctement , car les torches brûlaient encore et risquait de dévoiler leurs positions . Les deux rôdeurs réfléchirent quelques moments pour essayer de contrer ce problème , tandis que les deux uruks les observaient sans faire de bruit . Après quelques instants de réflexion , Asarid murmura :


-Faisons demi tour et retournons une centaine de mètre à l'arrière pour poser les torches . Nous connaissons désormais le chemin et nous serons plus libre d'action pour mener une attaque surprise sur ceux là-bas .

Jegor approuva et ils s'exécutèrent en silence . Cela étant fait , ils retournèrent dans la nouvelle pièce . Les rôdeurs réfléchirent quelques instants après un plan d'attaque et Asarid informa Jegor de la première idée qui lui vint à l'esprit .

- On peut envoyer les deux affreux les attaquer en premier tandis que nous les contournons dans l'ombre . Nous arrivons jusqu'à leurs tentes , décimons les derniers et prenons par surprise ceux qui ont attaqué en premier ?

Jegor réfléchit quelques instants et approuva sa proposition . Asarid était conscient qu'ils auraient pu trouver beaucoup mieux , mais apparemment l'imagination de deux hommes leur faisait défaut sur ce coup-là . Les deux Uruks se regardèrent avec un regard sûr d'eux . Après quelques secondes , Jegor releva la tête et dit :
-Je n'ai aucune confiance en eux , ils pourraient repartir dans leurs coins pendant que nous les contournons ou même nous trahir et nous frapper dans le dos , ils en sont capables .

-Je pense qu'à partir du moment où ils ont vu comment nous avons eu la facilité d'abattre leurs congénères par avant , ils se doutent que toutes tentatives ne serviraient à rien .


Sur ces mots , Olfark répondit sur un ton ridicule :

-Nous préférons de loin mourir en ayant combattu un clan adverse que de mourir lâchement , n'est-ce pas mon cher Krim ?

-Je n'aurais pas dit mieux cher ami .


Jegor ne semblait pas convaincu par les propos des deux uruks , mais approuva finalement l'idée d'Asarid . Asarid coupa le lien qui rattachait les deux prisonniers et donna un coup de pied dans le dos de Olfark tandis que Jegor l'imita de son côté . Les deux uruks commencèrent à courir et après qu'ils eurent parcouru une centaine de mètres , ils crièrent ensemble :

-Des intrus dans la grotte , deux hommes dans la grotte ! Ils sont au bout de ce couloir , vite !

Asarid n'attendit pas que les Uruks finirent leurs courses avant d'attraper son arc et de décocher une flèche dans la nuque de Olfark qui s'écroula net . Jegor avait raison , nul ne pouvait avoir confiance aux orcs ou aux uruks . Asarid décocha une deuxième flèche dans le bas du dos de Krim tandis que Jegor avait dégainé son épée , prêt à combattre . L'effet de surprise était tombé à l'eau et la réussite de leurs objectifs était en danger , comme leur vie à présent . Le clan d'orc fonçait sur eux et les deux hommes devraient combattre du mieux qu'ils pouvaient s'ils voulaient rester en vie . Les premiers orcs arrivèrent à leurs hauteurs et les deux rôdeurs donnèrent leurs premiers coups d'épée .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jegor Kaël
Rôdeur
Rôdeur
Jegor Kaël

Nombre de messages : 947
Age : 29
Localisation : Peu Importe.
Rôle : Empêcheur de neiger en flocon.

~ GRIMOIRE ~
- -: Numénoréen
- -: ~~108
- -:

Rencontre mouvementée - Page 2 Empty
Rencontre mouvementée - Page 2 EmptyVen 18 Fév 2011 - 14:42
Coup latéral, un de moins et un autre de décapité avec une frappe, puis un autre...
Les deux hommes étaient en sous-nombre mais bien plus compétents au combat que les gobelins présent contre eux.
En revanche, cela ne suffirait surement pas car les orques étaient trop nombreux et malgré qu'ils en abattent, d'autres venaient.
Jegor avait empalé Krim le premier, avant même qu'il puisse faire quelque chose.
Si il y avait une chose qu'il détestait, c'était les traitres et les lâches.

Encore un coup, puis un autre. Un bras en moins, suivis d'un coup sur un bouclier. Une jambe en moins, suivis d'un coup paré.
Le nombre était un manière de combattre autant psychologique que physique.
Les hommes ne savaient plus vraiment où frapper, surtout lorsque une flèches passa à quelques centimètres du visage de l'un d'eux.

-ASARID ! Partons !!!

Jegor fut touché à l'épaule par une lame, bienheureux était il d'avoir pris ses épaulières de cuir renforcé, la blessure était superficielle.
Asarid avait reculé pour tirer quelques flèches sur les archers à l'arrière, gardant son épée à porté main tout de même.

D'un coup d'un seul les orques furent pris de tremblements soudains, qui permit d'ailleurs aux vagabonds d'en abattre deux ou trois de plus ; mais malheureusement, ce n'était pas eux qui les faisaient trembler comme cela.
Leurs adversaires commencèrent à ce replier vers les bords de la salle et de l'autre côté, venant d'une grande entré, une créature de taille fit son apparition en grognant d'une voix tordue et rauque :

-Qui ? Qui ose troubler sommeil de Hob ?!

Une bête, ressemblant à un troll, plus petite mais ayant de caractéristique physique approchant de celle des Humains, une large épée de facture étrange et corrodée à la main, des pièces de cuir et de métal disposés chaotiquement sur elle et coiffée d'un semblant de casque sur lequel était peint un signe tribal, les regardait hostilement.

-Humains !! Vous - réveiller - moi !! Vous devoir être tué par moi !

Jegor lança un regard à la fois décontenancé, à la fois prévenant.
Même lui n'avait qu'entendu parler des semi-troll et en voir un si loin du Khand l'étonnait ; mais il allait falloir l'abattre de toute manière.
Asarid décocha un flèche atteignant la chose à la pommette, la faisant grogner par la même occasion, son cuir était épais, il allait être difficile de la neutraliser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arkeoth.forumsactifs.com
Asarid
Rôdeur
Rôdeur
Asarid

Nombre de messages : 22
Localisation : Ici et ailleurs .

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain
- -: Vingt et un ans
- -:

Rencontre mouvementée - Page 2 Empty
Rencontre mouvementée - Page 2 EmptyLun 21 Fév 2011 - 19:13
Les orcs tombaient petit à petit , mais ils revenaient toujours plus nombreux . Jegor était légèrement blessé à l'épaule , mais rien de grave apparemment . Asarid s'était reculé pour tirer quelques flèches comme il pouvait , en évitant celle qui venait de l'autre côté . Après un moment d'affrontement , la salle commença à trembler et du fond de la salle , apparut une grande créature difforme . Moitié troll et moitié humaine , cette espèce n'aurait pas dû se trouver dans cette partie du pays , mais ce n'était pas le moment de penser à ça . La créature les prévenu qu'elle devrait les tuer pour l'avoir réveillées , mais les deux hommes ne l'entendaient pas de la même manière .

Aussitôt qu'elle eu fini sa phrase , elle se dirigea vers eux . Asarid tira une flèche sur une des pommettes de la bête , mais cela ne lui fit pas grand dégât étant donné la robustesse de son cuir . Asarid décocha une flèche aussi rapidement qu'il pu , essayant de toucher un œil . Si la visibilité de la bête était réduite à néant , la tâche serait certainement beaucoup plus facile pour les deux rôdeurs . La flèche se planta légèrement dans le cou de la bête , mais pas assez profondément . Après un autre essai qui ne fut pas très convaincant de nouveau , Asarid décida d'arrêter de viser les yeux , c'était bien trop difficile étant donné que la bête n'arrêtait pas de gesticuler .

De son côté , Jegor lui avait lancé un de ses couteaux , qui se plantât dans sa cuisse gauche . Sur le moment , le semi-troll se demanda ce qui venait de la piquer . Après qu'il eut aperçut Jegor près d'un côté de la salle , il commença à courir vers lui à une vitesse hallucinante . Grâce à ses grandes jambes , il arriva très vite au niveau de Jegor et au moment où il leva sa grande main pour frapper , Asarid décocha une flèche vers sa nuque . La créature stoppa son mouvement et se retourna vers Asarid d'un air féroce . Le point fort des deux hommes était que la bête n'était pas très intelligente et qu'ils pouvaient profiter de cette faiblesse pour en venir à bout . Cependant , Jegor ne possédait plus qu'un seul couteau et le carquois d'Asarid ne contenait plus que quatre flèches .

Le semi-troll se retourna à nouveau sur Jegor mais s'aperçut bien vite que celui-ci avait changé d'endroit . Il le chercha à travers la pièce durant quelques secondes . Pendant ce temps , Jegor avait rejoint Asarid . Sur ses gardes , le plus jeune des deux rôdeurs proposa un plan à Jegor .


-Il n'est pas très intelligent , profitons de ça . Il court relativement vite apparemment , mettons nous tous les deux devant un même mur ou un même piquet , il foncera peut-être dessus sans se poser de question . Ça peut peut-être fonctionner ...


Jegor approuva son idée . Il devait tenter des choses pour pouvoir venir à bout de la bête . Jegor et Asarid se positionnèrent devant un des piliers de la salle , prêt à bondir sur le côté au dernier moment pour tenter d'assommer la bête . De son côté , le semi-troll aperçut les deux hommes et , sans se poser de questions , courut vers eux . Quand il arriva à environ trois mètres des deux hommes , ceux-ci sautèrent de chaque côté du pilier . Le semi-troll n'eut pas le temps de s'arrêter et se prit le pilier en pleine figure . Asarid ne pensait pas que cela allait réellement fonctionner , étant donné la simplicité de la technique , mais le géant devait surement être beaucoup plus bête qu'ils le pensaient .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jegor Kaël
Rôdeur
Rôdeur
Jegor Kaël

Nombre de messages : 947
Age : 29
Localisation : Peu Importe.
Rôle : Empêcheur de neiger en flocon.

~ GRIMOIRE ~
- -: Numénoréen
- -: ~~108
- -:

Rencontre mouvementée - Page 2 Empty
Rencontre mouvementée - Page 2 EmptyMer 23 Fév 2011 - 1:20
Alors que Jegor jubilait intérieurement de la bêtise naturelle de l'hybride grotesque, son épaule le lança et sa tête tourna.

-Asarid... partons tant qu'on le peut !! Il faut que je soigne cette plaie par la flèche...Avions nous oublié ? Les orques utilisent du poison noir sur leurs armements !!!!

Cette fois ci c'était un lueur de panique qui apparue dans les yeux du rôdeur, car après avoir récupéré ses couteaux à terre et trois flèches de son compagnons, il s'apprêta à trancher la gorge du semi-troll, mais celui ci l'envoya à terre deux mètres en arrière après s'être relevé avec une hâte non prévisible chez un être de sa corpulence et son crâne allas taper contre une colonne anguleuse de la salle, l'assommant plus qu'à moitié.

Asarid eu alors l'étincelle de courage qu'il fallut, il courra vers le rôdeur mal en point et le pris sur son dos pour foncer vers le tunnel sombre d'où ils était venu.
Jegor était plus lourd qu'il ne le pensait, au moins quatre vingt kilogrammes ; mais cela ne l'empêcha pas d'aller plus vite que l'intellect de la bête qui mis quelques secondes de trop avant de s'apercevoir, alors qu'il riait d'une guttural sans pareille, que les deux gêneurs s'était enfuis.

En revanche les deux rôdeurs purent entendre la horde gobelines les poursuivre.
La salle des deux urùk noirs ridicules était vide et Asarid en profita pour prendre au passage le carquois posé contre le "trône" du feu Olfark et continua sa route comme si toute la force du monde lui avait été donné.
Le tunnel était entièrement noir, il n'y voyait rien, mais il entendit Jegor grommeler.

-Repose moi... je marcherai de moi même si cela ne te dérange point.

Ce dernier faillis tomber à renverse dans cette obscurité totale ; mais après quelques minutes à avancer à tâtons, leurs yeux s'habituèrent et même si ils ne voyaient pas complètement, cela leur suffisait pour apercevoir plus ou moins bien la différence entre le sol, les parois et la continuité de la cavité.

Enfin arrivés aux portes de pierres, le bruits des gobelins s'était estompé après un fracas terrible et des grognements trollesques après leur passage de la salle du trône.

Ils étaient enfin sortit de là ; mais les deux rôdeurs décidèrent de sceller la porte pour éviter les incidents à de futur voyageurs qui passeraient ici.
Ils placèrent de grosses branches taillées en pointe dans les fentes des deux portes lors de leurs fermeture, puis brisèrent le système d'ouverture avec des silex taillant dans la roche plus cassante que les autres, puis plaçant de la terre et de la cendre à l'intérieur, bouchant ainsi le trou à la place de la prise murale.
Les deux portes étaient de nouveau invisibles et cette fois ci scellées car les morceaux de bois dans les écarts entre les portes et les murs bloquèrent le système mécanique et la où était le "bouton" d'ouverture, il n'y avait plus que terre et cendre qui allaient durcir avec le temps.

Jegor en avait oublié le poison et eu d'autres vertiges plus violants que les précédents.
Asarid l'aida donc à sortir de la grotte et ils se rafraichirent avec la neige.
Pour les viandes c'était perdu, ils pouvaient en garder un peu, mais Jegor n'était pas en état de prendre sa part.
Asarid fit alors un brancard avec du bois et du tissus provenant des cadavres des bandits tués quelques heures auparavant, il y posa Jegor, et à côté, deux cuisses de faon séchées ainsi que la peau de l'animal.

Les gens les plus proches d'eux étaient les elfes de la forêt noire ou bien les Beornides.
Il fallait de toute façon soigner rapidement le Dunadan.

HRP // J'ai vu qu'un des membres veut faire la quête du trésor de Scatha, je proposerai que l'on y participe aussi. Une pierre -> Deux coups ! On me soigne chez Beorn et ça nous permet de rencontrer Ramandar à cette occasion. On lui demandera, de façon fortuite, ce qu'il fabrique là et cela nous permettra d'être embarqués dans la quête. HRP //


Dernière édition par Jegor Kaël le Dim 6 Mar 2011 - 10:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arkeoth.forumsactifs.com
Asarid
Rôdeur
Rôdeur
Asarid

Nombre de messages : 22
Localisation : Ici et ailleurs .

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain
- -: Vingt et un ans
- -:

Rencontre mouvementée - Page 2 Empty
Rencontre mouvementée - Page 2 EmptySam 26 Fév 2011 - 2:17
Après que le semi-troll se fut cogné contre le pilier , Jegor tenta d'en finir une bonne fois pour toute en lui tranchant la tête , mais c'était sans compter sur la surprenante rapidité du monstre , qui l'envoya se cogner contre un autre pilier , assommant presque Jegor . A ce moment , Asarid ne se posa pas plus de questions . Il se devait d'agir vite avant que Jegor se fasse à nouveau attraper par la créature . Il fonça vers lui et le prit sur son dos , avant de courir en direction du couloir pour prendre la fuite . Jegor pesait plus qu'Asarid ne le pensait , mais il se devait de sortir de cette grotte le plus rapidement possible . Arrivé dans la salle des deux Uruks aux manières ridicules , Asarid attrape le carquois de Olfark . Il aurait au moins gagné quelque chose dans cette caverne .

Arrivé dans le sombre couloir d'entrée , Jegor lui demande de le poser à terre . Durant les quelques minutes de réhabilitation , ils continuèrent à marcher vers la sortie . Arrivés aux grandes portes de pierres , ils les refermèrent aussitôt . Pour Jegor , c'était peut-être un moyen d'éviter à d'autres voyageurs d'y rentrer . Asarid se fichait un peu de ce qui pouvait se passer aux gens qui passeraient après lui . Il voulait juste être sûr que les créatures habitant dans cette grotte ne puissent plus jamais y sortir .

Après avoir bien refermé les portes , Asarid et Jegor se rafraîchirent avec de la neige . Il fallait guérir Jegor au plus vite , avant que le poison ne l'infecte complètement . Asarid alla alors chercher de grandes branches et des morceaux de tissus récupérés sur les cadavres des brigands pour en faire une civière , dans le but d'avoir plus facile à transporter Jegor . Il le posa dessus ainsi que les restes de viandes et les peaux du faon . Asarid prit alors un long morceau de ficelle attachée en dessous de sa ceinture et lui la lia à la civière de telle manière qu'il puisse maintenant tirer Jegor dans la neige .

Les plus proches populations que les deux rôdeurs pouvaient trouver étaient les elfes de la forêt noire ou alors les béornides . Asarid opta plutôt vers les béornides , car voyager dans la forêt noire ne l'enchantait pas beaucoup , surtout avec Jegor à sa charge dans son état actuel . Asarid essaya de se rappeler où se trouvait ce peuple . Après quelques secondes de réflexion durant lesquelles il réfléchit par où passer pour y arriver , il commença à marcher , trainant Jegor derrière lui , sur la civière .

Après environ deux heures de marche , le soleil commençait à se coucher et Asarid décida de s'arrêter dans une clairière pour monter un abri . Plus ils avançaient et moins il y avait moins de neige . Cela ne pouvait se voir clairement étant donné leur petit temps de marche . Asarid fabriqua en vitesse un abri de fortune avec quelques grandes branches qu'il trouva dans le coin . Il posa la civière de Jegor sous l'abri et fit un feu . Le soleil était maintenant couché . Asarid profita de la dernière vision du soleil pour ce jour pour se repérer et voir dans quelle direction il devait marcher le lendemain .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jegor Kaël
Rôdeur
Rôdeur
Jegor Kaël

Nombre de messages : 947
Age : 29
Localisation : Peu Importe.
Rôle : Empêcheur de neiger en flocon.

~ GRIMOIRE ~
- -: Numénoréen
- -: ~~108
- -:

Rencontre mouvementée - Page 2 Empty
Rencontre mouvementée - Page 2 EmptyDim 3 Avr 2011 - 22:14
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arkeoth.forumsactifs.com
Contenu sponsorisé




Rencontre mouvementée - Page 2 Empty
Rencontre mouvementée - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Arrivée mouvementée et compagnie inattendue
» Retrouvailles légèrement mouvementé...
» Une matinée mouvementé
» Une visite mouvementée [Trystan - Libre]
» [Réservé]Une nouvelle vie bien mouvementé! [Rang S]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Les Terres du Milieu - :: Autres Contrées :: Les Terres Sauvages-
Sauter vers: