Seul et perdu...

Aller en bas 
Amadeo du Rohan
Lieutenant de régiment Rohirrim
Lieutenant de régiment Rohirrim
avatar

Nombre de messages : 264
Age : 22
Localisation : Aldburg ~ Rohan
Rôle : Rôdeur - Lieutenant de la Cohorte de l'Est

~ GRIMOIRE ~
- -: Demi-Elfe
- -: 40
- -:

Ven 16 Oct 2009 - 17:53
J'ouvris lentement les lieux. J'ai l'impressions que tous mes os ont brisés, je souffre atrocément. J'ai de la chance d'être encore vivant, de combien suis-je tombé ? 20m ? 50m ? 100m ? En tout cas, ça fait mal.
J'ai tous laissé au campement. Mon carquois, Braandäl, mes cartes, la nourriture, ma couverture,...
Je tente de me relever, mais j'ai tellement mal...comme si à chaque seconde, un scie ma taillait en deux. Je tente pour la quatrième fois de me relever, et cette fois-ci j'y arrive. Je reste assis, appuyé sur un pierre glaciale, et constate l'étendue des dégats...
J'ai un grand combre d'entailles et de traces de coup. Ma jambe droite est immaculée de sang rouge et noir, curieux mélange de mon sang et de celui de mon adversaire, dont son corps gît sans vie à quelques mètres de moi. Je prend un bâton de bois massif pour m'en servire comme une béquille. Je me redresse, criant de douleur.
Ma main droite doit être cassé, car elle me fait très mal au moindre geste, et mon bras auquel le ouarg s'était aggripé est ouvert de toute sa partie avant, laissant apparaître un ensemble pas très jolis de tendons, de muscles et de veines. Je regarde la montagne de laquelle je suis tombé. Sûrement une bonne trentaine de mètres.
Et maintenant ? Je fais quoi ?
Je pense que je viens de tomber depuis Vâlä, donc je dois me diriger ves le nord, vers la vallée au fond de laquelle se trouve Calyad.
Avec un peu de chance, mes amis me rejoindront là-bas.
Je me mets donc en route, m'appuyant d'un bras faible sur ma béquille,, et m'aidant de l'autre pour prendre appuie sur les rochers.


Dernière édition par Amadeo du Rohan le Ven 16 Oct 2009 - 18:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amadeo du Rohan
Lieutenant de régiment Rohirrim
Lieutenant de régiment Rohirrim
avatar

Nombre de messages : 264
Age : 22
Localisation : Aldburg ~ Rohan
Rôle : Rôdeur - Lieutenant de la Cohorte de l'Est

~ GRIMOIRE ~
- -: Demi-Elfe
- -: 40
- -:

Ven 16 Oct 2009 - 18:04
Le soir est tombé. Je marche à vitesse réduite à cause de ma jambe, et du froid qui s'installe peu à peu. Alors que je viens de contourner un gros rocher, je vois au loin un ensemble de petites lumières jaunes...

Cayad.

Je crie de joie et avance le plus vite possible vers le village. Celui-ci est composé de seulement une petite vingtaine de maisons. Il y a aussi une petite chapelle, une écurie en piteux état et des champs agricoles ravagés. Il n'y a personne dans les rues, mis à part deux chiens qui grognent lorsque je passe à côté d'eux. Au fond de l'allée centrale du village se trouve une vieille maison. Je toque, mais personne de répond. J'attend une dizaine deminutes puis fais demi-tour, en esperant trouver une personne plus aimable. Un homme sors alors d'un maison. Il est haut et fort, et il possède une barbe touffue qui recouvre une grande partie de son visage.

"Hep l'ami, que fais-tu ici, tout seul dans ce froid mordant ? Viens, je t'offre l'hospitalité ! tu tombes à pic, ma femme vient de finir de préparer la soupe !"Je suis Cratl, le patriarche de ce village. Allez, viens !"

J'accepte volontier son invitation puis rentre dans le petit chalet.



Cratl le chef du vilage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amadeo du Rohan
Lieutenant de régiment Rohirrim
Lieutenant de régiment Rohirrim
avatar

Nombre de messages : 264
Age : 22
Localisation : Aldburg ~ Rohan
Rôle : Rôdeur - Lieutenant de la Cohorte de l'Est

~ GRIMOIRE ~
- -: Demi-Elfe
- -: 40
- -:

Ven 16 Oct 2009 - 18:49
La chaleur de la demeure me fit frissonner de plaisir. Que c'étais bon, ce feu ouvert et ce tapis de laine ! Cratl me proposa d'enlever mes bottes, ce que je fis. Le contact des pieds nus sur la laine tiède était des plus agrébles ! L'homme me tendis un bol de soupe puis s'assis à côté de moi, fasse aux flammes qui éclairaient nos deux visages.

"Alors, raconte-moi ! tu es un bien curieux personnage, tu es couvert de blessures graves, tu es seul et tu n'as pas d'arme avec toi mis à part un formidable arc elfique sans flèches !"

il faut dire que vu sous cet angle, je devais vraiment être un drôle de type, c'est sûr !

"Et bien, je suis tomber d'une falaise. Mes amis nous rejoindrons peut-être, j'avais une épée mais je l'ai perdue, et mon carquois est rester avec mes amis. Je suis donc seul, mais je ne suis pas ici par hasard. Je viens de Fornost, et je dois rencontrer l'ermit de votre village afin qu'il me traduise ceci !"

Et je lui tendis le parchemin. Il le prit, tenta de lire puis fronça les sourcils.

[color:ce2a=red]"La langue noire...peu savent traduire ceci, mais comment sais-tu que notre ermite le peut ?"


"Longue histoire...puis-je le voir ce soir ?"

"Bien sûr, vient, enfile tes bottes et suis moi !"

Je m'executa, le chef du village se couvrit d'une épaisse veste en peau de buffle pui sortit et se protégeant bien la figure.
La nuit était tombée, et une tempête ed neige s'abbatait sur le petit village.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amadeo du Rohan
Lieutenant de régiment Rohirrim
Lieutenant de régiment Rohirrim
avatar

Nombre de messages : 264
Age : 22
Localisation : Aldburg ~ Rohan
Rôle : Rôdeur - Lieutenant de la Cohorte de l'Est

~ GRIMOIRE ~
- -: Demi-Elfe
- -: 40
- -:

Lun 19 Oct 2009 - 16:09
La neige eut tôt fait de nous transformé en "homme blanc". On marcha quelques minutes puis on arriva enfin devant la demeure de l'ermite.
Cratl toqua à la porte d'un main ferme. On attendis plusieurs minutes , mais rien. Le guerrier me regarda d'un air fatigué puis déclara :

"Je m'en doutais, il adore partir à la recherche de champignons mortels lorsqu'il y a des tempêtes. Il en a sûrement pour toute la nuit. Bon, alors on rentre et je te ferai un bonne tisane."

"Et mes amis ? Je ne vais pas les laisser pourrir dans le froid ?"

"Dis-moi un peu, tes amis, c'est quoi ? Des unijambistes ? Des croquettes de combat ou des limaçons fragiles ?"

"Ni l'un ni l'autre."

"Alors ils seront se débrouiller ! Viens donc te réchauffer, tes petits copains te rejoingeront demain ou au pire après demain."

Je me laissa emmener et lorsqu'on fût chez lui, on bu une délicieuse tisane à l'arôme de noisette et de cerises. Tout simplement splendide...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aziel Darkspire
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 65
Age : 23
Localisation : Arnor
Rôle : Rodeur du Nord

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunedain
- -: 37 ans
- -:

Lun 19 Oct 2009 - 20:11
Idrick accrocha solidement la corde à un appui et commença à descendre. Une fois descendu,il se rendit compte d'une chose:

"Les amis,il y a des traces de pas,que j'estime appartenir à un humanoïde,mais elles se déplacent,comme si il avait continué à marcher.En plus,il ne fait pas très chaud,alors je me demande bien ou il est parti à moitié congelé..."

Idrick laissa la corde par terre et commença à s'avancer dans le précipice,prêtant attention au moindre bruit,au moindre murmure,à la moindre image qui lui indiquerait quelque indice ou quelque danger sur les alentours...




[Edit Lau'] Rappel règlement : Pour garantir la qualité du forum, dix lignes minimum sont demandées dans tous vos Rp.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amadeo du Rohan
Lieutenant de régiment Rohirrim
Lieutenant de régiment Rohirrim
avatar

Nombre de messages : 264
Age : 22
Localisation : Aldburg ~ Rohan
Rôle : Rôdeur - Lieutenant de la Cohorte de l'Est

~ GRIMOIRE ~
- -: Demi-Elfe
- -: 40
- -:

Mar 20 Oct 2009 - 13:25
Bien que l'odeur et le goût de l'infusion me plaisait beaucoup, il n'arrivait pas à me libérer de l'anxiété qui me rongeait par rapport à mes amis. Il faisait tout à fait noir depuis une bonne heure, et toujours pas de nouvelle.
Je jetais souvent des petits regards par la fenêtre, et je sursautais au moindre bruit, esperant que ce soit eux...mais hélas non.
Cratl dû voir à mon visage pâle et inquiet que je me faisait un sang d'encre. Il toussa puis se pencha en avant.

"Tu sais, bien que j'éspere de tout coeur qu'ils soient en vie, ils auront de la chance si ils arrivent jusqu'ici. Je ne vous pas te rendre encore plus inquiet que ce que tu es pour le moment, mais dehors à cette heure-ci, il y a un froid mordant, une tempête glaciale, des ouargs affamés, des gobelins, des rôdeurs qui ont mal tourné...enfin bref. Je leur donne encore une heure, après quoi nous irons nous coucher. Tu auras besoin de force demain, car il faut parfois être bien concentré pour comprendre ce que radote le vieil ermite."

il laissa s'échapper un petit rire et je ne pu m'empêcher de sourire.
Il se remit confortablement au fond de son fauteuil puis me fixa de son regard interrogateur.

"Ces blessures que tu as...ça me chipote depuis tout à l'heure. On dirait que tu as une morsure au bras gauche et que tu as en même temps des blessures de chute. Qu'est ce qui s'est passé exactement ?

"Et bien c'est simple vous allez voir : j'ai fais une chute avc un ouarg."

L'homme, dans un premier temps étonné, haussa les sourcil puis, mécontent de son manque de perspicacité, il les fronça.
Ils se remit à touiller son thé et je retourna dans mes pensées, mais cette fois-ci c'était à l'ermite que je songeais...
Je suis impatient de le rencontre, ce type-là !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aziel Darkspire
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 65
Age : 23
Localisation : Arnor
Rôle : Rodeur du Nord

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunedain
- -: 37 ans
- -:

Mer 21 Oct 2009 - 16:12
"Amadeo!Amadeo!Ou es-tu?"

Pas un bruit.Ou étais donc passé ce jeune imbécile?Cela faisait maintenant 1 heure qu'ils le cherchaient et pas un bruit,pas une seule petite indication sur ce qui lui était arrivé.

"Amadeo!Amadeo!Réponds,nous devons repartir à tout prix,on doit trouver le vieux!Vite!Nous n'avons plus beaucoup de temps!"

Rien.Idrick s'accroupit,étant à l'affut du moindre bruit,du moindre indice qui lui permettrait de savoir quelque chose sur le lieu ou pourrait se trouver Amadeo.Le temps leur était compté,il le savait.Il avait entendu des histoires selon lesquelles Angmar était dangereuse,et il ne souhaitait pas rester plus longtemps que nécessaire pour le découvrir...
Il se releva et s'avança vers le Nord,tout en faisant signe aux autres de le suivre en silence...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amadeo du Rohan
Lieutenant de régiment Rohirrim
Lieutenant de régiment Rohirrim
avatar

Nombre de messages : 264
Age : 22
Localisation : Aldburg ~ Rohan
Rôle : Rôdeur - Lieutenant de la Cohorte de l'Est

~ GRIMOIRE ~
- -: Demi-Elfe
- -: 40
- -:

Jeu 22 Oct 2009 - 16:01
Cette fois, j'en ai marre ! Je ne laisse pas mes amis me chercher dans le noir et dans le froid. Le chef du village essaye de m'en empêcher mais rien n'y fait. J'enfile ma cape de rôdeur, je lui emprunte une grosse fourrure ainsi que trois autres que je place sur mon épaule pour les donner à mes amis. Cratl, résigné, se prépare aussi, prend une lanterne et sort avec moi.
Nous marchons de longues minutes.
Au début, j'essaye de crier mais même si ils étaient à deux mètres, ils ne m'entendraient pas ! Le vent est si fort qu'il couvre tout son à part le sien.
On se dirige vers l'endroit où j'avais atterrit après ma chute quelques heures plus tôt. Je retrouve sous la neige un bout de une de mes béquilles que j'avais en effet cassé alors que j'avais glissé sur une pierre gelée.
Nous continuons la marche, lentement et en restant bien l'un à côté de l'autre, car se serait un désastre si l'un de nous venait à disparaître.
Bien que je sais que ça ne sert absolument à rien, je me remet à crier les noms de mes compagnons perdus.
Je commence à désespéré, et tout comte fait je suis content que Cratl m'a accompagner, car je ne suis pas sûr que je serais capable de retrouver mon chemin seul.
C'est alors que, au milieu de la tempête, j'aperçois peu à peu trois silhouettes qui se dessinent.
Ils sont là !

"Hého ! Les amis ! Par ici ! Hého !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aziel Darkspire
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 65
Age : 23
Localisation : Arnor
Rôle : Rodeur du Nord

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunedain
- -: 37 ans
- -:

Jeu 22 Oct 2009 - 19:57
Aziel s'arrêta sur place et se raidit, prêt à toute éventualité.
Tout en faisant signe aux autres discrètement de ne pas se laisser avoir, il tendit sa main dans son dos et sortit son arc et décocha une flèche qu'il banda.


"Qui est là? Qui êtes-vous? Restez immobile et ne faites aucun geste brusque, je n'hésiterais en aucun cas à vous abattre comme des chiens! Les mains au dessus de la tête, retournez-vous, et vite!"


Aziel resta immobile,prêt à lancer sa flèche, espérant de tout son cœur qu'ils n'étaient pas des hallucinations ou des ennemis déguisés...

"Azebar, jeune mage, restez sur vos gardes, on ne sait jamais sur quoi on peut tomber dans ces terres misérables..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amadeo du Rohan
Lieutenant de régiment Rohirrim
Lieutenant de régiment Rohirrim
avatar

Nombre de messages : 264
Age : 22
Localisation : Aldburg ~ Rohan
Rôle : Rôdeur - Lieutenant de la Cohorte de l'Est

~ GRIMOIRE ~
- -: Demi-Elfe
- -: 40
- -:

Ven 23 Oct 2009 - 13:07
"Un bon accueil pour un amis qui vous recherche au péril de sa vie..." remarquais-je alors que je m'approchais un peu plus des silhouettes, qui a présent ne gardaient plus aucun doute : c'est bien mes trois amis.

Je lui cria que c'étais moi, et qu'il devais cesser de sortir son arc toutes les minutes et pour n'importe quoi.
Cratl se présenta et ensuite on retourna tous, en faisant bien garde que personne ne s'égare.

Bien qu'on était content de s'être retrouvé, personne ne parlait car le froid était tel qu'il assombrissait de sa main gelée toute les joies et les bonheurs que nous pouvions connaitre des ces contrées.
Et dire que le vieil ermite faisait de la cueillette par le temps qu'il fait, il doit vraiment être fou !

Je vois déjà sa tête d'ici, il doit avoir une tête de corbeau-zombie avec des orbites creuses à la place des yeux !
Non mais, en plus vous vous rendez-comte qu'il fait ça comme passe temps ?

C'est ainsi que je faisait un petit débat intérieur autour d'un feu de camp imaginaire afin de penser à autre chose que à l'Angmar.
En vingt minutes, beaucoup plus vite que pour l'aller donc, on avait rejoint le petit village de Calyad.

Cratl nous conduit jusqu'à sa noble demeure où il refit vite trois tisanes en vitesse, tandis que ceux qu'on venait de sauver des griffes des ces monts entraient petit à petit dans la lueur des chandelles du salon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aziel Darkspire
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 65
Age : 23
Localisation : Arnor
Rôle : Rodeur du Nord

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunedain
- -: 37 ans
- -:

Sam 24 Oct 2009 - 10:34
"Ou sommes-nous,Amadeo? Et qui es ce type,Cratl, c'est ça? Vas-tu nous expliquer ce qui se passe?"

Aziel restait sur ses gardes,il ne faisait confiance à aucune personne présente dans cette pièce, c'était ainsi qu'il avait réussi à survivre toutes ces années, en restant sur le qui-vive; et ça n'allait pas changer maintenant...

"Je voudrais aussi savoir comment tu as fait pour t'en sortir après le plongeon que tu as fait? Et,bon dieu, que faisons-nous là?"

Aziel se reprit. Il devait se calmer, ça n'était pas ainsi qu'il se comportait d'habitude, alors pourquoi se relâchait-il ainsi? Résigné, il alla s'asseoir sur une chaise et ne bougea plus, perdu dans ses pensées.
Adariel... Si belle, et si fragile à la fois, ce qui ne faisait que la rendre plus belle à ses yeux... Hélas, rien ne pourrait les réunir à nouveau, son père y avait veillé... il résista à la tentation de s'abandonner au chagrin. S'il continuait à se battre,c'était pour elle, alors il ne devait pas fléchir maintenant, pas après toutes ces années!
Il attendit donc qu'on daigne lui répondre,tout en sortant sa pipe de voyage et en commençant à fumer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amadeo du Rohan
Lieutenant de régiment Rohirrim
Lieutenant de régiment Rohirrim
avatar

Nombre de messages : 264
Age : 22
Localisation : Aldburg ~ Rohan
Rôle : Rôdeur - Lieutenant de la Cohorte de l'Est

~ GRIMOIRE ~
- -: Demi-Elfe
- -: 40
- -:

Sam 24 Oct 2009 - 22:05
Le rôdeur était bien trop stressé.
Il ne faisait apparemment pas confiance en Cratl qui avait pourtant si gentillement accepté de nous héberger. Sans lui, nous serions dans le froid.
Je lui tendis sa tisane à l'arôme de cerise puis répondit :

"Et bien déjà, je ne sais pas moi-même comment j'ai survécu à la chute. J'ai eu la grande chance d'attérir entre les gros rochers et voilà. C'est ainsi, et j'en remercie le bon Dieu !"

Ensuite je croqua dans un bout de pain dans lequel était mit un tendre bout de porc salé. Après avoir avalé ma bouchée, je lui dit :

"Ne sois pas si stressé, ce type est un gars bien. C'est le chef du village de Calyad, et c'est dans ce village que nous trouverons l'ermite. J'aurais voulu le rencontrer aujourd'hui afin que l'on puisse repartir dès demain, mais ce n'était pas possible : le vieillard était partit à la chasse...aux champignons !"

Alors que je finissait d'achever ma phrase, Cratl remettait une bûche sur le feu puis se redressa en gémissant et dit :

"Mon dos, et bien je n'ai plus toute ma jeunesse ! N'ayez crainte, vous êtes en sécurité ici ! vous dormirez à l'étage, tous dans la même pièce, nous avons une chambre d'hôte pour 2 personnes, mais il suffit de rajouter 2 matelas en plus et le tour est joué !"

Sur ce, il monta à l'étage, sûrement pour y préparer les couettes. Je regarda le rôdeur qui évita mon regard alors je jeta un coup d'œil en direction d'Azêbar : le nain était frigorifié.
Quant au chasseur, il semblait comme toujours plongé dans ses pensées
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aziel Darkspire
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 65
Age : 23
Localisation : Arnor
Rôle : Rodeur du Nord

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunedain
- -: 37 ans
- -:

Dim 25 Oct 2009 - 15:10
Aziel n'était absolument pas satisfait de ces réponses, mais décida de ne pas le montrer ou d'en parler.

"C'est ici qu'il est le vieux,dis-tu?Parfait,j'ai hâte qu'on se casse de ce pays pourri,je me sens très mal depuis que j'y suis..."

Aziel commença à sortir son lit de camp et sa couverture:

"Oh,au fait,pas besoin de matelas,ça ne me gêne pas de dormir par terre,j'ai mon propre lit à moi. Mais, pour la nourriture, c'est autre chose, je n'ai pas eu le temps de chasser du lapin... Combien demandez-vous pour le gite? Nourriture et boisson incluses, bien sur. Je ne peux pas accepter que l'on me loge gratuitement, c'est une question de principes, vous comprenez..."

Aziel contempla sa bague, offerte par son aimée... Il se ressaisit. Il ne la verrait plus jamais, il était temps pour lui de trouver une compagne à son gout et qu'il le suivrait dans ses vagabondages...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amadeo du Rohan
Lieutenant de régiment Rohirrim
Lieutenant de régiment Rohirrim
avatar

Nombre de messages : 264
Age : 22
Localisation : Aldburg ~ Rohan
Rôle : Rôdeur - Lieutenant de la Cohorte de l'Est

~ GRIMOIRE ~
- -: Demi-Elfe
- -: 40
- -:

Dim 25 Oct 2009 - 18:42
L'humain préparait son lit à même le sol, et dans le salon. Un seul matelas avait donc été ajouter aux deux autres dans la chambre d'hôte, et alors que j'aidais la femme de Cratl à mettre la table, j'entendais le rôdeur qui discutait du prix avec le chef du village. Ce dernier répondit d'une grosse voix de baryton :

"Et bien mon petit gars, tu n'es pas l'homme le plus avare que j'eus connu ! Garde ton argent, tu en auras besoin pour la suite à mon avis, mais si tu insistes et si je risque de te faire du mal plus qu'autre chose en refusant que tu ne me payes, et bien sache que pour la nourriture et le gîte, tu peux me donner un prix de 10 £. C'est amplement suffisant à mon goût."

Je cessa d'écouter la conversation car j'entrais dans une autre pièce, à savoir la cuisine. Cette partie de la maison était spacieuse et sentait bon le plat bien réussit. Il y avait une sorte de chaudière, plusieurs meubles et étalages où des pots d'épices se présentaient fièrement, ainsi qu'une table en bois massif au centre et plusieurs amphores enterrées dans le sol dans un coin de la pièce afin de conserver la douceur et la fraîcheur du vin. Une cuisse qui semblait avoir appartenu à un ours pendait dans le vide au-dessus d'une marmite et des légumes s'entassaient dans un panier en osier sur une des étagères. La femme de Cratl était occupée à découper d'une main de maître un ognon, avant de plonger une douzaine de carottes dans une cuve remplie d'eau bouillante.
Le repas s'annonçait délicieux !
J'apporta à table un récipient remplis de plusieurs types de poissons.
Le chef du village était remonté à l'étage, et mes trois compagnons étaient assis en silence devant le feu, donnant l'impression de subir avec douleur leur funeste destin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aziel Darkspire
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 65
Age : 23
Localisation : Arnor
Rôle : Rodeur du Nord

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunedain
- -: 37 ans
- -:

Lun 26 Oct 2009 - 14:25
Aziel acquiesça à la réponse du paysan et,sans un mot,lui tendit la somme dite. L'air sombre, il alla alors s'asseoir à la table, un peu à l'écart, la mentalité de groupe n'étant pas vraiment son fort.

"Amadeo, pourrais-je, pourrions-nous savoir ce qu'on fait là à attendre comme des idiots? Je commence à m'ennuyer et je croyais qu'on était là pour consulter ton ermite, alors pourquoi on est là à ne rien faire?"

Se calmer. Il devait à tout prix se calmer ou alors il entacherait la réputation des Rôdeurs du Nord. Néanmoins, il commençait à en avoir assez, et si Amadeo ne lui fournissait pas d'explication plausible avec des arguments acceptables, il allait surement mettre la clé sous la porte...

Écumant de rage sans savoir contre qui exactement, il se leva brusquement et alla dehors. Il sentit la brise douce et gelée sur son visage le fouetter, et cela le calmait peu à peu. Il sortit sa pipe et l'alluma, fumant et exhalant une longue et bénéfique bouffée de fumée. Par les Valar, que lui arrivait-il?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amadeo du Rohan
Lieutenant de régiment Rohirrim
Lieutenant de régiment Rohirrim
avatar

Nombre de messages : 264
Age : 22
Localisation : Aldburg ~ Rohan
Rôle : Rôdeur - Lieutenant de la Cohorte de l'Est

~ GRIMOIRE ~
- -: Demi-Elfe
- -: 40
- -:

Lun 26 Oct 2009 - 19:49
Je vis son amis le rôdeur sortir, et je déicda d'aller le rejoindre.
Une fois dehors, je sortis moi aussi ma pipe et tira quelques bonnes bouchées avant de parler :

"Je sais que tout cela t'énerve. Tu es un homme d'action, mais la patience est une vertue...l'ermite que nous cherchons est ici, et nous pourrons le voir demain, et partir directement par la suite. Mais pour l'heure, il est sage de rester à l'interieur, à l'abris de ce frois impitoyable, et de se renforcer le corps après ces journées de voyage."

Il ne répondit pas dircetment, mais je savais qu'il prendrait le temps de structurer sa réponse. Je fit un tas de neige sur le sol, en frottant avec ma botte. Je respira ensuite encore six ou sept bouchées avant de retourner à l'intérieur, laissant l'homme seul.
Dans la maison, la femme de Cratl s'activait, et le chef du village vint discretement me trouver.

"Dis ton copain, il a insister pour me payer mais je ne veux pas de cet argent. Tiens, reprends-le et fait en bonne usage."

Je refusa l'argent en regardant dans les yeux l'homme barbu.

"Je ne veux pas de cet argent. Tu l'as accepté, tu assumes ! Quant à moi, je vais m'installer devant le feu avec Dantior, appel moi lorsque le dîner est prêt."

Sur ce, j'alla m'asseoir à côté du chasseur d'esprit, et rangea ma pipe dans mon sac avant de mettre ma tête sur un coussin moelleux...et de m'endormir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aziel Darkspire
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 65
Age : 23
Localisation : Arnor
Rôle : Rodeur du Nord

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunedain
- -: 37 ans
- -:

Mar 27 Oct 2009 - 11:30
Aziel réfléchit longuement à cette réponse. En bref, il n'avait rien appris de plus qu'il ne savait déjà. Ce qui l'agaçait au plus haut point. Il inspira longuement l'air frais de la nuit, cherchant à se calmer. Quelques minutes plus tard, il décida qu'il ne servait à rien de rester là comme un idiot à regarder le temps passer. Il rentra donc dans la maison et prit son repas et alla s'allonger dans son lit de camp et mangea sans dire un mot...

"Ils ne sont pas sérieux? Ils ne croient tout de même pas que je vais rester comme ça à ne rien faire? Bah! Je suis à bout, j'en ai assez!"

N'ayant plus d'autre désir que de dormir et en finir une bonne fois pour toutes avec cette histoire, il s'allongea dans son lit. Désireux de rester calme, il se força à penser à autre chose...
Il devait se rendre à Minas Tirith. Il avait des petites choses à acheter et vite. Il se demanda si la Cité Blanche était réellement aussi blanche qu'on le disait, mais il en doutait. Il avait visité suffisamment de villes, vu suffisamment de choses en Terre du Milieu pour savoir que rien n'était complètement blanc, il y avait toujours une part de noirceur dans chaque structure humaine. Seuls les Elfes et les Nains avaient cette chance de ne pas souffrir de ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amadeo du Rohan
Lieutenant de régiment Rohirrim
Lieutenant de régiment Rohirrim
avatar

Nombre de messages : 264
Age : 22
Localisation : Aldburg ~ Rohan
Rôle : Rôdeur - Lieutenant de la Cohorte de l'Est

~ GRIMOIRE ~
- -: Demi-Elfe
- -: 40
- -:

Mar 27 Oct 2009 - 18:51
Le repas avait été rapide et tout le monde s'était apparement régalé. Aziel était ensuite directement allé dormir. La maison était trop...comment dirais-je ? Calme, inactive. On avait l'impression, et surtout Aziel et moi vu que nous sommes des rôdeurs, d'être enfermé dans une cage.
Le quête commençait à chauffer les oreilles de l'humain, et bien que je tentais de ne pas le montrer à mes compagnons, j'en avais moi aussi plus que marre. Je désirais qu'une seule chose : continuer ma vie.
Ici, tout était ralentis, on avait l'impression d'être en dehors du monde. Je devais aller en Moria voir Baldor, puis aller à Edoras pour ma promotion de Capitaine, ensuite me rendre à Minas Thirit pour visiter la cité légendaire, puis encore aller faire une excursion dans le Harad. Je voulais aussi voir le Mordor, Foncombe,...bien de choses en somme.
Mais ce qui trottait en ce moment dans ma tête m'inquiétais bien plus que ce problème de rester ici, dans cette maison.
Je voulais partir faire une autre quête, certes, mais seul. Tout seul. Je vis depuis toujours dans la sollitude, et les jours passés en compagnie de trois autres personnes, bien que plaisants, m'ont fatigué comme deux seamines de cheval.
C'était incroyable.
Je voulais partir, loin, mais je ne pouvais me résoudre à laisser mes amis en angmar, et laisser mon cousin sans nouvelles du parchemin.
Mais je sentais quelque chose chez Aziel, une chose nouvelle. Il veut partir. Rien ne le retiens, et j'en suis presque sûr, il partira demain.
Cette envie de quitter ces monts maudits brillait dans ses yeux lorsque je suis aller lui parler avant le repas.
Que faire ?
Le laisser. Il a la chance de pouvoir partir, pourquoi l'en empêcher ?
Je ferais de même, si je le pouvais. Mais à sa place, je serais déjà partit.
Depuis longtemps, depuis la nuit au Mont Gram.
Cette quête me tape sur les nerfs...
et je ne suis pas le seul...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aziel Darkspire
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 65
Age : 23
Localisation : Arnor
Rôle : Rodeur du Nord

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunedain
- -: 37 ans
- -:

Mar 27 Oct 2009 - 19:03
Tard dans la nuit, Aziel se réveilla, de fort mauvaise humeur. C'en était trop, il en avait assez. La fureur l'emplissait, la fureur, ainsi que la frustration de ne rien pouvoir faire d'utile.

Sans dire un mot, en silence, il ramassa et rangea toutes ses affaires et sortit discrètement de la maison. Il sortit du village sans que personne ne le remarque et commença son voyage pour la Cité Blanche, Minas Tirith.

Le voyage serait long, il le savait, mais beaucoup moins long qu'à l'aller sans ces maudits voyageurs. Seul, il pouvait mettre la distance en moins de 2 semaines, mais accompagné, la durée était rallongée d'au moins deux semaines., et il n'acceptait pas cela.

Toutefois, alors que le matin pointait, il se sentait déjà bien plus joyeux, et bien plus allègre à mesure que le soleil se levait. Enfin, il était seul, enfin il pouvait aller ou bon lui semblait sans qu'on lui en veuille! Il se dirigea en direction de la Cité Blanche, ou il avait beaucoup à aire et peu de temps pour le faire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amadeo du Rohan
Lieutenant de régiment Rohirrim
Lieutenant de régiment Rohirrim
avatar

Nombre de messages : 264
Age : 22
Localisation : Aldburg ~ Rohan
Rôle : Rôdeur - Lieutenant de la Cohorte de l'Est

~ GRIMOIRE ~
- -: Demi-Elfe
- -: 40
- -:

Mar 27 Oct 2009 - 19:17
Durant la nuit, j'entendis des bruits en bas. Je me leva et alla voir. Je vis alors Aziel, en bas, ranger seul ses affaires. Il était apparement pressé.
Je ne me fis pas remarquer, et m'installa dans un coin sombre pour l'observer. J'avais moi aussi un boule dans le ventre. Le boule de l'envie.
L'envie de partir. Partir loin...
Je retourna alors dans ma chambre, et sortit de mon sac un parchemin vierge avec une plume et de l'encre. J'écrivis en vitesse un mot :

"Chers amis Azêbar et Dantior,
Aziel est partit durant la nuit. Je le savais. Moi aussi je veux partir, c'est contre la nature d'un rôdeur de voyager en groupe et dans le confort.
Je ne peux rester. Je confie donc la quête à mon amis nain Azêbar.
Je te laisse le parchemin sur la table du salon. Va chez l'ermite avec le chasseur d'esprit, puis retourne à Fornost pour donner la traduction à mon cousin Freede. Il t'en sera reconnaissant, tu auras de l'argent.
Moi, je pars. Je me rends à Edoras
Au plaisir de vous revoir !"



Je roula le parchemin sur lui-même puis rassembla mes affaires. Ensuite, dans la noirceur de la nuit, je descendis et mis le parchemin sur la table du salon, ainsi que l'objet de la quête : le parchemin. Et là, je surpris un larme coulée timidement sur ma joue.
Je glissa Braandäl dans son fourreau, mis ma capuche, serra ma cape puis ouvris la porte.
Le froid fit directement son effet, mais n'eu aucun impact sur moi : la chaleur du bonheur m'avait envahie.
Direction Edoras...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Seul et perdu...
» ESTABAN. • Seul ce que j'ai perdu m'appartient à jamais.
» Chaton Perdu ? [ PV : Petit Hérisson ]
» perdu avec sa veste [PUBLIC]
» PERDU DOSTY CANICHE ABRICOT 1 AN (33)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Les Terres du Milieu - :: Autres Contrées :: Les Terres Sauvages-
Sauter vers: