Soins au sommet de l'escalier de Méduseld

Aller en bas 
Gallen Mortensen
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
avatar

Nombre de messages : 1569
Age : 41
Localisation : Minas Thirith
Rôle : Vice Roi du Rohan

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 31 ans
- -:

Ven 23 Oct 2009 - 22:40
Gallen n'avait pas répondu aux arguments certes intéressants d'Henoch. Le lieutenant des gardes royaux gravissait d'un pas précipité l'escalier monumental de Méduseld.

Gallen arriva au niveau du groupe . Au centre un homme evanoui. Autour de lui, Laurelin le seigneur des havres gris et Nyviss.

Gallen ne regardait pas la reine de Dun, il était troublé par sa réaction, comment une souveraine d'un tel pays pouvait assister un homme apparemment en danger.

La voix de Gallen claqua vers deux gardes royaux rohirrims:

"Gardes hâtez vous de mander Nidnama , mais l'étranger reste sur le seuil de Méduseld, nous le soignons ici. je ne peux autoriser son entrée au risque d'une épidémie ou d'un piège quelconque"

++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++==+




Dame Farma aux cotés de Dame Silivrien observait la scène. Voyant l'homme tombé, Farma bondit et se porta auprès de l'homme.

Son regard était sévére, concentré.

Sa voix devint froide et en un mot elle résuma la situation

"Poison"

et elle ajouta

"Mais je ne le connais pas, maitre Nidnama doit venir au plus vite sinon cet homme mourra"

une chape de plomb tomba sur Edoras. Que se passait il donc encore?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurelin
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
avatar

Nombre de messages : 1299
Localisation : dans la lune, comme d'hab ...
Rôle : Seigneur d'Elostirion, gardien des trois tours Blanches d'Emyn Beraid.

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: Fin 1er age
- -:

Dim 25 Oct 2009 - 11:37
Les gardes que mandaient Gallen Mortensen n'eurent pas le temps d'aller bien loin et Laurelin précisa au lieutenant du Rohan :

- Le capitaine Valmara est partit depuis quelques minutes déjà à la recherche du guérisseur. Il ne devrait pas tarder à revenir … Ha, le voilà justement !!

Plusieurs personnes entouraient l'inconnu lorsque Valmara revint avec l'intendant de Lorien. Tous s'écartèrent à leurs arrivée. Laurelin accueillit son ami guérisseur avec soulagement car l'état du blessé s'avérait de plus en plus préoccupant :

- Il n'en a plus pour très longtemps, je t'ai vu maintes fois faire des miracles Nidnama … Je crois que c'est de cela dont cet homme aura besoin ...

Il le mit ensuite rapidement au courant de l'état du malheureux :

- Il s'agit visiblement d'un empoisonnement, mais impossible de déterminer la nature de ce qui coule dans les veines de cet homme ...

Puis il se retourna brièvement vers son Capitaine :

- Je te remercie Valmara, ta promptitude va peut être sauver cet inconnu …

L'elfe regarda les personnes présentes :

- Ecartons nous je vous prie, laissons Nidnama faire son office en paix.

Il s'éloigna du blessé, faisant signe aux autres de le suivre … L'homme était entre les mains du meilleur guérisseur de la terre du milieu. Il s'agissait là d'une chance inespérée pour l'inconnu bien que cela ne suffirait peut être pas à le sauver …


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nidnama
Intendant de Lothlórien - Maître Guérisseur
avatar

Nombre de messages : 803
Age : 26
Localisation : Ailleurs sans doute puisque tu ne me vois pas...
Rôle : Guérisseur, Elnaith de la maison de la harpe (et accessoirement Elaïne)

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: 172 ans
- -:

Lun 26 Oct 2009 - 0:54
Nidnama n’eu pas a observer le blessé longtemps pour comprendre que son état était critique… C’était a peine s’il pouvait déceler les flux vitaux qui couraient encore dans son corps. Les instincts protecteurs du guérisseur eurent tôt fait d’éclipser toute forme de protestation mentale : un homme avait besoin de son aide. Il allait la lui fournir. Bon gré mal gré.

S’agenouillant aux côtés du gisant il pris son pou, isola les flux encore juste qu’il pouvait trouver parmi ses énergies… Ce n’était pas a proprement parler difficile mais ça demandait tout de même un brin de concentration… concentration qu’il n’avait depuis longtemps plus aucun mal a obtenir… En quelques instants d’inspections il avait déterminé bien assez de choses pour savoir ce qui pouvait être fait… Pour le moment… Venir a bout du poison il faudrait attendre qu’il y ai assez de sang pour pouvoir en prélever et l’étudier sans risque… En attendant… Il allait soigner les plaies superficielles, réalimenter ses flux d’énergie… Et lui donner suffisamment de drogues pour tenir le coup.

- Amenez moi de l’eau chaude je doit nettoyer ses plaies… Et de quoi le bander… j’aurais jamais de quoi avec ce que j’ai dans mon sac… Vas quasiment falloir le momifier…

Sans attendre de voir si il était obéit (il l’était et le savait) il commença a trier les simples qu’il avait a sa disposition pour choisir ceux qui conviendraient le mieux pour ne pas risquer d’aggraver les effets du poisson… Certains simples étaient de véritables bienfaits pour quelqu’un d’a peu prés bien portant… Mais pouvaient emporter comme si de rien n’était un être aussi faible que celui dont il s’occupait.

Il avait fait son choix. On lui avait porté l’eau dont il avait besoin. Vint ensuite une série de gestes parfaitement connus. Des gestes mille et mille fois répétés… Qu’il aurais pu effectuer les yeux fermés. Désinfecter les plaies, les couvrir de la pommade qu’il avait choisit d’utiliser… Puis emballer délicatement le tout dans un bandage propre… Un travail de longue allène…

Aillant fini son œuvre il se laissa aller quelques instants pour se concentrer avant de manipuler… Des aiguilles fleurirent dans ses mains et vinrent se planter dans divers points névralgiques du patient, dénouant brusquement les nœuds énergétiques qui le parcourait et laissant l’énergie polluée filtrer hors de con corps… Puisant dans ses propres réserves, Nidnama réalimenta le malade jusqu'à rendre a son organisme un comportement a peu prés normal… Il sentait que le poison reviendrait… faire son office… Mais il y avait un peu de temps. Suffisamment de temps.

Choisissant quelques herbes parmi celles dont il disposait il les désigna aux guérisseurs :

- Donnez lui ça a boire lorsqu’il reprendra conscience… SI ce n’est pas le cas d’ici deux heures faites le boire de force.

Sur ce il se relava… Il avait fait ce qu’il pouvait pour le moment.


La nuit qui soigne et guérit…
La folie qui m’accompagne…
Et jamais ne m’a trahit…


"Champagne, Jaques Higelin"

Mellon Elencύ tir du
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nivyss
Suzeraine d'Enedwaith
Suzeraine d'Enedwaith
avatar

Nombre de messages : 31
Age : 27
Localisation : Pays de Dun...
Rôle : Suzeraine des Dunlendings.

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunlending & Rohirrim
- -: 21 hiver
- -:

Mar 27 Oct 2009 - 2:58
Les choses allèrent de sorte à ce que la situation manqua de stagner... D'abord désireux de rentrer dans Meduseld; Nivyss et l'Elfe au regard si méprisent, Portant le blesser faillirent s'y engouffrer si cet insolent champion du Roohan ne les avais pas intercepté. Les paroles qu'il dit ne manquèrent pas de faire froncer les fin sourcils de la reine de Dun; Soigner un blesser nécessiter une pièce propre, tous le savaient ! Edoras n'était pas équiper de salle à cet effet ? Et celle dans Meduseld était donc fermer aux étrangers non royaux ? Ainsi le Rohan était un peuple bien fermer qui ne manqua pas de dégouter un peu plus Nivyss qui; Si la scène c'était produite devant sa tour; Aurais était jusqu'à prêter sa propre chambre... Quoi que la salle des soins eu étai plus adaptée à ce genre de scène. Oui; Décidément les choses avaient bien changé depuis les temps immémoriaux; Son peuple rester assez fermer mais la capitale de son pays était devenus au combien plus accueillante; Grande et cosmopolite que la capitale du Rohan... Elle soupira alors qu'avec Laurelin ils reposèrent doucement le corps du blesser au sol... Prodigieuse initiative quant le constat une fois le médecin mandé arriver; ce qui fut d'ailleurs très rapide: Poison ! Levé le corps ferai circuler le sang; Le laisser coucher le ferai plus stagner; Enfin c'est ce que Nivyss pensa; Alors qu'elle n’avait aucune connaissance en médecine pour son cas personnel; Alors elle regarda la scène avec une certaine attention. Plus désireuse d'apprendre que d'aider...

Le médecin étais un elfe; par conséquent lorsqu'il eu fini son office et donner ses instructions pour le malade; Nivyss le regarda de haut en bas... Un Elfe, il ce disait homme mais avais l'allure d'une femme; Taille en plus, oreille en pointe cassant cette élégante carrure plus féminine que masculine. Encore une fois elle s'en dégouta; Rien de bien méchant; Les elfes n'étaient juste décidément pas à son goût; Pas dans les murs de ce que devais être un homme; Dans son pays... Le peuple androgyne comme il étai souvent appelé par chez elle... Elle sourit doucement; Pensant qu'elle devrai recruter un Elfe comme médecin royal ! Plutôt que ce maudit orc enchainer et délivrant ses secrets au compte goute... Zbwah, peut-être qu'elle le ferai libérer malgré ses meurtres en Tharbad ou bien ajouterai elle la tête de l'orc à sa collections ? Une question primordiale qui pourtant partit lorsqu'elle ce souvint du fait de ou elle était... Arquant un sourcil:


« -Tu est un bien bon médecin sir... Nidnama ? C'est cela ? » Bien évidement elle n'attendit pas de réponse; Et regarda un garde qui avais était utile pour trouver Nidnama plus vite et qui semblait ne rien faire de précis; Elle lui demanda en un chuchotement si il pouvais lui montrer ou ce trouver ses « quartiers »assignés ajoutant qu'ils étaient les anciens du dit « Langue de serpent »; Elle fut si aimable et joua d'une vois si douce et délicate que le garde ne pus refuser à la reine de Dun cette demande; Elle retourna son regard vers le groupe; Regardant Gallen qui était le seul avec qui elle avais pus discuter; elle ne souriait pas; Non, son visage étais assez inexpressif à cet instant « -Je te salut; Pour aujourd'hui; Rohirrim. » son regard vola vers les deux elfes; elle avais adresser la parole à l'un d'eux et porter un blesser avec l'autre alors elle s'adressa au deux « -Je vous salut aussi; Seigneurs Elfes. » Elle ce retourna alors vers le garde qu'elle suivit jusque ses quartiers...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valmara
Capitaine Elfe de Mithlond
avatar

Nombre de messages : 21
Age : 22
Localisation : Quelque part entre deux époques, probablement perdu dans mes pensées...
Rôle : Capitaine de Mithlond

~ GRIMOIRE ~
- -: Noldo de sang pur.
- -: Environ 6800 ans, mais personne ne connaît le nombre exact, Valmara lui-même ayant cessé de compter. Tout ce qu'on sait, c'est qu'il est ne la même année qu'Earendil le Demi-Elfe.
- -:

Sam 31 Oct 2009 - 3:55
Valmara assista à la scène impassible, comme à son habitude, son visage toujours dissiumlé par sa capuche. Effectivement, c'était peut-être son empressement qui allait sauver la vie de cet homme. En tout cas, il l'espérait... Il y avait bien longtemps qu'il n'avait vu un guérisseur à l'oeuvre, et encore plus longtemps quelqu'un d'aussi doué. Pour cela, le Seigneur Nidnama venait de gagner son respect. Valmara, cependant, trouvait que quelque chose clochait dans ce portrait. Tout cela semblait irréel. L'homme étendu par-terre, le meilleur guérisseur de toutes les Terres du Milieu penché sur lui pour lui sauver la vie, quelques-uns des plus grands seigneurs d'Arda disposés autour, tous retenant leur souffle, attendant de connaître le verdict, espérant qu'il serait clément. Et cette femme... La reine du Pays de Dûn, à ce que Valmara avait cru comprendre. Pour l'instant, bien qu'elle ne lui inspirât pas confiance (elle portait bien trop peu de vêtements pour cela), il ne pouvait porter un jugement sur elle sans que celui-ci ne soit hâtif, son manque de connaissances sur le Pays de Dûn et ses gens n'adant en rien.

Quoi qu'il en soit, c'est perdu dans ces réflexions que le Capitaine observait les événements se dérouler devant lui d'un oeil distrait. Il restait sur ses gardes, une main sur le pommeau de son épée, mais son esprit était absent. Il était ailleurs, perdu dans ses pensées, réfléchissant également sur les agissements du Roi Hogorwen, et sur les événements de la soirée: Chrystamas, que tout le monde semblait connaître, sauf lui; les révélations de Gallen Mortensen, ainsi que la mort apparemment inexpliquée de Dame Cella. Valmara ne comprenait rien à tout cela. Il ne servait pas sous la tutelle du Seigneur Laurelin depuis assez longtemps pour connaître tous ces gens. Bien sûr, il en avait un peu entendu parler auparavant, mais n'y avait guère prêté attention, désabusé qu'il était à cette époque.

Sortant soudain de sa rêverie, le Capitaine de Mithlond s'avança vers son seigneur, sa capuche et la pénombre de cette soirée avancée masquant son visage. Lorsqu'il fut au côté de Sire Laurelin, Valmara retira la main de son épée et abaissa sa capuche, par politesse, afin que son seigneur voit son expression lorsqu'il s'adresserait à lui.

- Seigneur Laurelin, j'ai l'impression que quelque chose ne tourne pas rond ici. D'abord la déléguée du Pays de Dûn, avec un homme que Gallen Mortensen ne semble pas apprécier, et puis ce malade qui arrive à l'improviste, atteint d'un poison que personne ne parvient à identifier. Je soupçonne quelque tromperie ou manigance derrière tout cela. S'il vous plaît, soyez prudent.

Valmara s'inquiétait réellement pour son seigneur. Il craignait sincèrement qu'il ne lui arrive quelque malheur, malgré le fait qu'il soit parfaitement capable de se défendre. Comme il a déjà été dit, le Capitaine de Mithlond prenait son rôle très au sérieux, et chaque élément indéterminé était un danger potentiel. Et pour l'instant, il n'y avait que des éléments mystères autour d'eux. Voilà pourquoi le Capitaine était si stressant avec ses recommendations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://waste.forumactif.com
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Soins au sommet de l'escalier de Méduseld
» Une clinique medicale pour les premiers soins a St-Ard (Archaie)
» salle de soins des femmes/ Chambre n° 1 : actuellement Senjo
» Le 5 e sommet des Amériques
» Le premier ministre Alexis est au Sommet...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Les Terres du Milieu - :: Le Rohan :: Edoras-
Sauter vers: