Le chateau Beauclair

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Forlong
Tribun Militaire d'Arnor
Tribun Militaire d'Arnor
avatar

Nombre de messages : 2982
Age : 25
Localisation : Rhûdaur
Rôle : Vieux loup au service du Royaume du Nord

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan d'Arnor
- -: Quarante Ans
- -:

Sam 8 Sep 2007 - 19:53
Les voyageurs etaient justement sortis d'une petite foret.
Leurs regards furent tout de suite attires par le chateau Beauclair, qui venait d'apparaitre devant eux.
Autour du chateau se trouvait un large fosse alimente par la riviere, ainsi qu'un assez grand village.
Forlong mit son cheval au gallop. Juste avant d'arriver aux premiers batiments, ils entendirent des cris.
Le Seigneur de Dol Amroth descendit de son cheval et s'approcha lentement du batiment derriere lequel se trouvait celui qui criait; il entra dans le village et vit...
Sur la Rue Principale etait assemble un groupe de villageois. Devant eux, un groupe de au moins cinq hommes armes jusqu'aux dents qui prenaient des sacs de farine et toute sorte d'aliments et les mettaient sur une charette.
Une des brutes apercut sur le doigt d'un paysan un anneau en argent, et voulut le prendre. Le villageois voulait s'opposer; il se retrouva sur le sol apres avoir recu un coup de poing dans le ventre.
Forlong serra ses dents et regarda ses compagnons. Il etait temps de agir...



Membre des Orange Brothers aka The Good Cop


Dernière édition par Forlong le Dim 22 Nov 2009 - 0:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vayarë
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 173
Age : 22
Rôle : Forgeron elfe

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: Fin du 3ème âge
- -:

Sam 8 Sep 2007 - 22:03
Je m'approchais de Forlong et lui dit:

Bonjour seigneur,il est temps de s'en occuper.

Je sortais ma lame et la regarda,je chuchota à mon cheval:

Gilir tar elnen

Ce qui veut dire: du courage mais pas de peur en Quenya.Je regardais un pauvre paysan se faire massacrer et la rage m'empli,je ne pouvais la contrôler,je foncai vers le village,il fallait les aider.Je foncai sur un ennemi,c'était des elfes rénégats,je les déteste,il trahissent les valar pour un peuple au desseins sombre.Je criais aux attaquants:

Hildir tir niellarnen

Ce qui signifie:que la mort vous accompagne en Quenya.Je tranchai la tête du premier ennemi venu.Un enfant allez se faire tuer!

Tu est un lâche,cet enfant ne t'a rien fait!

L'elfe noir se tourna et s'approcha de moi je descendit et continuais à me battre à terre,je m'avancais vers l'elfe noir qui devait être le larbin du chef.

Ignoble traître,que les valar te traquent en enfer!

Sur ce un combat commença et l'elfe se battait plutot bien,mais après avoir amorti quelques coups je lui coupa une main et son épée tomba,je lui dit avant qu'il meurt:

Quel sont les desseins de ton maître?

Un eu un large sourire et il ne répondit pas,je le laissai donc se vider de son sang.Je continuais à ma battre toujours à terre,Forlong et les autres se battait très bien.L'enfant devait sûrement être orphelin,il pleurait,je fut ému car ceci me rapella quand mon père se fut tuer,je décidais pour l'enfant que pour le moment je le protégerais.Il devait avoir 8 ans,il me suivit pendant que je tuer d'autres elfes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Forlong
Tribun Militaire d'Arnor
Tribun Militaire d'Arnor
avatar

Nombre de messages : 2982
Age : 25
Localisation : Rhûdaur
Rôle : Vieux loup au service du Royaume du Nord

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan d'Arnor
- -: Quarante Ans
- -:

Dim 9 Sep 2007 - 15:41
Forlong ne croyait pas ses yeux lorsqu'il vit son ami elfique, Vayare, apparaitre soudain a ses cotes. Mais il n'avait pas le temps de poser des questions.
Il suivit Vayare en sortant son epee, Lunerill, du fourreau.
Les bandits etaient surpris de voir soudain un groupe de guerriers armes devant eux, mais reagirent tres rapidement. Ils sortirent des armes de toute sorte, epees, poignards et haches, et se lancerent au combat.
Forlong etait enrage, son epee ressentant sa colere brillait d'un bleu froid.
Le Seigneur de Dol Amroth para le coup de son adversaire, puis lui transperca la poitrine. Un des bandits sortit une arbalette et se cacha derriere la charette;il visait Forlong...Soudain, il s'ecroula par terre: les paysans, qui rejoinrent le combat lorsque le secours arriva, l'avaient assomme avec un solide baton. Un des bandits sauta sur son cheval et gallopa en direction du chateau. Malheureusement il disparut derriere les batiments avant que les chevaliers ne purent reagir. Encore un des hommes perit sous les coups d'un des compagnons de Forlong.
Le Seigneur de Dol Amroth s'approcha de l'homme pale de peur et de rage, et lui dit:
-On t'epargnera, si tu nous dis qui tu sers...
Le bandit repondit, avec un sourire moqueur sur les levres:
-Je sers le Seigneur du chateau Beauclair, et le maitre des vies de tous ces villageois miserables. Vous serez punis pour avoir attaque ses hommes!
Mais qui etes vous?

-Je suis le Seigneur Forlong, le veritable maitre de ces terres. Ce titre m'a ete donne par le Prince Berund. Et je recupererai ces terres par force si le besoin y est.

Il se tourna vers les paysans:
-Mes amis, vous pouvez reprendre votre propriete qui se trouve sur cette charette. Mettez cette ordure sous la cle...
Il se tourna vers ses compagnons et dit:
-Il me semble qu'il va falloir un peu se fatiguer avant d'avoir l'occasion de boire une biere dans la salle principale du chateau Beauclair. L'homme qui s'est enfuit va surement avertir son maitre de ce qui vient de se passer, on va bientot avoir des problemes... J'irai avec un ou deux compagnons aux portes du chateau, en tant que emissaire. On verra comment ca va se passer...mais je doute que nous eviterons le carnage. Qui veut m'accompagner?



Membre des Orange Brothers aka The Good Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gebir
Seigneur de Pinnath Gelin - Earkano, Maître des Mers et des Semi-Eunuques
avatar

Nombre de messages : 297

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme
- -: 37 ans
- -:

Dim 9 Sep 2007 - 16:30
Le voyage avait été rapide.Les chevaux étaient fatigués mais pas encore assez pour ne plus porter les chevaliers.
L'arrivée au château n'a pas été accueillante.Des hommes martyrisaient les paysans et Forlong les aida avec l'aide de ses amis.Vayare sortit de nulle part.Celle faisait longtemps que Gebir ne l'avait pas vu.

Je vous suivrait forlong.Nous éclaicirons ce probléme.

Gebir remonta à cheval et s'avança vers Forlong
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vayarë
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 173
Age : 22
Rôle : Forgeron elfe

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: Fin du 3ème âge
- -:

Dim 9 Sep 2007 - 16:53
Je continuais à tuer les brigands,il ne fallait qu'aucun ne s'échappe,j'en assomais un.

*Il pourras peut être servir pour un quelqu'onque interrogatoire.*

Les brigands piller,tuer,brûler,c'était des brigands sans fois ni loi.L'enfant que j'avais sauvé était terrorisé,il devait maintenant être orphelin.Il n'y avait plus de brigands mais un dernier c'était échappé dans la forêt,il fallait le rattraper et le capturer ou le tuer.Le seigneur Forlong parla.Je décidais de partir avec lui mais d'abord je décida de parler à l'enfant.Il pleurait encore.Je posa mes deux mains chacune sur une épaule.

-Je suis Vayarë,un elfe,je ne suis pas un brigand,où sont tes parents?

Il pleurait toujours mais arriva à dire:

-Ils......sont...mort je crois!

Je le serra dans mes bras et commença à fouiller le village pour voir si c'est parent n'était pas là.Je fouillais derrière une maison et je vis un corp d'homme étalais sur le sol,cet homme ressemblait fort au petit garçon c'est alors que j'étais sur qu'il était orphelin,plus loin,je trouvit une femme,elle baignais dans une marre de sang et autour de son coup il y avait un collier en argent,je lui détacha délicatement le garda dans ma main et revenit auprès du garçon et je lui dit:

-Oui,malheuresement il le sont.

Il s'éfondra dans mes bras et je le serrais fort,c'était un moment difficile pour tout être,c'était plus fort que tout autre torture car ceci était une torture sentimentale,après ce moment fort émouvant pour lui et moi, je lui remit le collier de sa mère.Je me tournais ensuite vers Forlong et lui dit:

-Seigneur je vous accompagnerais.

J'attendais la réponse de Forlong,après avoir quelques peu réfléchit ,je décidais d'adopter l'enfant,je me tournais vers lui et lui dit.

-Comment t'apelle tu?
-Felnir
-Alors Felnir,maintenant que tu est seul,veut tu que je m'occupe de toi?

Il me regarda et après ce triste moment un sourire apparut sur son visage

-Oui,je suis d'accord.
-Très bien
-Je veut venir avec toi aux portes du chateau.

Nous échangeâmes un sourire et je lui dit:

-C'est d'accord.

Après ma phrase je regardais Forlong.

Que faisons nous de cet homme qui est assomé?

Je regardais l'homme étalais sur le sol puis regarda encore une fois Forlong.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Forlong
Tribun Militaire d'Arnor
Tribun Militaire d'Arnor
avatar

Nombre de messages : 2982
Age : 25
Localisation : Rhûdaur
Rôle : Vieux loup au service du Royaume du Nord

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan d'Arnor
- -: Quarante Ans
- -:

Dim 9 Sep 2007 - 20:50
Le Seigneur de Dol Amroth repondit a Vayare:
-Mettons le sous cle pour le moment. On verra quoi en faire apres notre rencontre avec le maitre du chateau.
Excusez moi, je reviens dans un instant...

Forlong disparut dans la maison d'un villageois, en emportant son sac de voyage. Il revint apres environ cinq minutes; il s'etait lave le visage et les cheveux, et avait sur soi une chemise noire avec l'insigne de Dol Amroth.
Sur son dos se trouvait son epee, Lunerill, fraichement nettoyee. Il sortit de son sac de voyage un magnifique carapacon de Dol Amroth, qu'il mit sur son cheval. Ensuite il sortit un etendard de la cite du Cygne et le donna a Gebir, en disant:
-Attaches le a ta lance, mon ami. Les habitants du chateau sauront a qui ils ont affaire...
Il sauta sur sa selle et son regard se dirigea vers le chateau Beauclair.
Quelque chose dans son allure et dans son regard montrait, que ce
n'etait plus le rodeur Forlong, mais Forlong Neldoreth du Arnor,
Seigneur de Dol Amroth et maitre de ces terres.
Les trois cavaliers se mirent en route...



Membre des Orange Brothers aka The Good Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vayarë
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 173
Age : 22
Rôle : Forgeron elfe

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: Fin du 3ème âge
- -:

Dim 9 Sep 2007 - 21:26
Nous étions prêt à partir mais je dit à l'enfant:

-Ecoute moi,reste ici,ceci risque d'être dangereux,j'ai un mauvais pressentiment,reste ici sagement,je suis désolé,nous ferions connaissance plus profondément d'ici quelques jours.

Le visage du garçon devînt soudain un peu moins amusant,il était déçu mais il comprenna que c'était mieu pour lui.Je montai à cheval et commençais à partir faisant un signe de la main au petit garçon et aux autres personnes qui avait accompagné Forlong.Nous nous éloignâmes vers Minas Tirith.Pendant le chemin je dit à Forlong:

Alors seigneur Forlong qu'avait vous fait pendant que j'étais partit voir le général Rustor Gelmiron?

J'étais impatient d'avoir des nouvelles de la terre du milieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gebir
Seigneur de Pinnath Gelin - Earkano, Maître des Mers et des Semi-Eunuques
avatar

Nombre de messages : 297

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme
- -: 37 ans
- -:

Lun 10 Sep 2007 - 17:14
Gebir regarda Forlong qui patraissait avoir cru en grâce et en puissance en peu de temps.
Il l'avait connu pendant de rudes batailles et d'estranges missions mais jamais il ne l'avait vu ainsi tel le grand seigneur, descendant dunedain du nord.

Il attacha l'oriflamme représentant la cité du cygne sur le bout de sa lance juste en desous de sa lance.Le soleil qui tapait sur la pointe de mithril réfléchit sur le cygne princier.
Jamais il n'avait porté un aussi bel insigne de Dol Amroth.

Ils s'éloignèrent du village tous trois pour se rendre au château Beauclair, propriété du nouveau seigneur.

Ils longèrent la rive sur le côté du castel.Devant celui ci, plusieurs hommes armés se tenaient vétus de pied en capes pour la guerre.

Gebir se tenant un peu devant les deux autres compagnons s'arreta à une treintaine de pas de ces hommes et cria d'une voix pure :

Le seigneur Forlong, seigneur de Dol Amroth et propriétaire de ce lieu de part le don du prince Berund, désire voir immédiatement l'homme qui réside actuellement dans cette maison.

L'homme, qui avait fui le village, passa en trombe d'un batiment et se précipita à l'intérieur du chateau.

Gebir garda la tête haute.Les hommes en face de lui semblaient neutres, ne sachant que faire.

Soudain, l'homme ressorti suivi d'un homme d'une stature moyenne et d'une cinquantaine d'années.

Il se présenta devant Forlong suivi de quelques soldats...


[ HRp dsl jai pas pu avant Forlong je sais pas quoi dire d'autre enfin si ça te va.Vayare on est pas encore parti à Minas Tirith Hrp]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Forlong
Tribun Militaire d'Arnor
Tribun Militaire d'Arnor
avatar

Nombre de messages : 2982
Age : 25
Localisation : Rhûdaur
Rôle : Vieux loup au service du Royaume du Nord

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan d'Arnor
- -: Quarante Ans
- -:

Lun 10 Sep 2007 - 18:48
L'homme qui sortit du chateau ne se distinguait pas specialement par son allure physique. Cependant lorsqu'il s'approcha du pont rejoignant les deux
rives, Forlong vit ses traits qui montraient la cruaute et l'egoisme.

L'homme dit avec une voix pleine de mepris et de haine:
-Seigneur Forlong? J'en ai jamais entendu parler...Chaque mendiant pourrait venir ici avec un etendard de Dol Amroth attache a son baton et pretendre etre le maitre de ces terres! Quant au Prince Berund...

Il s'arreta pendant un moment, un sourire de satisfaction apparaissant sur son visage.

J'ai entendu qu'il etait enterre avec deux poignards dans le dos...
Tant mieux! Ce vieillard aveugle n'etait jamais un bon Seigneur pour Dol Amroth. Il semait les disputes parmis les chevaliers avec ses mensonges et ses guerres inutiles. Il a recu ce qu'il meritait! Le Duc Athan, ca c'etait un Seigneur! Lui, il savait se trouver des allies puissants! Le Gondor n'est plus le maitre des Terres du Milieu. Aujourd'hui, c'est le Harad et la nouvelle generation des elfes qui vont changer l'histoire. Et Dol Amroth les aidera. J'ai des nombreux amis dans le senat...ils sauront qui choisir comme nouveau Prince. Mais vous n'aurez pas l'occasion de voir ce futur...

Le visage de Forlong se couvrit d'une paleur mortelle lorsqu'il entendit ces mots.
Mais avant qu'il ne puisse reagir, les hommes se trouvant de l'autre cote du fosse sortirent des arbalettes et viserent les chevaliers.
Forlong retourna son cheval, ses compagnons firent pareil, mais soudainment une dizaine de guerriers apparu sur leur seul chemin de fuite.
Forlong cria, en sortant Lunerill:
-Nous devons passer!
Il chargea sur les ennemis, son epee briliiante d'un bleu froid.



Membre des Orange Brothers aka The Good Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hasharin
Maître Assassin
avatar

Nombre de messages : 664
Age : 24
Localisation : Antre des Ombres
Rôle : Hîr-Dae au sein de la Guilde des Ombres, et maître assassin

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme d'Harad
- -: 39 étés
- -:

Lun 10 Sep 2007 - 20:01
Hasarin n'avait pas participé au combat du village, un ami elf a Forlong etait arrvié en soutient, et ils etaient allé a l'entrée du chateau et un homme en sortit et menaca avec ses hommes les 3 cavaliers. Forlong chargea la rangé d'hommes. Hasharin chargea son arbaletes et visa les autres arbaletriers sur la dizaine , 3 tombérent sous les carreaux de l'assassin, Celui-ci sortit une fiole, enduisit sa fleche de son arc avec et visa l'homme dui chateau et visa une jambe, la fleche vola en sofflant dans l'air et se planta dans sa cuisse, le poison contenu dans la fiole etait de l'Œil de Basilic . L'homme tomba au sol et se retrouva paralyser. IL encocha une nouvelle fleches et tira sur un homme qui etait pres a embrocher Forlong. Hasharin reprit l'arbalete et continua a tirer, un carreaux vint se planter dans le cou de la victime.
*Dans pas tres longtemps, on sera tous en train de siroter une biere dans le chateau avec forlong et ses amis.Mais avant on doit en finir avec ces foutus hommes* pensa l'assassin.
Hasharin sortit du sous bois recupéré son cheval l'enfourcha et partit a l'avant de Forlong avec son katana degainé. le combat continuait et etait plutot bien partit....


Les Ombres,Invité, attendent ta venue dans leurs repaires ici et . Tu trouveras ce dont tu as besoins...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/watch?v=4xjPODksI08
Forlong
Tribun Militaire d'Arnor
Tribun Militaire d'Arnor
avatar

Nombre de messages : 2982
Age : 25
Localisation : Rhûdaur
Rôle : Vieux loup au service du Royaume du Nord

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan d'Arnor
- -: Quarante Ans
- -:

Mar 11 Sep 2007 - 19:18
L'aide de Hasharin etait plus que bienvenue.
Trois des hommes qui bloquaient le chemin a Forlong et a ses compagnons tomberent transperces par les carreaux de l'assasin.
Les cavaliers reussirent a passer; lorsque Forlong regarda en arriere, il sourit avec satisfaction en voyant le traitre s'ecrouler.
A quatre ils galloperent vers le village,personne ne les suivait, les ennemis ne savaient pas quoi faire depuis que leur seigneur etait inconscient.

Lorsqu'ils arriverent au centre du village, Forlong descendit de son cheval et dit a Hasharin:
-Merci, tu nous a probablement sauve la vie.

Il sourit dangereusement lorsqu'il entendit que le maitre du chateau etait seulement paralyse pour quelques heures. Il se fera le plaisir de enfoncer Lunerill dans la poitrine du traitre des que une occasion se presentera.

Il se tourna vers les paysans et ses compagnons qui etaient assembles autour de lui, et dit:
-L'homme qui se dit Seigneur du Chateau Beauclair ne nous a pas accueilli tres...chaleureusement. Il ne cedera pas ces terres sans se battre.
Grace a notre ami Hasharin, il ne pourra plus donner des ordres pendant les heures qui suivent. Nous devons en profiter pour se preparer au combat.

Il regarda les paysans rassembles:
Hommes de Belfalas! Vous n'avez recus rien de bon de la part de celui qui se dit etre le maitre de ces terres! Il a vole vos recoltes et votre argent, et vous a traite comme des esclaves! Je vous promets que si vous vous joignez a moi, vous recevrez en retour tout ce qui vous a ete pris, et que vous serez liberes de toute taxe! M'aiderez vous a renverser l'usurpateur?!
Un cri de joie se fit entendre parmis les villageois rassembles sur la place.

Forlong se tourna vers ses compagnons, et dit d'une voix moins forte:
-Il y a dans le village environ 60 hommes prets a combattre.
Les ennemis au chateau sont au moins cinquante. Il nous faudra attaquer cette nuit...Vous avez des idees de tactique a adapter?



Membre des Orange Brothers aka The Good Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vayarë
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 173
Age : 22
Rôle : Forgeron elfe

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: Fin du 3ème âge
- -:

Mar 11 Sep 2007 - 20:55
Des hommes nous bloquèrent le passage mais un homme dont je ne connaissais le nom leur tira des carreaux d'arbalète et le barage des trois hommes fut à terre.Ensuite Forlong parla,j'approuvais ce qu'il disait,il nous posa ensuite une question.J'y repondis:

Un siège du château serais trop long,enfin pour le moment dîtes au villageois de prendre tout ce qui pourrais tuer:des gourdins,des marteaux,des fourches,des haches...Je leur fournirais plus tard à chacun une épée et un bouclier en fer.Il faudrais les prendre par surprise mais il y en a bien qui font une ronde pour surveiller les alentours,il va falloir jouer toutes nos cartes :la rapidité,l'efficacité et la discrétion.Je n'ai aucune autre suggestion à faire.

Je regardais ceux qui été mes amis et d'autres que je ne connaissais pas.

[HRPG:Désolé pour ce post très court,peu d'imagination]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hasharin
Maître Assassin
avatar

Nombre de messages : 664
Age : 24
Localisation : Antre des Ombres
Rôle : Hîr-Dae au sein de la Guilde des Ombres, et maître assassin

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme d'Harad
- -: 39 étés
- -:

Mer 12 Sep 2007 - 19:25
Hahsarin etait revenu au village accompagné de Forlong et l'entendit le remercier:
-Mon ami, pas besoin ed me remercier je n'en doute pas que tu aurais fait pareil. Leur "maître" du chateau est paralysé jusqu'à la mi-nuit un peu pres. Nous devons agir avant.
Il ecouta le veritable seigneur des ces terres parler a voix haute et dit pour la tactique:
-Nous devrions trouver un moyen d'amener un maximum d'homme dans le village et nous les prendrons par surprise sur la place du village qui sera cernée d'homme de barricades et de feu. Une fois la nous essaierons de les faire prisonnier.
Un cri de joie se fit entendre; un homme qui avait l'air de les connaitre cria au villageois:
-Ramener toute vos charettes, et tout ce qui peut etre emcombrants.Si quelqu'un a une idée qu'il aille voir ses hommes pour lui exposer son plan ( dit il en designant Hasharin forlong et tous...).
Le village etait en ebulition.


Les Ombres,Invité, attendent ta venue dans leurs repaires ici et . Tu trouveras ce dont tu as besoins...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/watch?v=4xjPODksI08
Forlong
Tribun Militaire d'Arnor
Tribun Militaire d'Arnor
avatar

Nombre de messages : 2982
Age : 25
Localisation : Rhûdaur
Rôle : Vieux loup au service du Royaume du Nord

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan d'Arnor
- -: Quarante Ans
- -:

Jeu 13 Sep 2007 - 19:24
L'idee de l'assasin etait bonne, les paysans motives.
Les villageois couraient dans tous les sens, sortant de leurs caves des fourches, haches de bucheron, epees rouilles, ou arcs a fleches utilises pour la chasse.
Quelques uns d'entre eux avaient meme retrouves des vieilles cotes de maille, probablement utilisees par leurs grands peres lors des combats pour Dol Amroth. Ceux qui ne recherchaient pas d'armes preparaient des barricades bloquant toutes les sorties de la place du village, a part celle qui menait vers le chateau. Forlong regarda les hommes rassembles attentivement:
Ce n'etait pas une armee proffessionnelle ni organisee. Mais les postures des hommes et leurs regards indiquaient que le sang de leurs ancetres, qui combattaient contre Sauron, coulait toujours dans leurs veines.
Les villageois etaient environ soixante. Chacun des compagnons de Forlong allait prendre commande de dix hommes.

Forlong reflechissait a une idee de provoquer les ennemis a sortir...

***
Soudain, le son d'un cor retentit du cote du chateau Beauclair.
Les portes du chateau etaient ouvertes, et remplies d'hommes.
Au moins une vingtaine de chevaliers en pleine armure a cheval parcourait le pont separant les deux rives du fosse.
A leur tete, un grand homme tres maigre avec des longs cheveux noirs.

***
-Cachez vous derriere les barricades!

cria Vimes. La place se deserta avant que les chevaliers du chateau n'arrivent sur place.

***
Le chevalier maigre et ses compagnons s'arreterent au milieu de la place.
Il cria:
-Villageois de Belfalas! Un groupe d'hommes se cache dans le village! Un groupe de traitres qui a ose tempter un attentat sur la vie de votre Seigneur. Heureusement celui ci est toujours en vie, mais pas...disponible...pour le moment! Villageois! Votre Seigneur vous pardonnera de s'etre tourne contre ses hommes lorsque ceux ci rassemblaient les impots, si vous nous dites ou se trouvent ces traitres!

***
Un silence mortel persistait sur la place. Seuls quelques henissements des chevaux derangaient ce calme avant la tempete.
-Vous l'aurez voulus...

dit l'homme avec un sourire mauvais.
Les chevaliers du chateau sortirent des torches et les enflammerent. Ils s'appreterent a les lancer sur les maisons en bois...

***
-Maintenaaaant!

cria Forlong en sortant de derriere la barricade et en se lancant vers les traitres. Les paysans sortaient de partout.
Un combat acharne commenca.
Mais est-ce que le courage seul peut affronter les chevaux et les armures?



Membre des Orange Brothers aka The Good Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gauvin
Lieutenant d'Arnor
Lieutenant d'Arnor
avatar

Nombre de messages : 148
Age : 24

~ GRIMOIRE ~
- -: homme
- -: 20 ans
- -:

Jeu 13 Sep 2007 - 19:37
Gauvin lui avait trouvé un cheval. Il amena à Forlong un cheval dès que Forlong cria maintenant. Ca il n'était pas digne d'un maître d'un siège de combattre à pied. Il était à cheval mais ne manquait pas de commander ses villageois. Il leur avait dit de se munir d'arcs et de flèches, alors que les autres villageois chargaient eux tiraient mais malheuresment ils n'étaient pas de bon tireurs. Les pertes dans le camp enemis fut petite. Les villageois arrivèrent au corps à corps avec les autres. Il montra à ses dix petits villageois des chevaux ceux-ci montèrent dessus comme des paysans. Ce qu'ils étaient. Gauvin prit sa lance et cria
-Pour Forlong, pour Dol Amrodth, pour le prince
Il pousa son cheval au galop suivi de ses villageois. Un était tombé de son cheval mais il reviendrait plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamoulting.superforum.fr/index.htm
Hasharin
Maître Assassin
avatar

Nombre de messages : 664
Age : 24
Localisation : Antre des Ombres
Rôle : Hîr-Dae au sein de la Guilde des Ombres, et maître assassin

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme d'Harad
- -: 39 étés
- -:

Jeu 13 Sep 2007 - 19:49
Au moment où Forlong cria, deux hommes amenerent une charrettes pour bloquer l'issu et sortirent des gourdins. Les cavaliers etaient cernés. Quelques archers tirerent depuis les fenetres des maisons, une fleche se planta dans un cheval et fit tomber son cavalier, deja 3 paysans etaient sur lui et il recut plusieurs coups de haches et de fourches. Un chevalier chargea Hasharin, celui-ci eut juste le temps d'eviter la lance acérée et de planté son katana sous le bras qui tenait la lance, l'homme cria et lacha son arme mais degaina son épée et revint a la charge, Hasharin prepara sa lance et le chevalier vint s'empaller dessus. Les villageois sous le commandement de l'Assassin etaient furieux, il arriverent a tuer un deuxieme cavalier, mais un villageois se fit tuer et un autre blesser assez gravement par un cheval terrifié. Hasharin vit Gauvin chargé a sa droite menant ses hommes comme il le devait. Un cavalier tomba a terre et son cheval lui broya les jambes en lui tombant dessus, il se retrouva decapité par un bucheron maniant la haches a la perfection.*tels un barbare* pensa Hasharin.
Umbre son faucon, fondit sur un chevalier et lui arracha un oeil, mais le faucon recut un coup de revers de la main du chevalier; ce qui mit l'assassin dans une rage intense et chargea au milieu des cavalier suivit d'un paysan avec une faux et d'un villageois armé d'une épée rouillé et d'un espece de bouclier en bois.
Ses camarades se debrouillait plutot bien...


Les Ombres,Invité, attendent ta venue dans leurs repaires ici et . Tu trouveras ce dont tu as besoins...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/watch?v=4xjPODksI08
Gebir
Seigneur de Pinnath Gelin - Earkano, Maître des Mers et des Semi-Eunuques
avatar

Nombre de messages : 297

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme
- -: 37 ans
- -:

Jeu 13 Sep 2007 - 22:04
Gebir se tenait prêt et se précipita d'une étroite ruelle suivit par les hommes sous son commandement.

Ils prirent deux chevaliers de côté qui ne pouvant bien frapper avec leur lance furent mis à terre aprés que les paysans eurent mis à terre les chevaux carapaçonnés.
Gebir planta sa lance dans la gorge de l'un deux et à trois pas de lui, il entendit une puissante hache fendre l'air et du sang giglait.

Gebir entendit soudain des bruits de sabots derriére lui. Il redoutat de se retourner mais un bruit d'un choc contre une armure le fit retourner.
Furian avait sauté sur le chevalier et l'avait plaquer sur le sol et lui assenait alors des puissants coups de poignards au niveau du haubert sans se soucier des puisant s coups de bras du cavalier.

Merci, petit.Tu viens de me sauver la vie, peu de personne peuvent en dire autant.

Prenez ses lances et faites tomber ses cavaliers.Il faut reduire leurs capacités à se déplacer.


L'oriflamme de Dol Amroth semblait redonner courage aux villageois.
Jamais il ne l'enlèverait tant qu'il serait au service de Dol Amroth.

Les villageois se précipitaient avec haine vers les cavaliers qui furent attérés par la furie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vayarë
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 173
Age : 22
Rôle : Forgeron elfe

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: Fin du 3ème âge
- -:

Ven 14 Sep 2007 - 14:19
J'avais dix villageois sous mes ordres,les ennemis étaient arrivé et je chargeais ainsi que mes soldats,ils n'étaient guêre armé:deux bouclier en bois,une épée de bronze,un poignard,une lance et les autres se battaient à la fourche et aux gourdins.

Les ennemis étaient là,c'était des cavaliers,les villageois chargèrent,les cavaliers firent de même,les cavaliers avaient des lances de cavalerie,les villageois atteignirent les cavaliers et quelques cavaliers furent desarçonnés,ils tombèrent au sol et les villageois leur tapa la tête avec des gourdins,les autres villageois qui étaient sous mes ordres embrochait les cavaliers avec des fourches mais deux de mes villageois tombèrent sous les coups d'épées,les cavaliers étant tomber les villageois prirent leurs armes et prirent des casques,je tuais toujours des cavaliers,ils ne succombaient pas à mes coups,mon épes décimait les cavaliers.Trois cavaliers descendirent de leurs monturent et se dirigèrent vers moi,je decsendit de mon cheval et épée en avant je leur foncai dessus,je reconnus alors deux sbires et un membre plus important dans cette troupe d'assaillant.Le premier des sbires fondus sur moi il se prit mon épée dans le ventre,il tomba crachant du sang par la bouche.Le deuxième sbire courut vers moi mais lui était armé d'un trident et il voulut m'embrochai,alors je sortit rapidement ma dague,j'esquiva son coup et me mit rapidement dans son dos pour lui enfoncai ma dague dans la colonne,il tomba mais il restait encore leur chef,je rangea ma dague et mon épée et prit le trident du mort,il tenait une épée,il essaya de me trancher la tête avec mais je bloqua le coup avec le trident,il retira son épée et j'en profitai pour lui enfoncai le trident mais il sauta sur le côté,cet ennemis était coriace,je ne l'aurai pas si facilement...Il essaya à plusieurs reprise de m'enfoncai son épée mais j'arriva enfin à lui donner un coup de trident,il était embroché,je le laissa tombai au sol avec le trident d'incurvé.Je rejoignis les 8 villageois qui était sous mes ordres,il y avait un des villageois qui se débrouillait plutôt bien,il était déjà à son cinquième ennemis tué.Je m'approchais de lui et sortit mon épée,un ennemi était dans son dos,je lui trancha la tête.

Tu te débrouille plutôt bien.
C'est normal,j'ai fait quelques années dans l'armée de Dol Amroth.
D'accord,continue comme celà.

Je m'éloignai de l'homme et continua de tuer des hommes....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gebir
Seigneur de Pinnath Gelin - Earkano, Maître des Mers et des Semi-Eunuques
avatar

Nombre de messages : 297

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme
- -: 37 ans
- -:

Ven 14 Sep 2007 - 16:29
La bataille semblait fini, les derniers chevaliers jétés de leurs destriers quand un bruit d'une longue cavalcade derriére eux.
Des bruits de sabots frappant la terre battu,des chevaux lourds et puissants.

Une quinzaine de soldats arrivvèrent à l'entée du village et l'un d'entre eux écarta la charette aprés avoir descendu de son cheval.

Les chevaliers en armure s'avançèrent au galop vers les habitants et le groupe de combattant.Ils semblait protéger quelquun au centre de la formation.

La plupart des paysans se précipitèrent dans les maisons devant les nouveaux arrivants qui allaient caussésd de nouveaux combats d'aprés eux.

Qui êtes vous à combattre des hommes en armes?

Gebir s'avança en avant la lance levé montrant fiérement l'étendart de Dol Amroth.

Nous sommes des chevaliers de Dol Amroth fidéle au Prince Berund et ce domaine qu'un homme a volé appartient à Forlong Neldoreth d'Arnor, seigneur de Dol Amroth.


Je suis désolée, nous sommes des chevaliers de Brethil et la mort du Prince ayant été révélé nous sommes venu recherché sa dépouille qui se trouve ici avec celle de son renard.Nous l'emmenons à Minas Tirith car une nouvelle révolte gronde à la cité du cygne.Des troupes venant du Harad ont bientôt atteint Minas Tirith.Des paysans nous l'ont dit.



Nous vous accompagnerons jusqu'à Minas Tirith aprés avoir réglé notre probléme.


Forlong nous devons aller voir ce qu'il se passe au château et en finir une bonne fois pour toute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vayarë
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 173
Age : 22
Rôle : Forgeron elfe

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: Fin du 3ème âge
- -:

Ven 14 Sep 2007 - 17:00
Les ennemis étant tous mort ,nous entendîmes des bruits de sabots,des chevaliers arrivèrent et Gebir leur parla...Il était grand temps d'aller au château et de faire sortir ces vermines.Je regardai les chevaliers et leur dit:

Bonjour,alors ceci est vrai,Berund a rejoins l'autre monde...comment ceci est-il arriver?

Il a été assassiné par on-ne-sait-qui.

*Ces pourritures le paieront....*

Je me tournais vers les maisons ou c'était caché la plupart des villageois.

Ecoutez moi.Notre bon prince a été assassiné,ces pourritures le paieront!Récupérez autant d'armes et armure que vous le pouvez sur les hommes mort!Nous les ferons sortir du chateau à coup de gourdins et d'épées,c'est le moment de faire honneur à vos ancêtres!

Les paysans sortirent et allèrent fouiller les corps,récupérant ce qu'il pouvait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Forlong
Tribun Militaire d'Arnor
Tribun Militaire d'Arnor
avatar

Nombre de messages : 2982
Age : 25
Localisation : Rhûdaur
Rôle : Vieux loup au service du Royaume du Nord

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan d'Arnor
- -: Quarante Ans
- -:

Ven 14 Sep 2007 - 18:41
Forlong combattait les chevaliers a l'aide des villageois. Les ennemis etaient mieux entraines et mieux armes, mais dans cette situation specifique, leur equipement les genait plus que les aidait.
Ils n'avaient pas la possibilite d'effectuer une charge sur cette petite place, et leurs armures lourdes les empechaient de combattre rapidement.
Forlong sauta sur son cheval que lui donna Gauvin, et chargea sur les ennemis.
Il choisit immediatement sa cible: Le grand homme maigre qui commandait les chevaliers. Meme si cet homme etait corrompu, il etait aussi un Chevalier de Dol Amroth, un noble Seigneur de Guerre, entraine au combat depuis l'enfance.

***
Le chevalier felon ravageait les paysans qui osaient l'affronter.
Sa longue epee couverte de sang brillait sous les rayons du soleil. Il portait un plastron noir et par dessus une tunique avec un embleme represantant un loup noir. Il sourit froidement en voyant Forlong, et chargea. Ses longs cheveux noirs volaient dans l'air...

***
Forlong ravageait les chevaliers qui osaient affronter sa colere.
Sa longue epee, Lunerill, brillait comme une flamme bleue.
Il portait une chemise noire avec un embleme representant un cygne blanc.
Il sourit froidement en voyant le Seigneur ennemi, et chargea.
Ses longs cheveux blancs volaient dans l'air...

***
Le choc. Deux lames s'unissent pendant un instant, puis se separent et frappent a nouveau.

***
Le cheval de Forlong continue a galloper pendant encore un moment.
L'epee de son adversaire a coupee la manche de sa chemise et a laissee une longue blessure sur son bras gauche. Des gouttes de sang tombent par terre. Le Seigneur de Dol Amroth descend de son cheval, le visage pale.

***
Le cheval du Seigneur felon continue a galloper pendant encore un moment.
L'epee de son adversaire avait coupee sa tunique juste au dessus du plastron et laissee une longue blessure sur son torse. Un jet de sang coule par terre. Le chevalier traitre s'ecroule par terre, le visage mortellement pale.

***
La bataille etait presque finie, lorsque plus de quinze cavaliers entrerent sur la place. Forlong avait reconnu parmis eux deux personnes: le chevalier de Brethil Mandorallen, aux cotes duquel il avait combattu lors de la bataille contre Maeglin, ainsi que son ecuyer, Bannor, qu'il avait pour la derniere fois vu a Dol Amroth.
Il ecouta attentivement l'histoire des chevaliers; Dol Amroth subissait une periode de chaos, le senat se disputait sans arret, tous les jours on retrouvait des victimes des duels ou assasinats. Les chevaliers fideles au Prince quitterent pour le moment Dol Amroth par petits groupes, craignant les attentats de leurs ennemis politiques.

Forlong dit aux gens assembles:
-Debarassons nous de ces traitres qui habitent dans le chateau!
Il faudra utiliser une ruse pour ouvrir les portes. On peut enfiler les armures des ennemis, et faire semblant de conduire des prisonniers. Les gardes ouvriront la porte, en nous prenant pour des allies.




Membre des Orange Brothers aka The Good Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gebir
Seigneur de Pinnath Gelin - Earkano, Maître des Mers et des Semi-Eunuques
avatar

Nombre de messages : 297

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme
- -: 37 ans
- -:

Sam 15 Sep 2007 - 0:58
Gebir revenait de déposer le Prince dans une des maisons de villageois quand il vut certains chevaliers endossés les armures.

Six d'entre eux excorteraient les "prisonniers". Plusieurs armures étaient abimées ou tachées par le sang.

Gebir dit à l'un des chevaliers de mettre du sang sur son bras pour que cela paraissent plus réel.
Certains mettaient de la terre. Les deux chevaux carapaçonnés restant furent attrapés et deux chevaliers montèrent les destriers de guerre.

Forlong, Gebir, Gauvin et Hasharin avaient les mains à ce qu'il semblait attacher mais ce n'était pas la vérité.Il suffissait aux quatres hommes de tirer sur une ficelle à l'intérieur de leurs mains pour les libérer.
Chacun avait récupéraient une ou plusieurs dagues et les avaient cachés.

Les deux cavaliers pointérent leur lance sur les prisonniers qui avançèrent le pas lourd essayant de prendre la mine la plus déconfite.

Les armes des vaincus furent portés par un chevaliers et un autre portait la lance et l'épée de Gebir.Ce dernier jouait avec la lame en mithril cherchant un défauld.

Les gardes voyant revenir les soldats avec des prisonniers ouvrirent les portes bien grand et demandèrent un peu content :

Belle prise les gars, où sont les autres?


Mandorallen prit un voix haché pour cacher son accent étranger.

Ils f..ont l'serment à ces cul te....rreux.Ils arrivent avec les paysans qui les ont aidés. dit-il en désignant Les prisonniers.

Le plus proche qui s'averait être Gebir cracha au visage du chevalier de Brethil qui répondit par un puissant coup de poing dans le ventre(tout du moins en apparance).
Les gardes les laissèrent passer désignant un porte en haut de l'escalier.Tous soupçons écarté, ils passèrent dans le hall et n'apercevant personne, les deux gardes furent abattu et mis dans un coin.

Forlong, Gebir, Gauvain et Hasharin récuperèrent leurs armes et montérent à l'étage avec Mandorallen et un autre de Brethil.
Les autres restèrent à la porte et à l'escalier pour prévoir une éventuelle fuite.

La lumière croissante et décroissante d'un feu apparaissait sous la porte.

Le second chevalier de Brethil ouvrit brusquement la porte.Les cinq autres se précipitèrent à l'intérieur là où un homme à peine conscient examina attéré les nouveaux venus.

A moi, mes gardes.Soldats, je suis attaqué.



Cela ne sert à rien, vous n'avez plus de gardes.
Vos juges sont arrivés et vous allez répondre à leurs questions MAINTENANT.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Forlong
Tribun Militaire d'Arnor
Tribun Militaire d'Arnor
avatar

Nombre de messages : 2982
Age : 25
Localisation : Rhûdaur
Rôle : Vieux loup au service du Royaume du Nord

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan d'Arnor
- -: Quarante Ans
- -:

Sam 15 Sep 2007 - 20:01
Les deux gardes furent assommes rapidement, et Forlong se precipita dans la chambre du maitre du chateau.
Le traitre etait couche sur le lit, son visage se couvrit de paleur lorsque les hommes entrerent dans la piece.
Forlong dit:
-Tes hommes sont morts ou prisonniers. Tu es un traitre et tu ne merites pas ton titre de Seigneur de Dol Amroth! Tu seras amene a Minas Tirith et juge par le Roi Mephisto! Emmenez-le!

Deux chevaliers de Dol Amroth prirent le Seigneur felon sous les bras et sortirent de la piece.

Une chose intriguait Forlong; ou etaient les autres gardes?
Il sortit de la piece et se dirigea vers la Grande Salle du chateau.
Des armures et des peintures etaient pendues sur les murs, une longue table et des chaises gravees se trouvaient au milieu de la piece.
Mais il n'y avait toujours personne.
Le Seigneur de Dol Amroth remonta l'escalier qui menait vers la cuisine.
Il ouvrit la porte et s'arreta, surpris:
Pres du mur se trouvait une dizaine de gardes ligotes et desarmes.
Autour d'eux, une vingtaine de serviteurs du chateau assembles autour d'un grand homme d'une cinquentaine d'annees.
Forlong dit aux hommes rassembles:
-Je vois que vous avez fait un bon travail...Je suis Forlong Neldoreth du Arnor, Seigneur de Dol Amroth et le veritable maitre de ce chateau.
Mais qui etes vous?

L'homme repondit:
-Je suis Mhoram, et je dirige les serviteurs du chateau de Beauclair.
Je servais le vieux maitre du chateau et son fils, qui sont morts, tues pendant une guerre il y a cinq ans. Depuis, j'ai ete oblige de servir cette ordure qui servait le Duc Athan. Il y a quelques jours, j'ai entendu parler de votre arrivee. J'ai decide de mener une revolte contre ces traitres.
-Je vous remercie, Mhoram. Grace a votre aide, le traitre est maintenant prisonnier.
Tous les prisonniers furent ammenes aux caves du chateau, puis tout le monde se rassembla sur la Grande Place du village.
Forlong prit la parole:
-Villageois de Belfalas! Grace a votre aide nous avons reussis a nous debarasser de ces traitres! Je vais tenir mes promesses! Vous etes maintenant liberes de toute taxe, et vous pouvez reprendre dans le chateau tout ce qui vous a ete pris! Un coffre avec 3000 pieces d'or a ete trouve dans la chambre du usurpateur, cet argent sera partage parmis vous!
Moi et mes compagnons partons vers Minas Tirith, ou le traitre sera juge.
Pendant mon absence, Mhoram sera mon intendant et s'occupera du chateau et du village! Vivez en paix, hommes du Belfalas!


Sur ces mots, Forlong sauta sur son cheval, et partit vers Minas Tirith, suivi par ses amis et le prisonnier.



Membre des Orange Brothers aka The Good Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gauvin
Lieutenant d'Arnor
Lieutenant d'Arnor
avatar

Nombre de messages : 148
Age : 24

~ GRIMOIRE ~
- -: homme
- -: 20 ans
- -:

Lun 17 Sep 2007 - 18:37
Comme d'habitude les paroles de Forlong étaient réfléchies et bien choisies. Il avait l'habitde de gagner le respect des autres si quelqu'un devrait un jour faire un révolte Forlong serait la meilleur. Et comme à son habitude Gauvin serait à ses cotés sauf si la mort l'emportait.

Quand Forlong annonça que chaque villageois recevrait 3000 pièces d'or. Gauvin poussa uin cri de joie, ce n'était pas un avantage mais quand quelqu'un poussait un cri là généralement les autres suivaient et ça faisait plus gorieux. Ca au moins Gauvin savait faire... Quand il annonça qu'ils partaient pour Mias-Thirith il sauta son son cheval et partit en fesant un petit signe d'adieu à ses villageois guerriers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamoulting.superforum.fr/index.htm
Hasharin
Maître Assassin
avatar

Nombre de messages : 664
Age : 24
Localisation : Antre des Ombres
Rôle : Hîr-Dae au sein de la Guilde des Ombres, et maître assassin

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme d'Harad
- -: 39 étés
- -:

Lun 17 Sep 2007 - 20:42
Le felon etait encore un peu sous l'effet du poison quand il rentrerent dans la salle et il essaya de se debattre mais sans resulat. Il fut emené, sur un cheval il etait ligoté. Hsharin avait suivit Forlong d ecouvrant les gardes prisonniers par les servants. Il etait tres étonné. Hasharin regagné le village reprit son armement, il avait perdu un de ses poignard en combatant les chevaliers, il se dit que ce n'etait pas grave. Il enfourcha Hanor et partit en direction de Minas Tirith avec ses amis et leur prisonnier. Leur route devrait se derouler sans incident et assez rapidement.
- Forlong,Comptez vous retounré d'ici peu dans votre demeure, mais sans aventures juste pour la decouverte et le repos?
L'assassin admirait le chateau en contre-bas.


Les Ombres,Invité, attendent ta venue dans leurs repaires ici et . Tu trouveras ce dont tu as besoins...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/watch?v=4xjPODksI08
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le chateau Beauclair
» Battaille du chateau de merac
» Le chateau de sedan
» chateau d'or d'édoras
» chateau a roulette ??????

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Les Terres du Milieu - :: Autres Contrées :: La Baie de Belfalas-
Sauter vers: