L'attaque du petit Prince

Aller en bas 
Gallen Mortensen
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Gallen Mortensen

Nombre de messages : 1571
Age : 43
Localisation : Minas Thirith
Rôle : Vice Roi du Rohan

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 31 ans
- -:

L'attaque du petit Prince Empty
L'attaque du petit Prince EmptyLun 5 Déc 2011 - 20:15
L'attaque du petit Prince Prince12

La montée du col en pleine nuit fut effrayante. Mais déterminé Orwen poursuivait l'ascension avec vigueur sans se retourner, ni prononcer un seul mot...

Le fils paria du souverain avait expliqué son plan. Il escaladerait par un chemin destiné aux chèvres par la face nord le promontoire pour atteindre , incognito Dunharrow. Seule une vingtaine de soldats l'accompagneraient dans ce périple.

Ainsi ces hommes aidés de cordes et à la seule force de leur bras atteignirent la cime. Et effectivement pas de garde posté en cet endroit. La falaise apparemment abrupte rendait cette démarche inutile.

En contrebas le reste des deux eoreds attendaient le signal pour rejoindre la citadelle.

Le groupe était parvenus donc juste derrière les remparts de la forteresse. Silencieux Orwen indiqua un autre chemin secret...

Orwen laissa aux endroits stratégiques des sentinelles pour empêcher toute embuscade.

En un temps record, ils débouchèrent dans les cuisines? Ils maitrisèrent les queqlues commis présents.

Puis ils avancèrent avec vigilance. Au cotés du prince ses deux aides de camps, Rimbold et Tinomir.

Le trio arriva au détour d'un couloir. Devant une porte ouvragée, deux gardes...

D'une voix étouffée, Orwen murmura à ses compagnons d'armes

"Ce sont les appartement du maréchal, nous allons le prendre en otage pour l'obliger à nous suivre. mais hélas nous allons devoir nous débarrasser de ces deux gardes. D'autres idées mes amis??"


L'attaque du petit Prince Gallen10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Forlong
Tribun Militaire d'Arnor
Tribun Militaire d'Arnor
Forlong

Nombre de messages : 3028
Age : 27
Localisation : Rhûdaur
Rôle : Vieux loup au service du Royaume du Nord

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan d'Arnor
- -: Quarante Ans
- -:

L'attaque du petit Prince Empty
L'attaque du petit Prince EmptyDim 1 Jan 2012 - 3:56
L'attaque du petit Prince Prince12

Le jeune prince regarda ses camarades en attendant leur réponse. Il paraissait calme, mais ses muscles étaient tendus et sous ses gants de cuir fins ses paumes étaient trempées de sueur. Les derniers mois l’avaient habitué à l’adrénaline du combat, mais il n’avait aucune expérience dans le domaine du subterfuge et de la discrétion.

Les hommes qui avaient été choisis pour la mission avaient passé la journée à se reposer en anticipation de l’escapade nocturne ; cependant Orwen n’avait pas réussi à fermer l’œil. Il était un véritable rohirrim, et les poignards dans le noir n’étaient pas quelque chose qui lui plaisait. Il avait longuement hésité à adopter cette tactique, préférant affronter ses adversaires sur le champ de bataille que dans leurs appartements privés. Et pourtant, la voix de son vieux mentor résonnait encore et toujours dans sa tête, calme et remplie de sagesse : « les héros ne sont pas ceux qui meurent entourés d’ennemis, mais ceux qui sauvent leurs soldats d’un sort semblable». Prendre Dunharrow d’assaut avec deux eoreds seulement serait de la folie, et même s’ils y arrivaient, les pertes seraient terribles. Ainsi il s’était retrouvé avec ses hommes les plus fidèles, à l’heure la plus sombre de la nuit, dans les couloirs de la forteresse montagnarde. Il regrettait que son tuteur, Hilma, ne soit à ses côtés, mais il avait préféré laisser l’homme âgé à Aldburg.

Orwen prit une longue inspiration. Ses compagnons ne lui avaient proposé aucune alternative, et s’étaient contentés de sortir leurs lames des fourreaux. Il leur fallait tuer les gardes, il n’y avait pas d’autre solution. Le jeune prince savait que le responsable de la garnison avait sans doute posté des hommes fidèles à Hogorwen devant la porte des appartements personnels, et que les deux gardes ne se rendraient pas. Quelques plans originaux lui vinrent à l’esprit : d’utiliser des vêtements de cuistot, de se servir d’un otage et d’autres idées encore…mais il les abandonna rapidement. Il leur fallait agir de façon déterminée, et éliminer les deux gardes le plus rapidement possible. Il chuchota à ses compagnons :

-Nous sommes plus nombreux, et nous aurons l’avantage de la surprise…mais ne sous estimez pas nos adversaires, il s’agira de guerriers d’élite. Ils sont cependant armés de lances longues, et si l’on agit avec assez de rapidité, ils ne pourront les utiliser de façon efficace dans ce couloir étroit.


Rimbold et Tinomir acquiescèrent par des hochements de la tête. Orwen leva un doigt. Ensuite un deuxième. Au troisième, les trois hommes sortirent du recoin du couloir, et s’élancèrent vers les deux gardes. Les sentinelles eurent tout juste le temps de leur lancer un regard rempli d’incrédulité et de baisser leurs lances. Le jeune prince tenta de se jeter sur le côté afin d’éviter de s’empaler sur la lame d’acier, mais la lance effleura tout de même douloureusement son côté gauche, transperçant cuir, tissu et peau. Orwen avait choisi d’utiliser sa dague plutôt que son épée pour ce combat, et avant que le guerrier rohirrim ne puisse à nouveau tourner sa lance encombrante dans sa direction, il plongea sa lame courte dans son cou. Le garde s’écroula sur le sol avec un gargouillement étouffé, alors que Rimbold et Tinomir achevaient son compagnon.
La respiration du prince était rapide et sa vision floue. Une douleur brûlante émanait de sa blessure légère, et il se maudit dans ses pensées. Il aurait pu éviter la lance du garde, mais la tension de l’action et l’inquiétude qu’il ressentait lui avaient coûté la précision et la rapidité de ses mouvements.


Sachant qu’il n’y avait pas de temps à perdre, Orwen laissa Rimbold donner un puissant coup de pied dans la porte, qui s’ouvrit vers l’intérieur. Les trois guerriers se précipitèrent à l’intérieur, et la voix du jeune prince se fit entendre, bien plus calme que ses pensées :


-Je vous déconseille d’appeler de l’aide ou de tenter de combattre. Les points stratégiques de la forteresse sont sous le contrôle de mes hommes, et des eoreds entiers de cavaliers attendent aux pieds de la montagne. Si vous vous rendez, vous avez encore une chance de vous en sortir. Je me présente d’ailleurs…Orwen Hogorwenson, prince du Rohan.


L'attaque du petit Prince Signtest11_1

Membre des Orange Brothers aka The Good Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rimbold
Garde Royal du Rohan
Rimbold

Nombre de messages : 72
Age : 33
Localisation : En Rohan
Rôle : Garde Royal et Capitaine d'Eored en Exil

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme du Rohan
- -: 24 Ans
- -:

L'attaque du petit Prince Empty
L'attaque du petit Prince EmptyMar 10 Jan 2012 - 19:17
Il s’en était passé des choses depuis cette nuit fatidique a Edoras…Rimbold, Garde-Royal de son état, s’était décidé à suivre Orwen. Après avoir traversés bien des obstacles, lui le prince et Tinomir etaient parvenus jusqu'à Dunharrow. Le but du prince, et ce, il avait expliquer aux deux soldats la veille, était de se glisser furtivement au sein même de la place forte, puis d’infiltrer discrètement les appartements du Maréchal et de prendre celui-ci en otage ! Cela restait risqué, mais après tout, ils étaient soldats et cela ne les effrayaient pas vraiment… Les trois hommes parvinrent donc jusqu’aux appartements du noble ou ils durent affronter deux gardes armés de lances, ils se ruèrent sur eux, alors que le prince se faisait écorché en abattant le premier, Rimbold et Tinomir achevaient l’autre en silence, de la, Rimbold entreprit de dégonder la porte des appartements du Marechal d’un bon coup de pied chassé, chose qu’il pouvait enfin faire maintenant que ses blessures étaient guéries. Le Trio fit irruption dans la salle surprenant le bellâtre à son chevet en train d’écrire en buvant une coupe ! Orwen lâcha calmement :

-Je vous déconseille d’appeler de l’aide ou de tenter de combattre. Les points stratégiques de la forteresse sont sous le contrôle de mes hommes, et des Eoreds entières de cavaliers attendent aux pieds de la montagne. Si vous vous rendez, vous avez encore une chance de vous en sortir. Je me présente d’ailleurs…Orwen Hogorwenson, prince du Rohan.

La mine contrite du noble s’afficha alors, il se leva, defiant le regard du prince :

-Le fils bannit ? Quelle surprise !

C’est a ce moment précis que trois sentinelles firent leurs entrées avec lance, épées et boucliers, se ruant sur le trio sous l’ordre presque terrifié du Marechal, Tinomir fit volte face et transperça agilement le premier, Rimbold lui, donna un grand coup de coude dans le nez du deuxième avant d’attraper sa lance et de faire un croche-pied au dernier avant de l’empaler soigneusement ! Le temps qu’Orwen se tourne pour voir ce qui se tramait dans son dos, le nobliau avait saisit une dague et fondait sur lui comme un aigle sur sa proie…

Le garde Royal détendit ses muscle et fit feu du bras droit : Un immonde bruit d’os fracturés et de cuir chauffé en résultat. Le Marechal fit un vol plané et s écrasa lamentablement sur son bureau avant de tombé au sol, la face rougie par son sang nasal… Rimbold rengaina sa lame et se précipita sur lui, décrochant une courte corde de sa ceinture avant de le ligoter et de saisir un quelquonque vêtement afin de le bâillonner en se tournant vers Tinomir :

-Passe l’étage au peigne fin et élimines tout les gardes dans le plus grand silence ! Je ne tiens pas à voir la garnison se pointer par là ! Et toi, cesse de gigoter comme ca !!!

Dit-il à l’homme bâillonné. Une fois les gardes neutralisés et Tinomir revenu, le trio fit état de la situation :

-Ce bellâtre n’ameutera plus personne désormais ! Il est muet…

Rimbold déchira un bout d’étoffe du lit et attrapa une petite besace a sa ceinture puis en sortit des herbes très odorantes qu’il mâchonna activement avant de les recraché dans le linge et de l’appliqué sur la blessure du prince qui visiblement sentait la douleur du remède a l’œuvre :

-Que fait-on à présent Sire ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gallen Mortensen
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Gallen Mortensen

Nombre de messages : 1571
Age : 43
Localisation : Minas Thirith
Rôle : Vice Roi du Rohan

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 31 ans
- -:

L'attaque du petit Prince Empty
L'attaque du petit Prince EmptyMar 10 Jan 2012 - 20:23
L'attaque du petit Prince Avatar97

Eotur essayait de comprendre ce qui se passait. Les effluves d'alcool commençaient à disparaitre,mais avec difficulté. mais le jeune homme se rendait compte que la situation était grave. Ce satané Orwen ,Eotur le connaissait, une brute épaisse, pas un noble comme lui, ni un meneur comme son père. Eotur avait été nommé à ce poste à Dunharrow il y a à peine un mois. Ce n'était pas ses faits d'armes qui parlaient pour lui mais son allégeance aveugle au souverain. En fait Eotur avait un sens aigu de la survie ... Il aimait le pouvoir mais surtout ce qui l'accompagnait :le luxe et les femmes.... C'est pour ces raisons qu'il fut repéré par Ribaldi le conseiller du roi.Le jeune rohirrim signa un véritable pacte, sa fidélité irait à Hogorwen.

pour l'instant Eotur fixait le sol, il devait réfléchir. Ces hommes bluffaient, il le sentait, il devraient à un moment ou l'autre négocier et à ce jeu là Eotur était rompu. Il respira lentement pour se calmer. Il suffisait d'attendre.

Dans la précipitation, les assaillants n'avaient pas remarqué des indices plus que troublants d'actions répréhensibles. Une odeur de sang flottait dans l'air. Et surtout Eotur était uniquement revêtu d'une longue chemise de soie blanche mais tachée cela et là de minuscules gouttes de sang.

Tinomir finissait son inspection. Lorsqu'ils entendirent une plainte étoufée et derrière un rideau rouge cramoisi, le trio découvrit une jeune femme à moitié dévêtue, recouvert de nombreuses cicatrices récentes sur tout le corps. Elle hurla lorsque Tinomir ouvrit le rideau et sanglota .

les trois hommes, interdits fixèrent la jeune femme. Eotur la fixa d'un regard acerbe. Et oui une des habitudes de certains nobles retors , une jeune paysanne à leur service pour des plaisirs défendus.

L'air devient électrique. Qu'allaient décider Orwen : punir le nobliau au risque d'annuler son avantage ou pour l'instant mettre de coté cette ignominie..... Orwen découvrait les décisions difficiles d'un chef de guerrilla.


L'attaque du petit Prince Gallen10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Forlong
Tribun Militaire d'Arnor
Tribun Militaire d'Arnor
Forlong

Nombre de messages : 3028
Age : 27
Localisation : Rhûdaur
Rôle : Vieux loup au service du Royaume du Nord

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan d'Arnor
- -: Quarante Ans
- -:

L'attaque du petit Prince Empty
L'attaque du petit Prince EmptyMar 17 Jan 2012 - 2:25
L'attaque du petit Prince Prince12

Le prince étouffa un juron lorsque sa vie fut sauvée par les réflexes de Rimbold. Il n'aurait jamais du quitter Eotur des yeux. Cela faisait déjà la deuxième fois cette nuit qu'il aurait pu mourir par manque de prudence...Il prit une longue inspiration, mais ne montra aucun autre signe de désarroi. Orwen avait appris au cours des derniers mois qu'un prince devait savoir contrôler ses émotions et inspirer la confiance de ses hommes par une démarche calme et réfléchie.

Il regarda Rimbold et Tinomir; il était fier de pouvoir compter sur des guerriers comme eux, et parfois surpris qu'ils le traitaient avec tant de respect et de loyauté. Il avait beaucoup moins d'expérience qu'eux, et n'était pas sûr s'il aurait su défaire l'un d'eux en combat singulier.

Orwen laissa le garde royal s'occuper de sa blessure, serrant ses dents lorsqu'une douleur brûlante perça son côté gauche.

Il calma sa respiration et s'apprêta à répondre à Rimbold:

-Nous attendrons l'aube et...

Il fut interrompu par un sanglot provenant de derrière le rideau. Le spectacle qui s'offrit aux yeux du prince le remplit d'une colère froide. Un silence terrible tomba tel un rideau pesant sur la pièce, interrompu seul par les plaintes étouffées de la jeune fille.

L'épée d'Orwen glissa du fourreau avec la rapidité et férocité d'une vipère. Elle coupa l'air...et s'abattit sur la corde que le garde royal avait utilisé pour attacher le maréchal. Même en colère, le jeune prince refusait de s'attaquer à un homme ligoté.

Il attrapa Eotur par sa chemise ensanglantée; le noble tenta de se débattre, mais en vain. Le rohirrim blond n'était pas un faible et ils étaient de taille et posture semblables, mais Orwen avait passé les derniers mois en selle, l'épée en main, contrairement aux luxes dans lesquels s'inondait son adversaire.

Le fils du roi le poussa vers la fenêtre la plus proche si violemment, que la vitre se brisa sous l'impact. Il garda cependant sa prise sur la chemise du maréchal, l'empêchant de tomber. La chute aurait été fatale...vingt mètres plus bas, l'on pouvait voir les contours es dents sombres des rochers dans la nuit.

Orwen respirait lourdement, ses yeux remplis de rage froide. Une vingtaine de secondes passèrent, avant qu'il ne dise:

-Tu nous seras encore utile, Eotur...mais saches que quand je serai roi, tu seras jugé par un tribunal, et puni pour tes crimes. Tu es une créature dégoûtante, qui ne mérite pas le titre de rohirrim, sans même parler de ton rang militaire.

D'un mouvement puissant de son bras, le jeune prince tira le prisonnier tremblant à l'intérieur de la pièce, et le poussa sur le sol. Il prit une cape pendue sur une chaise, et s'approcha de la jeune paysanne, qui trembla en le voyant. Il mit la cape sur ses épaules avec tendresse, et dit à Rimbold:

-Lorsque tout ceci sera fini, vous choisirez deux hommes fidèles pour escorter cette dame chez elle...et vous vous assurerez qu'elle et sa famille ne manquent pas de confort.


La jeune fille fut escortée vers les cuisines, où elle reçut un repas chaud et une place près de la cheminée...ce n'était pas grand chose, mais tout ce que le prince pouvait faire pour elle pour l'instant.

Plus tard, il dit à ses deux compagnons:

-Une fois l'aube venue, nous sonnerons le cor pour le rassemblent des troupes...Je leur parlerai, en leur montrant que nous avons le maréchal en otage, et en invitant les guerriers à rejoindre notre cause. Ceux qui ne souhaitent pas me rejoindre pourront partir librement. Cependant il est possible que les soldats se tournent contre nous. Certains d'eux peuvent être loyaux à mon père sans pour autant se soucier de la vie d'Eotur...à vrai dire je les comprends très bien. C'est pour ca que ceux de nos hommes qui sont déjà dans la forteresse doivent bien barricader les portes. Quant à vous, messieurs...savez vous vous servir d'un arc ou d'une arbalète? Si les choses vont mal, j'ai besoin des hommes à la main sûre pour abattre ceux qui s'opposent à nous.


L'attaque du petit Prince Signtest11_1

Membre des Orange Brothers aka The Good Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rimbold
Garde Royal du Rohan
Rimbold

Nombre de messages : 72
Age : 33
Localisation : En Rohan
Rôle : Garde Royal et Capitaine d'Eored en Exil

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme du Rohan
- -: 24 Ans
- -:

L'attaque du petit Prince Empty
L'attaque du petit Prince EmptyMar 17 Jan 2012 - 7:45
Après s’être introduis dans les appartements du maréchal et l’avoir pris en otage, nos trois héros semblaient pour le moins échauffés et bourrus… Alors que Rimbold écoutait les ordres du Prince, des pleurs se firent entendre de derrière le rideau pourpre de la fenêtre. Quelle ne fut pas leur surprise et leur désarroi en découvrant l’objet de ces plaintes étouffées : une frêle jeune femme, toute dévêtue et couverte d’hématomes, d’écorchures, de brulures et même de strangulations ! Devant l’horreur d’un tel tableau, son sang se mit à bouillir et en un éclair il dégaina sa dague elfique :

-Ohh ! Espèce de sale…

Trop tard ! Orwen, choqué, indigné et furieusement en colère s’était déjà précipité à tranché les liens d’Eotur. Il le saisit très rapidement par l’encolure avant de propulsé son poids par la vitre colorée de la fenêtre qui sous le choc, se brisa alertant certainement quelquonques gardes rester au dehors… La vie de l’ignominie blonde ne tenait qu’au col de sa chemise, fermement tenue par le prince qui l’aurait, aux yeux du garde, lâché avec plaisir si cela ne détruisait pas ses plans !

-Tu nous seras encore utile, Eotur...mais saches que quand je serai roi, tu seras jugé par un tribunal, et puni pour tes crimes. Tu es une créature dégoûtante, qui ne mérite pas le titre de Rohirrim, sans même parler de ton rang militaire.

Voila qui était dignement parlé ! Quelle riche idée d’avoir suivit un tel personnage promis à un si grand avenir ! Rimbold crevait d’envie d’étriper cet immondice lorsqu’il fut projeté violement a terre par le bras vengeur du prince… cela fait, Orwen enveloppa la demoiselle d’une cape posée sur une des chaises avec délicatesse, la regardant d’un air désolé, très probablement effrayé qu’un homme puisse se montrer aussi cruel envers le cadeau des Valars qu’est la femme, la Femme du Rohan qui met au monde les plus grand dresseur de chevaux, cette même femme qui, jusqu'à sa mort, soutient les siens et son pays… Orwen se redressa et s’adressa au garde en ces termes :

-Lorsque tout ceci sera fini, vous choisirez deux hommes fidèles pour escorter cette dame chez elle...et vous vous assurerez qu'elle et sa famille ne manquent pas de confort.

-Il sera fait selon vos ordres, Monseigneur !

Rimbold rangea sa dague, puis se pencha à son tour sur la jeune femme et l’aida à se relever avant de l’escorter aux cuisines avec Orwen et Tinomir. On l’a fit assoir auprès du feu ou Rimbold lui donna un repas chaud et a boire en lui souriant :

-Tenez, ma Dame, je vous enjoins de reprendre vigueur car je vous promets qu’avant la fin du jour prochain, vous serez en train de vous réchauffée devant l’âtre de votre cheminée, entourée des vôtres !

Il revint auprès du Prince, lequel leur expliqua posément la situation :

-Une fois l'aube venue, nous sonnerons le cor pour le rassemblent des troupes...Je leur parlerai, en leur montrant que nous avons le maréchal en otage, et en invitant les guerriers à rejoindre notre cause. Ceux qui ne souhaitent pas me rejoindre pourront partir librement. Cependant il est possible que les soldats se tournent contre nous. Certains d'eux peuvent être loyaux à mon père sans pour autant se soucier de la vie d'Eotur...à vrai dire je les comprends très bien. C'est pour ca que ceux de nos hommes qui sont déjà dans la forteresse doivent bien barricader les portes. Quant à vous, messieurs...savez-vous vous servir d'un arc ou d'une arbalète? Si les choses vont mal, j'ai besoin d’hommes à la main sûre pour abattre ceux qui s'opposent à nous.

Tinomir acquiesça vivement, prêt à servir son prince jusqu'à la mort, il partit rapidement chercher les quelques hommes venus avec eux ainsi que des armes de jets pendant que Rimbold répondait a son tour favorablement aux ordres d’Orwen :

-J’ai juré sur ma barbe de vous protéger de mon épée, et ce n’est certainement pas maintenant que la bataille s’endurcie que je vous abandonnerais ! Je suis né la lame à la main, et mon forgeron de père m’a appris à me servir d’elle… Cependant, ma gracile mère m’a enseignée l’art de l’archer et je puis vous assurer qu’un arc sera fatal a vos ennemis entre mes mains !

Le garde regarda le bleu du ciel nocturne s’effacé par la fenêtre brisée en serrant son Cor gravé de fil d’or, lorsqu’il se tourna vers Orwen soudainement et fit une chose que même le Prince n’aurait certainement pas imaginée ! Il mit un genou à terre, présentant son épée au jeune homme, mentionnant un titre pour le moins étonnant témoignant de son respect et de sa loyauté :

-Par dix fois j’ai risqué ma vie pour vous, par dix fois la mort a faillit me faucher, par dix fois ma lame s’abattait sur le poison du Rohan que forment vos ennemi, j’ai chevauché a vos coté durant de longues semaine, fiers de savoir le retour des anciennes valeurs de mon pays proches… Mon Roi ! Je vous demande aujourd’hui humblement d’honorer ma maison en me confiant votre étendard ! Je serais fiers de porter nos vrais couleurs et de faire claquer notre drapeau sous les regards de l’ennemi… je vous renouvelle mon serment d’allégeance, puisse notre cause être l’avenir du Rohan !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gallen Mortensen
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Gallen Mortensen

Nombre de messages : 1571
Age : 43
Localisation : Minas Thirith
Rôle : Vice Roi du Rohan

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 31 ans
- -:

L'attaque du petit Prince Empty
L'attaque du petit Prince EmptyMer 18 Jan 2012 - 13:25
L'attaque du petit Prince Avatar97*

Eotur avait eu peur. Un sentiment, une sensation qu'il ne connaissait pas vraiment. il avait vu dans les yeux d'orwen que le jeune poiuvait le tuer en un insnatn comme un simple claquement de doigt. Ce jeune homme était dangereux très dangereux et ses deux compagnons étaient des guerriers aguerris.....Eotur devait à tout prix eviter l'accesion au trône de ce minable prétentieux.

Puis une scène iréelle se déroula devant le jeune maréchal. Le rohirrim qui répondait au nom de Rimbold s'agenouilla comme un serf qu'il était et demanda comme un prière de devenir prte étendard. La bonne affaire. Décidément ils n'avaient aucune ambition. Et les autres cavaliers du Rohan imitèrent Rimbold et s'agenouillèrent devant le fils du souverain actuel. Eorur reconnut le visage d'une elfe parmi les comparses de ce traitre.

D'ailleurs de sa voix cristalline, elle s'exprima tout en se releavant calmement

"Moi Marionel de Bois Doré je vous accompagnerai sire Orwen. Et bein que faible ; mon bras est sûr et demain mes fléches transperceront tout opposant"

Devant un spectacle tellement risible, Eotur faillit pouffer. Mais il deavait se faire oublier de ces brutes et il savait mener sa barque le maréchal. Ils étaient déterminés mais aussi rendus faibles par des préceptes comme l'honneur ou la compassion. Ils proposeraient aux soldats contre leur démarche de quitter librement Dunharrow, une erreur. Ils les retrouveraient en face plus tard. Ils n'auront pas le cran de l'exécuter, i en était sûr et certain.

La nuit fut une nuit sans lune . La tension était palpable. L'aube arriva enfin. La nuit tenta de s'étirer un bref instant...Mais l'histoire n'attend pas...

Orwen allait s'adresser à ces compatriotes et cela commencerait ici à Dunharrow.


L'attaque du petit Prince Gallen10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Forlong
Tribun Militaire d'Arnor
Tribun Militaire d'Arnor
Forlong

Nombre de messages : 3028
Age : 27
Localisation : Rhûdaur
Rôle : Vieux loup au service du Royaume du Nord

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan d'Arnor
- -: Quarante Ans
- -:

L'attaque du petit Prince Empty
L'attaque du petit Prince EmptyVen 27 Jan 2012 - 2:16
L'attaque du petit Prince Prince12


Si quelqu'un avait entendu le bruit de la vitre brisée, il ne donna pas l'alarme. Après tout, les sentinelles étaient habituées à ignorer les activités étranges de leur maréchal.

Le jeune prince constata avec satisfaction que ses ordres furent effectués avec rapidité et discipline. Il acquiesça la réponse de Rimbold à sa question avec un léger sourire. Ainsi les talents guerriers de l'homme s'étendaient aussi sur l'art de manier l'arc. Il était content que le garde royal allait se trouver à ses côtés.

Orwen fut pris par surprise lorsque Rimbold s'agenouilla devant lui, suivi des autres guerriers qui avaient escaladé la montagne avec leur prince.

Il sentit son coeur accélérer, le sang courir dans ses veines. Roi. C'était la première fois qu'on lui avait accordé ce titre. Et ces paroles ne provenaient pas de n'importe qui, mais d'un guerrier redoutable, un véritable rohirrim.

-Avec des compagnons aussi fidèles et redoutables, je ne puis douter de la réussite de notre mission. La gloire du Rohan sera rétablie, et la paix reviendra sur nos terres!

Il toucha le pommeau de l'épée du garde, et dit, d'une voix forte et claire:

-Levez vous, Rimbold, fils de Rhama, porte-étendard du Rohan! Que le Mearas apporte espoir aux coeurs de notre peuple, et la crainte aux ceux de nos ennemis.

Un étendard magnifique du Rohan fut apporté par un des guerriers, et attaché soigneusement à une lance rohirrime. Le prince le donna en main propre à Rimbold.

Il se tourna alors vers les autres guerriers, en particulier Marionel. Les paroles de celle-ci furent modestes, mais le prince sourit intérieurement, se rappelant de la férocité avec laquelle l'elfe semait la mort lors de l'embuscade.

-Votre fidélité m'honore, Marionel du Bois Doré, et renforce encore ma détermination. Nous sommes en train d'écrire l'histoire du Rohan. Rendons la digne des chants des ménestrels!

La preuve de fidélité de ses guerriers rassura Orwen, mais ne suffit pas pour faire taire son inquiétude. Les heures passèrent, mais le prince ne put fermer l'oeil. Il se contenta de se laver le visage dans l'eau froide, et de déguster une coupe de vin provenant de la réserve d'Eotur. Le maréchal était une ordure, mais avait bon goût lorsqu'il s'agissait de breuvages.

Lorsque le noir fit place au gris, et l'horizon fut peint en orange par les premiers rayons d'un soleil hivernal, le prince se leva et fit signe à ses hommes de le suivre.

Ils sortirent sur une terrasse qui donnait sur le campement. La plateforme se trouvait une dizaine de mètres au dessus des tentes, et un escalier étroit y menait.

L'heure glacial frappa Orwen, et il prit une inspiration profonde, revigoré. Marionel et Tinomir étaient à ses côtés, ce dernier chargé de garder le maréchal ligoté. Rimbold était là aussi, derrière l'épaule droite du prince, un arc posé contre sa jambe, la lance ornée de l'étendard rohirrim en main.

La voix du prince était sûre lorsqu'il dit:

-Faites sonner le cor.

Une note claire résonna dans l'air matinal, provenant du cor doré de Rimbold. Les silhouettes des soldats du Rohan apparurent devant les tentes, se dirigeant vers le lieu du rassemblement, en dessous de la terrasse. Des voix surprises se firent entendre, des doigts furent pointés dans la direction du prince et du maréchal ligoté.

Lorsque plusieurs centaines de soldats furent rassemblés, la voix d'Orwen se fit entendre, forte et claire. Le prince avait revêtu sa cape verte du Rohan, et sa main gauche était posée sur le pommeau de son épée.

-Rohirrims! Frères! Je suis Orwen Hogorwenson, prince du Rohan! J'ai parcouru les plaines et escaladé les montagnes pour vous transmettre un message. Notre patrie saigne. Mon père a oublié les valeurs du Rohan, et le Château d'Or est infesté d'araignées au coeur noir comme les étendards qu'ils portent. Des ordures comme le maréchal que vous avez suivi jusqu'à là. Un homme faible et cruel, trouvant le plaisir dans la faiblesse de ses victimes. Le sang rohirrim est versé, ceux qui croient en la gloire de notre peuple sont persécutés ou arrêtés. Je dis, assez! Il y a ceux qui obéissent au tyran, et ceux qui se cachent, attendant que la tempête passe. Je n'attendrai pas. Je suis revenu de mon exil pour sauver le peuple du Rohan, et restaurer la gloire de nos ancêtres. Unissons nous, frères! Combattons le mal, et galopons sous la bannière du Mearas Blanc! Chassons les nuages noires, dissipons les ténèbres avec nos épées brillantes!

Le prince prit une longue inspiration, les yeux brillants, puis continua:

-Eotur, ce lâche, est prisonnier, et payera pour ses crimes. Mes guerriers fidèles attendent en bas de la montagne. Que ceux qui croient en la gloire de nos ancêtres, en le courage et la fierté de notre peuple, nous rejoignent, et combattent à mes côtés! Et que ceux qui ont oublié qui ils sont et préfèrent vivre sous le joug du tyran quittent Dunharrow, la forteresse ancestrale de la Marche! Aujourd'hui, il est temps de choisir son camp! Aujourd'hui, il est temps de défendre ce qui nous est précieux! De combattre pour un lendemain meilleur! Pour que nous puissions rejoindre nos ancêtres sans honte! Pour que les ménestrels chantent de nos exploits! Pour que les plaines de la Marche soient arrosées par la pluie et non par le sang de notre peuple! Pour le ROHAN!


L'attaque du petit Prince Signtest11_1

Membre des Orange Brothers aka The Good Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gallen Mortensen
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Gallen Mortensen

Nombre de messages : 1571
Age : 43
Localisation : Minas Thirith
Rôle : Vice Roi du Rohan

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 31 ans
- -:

L'attaque du petit Prince Empty
L'attaque du petit Prince EmptyDim 29 Jan 2012 - 19:44
L'attaque du petit Prince Avatar97

Le silence répondit à Orwen. Puis un murmure commença à s'élever.Des "Orwen" , des "Pour le Rohan" s'élevèrent dans l'aurore naissante....

Mais des sous officiers furieux vociférèrent, ils insultaient littéralement le fils du souverain; Des épées furent dégainées, évidemment , puisque la plupart des supérieurs avaient été nommés à leurs postes par le nouveau roi. Mais il furent rapidement maitrisés. Les compagnons d'Orwen purent remarquer un groupe de cavaliers quitter rapidement l'esplanade. Ils allaient certainement ventre à terre prévenir leur maitre comme les larves qu'ils sont.

Marionel concentrée à l’extrême, tira un trait, un sergent s'effondra une flèche plantée au milieu du front.

De sa voix claire elle interpella Rimbold

"Porte étendard du Rohan sur votre gauche, deux arbalètes à 100 mètres environ"

Déjà,Une flèche elfe partait déjà dans cette direction.

-------------------------------------------------------------------------------------------

Eotur hallucinait. Quelle mascarade !!

Le maréchal hurla

"N'écoutez pas cet idiot ! Il est inconscient. Vous serez des gibets de potence"


Tinomir flanqua un coup de pied dans la mâchoire du bellâtre qui s'effondra sur le coté, sanglotant.

-------------------------------------------------------------------------------------------------


Environ l'équivalent de trois éoreds étaient restés auprès du prince rebelle . Un succés ou un échec ? L'avenir le dira...


L'attaque du petit Prince Gallen10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rimbold
Garde Royal du Rohan
Rimbold

Nombre de messages : 72
Age : 33
Localisation : En Rohan
Rôle : Garde Royal et Capitaine d'Eored en Exil

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme du Rohan
- -: 24 Ans
- -:

L'attaque du petit Prince Empty
L'attaque du petit Prince EmptyLun 30 Jan 2012 - 13:46
Orwen paru désorienté lorsque Rimbold lui fit sa demande... le fait d’être appelé Roi était nouveau pour lui et cela se voyait. Les autres Roihirrims présents s’agenouillèrent et le garde fut promu étendard du Roi, soit l’équivalent d'un capitaine a ceci prêt que étendard du Roi a plus de pouvoirs que le simple fait de porter un drapeau: il représente la bravoure et l'honneur du Rohan ! Il saisit la lance tendu par le Prince en se relevant et se tourna vers l'assistance de laquelle Marionel se démarqua par son discours... Orwen se concentra un instant avant de prendre un air grave et de lever le bras :

-Faites sonner le Cor !

Rimbold s'empressa de décrocher son cor de la ceinture et de souffler a pleins poumons la note d'alarme et de rassemblement, le son s’éleva dans l'air froid du matin et la garnison de Dunharrow apparut en contrebas, ils se massèrent en dessous de la terrasse ou, déjà, les voix s’élevaient en surprises et protestations...

Ce n'est que lorsque presque toute la garnison fut pressente que la voix d'Orwen s’éleva. L'homme portait une cape de l'ancien Rohan et sa main était posée sur le pommeau de son épée en signe de paix.

Il parla un long moment sans s’interrompre puis finit sur une note patriotique, suite a cela, des cris d'ovations s’élevèrent...

Seulement voilà : des officiers, non content de cette prise de pouvoir, se mirent a huer le Prince... Et pour cause, ils avaient été placés là par Horgowen et aucun d'entre eux ne désirait céder cette loge d'or qu’était leur grade !!! les épées furent tirées mais sans résultats. Les insurgés furent maîtrisés. C'est a ce moment précis qu'un petit contingent de cavaliers partit a brides abattues de l'esplanade, certainement pour prévenir les seigneurs du Roi-Traitre... l'elfe Marionel décocha une de ses flèches et abattit un des fuyards. Voyant cela, Rimbold sauta sur son cheval et dettala, suivit d'une bonne vingtaine de cavaliers, a la poursuite des lâches lorsque l'elfe lui cria de prendre garde a deux arbaletes sur cent mettre a sa gauche ! Elle abattit derechef l'un des tireurs alors que le garde se prenait un des carreaux meurtrier dans la cuisse... Ne se laissant point défaillir, il poursuivit la course jusqu'à atteindre les cavaliers ennemis : il furent stoppés et tués sans pitié sauf trois qui détalèrent comme des lapins . Le groupe revint dépité de cet échec... les trois fuyards donneraient sûrement l'alarme et les armée d'Horgowen seraient sur eux en peu de temps malheureusement. Rimbold descendit de cheval et s’écroula a genoux ayant oublier sa blessure, il se releva, vexé, et se dirigea vers le prince :

-Monseigneur, ce nobliau n'est qu'une source d'ennuis... c'est un serpent perverti doublé d'un couard détraqué ! Passons le au fils de l’épée et organisons nous pour la guerre proche ! J'ai échouer dans ma poursuite et trois d'entre eux ont fuis avertir leur maître comme des chiens qu'ils sont !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gallen Mortensen
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Gallen Mortensen

Nombre de messages : 1571
Age : 43
Localisation : Minas Thirith
Rôle : Vice Roi du Rohan

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 31 ans
- -:

L'attaque du petit Prince Empty
L'attaque du petit Prince EmptyJeu 2 Fév 2012 - 13:15
Marionel et Rimbold emportés par leur volonté ou leur désir d'en découdre avait outrepassé les ordres d'Orwen. En effet ils avaient littéralement taillé en pièce les opposants au fils du souverain. Ils avaient été prompt à la fureur. Orwen n'avait il pas promis à ses oppasant un départ sans représaille?

Mais la nature des hommes est complexe.

Suite au combat, Marionel félicita Rimbold

"Porte étendard, vous maniez l'épée avec vigueur et brio. Vous méritez la dague elfique qui pend à votre hanche. Vous êtes de nôtres !!"

La petite troupe revint près de leur commandant en chef.



L'attaque du petit Prince Avatar97

Eotur interpella de nouveau Rimbold d'un ton haineux

"Et toi tu n'es qu'un paysan aveuglé par la verve d'un garçonnet !! Tu n'es pas capable de suivre des ordres simples. Vous avez déjà perdu !!"


Eotur partit dans un rire moqueur et insultant.

Les capitaines des trois éoreds restaient auprès d'Orwen , se mirent à leur tour à genoux et prétèrent allégeance à Orwen;

Ils se relèvèrent enfin et d'un air sombre déclarèrent

"Nous devons renforcer nos défenses, Sire. Hogorwen viendra à un moment ou l'autre et nous ne sommes pas prêts pour l'instant!!"


L'attaque du petit Prince Gallen10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rimbold
Garde Royal du Rohan
Rimbold

Nombre de messages : 72
Age : 33
Localisation : En Rohan
Rôle : Garde Royal et Capitaine d'Eored en Exil

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme du Rohan
- -: 24 Ans
- -:

L'attaque du petit Prince Empty
L'attaque du petit Prince EmptyJeu 16 Fév 2012 - 16:57
après avoir terminé son rapport auprès du prince, Rimbold remarqua que celui-ci le le regardait d'un air quelque peu renfrogné. Le cavalier du Rohan su bien vite pourquoi, en effet, il avait outrepassé les ordres d'Orwen en exécutant sans pitié aucune les fuyards un peu plus tôt. Le garde royale pensa presque aussitôt que l'estime que le prince avait pour lui devait être en chute libre, cependant il n'y prêta pas longtemps attention.

Tandis que les autres capitaines prêtaient allégeance au jeune prince, Rimbold était déjà tentera de sceller son cheval et de vérifier son équipement. c'est à ce moment précis qu'Eotur s'esclaffa devant lui. Le fait de se faire interpeller par ce misérable petit nobliau ne fit qu'aggraver encore la situation étant donné que le garde était déjà relativement chaud :

-et toi tu n'es qu'un paysan aveuglé par la verve d'un garçonnet !! Tu n'es pas capable de suivre les ordres simples. Vous avez déjà perdu !!

en temps normal, Rimbold lui aurait sûrement déjà tranché la tête. Mais là curieusement, il n'en fit rien. Il s'approcha doucement du prisonnier, se pencha sur lui, et dans un mauvais sourire lui dit :

-Je ne parle pas aux déchets dans ton genre ! Tu as bien de la chance au contraire que je suive les ordres car sinon ta tête serait déjà au bout d'une pique alors que ton corps se ferait pisser dessus par les chiens errants !

Sur ce le garde royale se dirigea vers le petit groupe formé par Orwen et ses capitaines afin de se joindre à eux dans leur préparation d'une stratégie en vue de la guerre qui s'approchait maintenant un grand pas. Rimbold écouta sagement les propositions des capitaines ainsi que les remarques d'Orwen sans broncher… En même temps après les erreurs qu'il avait commises, prendre la parole sans permission aurait sûrement été vu comme un affront direct envers le prince. Son regard se porte alors sur l'elfe qui un peu plus tôt lui avait tout de même fait le compliment d'être habile à l'épée… En la regardant il se rendit bien vite compte que la guerre ne resterait pas longtemps en Rohan ! Si les elfes s'y joignaient cela voulaient certainement dire que déjà des nains, des hommes de Gondor et peut-être même d'autres contrées s'y étaient déjà joints ! Il se sentait un pion sur un échiquier géant, et il avait horreur de ça !

Pour le moment, la situation le préoccupait davantage, en effet, Horgowen serait bientôt sur eux avec son armée au grand complet : il fallait s'organiser et vite !

Rimbold aurait voulu interrompre sèchement les capitaines et exposer un de ces plans au roi mais il attendait sagement la permission de celui-ci plutôt que de l'affronter directement. Pourtant il fallait lui dire… Dunharrow n'était pas une place forte ce n'était qu'un poste avancé perdu au milieu de deux montagnes ou les rares habitations n'étaient que des tentes faites de toile et de bois... La place était indéfendable et l'ennemi s'en rendrait bien vite compte! Cependant avec la forêt clairsemée proche il y avait un espoir de bâtir rapidement quelques menues fortifications et de boucler les deux entrées du gouffre même si c'était pratiquement infaisable. En revanche, lesdites fortifications une fois montée pourrait très bien servir à boucher l'entrée du chemin de Dim-holt, le domaine des spectres traitre a Isildure disparus depuis bien longtemps.la possibilité de se cacher en ces lieux restait la meilleure solution jusqu'à maintenant tout du moins pour Rimbold. Cette solution, il la soumettrait tôt ou tard à Orwen mais pour le moment d'écouter tranquillement ce que les capitaines avaient à dire…

Après tout… Il n'était qu'un soldat…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gallen Mortensen
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Gallen Mortensen

Nombre de messages : 1571
Age : 43
Localisation : Minas Thirith
Rôle : Vice Roi du Rohan

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 31 ans
- -:

L'attaque du petit Prince Empty
L'attaque du petit Prince EmptyVen 17 Fév 2012 - 17:28
Eotur répondit uniquement d'un rire presque dément aux sarcasmes de Rimbold.

Effectivement Orwen n'interpella pas son porte étendard. Il eut jsute un haussement de sourcils devant le mutisme de Rimbold.

L'attaque du petit Prince Prince12

Les défenses furent renforcées avec différents éléments de fortune, mais les craintes non formulées de Rimbold se révèlèrent au grand jour.

Ces défenses ne résisteraient pas à une attaque organisée et implacable.

Marionel s'approcha de Rimbold.

"Porte étendard, pourquoi ne conseillez vous pas Orwen? Il a besoin de vous en ces instants. le poids du commandement peut parfois être trop lourd. Aidez le"

La belle rodeuse n'ajouta rien et s'affaira elle aussi.

Les nouvelles fortifications furent réalisées en deux longues journées éprouvantes mais le moral était bon parmi les fidèles d'Orwen: étonnant.

Une sorte d'euphorie dangereuse.

Le soir de la seconde journée, Orwen s'approcha de Rimbold assis près d'un foyer. De sa voix juvénile il interpella son ainé

"Rimbold, je vois bien que tu es préoccupé.j'aimerai que tu t'ouvres à moi. Tu penses que l'on ne peut pas gagner cette bataille, c'est cela??"

Comme souvent la lumière de la lune sembla illuminer le visage sans aspérité du petit Prince.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Deux nouvelles journées passèrent: éprouyvantes et stressantes.

Marionel grâce à sa vision parfaite fut la première à apercevoir l'ilmmanse armée. Elle murmura juste

"Il arrive"

Et oui Hogorwen suivi de son immense armée venait récupérer sa place forte.


L'attaque du petit Prince Gallen10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rimbold
Garde Royal du Rohan
Rimbold

Nombre de messages : 72
Age : 33
Localisation : En Rohan
Rôle : Garde Royal et Capitaine d'Eored en Exil

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme du Rohan
- -: 24 Ans
- -:

L'attaque du petit Prince Empty
L'attaque du petit Prince EmptyVen 17 Fév 2012 - 20:36
c'était un de ces jours tranquilles comme ceux qui précède une bataille... Le soleil s’était levé depuis à peine quelques minutes, que Rimbold sortait déjà de sa tente. Il était déjà tout équipé, prêt à la bataille, arnaché comme tout bon soldat.cependant son esprit n'était pas en paix. Cela faisait plusieurs jours déjà que les capitaines, et l'état-major du prince avait fait état des situations possibles durant l'affrontement qui approchait déjà à grands pas. Le Rohirrim observa attentivement le camp:

de part et d'autre, les soldats s'affairaient à bâtir et à finir les maigres fortifications qui s'élevaient tristement au-dessus des tertres et des petites collines qui jalonnaient les lieux. Les tentes du camp s'étalaient de part et d'autre à travers monts et petit chemin tracé depuis des millénaires par le passage des nombreux cavalier de la marche qui avaient foulés cette terre...

le garde royal alla s'asseoir sur un vieux tronc d'arbre non loin de sa tente, tout proche de son feu de camp, et posa doucement son casque à la crinière noire à ses côtés. Il prit sa tête dans ses mains et poussa un long soupir : les résistants ne tiendraient pas longtemps face a une armée aussi organisé que celle du roi, le traître qui approchait, projetant inévitablement son ombre sur le royaume séculaire… L'homme se souvint alors de ce qui avait été dit il y a peu : les capitaines ainsi que leur roi, avait auparavant décidé de la marche à suivre pour gagner la guerre qui s'annonçait, ils avaient fait état des lieux, et avait minutieusement préparé les quelques fortifications qui malgré leur fragilité, sauveraient peut-être quelques hommes du massacre.

il se souvint alors des paroles de l'elfe, qui lui suppliait littéralement, de conseiller le roi. Après l'erreur qu'il avait commise, Rimbold n'aurait certainement pas su s'approcher de l'homme la tête haute : il lui avait désobéi, c'était pour lui comme une trahison !

Cependant le garde royal n'était pas restée inactif pendant les quatre derniers jours, suivant son idée, il avait sélectionné quelques hommes et était parti dans les montagnes, puis s'était enfoncé dans le chemin de Dim-Holt, la cité sous la montagne. Là, lui et ses hommes avaient entrepris la construction de fortifications solidifiées à l'aide des gravats et des pierres, avait disposé des poutres, montée de véritables murs, ainsi qu'une porte suffisamment fortifiée pour retenir plusieurs assauts. Ce serait le bastion du dernier espoir...alors que Rimbold travaillait ces derniers jours à ces travaux, il avait également imaginer un moyen d'effrayer les hommes du roi. En effet, il avait disposé çà et là derrière les montagnes, de grands cors servant à donner l'alarme, qui seraient utilisés par des hommes de confiance pour disperser les différents bataillons bravant la colline. Dans son esprit, l'idée avait germé assez rapidement : les instruments seraient actionnés par le souffle de ces hommes simultanément. Les lourdes notes s'élevant ainsi dans les airs joueraient avec le vent naturel fouettant les façades et les contreforts des montagnes environnantes, imitant ainsi les antiques cris des spectres qui hantaient alors l'endroit jadis.mais là ne s'arrêtait pas son génie créatif ! En plus de ce moyen facile et ingénieux d’effrayé une armée, et de ses fortifications autrement plus solide que celle bâtie par les hommes en contrebas, il avait également disposé finement quelques pièges, un peu partout, constitué de gros rochers, qu'en dernier recours, lui et ses hommes feraient roulés afin d'écraser l'armée adverse...

selon lui, il s'agissait là d'un plan ingénieux. Le hic, c'est que si Orwen n'était au courant de rien, tout ce qu'il avait alors entrepris pour tomberait à l'eau! ainsi donc Rimbold marcha en direction du jeune monarque. Il s'approcha de lui, et se racla la gorge en triturant le pommeau de son épée :

-Monseigneur, j'aimerais vous parler. Il vous est facile de croire que ces quatre derniers jours, je suis resté en spectateur à regarder les hommes s'affairer autour des petites fortifications que vous avez judicieusement bâties: il n'en est rien… J'ai en vérité appliquer le plan dont je voulais vous parler l'autre soir… Vous en jugerez par vous-même, pour le moment, je dois parler à Marionel!

Le cavalier partit alors en direction de l'Elfe laissant là le prince a ses occupations royales, et arriva juste au moment où celle-ci soupira :

-ils arrivent...

Son sang ne fit alors qu'un tour il attrapa un des soldats présents par le col de sa cotte de mailles et lui intima l'ordre de sonner l'alarme, ce que celui-ci fit aussitôt ! Orwen n'aura pas eu le temps d'aller voir ce que Rimbold avait fait pendant ces quatre derniers jours, il ne le saurait que le moment venu ! Les hommes ne tardèrent pas à se rassembler au centre du camp. Rimbold hurla ses ordres et disposa les troupes de la manière la plus efficace possible : il fit en fonction du désavantage numérique. En fait les petites fortifications lui seraient très utiles, celles-ci en effet, amincissaient considérablement l'accès au col. en outre, l'armée adverse pourrait être aussi nombreuse que possible, le combat ne se déroulerait en permanence contre qu'une centaine d'hommes seulement. les archers étaient prêts, les lanciers étaient en position, les cavaliers attendaient sagement sur les flancs, et le gros des troupes patientait, lames à la main, prêt à en découdre, les ordres.

Horgowen arrivait, le destin du Rohan allait se joué ici...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gallen Mortensen
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Gallen Mortensen

Nombre de messages : 1571
Age : 43
Localisation : Minas Thirith
Rôle : Vice Roi du Rohan

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 31 ans
- -:

L'attaque du petit Prince Empty
L'attaque du petit Prince EmptyMer 7 Mar 2012 - 23:05
L'attaque du petit Prince Hogorw10

Une fumée noire et âcre s'élevait du château qui était dorénavant un enfer plus qu'un havre de paix . Une lutte étrange symbolique presque semblait se dérouler entre la noirceur de la fumée et l'immaculée blancheur de la neige. Mais le tableau était bien loin d'être idyllique. L'armée du Rohan en marche sur Dunharrow tenu par le traitre Orwen avait fait un petit crochet et elle avait rasé, le mot était bien utilisé, la demeure ancestrale du chevalier Endor. Hogorwen a bien des défauts mais il a une bonne mémoire et le chevalier l'avait trahi récemment.

Fixant les flammes,le souverain se contente d'un

"Une bonne chose de faite"

Et il repart sans se retourner

--------------------------------------------------------------------------------------------------

Caché sur les hauteurs, les larmes aux yeux, le chevalier fixait la silhouette sombre de son ennemi quitter les lieux.

Remerciant le ciel d'avoir envoyé sa famille auprès de son oncle à Minas thirith. Il eut une envie folle de galoper jusqu'à la cité blanche pour embrasser les siens. Puis une rage folle s'empara de lui, cet homme indigne ne méritait pas le titre de roi, il devait le combattre. Et Endor savait où se rendre pour s'opposer à Hogorwen; Il devait rejoindre Dame Farma et Aldburg.

Endor se leva effectua la prière ancestrale du combat , prit son cheval et partit au galop sans se retourner lui non plus, vers son destin.

L'attaque du petit Prince 20100919190043-4228f947

----------------------------------------------------------------------------------------------------

Les cavaliers du Rohan de l'armée étaient exsangues. Le souverain avait exigé la marche forcée pour se rendre à Dunharrow. Et cette foutue neige n'aidait pas au contraire.
De plus les chiens de garde d'Hogorwen veillaient au grain dirigé par cette ordure de Sando.

L'armée royale arriva en fin de matinée. Les hommes lancèrent un regard las vers le cité de Méduseld au loin.

Ils étaient un contre trente voire quarante. Hogorwen observa le piton rocheux , le sourire aux lèvres.

Il murmura juste "les idiots"

La curée commença. Tous les assiégés qui n'étaient pas retranché das le camp fortifié imaginé par Rimbold furent exécutés.

Au milieu de l'après midi , il n'étaient plus qu'une poignée. Marioel commandant les archers lançait trait sur trait. Tinomir le rugueux guerrier le visage en sueur combattait l'arme à main. Rimbold symbole du Rohan semblait partout à la fois allant de poche de résistance en poche de résistance, portant l'étendard d'Orwen là où le besoin se faisait sentir. Ils tiendraient.

Orwen était magnifique , son visage juvénile rouge sous l'effort, mais le jeune prince guerrier combattait avec panache, il ne reculait pas.

Ils ont tenu deux jours entiers, mais devant les vagues ininterrompues et le temps exécrable c'était devenu impossible.

Marionel lors d'une brève accalmie s'approcha du prince et lui dit de sa voix calme et claire

"Prince , vous devez partir, vous le savez, nous avons perdu"

Orwe restait sans voix, les larmes aux bord des yeux , rageur.

La rôdeuse poursuivit

"Vous le savez, je vais vous couvrir. partez avec Tinomir et Rimbold, vos plus fidèles compagnons"

Les deux lieutenants d'Aldburg acquiescèrent aux propos de Marionel, ils resteraient aussi pour couvrir

Sur le même ton l'elfe termina

"Allez à Aldburg, Gall,...La maréchal vous soutiendra"

Orwen hésita, sa lèvre supérieure trembla

"Non, ......c'est imposss. Je ne peux pas vous laisser.... Oui il y a u chemi abrupte......que seul un petit groupe peut emprunter... mais non je dois rester"


Un silence pesant s'installa . Orwen chercha alors des yeux son porte étendard à la recherche d'un conseil avisé.









L'attaque du petit Prince Gallen10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rimbold
Garde Royal du Rohan
Rimbold

Nombre de messages : 72
Age : 33
Localisation : En Rohan
Rôle : Garde Royal et Capitaine d'Eored en Exil

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme du Rohan
- -: 24 Ans
- -:

L'attaque du petit Prince Empty
L'attaque du petit Prince EmptyJeu 8 Mar 2012 - 14:47
Comment décrire cet épouvantable carnage ? La bataille était commencée depuis maintenant quelques heures, et la grande majorité de l'armée de d'Orwen était déjà tombée. À vrai dire, tout ce qui n'avait pas eu la clarté d'esprit de se réfugier derrière les fortifications de Rimbold c'était purement et simplement tous morts ! Et c'est ici, au milieu de l'après-midi, que se jouait le destin de la pauvre petite poignée d'hommes qui restait! Rimbold avait confié le commandement des archers à Marionel, qui, étant une elfe,les dirigeait avec une grande sagesse, et un stratégisme hors du commun.les hommes du faux roi attaquaient de partout en même temps: la petite porte fortifiée subissait les assauts continus de plusieurs centaines d'hommes, les murs de pierres et de bois étaient sertis d'échelle portant plusieurs dizaines d'hommes chacune et quelques engins de siège semaient le chaos dans le camp, balançant un contrecoup de gigantesques boulets enflammés. Cependant les soldats tenaient bon ils avaient fois en leur commandant ! Le porte étendard royal sautait de batailles en bataille, soutenant le moral de ses frères là où le besoin s'en faisait sentir. Au loin, il distinguait son roi se battant comme un possédé, tranchant dans le vif du sujet des problèmes présents à l'aide de sa lame. La bataille dura ainsi deux jours…

C'est justement ce même deuxième jour qui fut le plus terrible pour les deux armées. Une première percée fut faite dans le mur est, dans laquelle s'entasser déjà plusieurs dizaines de soldats ennemis : n'écoutant que son courage, Rimbold sauta dans la brèche, et fit grand massacre des premiers des assiégeants. Quelle ne fut pas la surprise pour les hommes dHorgowen, de tomber sur un garde royale de Meduseld! Celui-ci était magnifique : sa longue lance flanquée de son Gonfanon attachée dans le dos, frappant de son bouclier les impudents qui s'approchaient trop, et faisant grande moisson de tête et de membres de sa lame... Au loin, son roi et la nouvelle capitaine des archers tenait tant bien que mal face aux vagues ininterrompues d'assaillants… Rimbold monta alors sur un petit tas de cadavres et sauta sur un bout de mur détruit avant de se redresser face à l'immensité de l'armée adverse et de se mettre à hurler sa rage, sa colère, son mépris pour les chiens commandés par le lâche faux roi :

~venez ! Venez misérable chien ! venez goûter à ma lame! Venez briser vos cous contre mon bouclier puissant ! sur ma barbe, je jure de faucher vos vies jusqu'à ce que la mienne l'ait été! C'est cela, venez nous ôter la vie : cela ne nous rendra que plus puissant ! Soyez tous maudits, nous reviendrons, spectre de haine et de vengeance, hanter les jours qui vous restent de vie sur cette misérable terre que la nôtre!

Rimbold dévoilait alors sa première surprise à l'armée adverse : quelques-uns des hommes d'Orwen avaient été aussi gardes royaux, et pour l'occasion de cette bataille, ils avaient ressorti leurs antiques armures et leur belle livrée verte ! Et c'est ainsi que faisant une gigantesque brèche et protégeant la fissure du mur, la petite vingtaine de gardes royaux, Rimbold en tête, s'enfonçaient au coeur d'une bataille déjà perdue... Un homme gigantesque et trapu se présenta a lui, ils se battirent tout deux comme des lions en cage, puis Rimbold l'envoya s’écrasé sur ses équipiers d'un revers de bouclier bien sentit...

La colère des cieux, les éclairs, le tonnerre, la pluie, les torrents de boue et de sang, semblaient accompagner la rage des gardes. Dans des actes aussi courageux qu'héroïques les uns que les autres, Rimbold s'attaqua alors aux officiers commandant les différentes Eoreds du faux roi : nombre de capitaines, de sergent, de lieutenant et d'étendards tombèrent sous les coups de son épée. Lorsqu'il vit qu'il ne pourrait pas gagner cette bataille, il ordonna le repli général dans le dernier bastion mais resta sur place avec ses gardes. Il s'était décidé à actionner son piège magistral, l'apothéose de la bataille : la mort hurlante! Au bout d'un pauvre petit quart d'heure, lui et les siens étaient déjà disséminés et bien positionnés dans les montagnes environnantes de la bataille, les hommes commençaient déjà à s'attaquer au bastion, dernier espoir d'un peuple mourant. Là, il donna le signal : les hommes soufflèrent dans de gigantesques corps provoquant un véritable hurlement de spectre qui freine Annette l'armée demie transie de peur ! Rimbold apparut, fou de rage, à la pointe de la falaise et toisa l'armée adverse et ses chefs :

~Tremblez pauvres fous ! Subissez la colère de l'outre-tombe, des morts que vous avez bafoués !

À ce signal, tous les hommes en même temps brisèrent les retenues de rochers. Lesquels allèrent s'écraser sur l'armée adverse, tuant et écrasant plusieurs centaines d'hommes et formant un haut mur de roche, de roc et de Pierre à l'endroit exact où un des lieutenants de Rimbold avait répandu avec ses hommes de là poix. Le garde se retourna vers Marionel et lui fit un grand signe du bras laquelle tira alors une flèche enflammée sur le lac Noir… Imaginez la terreur des ennemis en voyant ce gigantesque mur de pierre prendre feu et empêchant tout passage sur le dernier bastion… Imaginez le nombre de morts provoquées par la pluie de rochers, le nombre de morts rongés par le feu, et ce n'était pas fini… Certains rochers (et ça, Rimbold ne l'avait pas prévu) se mirent alors à éclater sous la chaleur : projetant des myriades de petites pierres aux alentours et fauchant les vies avec violence de l'armée d'Horgowen. Nul ne pouvait savoir parmi les rangs d'Orwen ce qui se passait de l'autre côté de ce gigantesque mur des enfers, mais au moins cela leur avait permis de souffler un peu…

Rimbold redescendit en contrebas, et se rendit dans la position du roi. Serrant les mains, prenant dans ses bras et félicitant les hommes restant. Le garde acclamée par la petite foule, aidait les blessés et relevait ce qui pouvaient l'être...certains d'entre eux le voyaient comme un héros, il avait survécu à la furie noire ! La furie noire ? Qu'est-ce donc que ceci encore ? Se demanda bien évidemment le cavalier. C'est à ce moment-là qu'il apprit qui s'était battu avec Horgowen en personne sans même s'en rendre compte !

~° Bon sang ! Ce gigantesque bonhomme en armure lourde, c'était…°

Quelque peu décontenancé mais encore vaillant, il arriva a hauteur de son roi. Se présentant à lui tachée de sang et de boue, la mine contrite, saignant d'à peu près partout où cela était possible, il posa ses mains sur ses épaules et le regarda dans les yeux, essoufflé:

~Monseigneur ! Vous n'avez rien, et j'en suis soulagé… Je vous ai vu disparaître plusieurs fois au plus fort de la bataille et mon coeur tremblait qu'un de ces chiens vous et coupé le fil de la vie!

Rimbold continuât alors de discuter quelque temps avec le roi et Marionel...

~Le grand mur de roche commence a cessé de brûler, lorsque les pierres auront refroidi : vous pouvez être sûrs que nos ennemis commenceront à se tailler un chemin jusqu'à nous ! Seulement grâce à ce stratagème, nous allons tous pouvoir partir! Notre ennemi mettra certainement plusieurs jours à dégager la voie, ce qui nous permet d'emporter armes et bagages, blessé et chevaux... Passons par le vieux chemin de Dim-Holt! Nous ne craignons rien, les spectres n'y sont plus depuis qu'Elessar les a libérés... Je rejoins l'avis de notre amie, rejoignons dame Farma a Aldburg...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gallen Mortensen
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Gallen Mortensen

Nombre de messages : 1571
Age : 43
Localisation : Minas Thirith
Rôle : Vice Roi du Rohan

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 31 ans
- -:

L'attaque du petit Prince Empty
L'attaque du petit Prince EmptyJeu 15 Mar 2012 - 22:39
L'attaque du petit Prince Prince12

Orwen resta un instant interloqué. Puis il se reprit.Ssa fougue le guida de nouveau. Il lança un regard de défi vers le tas de rochers encore fumant. Mais hélas la neige maintenant tombait avec abondance et ce miracle donné par mère nature s’essoufflait déjà.

Le jeune noble posa sa main sur l'épaule gauche de Rimbold.

D'une voix calme il lança

"Tu as raison mon porte étendard. Chevauchons tous ensemble vers Aldburg pour continuer la lutte"

Marionel et Tinomir acquiescèrent aux propos princiers. La rôdeuse fit même un sourire complice vers Rimbold.

Après un dernier regard vers le mur de rochers, Orwen monta d'un bond sur son destrier.

Il leva le poing et hurla

"Nous avons perdu une bataille mais pas la guerre"

Eopur ria devant le discours du fils du souverain. Orwen eut un regard noir et lui répondit d'un ton peu amène

"Tu es une ordure mais je ne m'abaisserai pas à te tuer de ma main"

Il éperonna son cheval, galopa vers le chemin des morts puis bifurqua vers la droite au tout dernier moment. La trentaine de cavaliers qui le suivirent découvrirent un véritable chemin pour chamois. Ce petit goulot était connu de la seule mère d'Orwen celle ci était la fille de l'ancien maréchal de la place forte. Orwen doutait que son père le connaisse.En effet,les deux époux ne s'aimaient guère, un mariage arrangé mais elle adorait son fils et ils avaient des petits secrets. Et donc ironie du sort, la mère du petit prince allait peut être une nouvelle fois sauver son fils chéri des griffes de son odieux géniteur.

------------------------------------------------------------------------------------------------
L'attaque du petit Prince Hogorw10
Hogorwen fulminait, il hurlait . Il avait envoyer une trentaine de cavaliers. Mais impossible de traverser ce satané mur de pierre. Son fils était là il le sentait.En plus cette neige collante qui tombait sans relâche.

Enfin le passage fut dégagé.

Avec fureur Hogorwen commanda l'avancée.

Hélas les assiégés semblaient avoir disparus.

Le roi du Rohan arriva auprès d'Eopur qui commença à s'épancher en explications évasives. Pour seule réponse Hogorwen transperça son corps de part en part de sa claymore sombre; il ajouta juste

"Toi ta gueule"

Puis il hurla de nouveau. Mais nada, rien.

Alors le souverain cria aux cieux

"Orwen sale morveux, je te tuerai de mes mains"

Sando s'approcha doucment vers son souvearin et d'un ton plaintif indiqua

"Mon roi, l'armée est fatiguée il faudrait un peu de repos, un ou deux jours pas plus"

Pour se calmer Hogorwen envoya un boure pif à son sbire qui tomba lourdement sur son arrière train. Mais le rohirrim savait que la brute avait raison, il était un soldat de génie mais cela le minait d'attendre ici dans ce trou à rat qu'était Dunharrow.


----------------------------------------------------------------------------------------------------

La descente en pleine nuit et sous des auspices plus que terribles fut effrayante même pour des cavaliers émérites rohirrims. D'ailleurs trois d'entre eux se rompirent le cou.

Mais ils arrivèrent en contrebas enfin. Hélas mille fois hélas, Hogorwen précautionneux avait laissé en arrière garde, quelques eoreds.

Et l'une d'entre elle tomba sur le groupe de fuyards. Marionel fut la plus prompte à réagir , elle tua trois cavaliers avant même le contact.

Orwen sortit son épée ouvragée et la leva haut;

Il prononça juste

"Pour le Rohan"


Rimbold à ses cotés entendait son oriflamme claquer au vent et rapidement se trouva au milieu de la mêlée. Et au bout de quelques instant il fut face à un elfe au regard mauvais et à l'armure rougeoyante.

Seule cette eored pouvait constituer un obstacle à la poursuite de la lutte d'Orwen. Nos héros passeront ils??







L'attaque du petit Prince Gallen10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gallen Mortensen
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Gallen Mortensen

Nombre de messages : 1571
Age : 43
Localisation : Minas Thirith
Rôle : Vice Roi du Rohan

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 31 ans
- -:

L'attaque du petit Prince Empty
L'attaque du petit Prince EmptyDim 1 Avr 2012 - 19:39
HRP: Désolé pour le double post, mais j'avance en concertation avec Rim HRP

L'attaque du petit Prince Prince12

Orwen appliqua une stratégie simple mais qui se révéla judicieuse. Le petit prince galvanisé fonça sans se retourner. Il se tailla un chemin parmi ses adversaires au fil e son épée ouvragée.

Le petit Prince se retourna, il aperçut au cœur de la bataille Rimbold. Le guerrier au moyen de son étendard avait renversé trois assaillants, mais il était en cet instant aux prises avec un elfe à l'armure rougeoyante.

L'épée de Rimbold frappa deux fois l'elfe, sans succés à la stupéfaction du porte étendard. L'elfe eut un sourire mauvais et contrattaqua . La vitesse d'exécution était impressionnante mais c'était un combat équestre et Rimbold n'était pas un rohirrim pour rien, il esquiva grâce à sa monture et frappa d'un coup de coude bien précis son adversaire qui vida les étriers.

Rimbold poursuivit son chemin au galop e rejoignit Orwen. Tinomir fit de même. Mais Marionel ne put rejoindre le groupe elle tomba sous le noimbre non sans avoir emporté au préalable une dizaine de fidèles à Hogorwen.

Avec un geste de frustration Orwen partit vers Aldburg, suivi d'une poignée d'hommes éreintés. Le jeune homme connaissait parfaitement les alentours de Dunharrow, ils réussirent donc à semer leurs poursuivant.

Deux jours plus tard ils arrivèrent, une petite quinzaine aux portes de la légendaire cité d'Eomer, désespérés et abattus.


L'attaque du petit Prince Gallen10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




L'attaque du petit Prince Empty
L'attaque du petit Prince Empty
Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Scénario : Attaque à la lisière de Fangorn (S.D.A)
» Petit besoin (d'un Courant) d'air
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE
» Attaque de fourmis folles/jean Erich Riche
» LE PROFILE D'1 BEAU- CORPS LAVALASSIEN DE PETIT-GOAVE..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Les Terres du Milieu - :: Le Rohan :: Dunharrow-
Sauter vers: