La Bibliothèque de Minas Tirith

Aller en bas 
Taorin
Capitaine des Chiens du Désert
Capitaine des Chiens du Désert
avatar

Nombre de messages : 467
Age : 23
Localisation : Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain (Haradrim)
- -: 36 ans
- -:

Dim 13 Jan 2013 - 22:32
La Bibliothèque de Minas Tirith



Vous avez des livres à conseiller ?

Des incontournables à faire partager ?

Ou juste un livre qui vous plait ?

Faites le savoir à la communauté de Minas Tirith !

Pour éviter le flood abusif, voici quelques petites règles, basées sur celles du jukebox :
- Un seul livre par membre : choisissez-le bien !
- Pas de post de commentaire.
- Les œuvres proposées doivent respecter la charte du forum, bien entendu !


500£+850£ pour le maître d'armes
Capitaine des Chiens du Désert et Seigneur (Pirate) d'Umbar.
"Memento mori"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Forlong
Tribun Militaire d'Arnor
Tribun Militaire d'Arnor
avatar

Nombre de messages : 2983
Age : 25
Localisation : Rhûdaur
Rôle : Vieux loup au service du Royaume du Nord

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan d'Arnor
- -: Quarante Ans
- -:

Ven 18 Jan 2013 - 14:36
Bon, je me lance Wink

Je vous propose la Saga du Sorceleur d'Andrzej Sapkowski, un auteur polonais.




Dans un monde medieval fantasy, où les races autres que les humains sont souvent pourchassées ou discriminées, les monstres demeurent néanmoins un problème important. Un ordre est crée, celui des Sorceleurs, chasseurs de monstres. Un long entrainement, et des mutations subies pendant l'enfance, permettent à ces orphelins de devenir des vraies machines à tuer, plus rapides qu'un homme normal, et connaissant les bases de la magie. Mais malgré leur rôle de chasseur de monstre, les sorceleurs sont craints et détestés, des pariahs et des mutants.

Lorsque Geralt de Riv, un sorceleur aux cheveux blancs, se mêle au jeu politique entre les royaumes humains, il devient un pion du destin, l'épée de la providence...

Si vous aimez le dark fantasy avec une dose d'humour mais aussi de tragédie, je vous conseille vivement ces livres! Ils ont été traduits en une dizaine de langues, et ont inspiré les jeux vidéo RPG acclamés Witcher. Geralt de Riv m'a aussi inspiré dans la création de Forlong, surtout au niveau de son apparence.

Je vous conseille de commencer par 'L'épée de la Providence', un recueil d'histoires courtes sur Geralt, qui vous introduira dans le monde du sorceleur. Vous pourrez alors décider si le livre vous plait, et peut être vous procurer la suite Wink A priori, vous devriez le trouver dans les grandes librairies, notamment Fnac.



Membre des Orange Brothers aka The Good Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sighild Baldrick
Adepte des Arts Secrets
avatar

Nombre de messages : 232
Age : 27
Localisation : Va savoir...
Rôle : Mage/Sorcière

~ GRIMOIRE ~
- -: Semi-Elfe
- -: 115 ans (23 ans humain)
- -:

Ven 18 Jan 2013 - 15:31
J'aime beaucoup traîner dans les librairies, je pourrais y passer des heures et des heures. Au cours d'un passage habituel dans l'une d'entre elles, je suis tombée sur ce livre, j'ai eu tout d'abord un coup de coeur pour la couverture, puis, pour l'histoire en elle-même.


Il y a bien longtemps, les Faeders et les Dragons ont décidé de ne plus s’immiscer dans les affaires des mortels. Retirés loin de Midgard, ils ont cependant confié à la Dame des Songes et à ses trois demi-sœurs les Ténèbres la tâche de veiller sur les humains. Aujourd’hui, dans le royaume de Walroek, le jeune forestier Janes Oelsen, dont les parents n’ont jamais pu comprendre le caractère rêveur et la juvénile impétuosité, entre en possession, à la suite d’un pari, d’une mystérieuse carte. Accompagné de sa fidèle chouette Flocon, il part pour le château maudit de Nartchreck où, à en croire les légendes, repose un fabuleux trésor...

Ce livre est considéré comme étant "à ce jour l'une des oeuvres les plus complètes et les plus envoûtantes sur la mythologie nordique" (c'est ce qui est écrit sur le dos du livre).

Personnellement je vous le conseil, l'histoire en elle-même est captivante,il y a beaucoup de réflexion, d'actions et de suspence. Par contre, comme je le disais sur le chat, certains passages sont assez gores.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amadeo du Rohan
Lieutenant de régiment Rohirrim
Lieutenant de régiment Rohirrim
avatar

Nombre de messages : 264
Age : 23
Localisation : Aldburg ~ Rohan
Rôle : Rôdeur - Lieutenant de la Cohorte de l'Est

~ GRIMOIRE ~
- -: Demi-Elfe
- -: 40
- -:

Ven 18 Jan 2013 - 16:03

Hostile à l’entrée en guerre de la Grande-Bretagne en 1914, Arthur Ponsonby publie un texte qu’il est  possible de résumer en dix  “commandements”. Anne Morelli a systématisé ceux-ci en dix chapitres, qui forment la trame de cet ouvrage. Pour chacun de ces principes élémentaires de la propagande de guerre, l'historienne s'est attachée à démontrer qu’ils n’étaient évidemment pas à l’œuvre dans la seule Première Guerre mondiale et que, depuis, ils ont également été utilisés régulièrement par  les parties en présence. La pratique du nouveau président des Etats-Unis, le Prix Nobel de la Paix Barack Obama, n'y fait pas exception.

1. Nous ne voulons pas la guerre.
2. Le camp adverse est le seul responsable de la guerre.
3. L'ennemi a le visage du diable.
4. C'est une cause noble que nous défendons et non des intérêts particuliers.
5. L'ennemi provoque sciemment des atrocités; si nous commettons des bavures, c'est involontairement.
6. L'ennemi utilise des armes non autorisées.
7. Nous subissons très peu de pertes; les pertes de l'ennemi sont énormes.
8. Les artistes et intellectuels soutiennent notre cause.
9. Notre cause a un caractère sacré.
10. Ceux qui mettent en doute la propagande sont des traîtres.


Un ouvrage qui donne matière à réfléchir, un regard critique sur le monde politique et les enjeux actuels de la mondialisation. Tout aussi agréable à lire qu'un bon roman médiéval-fantastique, et très enrichissant intellectuellement Smile

Vivement conseillé par votre rôdeur favoris !

Ama'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kryss Ganaël
Vagabonde-Créatrice de la 'Traque dans la Cité Blanche'
avatar

Nombre de messages : 112
Age : 24
Localisation : sur les traces de ma soeur jumelle

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain
- -:
- -:

Ven 18 Jan 2013 - 19:07
Comme Sighild, j'ai toujours eu la passion des livres. Dès que j'ai commencé à lire, au CP, je les ai enchaîné, enchaîné ! Mon plus grand regret et de ne pas pouvoir en acheter souvent, ni d'avoir de bibliothèque suffisamment grande.

C'est vraiment dur, de devoir choisir un seul livre, mais finalement, le choix a été rapidement fait.
Je vais vous présenter une série, heroic fantasy. Je l'ai commencé très jeune, en primaire. En fait, c'est mon père qui me l'avait offert pour mon anniversaire. *jeracontemaviemaisbref*
Si je tiens particulièrement à celui là, c'est parce qu'il m'a donné encore plus le goût de la lecture, et surtout du milieu fantasy. Je me suis mise à l'écriture car je suis tombée amoureuse des mots de cet auteur. Même si, selon les avis, il y a des livres mieux, moins enfantins peut être, plus fondés, qu'importe. Cette série a eu un impact important sur ma vie, et je ne m'en lasserai jamais.


Ewilan


Première trilogie : La Quête d'Ewilan
Deuxième trilogie : Les Mondes d'Ewilan
Troisième trilogie : Ellana

"Quand Camille vit le poids lourds qui fonçait droit sur elle, elle se figea au milieu de la chaussée. Son irrépressible curiosité l’empêcha de fermer les yeux et elle n’eut pas le temps de crier...
Non, elle se retrouva couchée à plat ventre dans une forêt inconnue plantée d’arbres immenses.
- Te voici donc, Ewilan. Nous t’avons cherchée, mes frères et moi, pour achever ce qui avait été commencé, mais tu étais introuvable ... ".

Des paysages magnifiques, des personnages pleins de charmes, et un humour marqué, Pierre Bottero vous plonge dans un univers où vous ne pouvez en sortir indemne. Qu'importe le nombre de lectures, relectures, c'est toujours avec le même plaisir, et les yeux émerveillés que l'on y retourne.

"La vie est une question
La voie du marchombre est tout à la fois
La réponse du savant et celle du poète"

"Ce que j’aime par-dessus tout en Gwendalavir, outre la salade de champignons, c’est l’inutilité du mot impossible."
Merwyn Ril’ Avalon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryad Assad
Espion de Rhûn - Vicieux à ses heures perdues
Espion de Rhûn - Vicieux à ses heures perdues
avatar

Nombre de messages : 1848
Age : 25
Localisation : Pelargir
Rôle : Humaniste

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain
- -: 36 ans
- -:

Ven 18 Jan 2013 - 20:13
Pas facile de choisir un livre parmi tous ceux que l'on a appréciés, et encore moins facile de trouver lequel nous a le plus touché. Cependant, sans regret, je choisis de vous présenter ici la trilogie de Bartiméus, complétée par un quatrième tome qui chronologiquement se déroule avant.

La Trilogie de Bartiméus




"Londres. XXIe siècle. La ville est envahie de sorciers qui font appel à des génies pour exaucer leurs désirs. Lorsque le célèbre djinn Bartiméus est appelé par une puissante invocation, il n’en croit pas ses yeux : l’apprenti magicien, Nathaniel, est bien trop jeune pour solliciter l’aide d’un génie aussi brillant que lui ! De plus, cet adolescent surdoué lui ordonne d’aller voler l’Amulette de Samarcande chez le puissant Simon Lovelace. Autant dire qu’il s’agit d’une mission suicide. Mais Bartiméus n’a pas le choix : il doit obéir. Le djinn et le magicien se trouvent alors embarqués dans une dangereuse aventure…"

J'ai longtemps hésité à vous mettre la quatrième de couverture, qui je trouve ne rend pas du tout justice au livre, et ne met pas en avant ce qui fait vraiment tout son charme, mais il vous fallait bien un résumé.

Car effectivement, ce n'est pas tellement l'histoire qui vous fera apprécier ce livre, ni même l'univers mis en place (bien que très riche), qui peut vous évoquer de prime abord quelque chose de plus célèbre. Ce qui m'a retenu scotché à ce livre, c'est bien la narration. Originale tant par la forme que le fond, avec un récit partagé entre deux personnages aux caractères diamétralement opposés, et un système très particulier et que je n'ai jamais vu ailleurs pour vous faire adorer ce bon vieux Bartiméus. C'est un livre rafraîchissant dans lequel je me replonge toujours avec grand plaisir.

Je pourrais vous en parler pendant des heures, mais ce n'est pas le but ici. Je dirai simplement qu'à titre personnel, ce livre et plus particulièrement le personnage de Bartiméus ont grandement contribué à la personne que je suis devenue (et si je pouvais être comme lui, je serais aux anges !). Et si vous veniez à lire cette trilogie superbe, peut-être que vous retrouveriez dans la manière dont j'écris avec Ryad quelques similitudes avec le style de l'auteur.

Un extrait du tout début, pour le plaisir :

"- Je suis Bartiméus ! Je suis Sakhr al-Djinn, N'gorso le tout-puissant, le Serpent à Plumes d'argent ! J'ai reconstruit les remparts d'Uruk, de Karnak et de Prague. Je me suis entretenu avec Salomon. J'ai parcouru les plaines avec les pères buffles. J'ai veillé le Vieux Zimbabwe jusqu'à ce que les pierres s'écroulent et que les chacals dévorent son peuple. Je suis Bartiméus ! Je ne me reconnais point de maître. Aussi je te somme à mon tour, petit. Qui es-tu pour m'invoquer ?

Impressionant, non ? Et en plus, tout est vrai, ce qui ne gâte rien [...]"

Trilogie de Bartiméus :
- L'amulette de Samarcande
- L'Œil du Golem
- La Porte de Ptolémée

+ L'Anneau de Salomon


A lire selon moi en commençant par la trilogie.


Membre des Orange Brothers aka The Bad Cop

"Il n'y a pas pire tyrannie que celle qui se cache sous l'étendard de la Justice"

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taorin
Capitaine des Chiens du Désert
Capitaine des Chiens du Désert
avatar

Nombre de messages : 467
Age : 23
Localisation : Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain (Haradrim)
- -: 36 ans
- -:

Ven 18 Jan 2013 - 21:03
Dur de choisir effectivement ! Bon, tentons tout de même. Il ne s'agit pas de mon livre préféré, de celui dont l'histoire m'a le plus passionné, mais sans doute d'un des livres les plus marquant de "ma" bibliothèque. Marquant de par sa justesse, de par ses similitudes avec ce qui existe. Une fois terminé, je pense qu'on ne peut plus considérer de la même manière de nombreux domaines, notamment la politique, la surveillance, l'endoctrinement, etc... Des sujets qui auraient pu rester assez abscons se trouvent mis en lumière, expliqués à travers le prisme du roman. L'histoire en elle-même est assez bien ficelée, et remplis parfaitement son rôle : faire ressortir le terrible univers esquissé par l'auteur.

Mais de quel livre s'agit-il ? De 1984, de George Orwell, pardi !



De tous les carrefours importants, le visage à la moustache noire vous fixait du regard. BIG BROTHER VOUS REGARDE, répétait la légende, tandis que le regard des yeux noirs pénétrait les yeux de Winston... Au loin, un hélicoptère glissa entre les toits, plana un moment, telle une mouche bleue, puis repartit comme une flèche, dans un vol courbe. C'était une patrouille qui venait mettre le nez aux fenêtres des gens. Mais les patrouilles n'avaient pas d'importance. Seule comptait la Police de la Pensée.

A lire de toute urgence, donc !

Et pour ceux qui aimeraient bien le genre dystopique, je ne pourrais que conseiller ces quelques petits ouvrages indissociables de l'oeuvre d'Orwell :
- La Ferme des Animaux, du même auteur
- Le Meilleur des Mondes, d'Aldous Huxley, oeuvre antérieure ayant inspiré en partie Orwell
- Nous Autres, d'Ievguenbi Zamiatine, roman datant des années 20, et étant sans doute à la base des dystopies mentionnées ci-dessus. (Et trouvable gratuitement sur Internet, et très facilement qui plus est !)


500£+850£ pour le maître d'armes
Capitaine des Chiens du Désert et Seigneur (Pirate) d'Umbar.
"Memento mori"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mardil
Espion de Rhûn - Grand Guru du Culte Nathanaïque
Espion de Rhûn - Grand Guru du Culte Nathanaïque
avatar

Nombre de messages : 468
Age : 28
Localisation : dans sa tombe... ou à Vieille-Tombe
Rôle : Espion de Rhûn

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain
- -: 24 ans
- -:

Mar 21 Mai 2013 - 21:10
Alors je vais vous parler d'une saga que j'ai adorée, la tour sombre de Sephen King.

Voilà le résumé wikipédia : Roland est le dernier pistolero encore vivant de la contrée de Gilead, aujourd'hui disparue. Son monde, semblable à la Terre par certaines similarités culturelles ou certains vestiges technologiques, est proche du Far West américain du xixe siècle, mais la magie y est également présente. Au départ, à la poursuite d'un mystérieux homme en noir, Roland va par la suite partir en quête de la Tour sombre, un endroit fabuleux censé être le pivot de tous les mondes possibles. Trouver cette Tour dans le but de guérir son monde à l'agonie va tourner à l'obsession pour le pistolero, qui va également devoir trouver des compagnons de route pour l'épauler durant ce long périple à travers différents mondes.

Dur de résumer une telle oeuvre en même temps. King dit s'être inspiré de Tolkien et du seigneur des anneaux lorsqu'il a commencé à écrire la saga (qu'il a mis plus de 30 ans à finir par ailleurs, pour un résultat final de 7 livres et plus de 4000 pages!).
Il est vrai que l'on retrouve un peu le même schéma, la quête initiatique vers un lien incroyablement sombre. Mais la comparaison s'arrête là.
La saga navigue entre plusieurs mondes, plusieurs narrateurs et plusieurs genres littéraires. De la fantasy au fantastique, en passant par la sf, le policier ou encore le western, il faut s'accrocher pour comprendre toutes les subtilités de l'oeuvre. Si on ne connaît pas l'univers de l'auteur, il est déconseillé de commencer par la saga. En effet on trouve de nombreuses références à ses autres romans tout au long de la tour sombre. Certains personnages rencontrés dans d'autres de ses livres ont même un rôle primordiale dans la résolution de certaines intrigues.

Enfin il faut parler des personnages tous extrêmement intéressants et attachants. Aucun manichéisme dans l'oeuvre, à commencer par le personnage principal auquel il est très difficile de s'attacher tant son obsession pour sa quête passe avant tout le reste pour lui. Rajoutez un ancien héroïnomane des années 80, un jeune garçon des années 70 et une schizophrène cul de jatte des années 60 et vous commencerez à comprendre à quel point on s'éloigne des personnages stéréotypés qu'on rencontrent trop souvent dans les romans fantastiques ou de fantasy.

Je ne peux pas en dire plus sans dévoiler des morceaux de l'intrigue, je ne peux donc que vous conseiller de lire cette incroyable saga. Croyez moi, vous ne serez pas déçu du voyage!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drake
Garde de la Fontaine
Garde de la Fontaine
avatar

Nombre de messages : 47
Age : 25
Localisation : Haut de la cité de Minas Tirith
Rôle : Défendre le palais royal du Gondor

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme
- -: 48 ans
- -:

Sam 25 Mai 2013 - 20:24
Salut!

Alors une petite (c'est relatif) saga qui m'a plut s'intitule "Les chroniques du nécromancien" de Gail z Martin. C'est le genre d'histoire qui s'apparente un peu à l'histoire d'Eragon de Paolini. Bien qu'elle ne vaille pas la trilogie d'Eragon, elle se lit agréablement, en tout cas, en ce qui me concerne, je ne regrette pas avoir lu les quatre premiers tomes et je cherche d'ailleurs à acheter les deux suivants qui terminent les chroniques du nécromancien. ^^



En bref, l'histoire retrace la vie d'un jeune invocateur nommé Martris Drayke qui est prince de Margolan et qui a toutes les chances de se retrouver roi à la mort de son père. Mais son bâtard de frère n'est pas de cet avis et compte bien usurper le trône. Le frère de Martris, Jared Drayke influence les soldats de l'armée de Margolan et les rallie à sa cause tout comme Arontala, un Vayash moru mage de sang. Le soir d'une fête nationale, il tue son père le roi en cachette et accuse son frère du meurtre. Martris Drayke est forcé à fuir de la capitale de Margolan avec deux de ses amis proches. Martris compte évidemment revenir pour se venger de l'usurpateur mais il doit pour cela démentir les mensonges à son sujet et rallier les gens de Margolan à sa cause.

Voila en bref le début du premier tome. On découvre au cours de l'aventure un grand nombre de nouveaux personnages qui auront leur propre histoire contée dans les tomes qui suivent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eirien
Servante dans les Maisons de Guérison
Servante dans les Maisons de Guérison
avatar

Nombre de messages : 23
Localisation : 6ème cercle, Minas Tirith
Rôle : servante des Maisons de Guérisons

~ GRIMOIRE ~
- -: Hommes
- -: 21 ans
- -:

Jeu 22 Jan 2015 - 19:33
Canyon Street, Pierre Pelot

Spoiler:
 

Canyon Street, c'est le fleuve-monde, le labyrinthe, la pieuvre. La planète quadrillée par un réseau sans commencement ni fin d'artères géantes, rectilignes, bordées par les hautes murailles aveugles des Horizons Fermés. C'est cela, Canyon Street. Procréez ! disait la Loi. Soyez forts, méritez la manne qui vous est offerte aux Points de Don ! Méritez d'être un jour des Elus.Et les Cohortes masqués de cuir venaient, silencieux, chercher les plus méritants. Les Pilleurs lançaient leurs razzias. Les abbés Speakers y allaient de leurs sermons télévisés… Puis, un jour, tout s'est arrêté. Pourquoi ? Pour combien de temps ? Comment survivre ?

Entre Pierre Pelot et Jack Vance, le choix était difficile. Et c'est Pelot qui a gagné à pile ou face. Mais s'en ait fallu de peu, la piécette avait roulé sur un joint entre deux lattes de plancher, et la tension dramatique en fut presque intolérable. Je vous présente Canyon Street (sans critique de ma part, c'est un exercice que je ne sais plus faire), mais ç'aurait pu être le Cycle de Tschaï, Lyonesse, la Planète Géante (tous de Vance).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dwolin
Garde de Khazad
Garde de Khazad
avatar

Nombre de messages : 144
Age : 19
Localisation : Là où l'on a besoin d'un plus petit que soi
Rôle : Aventurier Nain

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain guerrier
- -: 81 ans
- -:

Sam 28 Fév 2015 - 21:36
Les Annales du Disque-Monde: la huitième couleur de Terry Pratchett

Dans une dimension lointaine et passablement farfelue, un monde se balade à dos de quatre éléphants, eux-mêmes juchés sur la carapace de la Grande Tortue. Oui, c'est le Disque-monde. Suivez dans leurs aventures Deuxfleurs : bonhomme aux apparences chétif et escorté par un Bagage de bois magique déambulant sur une myriade de petite jambes et du mage (raté) Rincevent chargé de sa sécurité. A la lumière de L'octarine, la huitième couleur suivez les aventures du premier touriste sur ce monde en forme de Disque.


Les annales du disque-mondes : la huitième couleur
Ce livre que j'ai découvert il y a pas si longtemps, écrit par le grand Terry Pratchett ( grand ami des illustres Monty-Python) , allie avec efficacité fantastique et burlesque comme nous les aimons tous.

Bref, grand classique de plus de trente ans qui possède plus de trente "suites" dans le même univers: c'est magique, on rigole beaucoup et je vous le conseille chaudement. A lire par tout temps à n'importe quelle période de l'année.



Avec un petit Guide bien clair pratique concernant "les suites":
Spoiler:
 

Edit Fofo': Excellent choix! Je les ai tous lu je crois Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sighild Baldrick
Adepte des Arts Secrets
avatar

Nombre de messages : 232
Age : 27
Localisation : Va savoir...
Rôle : Mage/Sorcière

~ GRIMOIRE ~
- -: Semi-Elfe
- -: 115 ans (23 ans humain)
- -:

Mar 3 Mar 2015 - 19:26
Saga "Haut Royaume" de Pierre Pevel





Pierre Pevel est un écrivain français de fantasy et de science-fiction que j'ai découvert l'an dernier. Il est l'auteur de plusieurs livres dont la saga Haut Royaume (pour les petits curieux sa bibliographie est sur internet).
Je me suis laissée tenter par cet auteur et je n'ai aucun regret.

Le premier volet de cette saga est "Le chevalier" (sorti en 2013):

"Il avait nom Lorn Askariàn. Certains disent que le malheur arriva par lui et d’autres qu’il fut celui par qui tout fut sauvé. Dans ses veines coulait le sang noir des héros condamnés.

Le Haut-Royaume connaît sa période la plus sombre. Le roi est affaibli et la rébellion gronde aux frontières du territoire. En dernier recours, le souverain libère Lorn de ses geôles et le nomme Chevalier du Trône d’Onyx, chargé de protéger l’autorité royale. Héros valeureux et juste, Lorn est une figure d’espoir pour le peuple, mais il poursuit également un but secret : retrouver ceux qui l’ont maintenu en captivité, les uns après les autres… et leur faire sentir le goût de la vengeance."

Au début je me suis dis qu'il y aurait sans doute des similitudes avec Le trône de fer ou avec la saga du Sorceleur (que je conseille vivement tellement c'est génial!) ,mais non, Pierre Pevel a son style.

Voici le second volet, sorti l'année dernière (et qui m'a été offert par une amie):
"Une couronne. Une épée. Un trône.

Les divins l’avaient distingué.

Son sang était celui, maudit et glorieux, des plus grands rois qui régnèrent jamais.

Mais plus que d’un trône, il était l’héritier d’un destin sacrifié."
 

Que j'ai commencé à lire depuis peu (après avoir (enfin) fini GOT intégrale 5) et qui est tout aussi intéressant (des rebondissements dès le début).

En revanche, je ne sais pas s'il y aura un troisième tome...quoiqu'il en soit, je vous le conseil! C'est très bien écrit (et c'est du made in France!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Bibliothèque de Minas Tirith
» Minas Tirith....
» arbres de minas tirith
» Le jukebox de Minas Tirith
» Effectif PJ de l'armée de Minas Tirith - sujet HRP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Communauté - :: Discutons !-
Sauter vers: